Pauline - Alexandre Dumas

Images de la communauté

Pauline - Alexandre Dumas

> Voir les caractéristiques

83% positif

5 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Pauline - Alexandre Dumas"

publié le 09/09/2006 | missfarnerud
Membre depuis : 31/12/2005
Avis : 46
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Nous sommes deux sur ce site à rédiger les avis... ma mère et moi... Ses produits, les miens...
Super
Avantages roman agréable
Inconvénients ça traine un peu en longueur et certains détails ne sont pas tjs utiles...
très intéressant
Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Prix

"Un bon roman de Dumas..."

Couverture du Livre

Couverture du Livre

Pour info, j'ai lu ce livre, parce-qu'on l'a étudié en cours...

>

Alexandre, pendant un voyage, rencontre sur son chemin son ami Alfred de Nerval accompagné d'une dame qui se dissimule et qui semble pourtant familière à l'auteur… Il se pose de nombreuses questions sur cette femme dont il ne connaît que le nom : « Pauline ». Un jour, il visita Sesto Calende et là il aperçut une tombe dans un charmant jardin qui dominait le lac Majeur avec seulement écrit le prénom Pauline. Il retrouve son ami, Alfred, à la salle d'armes alors que celui-ci habitait en Angleterre. Le maître d'armes remarque une blessure à l'épaule faite par un pistolet.

C'est alors qu'Alfred de Nerval raconta l'histoire de Pauline…
Alfred de Nerval, ancien amoureux silencieux de Pauline se trouve, par hasard, pris dans une tempête en mer et s'échoue tout près de l'abbaye de Grand Près, en Normandie… Alfred voit quelqu'un en sortir et décide aussitôt de revenir pour découvrir ce qui s'y cache. Entre-temps, il apprend le décès de Pauline et réalise, se glissant à son chevet, qu'il ne s'agit pas d'elle, mais d'une autre femme, inconnue.
À la nuit tombée, il se rend à l'abbaye où, par de sombres couloirs, il parvient à un cachot où il retrouve Pauline, presque morte… Il la sauve et s'enfuit avec elle en Angleterre, où il prend soin d'elle comme un frère.
Pauline décide de lui raconter « ce terrible secret ». Elle lui narre, tout d'abord, sa première rencontre avec Horace de Beuzeval, son futur mari ; il a sauvé la vie de Paul, au cours d'une chasse. Pauline revit encore le comte à plusieurs reprises : Au bal chez la comtesse M. à Paris et lorsqu'elle a voulu fuir Paris et retourner à la campagne… Il lui a clairement fait comprendre qu'elle l'aimait et que cet amour était réciproque. Ils se marièrent donc à Luciennes, en novembre, mais Pauline n'éprouvait qu'un sentiment de respect mêlé de crainte pour Horace. Le 27 août, il annonce à celle-ci qu'il doit s'absenter 2 voire 3 mois afin d'aller chasser en Normandie en compagnie de ses amis. Pauline est inquiète : on ne parle dans les journaux que des bandits qui sévissent dans cette région. Après quelque temps, elle décide d'aller rejoindre son époux… qui n'apprécie guère la surprise et s'absente aussitôt pour deux jours. Elle vit alors des moments de terreur, ose emprunter un passage secret dans la bibliothèque et découvre que son mari et ses compagnons sont les bandits recherchés… Elle assiste, horrifiée, au meurtre d'une jeune Anglaise, Milady. De peur qu'elle ne dénonce les coupables, son mari l'enferme dans le cachot d'une abbaye… lui offrant la liberté de mourir lentement d'inanition ou rapidement, tuée par le poison qu'il lui laisse… La suite, nous la connaissons déjà, Alfred est apparu, il l'a sauvé…
Alfred et Pauline adoptèrent le plan convenu entre eux, être frère et sœur. Ils fréquentaient un médecin de Londres qui fit remarquer à Alfred l'état de Pauline et lui conseilla un régime ainsi que des voyages. Pauline décida de partir tout l'été en Ecosse. Ce voyage fut bénéfique pour la jeune femme. Ainsi passent quelques mois où Pauline tenta de recouvrer sa santé. Un jour, Alfred reçoit une lettre de sa mère lui annonçant les fiançailles de sa sœur, Gabrielle, avec Horace. Aussitôt, il se rend à Paris et défie Horace qu'il tue en duel. Pauline, apprenant la nouvelle par les journaux, retombe dans ses souffrances. Le couple se rend en Suisse et en Italie, pour permettre à Pauline de se soigner. Hélas Pauline, dans un dernier soupir, jure à Alfred un amour éternel et décède. La volonté de Pauline fut respectée : elle dort dans un de ces jardins à Sesto Calende, au milieu du parfum des orangers et sous l'ombrage des myrtes et des lauriers roses.

>

Le passage qui m'a le moins plu est quand Pauline commence à raconter le « terrible secret », Alfred de Nerval l'interrompt et lui raconte sa première rencontre avec elle chez une princesse à Milan. Il y a trop de détails à mon goût dans ce passage et cela rend cet extrait un petit peu lassant.

Le début du livre m'a aussi déplu, les quarante premières pages du Chapitre 1. J'ai eu du mal à accrocher et je me suis un peu lassée de voir tant de détails parfois inutiles. Mais ce début est nécessaire pour la compréhension de l'histoire…

>

Les passages qui m'ont plu sont nombreux : j'ai beaucoup aimé la fraternité qu'entretenaient Pauline et Alfred de Nerval. Notamment de la part d'Alfred, qui lui, on le sait dès le début, aimait Pauline comme on peut aimer une femme… Il s'est en quelque sorte soumis à elle…
J'ai aussi aimé les nombreux voyages qu'ont exécuté Alfred et Pauline : la France tout d'abord, l'Ecosse, la Suisse et enfin l'Italie. Ces pays nous font voyager à travers d'autres cultures, d'autres paysages. Malgré que ce soit l'endroit de la tombe de Pauline, Sesto Calendo m'a l'air d'être un endroit magnifique, surplombant le lac Majeur, avec diverses parfums et différentes senteurs…

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 46352 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • sandibulle publié le 23/04/2007
    dommage que tu ai raconté la fin.
  • brigitte75 publié le 10/09/2006
    merci je ne connaissais pas, je vais le chercher tu as piqué ma curiosité
  • leuk publié le 09/09/2006
    Avis vivant; j'ai pas lu grand chose de Dumas!
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Pauline - Alexandre Dumas

Description du produit par le fabriquant

Caractéristiques Principales

Titre: Pauline

Auteur: Alexandre Dumas

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 21/05/2004