L'homme et la femme ne font pas le poids !

3  02.09.2011

Avantages:
Après d'importants progrès, il faut continuer  !

Inconvénients:
Comment faire naître l'égalité d'une différence ?

Recommandable: Oui 

SurUnPetitNuageDeCoton

Plus à mon sujet: Bonne et heureuse année à tous

Membre depuis:01.08.2010

Avis:383

Lecteurs satisfaits:81

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 20 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Bonjour.

Voilà bien un débat qui va faire couler beaucoup d'encre !

ANALYSE

Avant que les passions ne se déchainent, essayons d'y voir un peu plus clair.

Égalité : Désigne un rapport de mesures semblables entre deux éléments distincts. Voilà ce que nous dit Wikiepdia .. Sur le petit dessin mis en ligne sur Ciao pour illustrer le débat, on voit les deux symboles (l'homme et la femme), qui semblent peser d'un même poids dans une balance ! Est-ce que la balance va pencher d'un côté ou pas ? Dans le cas d'une égalité totale, elle va rester idéalement stable.

Homme / Femme : il s'agit des deux types du genre humain et de la complémentarité dans tout le règne animal, en version mâle et femelle. L'union des deux permet de donner la vie. Mais avez-vous remarqué que l'on cite d'abord l'homme avant de citer la femme ? Je le fais et Ciao le fait aussi. On pourrait aussi noter le fait que lorsqu'on énumère plusieurs substantifs dans une phrase, il suffit qu'un seul soit masculin pour que l'adjectif s'accorde avec lui. Mais, de façon plus subtil, on remarquera aussi que si un amour est masculin, des amours deviennent féminines ! Et si la force de l'homme ne faisait pas le poids face à la sensibilité d'une femme ? Attention, laissons ici l'intelligence aux deux, comme ça, pas de conflit .. Mais je m'égare ..

Est-ce qu'on y est ? : ici, c'est le parcours de la femme, depuis sa libération et sa volonté de s'affirmer comme forte et indépendante au sein de la société. Alors, après tous ces combats, toutes ces revendications et ces lois, est-ce qu'on en est vraiment arrivé là ?

Retour en arrière

La femme n'a pas toujours été reconnue comme étant l'égal de l'homme. Cela m'avait choqué d'apprendre que, en un temps pas si reculé que cela, les femmes n'avaient pas le droit de vote ! Ainsi, une femme serait inférieur à l'homme, en cela qu'elle ne pourrait pas être capable de raisonner, de donner un avis réfléchi, aussi juste qu'un homme ?

Les femmes sont moins bien payées que les hommes. Je ne sais pas si cela se vérifie toujours, mais là aussi, il y a quelque chose qui ne va pas ! Pourquoi une femme qui travaille serait forcément moins bien payée ? Voudrait-on les inciter à rester à la maison, à s'occuper des enfants ? Est-ce que la société, qui se veut libre et moderne, voudrait laisser les femmes à la maison tandis que les hommes, valeureux et vigoureux, seraient à même de diriger le pays, le faire avancer et produire les richesses, pendant que Madame reste à la maison, coincée entre un biberon et les tâches ménagères ? Femme, nettoie et tais-toi !

Rien à dire, mais quelque chose à faire ! J'adore cette réplique, dite par Annie Girardot dans le film La Zizanie de Claude Zidi. Et alors ? Une femme peut faire de la politique non ? Une femme, si elle n'a pas la force herculéenne d'un homme, peut avoir de l'intelligence, de l'audace, des idées, des convictions, une force motrice qui vient d'avantage du mental que des muscles ! Pourquoi répéter sans cesse qu'une femme qui accède au poste suprême de chef de l’État, c'est presque un exploit

Photos pour L'égalité hommes-femmes, en est-on vraiment là ?
L'égalité hommes-femmes, en est-on vraiment là ? homme_femme - L'égalité hommes-femmes, en est-on v
Hommes et femmes : égaux ? C'est le jour et la nuit !
et une grande avancée, presque une leçon pour toutes les femmes ?

