Avis sur "Marie Heurtin (12 novembre 2014)"

publié le 28/11/2014 | fragar
Membre depuis : 12/08/2000
Avis : 563
Lecteurs satisfaits : 281
Plus à mon sujet :
Allo quoi ?? Y-a-t-il encore un pilote dans l'avion Ciao ???
Excellent
Avantages bouleversant, émouvant
Inconvénients âmes sensibles, sortez vos mouchoirs
exceptionnel
Rire
Occasion
Public
Must ou navet ?
Histoire

"Elle est ma JOIE, la FILLE de mon AME, la LUMIERE de ma VIE..."

L'affiche du film

L'affiche du film

En matière de cinéma, la cinéphile, que dis-je, la cinéphage que je suis, a des goûts très éclectiques, hormis les films de SF et Horreur, les sagas bourrés d'effets spéciaux en tous genres, sauf ceux ayant trait à l'espace.

C'est donc très intéressée par le film de Jean-Pierre Améris, plusieurs fois primé et nommé (et non nominé) que je suis allée voir cette histoire. Le seul film que j'ai vu de ce réalisateur, c'est "Les Emotifs Anonymes" avec Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré que l'on retrouve encore dans ce film "MARIE HEURTIN".

Mais plus que pour ce réalisateur, c'est l'Histoire authentique du film qui m'a attirée, puisque tirée d'une histoire vraie : celle d'une jeune fille née vers la fin du 19è siècle, aveugle ET sourde-muette de naissance : MARIE HEURTIN.

Je ne peux m'empêcher de penser à une autre histoire, celle de l'histoire bouleversante de François Truffaut : "l'enfant sauvage"que j'avais alors découvert et qui m'avait alors tout autant marqué et émue.

Pour cette Histoire JP Améris a obtenu le Prix du Festival de Locarno (Suisse) en août 2014.

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

DEBUT du FILM

Dans une Institution Les Soeurs de la Sagesse qui s’occupent d’enfants sourds-muets, des soeurs s'activent, quand arrive un homme avec une adolescente, sa fille, sur ses épaules.
Il demande de l'aide à la Mère Supérieure, car Marie, selon les médecins doit être envoyée à l'asile, seul refuge possible pour une folle, pensent-ils !

Il se refuse à envoyer sa fille qu'il aime envoyer chez les fous ; c'est juste que Marie est une ado de 14 ans, aveugle ET sourde muette de naissance. Il sait bien que cela sera dramatique et irrémédiable pour Marie qui n’a jamais vécu ailleurs que chez ses parents.

Marie a vécu toutes ses années comme une enfant sauvage, sans rien voir, sans rien entendre, donc sans repères, et surtout sans aucune communication avec ses parents démunis, qui ne savent pas comment faire avec cette gamine.
Ils la chérissent cependant, tout en étant dépassés par cette enfant toujours sur le qui-vive, comme un animal féroce et blessé, et que personne ne peut approcher.

Marie est vraiment très sale, comme ses vêtements, et ses cheveux en bataille refusent le moindre peigne. Elle a tout d’une souillon.

Quand son père, la pose et que les sœurs l’approchent, Marie se sauve, personne ne peut en effet la toucher, elle se débat, prête à griffer et mordre comme un animal, et elle s'enfuit en courant.
Tout le monde la cherche. Elle s'est réfugiée dans un arbre, et c'est Soeur Marguerite qui monte pour la récupérer, ce qui n'est pas chose aisée...

. Elle arrive peu à peu et tout doucement à mettre sa main sur celle de la sauvageonne qui ne la retire pas, c’est un signe. Ce signe, est pour Soeur Marguerite comme une révélation.
C'est un moment fort et déterminant. Soeur Marguerite est touchée par cette enfant

Cependant, la Mère Supérieure refuse de prendre la jeune fille qui n’a plus qu’un seul refuge, l’asile. Le père accablé, repart avec sa fille.

Bouleversée par cette enfant, Marie s'interroge : comment on peut vivre dans la nuit et le silence ? Elle se sent investie d'une mission envers cette ado indomptée.

