Loto (Mémoire) : Antisèche au 6+/49 & 5+C/49

3  09.05.2010 (23.11.2014)

Avantages:
Presque tous  !

Inconvénients:
Tous, presque ?

Recommandable: Oui 

danbinth

Plus à mon sujet: Bonjour à toutes et à tous, Passionné d'Hi fi, Sono, Musique, de Voitures, d'Astronomie, Macro-phot...

Membre depuis:14.05.2009

Avis:18

Partager cet avis sur Google+

Ce mémoire n’a d’autre but, n’on pas de faire gagner de l’argent, mais simplement… de ne plus en perdre !
Le plus difficile avec le 5+C/49 ce n’est pas de trouver les 5 bons numéros, c’est carrément impossible !
Mais bien d’en réunir par tous moyens et, le plus souvent une moyenne de : 3/26 sélectionnés sur les 49.

- 09/05/2010 - Chapitre I - DROIT D'INVENTAIRE
- 14/07/2010 - Chapitre II - MISE A JOUR GENERIQUE
- 06/09/2010 - Chapitre III - REVOYONS NOS FONDAMENTAUX ?
- 09/11/2010 - Chapitre IV - NOUVEAUX OUTILS
- 08/01/2011 - Chapitre V - GALOP D'ESSAI dans le REFLUX 49 à 24 !
- 26/03/2011 - Chapitre VI - NOUVEL ESSAI dans le FLUX 1 à 26 !
- 25/04/2011 - SYNTHESE sous FORME de CONCLUSIONS GENERALES
- 13/05/2011 - ADDENDUM - Aide à la construction d’une grille Universelle Flux ou Reflux !
- 05/02/2012 - ULTIME MATCH - Les Multiples 6, 7, 8, 9 contre des Réducteurs incomplets !
- Aide à la construction d'un (RI) et/ou d'un (RH) totalement automatisés.
- 25/04/2013 - Chapitre VII - HASARD CONDITIONNEL, un ALLIE SUR
- 11/05/2013 - Chapitre VIII - SELECTION avec (L.A.U.N.) PERDANT le FLUX/REFLUX
- 24/06/2013 - Chapitre IX - JOUER au LOTO en 2013, 22 juillet suite
- 10/08/2013 - Chapitre X - Vers L’AUTOFINANCEMENT G/C > 0.65/1
- 26/08/2013 - Chapitre XI - Il est si DIFFICILE de PERDRE au Loto et,
POURTANT… IMPOSSIBLE de GAGNER au 5+C/49.
- 14/10/2013 - En VRAC et dans le DESORDRE ! Mises à Jour Permanentes
- 18/05/2014 - Chapitre XII - Réflexion sur le JACKPOT (5+C) depuis octobre 2008
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

23/11/2014 > 15h30 Mise à jour et pronostics :

Depuis plusieurs décades tous les systèmes de sélections se bloquent vers l’équilibre 50/50
Certes, cela donne bien une moyenne un peu supérieure au fameux ratio 2.65/5
Mais c’est très insuffisant en valeurs hautes 4/5 et 5/5.

Le mieux serait donc, de plus jouer et d’aller voir et comprendre cette nouvelle version light.
Deux fois plus facile à mettre en œuvre et surtout bien plus rentable financièrement.
Je n’en dirai pas plus, par la suite, je rajouterai les 260 combinaisons aléatoires universelles,
qui me servent de références actuellement.

Si je résume, exit les sélecteurs exit les réducteurs, juste 260 combinaisons en 26 référents, sorties du pur hasard.
Ou d’un programme QB-45, obligé de constater que les résultats sont positifs.
Et, pour le moins troublants, stables, constants et renouvelables !
Bien supérieur au fameux ratio G/C 0.65/1, à vous voir, à vous d’essayer ?

http://www.ciao.fr/Le_tirage_du_loto__Avis_1445813
http://tirage-loto-5c49-essai.blogspot.fr/

Dépouillement dernière décade : samedi 1 novembre au samedi 22 novembre 2014 inclus.

- Moyenne avec les numéros les sortis dans le Flux :
2.7 = (2-2-2-2-4-3-3-2-3-4) /10 : Normal rien de plus !
Moyenne du ratio avec le tableau d’aide à la sélection (L.A.U.N.)
2.4 = (3-3-2-2-3-2-4-3-1-1) /10 : Normal presque mauvais !

- Echelle et valeur explicative du ratio ci-dessus :

0.0 à 1.0 = Totalement impossible !
1.5 à 2.0 = Hautement improbable !
2.5 = Normal : donne le ratio 0.3/1 > (gains sur coût) minimum
3.0 = Encourageant donne le ratio 0.6/1 > (gains sur coût) minimum
3.5 = Excellent donne le ratio > 1/1 (gains sur coût) minimum
4.0 à 5.0 = Totalement inabordable et, cela depuis 1976 ou 2008

Jeux pour cette décade du : lundi 24 novembre au lundi 15 décembre 2014 inclus.

Je vous conseille de comprendre et d'essayer la version light ci-dessus mentionnée, avec par exemple les 26 référents avec (L.A.U.N.) ci-dessous.

- Avec ces 26 référents dans le Flux :
01-02-03-04-05-06-07-08-09-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26
- Ou ces 26 référents avec (L.A.U.N.) :
02-03-04-05-07-08-10-11-12-15-17-20-21-22-25-31-32-33-34-36-37-38-42-43-45-49

- Surtout, ne vous amusez pas à réduire ces suites en vue de qlq économies.
C'est le tapis sur mesures... assuré !
Nota : Mais, si vous le souhaiter, vous pouvez changer quelques valeurs de ces variables.
OK, mais tout en conservant un total minimum de 26 numéros référents de préférence.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

14/10/2013 > 18h20 En VRAC et dans le DESORDRE ! Mises à Jour Permanentes

- Ici, on retrouvera en permanence tous les news.
- Toutes sortes de mises à jour spontanées ou pas.
- Des pistes de travail ainsi que le décodage de tous les abrégés.
- Des essais en cours et surtout, les grands nombres propres au 5+C/49 et 6+/49.

Avant tout ce p’tit rappel :

(CC) = Champ Complet : c’est l’intégralité des combinaisons avec 49 numéros.
D’ou :
1 906 884 (49/1 x 48/2 x 47/3 x 46/4 x 45/5) = 100% des combinaisons.

142 121 Nb de combinaisons gagnantes = 7.45% d’un (CC).

1 764 763 Nb de combinaisons perdantes = 92.55% d’un (CC).

Un peu plus bas dans ce texte, j’ai écris plusieurs fois, un peu hâtivement :
En augmentant le nombre de combinaisons dans un m^m jeu, on se rapproche des hautes combinaisons gagnantes et/ou du jackpot !

Ce constat n’est pas tout à fait exact, il est… conditionnel !
Et, reste vrai si :

- Vous choisissez en vrac un grand Nb de n° au hasard de 1 à 49.
- Vous passez par un système Flash quel qu’il soit.
- Vous ordonner vos 49 référents par des réducteurs (RI ou RH) genre :
49-T2-1343 ou 49-T3-30348 par exemple.

A contrario si :

- Vous passez au travers d’un réducteur (RI/RH) inférieur à 49 référents.
- Vous faites un choix personnel inférieur à 49 n°.

Exemple avec 26 référents Flux ou Reflux, ou aucun numéro à partir du n° 27 (gagnant ou pas) ne figurera dans votre martingale validée.
------------------------------------------------------------------------------

Depuis plus 33 ans maintenant et, tout au long de ce mémoire, je constate que chaque nouveau système, propre à la sélection, on tendances en qlq décades à s’inverser.

J’espère sincèrement que les matheux, les p’tits génies qui bricolent dans leurs cuisines, comprendrons le sens réel des propos qui vont suivre.

- Le Flux repasse en qlq décades dans le reflux et vice et versa, bon OK.

La sélection avec L.A.U.N. s’inverse et passe des n° les moins sortis en n° les plus sortis.
C’est exactement se qui se passe avec la décade actuel du (lundi 30 septembre au lundi 21 octobre 2013)
Certes, le 29 septembre > 15h40 je prévenais les joueurs ‘’Le mieux serait de ne pas jouer’’.
Le mieux aurait été de repasser immédiatement dans le Flux et, cette possibilité est encore d'actualité, il n’est pas trop tard.
--------------------------------------------
11/02/2013 > 17h10 j’écrivais :

Il n’y a pas de troisième voie significative
Je n’irai donc pas dans la cette 3ème voie, la (centrale) !
Cette affirmation est brutale, elle doit être nuancée, ce jour elle me parait m^m fausse !

Déjà dans le Flux sur 26 référents nous trouvons bien 3 n° le 24, 25, 26.
Et dans le Reflux 3 dito les m^m fatalement au début des (24 à 49)

Expérience : reprenons tous les tirages du nouveau loto depuis 2008.
1 à 780 c'est à dire sur 780 tirages du 6 octobre 2008 au 28 septembre 2013.
Divisons en bandes verticales ces 780 x 49 numéros en septaines = 38220 cellules.

Le 5+/49 se divise significativement que par 7, heureux coup de bol, c’est mon chiffre (binther) = 7 lettres).
Qlq fois le hasard m’arrange bien et oui c’est facile. Bof avançons !

(1 à 7) - (8 à 14) - (15 à 21) - (22 à 28) - (29 à 35) - (36 à 42) - (43 à 49) et donc 7 septaines !!
Nb de bons n° par septaine pour un tirage lambda ?

(5 /49) x 7 = 0.7142857143
Donc pour une ligne d’un tirage lambda
0.7142857143 x 7 = les 5 bons numéros d’un tirage gagnant de la FDJ.

Maintenant il reste à examiner au cas par cas ces 7 blocs de 7 référents.

Moyenne mathématique pour une septaine
557 = 0.7142857143 x 780 tirages

- 1ère septaine, celle la plus à gauche
557 pour 579 plus 22
- 2ème septaine
557 pour 555 moins 2
- 3ème septaine
557 pour 533 moins 24
- 4ème septaine, celle qui occupe le centre
557 pour 608 plus 51
Il est inutile de vous faire remarquer ce différentiel monumental !
- 5ème septaine
557 pour 541 moins 16
- 6ème septaine
557 pour 554 moins 3
- 7ème septaine, celle la plus à droite
557 pour 530 moins 27

Alors il y a quelqu’un dans la salle, ou un lecteur (trice) qui pourrait enfin m’expliquer ce grand désordre dans cet ordre mathématique.

Remis à plat du total des bons n° par septaine pour les premiers 780 tirages de la FDJ.
579 - 555 - 533 - 608 - 541 - 554 - 530

- Pour celui qui voudrait travailler sérieusement sur la sélection, je pense que l’on pourrait incorporer en permanence comme début de composition la 4ème septaine.
C'est-à-dire celle du centre des numéros (22 à 28), qui entre nous, n’est n’y Flux n’y Reflux !?
Puis d’introduire les meilleurs septaine Flux et/ou Reflux.
Cette idée me parait simpa et, je vais m^m m’y atteler rapidement.

Pour votre info voici le Nb de 115 combinaisons gagnantes sur 780
Qui figure par exemple dans la 1ère septaine la plus généreuse :

- 2 x 4 bons numéros
- 19 x 3 bons numéros
- 94 x 2 bons numéros

A l’inverse le Nb de combinaisons de 100 sur 780
Dans la 6ème septaine la moins généreuse :

- 8 x 3 bons numéros
- 92 x 2 bons numéros

J’attends avec impatience vos commentaires.

A ce stade du mémoire, je me dois d’introduire ces nouveaux paramètres :
Qui permettrons de mieux comprendre l’évolution du Loto National.

- L’ordre mathématique immédiat : 1/10 à 1/30
- L’ordre mathématique médian : Nb de tirages 1/786 à ce jour
- L’ordre mathématique infini : 1/1 906 884 à 1/19 068 840

Par la suite, je ne travaillerai qu’avec ces ordres math. riches d’enseignements.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------

17/10/13 > 12h30 Description des abrégés

- (AL) Année Lumière
- (Biplette) Combinaison de 2 numéros ou 1 commun, base pour construire tous réducteurs.
- (CC) Champ complet = l’intégralité des 1 906 884 combinaisons spécifique au 5+C/49
- (CG) Combinaisons gagnantes
- (Coefficient) Rapport gain sur coût par ex : gain 60 € engagé 300 € = Coef 0.20
- (CQFD) Ce Qu’il Fallait Démontrer !
- (Décade) Dix tirages de jeux ou de résultats.
- (Flux) Les premiers numéros du loto, par exemple le 1 à 25
- (G/C) Le rapport Gain sur Coût
- (Harmonieux) ou (RH) système prévisible qui tombe juste en tout.
- (JAEL) Joueur Aux Etats limites (limité en possibilité et en finance)
- (L.A.U.N.) Loi d’Apparition d’Un Numéro, créée dans les 90’
- (LC, LM, LU) Limiteurs ou réducteurs de conception différente.
- (Loi Universelle) Raison mathématique qui soit : vérifiable, quantifiable et renouvelable.
Appliqué au Loto, cette loi est terriblement contraignante et, inabordable pour un grand nombre.
- (Mémoire) Les numéros de 1 à 49 n° ne possèdent aucune mémoire, le Loto ne possède aucune mémoire d’ensemble, une bonne raison pour lui en imposer une, quitte à la fabriquer, ou l’inventer !!
- (m^m) Même, adjectif d’identité
- (NGVA) Nombre de Grilles Validées Annuellement, Nb caché par la FDJ pendant 37 ans !
- (PPPS) Plus Petit Poids déjà Sortie en valeur numérique ex : 33 avec le 4-5-6-7-11
- (Quadriplette) Combinaison de 4 numéros ou 3 communs, base pour construire tous réducteurs.
- (Référents) Ensemble de boules ou n° sélectionnés prêt à êtres jouer.
- (Raison) Produit d’une équation mathématique résultant d’un ensemble se vérifiant.
- (Ratio) Pour le jeu, Nb de bons n° trouvés sur 5 par ex : 3/5
- (Ratio) Financier retour sur investissement ex : engagé 200 € gain 50 € = 0.25
- (Réducteurs) Optimisent vos référents en 5 n° jouables sur une grille de la FDJ.
- (Reflux) Derniers n° du loto, par exemple de 25 à 49
- (Sélecteur) Technique qui permet de trouver un minimum de référents si possible gagnants. Ils sont au nombre de 3, portés par mes soins : à ce jour.
Le tableau d’aide à la sélection L.A.U.N, le Flux ou le Reflux, bientôt crée un sélecteur des septaines.
- (S/AL) Une seconde d’Année Lumière = 300 000 km
- (Simulateur) Ordinateur dédié au loto, qui cherche la cohérence entre 1 906 884 et 19 068 840 !?
- (Triplette) Combinaison de 3 numéros ou 2 communs, base pour construire tous réducteurs.
- (UA) Unité Astronomique
- (VA) Variable Ajustable exemple 2.88 = (550 000x10) / 1 906 884.
- (0,1/1) C’est le ratio incontestable sur l’infini mathématique des grilles remboursées d’un CC soit environ 190 688 pour 1 906 884 grilles validées.
Raison pour laquelle la FDJ évite le sujet, la performance ou non… de son système Flash !
- (2.65) = (5 / 49) x 26 Etalon par ex : uniquement pour 26 référents.
- (5-9-126) Réducteur Harmonieux (complet) 9 référents en 4 communs donnent 126 combinaisons.
- (49-T2-1343) Réducteur Incomplet 49 référents en 2 communs donnent 1343 combinaisons.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

21/10/2013 > 13h15 Notre façon de jouer !

Phase 1

Par expérience je sais, que ces lignes ne seront pas… au goût de tous.
Ces lignes sont m^m un peu ‘’provoque’’, ‘’provoque.’’

Mais elles s’adressent uniquement aux loteurs organisés, aux scientifiques, aux petits malins groupés et, aux associations ou clubs divers.

Il est impératif de comprendre et d’accepter ces recommandations.

- A) Il faut le savoir il n’y a pas de bons ou de mauvais réducteurs, ils rationalisent vos référents en 5 numéros ordonnés pour rentrer sur m^m ligne d’une grille de la FDJ.
Tout ce que le réducteur ne vous ne donne pas sur un tirage, il vous le rendra presque toujours au tirage suivant.
Et, l’inverse est vrai… fatalement !
Bien sur le (RH) est un peu plus généreux dans sa conception, il vous permettra aussi sans dépouillement au premier coup d’œil de connaître immédiatement la hauteur de vos bons numéros en triplette par exemple pour un 2 communs !

- B) Voici les principaux Ratios que vous devez garder en mémoire.

Les ratios 0.5, 1.0 et 1.5 ne servent pratiquement jamais, quoi que !

2.0 = 5 / 49 x (20 référents)
2.5 = 5 / 49 x (25 référents)
3.0 = 5 / 49 x (30 référents)
3.5 = 5 / 49 x (35 référents)

Les ratios 4.0, 4.5 et 5.0 sont hors de portée financièrement, c’est du moins ce que j’en pense raisonnablement pour le moment en ce beau jour d’automne.

- Exemple : si vous deviez vous essayer à la sélection avec 25 référents.
Pour 10 voir 30 tirages, votre moyenne de bons n° devra être supérieure à 2.5/5

Autrement dit, vous vous êtes engagé sur 10 tirages (virtuels ou pas) vous aurez donc trouvé 25 bons numéros minimum, le mieux serait d’en trouver une petite trentaine.
Pour 30 tirages (virtuels ou pas) c’est le m^m cas d’école.

2.5 = Encourageant : donne le ratio 0.3/1 > (gains sur coût) environ.

Si votre ratio est inférieur à 2.5, vous devez urgemment re-travailler votre sélection.
C’est le maillon faible de votre système.

Car vous l’aurez bien compris, les coups de bols ou les coups de pots ne m’intéressent pas !!
Je m’en contre-fiche littéralement, sauf bien sur s’ils sont vérifiables, quantifiables et renouvelables.

Phase 2

Il y a 3 hauteurs pour accéder à des gains avec le 5+C/49

- 1ère marche, le remboursé automatique des grilles avec le n° chance, Ratio 0.1/1.
Soit 10% de votre mise initiale, tout le monde y a droit surtout à partir de 10 grilles validées.

- 2ème marche le remboursé des ratios 0.1 à 0.65 c’est mathématique tout le monde peut, devrait pouvoir l’encaisser sauf, que vous êtes tout seul à valider vos quelques dizaines de grilles.

- 3ème marche atteindre le ratio > 0.65/1 c’est toujours possible, mais à cette hauteur, de gain/coût il va falloir ce réveiller et s’organiser !

Monter une petite association de 10 personnes responsables par exemple.
Mais attention, attention à ceux qui ont le mal du grand large…les poches pleines ?
Vous possédez bien sur un sélecteur performant, voir ci-dessus déjà expliqué ?
Dès lors tout devient possible :
10 personnes de confiance, 100 tirages/joueurs sur (10 ou mieux sur 30 tirages) de la FDJ.
Faites cette tentative et tenez moi au courant.

Il est inutile de chercher de 4ème marche il n’y pas.
Le Loto… ce n’est pas le Poker, les cartes vous ne les avez en mains qu’une fois, de plus et en plus, vous ne pouvez pas les changer au dernier moment.

Pour les grands perdants il reste une solution : passer aux jeux de grattages, à défaut le PMU.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28/10/2013 > 12h20 Pour les amoureux des grands chiffres !

791 tirages (1 à 791) du : 6 octobre 2008 au 23 octobre 2013

- 1 089 000 000 € reversés aux :
- 211 chanceux du gros lot soit exactement une moyenne de :
- 5 161 137 € par joueurs, on est loin des quelques chanceux à 22 M€ !
Et, pour un gros lot qui tombe tous les :
- 3.75 tirages = (791 / 211)
- 382 526 672 = le nombre de grilles remboursées depuis 2008 ce qui donne par tirage
- 483 599 grilles remboursées en moyenne = (382 526 672 / 791)

Ce qui peut donner une (VA) Variable Ajustable de 2.54 par exemple pour un (CC) de 1 906 884
2.54 = (483 599 x 10) / 1 906 884 pour un tirage lambda cette année 2012.

Pour en arriver à l’année 2012 qui m’intéresse particulièrement.
- 12 100 000 000 € = (CA) de la FdJ en 2012.
- 44 % attribution aux jeux de tirage et jeux express ! pour 46 % en 2011 et 48 % en 2010
- 5 324 000 000 € redistribués aux gagnants à hauteur 65 %
- 3 460 600 000 € pour les différents jeux de tirages.

Revenons au Loto 2012 !

157 tirages (508 à 664) du : 2 janvier au 31 décembre 2012

- 212 000 000 € reversés aux :
- 37 chanceux du gros lot soit exactement une moyenne de :
- 5 729 730 € par joueurs, on est loin des 2 chanceux à 17 M€ !

Année des records avec le tirage (PPPS) le 510ème le : 7 janvier et ses 38 fois 5 bons n° avec le :
01-06-08-10-12, payé à peine 10 338 €, au lieu des (80 890 €) de moyenne pour cette année !

- Si vous établissiez un nouveau graphe avec cet ensemble de 791 tirages en (PN) Poids Numérique, la courbe qui s’en dégage est une pure merveille d’harmonie et de précision, en forme d’hélice montante mais totalement inversée.
Ou s’entremêlent 2 courbes hyperboliques réunies par une droite tangentielle linéaire.
Cette logique me parait pour le moment illogique. Bof !
Cette courbe plafonne bien en X/Y à 125 de (PMT) = Poids Moyen d’un Tirage.

Pourquoi un tel graphe ? Alors qu’une droite linéaire aurait fait l’affaire :

1) Cette courbe est vérifiable quantifiable et renouvelable.
2) Elle s’affine spectaculairement vers l’infini mathématique mais (visible dès 791 tirages).
3) Menant de 33 (PPPS) le médian 125 (PMT) pour finir à 211 (PGPS).

Etrangetés dans ce Triptyque bien linéaire, qui favorise en début et fin de courbe un maxi de gagnants.
Tout en minimisant le Nb de (PPPS) et le Nb de (PGPS).
Autrement dit, cette courbe favorise le Nb de tirages médians (PMT).

- Premier volet dans le Flux des valeurs 33 à 100 (PPPS) donnent :
150 tirages - 62 gagnants Jackpot (5+) et 586 gagnants 5 bons numéros (5/5).

- Volet central, le Médian des valeurs 100 à 150 (PMT) donnent :
491 tirages - 121 gagnants Jackpot (5+) et 992 gagnants 5 bons numéros (5/5).

- Troisième volet dans le Reflux des valeurs 150 à 211 (PGPS) donnent :
150 tirages - 28 gagnants Jackpot (5+) et 221 gagnants 5 bons numéros (5/5).

Alors que nous obtenons bizarrement avec une simple règle de trois.

- Pour 150 tirages Flux ou Reflux :
40 Jackpots (5+) et 341 (5/5) bons numéros
- Et 491 tirages :
131 Jackpots (5+) et 1117 (5/5) bons numéros

Pour le Loteur-septique, allez relire au 10/08/2013 le :
Chapitre X - Vers L’AUTOFINANCEMENT G/C > 0.65/1, 14 août suite
Depuis la ligne, A moins… à moins !

Avant de combattre un système, il faut connaître tous ses points faibles (db)

Enfin je termine avec cette petite vérification financière :

Le reversé 2012 aux joueurs = 65% du CA et en rapport aux grilles remboursées ?

- 768 800 882 € de gains reversés entre tous les gagnants.
- 1 182 770 588 € de CA du Loto x 65% = (768 800 882 €) OK !

Nombre de grilles remboursées ?
- 72 881 366 pour 157 tirages, moyenne pour un tirage lambda (464 213) OK !
Nombre de grilles moyennes correspondantes validées :
- 728 813 660 = (72 881 366 x10)
(CA) Chiffre d'Affaire correspondant :
- 728 813 660 x 2 = 1 457 627 320 €

A rapprocher au 1 182 770 588 € ci-dessus, mais ou sont passé les :
- 274 856 732 € = (1 457 627 320 - 1 182 770 588) comme valeurs moyennes !

L’équivalent de 9160 SMIC annuels, toutes charges comprises sur 13 mois ?
Une paille… quoi !
------------------------------------------------------------------------------------------------------

02/11/2013 > 12h40 Quelques chiffres et conseils propres au Loto

Calcul des combinaisons gagnantes (étalées et simplifiées) pour un (CC) du 5/49.

- 0 bon numéro pour 1 tirage lambda
1 086 008 = ((44x43x42x41x40) / (1x2x3x4x5) x (5x4x3x2x1) / (1x2x3x4x5x))

- 1 bon numéro pour 1 tirage lambda
678 755 = ((44x43x42x41) / (1x2x3x4) x (5x4x3x2 / 1x2x3x4))

- 2 bons numéros pour 1 tirage lambda
132 440 = ((44x43x42) / (1x2x3) x (5x4x3 / 1x2x3))

- 3 bons numéros pour 1 tirage lambda
9 460 = ((44x43) / (1x2) x (5x4 / 1x2))

- 4 bons numéros pour 1 tirage lambda
220 = ((44 / 1) x (5 / 1))

Vérification par l’absurde pour un (CC) 1 906 884 combinaisons
1 906 884 = (1 086 008+678 755+132 440+9 460+220+1)

Pour le 6/49 le principe reste le m^m sauf que le (CC) du 6/49 est de 13 983 816

- 3 bons numéros pour un tirage lambda
246 820 = ((43x42x41) x (1x2x3) / (6x5x4) / (1x2x3))

Ironie du sort, vous avez presque autant de chance ou malchance de trouver les 5 bons numéros que dans trouver 0 (zéro) 1/1 906 884 comparé à 1/1 086 008.

Le Loto serait’ il réversible ?? Et pourquoi pas en ‘’Verlan’’ ?? Quoi que !
------------------------------------------------------------------------------------------------

Réducteur et applications, posons-nous les bonnes questions !?

(RI) Réducteur Incomplet ? Ou un (RH) Réducteur Harmonieux ?

J’ai une petite préférence intellectuelle pour les (RH) et oui.

Nous allons commencer par exempler à partir d’un :

5-10-252 combinaisons (RH) pour 3 bons n° trouvés d’un tirage lambda de la FdJ.
(10x9x8x7x6 / 1x2x3x4x5) = 252 combinaisons
Dans ce cas = 21 triplettes et 105 biplettes gagnantes

- Gains (21x10 €) + (105x5 €) + (50 € grilles remboursées) = 785 €
- Coût des bulletins validés = 504 €
- Ratio G/C = 785/504 soit 1.56, un beau coup mais… difficilement réalisable !

Pour gagner impérativement à hauteur de 3 bons n° trouvés !

- Nb de triplettes en 2 communs pour 10 référents ?
120 = (10x9x8 / 1x2x3)
- Nb de chiffres ?
360 = (120x3)
- Nb de chiffres identiques ?
36 = (120x3) / 10
Examinons ces m^m 10 référents passés au travers de 2 (RI) économiques :

5-10T3-22 combinaisons, vous aviez trouvé 3/5 bons numéros par exemple ?
- Gains (3x10€) + (10x5€) + (4€ grilles remboursées) = 84 €
- Coût des bulletins validés = 44 €
- Ratio G/C = 1.90 joli coup mais difficile à réaliser !
Et si vous n’aviez trouvé que 2/5 bons numéros ?
- Gains (7x5€) + (4€ grilles remboursées) = 39 €
Coût identique
- Ratio G/C = 0.88

5-10-T2-6 combinaisons, vous aviez trouvé 3/5 bons numéros par exemple ?
- Gains (1x10€) + (2x5€) = 20 €
- Coût des bulletins validés = 12 €
- Ratio G/C = 1.66 joli coup !
Et si vous n’aviez trouvé que 2/5 bons numéros ?
- Gains (3x5€) = 15 €
Coût identique
- Ratio G/C = 1.25 € joli coup !

Affaire à suivre !
Comme quoi les petits réducteurs par exemple de 6 à 15 référents, offrent de bons rendements.
Surtout le Ratio G/C, sans oublier leurs faibles coûts.
C.Q.F.D.

Nota :
Pour les joueurs qui ont l’impression de trouver souvent entre 1, 2 voir 3 bons n° dans un tirage de la FdJ, je vous conseille vivement d’essayer ces 2 réducteurs économiques suivant vos moyens !

5-10-T2-6 combinaisons coût 12 €

01-02-03-04-05
01-02-06-07-08
01-03-06-09-10
02-04-07-09-10
03-05-07-08-09
04-05-06-08-10

5-10-T3-22 combinaisons coût 44 € en fait 40 €, si vous respectez la règle du n° chance.

01-02-03-04-05
01-02-03-06-07
01-02-03-08-09
01-02-04-06-08
01-02-04-07-09
01-02-05-06-09
01-02-05-07-08
01-03-04-06-09
01-03-04-07-08
01-03-05-06-08
01-03-05-07-09
01-04-05-06-07
01-04-05-08-09
01-06-07-08-09
02-03-04-06-10
02-03-05-07-10
02-04-05-08-10
02-06-07-08-10
03-04-05-09-10
03-06-07-09-10
04-06-08-09-10
05-07-08-09-10

Pas de panique si vos 10 numéros fétiches sont différents, il vous suffit d’appliquer et jouer avec cette règle de conversion.

- Vos 10 n° fétiches sont par exemple :
03-08-15-18-22-26-30-31-40-47
- Ils prendront la position du :
01-02-03-04-05-06-07-08-09-10
Alors fatalement pour le n°01 vous cocherez le 3, le n°09 vous cocherez 40 etc.
- Pour les grilles remboursées 2€ il vous suffit de cocher un n° différent par grille.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------

13/08/2013 > 13h25 Réponse à mes lecteurs, ainsi que pour tous les autres loteurs.

Depuis des mois, surtout entre 2012/2013 des lecteurs me posent par mails ou téléphones des questions qui me paraissent… légitimes et pertinentes.

Je vais donc ici répondre librement, en toute sincérité et en bloc à ces interrogations.

- 1) Avez vous écrit l’intégralité de ce blog ?
Jusqu’à preuve du contraire c’est bien le cas ‘‘db’’, ‘’danbinth’’, ’’daniel binther’’ ou ‘’l’auditorium 319’’ depuis le : 9/05/2010.
Protégé en enveloppe ''Soleau'' déposée INPI.
On trouve aussi se mémoire sur Google à l’adresse :
http://tirage-loto-5c49-antiseche.blogspot.fr/

- 2) Rédigez- vous ce mémoire sans arrière pensée financière ?
Vraiment aucune, je n’ai pas besoin de cela pour le moment.

- 3) Avez-vous des contacts ou été chagriné par la FDJ ?
Non, pas encore, mais je soupçonne la FDJ d’être à l’écoute ou en lecture sur ce blog depuis plus d’un an environ.

- 4) Vous avez gagné de l’argent avec le 5+C/49 ?
Non, sauf sur l’année 1993 avec le 6+/49 en équipe, forte d’une dizaine de collaborateurs nous avons récolté quelques 30 000 Fr l’équivalent de 4500 €.
Puis tout reperdu dans les mois suivants !

- 5) Sur Internet avez-vous rencontré des sites ou des gens sérieux sur ce sujet ?
Aucun, que des soit disant spécialistes, aujourd’hui encore occupés à la création de réducteurs, base de leur petit fond commerce lucratif sur la toile.
Mais, depuis 20 ans ce sujet n’a plus court, seule la ‘’sélection’’ reste un outil de travail et de réflexion !
Ce sont tous de gentils rêveurs, des farceurs, des coquins, ou pires, des rigolos pour certains !
Il vous suffira de leur demander par exemple, leur juste ratio gain/coût, normalement supérieur à (0.65/1 < 1/1) aujourd’hui.

