Elles (01 février 2012)

Images de la communauté

Elles (01 février 2012)

> Voir les caractéristiques

47% positif

3 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Elles (01 février 2012)"

publié le 10/02/2012 | bigboo
Membre depuis : 16/08/2004
Avis : 1151
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Pas pour moi
Avantages Les deux jeunes actrices
Inconvénients La forme, le fond
très intéressant
Rire
Occasion
Must ou navet ?
Histoire
Acteurs / Actrices

"Risible..."

N.B : L'affiche sélectionnée par Ciao n'est pas du tout celle du film...

Ah j'ai bien ri devant Elles. Je n'ai pas été le seul, car plusieurs éclats de rire ont raisonné dans la salle venant de derrière moi (vu que je suis toujours au troisième rang) et ce à ne nombreuses reprises. Le signe d'un bon moment partagé par l’ensemble de l'audiance ? Pas vraiment. Le problème ? Ce n'est pas du tout censé être un film comique, mais un film sur la prostitution... Mais j'ai rarement vu un film aussi ridicule à tous points de vue !

Anne, journaliste pour un magazine féminin, enquête sur les étudiantes qui se prostituent pour financer leur cursus et leur logement. Elle rencontre Alicja et Charlotte qui vont se dévoiler de manière très crue, tandis qu'à la maison son couple bat de l'aile. Ces échanges vont la bouleverser et remettre en cause sa propre existence.

Il y a tellement de choses à redire à Elles qu'on ne sait par où commencer. Bon, globalement, si je devais résumer le message de ce film en une phrase, ça serait : il vaut mieux être une pute épanouie qu'une bourgeoise frustrée... Je caricature un peu, mais à peine. La vision donnée par ce film de la prostitution laisse pantois. Bon certes, on reste dans un contexte bien particulier, mais le film semble nier tout caractère traumatisant à cette situation. Bien sûr, on a droit à une petite scène de violence pour montrer que ce n'est quand même pas un métier sans risque, mais ça sonne presque comme un alibis.

A côté de ça, Elles nous narre les états d'âme de cette journaliste de renom, mais franchement... on en a absolument rien à faire. Son grand fils sèche le cours, olalala quelle horreur ! Bon, le but doit être de créer un contraste entre les quotidiens des différents personnages, mais en passant tant de temps sur celui qui n'a justement rien de passionnant, on plonge très vite le spectateur dans l'ennui le plus profond. Globalement, aucun personnage ne fonctionne dans ce film, ce qui finit d'achever toute parcelle d’intérêt dans le propos.

Mais si le fond est désastreux, que dire de la forme ? Là, on touche le fond justement, ce n'est pas peu dire. Elles est un film extrêmement cru, ce n'est pas peu dire non plus. Il est d'ailleurs interdit au moins de 12 ans. Je ne me rappelle pas avoir jamais vu de « golden shower » au cinéma. Bon là, je sais, vous êtes quelques uns à vous demander ce que c'est, mais ne voulant pas choquer les âmes les plus sensibles, je ne l'expliquerai pas ici. Le contenu sexuellement explicite aurait pu avoir un intérêt s'il était au service de quelque chose, mais il n'en est rien. Il est juste là pour masquer un vide abyssal et un propos qui n'en n'est pas un.

Elles recèle quelques scènes tellement ridicules qu'on en est gêné pour le réalisateur. Une scène de masturbation dans la salle de bain provoque déjà un début d'hilarité mal venue. Mais le film décroche le pompon du ridicule avec une scène de repas où la journaliste imagine que ses invités sont remplacés par les clients des deux jeunes femmes. Sauf que l'un est nu et joue « Les Feuilles Mortes » que tout le monde reprend en cœur. Certes, cela fait référence à un autre passage du film, mais tout de même, c'est complètement surréaliste tellement c'est risible. Mais de manière générale, l'usage à plusieurs reprises de musique classique pour accompagner des scènes sans intérêt, tout ça pour essayer de leur donner de la profondeur et de la grandeur, montre bien combien Malgorzata Szumowska sombre dans le n'importe quoi artistique.

On est presque peiné de citer les acteurs qui ont participé à ce naufrage. La pauvre Juliette Binoche ne pouvait pas grand chose pour sauver son personnage et sombre gentiment avec lui. Par contre, on retiendra tout de même comme seul et unique motif de satisfaction les performances des deux jeunes filles, incarnées par Anaïs Demoustier et Joanna Kulig.

Au final, si Elles pousse le spectateur à la réflexion, c'est parce qu'il se demande si le fond est bien consternant et la forme risible... ou bien si c'est l'inverse.

Fiche technique :
Production : Slot machine, Memento Films, Liberator productions, Zentropa, Canal + Poland, ZDF
Distribution : Haut et Court
Réalisation : Malgorzata Szumowska
Scénario : Malgorzata Szumowska, Tine Byrckel
Montage : Françoise Tourmen, Jacek Drosio
Photo : Michal Englert
Son : André Rigaut
Musique : Pawel Mykietyn
Costumes : Katarzyna Lewinska
Durée : 96 mn

Casting :
Juliette Binoche : Anne
Anaïs Demoustier : Charlotte
Joanna Kulig : Alicja
Louis-Do Lencquesaing : Patrick
Ali Marhyar : Saïd
François Civil : Florent


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 460 fois et a été évalué à
83% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • madmike publié le 12/07/2012
    Je ne me rappelle pas avoir jamais vu de « golden shower » au cinéma. Bon là, je sais, vous êtes quelques uns à vous demander ce que c'est, mais ne voulant pas choquer les âmes les plus sensibles, je ne l'expliquerai pas ici ==> je ne connaissais pas le terme, mais j'ai tout de suite vu à quelle scène tu faisais allusion... ;o)
  • madmike publié le 12/07/2012
    Elles nous narre les états d'âme de cette journaliste de renom, mais franchement... on en a absolument rien à faire ==> c'est la grosse faiblesse du film... autant le côté pseudo-documentaire aurait un côté presque zulawskien, autant on se contrefiche des états d'âme de la bourgeoise, quel que soit le talent et le charme de Juliette Binoche...
  • monphiphi publié le 21/02/2012
    J'ai pas trouvé ce film ridicule mais bon j'avoue ne pas avoir non plus trop su quoi dire non plus de ce film .
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Elles (01 février 2012)

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 09/02/2012