Un peu plus tard, Sœur Marguerite va trouver la Mère Supérieure pour lui faire part de son désir d’aider Marie.

La Mère Supérieure refuse et rappelle à Sœur Marguerite que cette dernière gravement malade est condamnée, et qu’elle risque de ne pas pouvoir s’occuper longtemps de cette enfant.

Mais Sœur Marguerite se sent investie d'une mission, avant que la maladie l’emporte ? Elle voudrait terminer sa tâche avant de quitter ce monde, et cette mission en est une !

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

QUELQUES ECHANGES

La Mère Supérieure cherche des arguments :
- Comment vous y prendrez-vous ?
Sœur Marguerite :
- le langage des signes
Mère Supérieure
- mais comment ferez-vous, elle est sourde et aveugle ?
Sœur Marguerite :
- je lui apprendrai les signes dans la main
La Supérieure :
- mais cette fille est sourde et aveugle de naissance. A force, son intelligence s’est certainement racornie.

Toutefois, la Sœur insiste beaucoup, alors qu’elle sait devoir une entière obéissance à sa Supérieure, sans discussion et sans condition.

Finalement, Sœur Marguerite l'emporte et obtient satisfaction.
Elle se rend alors chez les parents de la jeune fille emmurée dans son silence pour leur faire part de son intention de les aider en s'occupant de Marie.
Son père amènera Marie.

Quand Soeur M. sort de chez eux, la mère tend un couteau à Soeur Marguerite en lui disant : prenez-le, il pourra servir, c’est l’objet préféré de Marie, l’objet (tel un doudou) qui la rassure d‘ordinaire….
Aucune des deux n’imagine à cet instant, l’importance qu’aura ce couteau !

Quand le père amène Marie, et la laisse, Soeur M. l'exhorte à partir bien vite.
Mais la sauvageonne qui ignorait ce qui se trame pour elle, se débat furieusement quand son père la laisse et la quitte.
C’est presque un corps à corps avec Sœur Marguerite qui dès lors la prend en charge.

C'est pour Marie et Sœur Marguerite le début d'un long chemin difficile, semé d’embûches.
Quelques réflexions de Soeur Marguerite

- Aujourd'hui j'ai rencontré une âme, une âme toute petite, toute fragile, emprisonnée

- Une âme que j'ai vu briller de mille feux à travers les barreaux de sa prison.

- Comment peut-on vive enfermé dans la nuit et le silence ?

- Comment communiquer avec cette petite enfermée dans la nuit et le silence ??

Plus tard, Sœur Marguerite évoquera le langage des signes.
Il faut d’abord apprendre à Marie le nom des choses tel qu’un couteau, une assiette, puis seulement après, aborder les verbes, les qualificatifs, tels que chaud, froid, etc…. ……et pour la suite… allez voir le film.

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

ACTRICES

Isabelle CARRE interprète Sœur Marguerite. Elle est absolument lumineuse, sublime et éclatante dans ce rôle qui lui va à merveille. Elle est juste bouleversante et brillante.

Ariana RIVOIRE, sourde de naissance est Marie. Elle interprète ce rôle avec naturel, justesse, sobriété et authenticité aussi. Le rôle n‘est pas facile, puisqu’elle doit en plus, incarner une aveugle.

Toutes deux sont magnifiques dans leurs rôles !

Dans les autres rôles, même s’ils sont secondaires, certains ressortent un peu plus :
Brigitte Catillon, est la Mère Supérieure. Son jeu est sobre et juste en Supérieure autoritaire.

Gilles Treuton et Laure Duthilleul sont les parents de Marie. On ne les voit pas beaucoup.
Toutefois une scène jouée avec eux est magnifique et véritablement émouvante

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

GENERIQUE de FIN

- il nous apprend ce qu’est devenue Marie Heurtin et son parcours difficile et réel…..
- il nous indique que l'nstitution de Larnay, anciennement tenu par les SOEURS de la Sagesse s’occupe toujours des sourds ou aveugles. Toutefois ce ne sont plus des soeurs qui ont cette charge

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨
QUESTIONS

Lorsque je sors de la salle, ce film (comme certains autres) m’interpelle et me trouble.
Je m’interrogeais avant la séance, mais cela devient encore plus concret après avoir ce film touchant : mes pensées sont nombreuses concernant ces sens que sont la vue et l‘ouïe.