On se sent plus en sécurité ! Faux cul ! Voilà en gros ce qu'avait répondu un passager d'un vol long courrier quand on lui avait dit que le commandant de bord était une femme. Alors que ce même passager avait précédemment demandé une collation à la commandante de bord, la prenant pour une hôtesse de l'air ! Eh oui, forcément, une femme en uniforme dans un avion, cela ne peut être qu'une hôtesse, à la limite une chef de cabine, mais cela ne peut pas être elle qui pilote ! Pourquoi ? Parce que cela ne peut être qu'un homme, en tous cas dans la tête du passager, mais aussi de beaucoup d'autres ..

Certains clichés sont tenaces

Femme au volant, accident au tournant ! Combien de fois avez-vous entendu ce genre d'humour macho ? Le pire, c'est qu'on finit par prendre cela pour argent comptant ! Un comique avait même dit dans un de ses spectacles : Les femmes font moins d'accidents. C'est parce qu'elles sont trop occupées à éviter d'en faire avec les hommes ! Donc cela revient à dire qu'elles sont dangereuses car incapables de tenir un volant, trop occupées à téléphoner ou se repoudrer le nez dans le rétroviseur intérieur ! Et les hommes alors, ne transposent-ils pas leur excès de force sur la route, avec des voitures fusée, à se permettre mille et une astuces du volant pour gagner un mètre dans les embouteillages ?

Rapport de force

Beaucoup de métiers sont essentiellement (et presque naturellement) destinés aux hommes. Quand on pense à un pompier, on pense presque à 100% à un homme. En effet, ce n'est pas que la femme ne soit pas rapide ni courageuse, déterminée, volontaire. Le problème, c'est le manque de force physique. On dira ce que l'on voudra, un homme bien bâti sera plus à même de soulever et de transporter une personne blessée qu'une femme, même si elle s'avère bien plus endurante parfois. Simple question de bon sens. A contrario, dans le domaine de la mode par exemple, il ne faut pas disposer de muscles, mais de goût, d'idées et savoir s'imposer par des formes, des couleurs, des matières, le tout avec chic, audace et originalité. Et dans ce domaine, les plus grands stylistes sont des hommes qui empiètent sur un terrain qu'on aurait pu croire exclusivement féminin ! En tous cas, la plupart de ces hommes pourraient presque être considérés, à bien des égards, comme des dames ! Et aux hommes, une fois de plus, de s'imposer et de voler la vedette aux femmes !!

Ainsi, l'homme incarnerait de façon basique la force et la femme, serait tout en subtilité.

On voit des hommes partout !

Demandons autour de nous, à tout un tas de personnes très différentes, hommes et femmes : Comment imaginez-vous Dieu ? Décrivez-nous le Père Noël .. Parlez-nous du futur président ! ..

Dans presque tous les cas de figures, les personnes ou personnalités décrites seront presque toujours des hommes. Si on parlait de rapport de force tout à l'heure, il n'y a pas toujours d'égalité quand il s'agit de faire des comparaisons entre les deux sexes. L'homme va procréer en quelques minutes ; la femme va porter l'enfant pendant 9 mois ! L'homme transmet son nom de famille ; la femme perd son nom de jeune fille pour prendre celui de son mari ! Ne dit-on pas : L'homme propose, la femme dispose ? Et si le choix permettait de rééquilibrer les rapports de force ?

Les plus grands réalisateurs sont des hommes. Il est surprenant de constater que les plus grands drames ou films romantiques sont ceux avec un homme derrière la caméra ! Qui apporte les cadeaux de Noël : le père Noël bien sûr ! Qui est pris en exemple dans les livres et de qui parlerait-on au sujet de l'espèce humaine à un extra-terrestre ? De l'humanité, de l'homme, au sens large !

Mais que serait l'homme sans la femme et inversement ?

Et si le problème était en fait de vouloir rendre identique deux choses opposées mais complémentaires ?

