Festin Nu (Le)

Images de la communauté

Festin Nu (Le)

> Voir les caractéristiques

100% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Festin Nu (Le)"

publié le 02/02/2007 | mantaloo
Membre depuis : 13/06/2006
Avis : 11
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Une bonne manière d'aborder l'oeuvre de Burroughs. Du grand Cronenberg.
Inconvénients Le DVD bonus aurait pu être plus fourni.
intéressant
Rire
Public
Must ou navet ?
Histoire
Acteurs / Actrices

"Le festin cru"

Adapter le "Festin nu" de Burroughs à l'écran tenait de l'impossible. Mais l'adapter avec brio tout en se l'appropriant et en y abordant ses propres thèmes (la chair, la sexualité débridée, les mutations, etc) seul le maître de la chair Cronenberg pouvait le faire.
William Lee, exterminateur de cafards dans le New York des années 50's et junkie avancé tente d'arrêter la drogue. Mais il tuera accidentellement sa femme (elle-même accro à la poudre insecticide) et va devoir éviter la police mais aussi la réalité en se réfugiant dans un monde inspiré par sa paranoïa, un monde lié à une zone de son cerveau : l'Interzone. Ce monde, mélange de rêve et de réalité mais aussi monde de dépravation, de drogues, de monstres, de conspirations, va complètement le contrôler et le soumettre. Il recevra ses ordres de la part de d'officiers monstrueux, autant d'instructions à suivre à la lettre (dans son délire il pense que le meurtre de sa femme lui a été commandé) et deviendra lui-même un agent de l'Interzone en guerre contre un ennemi imaginaire et rédigeant quotidiennement ses « rapports », rapports qui deviendront, grâce à l'aide de ses amis Kerouac et Ginsberg, les textes du « Festin Nu ».

Le Festin Nu (le livre) est une œuvre en grande partie autobiographique car il faut savoir qu'au début des 50,s William Burroughs a vraiment tué sa femme accidentellement en jouant avec elle à « Guillaume Tel » avec une arme à feu. Il a ensuite évité la prison en s'enfuyant. A la lumière de cela, on comprend mieux comment la culpabilité de l'auteur a pu l'amener à se réfugier dans ce monde halluciné qu'est l'InterZone.

Cronenberg ne fait pas une adaptation fidèle du livre mais s'en inspire. Il s'agit plus d'une fusion. Il en fait son objet et y développe ses thèmes et le rend plus accessible bien que toujours complexe. La fusion de la chair et de la machine, un de ses sujets favoris depuis Videodrome est montré ici à travers le bestiaire de l'Interzone, la machine à écrire Clark-Nova, mi machine mi cafard, monstre dont la bouche ressemble à un anus géant ainsi que les Magwumps aux antennes secrétant du sperme.
Les acteurs sont très bon et Peter Weller est parfait en William Burroughs (il y a même un petit air avec l'original), son visage exprimant une étrangeté, une souffrance intérieure, une solitude servant bien le film.
La musique d'Howard Shore reste discrète mais en fleuretant constamment avec le Jazz, renforce le côté « film noir » du métrage.
Le DVD bonus contient un très bon documentaire d'une heure sous la forme d'une rétrospective de la carrière du cinéaste et commentée, film par film, par différents intervenant (des acteurs, des producteurs,…) dont le maitre lui-même. Il propose aussi une interview passionnante de Serge Grünberg (auteur des « Entretiens avec David Cronenberg ») expliquant la genèse du film et ses rapports avec le livre. Dernier documentaire : une interview d'Howard Shore et de Cronenberg enregistré à l'occasion de la sortie du livre de Serge Grünberg.
Les fans de David Cronenberg devraient apprécier ce film mais pour ceux qui voudraient découvrir le cinéaste je leur conseillerai des métrages plus « classiques » comme « La Mouche » ou « A History of Violence ». Quant à ceux qui souhaitent s'attaquer à l'Œuvre de William Burroughs, ce film peut être une bonne manière de l'aborder.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1210 fois et a été évalué à
67% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
intéressant

Commentaires sur cet avis

  • aleph00 publié le 02/02/2007
    je prend note...
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Festin Nu (Le)

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 02/02/2007