Depuis toujours, je considère que la vue c’est la vie, comme on dit. Comme je l’ai déjà mentionné ; depuis ma majorité, j’ai ma carte de donneuse d’yeux, parce que je suis absolument incapable de me diriger dans le noir, même chez moi ! C’est alors terriblement angoissant et la panique assurée.
J’ai déjà fait l’expérience. C’est l’horreur totale !

Je ne peux imaginer ce que serait la vie, ma vie, sans voir les couleurs, le ciel, les fleurs, la nature, ni même ce film, etc..

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨
SOUVENIR

Je me souviens d’une scène avec mon fils qui avait une douzaine d’années.
Nous étions dans un magasin de sport, nous déambulions tranquillement entre les rayons, sans parler.
Juste devant nous se trouvaient Gilbert Montagné et sa femme..

Puis sans que nous nous y attendions, alors que nous étions derrière le couple, Gilbert Montagné s’est arrêté et écarté sur le côté pour nous laisser passer. Nous ne faisions alors pas un seul bruit, sur la moquette. Il avait senti notre présence.

Cela a vraiment intrigué mon fils qui n’en revenait pas, et m’a dit ensuite d’un air très étonné : Comment a-t-il a fait ? On n’a pas fait de bruit !

Les aveugles développent un 6ème sens qui m’échappe et que je pourrais presque leur envier parfois, car au fond, je me demande souvent, s’ils ne sont pas plus (clair) voyants que moi !

La surdité m’interpelle tout autant.. Ne pas pouvoir écouter les divers sons tels que le chant d’un oiseau, le bruit du vent, des vagues, de la pluie qui tombe, Mozart, etc….

En sortant de la salle, je m’interroge tout autant, quand Sœur Marguerite évoque le langage des signes ?

Avec le langage des signes, dit-elle, il faut d’abord apprendre à Marie le nom des choses tel qu’un couteau, une assiette, puis seulement après, aborder les verbes, les qualificatifs, tels que chaud, froid, etc….

Comment traduire par des signes toute la richesse et subtilité du langage ??

A NOTER

Le film est sous-titré pour les sourds, et produit en audio-description pour les aveugles. Oui, appelons un chat un chat !
Et quand il n'y a pas d'échanges parlés, ce que l'on entend est noté : un soupir, une porte qui claque, le vent dans les arbres.........

Si vous désirez en savoir plus sur cette histoire, lisez ce texte superbe extrait d'un livre écrit en 1910, racontant l'histoire de Marie :
http://www.biblisem.net/narratio/lenotssm.htm

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

CONCLUSION

Ce film tiré de l'histoire vraie de Marie, (à quelques nuances près, comme son âge) est bouleversant et révèle le magnifique parcours de Marie persévérante. Il m'a touchée en plein coeur et bluffée..

Oui, j’ai beaucoup aimé la biographie de cette fillette qui avait, dans la réalité 10 ans lorsqu'elle est arrivée chez les Soeurs.

Ce film est certes émouvant, mais plein d'espoir, quand on découvre le parcours et la réussite de Marie....

Ames sensibles, sortez vos mouchoirs.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 699 fois et a été évalué à
95% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • AlainTanguy publié le 11/12/2014
    bonne idée pour changer de mes us et coutumes
  • dany67 publié le 04/12/2014
    Même si j'aime la SF et les effets spéciaux, je le verrai en DVD, en espérant qu'il me bouleversera autant que "l'enfant sauvage" de Truffaut ! ;o)
  • dany67 publié le 04/12/2014
    Le plus dingue, c'est que même plutôt documenté sur les sorties ciné et abonné à plusieurs newsletter de sites cinéma, je n'ai pas entendu parler de ce film !?
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Marie Heurtin (12 novembre 2014)

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 08/11/2014