Si l'homme est la femme demeurent différents, ils sont indispensables l'un à l'autre et se complètent idéalement, même si ils sont plutôt rivaux par moment et de façon assez naturel ..

Un combat de charme

La femme a eu la volonté de s'imposer, pour se faire reconnaître au sein de la société. Droit de vote, droit à l'avortement. Mère célibataire, femme qui travaille, qui s'assume. Au niveau politique, il y a cependant une chose que je trouve totalement absurde (mais il faut parfois en arriver là pour que les choses évoluent), c'est la parité. Cette façon de ne plus prendre en compte la valeur de la personne mais de quantifier les effectifs pour un équilibre en nombre entres les deux sexes est vraiment stupide. Mais ce n'est que mon point de vue. Assez navrant de devoir en arriver là ..

Tout un symbole

Si l'on regarde attentivement les deux symboles posés sur la balance sur le petit dessin représenté ici, on voit bien que la seule ressemblance entre les deux, la seule similitude, c'est la forme ovoïde et c'est tout !

Le symbole de l'homme évoque le mouvement, la flèche est pointée vers l'avant ou l'avenir. Représentation de la force, mais aussi de la masculinité dans ce qu'elle a de plus brute.

Le symbole de la femme est nettement plus subtil et élaboré. Il est debout, statique, symbolisant la quiétude, la réflexion. De plus, le corps et les bras tendus évoquent la Croix, le côté religieux mais surtout intellectuel et réfléchi de la femme. On le voit ici, les deux figures ne peuvent pas coïncider mais peuvent s'imbriquer et se compléter.

Mais on en est où alors ?

Si des avancées importantes ont été faites, c'est la façon de voir les choses qui doit être corrigées. Beaucoup trop d'idées reçues et qui sont vraiment tenaces pourraient être balayées totalement.

C'est un magazine de bonne femme ! Cette expression m'avait amusée sur le coup, mais, venant d'une femme, j'avais trouvé cela assez navrant. Un homme peut être tout aussi bête qu'une femme, sinon davantage ! Y a t-il la moindre preuve scientifique que le cerveau de l'homme serait plus développé ou évoluée que celui de la femme ? NON ! Alors en quoi serait-il supérieur ?

La société à beau se libérer de tous ses tabous, il n'en reste pas moins qu'un homme qui à une aventure d'une nuit avec une femme, c'est juste un chaud lapin, mais pourquoi forcément penser qu'une femme qui en fait de même de son côté, c'est forcément une .. [auto-censuré] ? Alors que l'homme a l'image d'une sexualité débordante d'énergie, la femme est à l'image de la mère, pleine de douceur, follement romantique, très douce. Problème de perception, divergence de jugement ..

Là où elles dérangent le moins

Quand une femme fait le clown, elle nous fait rire. Quand une femme écrit un livre, on lui décerne un prix. Quand une femme crée un parfum, on en fait tout un numéro ! Mais quand une femme veut devenir président, on pense qu'elle ferait mieux d'aller faire la vaisselle ! Un président et une première dame, c'est la norme. Une femme présidente et son mari dans le rôle de la première dame, cela choque et amuse ..

Laissons donc les femmes à la maison, à discuter entre copines, à faire la cuisine ou se vernir les ongles .. Donc une femme n'a même pas le droit de se taire : elle n'a rien à dire (selon une certaine gente masculine !). Quand la femme a presque toujours eu le second rôle, difficile à ces messieurs de leur céder la place pour qu'elles prenne le premier ! Est-ce la peur justement de se faire détrôner et de passer pour une sorte de deuxième choix que l'homme a fait de la femme un simple reflet à son image ? Et à l'image de ce reflet, la femme, docile, ne fait que s'inscrire dans l'ombre de l'homme !

C'est la première ..