- 6) Votre avis sur Ciao est trop long, on si perd, pourriez vous le résumer ?
Non, l’écriture de ce blog est une longue ‘’respiration’’, qui me trotte dans la tête depuis juin 1993.
Une succession d’émotions spontanées, à l’instinct.
Tous les paragraphes sont indépendants ou non,
Certains sont m^m redondants OK !
Mais, je ne sais pas faire mieux. Pour les grincheux… je n’ai pas passé bac philo !
J’aime les chiffres,
tous les chiffres,
rien que les chiffres mais,
surtout ceux sautent directement dans ma poche.
---------------------------------------------------------------------

19/06/2013 > 13h45 Le 5+C est frappé d’incurabilité depuis déjà qlq temps !

Impressionné par le coté yo-yo mètre du CA de la FDJ 2009 à 2011 en baisse et 2012 en hausse,
je pars à la pêche sur leur site pour en savoir un peu plus.

Et, le 19 juin 2013, je vais analyser les gains des gros gagnants.

- Pour les 73 premiers tirages du 06/10/2008 au 23/03/2009 (001 au 073)
- Pour les 73 derniers tirages du 02/01/2013 au 19/06/2013 (635 au 737)

Là les bras m’en tombent, voyez plutôt !

Sur ces 73 premiers tirages :

17 sorties du 5+C soit tous les 4.29 tirages !
111 000 000 € reversés aux 18 chanceux, de fait 6 160 000 € en moyenne/par joueurs.
Hauteur du gain maximum 17 000 000 € pour un tirage.

Sur ces 73 derniers tirages :

13 sorties du 5+C soit tous les 5.61 tirages !
81 000 000 € reversés aux 17 chanceux, de fait 4 760 000 € en moyenne/par joueurs.
Hauteur du gain maximum 11 000 000 € pour un tirage.

111 000 000 - 81 000 000 = 30 000 000 € non reversés soit 27% épargnés.
Le produit de ce différentiel est mathématiquement hautement improbable.

4.29 / 5.61 = moins 31% de sortie du jackpot, le 5+C est bien en perte de vitesse.

Alors que tout rentre dans l’ordre mathématique avec la sortie des 5 bons numéros.
Certes, ils n’apparaissent pas à chaque tirage.
Mais tous les 1.35 tirage et cela pile poil pour ces deux périodes référencées.

56 sorties sur 73 tirages pour la période 2008/2009
56 sorties sur 73 tirages pour la période 2013/2013
Preuve que le hasard mathématique existe bien et il reprend ses droits !

Même constat pour le ‘’remboursé’’ en Nb de grilles, fortement en baisse entre 2008 et 2013.

555 000 grilles remboursées par tirage 001 à 073 tirages
A ce jour
472 400 grilles remboursées par tirage 635 à 737 tirages

555 000 - 472 400 = 82 600x73x2 € = 12 059 600 € non reversés soit 15 % épargnés.

VA 2.88 = (555 000 x 10) / 1 906 884
VA 2.47 = (472 400 x 10) / 1 906 884

Ce qui confirme bien la VA de 2.7 environ, voir plus bas.

Pour les curieux :
Je pense avoir trouvé enfin, le chiffre magique ; le Nb de grilles annuelles validées par la FDJ.
Cette valeur n’a jamais été transmise ou mentionnée dans aucun rapport, le NGVA ?

NGVA = 803 179 000 grilles validées par an = (CC x 156 x 2.7)

CC = (49 x 48 x 47 x 46 x 45) / 120
156 = Nb de tirage annuel (52 x 3)
VA = 2.7 Variable d’Ajustement en CC moyen par tirage
Je reste persuadé maintenant que la FDJ ne passera jamais le cap des neuf zéros (000 000 000) en NGVA.

Dimanche 30 juin, je suis tellement déstabilisé, que je continue mes pérégrinations.

Le CA du loto pour le ‘’tirage’’ à bien pris +1.5% et passe donc de :

5 244 000 000 (2011) à 5 324 000 000 (2012) = 80 000 000 €

Alors expliquez moi pourquoi dans notre période référencée ?

- Pour les 73 premiers tirages du 06/10/2008 au 23/03/2009 (001 au 073)
- Pour les 73 derniers tirages du 02/01/2013 au 19/06/2013 (635 au 737)

Elle perd 10 852 886 gagnants' = (70 139 458 - 59 286 572)
Ce qui représente une perte nette de CA :
84 873 530 € = (426 775 106 - 341 901 576)

Heureusement que le grattage (jeu de primates) est là pour rattraper ces bourdes.
Et de remplacer ces deux doigts le pouce et l’index par 1kg moyen de cervelle !

Comme je suis certain de mes chiffres j’en perds mes bouboules du (loto) bien sur !

Pour les amoureux des grands chiffres ce rappel :

885 000 = le Nb de grilles gagnantes ‘’moyen’’ par tirage sur (VA 2.7 de champs complets).
426 775 106 € = le reversé des 73 tirages en 2008
341 901 576 € = le reversé des 73 tirages en 2013 au 19 juin
84 873 523 € = épargnés par la FDJ pour les périodes ci-dessus.

803 179 000 = le Nb de grilles validées par an en moyenne

2 € le remboursé d’une grille avec le n° chance
5.25 € le remboursé moyen des 2 bons n°
10.8 € le remboursé moyen des 3 bons n°
1300 € le remboursé moyen des 4 bons n°
169 000 € le remboursé moyen des 5 bons n°, mais en fait que tous les 1.35 tirage

Pour le jackpot c’est déjà un peu plus compliqué, mais en résumé :
Quand il veut bien sortir, en ce moment tous les 15 jours environ
Exactement tous les 5.6 tirages.
4 760 000 € à 6 160 000 € en moyenne absolue avec des absences de 24 tirages (2 mois)

Une bonne nouvelle le jackpot sort très souvent dans le Flux et commence dans les unités basses.

Dimanche 7 juillet 2013, Je reprends et j’affine ma copie.
J’analyse les chiffres suivant le bilan de la FDJ, 65 % du CA reversé en 2012 (157 tirages).

- Le reversé aux 127 359 696 gagnants suivant source FDJ.
3 460 600 000 € = (12 100 000 000 x 44 %) x 65 %

- Le reversé par rapport aux grilles remboursées (72 881 366) en 2012.
1 457 627 300 € = (72 881 366 x 10) x 2 €

- Le reversé réel suivant le total du tableau 'Historique LOTO' sur le site de la FDJ.
768 785 428 € = des grilles remboursées de 2 € aux 37 jackpots (145 762 732 + 253 914 794 + 35 735 117 + 90 311 152 + 31 061 633 + 212 000 000)

Ces différences sont monumentales et inexplicables si, comme je le demande, la FDJ nous indiquait le nombre de grilles validées annuellement, ces 3 interprétations n’auraient plus lieu !

Mais ou est donc le juste milieu ou tout simplement la vérité !

A noter aussi que 18 tirages jackpots, sur 29 tombent dans le flux.

Je n’irai pas plus loin dans cette démonstration, qui pourrait me réserver une inconfortable place en salle d’audience, dans un placard près du radiateur.

Et, ne pas oublier qu’en France ; par exemple en 2010
72 000 000 € seront joués quotidiennement, 26 milliards € annuellement !
-------------------------------------------------------------------------------------------------

22/04/2013 > 19h30

Maintenant, je soupçonne la FdJ d’être à l’écoute et en lecture sur ce mémoire.
- Merci franchement :

D’avoir modifié vos slogans publicitaires outranciers, maladroits et limites limites !
Dito sur les sorties papiers de votre site plus trace de pub... ouf !
De ne plus bidouiller les valeurs de vos graphes financiers.

- Je découvre… sur le tard (aujourd’hui 17h30) les nouveaux bordereaux, vous avez enfin admis le désavantage joueur du n° chance une (perte de 4/5) sur les remboursements.

- Il vous reste à comprendre la dégringolade spectaculaire du CA sur les jeux de tirages entre 2009/2011 de 117 000 000 € à 89 000 000 € soit une perte de 25% env. une paille quoi !?

- De mieux cerner votre erreur suicidaire, l’augmentation de 13 fois… réellement 26 fois mathématiquement sur le prix de base d’une grille.
- Ou le passage de 6 n° à 5 n° qui reste une escroquerie intellectuelle et financière, trop pauvre dans la répartition naturel des grilles gagnantes exemple : (que 220 combinaisons pour les 4 bons numéros) !
Ou pire, ce 5+C qui ne sort en ce moment à peine tous les 5.5 tirages.

- Mettez aussi à jour, par un véritable Prof. de l'informatique votre tableau 'Historique LOTO'.
En arrêtant de mélanger ainsi la ‘,’ virgule part le ‘.’ point dans votre tableau, quelle sale manie !

- Et, de revenir au bon vieux 6/49 au prix raisonnable de 1 € la grille !
En désespoir de cause, je vous suggère de lire les prochains chapitres.
Je reste un amoureux inconditionnel du loto vintage, celui qui permettait du… rêve, sans trouer les poches des joueurs.

- MM les financiers, je ne vous trouve aucune excuse pour toutes ces gamineries et de débrider ce jeux populaire si rentable pour le 'Loteur' dans sa conception originelle très originale.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Par curiosité, prêter attention à ce petit PPPS (le Plus Petit Poids déjà Sorti) de = 33 avec le :
4-5-6-7-11 et une suite de 4 numéros !
Tirage n° 440 du mercredi 27 juillet 2011.
A ce sujet (relire si besoin le Chapitre III)
Revoyons nos fondamentaux > Paragraphe Sélection.

Et ces 2 suites, de 3 numéros, sur une semaine c’est un phénomène très rare.
- Tirage n° 526 lundi 13 février 2012 le : 9-22-23-24-36
- Tirage n° 528 samedi 18 février 2012 le : 5-17-47-48-49

Puis ces suites
- Tirage n° 549 samedi 7 avril 2012 le : 19-42-45-46-47
- Tirage n° 626 mercredi 10 octobre 2012 le : 16-24-25-26-44
Nota : Ces tirages se trouvent souvent dans le Reflux et dans la quarantaine !

Sur 2013
- Tirage n° 666 samedi 5 janvier 2013 le : 6-30-45-46-47
- Tirage n° 686 mercredi 20 février 2013 le : 6-7-8-27-42

Nota : Ce mémoire restera en permanence corrigé, modifié et/ou remis à jour.

-----------------------------------------------
Chapitre I - DROIT D'INVENTAIRE
-----------------------------------------------

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis ce ténébreux dimanche 9 mai 2010, j’avais très envie de vous parler du Loto National, le 6+/49 et le 5+C/49 de la (FdJ).
Comme je suis un petit nouveau sur ce sujet, en intro, je vous le dis tout net, je n’ai rien à vendre et encore moins à acheter !
Tous ces Post auront comme seul but avoué, de mieux comprendre et de limiter nos pertes au 5+C/49 dans la dignité et en toutes connaissances de causes.
La (FdJ) a transformé un jeu simple et populaire en un jeu pour riches… un peu pauvres !
C’est parfaitement déloyal et inadmissible, avec une augmentation de 13 fois la mise en 34 ans !
Et le pire… dans une période particulièrement difficile pour notre argent de poche.
Je pense que cette ‘’Grande Dame’’, en plus, collectrice de fonds pour nos différents gouvernements, est en train de commettre sa première erreur !
Une consolation pourtant, nos ordinateurs dans la même période (1976-2010) sont devenus 1 méga de fois plus rapide !
Contre cette terrible pompe à fric, de publicité limite, limite mensongère et de faux espoirs.
- Pour ma part, j’ai atteint mes limites et de recherches sur le Loto National, je reste donc sur le bord du chemin… pour le moment !
C’est donc avec plaisir, que je viens vous soumettre la première partie de ce Mémoire Antisèche résumé sur 8 paragraphes.
Passionné des Grands Nombres et de Statistiques, je vous livre ici en toute simplicité 29 ans d’observations et de pratiques, sur le Loto National et l’évolution de la ‘’Grande Dame’’ je parle ici de la (FdJ).
Au niveau des Statistiques, des Pronostiques, et de notre Façon de Jouer, je pense, que nous sommes tous dans une mauvaise direction.
En effet, il n' existe que 2 bases ou 2 leviers immuables de réflexions et de recherches pour approcher le 6/49 et maintenant le 5+C/49.Ces 2 leviers sont :

- La SELECTION qui reste prioritaire sur toutes les autres bases et réflexions existantes.
- Les REDUCTEURS oui, mais ceux proposés sont tous bancals, sauf quelques réducteurs (harmonieux) = complets.

Tout le monde peut créer différents systèmes REDUCTEURS, j’en ai élaboré plusieurs centaines, tous différents à hauteur de 2 communs, 3 communs
et (4 communs pour l’ancien 6/49).
(1) Allez, c’est parti, pour une première petite démonstration.Avec le 6/49 (1976/2008)
Il n’aura échappé à personne (pour un choix de 6 n°) que :
(6x5x4) / (1x2x3) donne 20 combinaisons de 3 chiffres différents, qui finissent dans une seule et unique (combinaison) de 6 numéros !
Avec le 5/49 de (2008) à :
(ou un choix de 5°)
(5x4x3) / (1x2x3) donne 10 combinaisons de 3 chiffres différents, qui finissent dans une seule et unique (combinaison) de 5 numéros !- Par la suite je vous expliquerai ; cette différence maintenant est monumentale pour nos petites économies.
Je vous donnerai aussi bien volontiers et gratuitement les bases ou des programmes pour créer tous genres de REDUCTEURS, à qui m’en fera la simple demande… avec politesse !
Mais, je vous le vous dis tout net, surtout les REDUCTEURS INCOMPLETS ou bancals, ils ne servent strictement à rien, sauf à faire gagner quelques argents à certains petits malins sur la toile, qui exploitent largement ce filon.
Alors si le REDUCTEUR vaut 10.000 chances, la SELECTION n'en vaut que 10, je vous laisse imaginer !
Pourrions-nous… inverser la tendance de ces 2 valeurs ?Dans les prochains ''Post'' si vous le voulez bien, nous parlerons toujours des 2 systèmes mis en parallèle le 6/49 & 5+C/49, avec un exemple clair à chaque fois pour les :

- CHIFFRES, STAT et PRONOSTIQUES
- TIRAGES, RESULTATS et GAINS
- SIMULATEURS
- REDUCTEURS INCOMPLETS ou bancals
- REDUCTEURS HARMONIEUX
- SELECTION, la seule qui puisse donner un petit coup de pouce à la chance.
Enfin les :
- CONCLUSIONS

2/8 - CHIFFRES, STAT et PRONOSTIQUES
Chiffres (les grands nombres)

Réflexions et constats sur la (FdJ)

- La (FdJ) est une des (toutes premières sociétés) la plus RENTABLE de FRANCE.
- 945 salariés actifs ?
- 9.7 millions = le CA par salarié, c’est ENORME, l’équivalent de 6/10 PMI environ !?
- 51% passé à 72 % la part du capital détenu par l’état.
- 38 500 points de ventes en France (au tant que de communes).
- 5 % la rémunération reversée aux distributeurs sur la validation.
- 29 000 000 joueurs ‘’accrochés’’ aujourd’hui en FRANCE
- 9,2 milliards de CA en 2008 = (60 350 000 000.00 Frs)
- 3,0 milliards annuel tombent directement dans la poche de Bercy.
- 2007 & 2008 constat d'un léger infléchissement du CA de la (FdJ).
La lecture du rapport d’activités 2009 mis en ligne par la FdJ m’insupporte.
- Pourquoi nous cache-t’elle en permanence le nombre de grilles validées annuellement ?
- OK le CA 2009 prend 8.6 %, sauvé de justesse par les jeux de grattage et les paris sportifs.
- L’échelle commune de ses Graphes est bidouillée lorsqu’il s’agit de l’année 2009.
- Enfin dans ce rapport, à toutes les pages la FdJ essaie de se faire passer pour une société bienfaitrice : mais pourquoi ?
- Alors que depuis plus de 30 ans la FdJ exploite la faiblesse populaire !
Statistiques et Pronostiques,
Ne perdez plus de temps avec les Stat et les Pronostiques, ils ne nous servent absolument à rien en l'état actuel des choses, m^m la (FdJ) les a semble t’il, retirés de ces pages sur leur site depuis peu ?
- Nous allons essayer d’imaginer et de concrétiser nos chances de remporter un jour le 5+C/49.
Le ’’C’’ de n° Chance et non de Complémentaire.
- Nous avons autant de chance de toucher le pactole, le gros lot, que de sortir indemne d'un crash ; sur un vol commercial à 33 000 feet.
Moins dangereux et en toutes probabilités,
- Vous faites par la route un aller et retour Lille/Nice/Lille, sur un parcours déterminé de 1 900 Km, exactement 1 906 884 ml (mètre linéaire).
Par besoin, vous vous arrêtez une fois et vous tombez les pieds en plein sur le bon ml.
Bingo vous venez de gagner les 5 bons n°.
Ou !
- Les yeux bien ouverts, vous vous trouvez au beau milieu d’un champ de
47,5 m x 40 m quadrillé tous les cm².
Donc sur un terrain de 19 000 000 de cm², vous lancez une pierre et au premier jet vous atteignez le bon cm²,
Bravo, vous venez de remporter le 5+C/49
Mais statistiquement, vous n’auriez pas assez d’une vie pour arriver à un tel exploit.
- Bon, d’accord, mais alors quoi servent les Stat ?
Pour le Loto à rien, pour le moment !
- Par l’existence m^m de ce Post, je mets au défit tous les matheux, les scientifiques, les statisticiens ou la FdJ, de prouver le contraire des faits que j’avance ici : sur les statistiques et le Loto.
Bien sur je n’accorderai du crédit, qu’à des bases scientifiques, qui rentreraient dans un schéma de Loi Universelle, c’est à dire d'être (VERIFIABLE, QUANTIFIABLE et RENOUVELABLE).
Autre question souvent posée :
- Je joue ma date de naissance genre (25-1-2-19-45) ai-je une chance de gagner le gros lot ?
Bien sur que oui, tout de suite ou au mieux, avant 1 222 siècles :19 068 840/3/52 = 122 236 ans
Il est vrai aussi que 122 236 ans ce divise immédiatement par 2 si vous faisiez 2 tirages différents.
- Autrement dit 34 ans (de tirages du Loto) ne sont pas significatif par rapport au 122 236 ans, pour obtenir au minimum un cycle référentiel complet d’observations.
Pour établir des bases paramétriques, qui puissent nous aider à sortir des statistiques fiables, pour le Loto, nous devons tendre vers :
Le rapport de 1/1 et non
0.000278/1 qui est le produit de 34/122 236
CQFD

Dans les prochains ‘’Post’’ nous parlerons aussi des ‘’SIMULATEURS’’ qui fonctionnent chez moi depuis 1990 et, qui attestent sans équivoque les dires énoncés ci-dessus.

3/8 - TIRAGES, RESULTATS et GAINS
Les Tirages, Résultats et Gains,

- Il est temps de faire le ménage sur des idées reçues.
- Sur les tricheries éventuelles au Loto, je précise ici qu’il est totalement impossible à la (FdJ) de maquiller, d’influencer ou de modifier les résultats enregistrés sous caméra.
- Cela ne lui servirait à rien et ne serait en aucun cas utile à la (FdJ).
- Le bon hasard agit comme une garantie naturelle sur la répartition et les résultats.
- De plus chaque tirages et fait en présence d’un huissier extérieur.
- Toutes les boules sont pesées au 1/1000ème de gramme prêt et référencées par série.
- Pourtant, après une certaine période de tirages, ou il nous serez ‘’possible’’ d’asseoir qlq statistiques, la (FdJ), s’empresse vite de changer de machine ou la fréquence de tirages.
- Bien pire, depuis 2008 elle change le principe m^m du jeu, en passant à 5 boules et d’en profiter au passage pour augmenter le prix de la grille de base.
Pour nous donner espoirs ou illusions à de meilleures chances de gains !?
- Le véritable but est de faire croire aux joueurs qu’il est plus facile de trouver 5 bons n° au lieu des 6° habituelles et d’essayer de rassembler quelques
3 000 000 nouveaux joueurs à partir de 2009.
- En sou poudrant de petits gains (des miettes) dès le 2ème bon n°.
- Les économistes et les publicitaires de la (FdJ) se sont complètement plantés dans cette logique totalement idiote et mensongère.
MM. Ranger vite votre baguette magique.
(2) Allez, démonstrations sachant que :
- Personne ne sait et ne peut dépenser 2 fois son unique billet 20 € pas m^m la (FdJ) !
- Trouver les 6 bons n° avec l’ancien système 1976.
(49x48x47x46x45x44) / (1x2x3x4x5x6) = 1 chance sur 13 983 816
- Trouver les 5 bons n° et le chiffre chance, avec le nouveau système 2008.
(49x48x47x46x45x) / (1x2x3x4x5) x 10 = 1 chance sur 19 068 840
CQFD
Plus facile, ils nous avaient dit plus facile, bon à l’évidence c’est bien un mensonge.
Allons affûter nos crayons et ressortir notre vieille Graphoplex de 25 cm, ce n’est pas gagné.
Dans ce chapitre, j’ai aussi une pensée pour les créateurs du 6/49 des années 1976.
Qui sont partis de ce Postulat simple :
- Comment faire jouer et plumer plusieurs millions de joueurs en m^m temps.
- Conserver ce monopole à vie (nous sommes en 1976).
- Prélever un impôt supplémentaire que le joueur vous portera lui m^m et, de son plein gré.
Réponse :
- Créer un état dans l’état ainsi, à l’abri de toutes menaces extérieures.
- Rester visionnaire sachant que les bases des probabilités de gains en 1976 étaient vraiment catastrophiques.
- Ne redistribuer aux joueurs que (parties des encaissées) une règle parapluie élémentaire.
- Parler d’une grille à 1 Fr alors qu’il s’agit 2 Fr au minimum
- Activer sans répit et en permanence une publicité toujours limite, limite mensongère*.
Bravo, je suis obligé de vous tirer ma casquette pour cette franche réussite.
* Mais attention, vous jonglez en permanence avec une publicité limite mensongère et, dans vos effets d’annonces, vous avez depuis bien longtemps franchi les bornes !?
Vous allez payer lourdement cette grave erreur.
En effet, il suffit de savoir que dans un procès en cours, Mr Robert RIBLET (ingénieur retraité de son état) vous a déjà mis un genou à terre, face à la JUSTICE, pour vos jeux de grattages soit disant ou probablement TRUQUES ?
Un rappel à la (FdJ) le livre publié par Mr R.R.
‘’100% des perdants ont tenté leur chance’’ lui permet de voir venir la vie sereinement.
En plus, c'est déjà un homme riche qui n'a vraiment rien à perdre !
Et ce n’est pas les quelques millions € que vous allez bientôt lui offrir dans le cadre de cette procédure, qui vont arranger les choses, ou le faire changer d’avis, bien au contraire.
Par ailleurs votre défense est pitoyable et indigne de part votre position dominante.
Un bon conseil, commencez par virer votre service de Com et vos Avocats :
Ce sont des nuls.
Il vous faudrait pour le moins, désamorcer immédiatement la situation, reconnaître vos erreurs, payer et le temps fera le reste !
A bon entendeur…

4/8 - SIMULATEURS
Les Simulateurs,

- Depuis 1990 je fais tourner des Simulateurs, tous différents de conception.
A l’époque sur un Toshiba T3100e, Processeur Intel 12 MHz et 1Mo de Ram.
- Pour établir un accéléré de (67 230 ans) sur un cycle complet de 13 983 000 de tirages.
- Il fallait du temps pour traiter ce problème, en fait nous avions le temps de partir un petit WE à la neige.
En n’espérant aucun mauvais coup de la part d’EDF.
- Aujourd’hui il suffit de 4h45 pour arriver au bout de ce processus.
- Les résultats sont hallucinants et, restent en adéquation totale avec ce ‘’Mémoire’’.
- Et pourtant, je ne m’explique toujours pas, pourquoi le ‘’gros lot’’ ne tombe pas immédiatement avec des combinaisons simples du genre : 2-4-6-8-10-12
et/ou la :
34.35.36.37.38.39
- Cet ensemble de chiffres a les m^m probabilités mathématiques de sortir
que cette combinaison par exemple :
3.11.27.35.44.48
Premières anomalie :
- Le Hasard aurait-il de la Chance ?
ou
- La Chance détesterait-elle le Hasard ?
Deuxième anomalie :
- Sur plus 100 essais répartis sur 2 décades, je n’ai pas encore vue sortir une fois le gros lot sur mes Simulateurs !
Troisième anomalie, mais pas de panique !
- Sont sortis pendant ces essais, des dizaines de fois des 5+C, qui sont et restent pourtant des 6/6 déguisés !!!
Payés gracieusement à MOINDRE coût par la (FdJ).
Là, je vous ai bien entendu… vous avez dit bizarre ?
Allez, le meilleur pour la fin, la ‘’Rentabilité’’ en quelques chiffres.
Avec l’ancienne formule 6/49, toujours au Simulateur ...qui n’a gagné cette fois ci, 6 fois le 5+C, nous n'avons pas réussi à toucher les 6 bons N° du gros lot.
- Durée logique 67 230 ans environ pour espérer gagner le 6/6.
- Nombre de grilles à remplir 14 000 000 environ.
- 4 tirages de 6 N° par semaine
- Coût = 14.0 Millions de Frs
- Gains = 5.1 Millions de Frs
- Perte = 8.9 Millions de FrsCQFD

5/8 - REDUCTEURS INCOMPLETS ou bancals
Les Réducteurs Incomplets ou Bancals,

A plusieurs reprises je vous fais comprendre que les Réducteurs ne sont pas d’une grande utilité pour formater le loto.
Mais les réducteurs sont des objets ‘’d’arts’’ précieux, uniquement s’ils sont associés à des ‘’Sélecteurs’’ vraiment performants.
Services rendus par les Réducteurs Incomplets.
- Réduire considérablement le nombre de combinaisons finales à jouer, sans grand risque de perte sur les gains éventuels.
Fatalement de réduire le nombre de grilles à remplir !

- De l’ordre… avec l’ancien système 6/49 de :
20 fois pour une hauteur de gain de 3 bons n° à coups surs
15 fois pour une hauteur de gain de 4 bons n° à coups surs
- D’écrire facilement les combinaisons sans erreur sur les grilles.
- Après le tirage de connaître immédiatement la ‘’hauteur’’ de ses gains.
Et si vous savez programmer sous Excel tout devient extrêmement facile.
- Par la suite, je vous donnerai gracieusement tous ces tableaux informatisés si nécessaire.
- Par le calcul informatique, certains Réducteurs deviennent bancals, fatalement incomplets et donc de fiabilité douteuse (avis aux amateurs pour trouver de meilleures solutions).
- Tout calcul de Réducteur de combinaisons doit répondre à cette formule élémentaire.
Par exemple pour un gain obligatoire avec 3 bons sur (X) n° si 3/6, avec le Loto 1976.
(6x5x4) / (1x2x3) = 20 fois moins de combinaisons.
Une bien triste réalité pour nos économies avec ce Loto des années 2008.
(5x4x3) / (1x2x3) = 10 fois moins de combinaisons, donc un coût double !

- Avec ce postulat : vous avez fait une ‘’Sélection’’ de 26 n° sur les 49 n° et un Réducteurs bancal en 2 communs = 3/6/49/ donne 80 tirages et oui, il manque des combinaisons.
Une réduction idiote, sorti d’un ordinateur idiot.Vérité mathématique :
(26x25x24) / (1x2x3) = 2600 nombre de combinaisons totales pour une certitude de gain à hauteur de 3/6/26.
2600/ (6x5x4/1x2x3) = 130 combinaisons pour les 80 ci-dessus, il manque 50 combinaisons.
(3) Allez c’est reparti pour une petite démonstration.
- Voila ce que nous savons tous faire, pour exemple un Réducteur bancal pour 3/26 n°- Et d’être sur de gagner au minimum à hauteur du 3 bons numéros sur une sélection de base de 26 n° préalablement sélectionnés.
Nota : le n° 18 peut se remplacer, si vous le souhaitez sans difficulté par le 43.
Par des variables du genre X = (=$D$4) pour le 43 dans n’importe quelle cellule.
ou simplement
X = (=1A) par exemple qui vaut 43 dans une cellule lambda.
- Avec l’aide de n’importe quelle tableur moderne.
Pour info : le tableur est outil redoutable, pour écrire des programmes ou organiser les grands chiffres pour le Loto.
Cette liste système pourrait aussi s’appeler (26 n° en 2 communs) = 80 combinaisons.

01-02-03-04-05-06 / 03-04-15-16-21-22
01-02-07-08-09-10 / 03-04-17-18-19-20
01-02-11-12-13-14 / 03-05-07-09-23-24
01-02-15-16-17-18 / 03-05-08-10-25-26
01-02-19-20-21-22 / 03-05-11-14-20-21
01-02-23-24-25-26 / 03-05-12-13-19-22
01-03-07-11-15-19 / 03-06-07-20-22-25
01-03-08-12-16-20 / 03-06-08-19-21-23
01-03-09-13-17-21 / 03-06-11-13-16-18
01-03-10-14-18-22 / 03-06-12-14-15-17
01-04-07-12-17-22 / 04-05-07-19-21-25
01-04-08-11-18-21 / 04-05-08-20-22-23
01-04-09-14-15-20 / 04-05-11-13-15-17
01-04-10-13-16-19 / 04-05-12-14-16-18
01-05-07-13-18-20 / 04-06-07-10-15-18
01-05-08-14-17-19 / 04-06-08-09-16-17
01-05-09-11-16-22 / 04-06-11-14-19-22
01-05-10-12-15-21 / 04-06-12-13-20-21
01-06-07-14-16-21 / 05-06-07-08-11-12
01-06-08-13-15-22 / 05-06-09-10-13-14
01-06-09-12-18-19 / 05-06-15-16-19-20
01-06-10-11-17-20 / 05-06-17-18-21-22
02-03-07-12-18-21 / 07-08-15-16-23-25
02-03-08-11-17-22 / 07-08-17-18-24-26
02-03-09-14-16-19 / 07-09-11-13-25-26
02-03-10-13-15-20 / 07-10-11-21-22-23
02-04-07-11-16-20 / 07-10-12-14-19-20
02-04-08-12-15-19 / 08-09-11-19-20-24
02-04-09-13-18-22 / 08-09-12-14-21-22
02-04-10-14-17-21 / 08-10-12-13-17-23
02-05-07-14-15-22 / 09-10-15-16-24-26
02-05-08-13-16-21 / 09-10-17-19-22-25
02-05-09-12-17-20 / 09-11-14-17-18-23
02-05-10-11-18-19 / 09-16-18-20-21-25
02-06-07-13-17-19 / 11-12-15-18-20-22
02-06-08-14-18-20 / 11-12-16-17-19-21
02-06-09-11-15-21 / 13-14-15-18-19-21
02-06-10-12-16-22 / 13-14-16-17-20-22
03-04-07-08-13-14 / 15-17-20-21-23-24
03-04-09-10-11-12 / 16-18-19-22-23-24

- Un rapide coup d’œil suffit pour voir; qu’il est inutile de chercher ces 2 combinaisons par exemple :
01-03-25-XX-XX-XX ou la 02-04-23-XX-XX-XX
- Par contre nous trouvons presque tous les autres triplettes, dans cette base de jeu.
CQFD.Pour mémoire cette sélection de 80 combinaisons coûtait à la bonne époque :
80 Frs = 12.2 €
Ce jour, pour ce m^m jeu, il vous faudra débourser ?
160 € = 1049.6 Frs, peut être une obligation de se grouper entre amis (e).
Alors merci qui ?
Et bien je vous le demande ?

6/8 - REDUCTEURS HARMONIEUX
Les Réducteurs Harmonieux,

Répondent à tous ces critères et avantages avec 26 n° par exemple
- (A) Nombre de combinaisons maximum pour 26 n° différents.
((26x25x24) / (1x2x3x)) / ((6x5x4) / (1x2x3)) = 130
- (B) Nombre de combinaisons optimales pour être certain de gagner à hauteur de 3/6/26.
130 est le maximum
- (C) Nombre de triplettes différentes
(26x25x24) x (1x2x3) = 2600- (D) Nombre de chiffres total
130x6 = 780
- (E) Nombre de n° identiques
(130x6) / 26 = 30En plus ce système permet l’écriture et le dépouillement record de ces 130 combinaisons.
(4) Une nouvelle petite démonstration par l’exemple d’un ‘’réducteur’’ harmonieux avec les premiers 6 numéros et, un autre avec 26 numéros qui sont totalement permutables ou interchangeables :
1-2-3 / 2-3-4 / 3-4-5 / 4-5-6
1-2-4 / 2-3-5 / 3-4-6
1-2-5 / 2-3-6 / 3-5-6
1-2-6 / 2-4-5
1-3-4 / 2-4-6
1-3-5 / 2-5-6
1-3-6
1-4-5
1-4-6
1-5-6
Toutes les conditions A, B, C, D, E sont bien remplies
Et ces 20 triplettes s’empilent facilement dans une seule et unique combinaison jouable la :
1-2-3-4-5-6
CQFD
2ème exemple le ‘’produit’’ d’un réducteur harmonieux
Ce tableau pourrait aussi s’appeler 26 en 2 communs avec l’ancienne formule du loto
26 numéros = 2600 triplettes réduites à 130 combinaisons.

01-02-07-12-17-22 / 03-06-09-10-24-25
01-02-08-13-18-23 / 03-06-12-19-20-22
01-02-09-14-19-24 / 03-06-18-21-23-26
01-02-10-15-20-25 / 03-07-09-12-16-26
01-02-11-16-21-26 / 03-08-17-18-22-25
01-03-07-13-19-25 / 03-10-11-14-19-21
01-03-08-14-20-26 / 03-13-15-20-23-24
01-03-09-15-21-22 / 04-05-07-12-24-25
01-03-10-16-17-23 / 04-05-08-11-18-21
01-03-11-12-18-24 / 04-05-09-10-17-22
01-04-07-14-21-23 / 04-05-13-16-23-26
01-04-08-15-17-24 / 04-05-14-15-19-20
01-04-09-16-18-25 / 04-06-07-08-22-26
01-04-10-12-19-26 / 04-06-09-11-12-14
01-04-11-13-20-22 / 04-06-10-15-16-21
01-05-07-15-18-26 / 04-06-13-18-19-24
01-05-08-16-19-22 / 04-06-17-20-23-25
01-05-09-12-20-23 / 04-07-11-16-17-19
01-05-10-13-21-24 / 04-08-10-13-14-25
01-05-11-14-17-25 / 04-09-20-21-24-26
01-06-07-16-20-24 / 04-12-15-18-22-23
01-06-08-12-21-25 / 05-06-07-09-19-21
01-06-09-13-17-26 / 05-06-08-14-23-24
01-06-10-14-18-22 / 05-06-10-11-20-26
01-06-11-15-19-23 / 05-06-12-16-17-18
01-07-08-09-10-11 / 05-06-13-15-22-25
01-12-13-14-15-16 / 05-07-08-13-17-20
01-17-18-19-20-21 / 05-09-11-15-16-24
01-22-23-24-25-26 / 05-10-18-19-23-25
02-03-07-08-21-24 / 05-12-14-21-22-26
02-03-09-11-17-20 / 06-07-10-12-13-23
02-03-10-13-22-26 / 06-08-09-15-18-20
02-03-12-14-23-25 / 06-11-17-21-22-24
02-03-15-16-18-19 / 06-14-16-19-25-26
02-04-07-09-13-15 / 07-08-12-14-18-19
02-04-08-12-16-20 / 07-08-15-16-23-25
02-04-10-11-23-24 / 07-09-14-20-22-25
02-04-14-17-18-26 / 07-09-17-18-23-24
02-04-19-21-22-25 / 07-10-15-19-22-24
02-05-07-10-14-16 / 07-10-17-21-25-26
02-05-08-09-25-26 / 07-11-12-15-20-21
02-05-11-12-13-19 / 07-11-13-14-24-26
02-05-15-17-21-23 / 07-13-16-18-21-22
02-05-18-20-22-24 / 08-09-12-13-22-24
02-06-07-11-18-25 / 08-09-14-16-17-21
02-06-08-10-17-19 / 08-10-16-18-24-26
02-06-09-16-22-23 / 08-10-20-21-22-23
02-06-12-15-24-26 / 08-11-12-17-23-26
02-06-13-14-20-21 / 08-11-19-20-24-25
02-07-19-20-23-26 / 08-13-15-19-21-26
02-08-11-14-15-22 / 09-10-13-16-19-20
02-09-10-12-18-21 / 09-10-14-15-23-26
02-13-16-17-24-25 / 09-11-13-21-23-25

- Toutes les conditions A, B, C, D, E ci-dessus sont bien remplies.
- Et 2600 triplettes s’empilent facilement dans ces 130 combinaisons jouables.
CQFD
- Je vous laisse le soin de vérifier de contrôler et d’expérimenter cette grille et de comprendre ainsi la puissance d’un vrai réducteur dit ‘’harmonieux’’.
- A titre expérimental, je vous livre ici les bases pour écrire avec l’ancien 6/49 tous les réducteurs harmonieux, bien sur pour le nouveau système 5/49, il nous faudra refaire tous les calculs !

- En 2 communs pour :
06 numéros = 00020 triplettes réduites à 001 combinaison
17 numéros = 00680 triplettes réduites à 034 combinaisons
22 numéros = 01540 triplettes réduites à 077 combinaisons
26 numéros = 02600 triplettes réduites à 130 combinaisons
41 numéros = 10660 triplettes réduites à 533 combinaisons
42 numéros = 11480 triplettes réduites à 574 combinaisons
46 numéros = 15180 triplettes réduites à 759 combinaisons
Pour calculer le coût c’est simple, par exemple vous prenez à la 4ème ligne
130 combinaisons x 1 Frs = 130 Frs de l’époque.
Soit 20 €
- En 3 communs pour :

06 numéros = 000015 quadriplettes réduites à 00001 combinaison
11 numéros = 000330 quadriplettes réduites à 00022 combinaisons
18 numéros = 003060 quadriplettes réduites à 00204 combinaisons
21 numéros = 005985 quadriplettes réduites à 00399 combinaisons
27 numéros = 017550 quadriplettes réduites à 01170 combinaisons
33 numéros = 040920 quadriplettes réduites à 02728 combinaisons
37 numéros = 066045 quadriplettes réduites à 04403 combinaisons
38 numéros = 073815 quadriplettes réduites à 04921 combinaisons
42 numéros = 111930 quadriplettes réduites à 07462 combinaisons
46 numéros = 163185 quadriplettes réduites à 10879 combinaisons
47 numéros = 178365 quadriplettes réduites à 11891 combinaisons

Nota : il est facile de comprendre que tous les entre-deux chiffres donnent que des réducteurs bancals.
Exemple ci-dessus entre le 21 et 27 donne 5 réducteurs bancals !
Ou entre le 42 et 46 donne 3 réducteurs bancals !
Allez un p’tit dernier pour la route et, je vous donne le réducteur 26 en 2 communs aujourd’hui avec la nouvelle formule du Loto 5/49.
26 numéros = 2600 triplettes réduites à 260 combinaisons
Le coût maintenant 260 x 2 = 520 €, pour 260 Frs = 40 € avant.
La (FdJ) nous l’avez pourtant bien dit, plus facile avec 5 n° sur 49 et plus de chance de gagner, bien, bien !

7/8 - SELECTION
La Sélection,

- Ultime moment de ce ''Mémoire'', dans ce paragraphe la ''Sélection''.
- La ''sélection'' est une superbe clef, dans une serrure invisible, sur une porte ouverte !?
- Elle devrait nous permettre, par n’importe quelle moyen de trouver une méthode, pour collationner le juste nécessaire de bons numéros qui rentreront dans un ‘’réducteur’’… si possible ‘’harmonieux’’.
- Je le dis tout net, je ne suis parvenu à aucune réflexion durable pour théoriser cette idée.
- Certaines de mes avancées, ou logiques au niveau du calcul propre de la ‘’sélection’’ ne tiennent guère le temps d’un essai, pour une dizaine tirages au maximum.
C’est très décevant !
- En désespoir de causes probantes, j’avance cette théorie pour la sélection :
Surtout essayez et faites plusieurs fois cet essai vous-même.
- Choissez 7 numéros fétiches sur 30 tirages du Loto National et vous allez découvrir qu’en moyenne vous auriez trouvé 1 bon numéro à chaque fois.
Si vous voulez ramener cette manipulation à quelques minutes, c’est très facile :
A) Ecrivez vos ‘’7’’ numéros fétiches (pour simplifier 49 se divise par 7).
B) Rechercher 30 tirages du Loto National d’avant octobre 2008.
C) Compter le nombre de fois où vous trouvez vos n° pour chacun de ces 30 tirages.
D) Diviser ce total par 30 et vous allez trouver un chiffre variant entre (0.8 et 1.3).
Si vous trouviez un rapport trop différent, MERCI de m'en tenir informé.
- Ceci explique en partie qu’à la bonne ‘’époque’’ avant le 6 octobre 2008 sur les 7 n° (6+C) sortis dans un tirage classique, 1 des bons numéros figurait souvent dans le tirage précédent.
Nous pouvons donc continuer et écrire sans crainte, qu’avec l’ancien système :
- 14 numéros choisis appelaient forcément 2 bons n° trouvés, sur la moyenne d'une trentaine de tirages environ,
On peut enchaîner la suite !

- 21 = 3 (seuil accessible financièrement)
- 28 = 4 (seuil limite pour des gains raisonnés)
- 35 = 5 (seuil encore possible pour le porte-monnaie)
- 42 = 6 (seuil raisonnablement impossible)
- 49 = 7 (seuil au delà des rêves)Nota: Le complémentaire est aussi une boule qui reste un n° entier !

- Vérification simple par l’absurde, si vous aviez joué les 49 n° du Loto vous auriez forcément trouvé les 7 bons numéros !
Si vous avez trouvé un système de ‘’sélection’’ plus performant que ci-dessus démontré…
Cela me semblerait tellement improbable ?
Que vous n’habiteriez certainement pas sur la TERRE et, vous auriez donc droit à tout mon RESPECT !
Pour ma part dans les bons jours pour :
(49/7) x ‘’4’’ = 28 numéros sélectionnés, il m’arrive de passer du coefficient ‘’4’’ à 4.86, c’est mieux, mais pas de quoi pavoiser !
Si un tableau (programmé sous Excel) d’aide à la ‘’sélection’’ intéresse, je peux à votre demande, vous le transmettre gracieusement naturellement.
Avis aux amateurs de sensations fortes de tableurs.
CQFD
Le choix d’une bonne ‘’sélection’’ nous permet de décider à quelle hauteur nous pourrions fixer les jeux, la dépense et les gains éventuels.
Tout en sachant qu’aujourd’hui avec le nouveau système pour :
- 14 n° références, vous risquez de gagner des clopinettes.
- 42 n° références, vous risquez d’hypothéquer votre maison pour payer les bulletins cochés remis à votre détaillant, à vous de voir ?
LA SELECTION RESTE DONC LE SEUL OUTIL QUI PUISSE DONNER UN PETIT COUP DE POUCE À LA CHANCE !

8/8 - CONCLUSIONS
Les Conclusions,

Les ‘’grands nombres’’ offrent aussi un ‘’grand nombre’’ de solutions !
Les conclusion pour ce Mémoire, si vous l’avez lu jusqu’au bout, s’adresse principalement à tous les joueurs :
- Ne laissant aucune emprise au hasard, le hasard, dans le jeu est plus ou moins conditionnable, c’est aussi le plus court chemin qui conduit vers la facilité.
- Pour les joueurs qui refusent de jouer leur date de naissance à vie ou la tête dans le sac.
- Pour ceux qui prennent acte, de ne plus jeter leur argent de poche dans la première bouche d’égout.
En attendant de futurs résultats faciles.
Gardent en mémoire, Madame la (FdJ) guette, elle est planquée dans la station d’épuration !
- Le Loto National est tout, sauf une farce, une fête communale, le bon endroit ou les enfants viennent pour leur joie, dépenser quelques sous de poche !
C’est un impôt déguisé.
- 100 % des gagnants ont tenté leur chance !
- 100 % des perdants ont aussi REtenté leur chance, à vous de vérifier ?

Un oubli de ma part, de vous préciser qu'un bon réducteur rajoute en général une hauteur de gain supplémentaire par exemple :
Le 26 en 2 communs donne accès à 3, voir 4 bons numéros.
Le 26 en 3 communs donne accès à 4 bons éventuellement 5 numéros.
Le 26 en 4 communs donne accès à 5 bons numéros fatalement.
Aussi, je vous laisse réfléchir sur ce constat idiot, mais tellement VRAI.
01 grille = une chance sur 1/19 068 840
02 grilles = une chance sur 1/ 9 534 420 vous venez d’évacuer 50 % de combinaisons.
10 grilles = une chance sur 1/ 1 906 884 c’est magique non ?
Je formule un souhait délirant et utopique envers la (FdJ).
- De revenir à l’ancienne formule du 6/49 avec un prix d’une grille 1 € seulement.- Et pour les accrocs, adepte du Loto ces quelques remarques :
- Vous réunir à une petite dizaine de passionnés pour revenir à une dépense 10 fois moindre.
Attention aux francs tireurs.
- Jouer à blanc quelques temps (pour garder les sensations).
Avec les éléments suivants :
- Rechercher ou créer un bon ’’Sélecteur’’ légèrement au dessus de la moyenne mathématique.
Sélection de :
21 à 25 numéros pour le moment
Réducteurs pour :
21 à 25 numéros en 2 communs au début
- Ne jouer qu’une fois par semaine, je vous laisse calculer votre budget par personne ?
- Répartir les grilles à cocher et le coût sur 10/12 personnes sérieuses.
CQFD
- Bon courage, bon jeu, bonne chance et vous souhaite d’emblée les 5 bons numéros.

------------------------------------------------------
Chapitre II - MISE A JOUR GENERIQUE
------------------------------------------------------

Pour conforter ce (Mémoire) : Antisèche au 6/49 & 5+C/49

Je rajoute cette mise à jour ‘’Générique’’ et de ‘’Stratégie’’.
Mais surtout de remettre l’accent sur l’importance de la ‘’Sélection’’ pour un nombre optimisé de numéros qui pourraient entrer dans la composition d’une ‘’martingale universelle’’
Aujourd’hui le 5+C/49 est devenu tellement CHER, qu’il semble impossible de jouer sans un minimum de concertations et, de chercher un moyen de contrer le hasard ; qui mène la danse et qui assure de si beaux jours à la FdJ.

La statistique d’approche, déterminée sous forme de loi binomiale variant pour (10, 20 et 30 tirages) ne donne aucun résultat probant utile à la sélection.
Pire, il ce produit en quelques temps un effet exactement contraire au but recherché.
- Je vais essayer d’incorporer avec le texte, ce tableau d’aide à sélection.
- Il suffit de faire le contraire des résultats figurant sur celui-ci, pour obtenir un bon choix de numéros à jouer pendant 10 tirages au moins.
- Sous Excel, ce tableau est semi automatisé, il introduit 711 formules en cellules ouvertes, avec leurs codes sources lisibles et modifiables à souhait ?
Il ne couvre que 3190 cellules, dont 1965 actives.
- Ce tableau d’aide à la sélection doit être remis à jour tous les 10 tirages.
Enfin, les lois de probabilités ne sont pas assez pertinentes ou suffisamment puissantes pour nous aider à la sélection d’une vingtaine de numéros référents qui pourraient entrer dans un réducteur harmonieux !

Ils nous faut donc trouver ou… créer une ‘’Raison’’ si possible une (Raison Mathématique).
C'est à dire obligatoirement :
- Vérifiable
- Quantifiable et
- Renouvelable
- Avant toutes choses, ce petit rappel pour nos économies :
Chacun pense ou croit savoir que l’augmentation d’une grille du Loto est passée de (2x6.56) = 13 Fr pour 1 Fr initialement,
donc une augmentation de 13 fois depuis 1976.
Mais la réalité est tout autre, m^m avec des chances de gains pratiquement similaires.
- Démonstration :
Avec ce réducteur harmonieux, base de création de tous réducteurs.
(6x5x4) / (1x2x3) = 20 : facteur de réduction avec l’ancien loto grille à 1 Fr (0.15 €)
- Autrement dit pour des gains identiques et (26 n° en 2 communs), ce système coûtait :
(26x25x24) / (1x2x3) = 2600 triplettes.
2600 : 20 = 130 grilles de 6 n° x 0.15 € = 19.80 €
- Aujourd’hui
(5x4x3) / (1x2x3) = 10 : facteur de réduction avec le nouveau loto grille à 2 €.
Mais toujours 2600 triplettes.
2600 : 10 = 260 grilles de 5 n° x 2 € = 520 € pour des gains identiques.
Vérification pour un jeu similaire
520 / 19.80 = 26 fois et non 13 fois comme tout le monde croit le savoir, le dit, ou l’écrit.
- Pour clore ce petit rappel, il est facile d’admettre que la FdJ redoute les joueurs organisés.
- Mais bien plus encore ; les gros joueurs, comprenne qui voudra !!!!CQFD
Faites juste un petit parallèle avec vos émoluments depuis 1976 et, vous aurez vite compris mon acharnement pour limiter nos pertes au Loto de la FdJ.
Une augmentation de 13 fois pour une grille simple en 6/49.
26 fois en 5+C/49, avec une sélection de jeu qui passe avec un réducteur.
Pour qui aurait la mémoire fragile, juste ce petit comparatif avec le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance.
- SMIC 1976 = 1500.00 Fr soit 228.00 €
- SMIC 2010 = 8810.00 Fr soit 1343.00 €
34 ans, l'augmentation = 5.90, on est bien loin ici des 13 ou 26 fois celle d’une grille de base du Loto National.
Mais alors, qui se GAVE ? !
Depuis plus de 3 décennies et qui est en train de démolir mes rêves et notre droit de rêver ?
Cette triste réalité d’augmentation, vaut pour tous les joueurs qui sélectionnent plusieurs numéros pour jouer une base de jeux qui passe par un réducteur !Maintenant, je vais me permettre de développer ici quelques idées, qui pourraient profiter aux joueurs attentifs.

-1) Jouer à plusieurs, 10/12 personnes sérieuses, semble être un petit comité raisonnable, pour compenser le prix exorbitant d’une grille de Loto.
Mais attention aux francs tireurs !
Le risque reste prévisible, démesuré, irréversible et sans appel.
- 2) On doit ce foutre aussi d’arranger des jeux pour essayer d'atteindre le gros lot genre : 7 000 000.00 €, alors que les 1/10ème voir les 1/100ème de ces montants astronomiques seraient déjà largement les bienvenus !
- 3) Oublier totalement le n° chance, ce qui permet de passer immédiatement de
1/19 068 840 à
1/ 1 906 884 chances de remporter les 5 bons numéros.
Et, sans pour autant s’interdire l’espoir du 5+C naturellement.
- 4) Pour le fun,
Aujourd’hui nous savons tous, que le 5+C ne sort que tous les 4.5 jeux en moyenne sur les derniers 281 tirages.
Nous savons aussi que les n° chances
1 et 4 apprécient souvent les gros lotsLa suite est facile à deviner non ?
- 5) Jouer impérativement avec un ‘’schéma Directeur’’ qui pourrait être issue par exemple, de ce mémoire et de s’y tenir sur une vingtaine de coups !
Dans les prochains paragraphes nous parlerons, si vous le voulez bien du Loto 5+C/49, avec des exemples clairs à chaque fois sur :

- CHOIX des ELEMENTS CONSTITUTIFS
- SELECTION avec la LOI D’APPARITION
- SELECTION et l’EFFET PENDULAIRE
- SELECTION COMBINATOIRE
- MODE d'EMPLOI et CONCLUSIONSCHOIX des ELEMENTS CONSTITUTIFS

Choix des Eléments Constitutifs,
- Au risque de me répéter, si vous ne disposez pas d’un système de Sélection Optimal et Performant, qui ne vous donne pas des résultats de coefficients égales ou supérieures à ce qui suit.
Il vous faut abandonner tous espoirs de gains, de limiter ses pertes au jeu et de continuer à jouer sa date de naissance.
Avec l’ancienne formule du Loto le 6/49 nous devrions obtenir au minimum :

- 1 n° trouvé sur 07 sélectionnés ou mieux > 1.2 n° trouvé sur 07 sélectionnés
- 2 n° trouvés sur 14 sélectionnés ou mieux > 2.4 n° trouvés sur 14 sélectionnés
- 3 n° trouvés sur 21 sélectionnés ou mieux > 3.6 n° trouvés sur 21 sélectionnés
- 4 n° trouvés sur 28 sélectionnés ou mieux > 4.8 n° trouvés sur 28 sélectionnés
- 5 n° trouvés sur 35 sélectionnés ou mieux > 6.0 n° trouvés sur 35 sélectionnés
- 6 n° trouvés sur 42 sélectionnés ou mieux > 6.5 n° trouvés sur 42 sélectionnés
- 7 n° trouvés sur 49 sélectionnés ou mieux > 7.0 n° trouvés sur 49 sélectionnés

Pour mémoire :
Dans la réalité seule les lignes 3 et 4 portent sérieusement de l’intérêt et sont parfaitement compatibles avec nos petites économies.
Avec la nouvelle formule du Loto le 5+C/49 nous devrions tendre vers ces minimums :
- 1 n° trouvé sur 10 sélectionnés ou mieux > 1.3 n° trouvé sur 10 sélectionnés
- 2 n° trouvés sur 20 sélectionnés ou mieux > 2.6 n° trouvés sur 20 sélectionnés
- 3 n° trouvés sur 30 sélectionnés ou mieux > 3.9 n° trouvés sur 30 sélectionnés
- 4 n° trouvés sur 40 sélectionnés ou mieux > 4.5 n° trouvés sur 40 sélectionnés
- 5 n° trouvés sur 49 sélectionnés ou mieux > 5.0 n° trouvés sur 49 sélectionnés

Nota :
La ligne 2 est envisageable mais pour des résultats de gains mini.
La fausse ligne 2.5 ci-dessous donnerait de bien meilleurs résultats au niveau des n° trouvés sélectionnés et donc d’éventuels meilleurs gains.
- 2.5 n° trouvés sur 25 sélectionnés ou mieux > 3.3 n° trouvés sur 25 sélectionnés.
Cette fausse ligne mathématique reste parfaitement cohérente et en adéquation avec ce ''Mémoire''.
Pour faire simple, ne se rappeler que des valeurs de coefficients :
1.3 - 2.6 - (3.3) -3.9 - 4.5 - 5.
Mais surtout le 3.3 devrait permettre de trouver une bonne sélection de 25 n° sur les 49 n° et susceptible de composer une bonne partie des 5 bons n° du loto.
Oui vous avez bien lu.
C'est-à-dire d’accrocher plusieurs fois les gains à hauteur des 2 et 3 bons n°, éventuellement de flirter avec les 4 bons numéros du Loto, dans un premier temps ?
Suivant différents réducteurs, nous devrions envisager de jouer entre 72 et 148 grilles :
- 072 grilles à 2 € ou
- 085 grilles à 2 € ou
- 113 grilles à 2 € ou
- 125 grilles à 2 € ou
- 148 grilles à 2 €
Il est parfaitement inutile de préciser, par la simple Loi des Grands Nombres, le système remboursera pratiquement à chaque tirage, pour le moins que nous possédions 2 ou 3 des bons n° du Loto : entre 33 et 66 % des mises engagées.
Oui, je sais, c’est FOU à croire, mais… c’est tellement VRAI !
Démonstration :
- A) Reprenez comme base le 26 en 2 communs 80 combinaisons plus haut (le moins cher).
- B) Soit vous l’employez telle que, ou mieux, vous inversez les chiffres par ces variables progressives :
- C) 1 = 49 - 2 = 48 - 3 = 47 pour finir au 26 = 24.
- D) Vous avez bien sélectionné maintenant les 26 n° de (24 à 49).
- E) Valeur mathématique du coefficient (5 x 26) / 49 = 2.65 qui est bien > à 2.
- F) Dans tous les tirages, en moyenne, vous serez gagnant à hauteur des 2 bons n° au minimum, des petits gains ? Certes, mais gagnant !
- G) Et, généralement pour les 10 prochains tirages, vous ne serez jamais Fanny !

C.Q.F.D.

A vous de vérifier.
Pour les amoureux des grands nombres :
Le tableau des combinaisons gagnantes avec l’ancien 6/49 et le nouveau 5+C/49.
Avec le 6/49 une chance sur 13 983 816 d’empocher le gros lot

- 000001 combinaison gagnante pour 6 bons n°
- 000006 combinaisons gagnantes pour 5+C
- 000252 combinaisons gagnantes pour 5 bons n°
- 000630 combinaisons gagnantes pour 4+C bons n°
- 012919 combinaisons gagnantes pour 4 bons n°
- 017221 combinaisons gagnantes pour 3+C bons n°
- 229443 combinaisons gagnantes pour 3 bons n°

Avec le 5+/49 une chance sur 19 068 840 d’empocher le gros lot.
- 000001 combinaison gagnante pour 5+n° chance
- 000001 combinaison gagnante pour 5 bons n°
- 000220 combinaisons gagnantes pour 4 bons n°
- 009460 combinaisons gagnantes pour 3 bons n°
- 132440 combinaisons gagnantes pour 2 bons n°
et quelques :
- 486500 ensembles de grilles environ, remboursées par le n° chance.
Si nous résumions brutalement, les différences entre les Loto 6/49 & le 5+C/49 d’octobre 2008.
Nous verrions clairement que la FdJ :
- Paye effectivement de très gros lots aujourd’hui, mais beaucoup moins souvent, que tous les 4.5 tirages environ, (CàD 3.0 fois moins souvent qu'avec le bon vieux 6/49) !
- Pour des gros lots moindres, mais tous les 1.5 tirage à l’époque du 6/49, donc plus souvent.
- De plus la (FdJ) appâte maintenant de faux-gagnants qui réamorcent le système toutes les semaines, par le remboursement de 486500 grilles environ à 2 €.
- Grilles gagnantes que par le n° chance soit (1chance sur 10) bof !
- Le Coup de Pub est terriblement habile : un gros lot qui devient au cours des tirages de plus en plus MONSTRUEUX, mais sortant que tous les 4.5 tirages seulement.
Je vous laisse, un instant avec votre conscience, pour apprécier ou non ce nouveau coup bas !
Enfin pour terminer ce paragraphe :
Nous vérifierons par la suite, avec franchise et honnêteté, la valeur des coefficients :
1.3 - 2.6 - (3.3) -3.9 - 4.5 - 5 référencés ci-dessus,
Ce sont de véritables leviers financiers avec les différents systèmes de sélections.
- Pour gagner du temps, je vous présente immédiatement mes coefficients pour l’ensemble du groupement des 10 derniers tirages pour la :
Période du lundi 24 mai au 14 juin 2010 inclus.

- Coefficients en moyennes obtenus avec la loi d’apparition :
Pour 20 n° référencés = 2.3 - Pour 2.0 mathématique, souhaité 2.6
Pour 25 n° référencés = 2.5 - Pour 2.5 mathématique, souhaité 3.3
- Coefficients en moyennes obtenus avec l’effet pendulaire :
Pour 20 n° référencés = 2.7 - Pour 2.0 mathématique, souhaité 2.6
Pour 25 n° référencés = 3.0 - Pour 2.5 mathématique, souhaité 3.3
- Coefficients en moyennes obtenus avec la sélection combinatoire :
Pour 20 n° référencés = 2.3 - Pour 2.0 mathématique, souhaité 2.6
Pour 25 n° référencés = 2.5 - Pour 2.5 mathématique, souhaité 3.3
- Alors, avis aux amateurs, la chasse reste ouverte pour faire mieux que ces coefficients.

SELECTION avec la LOI D’APPARITION
Sélection avec la Loi d’Apparition,

- A défaut de pouvoir faire rentrer le tableau entre ces lignes, je vais vous en parler.
Comme ce fichier ne pèse que 520 Ko sous Excel, à votre demande je peux gracieusement, vous le transmettre avec un précis clair d’utilisation.

Ce tableau perpétuel est réutilisable à l’infini.
Comme toutes les formules sont ouvertes, les codes sources sont lisibles et modifiables, il est donc prudent et conseillé d’en tirer plusieurs sauvegardes.
Ce tableau d’aide à la sélection avec la loi d’apparition, fait ressortir une fois mis à jour, tous les 10 tirages, la chance en % de voir la position en chance des 49 n° qui compose le Loto National.
Les valeurs en pourcentage d’apparitions des numéros ainsi que leurs positions numériques sont sans équivoque d’interprétation possible.
Les facteurs d’apparitions sont déterminés par une loi bimoniale qui varie tout au long de 10 à 30 tirages pour le besoin expérimental de ce tableau.
La probabilité pour un n° d’apparaître au moins une fois est donné par sa faisabilité cumulée d’apparition.
Des coefficients pondérés internes adoucissent les statistiques finales en % de sorties.
Une fois mis à jour, ce tableau peut servir de base de sélection pour les 10 tirages suivants.
La finalité de ce tableau, est d’afficher dans un ordre croissant les 49 numéros avec leur chance sortir.

SELECTION et l’EFFET PENDULAIRE
Sélection et l’Effet Pendulaire,

- Il m’est toujours impossible de formater ce tableau entre ces lignes, je vais donc vous en parler.
Ce tableau banalement simple, il est issu d’observations méthodiques depuis l’origine des différents Loto.
Ce tableau d’aide à la sélection est terriblement efficace, il suffit d’observer le mouvement pendulaire le flux et le reflux pour l’ensemble des numéros du Loto, sur 10, 20 et 30 tirages pour mieux comprendre.
Et avoir une bonne idée sur la bonne poignée de n° à sélectionner.Il tient sur 1470 cellules ouvertes, seulement et ne pèse que 30 Ko, aucune cellule ne comporte de formule.
Voici schématisé, résumé et réduit le tableau d’aide à la sélection.
Il se référence sur les 10 derniers tirages du Lotos National.
Pour la période du lundi 7 juin au lundi 28 juin 2010.

