Avis sur "Au bonheur des ogres - Daniel Pennac"

publié le 17/11/2007 | wagithebog
Membre depuis : 07/01/2004
Avis : 45
Lecteurs satisfaits : 18
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Style original, se lit facilement, divertissant
Inconvénients peut manquer de crédibilité s'il est pris au premier degré degré
très intéressant
Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Prix

"Les ogres de Pennac"

Avec mon passage, désormais quotidien, par les souterrains parisiens plus communément connus sous le nom de Métro, je retrouve un prétexte pour replonger le nez dans mes classiques préférés. J'ai eu envie de légèreté, d'un roman vivant, inventif, rapide,... et c'est donc tout naturellement que j'ai ressorti de ma bibliothèque le premier livre de la série des Malaussène de Pennac.

----------------------------------------------------------------

L'auteur

Né au Maroc d'un père officier de la Coloniale, Daniel Pennacchioni grandit en Afrique et en Asie du Sud. Il obtient sa maîtrise de lettres à Nice et commence par être professeur dans un collège de Soissons. Il s'installe à Belleville, qu'il se plaira à décrire dans ses romans.
En 1973, il publie son premier essai, 'Le Service militaire au service de qui ?', un pamphlet sur le service national. Puis il écrit pour les enfants. En 1985, il donne le jour à la famille Malaussène avec 'Au bonheur des ogres'. Il y impose son style : rythmé, glissant, espiègle. L'alchimie se produit et avec ce qui devient la saga des Malaussène (' La Fée carabine', 'La Petite Marchande de proses' - prix Inter 1990 -, 'Monsieur Malaussène' et 'Aux fruits de la passion') naît une potion de succès. Potion qu'il épice en 1992 par un essai sur la lecture, 'Comme un roman', dans lequel il définit les droits du lecteur. En 1997, autre roman, 'Messieurs les enfants', ou un conte adressé aux grands enfants que nous sommes tous, avec une adaptation cinéma à la clé, par Pierre Boutron. 'Merci' paraît en octobre 2004 aux éditions Gallimard. En 2006, Daniel Pennac sort encore 'Nemo par Pennac', un ouvrage dans lequel il présente le parcours du dessinateur Nemo, qui illustre depuis plusieurs années les murs de son quartier, Belleville, puis 'Chagrin d'école' en 2007.
(www.evene.fr)

-------------------------------------------------- ----------------

L'histoire

Je n'aime pas donner le résumé d'une œuvre qu'elle soit littéraire ou même cinématographique, de peur de dévoiler quelques nœuds cruciaux de la trame de l'histoire, en particulier pour celle-ci où l'effet de surprise reste une des principales qualités de ce roman. Toutefois je me dois, afin de vous donner envie de le lire de me plier à cette épreuve imposée.

Benjamin Malaussène est l´aîné d´une famille plutôt particulière: les enfants de sa mère, et non ses frères et soeurs, Thérèse, Clara, Jérémy et le Petit, sont à sa charge. Malaussène possède un énorme chien, Julius. L ´histoire se passe à Belleville - un quartier plein de couleurs, de bruits et de personnages à la fois fous et fascinants.

Malaussène exerce un métier tout aussi original que bien rémunéré : bouc émissaire dans un grand magasin. Lors qu´un client se plaint d´une marchandise, Malaussène est appelé au bureau des Réclamations, il doit alors subir les remontrances plus que sévère de son supérieur hiérarchique, et le client de peur d'être responsable d'un licenciement ou pire d'un suicide, retire sa plainte.

Malaussène n´est pas seulement bouc émissaire dans ce magasin mais aussi dans une affaire criminelle. En effet, des bombes explosent sur son lieu de travail et puisqu'il est à chaque fois présent sur les lieux des crimes, tout le monde le soupçonnent. Il fera donc sa propre enquête avec l´aide de sa famille et de sa petite amie, Tante Julia. Cette dernière profite de l´occasion pour faire un reportage sur le "Bouc Emissaire" puisqu´elle est journaliste à "Actuel"...

------------------------------------------------------------

Le style

Le style de Pennac peut choquer aux premiers abords. En effet, son écriture ne ressemble à aucune autre, elle n'est en effet ni relâchée ni littéraire, c'est vivant, argotique, actuel. De plus chaqu'un de personnage, tous plus atypiques les uns que les autres ont chacun leur style et leur niveau de langue, en fonction de leur âge, de leur fonction. Tout cela donne au roman un rythme particulier.
Il n'y a pas de sujet tabou, ce qui a pour effet de nous rapprocher un peu plus de ces personnages. Ainsi, des thèmes tels que l'avortement, les dessous de la société de consommation, l'adultère, le racisme…

Ce livre n'est donc pas approprié à tous les lecteurs notamment les plus petits. Toutefois, il pourrait régaler les jeunes adultes, et les un peu plus âgés bien sur.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 3322 fois et a été évalué à
86% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • hyperguin publié le 16/04/2009
    très bon avis, g adoré ce livre!!
  • Ashil publié le 11/12/2007
    moi j'aime beaucoup ce livre mais si cet avis est plagié, je vais aller changer ma note de suite pour te mettre un HS!!
  • fanfan134 publié le 17/11/2007
    http://www.evene.fr/celebre/biographie/daniel-pennac-136.php
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Au bonheur des ogres - Daniel Pennac

Description du produit par le fabriquant

Caractéristiques Principales

Titre: Au bonheur des ogres

Auteur: Daniel Pennac

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 08/05/2000