The Door (1 juin 2016)

Images de la communauté

The Door (1 juin 2016)

> Voir les caractéristiques

40% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "The Door (1 juin 2016)"

publié le 21/11/2016 | IIIMelusineIII
Membre depuis : 23/07/2005
Avis : 289
Lecteurs satisfaits : 110
Plus à mon sujet :
Je vais essayer de publier et de lire pendant mes jours de congé soit 2/semaine donc je n'oublie personne mais je suis lente 🐢
Moyen
Avantages une très bonne idée
Inconvénients mal interprêtée
très intéressant
Rire
Occasion
Public
Must ou navet ?
Histoire

"La PoOOoRTe !! Y a DeS CouRanTS D'AiR !"

J’étais ravie de voir la dernière production d’Aja mais force est de constater que c’est bien en dessous de ce à quoi je m’attendais. Bon, il n’est QUE à la production mais je suis toujours contente quand quelques chose en rapport avec lui sort. Donc là, c’est un peu une douche froide, ou du moins écossaise parce que tout n’est quand même pas à jeter !

.
*´¨ )
,.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)
¨(¸.•´ : (¸.•´ : (´¸.•

Pitch

L’histoire est plutôt classique mais avec quelques pistes intéressantes. Un couple décide de changer de vie et de s’installer en Inde pour construire leur vie de famille. Pendant des années tout va bien : leur famille s’agrandie d’un garçon et d’une fille, ils ont une grande et belle maison, des gens de maison et un joli chien.
Ce bonheur vole en éclats le jour où la mère : Maria ( jouée par Sarah Wayne Collies ) a un accident de voiture où son fils Oliver ( Logan Creran ) décède. Désespérée elle va tenter tout ce qu’elle peut pour pouvoir enfin faire son deuil.
Vous avez vu l’affiche et lu le titre, il y a une histoire de porte mal fermée ( et allé la facture de chauffage... ) et de gamin vénère ( l’éducation de nos jours... ).

.
*´¨ )
,.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)
¨(¸.•´ : (¸.•´ : (´¸.•

Mon avis éclairé et très pertinent

Bon, ce film ne m’a pas totalement convaincue mais il y a quand même des choses à sauver !

Le premier problème ( qui est majeur ) c’est les personnages de ce film. À aucun moment je me suis sentie en empathie avec eux. La scène de l’accident de voiture aurait pu être / du être bouleversante mais là rien ne se passe. La première fin ( j’appelle ça “première fin” pas parce qu’il y a une fin alternative mais il y a, en quelque sorte, deux fins ) non plus ne m’a pas chamboulée. J’ai rien ressenti. Et chose extraordinaire pour moi, la scène du chien ne m’a même pas tiré de larme.
Me dites pas que je vous spoile en vous parlant du chien. Un chien dans un film d’horreur vous vous attendez à quoi ?!
Les personnages ne sont donc pas du tout aboutis, leur psychologie n’est pas du tout fouillée et je pense aussi que ça vient du jeu des acteurs.
Je ne suis pas une grande fan de Sarah Wayne Callies qui joue la maman. Vous la connaissez peut être pour son rôle d’infirmière dans Prison Break ? Je la trouve plate, sans charisme. Elle est censée jouer une mère qui a perdu un enfant et surtout elle est censé être en dépression et là c’est absolument pas crédible. Mais vraiment pas...
Il y a aussi le père : Michael interprété par Jeremy Sisto que je connaissais pour l’avoir vu dans la série New-York Police Judiciaire ( et pas dans ma version préférée ). Alors déjà je le trouve un peu molasson dans cette série mais là on passe un level ! Mais bon je pense que c’est surtout un problème de scénario pour lui. Il n’a pas un rôle très fouillé, il n’est pas souvent présent, c’est juste un spectateur dans l’histoire. Donc finalement il ne sert pas à grand chose. C’est l’élément stable du film quoi.
Les enfants non plus ne sont pas inoubliables...
Donc un gros problème ai niveau de l’écriture des personnages.