I 00 00 00 I 00 00 00 I 26 28 29 I 00 00 00 I 42 00 48 I
I 00 00 00 I 14 00 00 I 20 24 00 I 00 00 00 I 44 00 48 I
I 00 00 00 I 00 15 00 I 00 24 00 I 30 00 00 I 43 00 48 I
I 00 00 00 I 00 15 00 I 00 23 00 I 00 00 00 I 45 48 49 I
I 03 00 09 I 00 15 00 I 00 00 00 I 00 00 00 I 00 40 48 I
I 00 00 00 I 00 00 19 I 21 23 00 I 00 36 00 I 00 00 49 I
I 00 00 00 I 00 00 00 I 00 24 00 I 00 35 37 I 00 45 48 I
I 01 00 00 I 00 00 16 I 00 00 27 I 00 35 00 I 41 00 00 I
I 00 07 00 I 11 00 16 I 00 00 00 I 00 00 37 I 00 47 00 I
I 00 00 00 I 00 12 19 I 00 00 00 I 00 00 00 I 41 42 49 I

- Nb de n° sortis dans la rangée des unités = 04 n°
- Nb de n° sortis dans la rangée des dizaines = 10 n°
- Nb de n° sortis dans la rangée des vingtaines = 11 n°
- Nb de n° sortis dans la rangée des trentaines = 06 n°
- Nb de n° sortis dans la rangée des quarantaines = 19 n°

Nul n’est besoin d’être un grand sorcier, pour constater que le nombre de n° dans la quarantaine reste très supérieur aux sorties dans les unités : 4.75 fois plus, rien que cela !
- C’est la cause d’une anomalie presque logique et provisoire du hasard.
- J’appelle ce phénomène (l'effet pendulaire), qui dans notre exemple… paradoxalement continuera encore quelques tirages à se vérifier, pour s'inverser dans les prochaines semaines.Nota :
- Il est facile aussi de vérifier ce phénomène de flux et de reflux depuis l’origine du Loto en 1976.
- Et contrairement aux idées reçues, plus un groupe de numéros sont sortis dans le reflux par exemple et plus ils continueront à le faire !!??
Avant de réapparaître progressivement… de nouveau dans le flux.
- Soyez donc tous attentifs à ce phénomène pour ajuster vos prochaines sélections de numéros fétiches.

C.Q.F.D.

SELECTION COMBINATOIRE
Sélection Combinatoire,

Ce tableau reste extrêmement facile comprendre et à construire on peut le résumer sur 2 colonnes.
Ces 2 colonnes résultent du produit des flux et reflux des numéros communs retrouvés dans la :- sélection avec la loi d’apparition et la
- sélection avec l’effet pendulaire, valable encore pour les 10 prochains tirages.
Qui peut donner cette composante :

13 - 01
25 - 02
34 - 03
38 - 04
04 - 05
05 - 06
06 - 07
08 - 08
32 - 09
30 - 10
07 - 11
01 - 12
02 - 13
18 - 14
36 - 15
40 - 16
29 - 17
09 - 18
10 - 19
39 - 20
20 - 21
21 - 22
11 - 23
42 - 24
44 - 25
27 - 26
12 - 27
17 - 28
19 - 29
15 - 30
45 - 31
16 - 32
41 - 33
03 - 34
14 - 35
22 - 36
23 - 37
24 - 38
46 - 39
26 - 40
43 - 41
37 - 42
47 - 43
28 - 44
31 - 45
33 - 46
35 - 47
48 - 48
49 - 49

- Il suffit de relever un minimum de 25 n° identiques (par exemple) dans la colonne de gauche et dans celle de droite, du bas vers le haut et surtout pas le contraire en ce moment.
De sauter si besoin, les cases proches et immédiates qui resteraient vides et/ou sans équivalence.
La sélection est terminée, prête à rentrer dans un réducteur si possible harmonieux.
Si vous avez respecté le mode d’emploi, en partant du bas vers le haut, vous devez être arrivé au 29 en face du 17, pour une hauteur de 33 couples, mais un champ de 25 numéros identique seulement dans les 2 colonnes.
Soit uniquement les n° : 49, 48, 47, 46, 45, 44, 43, 42, 41, 39, 37, 35, 33, 31, 29, 28, 27, 26, 24, 23, 22, 21, 20, 19, 17.
Vous aurez noté, que nous trouvons bien ces 25 n° dans une hauteur maxi de colonnes.
Qui finissent à l’horizontal du 29 à gauche et du 17 à droite.
Nous pouvons normalement (jouer tout ou partie) de ces n° du samedi 10 juillet au samedi 31 juillet 2010, bonne chance !

MODE d’EMPLOI et CONCLUSIONS
Mode d’Emploi et Conclusions,

Au terme de ce ‘’mémoire’’, je propose ce mode opératoire pour jouer.- Au prix de la grille, dans la composition d’une martingale aujourd’hui, il n’est plus possible de faire cavalier seul.
- Payer réellement 4 € ce qui coûtait encore avant hier 0.15 € soit = 26 fois plus cher, me parait limite, ou plutôt... à la limite de l’escroquerie financière et surtout intellectuelle.
- La tentation, le rêve et la publicité bien présents sont de bons alliés du fonctionnement sans faille, de cette redoutable pompe à fric !!!
- Sachant bien sur, que personne n’oblige personne à risquer ses € !Pour arrêter une bonne fois de jouer sa date de naissance ou au bol n’importe quoi.

- 01) De constituer une société morale avec une douzaine de joueurs.
- 02) Déposer une chartre d’honneur.
- 03) Pour le plaisir jouer en blanc une dizaine de fois et de tout noter.
- 04) Analyser et commenter les résultats.
- 05) Déterminer le bon choix d’un schéma directeur.
- 06) Choisir un aide à la sélection.
- 07) Déterminer un réducteur optimal.
- 08) Qui fatalement va autodéterminer le nombre de combinaisons à jouer.
- 09) Avec ces éléments jouer à blanc sur une dizaine de tirages.
- 10) Analyser, comprendre et engager de prochains jeux.
- 11) Ne jouer que toutes les sorties probables du n° chance.

Si vous vous deviez d’essayer de faire valider plus d’une centaine de grilles, je vous conseille ce petit mode d’emploi simple mais tellement efficace.
Surtout pour vous éviter la pagaille, la perte de temps chez votre détaillant.
Vous pourriez aussi lui demander de faire cette validation en fin de journée !?

- A) Etablissez vos grilles chez vous, au calme avec listing préalable dans le bon ordre croissant que seul fait bien l’informatique.
- B) Pour le n° chance rien de plus simple aucun calcul pour de m^m probabilités :
Première grille, cocher le n°1
Deuxième grille, cocher le n°2
Dixième grille, cocher le n°10
Onzième grille, recocher le n° 1 et ainsi de suite.
Au final, rien de plus simple pour les retrouver au premier coup.
CQFD
- C) Faites valider vos grilles dans cet ordre défini, surtout sans les mélanger.
- D) Au retour, bien ranger les grilles d’un seul paquet, si possible dans le m^m ordre.
- E) Après le tirage, au dépouillement chez vous (à l’abri de tous commentaires extérieurs), il vous sera très facile de sortir que les grilles gagnantes.
- F) Puis de sortir les grilles ristournées par le numéro chance.
- G) Bien revérifier et laisser le tout dans l’ordre restant ; on ce sait jamais ?
- H) De retour chez votre détaillant, il aura vite compris (dans le silence) votre façon de procéder et d’éviter ainsi toute publicité que vous ne recherchez certainement pas.
Les conclusions de ce chapitre, je vous laisse le soin de les imaginer.

---------------------------------------------------------------------
Chapitre III - REVOYONS NOS FONDAMENTAUX ?
--------------------------------------------------------------------

Revoyons Nos Fondamentaux ?

Nous allons essayer de trouver un peu de courage et revenir un instant sur nos positions, nos connaissances, ou nos certitudes, vis-à-vis du nouveau Loto 5+C/49 de la FdJ.
Voyons aussi notre façon de faire, l’écriture de nos jeux, et nos véritables chances de gagner ?
Sur mon blog aussi, je vous ai longuement expliqué, que la Sélection reste de loin majoritaire sur les 2 composantes existantes pour créer une suite de combinaisons, une Martingale (logique à jouer).
REDUCTEURS (RI) et (RH).
Nous savons tous maintenant que la Sélection garde sa supériorité, et conserve la main sur le ’’tartinage’’ habituel des combinaisons issues de ces 2 réducteurs basiques le :
- Réducteur Incomplet (RI) ou bancal
- Réducteur Harmonieux (RH)
- Trop de joueurs, de manipulateurs, de sachant ou de soit disant spécialistes sur la toile ne connaissent peu ou pas du tout, la juste différence entre un (RH) et un (RI).
Ils ne retiennent que l’aspect financier de la chose.
- Nous allons remettre ce sujet en débat.
Bon, alors, OK, mais quelle est la différence exacte entre un (RH) et un (RI) ou bancal.
- Le Réducteur Harmonieux (RH) est optimal en tout, il fixe le nombre de combinaisons maximales, ce divise en tout, tombe juste en tout, ce calcul en 2 minutes, s’écrit rapidement facilement par différence de lecture entre les triplettes et les combinaisons par exemple.
C’est une véritable œuvre d’art… mathématique !
Ils en existent peu, mais fort bien placés, heureusement dans notre zone de n° référents.
Exemple en 2 communs nous en trouvons :
- 7 avec le 6/49
- 9 avec le 5+C/49
En 3 communs
- 11 avec le 6/49
- 22 avec le 5+C/49Ils contiennent tous, un nombre de combinaisons supérieures de :
60% environ en 2 ou 3 communs par rapport aux Réducteurs Incomplets et pour les 2 Lotos.
Mais n’en attendez pas de Miracle, il ne rajoutera en aucun cas une hauteur de gain supplémentaire par rapport à son petit frère équivalent le Réducteur Incomplet (RI).
Un exemple, si un Réducteur Harmonieux (RH) est engagé dans un 26-T2 communs, CàD pour un gain à hauteur de 3 bons numéros.
Si vous aviez trouvé les 3 bons n° sur 26.
- Le (RH) vous donnera par exemple 1 ou 2 grilles gagnantes à 4 n° et 16 grilles à 3 bons n°.
- Et (RI) limitera les gains à peut être 1 grille gagnante à 4 n° et 6/8 grilles gagnantes à 3 bons n°.
Cette réalité se vérifie de façon cohérente entre tous les réducteurs : (RH et RI).
Quelque soit la hauteur de la borne supérieure !

- Le Réducteur Incomplet (RI) est limité d’une façon désordonnée.
C’est l’ordinateur qui décide, en reprenant la main sur le calcul de composition vertical ou horizontal de création.
Le rendant instable dans le nombre des n° identiques référents et du Nb de combinaisons.
Il possède les mêmes caractéristiques que ci-dessus déjà expliquées, mais exactement dans leurs contraires !?
Enfin, il est beaucoup moins coûteux heureusement et donc plus abordable.
CQFD
Enfin je précise que l’écriture (des réducteurs) reste possible à la main par analogie :
- Avec un ordinateur programmé en QB45 par exemple.
- Ou, par le biais d’un tableur, genre Excel 2002.
Le tableur Excel dispose de 16 777 216 cellules, il peut donc contenir totalement toutes les grilles du 5+C/49, ainsi que tous ses systèmes Réducteurs.
Ce n'était pas le cas avec le 6/49.

- A) Fabrication initiale d’un (RI) ou (RH) avec le Loto actuel 5+C/49.
1er paquet, base de construction horizontale du 2 communs le 5-26T2-169 combinaisons.
Ce mode combinatoire donne en général un (RI).
01 02 03 04 05
01 02 06 07 08
01 02 09 10 11
01 02 12 13 14 - Vous vous trouvez bien face à 8 combinaisons
01 02 15 16 17 - jouables et 80 triplettes différentes en 2 communs.
01 02 18 19 20
01 02 21 22 23
01 02 24 25 26

1er paquet, base de construction verticale du 2 communs le 5-26T2-260 combinaisons = (RH).
Ce mode combinatoire donne en général un (RH).
Mais avec les bornes supérieures : 5, 10, 17, 22, 25, 26, 37, 41, 46
01 02 03 11 19
01 02 04 12 20
01 02 05 13 21
01 02 06 14 22 - Vous vous trouvez bien face à 8 combinaisons
01 02 07 15 23 - jouables et 80 triplettes différentes en 2 communs.
01 02 08 16 24
01 02 09 17 25
01 02 10 18 26

- B) Fabrication initiale d’un (RI) ou (RH) avec l’ancien Loto 1976 en 6/49.
1er paquet, base de construction horizontale du 2 communs le 6-26T2-80 combinaisons.
Ce mode combinatoire donne en général un (RI).
01 02 03 04 05 06
01 02 07 08 09 10
01 02 11 12 13 14 - Vous vous trouvez bien face à 6 combinaisons
01 02 15 16 17 18 - jouables et 120 triplettes différentes en 2 communs.
01 02 19 20 21 22
01 02 23 24 25 26

1er paquet, base de construction horizontale du 2 communs le 5-26T2-260 combinaisons.
Ce mode combinatoire donne en général un (RH).
Mais avec les bornes supérieures : 6, 17, 22, 26, 41, 42, 46
01 02 03 04 05 06
01 02 07 12 17 22
01 02 08 13 18 23 - Vous vous trouvez bien face à 6 combinaisons
01 02 09 14 19 24 - jouables et 120 triplettes différentes en 2 communs
01 02 10 15 20 25
01 02 11 16 21 26

- Je vous demande rien de moins, que de reprendre notre copie depuis le début.
Imaginons ensemble d’autres façons de dépenser nos petites économies !
Là, je sens monter la grogne, la tension est palpable, les noms d’oiseaux fusent, les grincheux passent à l’attaque, et bien, à défaut d’avoir raison, ils n’ont peut être pas tort, alors attention à la chute !
Profitons donc ici de revoir la :

LA SELECTION

Pour ne plus batailler ou se prendre la tête avec la Sélection et d’essayer de limiter le nombre de n° à jouer, prenons directement l’ensemble des 49 numéros du Loto. Avec un bon Réducteur qui ménagerait un peu nos petites économies.
Au passage, je rappelle aux joueurs, un peu radin comme moi envers la FdJ, que le Lotto Belge ce défini par un nombre inférieur de boules :
- 42 numéros seulement donc 1 chance sur :
- 5 245 789 = produit ((42x41x40x39x38x37) / (1x2x3x4x5x6))
- ½ Euro (50 centimes) le prix d’une grille de 6 n° contre 2 € ou vous savez ?
Et si nous passons par un réducteur lambda, là c’est carrément Noël, pour nos petites économies.
- 20 le coefficient de réduction à hauteur de 2 communs en 6/42
- pour 10 le coefficient de réduction à hauteur de 2 communs en 5/49
Première démonstration entre le Loto de ces 2 pays :
19 068 840 / 5 245 789 = 3.6 fois plus de chance !
2.00 € / 0.5 € = 4 fois moins cher
20 / 10 = 2 fois moins de grilles
Différentiel notable entre ces 2 Lotos :
3.6 fois plus de chance d’attraper le gros lot !
4 x 2 = 8 fois plus rentable chez nos amis Belge, pour ne pas dire moins cher.
Nota : les gains sont un peu moins importants mais pas dans ces rapports.

C.Q.F.D.

Allez courage, et revenons en France
Pour chuinter la sélection, nous allons donc prendre l’intégralité des 49 numéros.Les intégrer dans un Réducteur Harmonieux (RH) envisageable financièrement.
Un 49 en 2 communs
1843 combinaisons arrondi, le produit de (49x48x47 / 1x2x3) / 10Ce réducteur n’existe pas encore !
Et je ne l’ai pas terminé en écriture manuelle.
Pour cet exemple, nous allons donc nous rabattre sur un (RI) 49-T2-1343 combinaisons.
Testons le tout sur la période du 6 octobre 2008 au 4 septembre 2010.
Soit exactement 300 tirages aujourd’hui.
Examinons de près l’échantillonnage de résultats, pour une période significative jouée à blanc.
Du 19 mai au 3 juillet 2010, résumé en 20 tirages représentatifs.
1 tirage type = 1343 combinaisons en (RI).
- Aucun tirage ne c’est retrouvé Fanny, belle consolation !
Non pas vraiment.
- Pour chaque tirage en moyenne nous trouvons ces valeurs :
- 87 grilles gagnantes à hauteur de 2 n°
- 6 grilles gagnantes à hauteur de 3 n°
- 1 grille tous les 5 tirages à hauteur de 4 n°
- Pas pris en compte le n° chance, qui doit représenter un gain aléatoire
pour chacun de ces tirages d’environ 53 €.
- 360.70 € = le plus petit gain enregistré le 9 juin.
- 2694.40 € = le plus gros gain enregistré le 28 juin.
- 800.00 € = la moyenne des gains par tirage
Pour :
- 2686.00 € = le prix à payer à chaque tirage
- Ratio gains/coût = 0.3 rentabilité 30%.
No comment ! D’après mes calculs et toujours à ce rythme là, nous devrions approcher les 5 bons n° seulement
vers le mois d’octobre 2019 (dans plus de 9 ans).
Dites moi un peu, le grand gagnant qui c’est ?
Mais c’est bien sur… la FdJ !Je n’entends plus rire, je n’ai plus envie de rire et vous !
Alors faisons preuve d’un peu d’audace, pourquoi ne pas essayer ?- Par empirisme, et dans les mêmes conditions que développées ci-dessus.
Partir directement avec le (RI) 49-T3-30348 combinaisons.
Je n’ai pas terminé non plus l’écriture du (RH) 49-T3-42376 combinaisons.
- Pour mémoire : un (RI) 49-T3-30348 combinaisons, demande déjà avec un 2.5 Mhz, 107 heures de travail sans discontinuité et sans coupures EDF.
Dans mon petit village ; c’est un exploit.
Comme vous l’avez compris, le coût du Réducteur Incomplet (RI) 49-T3-30348 combinaisons coûte 60696 €, c’est exorbitant et cela m’interdit de poursuivre financièrement cet exposé !

Dans la prochaine mise à jour, nous parlerons de nouveaux outils plus fiables les :
- Limiteur Carré
- Limiteur Mouflé
- Limiteur Uni
Nota :
Ces Limiteur sont appropriés au Lotto Belge 6/42 quoi que ?
Et de mes derniers travaux très encourageants au niveau des Sélections/Réducteurs/Limiteurs.
Ou nous pourrions espérer normalement le :
- Ratio gain/coût 1/1 CàD de jouer pour rien et, d'attendre avec patience les 5 bons n° !
Pour clore ce chapitre et remettre les choses en place.
- Nous n’avons aucun intérêt à prendre un Réducteur avec une borne supérieure élevée.
Ce n’est plus de la soupe, mais nous venons de réinventer l’eau chaude, la chance de gagner est trop délayée.
Exemple avec les (RI) :24-T3-1379 combinaisons
ou le :
49-T2-1343 combinaisons
Pour un coût presque identique
Les gains sont de 2 à 8 fois plus importants.
- Avec un peu d’expérience, on constate aussi, que de préparer une sélection avec trop de numéros n’apporte rien de bien original au niveau des gains.

----------------------------------------------
Chapitre IV - NOUVEAUX OUTILS
----------------------------------------------

- Les Nouveaux Outils

1/3 - Le LIMITEUR CARRE
2/3 - Le LIMITEUR MOUFFLE
3/3 - Le LIMITEUR UNI

Avec ce paragraphe il est grand temps d’introduire un nouveau paramètre.
La ‘’notion de performance’’ : un coefficient qui est égale au gain perçu divisé par le coût des bulletins validés, cela nous permet de calculer le remboursé moyen pour un ensemble de jeux types.
Voici un résumé d’essais successifs, pour la période du 19 mai au 3 juillet 2010.
Soit 20 tirages très représentatifs :
Quelques coefficients gain/coût de différents systèmes, mais toujours optimal avec un Sélecteur (au dessus de la moyenne mathématique) épaulé par la Sélection Combinatoire.7 exemples de coefficients avec des Réducteurs et/ou des Limiteurs les plus usuels :
- (LM) 5-49-276 combinaisons, coef. = 0.25* de retour sur gain > coût de la martingale 552 €
- (LM) 5-30-336 combinaisons, coef. = 0.28* de retour sur gain > coût de la martingale 672 €
- (RI) 5-26-T2-169 combinaisons, coef. = 0.31* de retour sur gain > coût de la martingale 378 €
- (RH) 5-26-T2-260 combinaisons, coef. = 0.28* de retour sur gain > coût de la martingale 520 €
- (RI) 5-49-T2-1343 combinaisons, coef. = 0.30* de retour sur gain > coût de la martingale 2 686 €
- (LM) 5-26-312 combinaisons, coef. = 0.40* de retour sur gain > coût de la martingale 624 €
- (RI) 5-26-T3- 2098 combinaisons, coef. = 0.40* de retour sur gain > coût de la martingale 4 196 €Pas pris en compte les n° chances !
Il n’est pas interdit de penser que le (LM) 5-26-312 combinaisons, coef. = 0.40* semble bien être… le moins dur envers nos petites économies.Enfin un dernier, le Réducteur Harmonieux (RH) le plus dément de chez démentiel :
- (RH) 5-49-T4-1906884 combinaisons, coef. = 0.40* de retour sur gains > coût total 3 813 768 €
* Non compris la part que représente le gros lot, sortant tous les 4.5 tirages environ !
* Pris en compte le n° chance, qui doit représenter un gain aléatoire dans cette exemple de ((1906884) / 10)) x 2 = 381 376 € environ.
Rentrons dans le vif du sujet, au delà des RI et RH, il est possible de créer d’autres formes de Réducteurs que j’appelle volontairement des Limiteurs pour les différencier !
A) Ces nouveaux outils sont tous assujettis à des conditions paramétrables.
B) Ces Limiteurs ont des particularités bien différentes des Réducteurs communs (RH) ou (RI).
C) Ils possèdent de bonnes qualités et assez peu de défauts.D) Leur construction, leur écriture les dispensent de passer par un ordinateur.
E) Ils sont tous ajustables et modifiables à souhaits.
F) Ces systèmes sont immédiatement transposables du 5+C/49 Français vers le 6/42 Belge.
G) Certains sont harmonieux, en nb de n° identiques, mais pas en nb de combinaisons mathématiques.
H) D’autre possèdent un très grand nombre de n° identiques, mais quelle carton quand certaines conditions sont au rendez-vous !
I) Enfin ils ont tous la particularité de s’écrire sur des bandes de papier fort genre un double-décimètre.
- Nous allons donc passer tous ces nouveaux systèmes en revue, avec à chaque fois un exemple clair.
Et de vous guider aussi pas à pas, pour leur construction manuelle.

1/3 - Le LIMITEUR CARRE

Aucun besoin d’ordinateurParfaitement adaptable au loto Belge en rajoutant une colonne supplémentaire de n° à droite.
IL fait aussi partie des Limiteurs conditionnels.

- Caractéristiques :
Le nombre de numéros sélectionnés peut parfaitement varier de 10 à 49 :
- Pour essayer !
5x2 = 10 n° sélectionner
5x3 = 15 n° sélectionner- Seuil envisageable sereinement
5x4 = 20 n° sélectionner
5x5 = 25 n° sélectionner mon préféré !

- Seuil déraisonnable
5x6 = 30 n° sélectionner
5x7 = 35 n° sélectionner- Au-delà des rêves
5x8 = 40 n° sélectionner
5x9 = 45 n° sélectionner
4x10+1x9 = 49 n° sélectionner

Aide à la construction pour réaliser par exemple le 5x5 = 25 n°
Dessiner un carré sur papier fort de 7.5x7.5cm environ.
Tracer 5 bandes verticales de 1.5 cm de largeur env.
Sur la 1ère bande de gauche écrivez verticalement les chiffres de 1 à 5
Sur la 2ème bande figurent les chiffres de 6 à 10… etc.
La 5ème et dernière bande de droite porte les n° 21 à 25.
Découper proprement ces 5 bandes, qui doivent ressembler à ce modèle.
01 I 06 I 11 I 16 I 21
02 I 07 I 12 I 17 I 22
03 I 08 I 13 I 18 I 23
04 I 09 I 14 I 19 I 24
05 I 10 I 15 I 20 I 25

Les ‘’I’’ majuscules représentent les bandes de découpe aux ciseaux.
La version économique s’apparente à un (RI) désordonné en 5/25-T4.- Les 12 premières et 12 dernières combinaisons réalisées avec les bandes de papier du

5-25-LC-1560 combinaisons :
01-10-15-20-25 / 01-06-11-16-23
01-10-15-20-24 / 02-07-12-17-24
01-10-15-20-23 / 03-08-13-18-25
01-10-15-20-22 / 01-06-11-16-22
01-10-15-20-21 / 02-07-12-17-23
01-10-15-19-25 / 03-08-13-18-24
01-10-15-19-24 / 04-09-14-19-25
01-10-15-19-23 / 01-06-11-16-21
01-10-15-19-22 / 02-07-12-17-22
01-10-15-19-21 / 03-08-13-18-23
01-10-15-18-25 / 04-09-14 19-24
01-10-15-18-24 / 05-10-15-20-25

Une fois terminé l’écriture, il faudra les remettre les combinaisons en ordre croissant.
Nombre de jeux :
((5x5x5x5x5)-5)) / 2 = 1560 combinaisonsJe vous laisse le soin d’expérimenter cette solution économique !
La version complète s’apparente à un (RH) très épuré en 5/25-T4.
- Voici pour exemple les 12 premières, les 5 centrales et les 12 dernières combinaisons réalisées avec les bandes de papier du 5-25-LC- 3125 combinaisons

01-10-15-20-25 / 01-06-11-16-21 / 05-06-11-18-22
01-10-15-20-24 / 02-07-12-17-22 / 05-06-11-18-21
01-10-15-20-23 / 02-07-12-17-22 / 05-06-11-17-25
01-10-15-20-22 / 04-09-14 19-24 / 05-06-11-17-24
01-10-15-20-21 / 05-10-15-20-25 / 05-06-11-17-23
01-10-15-19-25 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-17-22
01-10-15-19-24 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-17-21
01-10-15-19-23 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-16-25
01-10-15-19-22 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-16-24
01-10-15-19-21 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-16-23
01-10-15-18-25 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-16-22
01-10-15-18-24 / 00-00-00-00-00 / 05-06-11-16-21
Nota :
les doubles 00 ne servent à rien, qu’à conserver les alignements verticaux d’écritures.
Une fois terminé l’écriture des combinaisons, il faudra les remettre en ordre croissant.
Mais rien de plus facile avec la fonction ’’Trier’’ de n’importe qu’elle tableur.
Nb de jeux :
(5x5x5x5x5) = 3125 combinaisons
Nb de chiffres :
3125x5 = 15625
Nb de chiffres identiques
15635/25 = 625 n° 7 ou 12 par exemple
Coût de cette martingale
3125x2 = 6250 €
- Condition : 1 ou 2 des n° maximum, qui se répartissent sur les bandes verticales de papier.
Valeur de gain attribuée par défaut pour
2 bons n° = 5 €
3 bons n° = 10 €
4 bons n° = 1 000 €
5 bons n° = 100 000 €
4 exemples si nous avions trouvé les 2, 3, 4 et 5 bons numéros.
Avec par exemple le 2, 6 ou 2, 6, 13 ou 2, 6, 13, 16 enfin le 2, 6, 13, 16, 25.02 - 06 > 100x5 = 500 €*
- Coef. = 0.08 retour sur gains 8 %
02 - 06 - 13 > (200x5 + 100x10) = 2 000 €*
- Coef. = 0.32 retour sur gains 32 %02
- 06 - 13 - 16 > (395x5 + 55x10 + 5x1000) = 7 525 €*
- Coef. = 1.20 retour sur gains 120 %
02 - 06 - 13 - 16 - 25 > (692x5 + 160x10 + 20 x1000 + 1x100000) = 107 600 €*
- Coef. = 17.20 de retour sur gains 1720 %
* Pas pris en compte le n° chance, qui doit représenter un gain aléatoire pour chacun
de ces exemples de ((3125/5) / 10)) x 2 = 125 €.
Cette martingale est tellement riche, que nous pouvons m^m la jouer différemment ?
En version complète et à moindre coût.
Nb de jeux :
(3x4x5x6x7) = 2520 combinaisons
01 I 04 I 08 I 13 I 19
02 I 05 I 09 I 14 I 20
03 I 06 I 10 I 15 I 21
00 I 07 I 11 I 16 I 22
00 I 00 I 12 I 17 I 23
00 I 00 I 00 I 18 I 24
00 I 00 I 00 I 00 I 25

Nota : les doubles 00 ne servent à rien, qu’à conserver les alignements verticaux d’écritures.
Il faut naturellement faire glisser les bandes entre-elles, en commençant par le haut.
Ce système favorise les premiers numéros engagés.
- Je formule ici le vœu sincère, que tous les grands joueurs (ceux qui jouent… autrement) au Loto et/ou normalement en association.
Comprennent la puissance et la rentabilité dès 4 bons n° de cette martingale hors limites !

2/3 - Le LIMITEUR MOUFFLE

Aucun besoin d’ordinateur pour le réaliser !
Parfaitement adaptable au Loto Belge en rajoutant une 6ème colonne de références à droite.
IL ne fait pas partie des Limiteurs conditionnels.
- Caractéristiques :
Le nombre de numéros sélectionnés peut varier de 5 à 49.
En 49 n° il peut se décliner seulement en 276 ou 588 combinaisons.
Le plus performant est le 26 n° référents en 156 ou 312 combinaisons.
A plus de 26 n°, il commence à perdre tout ou partie de ses qualités.
Avec un pas variable par colonnes les n° se courent après et, ils arrivent m^m à s’aligner horizontalement pour donner des combinaisons gagnantes.
C’est une incroyable œuvre d’art mathématique : qui réserve vraiment de bonnes surprises.
Le hasard n’à aucune emprise sur ce système magique.
De plus ce Limiteur est facilement abordable sur le plan financier.
IL s’écrit aussi avec l’aide de 5 bandes de papier fort à découper.
- Version économique sur 6 colonnes de 5 chiffres, le 5-26-LM-156 Combinaisons.Exemple ci-dessous
Première colonne entière, après le n° 26 en vertical repartir à chaque fois avec le n° 1
Deuxième colonne partielle.
Etc.
Et la sixième colonne entière.
La première rangée dans chaque colonne est toujours identique avec les 26 n° référents.
Décalage dans les colonnes, le pas est variable de 1 à 5 dans une colonne et de 5 à 20 dans les colonnes.