La première femme dans l'espace. Eh on continue ! La femme n'a donc pas d'autre espace que sa cuisine pour s'imposer, faire quelque chose de grand ? Dans bien des domaines, on salut la femme presque comme un animal de cirque qui serait capable d'effectuer quelques acrobaties savantes !

Pierre et Marie Curie .. Attention, n'inversons pas les rôles, le mari en premier bien sûr ! Il y a tant d'exemples à donner ici. Auguste Rodin et Camille Claudel. C'est l'homme qui sculpte. La femme n'est qu'une élève. L'un sera élevé au rang de sculpteur de génie, l'autre terminera son existence dans un asile ! Dans ce couple d'amants terribles, Camille en aura perdu la raison, car elle avait ce désavantage d'être moins crédible, d'avoir moins de talent .. parce qu'elle était une femme ?

Si la prédominance physique est sans doute la seule supériorité qui puisse faire pencher la balance du côté de l'homme, la femme peut très bien être largement supérieure dans tous les autres domaines ! Mais dans tous les cas de figures, c'est l'homme qui domine ! Citez les dix plus grands peintres de tous les temps : allez-vous citer une seule femme parmi les dix ? Même dans le domaine de l'art, c'est l'homme qui expose et impose ses créations.

Le constat ..

On peut tout de même reconnaître que beaucoup d'avancées ont été faites et qu'elles étaient vraiment nécessaires. Le droit de s'exprimer, de s'assumer, d'être reconnue comme l'égale de l'homme (ou presque) sont des acquis importants.

La mesure de trop reste selon moi le système des quotas.Si le principe d'égalité est une bonne chose, cette façon de procéder par le nombre et non les qualités me semble être plutôt un retour en arrière.

Si dans les faits il reste encore du chemin à faire, c'est surtout dans les idées reçus qu'il faudrait faire encore faire évoluer les choses dans le bon sens.

Si la bataille entre les deux sexes doit se terminer par la mise au tapis d'un des deux, alors il ne s'agira plus d'une lutte mais d'un combat sanguinaire et sans fin.

L'égalité entre homes et femmes devrait davantage passer par une reconnaissance complémentaire que par une imposition à coup de lois.

Merci pour vos lectures et vos commentaires, masculins et féminins !

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
keulz

keulz

07.09.2011 19:27

la femme perd son nom de jeune fille -> en réalité, c'est faux. Depuis le code Napoléon, aucun citoyen ne peut être désigné autrement que par son nom de naissance dans les documents officiels. Une femme sera donc désignée : Mme [nom de naissance] épouse X (ça me fait penser à la fameuse réplique du Père Noël est une ordure : "Zézette épouse X"). Précisons aussi que l'appellation "nom de jeune fille" n'est pas officielle et que lorsqu'on se marie, on ne change pas de nom, on prend un nom d'usage! A lire : http://romy.tetue.net/madame-ou-mademoiselle

keulz

keulz

07.09.2011 19:23

Mais dans tous les cas de figures, c'est l'homme qui domine ! Citez les dix plus grands peintres de tous les temps : allez-vous citer une seule femme parmi les dix ? Même dans le domaine de l'art, c'est l'homme qui expose et impose ses créations. ==> peut-être parce que l'histoire n'a jamais parlé des femmes artistes, et peut être parce qu'elles n'ont jamais pu embrasser cette vocation.

keulz

keulz

07.09.2011 19:20

Et si le problème était en fait de vouloir rendre identique deux choses opposées mais complémentaires ? ==> complémentaires du point de vue de la reproduction, pour ce que tu penses être une complémentarité naturelle, il s'agit plutôt d'une construction sociale. dommage que tu n'aies pas su t'affranchir des stéréotypes sur les hommes et les femmes

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur L'égalité hommes-femmes, en est-on vraiment là ? a été lue 508 fois et a été évaluée:

exceptionnel (90%) par:
  1. willymax
  2. perquisition
  3. centori
et aussi par 16 autres membres

"très intéressant" (5%) par:
  1. europe68

"intéressant" (5%) par:
  1. lmattei1

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité