La solitude

Images de la communauté

  • Le phare d'Erquy
  • Le vieux port
  • Les restaurants du port
  • Nouveau port vue de la falaise

Avis - La solitude

> Voir les caractéristiques

Avis des internautes

Filtrer par
Type d'avis
  • Avis avec photo (16)
  • Avis standard (37)
Note
  • (12)
  • (2)
  • (8)
  • (7)
  • (8)
Trier par Utilité
  • Utilité
  • Evaluation du produit
  • Date

Bien

“A EN MOURIR”

publié 05/04/2007

-----------------------

--------------------------------

Tes mains, Je veux tes mains Et rien n'est dit De ton absence...... Insondable bémol Insondable bruissement de ton Nom..... Je t'aime, Mort tu es vivant en quelque étoile, Là, Ou bien ailleurs, Sans forme Si ce n'est, Souvenir........ O,silence insondable, Mélancolie sans fin Amour perdu dans...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Bien

...

...

Et si on devait faire le décompte De toutes ces envies qu'on voulait, Ces bonheurs qui étaient à partager Et que nous avons laissé pour compte. Nous en serions à regarder en arrière Sans jamais plus pouvoir avancer, Les yeux brouillés à force de pleurer Le corps au sol mordant la poussière. Alors...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Pas pour moi

“Personne”

publié 26/11/2007

*

*

Colette : ******CHANSON DE LA DANSEUSE Ô toi qui me nommes danseuse, sache, aujourd'hui, que je n'ai pas appris à danser. Tu m'as rencontrée petite et joueuse, dansant sur la route et chassant devant moi mon ombre bleue. Je virais comme une abeille, et le pollen d'une poussière blonde poudrait...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Excellent

******

********

chut.... Ferme les yeux, et je te conte l´histoire de la naissance de la pluie...... Mon Ange, tu sais, il y a très longtemps, la pluie n´était pas... Le ciel toujours bleu formait une couverture d´azur pour les habitants des cieux... Pur et limpide, le temps passait sans nuage..... Les anges ne...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Pas pour moi

“Désespoir”

publié 28/10/2007

***

***

Lorsque je partirai là-bas, Pour cet autre monde, J'emmènerai ton image Vagabonde, Au pays des nuages… Tu seras mon plus beau mirage… Je t'y attendrai, Sereine, Te regarderai, En morte souveraine, Et fleurirait chacune de tes saisons… Tes larmes seront mon sel… Meurtrie dans la pénombre, Je...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Moyen

“Autopsie de L'Ire”

publié 31/05/2006

...

...

Te voilà bien, Souffrance, Béante contente, qui suinte nos plaintes, sous silence passées, sous démence croquées. Te voilà belle, détresse, gangrène humaine, qui plaide si faible, sans cesse le spleen, sous l'idéal bancal. Te voilà seule, errance, heureuse peureuse, qui pleure les heures, sous...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Moyen

*****

@@@@@

Ne pouvant me déjuger par rapport à mon Texte précédent je continue, banalement, d'affirmer Qu'il existe tant de façons de lire, de dire, de voir Les gens, évènements nous environnant ... Bref tant de façons de vivre ! Alors ... Alors ... Je ne puis donc me contenter d'une SEULE vision De la...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Pas pour moi

AUCUN

TOUS

Alors que dans la plupart des familles on se prépare à réveillonner, à s'offrir des cadeaux, à rire et à passer du temps avec ceux que l'on aime, je suis encore plus seule que d'habitude. Oh, bien sur ce n'est pas nouveau cette solitude à cette période de l'année, surtout depuis 2000 où j'ai...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Excellent

“Détours d'ivoire”

publié 26/04/2006

****

****

La poésie est une femme solitaire Un je ne sais quoi de perdu, Un je ne sais quoi de fécondé Par le soleil, le chagrin ou la mer Un coquillage qui écoute l'homme L'oreille des solens sur le bruit des trêves Elle descend des carnages et du mystère La poésie, cette femme solitaire, Qui fait ses...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Bien

“Qui de nous deux...”

publié 17/08/2006

macher

rabacher

Il suffisait de peu, de trois fois rien d'un peu de bien. Mais tu as croisé les jambes assise sur le rebord, penchée , indécise, d'un sourire, l'effort de la lame, la surprise. Et ce soir, je m'ignore tel un chien qui se mord les yeux. Il suffisait de toi, de trois fois moins quelques soins...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Pas pour moi

“Elle brisée”

publié 10/06/2008

.

.

Juste trois petits textes sans prétention aucune... Trois petites histoires sans lien entre entre elles, si ce n'est la solitude... Trois petites histoires plus ou moins positives, plus ou moins critiques sur certains comportements, plus ou moins directes... Toutes ancrées dans le réel, je suis...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Pas pour moi

“Les maux...”

publié 17/12/2007

-

-

Depuis des années, je me suis donnée corps et âme pour tout ceux que j'aimais. Je l'ai fait durant tout ce temps avec plaisir, même si la contrainte était parfois (souvent ???) au rendez-vous. Si l'on me proposait aujourd'hui, de revenir en arrière pour modifier ces habitudes, je referais la même...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Bien

“Grains de sable épars...”

publié 09/10/2009

Vagabonder

Se perdre...

La solitude. Un grain de sable sur lequel on souffle… Ou… L’illusion de la quiétude…comme une amande ramassée trop tôt et l’amertume qui noie le palais. La nuit, l’hiver lutte contre la chaleur de tes bras Tes mots comme un sursaut épisodique qui veille mes rêves. Peut-être cet automne...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Moyen

“Under cover”

publié 06/05/2006

...

je vous laisse les compter

L'After s'est assis, on va prendre le temps disait-il... L'Under s'est soumis, on va prendre le train pensait-il... Longs sont les wagons de la vie, on va prendre la route en marche songeaient-ils. L'Under s'en moquait, ses courbes n'étaient pas si innocentes et After, Après tout ? les mains sont...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Moyen

....... nous sommes ce que nous sommes....

Peux choquer les esprits fermés..

C’est par des jours de pluie ou de solitude qu’il se perd dans ces endroits. Il n’y cherche rien de particulier, chacun se cherche, se contemple. Il s’y perd et arpente des couloirs sombres en quête de désirs. Tous les garçons en manque d’amour cherchent un corps à corps furtif dans ce genre...

> Lire l'avis

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Nos recommandations autour de