01-02-03-04-05 / 01-03-05-07-09 / 01-07-13-19-25
02-03-04-05-06 / 02-04-06-08-10 / 02-08-14-20-26
03-04-05-06-07 / 03-05-07-09-11 / 03-09-15-21-01
04-05-06-07-08 / 00-00-00-00-00 / 04-10-16-22-02
05-06-07-08-09 / 00-00-00-00-00 / 05-11-17-23-03
06-07-08-09-10 / 00-00-00-00-00 / 06-12-18-24-04
07-08-09-10-11 / 00-00-00-00-00 / 07-13-19-25-05
08-09-10-11-12 / 00-00-00-00-00 / 08-14-20-26-06
09-10-11-12-13 / 00-00-00-00-00 / 09-15-21-01-07
10-11-12-13-14 / 00-00-00-00-00 / 10-16-22-02-08
11-12-13-14-15 / 00-00-00-00-00 / 11-17-23-03-09
12-13-14-15-16 / 00-00-00-00-00 / 12-18-24-04-10
13-14-15-16-17 / 00-00-00-00-00 / 13-19-25-05-11
14-15-16-17-18 / 00-00-00-00-00 / 14-20-26-06-12
15-16-17-18-19 / 00-00-00-00-00 / 15-21-01-07-13
16-17-18-19-20 / 00-00-00-00-00 / 16-22-02-08-14 > ces 3 tirages par exemple,
17-18-19-20-21 / 00-00-00-00-00 / 17-23-03-09-15 > feront aussi l’objet d’un tri
18-19-20-21-22 / 00-00-00-00-00 / 18-24-04-10-16 > horizontal !
19-20-21-22-23 / 00-00-00-00-00 / 19-25-05-11-17
20-21-22-23-24 / 00-00-00-00-00 / 20-26-06-12-18
21-22-23-24-25 / 00-00-00-00-00 / 21-01-07-13-19
22-23-24-25-26 / 00-00-00-00-00 / 22-02-08-14-20
23-24-25-26-01 / 00-00-00-00-00 / 23-03-09-15-21
24-25-26-01-02 / 00-00-00-00-00 / 24-04-10-16-22
25-26-01-02-03 / 25-01-03-05-07 / 25-05-11-17-23
26-01-02-03-04 / 26-02-04-06-08 / 26-06-12-18-24

Nota :
les doubles 00 ne servent à rien, qu’à conserver les alignements verticaux d’écritures.Nb de jeux :
(6x26) = 156 combinaisons
Nb de chiffres :
156x5 = 780
Nb de chiffres identiques
780/26 = 30 n° 3 ou 26 par exemple
Coût de cette martingale
156x2 = 312 €
Une fois terminé l’écriture des combinaisons, il faudra les remettre en ordre croissant horizontalement et verticalement donc dans les 2 sens ?
Rien de plus facile avec la fonction ’’Trier’’ de n’importe qu’elle tableur.
Nota : chaque colonne doit contenir obligatoirement un nombre identique de n°,
Avec ce principe les colonnes et le nombre de combinaisons peuvent varier à l’infini.
Si vous deviez vous essayer aux 5-25-LM-130 ou 5-25-LM-280 combinaisons,
vous auriez la surprise de retirer 20 tirages déjà existants dans cette 5ème colonne ??
Formule ((25x6) - 20)) = 130 ou ((25x6x2) - 20)) = 280 combinaisons.
- Version complète sur 12 colonnes de 5 chiffres, le 5-26-LM-312 combinaisons.
Exemple ci-dessous
Première colonne entière, après le n° 26 en vertical repartir à chaque fois avec le n° 1
Septième colonne partielle.
Etc.
Et la douzième colonne entière.
La première rangée, dans chaque colonne, est toujours identique avec ses 26 n° référents.
Décalage dans les colonnes, le pas est variable de 1 à 5 dans une colonne et de 5 à 20 dans les colonnes.

01-02-03-04-05 / 01-08-15-22-03 / 01-13-25-11-23
02-03-04-05-06 / 02-09-16-23-04 / 02-14-26-12-24
03-04-05-06-07 / 03-10-17-24-05 / 03-15-01-13-25
04-05-06-07-08 / 04-11-18-25-06 / 04-16-02-14-26
05-06-07-08-09 / 05-12-19-26-07 / 05-17-03-15-01
06-07-08-09-10 / 06-13-20-01-08 / 06-18-04-16-02
07-08-09-10-11 / 00-00-00-00-00 / 07-19-05-17-03
08-09-10-11-12 / 00-00-00-00-00 / 08-20-06-18-04
09-10-11-12-13 / 00-00-00-00-00 / 09-21-07-19-05
10-11-12-13-14 / 00-00-00-00-00 / 10-22-08-20-06
11-12-13-14-15 / 00-00-00-00-00 / 11-23-09-21-07
12-13-14-15-16 / 00-00-00-00-00 / 12-24-10-22-08
13-14-15-16-17 / 00-00-00-00-00 / 13-25-11-23-09
14-15-16-17-18 / 00-00-00-00-00 / 14-26-12-24-10
15-16-17-18-19 / 00-00-00-00-00 / 15-01-13-25-11
16-17-18-19-20 / 00-00-00-00-00 / 16-02-14-26-12 > ces 3 tirages par exemple,
17-18-19-20-21 / 00-00-00-00-00 / 17-03-15-01-13 > feront aussi l’objet d’un tri
18-19-20-21-22 / 00-00-00-00-00 / 18-04-16-02-14 > horizontal !
19-20-21-22-23 / 00-00-00-00-00 / 19-05-17-03-15
20-21-22-23-24 / 00-00-00-00-00 / 20-06-18-04-16
21-22-23-24-25 / 00-00-00-00-00 / 21-07-19-05-17
22-23-24-25-26 / 00-00-00-00-00 / 22-08-20-06-18
23-24-25-26-01 / 00-00-00-00-00 / 23-09-21-07-19
24-25-26-01-02 / 24-05-12-19-26 / 24-10-22-08-20
25-26-01-02-03 / 25-06-13-20-01 / 25-11-23-09-21
26-01-02-03-04 / 26-07-14-21-02 / 26-12-24-10-22

Nota : les doubles 00 ne servent à rien, qu’à conserver les alignements verticaux d’écritures.
Nb de jeux :
(12x26) = 312 combinaisons
Nb de chiffres :
312x5 = 1560
Nb de chiffres identiques
1560/26 = 60 n° 7 ou 16 par exemple
Coût de cette martingale
312x2 = 624 €Une fois terminé l’écriture des combinaisons, il faudra les remettre en ordre croissant horizontalement et verticalement donc dans les 2 sens ?
Rien de plus facile avec la fonction ’’Trier’’ de n’importe qu’elle tableur.
Si vous voulez faire rentrer vos propres n°, les changer souvent, les remplacer, il vous suffit
d’écrire vos n° par des variables du genre :
X = (=$D$4) pour que le 23 par exemple devienne 23 dans vos cellules lambda actives.
ou simplement
X = (=1A) par exemple qui vaut 38 dans une cellule lambda actives.
3/3 - Le LIMITEUR UNI
Nul n’est besoin d’ordinateur pour le construire
Parfaitement adapté au Loto Belge, donc sur 6 colonnes.
Ce Limiteur peut, en passant à 5 bandes colonnes, fonctionner avec le Loto de la FdJ.
L’optimal de ce limiteur est basé sur les couples ou les suites de n°. Aide à la construction pour réaliser un :
6-26-LU-660 combinaisons avec le 6/42 Belge
Après découpe aux ciseaux, nous restons avec 3 bandes de 2 chiffres.

01 - 02 I 03 - 04 I 05 - 06
03 - 04 I 05 - 06 I 07 - 08
05 - 06 I 07 - 08 I 09 - 10
07 - 08 I 09 - 10 I 11 - 12
09 - 10 I 11 - 12 I 13 - 14
11 - 12 I 13 - 14 I 15 - 16
13 - 14 I 15 - 16 I 17 - 18
15 - 16 I 17 - 18 I 19 - 20
17 - 18 I 19 - 20 I 21 - 22
19 - 20 I 21 - 22 I 23 - 24
21 - 22 I 23 - 24 I 25 - 26

5-25-LU- 660 combinaisons avec le 5+C/49 Français
Dito ci-dessus mais supprimer toute la colonne de droite
Après découpe nous restons avec 2 bandes de 2 chiffres et la bande de droite,
si nous voulions favoriser par exemple les impairs 5 à 25.

01 - 02 I 03 - 04 I 05
03 - 04 I 05 - 06 I 07
05 - 06 I 07 - 08 I 09
07 - 08 I 09 - 10 I 11
09 - 10 I 11 - 12 I 13
11 - 12 I 13 - 14 I 15
13 - 14 I 15 - 16 I 17
15 - 16 I 17 - 18 I 19
17 - 18 I 19 - 20 I 21
19 - 20 I 21 - 22 I 23
21 - 22 I 23 - 24 I 25

Nota : les systèmes peuvent aussi se démultiplier en partant de la gauche par le :
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 etc. en lieu et place du 1, 3, 5,7, 9, 11 etc.
Pareil progression +1 pour les autres colonnes.A votre demande, si vous le souhaitez, je vous fournirai gracieusement ces systèmes à jour, informatisés sous Excel 2002, accompagnés d’une notice explicative.
Enfin courant janvier 2011 publication du chapitre V

------------------------------------------------------------------------
Chapitre V - GALOP D'ESSAI dans le Reflux 49 à 24 !
------------------------------------------------------------------------

Avant dernier pan du mémoire clôturé par ces 4 paragraphes.

1/4 - Quelles sont nos véritables chances gagner des gains au loto ?
2/4 - Dans ce dernier chapitre je me lâcherai un peu sur la FdJ.
3/4 - Nous ferons aussi… sans artifice, un petit ‘’galop d’essais’’.
4/4 - Conclusions.

Les chapitres précédents I à IV ne sont en aucun cas interdépendants, ils peuvent donc paraître quelques fois redondants, légèrement contradictoires les uns envers les autres.
Cela est sans gravité dans la cohérence d’un chapitre spécifique !
Dans ce dernier chapitre, je me dois aussi de reprendre quelque peu, certains de mes propos, ou affirmations déjà exposées dans les lignes précédentes.
Il m’est insupportable de vous cacher plus longtemps la réalité et, de vous préciser sans complaisance, que les 2 derniers chapitres sont/seront/seraient principalement dédiés aux :

- Gros joueurs réfléchis qui savent analyser et limiter les risques !
- Joueurs qui activent des martingales issues d’une sélection efficace.
- Personnes qui peuvent investir (lourd) et uniquement en fonctions des profits qu’ils en dégageront ?!
- Groupements et aux associations de joueurs intellectuellement dignes de ce nom !
Ainsi malheureusement et… par opposition, ce mémoire ne sera pas d’une grande utilité aux personnes qui jouent :
- Leur date de naissance depuis plusieurs années. Quoi que ?
- Les mêmes numéros à chaque tirage.
- D’autres systèmes à tirages aléatoires, prédéfinis ou systèmes flash.

Mais avec cette nouvelle année 2011
Je souhaite avec sincérité, bonne chance à tous les joueurs, quelque soit leurs méthodes.

Qu’ils retrouvent une part de rêve dans cette période particulièrement agitée !
Je reviens rapidement, mais plus habillement sur la propriété de base des réducteurs.

- Les réducteurs (RI/RH) donnent accès mathématiquement au rang supérieur de gain.
Mais il ne donne pas forcément pour autant l’accès au n°+2 !- Exemple concret avec le 5+C/49 :
Le 26 en 1 commun donne accès à 2 bons n° et seulement une meilleure chance d’obtenir 3 bons numéros, mais sans garantie.
Le 26 en 2 communs donne accès à 3 bons n° et seulement une meilleure chance d’obtenir 4 bons numéros, mais sans garantie.
Le 26 en 3 communs donne accès à 4 bons n° et seulement une meilleure chance d’obtenir 5 bons numéros, mais sans garantie.
Le 26 en 4 communs donne accès aux 5 bons numéros, fatalement.- Les réducteurs incomplets (RI) favorisent mathématiquement des paquets de combinaisons composées des premiers numéros base de votre sélection.
En effet l’ordinateur commence la création du (RI) par comparaison analogique avec :
Le/les 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 etc. et non par les derniers n° de la sélection exemple :
Le/les 26, 25, 24, 23, 22
Ce détail important explique en partie qu’un (RI) n’est pas bien fiable et bancal dans son nombre de numéros identiques.
Et donc dans son nombre total de combinaisons à jouer.

- Enfin le 09/05/2010 dans le :
Chapitre I - DROIT D’INVENTAIRE

J’écrivais hardiment ces quelques lignes :
- La (FdJ) est une des (toutes premières sociétés) la plus RENTABLE de FRANCE.
- 9,2 milliards de CA en 2008 = (60 350 000 000.00 Frs)
- 945 salariés actifs ?
- 9.7 millions = le CA par salarié, c’est ENORME, l’équivalent de 6/10 PMI environ !?Et bien je me suis TROMPE, mea-culpa, vérifions ensemble par comparaison avec :
- IKEA, groupe Suédois, qui est l’entreprise la plus RENTABLE au MONDE !
- 23.1 milliards de CA en 2010 = (151 500 000 000.00 Fr)
- 123 000 salariés actifs ?
- 187 805.0 = le CA par salarié, c’est déjà ENORME mais, 52 fois moindre que la FdJ.52 = le rapport de 9 700 000/187 805.
1000 excuses envers la FdJ, qui n’est pas la société la plus RENTABLE de FRANCE, mais bien la plus RENTABLE du MONDE et dans un rapport de 1 à 52… une paille !
CQFD

1/4 - Mais quelles sont nos véritables chances de gagner au Loto ?

En oubliant volontairement le gros lot totalement imprévisible.
Qui n’a qu’une chance sur 10 de sortir, avec la probabilité de pointer le bout du nez, tous les 4.5 tirages seulement.
Autrement dit à chaque tirage une petite chance sur 45 pour empocher le jackpot.
C’est pire que la roulette Russe !
Alors voyons nos réelles chances de gagner au loto, avec par exemple le RI :
26-T3-2098 = réducteur incomplet
2098/1906884 = 0.0011 soit une chance sur 909.Autrement dit à ce rythme là, outre un gain de (1678 € environ) à chaque tirage contre un coût de 2098x2 = 4196 €
Cette équation vous donnera le coef. 0.40, revoir si besoin le :

Et non pris en compte le n° chance, qui doit représenter un gain aléatoire pour cet exemple de ((2098/5) / 10)) x 2 = 84 €.
Bien sur, pour certains petits malins qui savent compter, il existe un palliatif !
Vous remplissiez 2098 grilles unitaires et le n° chance devrait vous rapporter maintenant :
(2098) / 10) x 2 = 420 €. Pas mal non ?
Alors attention aux réactions du distributeur qui touchera toujours la m^me commission de :
209.80 € = (5% de 4196 €).
Mais pour valider cette fois ci :
2098 bordereaux, au lieu de 420 minimum (2098/5).
Là, je vous laisse réagir et agir… à vous de voir, je ne vous ai rien dit.
- Donc, de ce qui suit et déjà expliqué plus haut.
Notre jour de chance devrait se présenter dans :
5 ans et 10 mois environ = (909/3/52) bonne chance !
Avec sincérité, permettez moi maintenant de vous présenter mes propres résultats.Toujours avec le (RI) 26-T3-2098 combinaisons sur 20 tirages successifs.
Sélection obtenue dans le reflux et la loi d’apparition conforter par l’effet pendulaire.
- 1906884/2098 = 1 chance sur 909 d’accrocher les 5 bons n°
L’auteur ne fait pas mieux - 1906884/2098/220 = 1/4 chance d’accrocher les 4 bons n°
L’auteur = 1/3 chance c’est mieux
- 1906884/2098/9460 = 10/1 chances d’accrocher les 3 bons n°
L’auteur = 15/1 c’est bien- 1906884/2098/132444 =145/1 chances d’accrocher les 2 bons n°
L’auteur = 176/1 c’est encourageant
- 42 = (2098/5)/10) nombre de grilles remboursées par le numéro chance ?

- 210 = (2098)/10)
L’auteur ne fait pas mieux

2/4 - Dans ce chapitre, je vais me lâcher un peu sur la FdJ
---------------------------------------------------------------------------------

- Décryptage complet et commentaires sur le rapport d’activités 2009 mis en ligne par la FdJ.
Et, cela, en parfaite connaissance des risques encourus !
- Mon but d’enrayer ou de limiter la FdJ dans sa Pub limite mensongère, toujours en équilibre sur le fil du rasoir de l’escroquerie intellectuelle et pleine de faux espoirs.
- Et de revenir au bon vieux 6+C/49 avec une grille à 1 €, bien certain, que ce changement de stratégie courageux serait immédiatement profitable à la FdJ.
- Quelle nous donne aussi le nombre de grilles gagnantes avec son système flash ?
- Ainsi que le nombre de grilles validées annuellement.
- De retirer cette contre-vérité de leur site :
‘’Avec le loto gagné 2 millions à chaque tirage’’.
Alors que nous savons tous et à l’évidence, que le gros lot ne sort en moyenne que tous les 4.5 tirages environ.
Mais pire le 12 janvier 2011, je constate sur leur site :
- Sur 356 tirages le jackpot n’est sorti que 81 fois seulement donc :
1 fois tous les 4.38 tirages arrondi à 4.5 pour le calcul.
La valeur moyenne du gros lot = 5 625 000 €.
Mais la valeur ramenée pour chaque tirage n’est que de 1 250 000 € = (5 625 000/4.5).
LA FdJ annonce 2 millions, à l’évidence c’est encore une tromperie ou une contre vérité.
- Pourquoi la FdJ n’accepte aucune émission de télévision sérieuse ou scientifique.
Sauf celles, de nous bassiner avec les grands gagnants qui risqueraient… de perdre la tête.
- Ou, le coté théâtral d’accompagnement des fragiles gagnants !!
Les PAUVRES !?
J’en résume ici brutalement une synthèse par 3 interrogations !
A) - Pourquoi la FdJ n’indique jamais le nombre de grilles jouées annuellement ?
Ce nombre magique, de grilles validées, ne figure sur aucun document !
Même avec ces qlq éléments de base, il est impossible de le calculer.
- 9 900 000 000 € = CA 2009
- 5 158 000 000 € = soit 51.6 % représente la part exclusive du 5+C/49.
- 2 734 000 000 € = soit 53.0 % la part reversée aux gagnants.Si vous aviez une idée faites moi un petit signe de la main ?
B) - Pourquoi la FdJ bidouille l’échelle commune de ses Graphes et, de toute évidence lorsqu’il s’agit principalement de l’année 2009 : voir le Graphe ‘’Evolution des mises des joueurs’’
Sur le graphe ‘’Evolution du résultat net du groupe (en M€)’’ c’est visuellement grotesque !
Le CA des années 2007 et 2008 accusent bien une légère baisse.
Le CA 2009 prend 8.6 % OK, mais sauvé en partie par les jeux de grattage et les paris sportifs.C)
- Pourquoi la FdJ essaie par tous moyens de se faire passer pour une œuvre charitable et sociale, les exemples dans ce rapport ne manquent pas et à toutes les pages.
- Ou, il n’est jamais question de CA mais des mises récoltées !
- Parenté Hommes/Femmes
- Situation des handicapés
- Développement durable : pour qui ?
- Accompagnement des gagnants
- Le rôle social des cafés bars
- Le jeu responsable
- Des acteurs engagés : contre qui ?
En fin de la lecture de ce rapport, j’avais les yeux pleins de larmes.
Nous étions revenus plein 19ème c’est du Zola… à toutes les pages !
Mais nous pourrions aussi voir les choses plus simplement, mais différemment.
- Cette société ne prend aucun risque, sans aucune concurrence !
- Elle ne vend rien, même plus du rêve, que du vent qui coûte cher maintenant.
- Ne transforme aucune matière
- Ne possède aucun stock
- Où est sa valeur rajoutée ?
- Ou est passé la fonction valorisante propre à toutes entreprises performantes ?
- De plus cette société est auto protégée.
- Peut, à son seul bon vouloir : augmenter le prix d’une grille aux limites de la syncope.
- Flirte en permanence avec la publicité limite mensongère pleine de faux espoirs.
Ou est passé l’honneur, la compétition, ou est passé le coté social de ce caméléon ?
Qui exploite sans limite depuis plus de trente ans la faiblesse populaire ?Par ailleurs essayer donc de trouver un média, ou un journaliste assez courageux, pour parler ne fusse que ‘’scientifiquement’’ du loto !!!
M6 a essayer en son temps, la suite vous la connaissez.... je suppose !!?
Et vous aurez vite compris la puissance de la FdJ qui à tous (les) pouvoirs sur tout.

- Le 09/05/2010 j’écrivais dans le :
Chapitre I - DROIT D’INVENTAIRE‘’

Je pense que cette ‘’Grande Dame’’, en plus, collectrice de fonds pour nos différents gouvernements, est en train de commettre sa première erreur !’’
En fait, la FdJ était déjà dans le rouge, avec une perte de vitesse pour les ‘’jeux de tirages’’ depuis cette année connue ; 2006 !
Chiffre d’affaire uniquement pour les ‘’jeux de tirages’’ en Millions d’Euros.
- 2006 = 5 655
- 2007 = 5 481 > Perte de 174 M€ environ.
- 2008 = 5 255 > Perte de 226 M€ environ.
- 2009 = 5 334 > Légère augmentation certes de 79 M€ environ ou 1.5% mais avec une grille de base qui est passée de 1.2 € à 2.0 € soit 66% d’augmentation, une paille !
Chercher l’erreur, alors…qui pédale à l’envers pour le coup ?
- 2010 = 5 118 Nouvelle perte de 216 M€ environ.
- Certes les ‘’jeux de pronostics’’ sont en augmentation de 250 %, ils ne représentent qu’un faible pourcentage soit 10% environ sur un CA total 10 551 millions d’Euros en 2010.
Les ‘’jeux de grattage’’ je m’en gratte totalement, mais le CA concerné est passé entre :
- 2006 et 2010 de 3 429 230 000.00 env. à 4 294 260 000.00 env. BRAVO !Balaise non :
C’est pratiquement ‘’les jeux de pronostics’’ qui tirent vers le haut le CA de la FdJ depuis :
- 2006 = 388 390 000.00 €
A :
- 2010 = 1 139 510 000.00 €, différentiel 751 120 000.00 €
Comparer donc avec le CA de la FdJ
- 2006 = 9 473 000 000.00 €
A :
- 2010 = 10 551 000 000.00 €, différentiel 1 078 000 000.00 €
De là à penser, que la FdJ pourrait avoir envie d’euthanasier son bébé des années 76 ?!?
Avec le Loto il est très facile de ‘’jouer’’ avec les mots et/ou de jongler avec les chiffres !

3/4 - Petit ‘’galop d’essai’’ grandeur nature
---------------------------------------------------------

Nous ferons un essai grandeur nature sur 10 tirages du :
- samedi 08 janvier au :
- samedi 29 janvier 2011, avec comme sélection les derniers 26 n° dans le reflux.
49, 48, 47, 46, 45, 44, 43, 42, 41, 40, 39, 38, 37, 36, 35, 34, 33, 32, 31, 30, 29, 28, 27, 26, 25, 24
Ou mieux, les 26 n° avec la sélection combinatoire.
49, 47, 46, 44, 43, 42, 41, 40, 39, 38, 37, 36, 35, 34, 33, 32, 31, 30, 29, 28, 27, 24, 23, 18, 16, 15
Nous en dégagerons à partir de février 2011 la ‘’notion de performance’’.
- Ce fameux ratio ou coefficient devrait nous servir d’écluses, de passe droit, de réflexion.
Il est égal au gain perçu/divisé par le coût des bulletins validés.

4/4 - Conclusions
-------------------------

En intro ce petit rappel :
La France joue de plus en plus aux jeux d’argent surtout en 2010 !
- 72 000 000 € c’est la mise quotidienne dépensée par les joueurs de tous bords !
Soit :
- 26.3 Milliards annuel, c'est-à-dire l’équivalent en CA de nos plus grosses Entreprises Française, exemple avec E. L. (une grande surface bien connue) ?
Mais nous nous devons aussi de garder la tête froide !

Les conclusions sont claires, à chaque fois elles figurent dans les termes et les exemples des différents chapitres.
Il suffit de savoir lire un peu entre les lignes de bien comprendre et, d’appliquer votre ressenti sans état d’âme au niveau et ce mémoire antisèche.
- Groupez-vous, ne jouer que la sortie prévisible du n° chance, c'est-à-dire tous les 4.5 tirages environ qui représente déjà une bonne moyenne.
- Jouer moins souvent, mais avec des investissements beaucoup plus lourd.
Dans un ordre de 3 à 5 fois plus important pour un tirage.
- Jouer avec le m^m schéma directeur pendant un an par exemple.
- Soyez vigilant, et rappelez vous qu’un mauvais sélecteur vaut 1000 fois mieux qu’un excellent réducteur (RI, RH) ou qu’un bon limiteur (LC, LM, LU).
- Restez attentif à l’effet pendulaire du flux et reflux que l’on peut le vérifier, quantifier depuis l’origine du Loto 1976 et m^m maintenant avec le loto 2008.
Ne me demandez pas de vous expliquer ce phénomène, j’en suis totalement incapable.
C’est peut être la cause d’une anomalie presque logique et provisoire du hasard ????
Et de dire aux observateurs que depuis quelques mois, la résultante des 5 n° à chaque tirage est passée plusieurs fois de flux à reflux.
Le dernier changement brutal du flux vers le reflux remonte au tirage au samedi 8 janvier 2011.
- Restez maître de la situation éviter de passer par des systèmes flash.
Personne aujourd’hui n’en connaît le rendement exact.
- Fuyez aussi tous les comiques, qui synthétisent le Loto par les réducteurs uniquement, base de leurs raisons d’exister ou de leurs fonds de commerces.
- Ou tous les ‘’sachant’’ qui ne peuvent pas vous donner par exemple les rendements de leurs systèmes pour au moins 2 ou 3 séries complètes de 10 tirages.
Ce coefficient devrait être aujourd’hui au moins égal à 0.40 minimum !
Perde au Loto n’est pas chose GRAVE !!?
Mais perdre tout le temps et,… pour certains depuis 35 ans cela peut devenir franchement insupportable.
Par contre !
- Un risque de 60% pris en connaissance de causes, tout en sachant pouvoir récupérer au passage au moins 40% de sa mise initiale.
Tout en conservant aussi ces montées d’adrénaline, vous aiderez certainement à aimer plus encore Mme la FdJ.

- Relisez bien, aussi la 3ème phrase au début de ce mémoire antisèche.
Ne perdez pas de temps non plus sur le site de la FdJ.
Il totalement illisible par la petitesse d’écriture des résultats du tirage.
Sauf bien sur la lisibilité des pavés publicitaires, dont je me contre fou.
Leurs ‘’stat’’ ne servent absolument à rien, sauf d’endormir un peu plus le chaland.
La rubrique historique semble utile.
Sauf que la FdJ la volontairement rendu compliqué dans le format de datation et des nombreuses erreurs de formatage, des zéros en trop, certaines cellules sont fermées, d’autres ouvertes, les alignements d’écritures pour le moins farfelus.
Bien plus grave, certaines colonnes (exemple la O2/O372) est partiellement remplie en alpha, ce qui exclut la possibilité d’établir un : compteur, des totaux ou des moyennes justes !!
Mais à quoi rime de pareils enfantillages ?
Leur fichier au format .CVS pour Excel en lieu et place du .XLS mondialement utilisé.
Une difficulté supplémentaire pour celui qui souhaite copier ce fichier !
Pourquoi tous ces mystères ?
Et en désespoir de cause, j’ose espérer, que celui qui a matraqué ce fichier a bien été VIRE ?
- Pour mon plaisir, j’observe passivement le Loto depuis 30 ans.
De par mes calculs manuels ou informatiques, je n’ai jamais obtenu sur le papier les 6 bons numéros avec le Loto 1976.
Une fois, juste une fois, sur le papier en mars 1997 j’ai obtenu un 5+ le complémentaire.
- Par contre, sur le papier, j’ai déjà obtenu avec le nouveau Loto 2008.
Depuis le 7 juin 2010
- 3 fois 5 bons numéros, hélas aucune fois réunis dans la m^m combinaison !
Depuis le 29 mai 2010
- 21 fois les 4 bons numéros qlq fois sur la m^m grilleDepuis le 19 mai 2010
- 47 fois les 3 bons numéros très souvent sur la m^m grille
Depuis le 24 mai 2010
- 30 fois les 2 bons sur toutes les grillesDepuis le 2 juin 2010
- 10 fois perdu en 1/2 Fanny avec 1 seul bon numéro
Et,
Depuis le 27 août 2010
- 1 fois seulement Fanny avec 0 numéro
J’oublie volontairement les centaines de fois les gains obtenus avec le n° chance, là ce n’est plus du sport, mais une obligation de ristourne commerciale accordée par la FdJMême, mes simulateurs après des semaines de moulinage, ne font qu’un peu mieux.
- Tout au long de l’année 1993, avec mon petit groupe fort de 9 personnes, nous avons gagner un peu d’argent, moins de 30 000.00 Fr. (4500.00€) environ.
Obtenu par 3 fois 5 bons n°
Plusieurs fois 4 bons n°
Et des dizaines de fois 3 bons n°- Bien sur en 1994, nous avions tout reperdu, alors gagnant qui hum ! qui… la FdJ !
Aujourd’hui personne, ne peut, ne veut, ne pourra contester une seule ligne ou la véracité de l’ensemble des 57 pages actuelles de ce mémoire.Pas m^m la FdJ que j’attends volontiers au virage !
Pas plus qu’aucun site, aucun club, aucun groupement, aucune association, aucune personne au monde ne possède une méthode rationnelle pour jouer une martingale universelle.
Enfin pour la bonne forme et l’exactitude de ce mémoire, je ne manquerai pas de le mettre à jour avec les 10 prochains tirages.
Pour en dégager le coef. de performance financière, qui je l’espère sera supérieur à 0.40.
- Essais avec le dernier changement brutal du flux vers le reflux qui remonte bien au dernier tirage du samedi 8 janvier 2011 et facilement vérifiable !
- Avec 26 référents dans le reflux actuel
49, 48, 47, 46, 45, 44, 43, 42, 41, 40, 39, 38, 37, 36, 35, 34, 33, 32, 31, 30, 29, 28, 27, 26, 25, 24
- Ou avec 26 référents en sélection combinatoire
49, 47, 46, 44, 43, 42, 41, 40, 39, 38, 37, 36, 35, 34, 33, 32, 31, 30, 29, 28, 27, 24, 23, 18, 16, 15
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 8 janvier 2011 (12 30 31 34 47) 10 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 30 31 34 47) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 30 31 34 47) soit 4/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage lundi 10 janvier 2011 (11 33 35 37 40) 4 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 33 35 37 40) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 33 35 37 40) soit 4/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 12 janvier 2011 (17-28-30-40-41) 7 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 28 30 40 41) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 28 30 40 41) soit 4/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 15 janvier 2011 (06-26-29-36-43) 8 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 26 29 36 43) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 00 29 36 43) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage lundi 17 janvier 2011 (21 24 36 48 49) 5 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 24 36 48 49) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 24 36 00 49) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 19 janvier 2011 (01 04 12 13 36) 4 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé le (00 00 00 00 36) soit 1/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé le (00 00 00 00 36) soit 1/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 22 janvier 2011 (06 08 13 27 31) 7 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 00 00 27 31) soit 2/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 00 00 27 31) soit 2/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage lundi 24 janvier 2011 (03 06 09 39 48) 4 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 00 00 39 48) soit 2/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 00 00 39 00) soit 1/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 26 janvier 2011 (06 17 23 45 48) 1 - Pas de gagnant
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 00 00 45 48) soit 2/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 00 23 00 00) soit 1/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 29 janvier 2011 (12 14 31 33 44) 8 - Un gagnant 14 000 000 €
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (00 00 31 33 44) soit 3/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 00 31 33 44) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------

Analyse objective pour cet essai de 10 tirages du samedi 8 au samedi 29 janvier 2011.
Moyenne avec :
- Les 26 n° référents dans le reflux actuel, qui ont repris le pas sur la sélection combinatoire.
3.0 = (4+4+4+4+4+1+2+2+2+3) /10
Le résultat des 5 premiers tirages est bon de plus ils se suivent.
Le résultat des 5 derniers tirages est franchement mauvais, sauf pour le dernier tirage dans les 2 groupes datés samedi 29 janvier.
Moyenne avec :
- Les 26 n° référents en sélection combinatoire, qui donne de moins bons résultats.
2.6 = (4+4+4+3+3+1+2+1+1+3) /10
- Mais il s’agit ici de moyennes arithmétiques (linéaires), elles n’ont rien à voir avec la réalité des gains probables reversés avec le Loto.
Cela reste un bon indicateur qui renseigne sur nos progressions.
Voyez ces 5 séries bien différentes, qui donnent pourtant une moyenne de 3 !
(5+5+5+5+5+1+1+1+1+1) /10 = 3
- Remboursé env. (5*100 000+5x0) /10 = 50 000.0 €
(5+4+3+2+1+5+4+3+2+1) /10 = 3
- Remboursé env. (2x100 000+2x1 000+2x10+2x5+2x0) /10 = 20 202.5 €
(4+4+4+4+4+2+2+2+2+2) /10 = 3
- Remboursé env. (5x1 000+5x5) /10 = 502.5 €
(2+3+4+2+3+4+3+3+3+3) /10 = 3
- Remboursé env. (2x1 000+6x10+2x5) /10 = 207.0 €
(3+3+3+3+3+3+3+3+3+3) /10 = 3
- Remboursé env. (10x10) /10 = 10.0 €

Démonstrations faites avec ces valeurs par défauts :
2 bons n° = 5 €
3 bons n° = 10 €
4 bons n° = 1 000 €
5 bons n° = 100 000 €
- La différence est monumentale, nous pouvons donc écrire sans rougir, qu’une moyenne finale de 3/10 tirages reste un très bon résultat !
Mais pas forcément rentable.
CQFDRevenons à l’ensemble initial de nos 2x10 essais ci-dessus : 4/20 des combinaisons se retrouve en ½ Fanny, c’est inhabituel et 0/20 Fanny.
Le jackpot arrive à 14 M€, pour le dernier tirage de l’essai.
Sorti le mercredi 29 décembre 2010 soit 13 tirages plus tard.
14 000 000.00 € /13 = 1 076 923.00 € par tirage en moyenne.

