Rhinocéros - Eugene Ionesco

Images de la communauté

Rhinocéros - Eugene Ionesco

EAN : 9782070368167

> Voir les caractéristiques

94% positif

7 avis de la communauté

Avis sur "Rhinocéros - Eugene Ionesco"

publié le 14/04/2005 | Tooky_le_vre
Membre depuis : 05/08/2002
Avis : 96
Lecteurs satisfaits : 24
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Très bonne idée du dramaturge
Inconvénients la pseudo histoire d'amour entre daisy et béranger
très intéressant
Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Prix

"Pas de métamorphose pour moi !"

Eugène Ionesco n'est pas un des marins ayant accompagné Christophe Colomb dans son expédition en 1492, mais c'est un grand dramaturge d'origine Roumaine qui s'est exilé en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Ionesco est, avec Becket, un des fondateurs de ce théâtre si particulier que l'on appelle « théâtre de l'absurde », pour ma part, je préfère dire théâtre de l'avant-garde, qui a une connotation moins péjorative. Ionesco est connu pour plusieurs de ses œuvres comme La Cantatrice Chauve, La Leçon, Les Chaises, mais Rhinocéros est la plus particulière car… on peut y trouver un fil conducteur et un véritable sens caché.


L'histoire de Rhinocéros est pour ainsi dire… absurde, en effet, une étrange maladie contamine toute une petite ville de province, et chaque personnage est transformé en rhinocéros, uni cornu ou bi cornu. Cette maladie est appelé par Béranger, antihéros et personnage principale : la rhinocérite. C'est d'ailleurs ce dernier qui va assister impuissant, à la métamorphose de ses amis et collègues tout au long de cette pièce.

La pièce est composée de trois actes, et fut représenté pour la première fois en 1959. Reconnu comme un grand succès cette œuvre n'est autre qu'une parabole, une pièce métaphorique. Véritable apologue, Rhinocéros tente à dénoncer tous les types de fanatismes. Ionesco ayant vécu en Roumanie a vu le fascisme et le nazisme montés, et, touchés toute une communauté, au point même de voir son père se joindre à ses idéologies. Ionesco a donc transcrit ce phénomène comme une maladie, contaminant toute une population au point qu'il ne reste plus qu'un personnage, l'artiste, représenté dans sa pièce par Béranger.


LES PERSONNAGES PRINCIPAUX
- JEAN : Jean est un collègue et ami de Béranger. Il est caractérisé par un conformisme exagéré au point de vouloir façonner tout le monde à son image. C'est ce caractère où seule est acceptée la conformité qui provoquera la métamorphose de ce dernier.

-BERANGER : Véritable anti-héros et personnage principale, Béranger représente la raison, et est le porte parole du dramaturge tout au long de la pièce. Béranger aura comme seule optique, tout au long de cette pièce, de résister à la contamination de la rhinocérite, qu'il ne faut pas céder à ce fléau.

-DAISY : Collègue de Béranger, celle ci est la secrétaire du bureau dans lequel il travaille. Daisy et Béranger auront une brève histoire d'amour au cours de la pièce, mais très vite Daisy va se laisser toucher par la rhinocérite car c'est un personnage qui ne veut pas voir, qui reste indifférent, tout en sachant la monstruosité du fléau.

-DUDARD : Autre collègue de Béranger, Dudard est un personnage qui a première vu a l'air raisonnable et lucide. Cependant, Dudard se caractérise par une forte mauvaise conscience, ainsi qu'un sentiment de doute pesant. Dudard préfère se plier à « la grande famille universelle », c'est à dire qu'il préfère rejoindre le plus grand nombre, voilà pourquoi, lui aussi, se métamorphosera en rhinocéros

-BOTARD : Syndicaliste et collègue de Béranger, Botard incarne la mauvaise foi ! Il est imbriqué dans un système de pensées, en l'occurrence le marxisme, seulement, il a mal assimilé ces pensées. Il est de mauvaise foi car il se clame « rationnel » mais il a nier la réalité lorsqu'il a entendu parler de la rhinocérite, cependant, lorsqu'on ne pouvait plus nier le phénomène, Botard affirme qu'il ne l'a jamais fait. Botard ne sait pas penser par lui même, et il ne pense que par son système de pensées, le problème est que Botard a mal assimilé ces idées et il en devient ainsi dangereux, agressif et hostile.

La métamorphose symbolise la régression de l'Homme à l'animal, de plus, un pachyderme ne écrasant et détruisant tout sur son passage. Le véritable enjeu de la pièce est la perte des valeurs même de l'humanité, la réfutation de l'humanisme. Chaque personnage perd de vu ce qui fait que l'Homme est l'Homme, excepté Béranger qui sait où sont les vrais valeurs et qui sait discerner « l'utile de l'inutile et l'inutile de l'utile ». Ce que Ionesco dénonce est le fanatisme, et surtout les régimes totalitaires comme le fascisme, le nazisme, le stalinisme etc. Il met en garde la communauté humaine des stéréotypes dangereux de la société en mettant en scène des personnage aussi caricatural qu'irréel.

CE QUE J'EN AI PENSE
Eh bien… que dire. Rare sont les fois où je lis du théâtre d'avant garde car la philosophie et le sens caché des pièces dépassent très facilement nos esprits. Je suis plutôt adepte des comédies à la Molière… Cependant, Rhinocéros m'a vraiment plus !

Je partais avec beaucoup d'à priori sur cette pièce, me basant sur le simple fait que c'était plus qu'absurde qu'une maladie dévaste une ville entière, la transformant ainsi en une véritable réserve naturelle de rhinocéros. Cependant, quand on sait ce que l'apologue dénonce, on voit la pièce d'un autre œil et on ne peut que reconnaître le géni dont a fait preuve le dramaturge en réalisant une manifestation physique des idéologies qui montent à la tête. Alors je ne peux que conseiller cette œuvre étant donné que je n'y vois aucun défaut, elle n'est ni trop longue, ni trop courte, pas incompréhensible, mais très subtile. De plus, je vous disais que j'étais plus un molierophile, Ionesco a fait avec cette pièce une farce tragique (le mot tragique étant à prendre au sens large et non au sens théâtral), c'est à dire qu'on rigole, mais que l'histoire en elle même n'est pas réellement drôle, elle est même effrayante. Ionesco allie avec finesses ces deux registres ce qui nous fait passer un bon moment pendant la lecture ou pendant une représentation.

Voilà, merci pour vos lectures.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 13464 fois et a été évalué à
96% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Misscl publié le 27/05/2005
    J'ai adoré cette pièce quand je l'ai étudiée en cours... bel avis !
  • tequiladrenaline publié le 27/05/2005
    très bon avis. Moi c'est un peu ton inverse, au lycée je trempais dans toute cette haute philosophie dont on nous rabachait les oreilles à longueur de journée et je n'ai pas adhérerer à cette pièce. Comme quoi c'est une question de goût et pas forcément de "préparation culturelle" !
  • white.spirit publié le 26/05/2005
    Très bon avis! Je connaissais pas mais ce n'est pas le genre de livre qui m'attire au premier abord! Sinon ils ont des sales noms les persos! a++
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Rhinocéros - Eugene Ionesco

Description du produit par le fabriquant

EAN : 9782070368167

Caractéristiques Principales

Auteur: Eugene Ionesco

Titre: Rhinocéros

EAN: 9782070368167

ISBN: 2070368165

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 19/11/2000