La Vérité si je mens ! 3 (01 février 2012)

Images de la communauté

La Vérité si je mens ! 3 (01 février 2012)

> Voir les caractéristiques

63% positif

8 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "La Vérité si je mens ! 3 (01 février 2012)"

publié le 20/02/2012 | Eric17
Membre depuis : 24/10/2000
Avis : 1138
Lecteurs satisfaits : 155
Plus à mon sujet :
Bien
Avantages drôle
Inconvénients pas un gros scénario quand même
très intéressant
Fréquentation
Prévoir…
Horaires et jours d´ouverture
A visiter…
Richesse des œuvres

"Pour les adeptes de comédie de copains..."

Ils sont tous là !
www.allocine.fr

Ils sont tous là ! www.allocine.fr

Le premier février dernier, est apparu dans nos salles le troisième opus de la grande saga « La vérité si je mens ». J’étais allé voir les deux précédents films au cinéma et en garde un souvenir très divertissant. C’est donc, en me basant sur ces bons souvenirs, que j’étais décidé d’aller voir la dernière aventure de cette bande de copains pas vraiment comme les autres. La qualité de « La vérité si je mens 3 » est d’arriver faire revenir tout le casting d’origine. Ce n’est pas rien et c’est un gage de réussite dans son estime du public. Le réalisateur ne change pas, il s’agit toujours de Thomas Gilou. D’une durée de deux heures, le film s’est offert une affiche des plus simples et efficaces. On retrouve les cinq personnages principaux, souriants comme jamais, s’adressant au public en criant : « La vérité, vous nous avez manqué ! » Je vous avoue que, me concernant, la réciproque est vraie.

On retrouve nos héros à Aubervilliers. Ils ont quitté le Sentier et se sont donc installés en Seine-Saint-Denis et font prospérer leur commerce. Mais une magouille les met dans les pattes de brigade douanière qui n’a pas l’air des plus objectives dans cette histoire. Résultat, les clients s’éloignent d’eux et la banqueroute approche. La situation est tellement désespérée qu’Eddy met sa dernière chance dans les mains du mythique Serge qui aurait un plan d’enfer. Mais pour cela, il faut aller en Chine…

La trame du film ressemble vraiment à celle du précédent. Le commerce d’Eddy est mis en difficulté par des manipulations dans l’ombre de ses concurrents. Alors que la fin est proche, une idée remarquable lui permet de s’en sortir avec classe. Parallèlement, alors que Serge était en conquête amoureuse, il est maintenant en reconquête amoureuse depuis que sa femme refuse de le voir. Dov fricote toujours à gauche et à droite. Bref, tout le monde est à sa place. Le seul qui doit changer est Patrick. En effet, le roi du bling bling doit subir un contrôle fiscal qui risque de ne pas correspondre à son train de vie…

L’intérêt de ce film ne réside pas dans l’intrigue principale. On a du mal à croire que nos héros ne puissent pas s’en sortir à la fin. Le plaisir réside dans toutes ses scènes de copains. Tous les moments où les amis sont regroupés nous offrent de franche rigolade. Leur bonne humeur, leur gouaille, leur art de chambrer sont autant d’ustensiles utilisés avec talent avec ces brillants acteurs de comédie. Certaines scènes sont hilarantes et resteront de bons souvenirs de cinéma. Le bémol réside dans le fait qu’elles sont moins fréquentes que dans les précédents opus. Sur ce plan-là, la densité a diminué. Je n’ai pas été gagné par l’ennui mais j’ai noté néanmoins que le rythme de l’histoire est inégal dans sa dimension comique.

En portant l’intégralité de son regard sur les cinq copains, le scénario néglige les autres personnages. Tout le monde ne peut pas avoir la même place dans un film. Je ne suis pas un communiste du casting. Par contre, je regrette que les femmes soient un petit peu négligées dans ce film. Elles n’ont jamais été centrales dans la saga mais la mère de Serge, la femme d’Eddie ou l’ex-femme de Dove avaient une place intéressante dans les opus précédents. Les histoires secondaires qui les concernent ne sont pas vraiment travaillées et c’est dommage. A défaut de changer la trame principale, elles auraient pu remplir les moments faibles de la narration et nous offrir une comédie plus dense et plus sollicitante encore pour nos zygomatiques.

En conclusion, la réussite de ce film résulte de la qualité des acteurs. Ils donnent l’impression d’être contents d’être là. Cela offre des moments très drôles dus à la fois à la performance des interprètes et à la richesse des dialogues. Le langage fleuri et le vocabulaire fleuri sont de grande qualité. Ils compensent la petite fainéantise qui accompagne le scénario. Je pense donc que ce film s’adresse aux adeptes des deux premiers films. Il est honnête à l’égard de ce public. On n’est pas du tout dans l’irrespect de « Les bronzés 3 » qui étaient méprisants de ses spectateurs tant sa réalisation et son écriture étaient bâclées. « La vérité si je mens 3 » est un film divertissant qui n’arrive au niveau des précédents mais qui reste une suite correcte qui offre ses bons moments. On saura s’en contenter…

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 655 fois et a été évalué à
86% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Superbankeyieur publié le 23/02/2012
    Des avis toujours aussi bien écrits! Je n'irai pas le voir spécialement du au fainéantise du scénario (comme tu dis), même si les acteurs s'amusent. ;)
  • AlainTanguy publié le 20/02/2012
    J'ai vraiment aimé. Altan
  • papillotte01 publié le 20/02/2012
    On n’est pas du tout dans l’irrespect de « Les bronzés 3 » qui étaient méprisants de ses spectateurs ======>> c'est bien ce que je craignais mais il n'en ai rien j'ai passé un très agréable moment durant la projection de ce 3ème opus !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : La Vérité si je mens ! 3 (01 février 2012)

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 14/02/2012