Par ailleurs, le 9/05/2010 dans le :
Chapitre I - DROIT D’INVENTAIRE,
Paragraphe 7/8 - SELECTION

- J’expliquais :
Je le dis tout net, je ne suis parvenu à aucune réflexion durable pour théoriser cette idée.
- Certaines de mes avancées, ou logiques au niveau du calcul propre de la ‘’sélection’’ ne tiennent guère le temps d’un essai, pour une dizaine tirages au maximum.
C’est très décevant !
- Décevant ou pas, cette réflexion théorique se confirme bien ici dans ce nouvel essai et nous devrions certainement en tenir compte, pour la suite des événements.
Une dégradation quasi présente dès le 5ème résultat enregistré !?
Je constate ce phénomène depuis 1993 et cela quelque soit le moyen de sélection utilisée,
de la plus simple à la plus sophistiquée.
Pour dégager la notion de performance,
- Je vais prendre comme hypothèse les tirages de la sélection combinatoire la moins prometteuse dans cet essai.
Et, de déterminer le ratio ou coefficient qui est (égal au gain perçu/divisé par le coût des bulletins validés).
Pour notre période référence du 8 au 29 janvier 2011 et les 26 n° en sélection combinatoire.
Dépouillements :
- Avec ces Réducteurs ou Limiteurs5-26-T2-169 combinaisons (Réducteur Incomplet)
5-26-T2-260 combinaisons (Réducteur Harmonieux)
5-26-LM-156 combinaisons (Limiteur Mouflé)
5-26-LM-312 combinaisons (Limiteur Mouflé)
5-26-LM-350 combinaisons (Limiteur Mouflé)
5x3-croisé-25-LC-250 combinaisons (Limiteur Carré)
Suivi de 2 essais avec la grosse cavalerie !
- 5-26-T3-2098 combinaisons ce (Réducteur Incomplet) donne déjà de très bons résultats, que j’ai hâte de terminer son grand frère le 5-26T3-2990 combinaisons en RH.
- 5-25-LC-3125 combinaisons ce (Réducteur Carré) est le plus DIABOLIQUE, mais ce bourriquot refuse la loi simple du hasard… la répartition identique par colonnes. Ce fait me contrarie, mais il conforte tout, ou partie de l’effet pendulaire Flux, Reflux déjà 100 fois constaté depuis l’origine des Lotos 1976 et 2008.
Cette probabilité, reste en opposition avec le rapport d’essai d’un jet de pièces de :
- 1000 pièces tombées au sol avec 50% de piles ou faces partagées en X tas identiques !
- Dito pour ces 25 billes lancées, qui devraient remplir en moyenne 5 trous de 5 billes environ.
Aujourd’hui je remplis bien 2 ou 3 colonnes, qlq fois la 4ème, mais rarement les 5 colonnes en m^m temps des 5/25 base de la Sélection.
- Il me faut donc changer l’algorithme le rendre plus souple pour une meilleure répartition.
Une solution existe certainement avec des colonnes asymétriques par exemple :Le 4-5-6-5-4 en 2400 combinaisons ou pourquoi pas
Le 3-4-5-6-7 en 2520 combinaisons.
Un peu plus économique mais moins performant que la version de base.
- Dépouillement partiel du 5-25-LC-3125 exit l’aspect financier.
Si 5/25 répartis dans 5 colonnes différentes, en ligne ou pas !
Donne 1 fois les 5 bons n° et 14 fois les 4 bons n° non compté les centaines de 3, 2 bons n°.
Si 4/25 répartis dans 4 colonnes différentes, en ligne ou pas !
Donne 5 fois les 4 bons n° et 80 fois les 3 bons n° non compté les centaines de 2 bons n°.
Cet entre-deux lignes donne le seuil de rentabilité coefficient 1/1Si 3/25 répartis dans 3 colonnes différentes, en ligne ou pas !
Donne 25 fois les 3 bons n° et 300 fois les 2 bons n°
Si 2/25 répartis dans 2 colonnes différentes, en ligne ou pas !
Donne 125 fois les 2 bons n°
Et,Dépouillement du 5-26-T2-169 (RI)
0.33 le Cœff. moyen = (0.63+0.62+0.60+0.28+0.35+0.10+0.16+0.10+0.10+0.34) /10
Gain maxi = 212.5 € avec le n° chance tirage du 8 janvier
Dépouillement du 5-26-T2-260 (RH)
0.35 le Cœff. moyen = (0.60+0.64+0.60+0.37+0.35+0.10+0.26+0.10+0.10+0.34) /10
Gain maxi = 332.4 € avec le n° chance tirage du 10 janvier
Dépouillement du 5-26-LM-156
0.30 le Cœff. moyen = (0.53+0.71+0.55+0.21+0.27+0.10+0.21+0.10+0.10+0.27) /10
Gain maxi = 221.2 € avec le n° chance tirage du 10 janvier
Dépouillement du 5-26-LM-312
0.31 le Cœff. moyen = (0.52+0.63+0.60+0.31+0.27+0.10+0.19+0.10+0.10+0.27) /10
Gain maxi = 391.4.0 € avec le n° chance tirage du 10 janvier
Dépouillement du 5-26-LM-350
0.32 le Cœff. moyen = (0.54+0.63+0.62+0.32+0.32+0.10+0.18+0.10+0.10+0.30) /10
Gain maxi = 443.5 € avec le n° chance tirage du 10 janvier
Dépouillement du 5x3-croisé-25-LC-250
0.84 le Cœff. moyen = (5.36+0.76+0.80+0.38+0.36+0.10+0.14+0.10+0.10+0.35) /10
Gain maxi = 2682.4 € avec le n° chance tirage du 8 janvier
Dépouillement du 5-26-T3-2098 (RH) pour les 4 meilleurs tirages seulement.
0.78 le Cœff. moyen = (1.14+0.65+1.00+0.34)
Gain maxi = 4805.0 avec le n° chance tirage du 8 janvier
- Il n’est pas interdit de penser que les 2 derniers dépouillements sont de bonnes qualités financières.
Le rendement du 5x3-croisé-25-LC-250 me semble améliorable en dynamique.
Dans le genre 5, 0, 5, 0, 5 ou les 5 seraient dynamiques et les 0 statiques.
Le 06/09/2010

- Chapitre III - REVOYONS NOS FONDAMENTAUX ?
Paragraphe SELECTION

- J’écrivais il a maintenant plus de 5 mois ces 2 lignes :
Ou nous pourrions espérer normalement le :
- Ratio gain/coût 1/1 CàD de jouer pour rien et, d'attendre avec patience les 5 bons n° !’’ Alors en ‘’grattant’’ les fonds tiroirs et quelques pièces blanches en plus, nous allons peut être arriver à cet ultime objectif.
Sur le papier pour le moment, de jouer au Loto en autofinancement sur 10 tirages prédéfinis.
QUELLE PIED !

Un serpent qui se grignote la queue !?
J’attends donc avec impatience le prochain changement brutal Reflux vers Flux et
faire un nouvel essai grandeur, nature mais cette fois pour 2x5 tirages en 2 sélections.
A la fin de ce chapitre, à notre connaissance, je vais vous parler un peu du poids des boules.
Le poids numérique (PN) bien sur !
Depuis 2008 avec le 5+C/49 nous obtenons :
1225 = PTB le poids total des (49) boules du loto.
15 = PPP le plus petit poids d’un tirage possible le : 01 02 03 04 05.
235 = PGP le plus grand poids d’un tirage possible le : 49 48 47 46 45.
125 = PMT le poids moyen d’un tirage lambda par exemple le : 07 12 21 37 48.
41 = PPPS le plus petit poids déjà sorti le : 04 05 06 10 16 - le 8 juillet 2009.
211 = PGPS le plus grand poids déjà sorti le : 27 42 45 48 49 - le 10 juin 2009.

Ce petit exposé va permettre de vérifier le bon hasard sur 365 tirages du Loto qui donne bien un PMT de 125.
Il ne peut en être autrement !Exemple avec les 365 derniers tirages du Loto.
45741 = PTT poids total des tirages depuis le 6 octobre 2008 !
125 de PMT ce vérifie aussi par ((49+1)/2)x5)) par l’adition (23+24+25+26+27) ou (1225/49x5).
- La vérification de ces qlq centaines de tirages peut attester aussi l’intégrité du Loto !?
45741/365 = 125 de PMT qui correspond bien au poids moyen d’un tirage.
- Et d’établir une comparaison avec l’ancien Loto 6/49+C de 1976.
21 = PPP le plus petit poids d’un tirage possible le 01 02 03 04 05 06
279 = PGP le plus grand poids d’un tirage possible le 49 48 47 46 45 44
150 = PMT le poids moyen d’un tirage lambda par exemple le 05 12 19 21 44 49
45 = PPPS le plus petit poids déjà sorti le : 01 03 06 08 09 18 - tirage 1496.
255 = PGPS le plus grand poids déjà sorti le : 34 35 42 47 48 49 - tirage 3157
730241 = PTT le poids total des tirages depuis le 19 mai 1976.150 de PMT ce vérifie aussi par ((49+1)/2)x6)) par l’adition (11+23+24+25+26+27+14)
ou (1225/49x6).
4858 = NTT le nombre total de tirages de 1976 à 2008. 730241/4858 = 150 de PMT qui correspond bien au poids moyen d’un tirage.
Ce qui peut attester, ci besoin était, de l’intégrité du Loto !
- Si vous établissez un graphe avec cet ensemble de 4058 tirages en (PN) la courbe qui s’en dégage est une pure merveille d’harmonie et de précision,
en forme d’hélice montante.
Où s’entremêlent 2 courbes hyperboliques réunies par une droite tangentielle.Avec un pas de progression mathématique particulièrement original, mais illogique, pour cet échantillonnage !
A noter aussi une courbe similaire obtenue avec le 5+C/49, mais plus rustique et plus grossière.
- Alors je m’interroge sur ces 4858 tirages précisément.

Pourquoi nous montons avec un pareil pas ?
(45 de PPPS à 100) environ en 333 tirages
à :
(100 à 150 de PMT) en 2096 tirages environ
de :
(150 de PMT à 200) en 2096 tirages environ
et :
(200 à 255 de PGPS) de nouveau en 333 tirages environ
Et pourquoi, ce petit de nombre de PPPS ; 333 ou de PGPS ; 333 pour 4858 tirages ?

-----------------------------------------------------------------------
Chapitre VI - NOUVEL ESSAI dans le FLUX 1 à 26 !
-----------------------------------------------------------------------

Nouvel essai dans le Flux 1 à 26
Nous allons refaire un dernier essai grandeur nature, dans le flux, depuis le dernier changement brutal du reflux vers le flux,
le mercredi 16 mars 2011 et pour les 10 tirages suivants.
Du :
- Mercredi 16 mars au :
- Mercredi 6 avril, avec comme sélection les premiers 26 n° dans le flux.
- Avec 26 référents dans le flux actuel
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26
Ou mieux les 26 référents avec la sélection combinatoire
1, 2, 4, 5, 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 21, 24, 25, 26, 28, 29, 30, 33, 34
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 16 mars 2011 (07 14 20 23 32) 4 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (07 14 20 23 00) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (07 14 00 00 00) soit 2/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 19 mars 2011 (01 10 11 23 26) 8 - Un gagnant 3 000 000 €
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (01 10 11 23 26) soit 5/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (01 10 11 00 26) soit 4/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage lundi 21 mars 2011 (03 23 28 31 40) 1 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (03 23 00 00 00) soit 2/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (00 00 28 00 00) soit 1/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 23 mars 2011 (04 10 13 21 24) 5 - Un gagnant 3 000 000 €
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (04 10 13 21 24) soit 5/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (04 10 13 21 24) soit 5/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 26 mars 2011 (04 17 26 30 34) 9 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (04 17 26 00 00) soit 3/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (04 17 26 30 34) soit 5/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage lundi 28 mars 2011 (10 15 16 43 46) 1 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé le (10 15 16 00 00) soit 3/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé le (10 15 16 00 00) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 30 mars 2011 (15 23 27 29 43) 10 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (15 23 00 00 00) soit 2/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (15 00 00 29 00) soit 2/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage samedi 2 avril 2011 (05 07 24 35 46) 3 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (05 07 24 00 00) soit 3/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (05 07 24 00 00) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​-------------------------------
Tirage lundi 4 avril 2011 (10 12 13 23 37) 7 - Un gagnant 12 000 000 €
26 n° dans le reflux actuel
- Trouvé les (10 12 13 23 00) soit 4/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (10 12 13 00 00) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------
Tirage mercredi 6 avril 2011 (01 12 19 32 44) 3 - Pas de gagnant
26 n° dans le flux actuel
- Trouvé les (01 12 19 00 00) soit 3/5 des 26 référents
Ou 26 n° en sélection combinatoire
- Trouvé les (01 12 19 00 00) soit 3/5 des 26 référents
----------------------------------------​--------------------------------

- Analyse objective et commentaires sur cet essai de 10 tirages du :
lundi 16 mars au lundi 6 avril 2011.
Et de déterminer le fameux ratio ou coefficient qui devrait nous servir d’écluses, de passe droit, de réflexions pour conditionner nos jeux et limiter nos pertes !
Le jackpot est sorti 3 fois dans cet essai 10/3 = 1 fois tous le 3.3 tirages en moyenne.
Bien mieux que dans le précédent essai ramené à 10/1 = 1 fois tous les 10 tirages.
- 19 mars = 3 000 000.00 €
- 23 mars = 3 000 000.00 €
- 04 avril le jackpot prend un bonus miraculeux à la soupe du règlement de la FdJ ?
12 000 000.00 € exceptionnellement au lieu des 6 000 000 € normalement : Bravo.
3 000 000.00 € + 3 000 000.00 € + 12 000 000.00 € = 18 000 000.00 €18 000 000 € /10 = 1 800 000.00 € par tirage en moyenne, ouf pour une fois l’honneur est presque sauve et leurs publicités… enfin conformes à la réalité.
A ce sujet, on pourrait noter, que la FdJ c’est partiellement assagit dans leurs Pub ravageuses presque toujours ou limites mensongères.
Aujourd’hui elle annonce simplement ‘’la chance (de quoi) appartient à tout le monde’’.
Mais quelle triste banalité, c’est affligeant pour des gens qui ont les médias les télés et les publicitaires à leurs bottes.
- A la suite de ces 2 essais de 40 résultats (2x10x2) il est clair que la sélection flux ou reflux est plus prometteuse que la sélection combinatoire.
Moyenne avec :
Les 26 n° référents dans le flux actuel, qui ont repris le pas sur la sélection
combinatoire.
- 3.0 dans l’essai précédent
Pour :
- 3.4 = (4+5+2+5+3+3+2+3+4+3) /10 avec 2 fois un 5/26 rien que cela !
Moyenne avec :
Les 26 n° référents en sélection combinatoire, qui donne encore une fois de moins bons résultats que dans le premier essai, mais bien supérieur.
- 2.6 dans l’essai précédent
Pour :
- 3.1 = (2+4+1+5+5+3+2+3+3+3) /10 avec 2 fois un 5/26 rien que cela !
Bien volontiers, je vous laisse le plaisir de dépouiller vous-même ces séries de 2x10 tirages.
Avec vos meilleurs réducteurs ou tous ceux déjà désignés ci-dessus.
Bien persuadé, que dans cet échantillonnage, 4/2x10 tirages au moins, seront certainement passés au dessus du fameux ratio 1/1 minimum.
Pour ne pas dire le remboursement haut la main de toutes vos mises !
A vous de le découvrir.

-----------------------------------------------------------------------------------
SYNTHESE sous FORME de CONCLUSIONS GENERALES
-----------------------------------------------------------------------------------

Nous sommes arrivées à la fin de ce mémoire antisèche.
Avis aux journalistes de trouver aussi un peu de courage et de mettre les pieds dans le plat avec ce sujet si contre versé et si passionnant !
J’encourage vivement les petits malins, les petits génies, les matheux, les statisticiens ainsi que tous les autres de reprendre cette basse de travail pour la faire progresser ou la transformer à leurs seuls avantages !
- Mais vous l’aurez compris, ce mémoire antisèche au 5+C/49 ne prétend d'aucune manière vous donner la solution pour remporter le gros lot.
Restons sérieux S.V.P !

Jetons donc honnêtement un coup d'œil sur la réalité quotidienne !
- Soit vous jouer pour vous amuser à perdre (presque tout le temps) ?
- Soit vous jouer le minimum, en aveugle, pour limiter vos pertes ?
- Soit vous jouer pour conserver les fameuses montées d'adrénalines ?
- Soit vous jouer pour continuer d’assurer de beaux jours à la FdJ ?
Ou…
- Vous jouer pour essayer de gagner de l'argent, c'est-à-dire d’en perdre le moins possible ?
Alors, à l'issue de ce me mémoire, je vous propose rien de moins, non pas de gagner au loto.
Mais de ne plus perdre vos économies étalées et laminées toutes les semaines.
- Dans un essai pour se ristourner nos mises, une marche vers l'autofinancement, avec un ratio limité pour le moment de 0.40/1 à 1/1.
En toutes connaissances de causes.Avec le jeu, nous nous devons de rester modeste dans nos prétentions.
Je vous rassure, d'aucune manière, cela ne pourra être pire, de ce que nous subissons tous en pertes sèches, depuis 1978 avec le 6/49 et maintenant avec le nouveau 5+C/49 de 2008.Imaginons une organisation de nos enjeux, épaulée par une méthode d'approche rationnelle.

1) - Créer et jouer dans un petit groupe de 10/12 personnes connues et reconnues sérieuses, dans un cadre strictement officiel.
Genre infopreneurs, associations, ou sous toutes autres formes légales.
2) - Essayez-vous en priorité avec loto Belge le 6/42, bien sur en direct et sans passer par un intermédiaire physique ou virtuel.
Là, vous pourriez espérer normalement une bien meilleure rentabilité résumée à :- 3.6 fois plus de chance de gagner !
- 4 fois moins cher le prix d'un tirage 0.50 € la grille et oui !
- 2 fois mpoins de grilles à remplir, si vous passez avec n'importe quels réducteurs.
Et d'en déduire : 3.6x4x2 = 29 fois plus rentable ou moins cher… que là ou vous savez !!!
Avis aux amateurs courageux.Bon, mais pour le moment revenons en France.
3) - Choisissez un nombre optimal de n° référents, renouvelés aux changements du flux/reflux ou tous les 10 tirages, si vous passez avec le tableau d’aide à la sélection.
Par expérience, un choix de 26 n° maximum semble être un bon compromis.
4) - Vous aurez aussi à déterminer et choisir un bon réducteur (RI) (RH) ou un limiteur.
5) - N'oubliez pas non plus, qu’un mauvais sélecteur vaut 1000 fois mieux qu’un excellent réducteur (RI, RH) ou qu’un bon limiteur (LC, LM, LU).
6) - Par observations visuelles apprenez-vous à déterminer les périodes flux et reflux ?
Aujourd’hui oubliez volontairement la sélection combinatoire, pendant encore un bon semestre.
7) - Restez attentif à l’effet pendulaire du flux, reflux que l’on peut le vérifier, quantifier, et utiliser depuis l’origine du loto et m^m avec le nouveau loto 2008.
8) - Jouer impérativement avec un schéma directeur sans en déroger pendant un an.
9) - Sur cette période d'essais (un an) engagez-vous seulement pour 35 tirages environ
35 = (52x3) / 4.5) la sortie probable du numéro chance.
10) - Fuyez les comiques, les sachant qui ne seront pas vous présenter l'indice de performance de leurs systèmes.
Ce ratio devrait être dans tous les cas supérieur à 0.40/1 pour 10 tirages consécutifs sur plusieurs périodes de 10 tirages basiques.
11) - Oublier immédiatement les systèmes flash ou pré-prédéfinis.
12) - Aussi, je ne serais trop conseiller aux joueurs (30 à 150 grilles par mois) de compenser le prix exorbitant d’une grille passée de 1.20 à 2.00 €.
De remplir les bordereaux avec une seule combinaison par bulletin.
Votre remboursé habituel passera immédiatement d’un facteur 1 à 5 en votre faveur.
Vous comprendrez mieux ainsi pourquoi le bulletin est passé de 10 grilles à 5 seulement.
Résumé à 5 fois moins de chance de gagner un remboursé de 2.00 €.
- L’espace faussement utilisé d’un bulletin est bien volontaire !
- Malgré ‘’LOTO’’ en bicolore écrit 3 fois plus gros qu’avant.
- Et m^m si le coût total des 2 bulletins, se ressemble fort (1.2x10) pour (2x5).
13) - Imaginons aussi le pari stupide suivant… des petites mises pour de petits gains, et d’attendre le grand jour ou !
Et d’essayer de titiller le Loto avec ce tableau, résumé avec ces 2 petites hauteurs de sélections les 7/49, 15/49 et le 26/49 comme élément comparatif.
Période du 6 octobre 2008 au 9 mars 2011 inclus.Ce qui donne 380 tirages comme base de références.
En 2ème ligne la hauteur des 5, 4, 3, 2 bons n°.
En 3ème ligne le nombre de combinaisons gagnantes correspondantes aux 380 tirages.
Bien sur, ce nombre de comb. est à multiplier par la performance du réducteur ou du limiteur.
- 7 n° sélectionnés sur 49 dans le flux
005-004-003-002
000-000-008-046 = 54 tirages gagnants
- 7 n° sélectionnés sur 49 dans le reflux
005-004-003-002
000-001-005-059 = 65 combinaisons gagnantes
- 15 n° sélectionnés sur 49 dans le flux
005-004-030-002
000-008-057-125 = 190 combinaisons gagnantes
- 15 n° sélectionnés sur 49 dans le reflux
005-004-003-002
000-009-040-140 = 189 combinaisons gagnantes
- 26 n° sélectionnés sur 49 dans le flux
005-004-003-002
016-052-145-115 = 328 combinaisons gagnantes
- 26 n° sélectionnés sur 49 dans le reflux
005-004-003-002
010-068-133-127 = 338 combinaisons gagnantes
Nota : les 0, 00 à gauche et 000 ne servent à rien, qu’à conserver une meilleure lisibilité dans l’alignement vertical des écritures.
Coût exact des principaux réducteurs disponibles dans ces 3 catégories :
Réducteurs incomplets (RI)07 en 2 communs = 0001 combinaison coût 2.00 €
07 en 3 communs = 0003 combinaisons coût 6.00 €
15 en 2 communs = 0027 combinaisons coût 54.00 €
15 en 3 communs = 0189 combinaisons coût 378.00 €
Et le :
26 en 2 communs = 0169 combinaisons coût 338.00 €
26 en 3 communs = 2098 combinaisons coût 4196.00 €
Réducteurs harmonieux (RH)07 en 2 communs = 0004 combinaisons coût 8.00 €
07 en 3 communs = 0007 combinaisons coût 14.00 €
15 en 2 communs = 0046 combinaisons coût 92.00 €
15 en 3 communs = 0273 combinaisons coût 546.00 €
Et le :
26 en 2 communs = 0260 combinaisons coût 520.00 €
26 en 3 communs = 2990 combinaisons coût 5980.00 €
- Il n’est pas interdit non plus d’essayer avec les limiteurs (LC), (LM) et (LU).
14) - Enfin avec le 5+C/49, le plus difficile n’est pas de trouver les 5 bons numéros, c’est carrément impossible.
Mais bien d’en réunir, par tous MOYENS et le plus SOUVENT 4/26 sélectionnés sur les 49.
Pour prétendre à un bel exploit et, passer de ce fait au coeff. > 1/1.

- Au terme de ce mémoire, merci de juger sévèrement le fond et,... de laisser la forme aux possesseurs grincheux d'un bac philo.

Pour mon anniversaire ce jour 25/04/1945, je vous souhaite :

BONS JEUX, des MISES REDUITES, et BONNES CHANCES de REUSSITES !

Très cordialement
Daniel BINTHER

Pour ma part, je resterai ouvert jour et nuit, 24H/24 pour parler du Loto National.
Mes coordonnées sont clairement affichées sur Internet.

- Texte déposé, certifié sincère et exact
http://tirage-loto-5c49-antisèche.blogs.com/
-----------------------------------
13/05/2011 - ADDENDUM
-----------------------------------

Aide à la construction d’une grille Universelle pour déterminer le Flux ou le Reflux.
3 exemples d'observations et commentaires.
D’aucuns me demandent d’être un peu plus circonstancié au sujet du phénomène de balancement des n° du loto.
Qui génèrent fatalement le flux ou le reflux, à choisir pour concevoir vos 10 prochains jeux.Voici 3 exemples qui permettent de mieux comprendre les performances
optimales par comparaisons soit des 26 premiers n° ou des 26 derniers n°.
- Période du samedi 16 avril au samedi 7 mai 2011.
Choix pronostiqué avant tirages : le flux, donc les 26/49 premiers n°
I 00 06 00 I 17 00 00 I 00 24 00 I 00 35 00 I 00 00 47 I
I 00 06 07 I 10 00 00 I 21 22 00 I 00 00 00 I 00 00 00 I
I 00 00 00 I 15 17 18 I 00 00 00 I 33 00 00 I 41 00 00 I
I 00 08 00 I 00 00 21 I 00 00 28 I 32 00 00 I 40 00 00 I
I 02 00 00 I 10 00 18 I 21 00 00 I 00 34 00 I 00 00 00 I
I 00 05 00 I 00 14 00 I 23 26 28 I 00 00 00 I 00 00 00 I
I 02 08 09 I 00 00 00 I 00 00 00 I 00 00 00 I 42 00 49 I
I 01 04 00 I 00 00 00 I 23 25 00 I 00 00 00 I 40 00 00 I
I 00 07 00 I 11 13 00 I 00 00 29 I 00 00 00 I 00 44 00 I
I 03 00 00 I 00 00 00 I 00 28 00 I 00 37 38 I 42 00 00 I
- Dépouillement mini :
1 x 5 bons n° et 4 x 4 bons n° dans le flux. Total 32 n° = 64%
- Contre :
1 x 4 bons n° seulement dans le reflux = Total 18 n° = 36%- Période du samedi 8 janvier au samedi 29 juin 2011.
Choix pronostiqué avant tirages : le reflux, donc les 26/49 derniers n°
I 00 00 00 I 12 00 00 I 00 00 00 I 30 31 34 I 00 00 47 I
I 00 00 00 I 11 00 00 I 00 00 00 I 33 35 37 I 40 00 00 I
I 00 00 00 I 00 00 17 I 00 00 28 I 30 00 00 I 40 41 00 I
I 00 06 00 I 00 00 00 I 00 26 29 I 00 36 00 I 43 00 00 I
I 00 00 00 I 00 00 00 I 21 24 00 I 00 36 00 I 00 48 49 I
I 01 04 00 I 00 12 13 I 00 00 00 I 00 36 00 I 00 00 00 I
I 00 06 08 I 00 13 00 I 00 00 27 I 31 00 00 I 00 00 00 I
I 03 06 09 I 00 00 00 I 00 00 00 I 00 00 39 I 00 00 48 I
I 00 06 00 I 00 00 17 I 23 00 00 I 00 00 00 I 00 45 48 I
I 00 00 00 I 00 12 14 I 00 00 00 I 31 33 00 I 00 44 00 I
- Dépouillement mini :
5 x 4 bons n° dans le reflux. Total 30 n° = 60%
- Contre :
1 x 4 bons n° seulement dans le flux. Total 20 n° = 40%
- Période du lundi 7 juin au lundi 28 juin 2010.
Choix pronostiqué avant tirages : le reflux, donc les 26/49 derniers n°
I 00 00 00 I 00 00 00 I 26 28 29 I 00 00 00 I 42 00 48 I
I 00 00 00 I 14 00 00 I 20 24 00 I 00 00 00 I 44 00 48 I
I 00 00 00 I 00 15 00 I 00 24 00 I 30 00 00 I 43 00 48 I
I 00 00 00 I 00 15 00 I 00 23 00 I 00 00 00 I 45 48 49 I
I 03 00 09 I 00 15 00 I 00 00 00 I 00 00 00 I 00 40 48 I
I 00 00 00 I 00 00 19 I 21 23 00 I 00 36 00 I 00 00 49 I
I 00 00 00 I 00 00 00 I 00 24 00 I 00 35 37 I 00 45 48 I
I 01 00 00 I 00 00 16 I 00 00 27 I 00 35 00 I 41 00 00 I
I 00 07 00 I 11 00 16 I 00 00 00 I 00 00 37 I 00 47 00 I
I 00 00 00 I 00 12 19 I 00 00 00 I 00 00 00 I 41 42 49 I
- Dépouillement mini :
2 x 5 bons n°5 et 1 x 4 bons n° dans le reflux. Total 29 n° = 58%
- Contre :
Quelques broutilles seulement dans le flux. Total 21 n° = 42%
Note :
Les zéros ne servent à rien, sauf de conserver l’alignement vertical des écritures.
Nous ne trouvons jamais dans les unités, dans les dizaines plus de 3 bons numéros maximum !
A chaque fois la différence de bons numéros est monumentale et,
le nombre de combinaisons gagnantes est en plus à multiplier par les performances du réducteur ou du limiteur utilisé.
Dans ces 3 séries, le différentiel flux, reflux est de l’ordre de 56 à 72 % ce n’est pas rien !Il suffit pour cela de bien appréhender le flux et le reflux.