Un autre gros problème de ce film c’est l’ambiance. Il n’y a pas réellement de tension. Ça ne fait pas peur en fait. La seule chose qu’a utilisé le réalisateur pour nous faire flipper c’est ce qu’on appelle les jump scare : nous faire sursauter avec des chocs ( genre un truc qui apparaît d’un coup ). Et ça, c’est vraiment la solution de facilité dans les films d’épouvante. Il n’y a pas de construction dans l’horreur, ni de vraie tension qui nous fait regarder le film avec les mains devant les yeux ( oui ça m’arrive ). Et du coup regarder un film d’horreur qui fait pas peur ben bofbof hein...
Le truc c’est que déjà l'exécution est classique : un couple, des enfants dont un mort, un chien, une personne qui sert de guide, un peu de possession... Et pourtant le film aurait pu vraiment se distinguer parce que tout n’est pas à jeter, au contraire. Il y a pas mal de bonnes pistes mais qui ne sont pas ou peu exploitées. C’est hyper dommage.
Déjà on est en Inde, ça fait donc tout un folklore à exploiter, de nouvelles légendes, de nouveaux mythes, des paysages différents, des coutumes inconnues... Je n’ai pas souvenir d’avoir vu beaucoup de films d’horreurs indiens ou qui se passent en Inde. On a soupé de l’américain, du français, de l’espagnol et de l’asiatique mais pas vraiment d’indien. Et moi ça m’intéressait vachement. Sauf que là c’est raz des pâquerettes. Tout ce qui en sort c’est un temple, une secte de mecs quasi à poil et un croque mitaine avec 4 bras. Peut mieux faire ...
L’autre très bonne piste c’est la situation familiale : des parents en deuil de leur enfant. Sur le même thème il y a Vinyan que je n’ai toujours pas vu, faut que je me le procure !
Ça aurait pu créer un climat très pesant et vicié. C’est dommage.
En fait je pense qu’il y a eu un problème au niveau du script. Et le scénario a été écrit par le réalisateur : Johannes Roberts à qui on doit d’autres films d’horreur que je n’ai jamais vu. Mais du coup ça ne me donne pas envie !
C’est donc bien dommage parce qu’il y a de bonnes choses dans ce film mais mais faite.

Pour finir : la fin. Je disais qu’il y avait deux fins. Il y a la fin de l’histoire en court et la fin du film. C’est peut être pas très clair dit comme ça mais c’est vrai qu’il faut le regarder c’est plus simple !
La première fin, celle de l’histoire est bien. J’aime bien l’idée, on se vautre pas dans les fins gnangnans ou alambiquées. J’aime ça : droit au but et “réalistes”.
Quant à l’autre fin, les dernières images du film, ça m’embête. Je n’aime pas les fins ouvertes, qui préparent à un deuxième opus. J’aime les vraies fins courageuses où le mec dit “j’ai fait un film, du début à la fin donc ça doit se clôturer.” ( ouais j’aime les vrais mecs haha ! )

.
*´¨ )
,.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)
¨(¸.•´ : (¸.•´ : (´¸.•

Du coup

Ben du coup bof. Il y a pas mal de bonnes pistes qui ne sont pas exploités ( comme le folklore indien ou le deuil mais j’en ai déjà parlé au dessus ) et c’est bien dommage.
Si on rajoute à ça la réalisation qui ne m’a absolument pas convaincue puisqu’elle tombe dans la facilité et des acteurs à côté de la plaque ( pas forcément que à cause de leur jeu mais aussi parce que leurs persos sont pas aboutis )... Je ne suis pas ravie de ce que j’ai vu !

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 372 fois et a été évalué à
59% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • monphiphi publié le 01/12/2016
    Une découverte ... mais non en fait pas tenté plus que ca
  • cricri77680 publié le 27/11/2016
    Très bon avis, du coup je ne le verrai pas ;-)
  • cricri77680 publié le 27/11/2016
    "Vous avez vu l’affiche et lu le titre, il y a une histoire de porte mal fermée ( et allé la facture de chauffage... ) et de gamin vénère ( l’éducation de nos jours... )." --> :-)
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : The Door (1 juin 2016)

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 29/05/2016

This page moved permanently here: http://www.ciao.fr/The_Door_1_juin_2016__Avis_1472980