AIDE A LA CONSTRUCTION

D’une grille Universelle pour déterminer le flux et le reflux.
Sur un tableur genre Excel, un champ de 150 cellules passives suffisent.
- 3 x 5 cellules en horizontales pour les unités, dizaines, vingtaines, trentaines, quarantaines.
- 10 lignes en verticales, pour une basse de 10 tirages références à écrire.
- A) Noter ligne par ligne les 10 tirages successifs du Loto.
- B) Recommencer 3 fois cette opération avec les 20 et 30 derniers tirages en laissant entre blocs une ligne vierge.
Vous avez réalisé ainsi une base de données significative pour 30 tirages.
- C) Vous allez vite vous rendre compte que les valeurs des chiffres définissent eux même, la position qui donne la tendance flux ou reflux.
- D) Pour augmenter ce phénomène visuellement, il suffit de teinter les cellules par exemple en jaune les cellules flux et vert clair les cellules reflux, pour déterminer d’une façon flagrante l’effet pendulaire!
- E) En suite, ce décodage dans ces 3 groupes de 10 tirages vous sera très utile pour le bon choix des 10 prochains tirages à jouer.
- F) Par observations, déterminer la tendance prédominante.
Choisir de jouer dans le :
Flux, les numéros a sélectionnés de 1 à 26 par exemple.
Ou le
Reflux, les numéros sélectionnés de 49 à 24 par exemple.J’ai expérimenté depuis sur 40 blocs, origine du nouveau loto 2008, cette limite de 26 n° référents à prendre en compte, pour une sélection optimale.
- G) Ces blocs de grilles terminés, il vous suffira de rajouter un nouveau blocs de 10 des tirages aux 3 blocs déjà construits actuellement et, ainsi de suite.
- H) Si vous aviez commencé en 2008, du BAS VERS LE HAUT, vous êtes en face à 40 blocs de 10 tirages et en train de construire le 41ème avec en 8ème ligne ; le tirage du samedi 14 mai 2011.
Note :
Ne réaliser pas cet essai avec blocs sur 49 colonnes, l’effet de lecture dynamique et d’interprétation visuelle sera trop éparpillée et diffus.
- I) Votre choix FAIT N’EN CHANGER PLUS, même si vous avez un doute et, quoi qu’il arrive, au cours des 10 prochains tirages du loto.
- J) Faites votre nouvelle sélection de jeux à chaque changement brutal des tendances Flux, Reflux.En dernier lieu
Je rappelle aux lecteurs, qui m’ont suivi, au bout de cette longue ballade.
Il n’existe aucune loi, aucune science, aucune probabilité, aucune martingale universelle pour faire jaillir les bons numéros de n’importe quel Loto, de France ou d’ailleurs !
Alors, si nous ne pouvons pas trouver de RAISON, il nous faudra en créer ou en inventer une ?!?
Une RAISON mathématique par exemple, qui respecte les conditions :
Quantifiable, Vérifiable, RenouvelableEt le mot de la fin !
Si, sur notre planète il existe une personne possédant une RAISON mathématique différente ; additionnée à celle ci-dessus largement commentée.
Je peux vraiment imaginer, que cette personne chanceuse rentrerait vite dans le grand livre du Loto.

--------------------------------------------
- 05/02/2012 - ULTIME MATCH
--------------------------------------------

Les Multiples 6, 7, 8, 9 contre des Réducteurs Incomplets !

Aide à la construction pour l’écriture d’un (RI) totalement automatisé.
Cette rubrique s’adresse principalement aux joueurs qui usent et abusent des bulletins multiples.
Trop coûteux en regard des performances !
Nous allons ‘’exempler’’ avec le dernier multiple càd le 9 numéros.
Un petit rappel, ce que la FdJ appelle Multiple est aussi un Réducteur Harmonieux du genre : 9 en 4 communs (RH) qui donnent bien 126 combinaisons.
Comme les (RH), il se divise en tout, tombe juste en tout et répond à ces formules habituelles.
- Nombre de combinaisons
126 = (9x8x7x6x5) / (1x2x3x4x5)
- Nombre de numéros identiques
70 = (126x5) / 9
- Nous allons imaginer un joueur chanceux qui aurait débusqué 4 bons n° par exemple le :
(1-4-6-9) d’un tirage lambda de la FdJ réunis sur un bulletin multiple de 9 numéros !
Je vous rappelle que c’est pratiquement impossible mais… mais bon !
La plus part des joueurs, pour 9 numéros rassemblent seulement 1 voir 2 mais très rarement 3 bons numéros.
Ce qui confirme bien cette règle mathématique élémentaire :
(5 / 49) x 9 = 1 seul bon numéro, sur les 9/49 préalablement sélectionnés !
256 € c’est le coût de cette martingale (multiple de 9 n°).
- Démonstration faite avec les mêmes valeurs par défauts que ci-dessus déjà présentées :
2 bons n° = 5 €
3 bons n° = 10 €
4 bons n° = 1 000 €
- Donne après dépouillement
0300 € donné par 60 fois 2 bons n°
0400 € donné par 40 fois 3 bons n°
5000 € donnés par 5 fois 4 bons n°
---------
5700 € total des gains
Ratio gain sur le coût des grilles validées :
5700 / 256 = 22.3 certes c’est très bien, mais bien trop cher !
Alors continuons cette petite démo, toujours avec notre chanceux et ses 4 bons n° (1-4-6-9).
Passés au travers d’un réducteur basique incomplet le :
9 en T2 (RI) donne seulement ces 3 combinaisons jouables !
1-2-3-4-5
1-2-6-7-8
3-4-6-7-9

10 € donnés par 2 fois 2 bons n°
10 € donnés par 1 fois 3 bons n°
------
20 € > total des gains, coût 6 €
Ratio gain sur le coût des grilles validées :
20 / 6 = 3.3 c’est peu mais déjà pas mal !

Voyons maintenant cette fois avec le 9-T3 communs
9-T3-14 est un (RI) donne ces 14 combinaisons jouables !
Toujours avec les m^m (1-4-6-9)

1-2-3-4-5
1-2-3-6-7
1-2-3-8-9
1-2-4-6-8
1-2-4-7-9
1-2-5-6-9
1-2-5-7-8
1-3-4-6-9
1-3-4-7-8
1-3-5-6-8
1-3-5-7-9
1-4-5-6-7
1-4-5-8-9
1-6-7-8-9

0030 € donnés par 6 fois 2 bons n°
0060 € donnés par 6 fois 3 bons n°
1000 € donnés par 1 fois 4 bons n°
---------
1090 € > total des gains, coût 28 €
Ratio gain sur le coût des grilles validées
1090 / 28 = 39.1 aucun commentaire ; restons simple !

Nous pouvons écrire et sans aucun doute, que les réducteurs incomplets (RI) sont des outils redoutables, à l’encontre des multiples jusqu’à 9 numéros… en général.
Et en particulier jusqu’au :
26-T2-169 combinaisons (RI) d’un coût de 338 €
Ou
15-T3-189 combinaisons (RI) d’un coût de 378 €
Enfin, je rappelle ici le :
26-T2-260 combinaisons (RH) d’un coût de 520 €
Ou
26-T3-2098 combinaisons (RH) d’un coût horrifiant de 4196 €
Aide à la construction pour informatiser le premier tableau par exemple.
Cette méthode reste valable pour l’intégralité des réducteurs de ce mémoire.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aide à la construction pour écrire un (RI) totalement automatisé.
Nombre de référents 9 pour construire ce tableau :

1-2-3-4-5 > les variables ajustables
6-7-8-9
-------------
1-2-3-4-5
1-2-6-7-8 > les variables dynamiques
3-4-6-7-9

Les 2 lignes du haut, sont les plus faciles
Taper les nombres de 1 à 9
Bien en haut et bien à gauche dans votre tableur.
Normalement le ‘’1’’ devrait tomber dans la cellule A-1
le ‘’2’’ dans la cellule B1 etc.
Puis le 6 dans la cellule A2,
le ‘’7’’ dans la cellule B2,
le 8 en C2, enfin
le 9 en D2
- Ces (9) variables sont dites ajustables.
Par la suite vous pourrez faire rentrer n’importe quels de vos 9 numéros fétiches dans cette zone.
Au tour maintenant des variables dynamiques.
Pour plus de clarté sauter en ligne 3 de votre tableur !
Sélectionner la cellule ‘’A4’’
Puis dans la ligne de commande votre tableur taper :
=$A$1 confirmer !
Normalement, si vous allez maintenant dans la cellule ‘’A4’’
Vous trouverez le chiffre 1
- Cette ligne de commande c’est automatisée en =$A$1
Ne touchez à rien et, faites l’essai suivant : taper le chiffre 44 en haut à gauche en cellule ‘’A1’’
Immédiatement et automatiquement le 44 s’affichera en cellule ‘’A4’’
Si c’est le cas, ne faites pas de sauvegarde, revenez en arrière et/ou retaper le n° 1 en haut à gauche à la place du n° 44.
- Continuons la 1ère ligne 4
Sélectionner la cellule ‘’B4’’
Puis dans la ligne de commande de votre tableur taper :
=$B$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’C4’’ taper :
=$C$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’D4’’ taper :
=$D$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’E4’’ taper :
=$E$1 confirmer !
- Continuons la 2éme ligne 5
Sélectionner la cellule ‘’A5’’ taper :
=$A$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’B5’’ taper :
=$B$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’C5’’ taper :
=$A$2 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’D5’’taper :
=$B$2 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’E5’’ taper :
=$C$2 confirmer !
- Enfin terminer la 3ème ligne 6
Sélectionner la cellule ‘’A6’’ taper :
=$C$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’B6’’ taper :
=$D$1 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’C6’’ taper :
=$A$2 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’D6’’taper :
=$B$2 confirmer !
Sélectionner la cellule ‘’E6’’ taper :
=$D$2 confirmer !

- Votre travail terminé, vous devez vous retrouver, en haut et à gauche de votre tableur (ici sur Excel 2002) devant ces 2 petits groupes de chiffres.
9 variables ajustables (VA) et, juste en dessous 15 variables dynamiques (VD)
Nota important :
Vous n’aurez jamais à intervenir sur une cellule contenant une (VD)
Pour les prof. du tableur, seul le déplacement des cellules reste possible et rien d’autre !

1-2-3-4-5 > les VA peuvent contenir n’importe le quel des 9/49 des n° du loto.
6-7-8-9
-------------
1-2-3-4-5
1-2-6-7-8 > les VD se mettent à jour automatiquement par rapport au (VA).
3-4-6-7-9

Mode d’emploi :

1) Faites maintenant une ou 2 sauvegardes.
2) A coup de 9 frappes sur la barre d’espacement supprimer chacune des 9 (VA).
3) Observez, votre tableur il c’est normalement totalement vidé.
4) Sortez surtout sans enregistrer
5) Recharger votre sauvegarde
6) Si une cellule était faussement restée active remettez la à jour avec les données ci-dessus.
7) Votre tableau est donc juste et fonctionnel.
Bien sur avec ses 3 lignes de (VD) tout parait simple, mais imaginez avec 300 lignes !!
Ce genre de tableau permettra de compter sans aucune erreur possible le :
- Nombre de combinaisons et d’en déduire le coût
- Nombre de n° identiques
- Et de faire immédiatement le dépouillement
Exemple revenons sur notre joueur et ces 4 bons n° le 1-4-6-9
1) Dans le groupe des (VA) en haut à coup de barre d’espacement effacez les 5 autres n°.
2) C’est à dire le 2, 3, 5, 7, 8.
3) Vous allez vous retrouver devant un tableau mis à jour.
Bien sur les ’’X’’ représentent les blancs des coups de la barre d’espacement.
Ils ne servent à rien et vous les verrez même pas apparaître sur votre tableur !

Si vous aviez tapé des vrais ‘’X’’ ils apparaîtraient comme cela, c'est sans conséquence.

1-X-X-4-X
6-X-X-9
-------------
1-X-X-4-X
1-X-6-X-X
X-4-6-X-9

4) Et d’en déduire immédiatement 2x2 et 1x3 bons numéros !
Tous les exemples dans ce mémoire sont facilement automatisables suivant ce principe.

C.Q.F.D

------------------------------------------------------------------------------
Chapitre VII - HASARD CONDITIONNEL, un ALLIE SUR
------------------------------------------------------------------------------

En ce beau jour (25 avril) d’anniversaire, mes (68 Loto) je vais vous parler du hasard et de conclure sur la franche réussite de la dernière décade du 27 mars au 17 avril 2013. Coeff. 3.0 dans le reflux

Il existe pour l’heure 3 sortes de hasard.
1 - Le hasard du hasard (imparable) pur et dur, détestable complice du Loto !
2 - Le hasard quantifiable genre un (lancé de dé en 6 coups) !
3 - Le hasard conditionnel, moteur de ce mémoire antisèche depuis son origine.

Dans ces lignes je ne parlerai que du hasard conditionnel.

Suite au dépouillement de la dernière décade je découvre de bonnes surprises qui prennent corps à partir du ratio moyen de 3.0

Immédiatement, je confirme et signe ce qui suit !
Un bon sélecteur multiplié par un réducteur performant (RI, RH ou LM) donnera forcément un ratio > ou = 3.0 mais ; s’il est en ménage avec le hasard conditionnel !

Démonstration avec :
4/5 bons numéros obtenus cette dernière décade tirage 701 avec le 21-24-33-47-49 daté 27 mars.
Passé au travers de 7 réducteurs… les plus usuels en ordre croissant de 24 à 49.
Dans l’ordre décroissant de 49 à 24 les résultats sont sensiblement meilleurs.

- 26 référents donne un ratio de :
5-26-156 (LM) - Coefficient 0.59
5-26-169 (LM) - Coefficient 0.57
5-26-350 (LM) - Coefficient 0.60
5-26-T2-260 (RH) Coefficient 0.60
5-26-T3-2098 (RI) Coefficient 1.06 quel pied et j’y suis enfin !

Note
Le gain = le Nb de combinaisons x par 2 € et multiplier par le coefficient
Exemple cette 3ème ligne
350 x 2 € = 700 € x 0.60 = 420 € de gain
Y compris le remboursé grilles = 70 € (350/10) x 2 €
Pour le matheux :
Gain = 350x2x0.60
Pour le comptable :
420 € = ((50 x 5.6) + (6 x 11.7) + ((350/10)) x 2
Et pour le détaillant :
35 € = (700 x 5%) < une journée de SMIC, pour cocher 59 grilles 350/6, pas belle la vie ?
Après cette petite diversion merci de ne retenir que l’indice des coefficients.

- 49 référents donne un ratio de :
Et pourtant avec les 5/5 bons numéros !
5-49-T2-1343 (RI) Coefficient 0.30
5-49-T3-30348 (RI) Coefficient 0.42

Note
Exemple la 2ème ligne… et, pour le fun !
Coût = 60696 € (30348 x 2)
Gain = 25597 € ((2052 x 5.6) + (151 x 11.70) + (3 x 2090))
Y compris le remboursé grilles = 6070 € (30348/10) x 2 €
Pour le matheux :
Gain = 30348x2x0.42

Retenir l’indice des coefficients
Mais ne pas oublier que le remboursé grille représente maintenant une valeur sur retour d’investissement 10 % c’est plutôt pas mal.
La base sur 26 référents semble effectivement être un bon compromis.

Conclusions :
- La base de sélection des 26/49 numéros me parait être un excellent compromis.
- Le moteur de sélection avec le hasard conditionnel me parait idéal.
- Prendre un trop grand nombre de numéros référents au dessus de trente par exemple, n’est pas forcément bénéfique et pourtant contraire, pour le moment à cette banale loi empirique.
1906884 /1 = 1906884
1906884 / 2 = 953442
1906884 / 3 = 335628
1906884 / 10 = 190688
1906884 /1000 = 1906
1906884 / 100000 = 19
Etc. et fatalement
1906884 / 1906884 = 1/1 de gagner.
Cela explique clairement : que plus vous validez de bulletins pour un tirage et plus vous vous rapprochez fatalement des 5 bons numéros, n'en déplaise à bons nombres.
Les promoteurs du 6C/49 et 5+C/49 ce sont calés sur le hasard, à défaut d’autre chose ?
Aujourd’hui ils ne sont plus dans la course et, ne peuvent pas lutter contre un méchant 3.2 GHz doublé d'une méthode vérifiable, quantifiable et surtout renouvelable !
Sauf d’éponger le système par des augmentations inadmissibles.
Sans oublier que ce Loto basé sur 5 boules donnent une répartition du nombre de grilles gagnantes vraiment tout mal foutu et franchement détestable.
Exemple 220 grilles seulement gagnantes en 4 bons numéros sur 1906884 !
M^m le 5+C est frappé par la maladie, il pointe son nez tous les 5.5 tirages aujourd’hui.
Pour compenser ce grand bordel la FdJ distribue à tour de bras des remboursements de grilles.
Environ 190688 grilles pour un champ complet de combinaisons !
Ou 485000 grilles en moyenne à chaque tirage, des miettes suffisantes, pour réamorcer la pompe... du chaland.

Je ne peux terminer ce chapitre VII sans préciser que les combinaisons jouer ci-dessus avec le hasard pur et dur, aurait réduit l’indice des fameux ratios de l’ordre de 1 (un) à 2 (deux) !
La cata au niveau des gains qui sont déjà bas.
Dès lors ces résultats pourraient s’apparenter à la moyenne des jeux mises/coût en France.

Pour le prochain paragraphe je vais tenter cette expérience… grandeur nature.
Sans passer par un ordinateur !
Dans un sac 1906884 petits papiers et, voir s’il est possible réellement en 8668 coups environ de sortir une combinaison de 4 bons numéros.
Cela représente 635 pages recto verso ce n’est pas gagné.
Dans les meilleurs jours, avec le hasard conditionnel, je décroche les 4 bons numéros en quelques 2100 coups environ.
Avis aux amateurs et (me tenir au courant).

Enfin je fournirai volontiers et gracieusement une version papier de l’étude prise en compte dans ce paragraphe résumé sur 74 feuillets A4.
A tous les matheux, les p’tits génies ou les grands joueurs qui m’en ferons la demande.

Pour les amoureux des grands chiffres, avec la combinaison :
(1-2-3-4-5) le plus petit ''étalon'' gagnant
Il suffit de réunir les premiers tirages des 549374* sur les 1906884 combinaisons pour obtenir les 142121 total des combinaisons gagnantes du Loto 5+C/49, en oubliant volontairement les 190688 grilles remboursées par le n° chance.
*Autrement dit, l'ensemble des 142121 combinaisons gagnantes apparaissent sur la ligne 549374, pour ceux qui manipule Office 2007 le champ (A1:E549374).
Avec cette dernière combinaison (1-5-47-48-49) de 2 bons numéros.
Ce petit rappel pour les curieux :
Office 2002 peut contenir 3.355 millions de combinaisons du loto !
Office 2007 peut contenir 3.436 milliards
Exactement 3 435 973 837 (1048576 x 16384) / 5

---------------------------------------------------------------------------------------------------
Chapitre VIII - SELECTION avec (L.A.U.N.) PERDANT le FLUX/REFLUX
---------------------------------------------------------------------------------------------------

En intro :
Le Flux ou le Reflux associé au (5+C/49) vous connaissez tous ?!
Mais connaissez-vous L.A.U.N. ?

- L.A.U.N. est une table de (Loi d’Apparition d’Un Numéro) créée et utilisée dans les années 90’.
En 1993, elle reste spécifique au Kéno 20/70, puis adapté au 6C/49 enfin au 5+C/49.

Cette m^m décade (90’) a vue aussi l’apparition des premier réducteurs (RI) mais peu de (RH)

P’tit rappel :
La création des (LM) de 99+36 (RI/RH) sous QB45 de certains (RH) du (tableau d’aide à la sélection) reste ma propriété intellectuelle exclusive depuis plus de 20 ans.

La belle époque ou les matheux, les chercheurs les statisticiens et les petits génies parlaient en termes de résultats intellectuels et, non pas en promesses de gains !
Dans cette période révolue, nous ne pouvions inquiéter la FdJ, cela pour 2 raisons :
- Certains manquaient d’ordinateurs et/ou de temps.
- D’autres cruellement de fric les (chèques étant interdits) pour passer de la théorie à la pratique.

Devant cette menace, la FdJ a repris la main, elle augmente de 13 fois la grille de base, ou 26 fois si vous passer avec un (RH) Réducteur Harmonieux.
Pour dissuader le grand joueur un peu fricqué, qui aurait pu remplir qlq 3 ou 4000 grilles simples à la main, au coût RIDICULE de 4000 Fr soit 610 €.

- Pire, elle change la nature m^m du jeu en passant de 6 à 5 boules, ce qui donne moins de gagnants dans les rangs intermédiaires.
- Avec ce jackpot, malade incurable, sortant maintenant que tous les 5.5 tirages !
- Et, un remboursement mathématique de 1 sur 10 des grilles validées, cela laisse à penser que vous êtes un grand sorcier, et vous réactive pour les prochains tirages.
- J’oublie volontairement de parler du prix de la grille de base vendue hier encore à 0.15 €.

Revenons dans le vif du sujet… qui est prometteur à souhait !

Le 25/04/2013 je reçois un mail fort bien écrit (d’une) professeur de mathématique.

Cette personne me demande accès à mon ‘’tableau d’aide à la sélection’’, je m’exécute immédiatement.
Depuis plus rien silence radio !
De part ces questions, je m’oblige à revoir mon tableau formaté par :
(L.A.U.N.) Loi d’Apparition d’Un Numéro, probabilité constante d’un numéro d’apparaître.
Cette probabilité est pondérée par des coefficients ramenant les X à 100 %.
Mon tableau contenait de petites erreurs, certaines cellules devenaient incomplètes, des formules tronquées, ou des champs limités etc.
Après plus de 700 manipulations cela peut sembler normal, sachant que toutes les cellules sont ouvertes, et les codes sources non protégés surtout à l’erreur humaine.

J’adapte mon ‘’tableau d’aide à la sélection’’ et le cale au mercredi 2 janvier 2013 tirage 665.
Avec ce nouvel outil ainsi restauré, les résultats sont inhabituels.
Immédiatement les nouveaux ratios obtenus détrônent ceux dans le Flux ou le Reflux
Voyez plutôt :

Dépouillement de 56 tirages donc 5 décades complètes +6 tirages (665 au 720)
26 référents sélectionnés.

- Avec le Flux :
0 x 5 bons n° - 8 x 4 bons n°- 23 x 3 bons n° et 17 x 2 bons n°
- Ou avec le Reflux :
2 x 5 bons n° - 8 x 4 bons n° - 24 x 3 bons n° et 16 x 2 bons n°
- Avec le tableau d’aide à la sélection (L.A.U.N.) :
3 x 5 bons n° - 16 x 4 bons n°- 15 x 3 bons n° et 16 x 2 bons n°

Sachant que les 3x5 bons n° sont bien assurés : il n’y a pas deux choix possibles.

Voici l’exemple pour la décade du 20/04 au 11/05 les numéros sélectionnés par (L.A.U.N.) en désordre, programmé par l’ordinateur, en chance de sorties :

-31-35-39-48-02-07-13-17-04-14-25-11-40-44-03-15-23-06-27-05-20-28-32-19-08-22
Ou remis en ordre croissant :
-02-03-04-05-06-07-08-11-13-14-15-17-19-20-22-23-25-27-28-31-32-35-39-40-44-48
Remarquez le différentiel : 17 n° dans le flux pour 9 n° dans le reflux).

Bien sur, dans vos réducteurs sélecteurs ou limiteurs si vous le souhaitez, vous les écrirez comme en 2ème ligne. = qui donne un meilleur visuel de lecture.

A vous de voir, merci de juger sévèrement cet exposé qui porte sur ces 56 et derniers tirages.

Alors coup de bol ou franche réussite ? A vous de me le dire ?

Maintenant, je rajouterai en haut de ce mémoire et en parallèle avec les pronostics Flux ou Reflux, ceux du tableau d’aide à la sélection (L.A.U.N.) durant toute l’année 2013 !

C.Q.F.D
Pour les matheux, j’affirme qu’avec 28 référents au lieu des 26 usuels nous passons immédiatement à 5 x 5 bons n° soit 1 x 5 par décade toujours avec (L.A.U.N.)
Autrement dit les 5 bons numéros tombent tous les 10 tirages env. pour un choix de 28/49.

Je ne ferai pas la mise à jour financière qui représente avec 7 mes réducteurs habituels.
- En écriture, en dépouillement, en chiffrage additionné des gains de chaque rangs par tirages sans oublier le montant des grilles remboursées.
1176 heures de travail ((56 tirages x (7 Réducteurs x plus de 3 h)).
Mais je reste persuadé, que le ratio fétiche 1/1.06 CàD (l’autofinancement) a explosé !

--------------------------------------------------------------------------
Chapitre IX - JOUER au LOTO en 2013, 22 juillet suite
--------------------------------------------------------------------------

Je vais résumer ici un mode d’emploi chiffré pour s’essayer au 5+C/49.
Non pas pour gagner de l’argent, mais… pour ne plus en perdre !

1) Ce réunir officiellement en 10/13 personnes sérieuses de bonne moralité.
2) Définir un Schéma Directeur de Stratégies pour 1 décade de jeux (10 tirages).

3) Posséder un Sélecteur pour 26 référents qui soit bien supérieur à 2.65 = ((5/49)x26)).
4) Utilisez un réducteur performant, si besoin, je vous les fournirai gracieusement.
Réducteur mouflé 5-26-156 RM, coût 312 € de mise par tirage
Ou
Réducteur incomplet 5-26-T2-169 RI, coût 338 € de mise par tirage

5) Faire le bilan et, vérifier le fameux ratio gain sur coût qui devrait se rapprocher de 1/1
6) Continuer à jouer pour 2 décades de jeux (20 tirages).

7) Faire le bilan comme dito en ligne (5)
8) Passer avec le sélecteur l’A.U.N. à jour pour les 3 prochaines décades concernées.
Mais cette fois passer avec 30 référents.

Réducteur mouflé 5-30-336 RM, coût 672 € de mise par tirage
Ou
Réducteur incomplet 5-30-T2-271 RI, coût 552 € de mise par tirage
9) Engager les jeux pour 1 décade, 2 décades, éventuellement passer à la 3ème décades.

Nota : Aujourd’hui il me semble, que ces 4 réducteurs mouflés et/ou les réducteurs incomplets déjà cités, soit les plus performants en regard leur prix !

22 juillet 2013

Ces lignes s’adressent maintenant aux loteurs isolés et/ou aux capitaines de soirées.

A) Oubliez les sirènes, les sachants ou les magiciens qui exercent sur la toile.
B) Personne au monde, y compris le rédacteur de ce mémoire, ne possède une martingale ou un système pour approcher m^m une fois le jackpot !!

C) Un deux communs apporte forcément le 3ème bon numéro sur une m^m grille !
D) Un trois communs apporte forcément le 4ème bon numéro sur une m^m grille !

E) Passé au travers d’un réducteur vous reperdez immédiatement les 2 avantages (C&D) quoi que !!

F) Mieux vaut posséder un bon sélecteur… et un mauvais réducteur, que le contraire.
G) Un sélecteur vaut 1000 fois plus qu’un bon réducteur.

H) Un numéro ne garde aucune mémoire, donc le loto ne possède pas de mémoire.
En fait il peut s’agir que de moyennes mathématiques ou de hasard conditionnel.

I) Les statistiques, à moyens ou longs termes n’apportent aucuns résultats cohérents !

J) Les réducteurs ne font pas gagner au loto, ils optimisent rationnellement vos référents.

K) Dans ce mémoire antisèche que veut dire :
‘’Non pas pour gagner de l’argent, mais… pour ne plus en perdre !’’
C’est au minimum dès le 2ème tirage de jouer gratuitement = 1/1 le rapport gain sur coût.
D’accrocher au minimum le 3ème rang c.à.d. les 4 bons numéros.

L) Grilles remboursées retour 1/10 du coût, rien de plus facile, vous cochez un n° différent à la suite sur toutes les grilles à 2€.
Pour un gros joueur, vous avez coché par exemple, 100 grilles, vous devez retrouver impérativement 10 fois le n° chance coché 1, 2, 3, 4 etc.

M) Passer avec un nombre supérieur de 26/30 référents n’apporte aucune contre partie financière supplémentaire, avec nos connaissance actuelles… et pourtant !! ??

N) Incontestablement et, contrairement aux idées reçu, plus vous cochez de grilles et plus vous vous rapprocher des bonnes combinaisons payantes et du jackpot.

----------------------------------------------------------------------------
Chapitre X - Vers L’AUTOFINANCEMENT G/C > 0.65/1
----------------------------------------------------------------------------

La FDJ fait beaucoup trop de mystères autour des bulletins validés annuellement !

Surtout avec les grilles validées par le système flash.
Ces informations sont indispensables pour équilibrer une bonne valeur de référents dans un réducteur lambda.

Et, de déterminer expérimentalement par retour, l’autofinancement d’un système.

Par ces lignes je demande officiellement à la FDJ de m’indiquer le :
- Nb de grilles validées annuellement d’une part ?
Et le :
- Nb de tirages validés annuellement en Reversé via le Système Flash ?
Qui devrait répondre au RSF de = 65 % ((NGVA x 2) x %).

A preuve du contraire, je pense ce coef. (gains/coût) est des plus mauvais, mais par respect envers les loteurs frileux ou pressés, je n’en dirai plus pour le moment !

D’une façon arbitraire, j’estime (l’équilibre de ce ratio) entre 0.20/1 et 0.40/1 c'est-à-dire inférieur à l’autofinancement obtenu par un bon (RH) approprié !

Merci à la FDJ de bien vouloir me prouver le contraire des faits que j’avance dans ces lignes !
Dans ce cas et dans ce cas seulement, je leur remettrai les 7 clefs d’erreurs, qui ouvrent, ferment ou bloquent ce mémoire antisèche.

- Pour le lecteur un peu fragile, qui ressent déjà un léger mal de tête, je vous rappelle, qu’ici on ne s’amuse plus avec des queues de cerises !

Seulement, avec des bordereaux sur fond orangé, agrémentés maintenant de 6 n° chances.
Qui ont bien changés de physionomie, depuis les derniers paragraphes de ce mémoire !
J’ose espérer, que cet outil servira de chevet à Mr CBD, PDG de cet empire.
Pour redistribuer un peu plus sérieusement les mises, à plus justes valeurs relatives.
Par exemple un m^m montant attribué aux 5 premiers rangs (5+, 5, 4, 3, 2,).
Les riches gagnants le seraient un peu moins, inversement les pauvres deviendraient un peu plus riches et donc contents de participer à cet impôt déguisé.
Inutile de rappeler à la FDJ le rapport riches/pauvres pour essayer de contrarier cette tendance.
Enfin système et hommes vieillissants pourraient noblement sortir par le haut du bocal de CH2O.

A quoi bon sortir des gros lots en escalier, qui du reste pointent leurs nez au bout de 2 mois.
Et pas de bol, pour ce tirage référencé 15/05/2013 (2 gagnants) ce qui réduit le jackpot comme peau de chagrin. Les pauvres 9,5 Millions € et, de mourir heureux… toute la vie !

Mais, nous allons essayer d’y voir un peu plus clair !

Avec ce genre de loterie qui exploite, cultive et entretient, depuis plus de 37 ans, la faiblesse populaire de quelques 26000000 de joueurs potentiels.

- Le reversé aux gagnants par la FDJ :
65% (100 - 35) d’où les 3 (trois) milliards € environ reversé à l’état actionnaire.
Soit l’équivalence SIMC/embauches/an de :
141000 salariés payés 12 mois de salaire brut, charges patronales comprises !!

Vous voyez, le bon coup de pouce en matière d’emploi, à qui je pense aujourd’hui ?
Souhaitez-vous que je continue à parler en queues de cerises ?

- Calcul empirique d’autofinancement pour un (CC) = Champ Complet :
1906884 = (49/1 x 48/2 x 47/3 x 46/4 x 45/5) combinaisons

- Nombre de grilles mathématiquement remboursables d’un (CC)
190688 = (1/10)

- Montant en € des grilles remboursées :
381376 € = (190688 x 2)

- Nombre total de grilles gagnantes des rangs 5 à 2 d’un (CC)
142121 = (1 + 220 + 9460 + 132440) sorti le 5+C et les grilles remboursées.

- Montant total en € des grilles gagnantes :
2058663 € = (850000 + 125185 + 286000 + 102168 + 695310)

- Coût exact en € d’un (CC)
3813768 € = (1906884 x 2)

- Retour moyen redistribué entre tous les gagnants compris les grilles auto-remboursées :
65 % environ = (381376 + 2058663) / 3813768) x 100
Et donc 0.65/1 correspondrait à un ratio moyen C/G pour un jeu sorti du hasard !

En fait je trouve ce ratio sur coté, alors charge à moi de vérifier si par exemple : 100, 200, 300 combinaisons sorties par hasard donne un tel ratio, incorporant le coef. 0.1/1 comme valeur des grilles remboursées ((une sur dix) c’est mathématique)).

Dès lors, chiffres en main, il devient facile de comprendre par toutes et tous !

- 1) N’importe quel système, formaté par un réducteur performant, donnant un ratio inférieur à :
0.65/1 de rapport gains/coût, n’apportera rien de plus proche que le hasard !
Sauf bien sur de se rapprochez un peu plus du soleil !

- 2) Alors qu’importe le réducteur, mais il pourrait comporter un minimum de référents :
Ce qui est totalement incompatible avec cette triste réalité !
(5 / 49) x NbR > 3 ! Pour être bien supérieur à 0.65/1.

3) Pour fonctionner rentablement, un réducteur devrait être gavé de :

05/10 référents et 2/3 bons n° en moy. d’un tirage lambda
10/20 référents et 3/4 bons n° en moy. d’un tirage lambda
20/30 référents et 4/5 bons n° en moy. d’un tirage lambda

De telles prouesses, en ce moment, me paraissent irréalisables !

A moins… à moins !
Qu’un petit malin, un petit génie puissent exploiter cette propriété unique du Loto.
Et, s’aperçoive par exemple, que toutes les combinaisons gagnantes du 5+C/49 ne sont pas uniformément réparties suivant une courbe linéaire et progressive.
C’est tout le contraire, qui peut se démontrer comme suit, les :

142121 (CG) Combinaisons Gagnantes du Loto tiennent dans un champ de :

549374, des premières combinaisons sur le total d’un (CC) 1906884.

Encore plus excitant, les premières 1035/549374 combinaisons détiennent d’où :

1035 combinaisons contiennent :

40% exactement (89/220) de combinaisons gagnantes à hauteur de 4 bons n°.
10% exactement (946/9460) de combinaisons gagnantes à hauteur de 3 bons n°.
Nb de grilles remboursables pour cet échantillonnage ?
103 = (1035 x 10 %)

Surtout, surtout ne vous amusez pas à calculer le (R=G/C) vous allez sauter par la fenêtre !

Nota :
Et, oui n’y a pas de combinaisons gagnantes avec les 2 bons n°, elles arrivent toutes en bloc à partir de la ligne 2972 et/ou au 2972 ème tirage.
Par modestie et sagesse, j’ai retiré le 5+C, malade grave et (privé) de ‘’sorties’’ en ce moment, il pointe le bout de son nez tous les 5.61 tirages !!

Alors, imaginez la scène d’un tel handicap de non sortie quasi permanente, à la belle époque du 6+/49, je veux dire vers la fin du dernier millénaire ; Ho la la la !

Bien qu’il soit présent dans cet échantillonnage, j’ai débarqué le 5 bons n°.
Ce dernier est en convalescence, foudroyé par un mauvais courant d’air, genre moins de joueurs et, moins il sort, en ce moment tous les 1.35 tirage.

Je fournirai gracieusement un fichier, sous Excel 2007 sur la répartition des grilles gagnantes.
Parfaitement automatisé pour vos propres référents.
Pour tous lecteurs qui seront (employer ces 5 lettres magiques) ‘’merci’’.

Plus sérieusement, je formule ce souhait, j’espère que vous avez bien compris le réel sens du mot ‘’autofinancement’’ donné par le ratio ou le coef. = 1/1
(7ème ou dernière clef ce mémoire)

Aux lecteurs, qui me suivent depuis 3 ans, et, qui savent parfaitement lire dans le blanc des inters-lignes de ces lignes bien trop noires, laissez moi encore un peu de temps.
Et de vous mettre un peu sur la voie, imaginez seulement ce que l’on peut, pouvons, pourrions, ou serrions faire avec ce tout petit bonhomme 1/1 qui c’est endormi depuis 37 ans ?

Par ailleurs je reviens sur le paquet des 1035 comb. qui cartonnent sur une suite 549374 lignes de combinaisons.
Cela me laisse à penser que les 548339 autres lignes de combinaisons, ne servent strictement à rien ?
Un réducteur surtout le (RH) à des propriétés uniques, mais surtout terrifiantes.
Entre autre, il ce fou de savoir qu’il ballade et mouline avec par exemple votre n°46 fétiche.
Alors, pourquoi ne pas essayer de leurrer ce (RH) et de transformer notre 46, en l’obligeant de prendre les premières places des 5 n° positionnés d’un tirage ?
A vous de voir.
Je permets de vous rappeler que le loto ne trouverait aucune place dans l’univers !
Ces 1 906 884 combinaisons feraient mourir de rire la plus petite naine blanche du système.
UA AL Km ((3 600x24x365x300 000) au seuil des (13 000 000 000 AL))
= 131 189 000 000 000 000 000 000

Alors, les 49 bouboules rester gentilles avec le Mr, ils vous manquent pour le moins 17 zéros et, je vous vois !

- Passé ce petit moment d’angoisse métaphysique, j’enchaine :
Si, comme je le pense, les 2 essais ci-dessus (le 1/1 et les 1035 comb.) prenaient formes, le loto de la FDJ, tout comme une géante rouge, s’effondrerait sous son propre poids, affaire à suivre…

Allez un p’tit dernier pour la route c'est dimanche...
Et, comme nous sommes en période de vacances.
Ce matin, je calcule et découvre avec horreur, qu’un automobiliste aurait 200 fois plus de… malchances de finir sa vie sur la route, que celui d’empocher le jackpot !
Merci de ne pas le répéter !
------------------------------------
Algorithme ramené (d’Y en X) calcul de répartition, de position et du nombre en 2, 3, 4, 5 bn° de toutes les grilles gagnantes d’un (CC).
Valable pour n’importe quels tirages de la FDJ

nb CG/CC =

(5bn° 1) (2 (4bn°) 89) (90 (3bn°) 1035) (1036 (4bn°) 1079) (1080 (3bn°) 2971) (2972 (2bn°) 16215) (16216 (4bn°) 16259) (16260 (3bn°) 18151) (18252 (2bn°) 31395) (31396 (3bn°) 32341) (32342 (2bn°) 58829) (58830 trou noir 194580) (194581 (4bn°) 194624) (194625 (3bn°) 196516) (196517 (2bn°) 209760) (209761 (3bn°) 210706) (210707 (2bn°) 237194) (237195 trou noir 372945) (372946 (3bn°) 373891) (373892 (2bn°) 400379) (400380 trou noir 536230) (536131 (2bn°) 549374)(549375 dernier trou noir désespérément vide 1906884) 71.19% et c'est très loin du compte !

Pour trouver le nb de combinaisons gagnantes rien de plus simple ?
Exemple : le 2ème champ 1ère ligne
(89 - 2) + 1 = 88 premières combinaisons de 4 bons numéros.
Voir aussi l’ultime position 1035 et 2972 les premières combinaisons en 2 bons n°.
Par la suite, en phase active, nous verrons l’utilité d’un tel algorithme qui pourrait aussi servir d’adresse et de compresser tout ce qui ne servirait plus à rien !?

PM :
M^m avant de s’effondrer, une naine blanche à encore besoin de 2 composants.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chapitre XI - Il est si DIFFICILE de PERDRE au Loto et, POURTANT…
IMPOSSIBLE de GAGNER au 5+C/49 .
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

En intro :

Pourquoi il est si difficile de ne jamais perdre au loto c’est une réalité !
Mais alors, pourquoi il devient si difficile de gagner à ce m^m 5+C/49 ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut se rappeler :

- Le 5+C/49 est, lui aussi un (RH) Réducteur Harmonieux grandeur nature, fort de 49 référents, donc lui aussi possède des qualités, des propriétés uniques et, terrifiantes.
Pour l’atteindre, Il nous faut donc lui retourner ses propres armes !!

Mais franchement, le plus pénible avec le 5+C/49
C’est que l’on ne peut pas montrer, il faut donc démontrer !
Et si difficile d’expliquer, il faut donc en permanence exempler !
Mais qui s’explique se justifie…et se doit de s’expliquer à nouveau… ??

Vous devez absolument comprendre la schématique de ce raisonnement.
Quand vous validez une grille simple chez votre détaillant au prix de :

2 € le coût d’une grille simple

En fait, vous êtes plusieurs millions à faire ce geste élémentaire depuis des années.
Dès lors vous avez déclenché le système et déjà gagné sans le savoir : 1.10 € en retour d’investissement brut + 0.2 € de bonus… avec le n° chance, soit un total de :

1.30 € en retour, la pompe se réamorce automatiquement pour les prochains tirages.

La FDJ oublie volontairement de dire ; que nous ne sommes pas tous égaux face à la chance de gagner
Enfin !
0.70 € finissent, par la loi des grands nombres en milliard collecté.

Récupérés, immédiatement en contre valeur de part légale, dans ce fond de caisse providentiel.
Pour le redistribuer à son principal actionnaire, une rente à vie, une chaine sans fin.

Chaque joueur, n’aura pareille chance de gagner le :

Loteur isolé, le joueur chanceux, le joueur armé de numéros fétiches.
A contrario le :
Joueur face au système flash par exemple et/ou autres gros joueurs
Enfin le joueur avec méthode :
Des référents passés au travers d’un réducteur (RI) ou (RH) qui finalement ne donnera pas un rapport attendu < 0.65/1
De plus la répartition des grilles gagnantes dans un (CC) n’est linéaire.
Tout se petit monde repassera par la case départ de ce Monopoly grandeur nature.

Et, pourtant, cette ‘’manne’’ finira dans les ''F''ilets ''D''es ''J''eux (FDJ).

Par ailleurs je découvre, que le loto peut facilement se schématiser en linéaire ou mieux en ‘’Pas’’ incrémenter, genre, la foulée d’un escalier dit ‘’agréable’’ en :
X = coût pour un (CC) 3 813 768 €
Y = reversé 2 478 039 €
Ce qui représente un angle de foulée de 33° pour un escalier harmonieux, tient tient !

Bien sur le reversé par rapport à l’encaissé =
0.65/,1 donne bien un angle d’or de 33°

Je pars de ce ‘’Pas’’ consulter notre Père Technique, sur ce sujet !

- Mr JF Blondel (1705/1774) Mathématicien/Architecte et sa formule, toujours d’actualité.
(G + 2H = 64) donc l’emmarchement idéal pour un escalier agréable !
Donne un Giron de 29, Hauteur 17.5 ligne de foulée 33° tient, tient !

Un escalier agréable, alors montons les 1 906 884 marches pour arriver au palier Lunaire… de repos, à se stade vous aurez engagé exactement 3 813 768 € pour ce (CC).
Soit une (S/AL) = 300 000 Km
Bien sur, les 5 bons numéros ont déjà quitté le lieu, ils ne sortent que tous les 1.35 tirage.

Ne parlons m^m plus du jackpot, qui ne peut se trouver là, le pauvre, il ne sort qu’une fois sur 10 et pointe sont nez tous les 5.61 tirages en ce moment.
Pour rire, notre escalier confortable, agréable, harmonieux vient de s’allonger de 5.61 (S/AL) et 10 fois plus de marches.

Comme vous l’aurez compris, je ne ferai pas le bilan financier.

Alors, plus vous montez et plus cela vous coûte cher, plus vous rapprochez et, plus le jackpot glisse vers l’infini… pour disparaitre !!?? Mais ou est la justice ?

Je vous laisse à vos calculettes, et sur cet escalier du nul part, je vais préparer la suite de ce cauchemar bien réel et bien organisé.

Depuis fin 2008 la FDJ s’échine à vouloir faire passer le 5+C/49 plus tout que tout en tout !
Et d’essayer de faire croire aux joueurs, qu’il est plus facile de trouver les 5 boules maboules actuelles aux 6 boules précédemment si familières.

Vérification en chance de gagner et toujours du 6/49 d’hier, vers le 5/49 d’aujourd’hui.

= 1/13 983 816 combinaisons (49/1 x 48/2 x 47/3 x 46/4 x 45/5 x 44/6)
= 1/ 1 906 884 combinaisons (49/1 x 48/2 x 47/3 x 46/4 x 45/5)

- Gagnant provisoire le joueur ! Sans la boule chance.

Mais à l’évidence, ce que la FDJ appelle le ((n° chance (un n° perte !)) est en fait une 6ème boule qui s’appelle la 10/1, ou si vous préférez un multiplicateur 10, donc !

= 1/ 19 068 840 combinaisons devenues ((49/1 x 48/2 x 47/3 x 46/4 x 45/5) x (10/1))

Dans le différentiel 1/13 983 816 et 1/19 068 840… pas de dessin + 36.36 % soit (5 085 024) de combinaisons supplémentaires pour arriver à flirter avec le jackpot !

- Incontestablement la FDJ n’est pas perdante.

Passage de la grille de 0.15 € à 0.60 € depuis 1976 et, brutalement 0.60 € à 2.00 € depuis 2008.
Une augmentation continue de 1333 % merde (pardon) quel beau coup !

A ce jour, je ne connais aucune société, ou entreprise industrielle au Monde, qui se serait permise une telle fantaisie !

Pour le coup gagnant qui ? Et bien je ne vous le demande pas ?

Base 73 tirages référencés

- Nombre de grilles réelles gagnantes dans le 6+/49
260465 gagnants, il y a de la marge avec les 142122 ci-dessous !

0.78 fois 6 bons n° (683600 €) moyen, en fait tous les 1.28 tirage = 416568 € / tirage.
7.41 fois 5+ bons n° (11588 €) moyen, à tous les tirages = 11588 € / tirage.
334 fois 5 bons n° (891 €) moyen, à tous les tirages = 891 € / tirage

Base moyenne de 2x73 tirages référencés

- Nombre de grilles réelles gagnantes dans le 5+C/49
142122 gagnants non compris les grilles remboursées 260465 en lots consolations.

0.47 fois 5 bons n°+C (5400000 €) moyen, en fait tous les 5.61 tirages = 452406 € / tirage.
2.46 fois 5 bons n° (168900 €) moyen, en fait tous les 1.35 tirage = 168900 € / tirage.
537 fois 4 bons n° (1314 €) moyen, à tous les tirages = 1314 € / tirage.

Toutes/tous à vos calculettes !

- 2013 sur les derniers 73 tirages du 5+C/49
341 901 576 € reversé entre les 59 286 572 gagnants
(5.767 €)
- 2008 sur les premiers 73 tirages du 5+C/49
426 775 106 € reversé entre les 70 139 458 gagnants
(6.085 €)
- 2008 sur les derniers 73 tirages du 6+/49
206 822 649 € reversé entre les 26 311 652 gagnants
(7.860 €)

Une question ou sont passé ces gagnants en 5 ans ?
Ils sont peut êtres repartis sur les champs de courses :

10 852 886 = 70 139 458 - 59 286 572 spécifique au nouveau loto

En fait il tombe sous le sens de penser, que loto est malade et, en perte de vitesse.
Les joueurs sont partis soit vers les jeux de grattage ou vers le PMU.

Cette banale loi confirme bien, moins de joueurs = moins de sortie du 5+C/49 voir du 5 bons n°.

Ce n’ai pas fini, je crains que peu de lecteur n’aient vraiment assimilés l’augmentation virtuelle déguisée 13 fois, travestie en 26 fois.

Je n’ai pas été assez démonstratif ! Et j’avoue aussi d’être dur à l’encontre des réducteurs.
Chez moi c’est chronique !

Tous les réducteurs (RH) doivent répondre à ces clefs magiques 10 ou 20 pour 3 bons n°
Le (RI) reste parent pauvre, mais c’est sensiblement dito.

Avec le 3/6/49 par exemple :

(6x5x4) / (1x2x3) = 20 fois moins de combinaisons en grilles de 6 n°.
1 2 3 - 1 2 4 - 1 2 5 - 1 2 6 - 1 3 4 - 1 3 5 - 1 3 6 - 1 4 5 - 1 4 6 - 1 5 6
2 3 4 - 2 3 5 - 2 3 6 - 2 4 5 - 2 4 6 - 2 5 6 - 3 4 5 - 3 4 6 - 3 5 6 - 4 5 6
Toutes rentrerons, par magie dans une seule de 6 n° la :
1 2 3 4 5 6
- Ce qui veut dire par exemple 1000 de ces combinaisons (qui, garantiraient le gain à hauteur de 3/6) vont se transformer en 50 jouables.

Et cela reste vrai pour toutes les autres combinaisons de ce vieux loto Vintage 1976.
Une des raisons qui a poussé la FDJ à passer aux 5 boules !

Avec le 3/5/49 la chansonnette est très différente exemple le :
(5x4x3) / (1x2x3) = 10 fois moins de combinaisons en grilles de 5 n°.

1 2 3 - 1 2 4 - 1 2 5 - 1 3 4 - 1 3 5 - 1 4 5
2 3 4 - 2 3 5 - 2 4 5 - 3 4 5
Toutes rentrerons, par magie dans une seule de 5 n° la :
1 2 3 4 5
- Ce qui veut dire par exemple 1000 de ces combinaisons vont se transformer en 100 jouables.

Le (RH) ainsi fabriqué comportera le double de combinaisons doublant son prix !

Vérification par calcul
((26x25x24) / (1x2x3) / (6x5x4 / 1x2x3)) = 130 combinaisons jouables, coûtent 260 €.
((26x25x24) / (1x2x3) / (5x4x3 / 1x2x3)) = 260 combinaisons jouables, coûtent 520 €.

Merci pour cette nouvelle Farce Du Jour de la FDJ.

Avec cette augmentation le prix de la grille passe de 13 à 26 fois ?
Ce qui coutait hier 0.15 € passe à 4.00 € (0.15 x 13 x 2)

Une bonne raison pour comprendre enfin, qu’avec de bons outils et nos propres moyens nous ne pouvons plus approcher m^m une fois les hautes combinaisons gagnantes.

Vous êtes, je suis, nous sommes des (JAEL) Joueurs Aux Etats Limites !
D’où l’impérieuse nécessité de se regrouper !! Et pan sur le nez.

PM : Se souvenir qu’un chaudron de bonne soupe campagnarde de légumes, passée au travers d’un réducteur se transforme en eau chaude (vous venez de réinventer l’eau chaude) bravo !

Remarquez aussi cette contradiction :

- Avec l’ancien 6 boules (1976/2008) tous gagnants confondus :
13 983 816 / 260 465 = 53 combinaisons donnent 1 gagnant

- Avec le nouveau 5+1 bouboules (2008/2013) tous gagnants confondus :
19 068 840 / 332 810 = 57 combinaisons donnent 1 gagnant

No comment !

C.Q.F.D.

Pour les amoureux des grands chiffres

- 4h45 c’est le temps nécessaire à un 2GHz pour créer un (RI) genre 5-49-T3-30348.
- 46 minutes, pour faire défiler en (QB45) les 1 906 884 combinaisons sur l’écran
- 567 jours, de 7 heures (sans manger) pour remplir toutes les grilles d’un (CC) pour un tirage, celui que vous voulez !
- Pour le manutentionnaire = 3.5 palettes métriques de 700 kg environ… chacune !

Sans oublier votre chèque de 3 813 768.00 € au centime près pour régler cette martingale.

Dans la foulée, de recevoir un joli chèque de la part de la FDJ, d’un montant 2 440 039 € environ tout compris.
Ça calme ? Oui cela me calme et,... me rend sage !

Enfin de conclure :

- D’avoir eu l’audace de créer ce ‘’5 boules en 2008’’ année de crise, est condamnable.
Par cette combine la FDJ pensait accrocher une nouvelle clientèle de qlq 3 000 000 de nouveaux joueurs, en fait c’est exactement le contraire qui c’est produit.

- Et d’avoir travesti notre bon vieux 6+/49 en 5+C/49 est par expérience une arnaque intellectuelle, fort de ce mémoire antisèche, j’ose dire une arnaque financière, permettant d’exploiter un peu plus la faiblesse populaire.

- Mais les joueurs ont parfaitement compris et se détournent aujourd’hui vers d’autres jeux.

- Ou mieux, ils remplissent leurs tirelires, en ces moments difficiles pour notre argent de poche.

- La FDJ doit comprendre, qu’il lui faut rendre au loto son caractère social, à ce jeu populaire, et d’arrêter immédiatement de couper la branche sur laquelle elle est encore… assisse.

- Il m’est facile d’écrire que la FDJ a démoli, matraqué et martyrisé mon ‘’Loto’’ Vintage, elle doit s’attendre que celui-ci s’effondre de lui m^m dans quelques temps.

Je profite de ces lignes pour demander aussi à la FDJ, de revoir sa stratégie de répartition des gains totalement idiote.
Le nouveau gagnant riche se fou de savoir qu’il le deviendra un peu plus genre 6 M€ en 8, 9 M€.

En sachant que le 5+C est lui aussi souffrant d’incurabilité et pour cause ?
Il n’y a plus assez de pauvres pour alimenter cette nouvelle usine à gaz !!??

Par contre le nouveau pauvre lui, aura honneur et bonheur de se savoir un peu moins pauvre.
Avec les rangs 3, 4, 5 plus humain, financièrement.

Prochainement je vous parlerai de ces factorielles :

- 5 4 / 1 2 à 49 48 / 1 2
- 5 4 3 / 1 2 3 à 49 48 47 / 1 2 3
- 5 4 3 2 /1 2 3 4 à 49 48 47 4 6 / 1 2 3 4
- 5 4 3 2 1 / 1 2 3 4 5 à 49 48 47 46 45 / 1 2 3 4 5

Au nombre de 180 pour le loto 5+C/49
Dans les 5 premiers paquets, 9 ont des propriétés inattendues.
Ou, certaines des valeurs dans le numérateur égal celles dans le dénominateur.
Puis à partir du 6ème paquet deviennent proportionnelles et linéaires.
Je suis bien incapable de tirer partie de ces bizarreries pour le moment !

Enfin je ne peux quitter cette rubrique sans vous résumer mon inquiétude,
face à cette décroissance visible.
Notre Loto Français 2008/2013 est malade.

Il n’y a pas que le ‘’tapis qui pleure’’ !

- Fin 2008 début 2009, le reversé pour 1 tirage était :
5 846 234 € (426 775 106 / 73)
- Nombre de gagnants à tous les rangs
960 814 (70 139 458 / 73)

- Mi 2013 le reversé pour 1 tirage est :
4 683 583 € (341 901 576 / 73)
- Nombre de gagnants à tous les rangs
812 145 (59 286 572 / 73)

Vous auriez donc perdu 148 669 gagnants, triste réalité.

A ce train là, cette loterie n’existera bientôt plus !

Alors MM, du Directoire,

Revenez vite vers le ‘’Lotto’’ comme dito la Belgique par exemple :
Soit les 6/45 boules (1 € la grille) depuis octobre 2011.
Dernières triturations du Lotto Belge
1978/1983 - 6/40 boules (? € la grille)
1983/2011 - 6/42 boules (1/2 € la grille)
2011/???? - 6/45 boules (1 € la grille)
Cette forme de Lotto reste néanmoins profitable aux joueurs et, pour un grand nombre.
Avec une meilleure répartition des mises ; plus humaine !
Mais… ce 6/45 n’est réservé qu’aux citoyens inscrits au Registre National Belge.

Transformé Français,
Il repasserait en 6/49 boules à (1 € la grille) on en est loin !

- Cet acte de courage historique vous serez rapidement profitable.
Bénéfique sur le plan commercial et bon pour le moral des nouveaux joueurs.

Et, de terminer sur une presque bonne nouvelle !

La FDJ remet en jeu 1 000 000 € supplémentaire entre les tirages sans jackpot.
Et donc, d’enrichir les prochains joueurs avec le 5+C uniquement !
Mais pas d’avantage pour les autres rangs ? !
4 760 000 = valeur réelle moyenne du jackpot sur 2013.
2.47 (VA) x (CC) = le nombre de joueurs par tirage
0.247 = (1/10 VA) jackpot mathématique perdu en moyenne par tirage.

- Vérification par l’absurde :
0.247 x 4 760 000 = 1 175 720 € environ pour 1 000 000 €.
Bravo, alors ne chipotons pas sur ce petit différentiel !

Ce petit rappel en ce moment :

4 760 000 de joueurs environ par tirages
Le 5 bons n° devrait sortir 2.47 fois par tirage, pour 1.35 fois dans la réalité !
Quand au jackpot il devrait être là normalement tous les :
4.00 tirages (19 068 884 / 4 760 000) en fait, il ne se présente que tous les 5.61 tirages !

- Mais alors, pourquoi toute cette mascarade à chaque tirage télévisé ?

Bonne lecture, bonne pratique et bons jeux.

-----------------------------------------------------------------------------------------------
Chapitre XII - Réflexion sur le JACKPOT (5+C) depuis octobre 2008
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Le 18 mai 2014 en journée,
Je m’interroge sur la valeur réelle du Jackpot le (5+C) voyez avec ces premiers 879 tirages ?
Et la valeur théorique, virtuelle par tirage.
En comparaison avec l’ancien loto d’avant octobre 2008 sur 879 derniers tirages *

191 = le Nb de sorties du Jackpot
622 = le Nb de sorties du gros lot avec le 5+ compl. sur 879 derniers tirages *

232 = le Nb total de gagnants
1322 = le Nb total de gagnants sur les 879 derniers tirages *

1 183 000 004 € = le total net du reversé FdJ des Jackpots dans cette période.
1 165 341 139 € = le total net reversé FdJ avec le 5+ compl. sur 879 derniers tirages *

4.6 = le Nb de tirages à attendre en moyenne avant une nouvelle sortie du 5+C !
1.4 = le Nb de tirages à attendre en moyenne avant une nouvelle sortie du 5+C sur 879 tirages *

5 099 138 € = le reversé moyen pour un gagnant
1 345 848 € = la valeur théorique, virtuelle par tirage qui permet le paiement d’un Jackpot validé

De fait, on comprend mieux pourquoi la FdJ est obligé de rajouter 1 million € entre chaque non sortie
du fameux gros lot qui arrive à rester caché maintenant pendant…des dizaines de tirages !

MM les matheux, les p’tits génies, les passionnés et les joueurs avertis vous devez continuer à travailler sur la sélection, à défaut inventez en une, ne vous découragez pas si cette sélection devient caduque à cours terme ou s’effrite en quelques décade de jeux.
Alors courage et réinventer un nouvel algorithme si nécessaire.

Et ce petit mot à la FdJ

Je reste optimiste, la FdJ aura mis plus de :

- 1 an pour modifier ces grilles à n° chance unique.
- 2 ans pour restreindre ces pub ringardes limites, limites.
- 3 ans pour ne plus bidouiller les courbes financières comme figurées dans ses bilans.
- 4 ans pour enfin comprendre la dégringolade du CA spécifique aux jeux de tirages.

Que de chemin parcouru depuis, mais à ce jour il vous reste encore du travail.

- 5 de modifier votre tableur (historique loto) sur site qui confond numérique et alphanumérique !
- 6 de comprendre la mauvaise répartition propre au 5+C vers celle de l’ancien loto.
- 7 j’attends aussi les tirages en direct et non plus différés au soir de la vielle !
- 8 je rêve… d’un retour au loto d’avant 2008 m^m à 1 € la grille.

De terminer sur une bonne note, cette société Française, réalise aujourd’hui avec 1000 collaborateurs
plus 10 000 000 000 € de CA ‘’sans aucun risque’’, quelle leçon !
Le fameux ratio 1/10 000 000 est pulvérisé depuis la nuit des temps avec ce Loto.

Et moi dans tout cela et bien bizarrement mes moyennes sont aplaties depuis plusieurs décades ; vers les 3/5 absolus OK, mais sans trop de valeurs hautes… c’est donc mauvais.

Pour les amoureux des grands chiffres

CA de la FdJ
2012 = 12 100 000 000 €
2013 = 12 350 000 000 € + 250 000 000 gain de 1.8 % environ

CA correspondant aux jeux de tirages uniquement
2012 = 5 324 000 000 €
2013 = 5 149 000 000 € moins 175 000 000 € c’est une perte énorme !
Ce qui représente un manque à gagner de 550 000 grilles environ non validées par tirage.
Il est grand temps que la FdJ comprenne et réagisse contre cette dégringolade spectaculaire.
Ce nouveau 5+C ne vaut m^m pas un vieux sou et son p’tit trou !!
Question : Mais comment la fdJ peut-elle se retrouver dans un pareil bourbier ?

- La vérité c’est que le joueur en a narre d’attendre entre 2 et 20 tirages pour espérer toucher un lot significatif ou il est fatigué de voir le présentateur raconter les m^m débilités à chaque tirage ou pire de retourner chez son détaillant récupérer 2 € symboliques en contre-remboursement.

Les promoteurs du nouveau 5+C n’ont vraiment rien compris, le joueur populaire préfère gagner 2 fois 20 € immédiatement dans sa semaine que 20 000 000 € au bout de 20 tirages !?

Les joueurs abandonnent le Tirage au profit du Grattage et des Paris Sportifs.

Pour info :
La FdJ embauche plus d’une centaine de nouveaux collaborateurs, je suis perplexe et, j’aimerai bien voir le planning effectif de travail de tout ce petit monde ?
Enfin la commission versée aux détaillants passe de 5% à 5.8%, j’en prends acte.

Sur la toile :
daniel binther, danbinth
ou auditorium 319

Texte déposé, certifié sincère et exact


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
danbinth

danbinth

09.05.2010 18:27

Bonjour, 1000 fois désolé, mais que puis-je faire de plus. A part de vous dire que ce Post est une approche pour une meilleure façon de comprendre... par étapes successives le 5/49. Cordialement db

lucieh

lucieh

09.05.2010 18:10

je n'ai absolument rien compris, je préfère ne pas évaluer !

danbinth

danbinth

09.05.2010 18:03

Bonjour, Je viens de demander à Ciao de me changer de catégorie. A suivre ! Le début de cet avis est parfaitement lisible et compréhensible à tous. Bien relire le titre principal. SVP, comme précisé attendez aussi les ajouts successifs à venir. Cordialement db

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
Cet avis sur Le tirage du loto n'a pas encore été évalué.
publicité