Oppression

Images de la communauté

Oppression

> Voir les caractéristiques

60% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Oppression"

publié le 12/12/2016 | IIIMelusineIII
Membre depuis : 23/07/2005
Avis : 287
Lecteurs satisfaits : 109
Plus à mon sujet :
Je n'arrête pas d'écrire des avis, ne pensez pas ça, c'est juste l'année qui met du temps à démarrer ;-)
Bien
Avantages ça se regarde
Inconvénients twist foireux
très intéressant
Rire
Occasion
Public
Must ou navet ?
Histoire

"PaRFaiTE RoMCoM"

J’ai bien l'impression qu’en ce moment les termes d’horreur et de fantastiques sont utilisés à bien mauvais escient. Le dernier galvaudage en date vient du film Oppression. Ça serait, soit disant, un “thriller fantatique”. Je vous préviens donc : n’y allez pas pour le côté fantastique de ce thriller parce qu’il n’y a pas la moindre dose de fantastique ( à part peut être la fantaisie du twist improbable ) dans ce film.
.


*´¨ )
,.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ : (¸.•´ : (´¸.•

Pitch

Once upon a time, une gentille maman et un gentil papa décide d’envoyer leur garçon loin d’eux parce qu’il a été vilain. Mais le garçon n’est pas d’accord alors il se dispute avec son papa et comme le papa est en train de conduire, il se prend le camion d’en face. Du coup pof, le papa meurt et le garçon devient tétraplégique.
Et du coup la maman se retrouve a s’occuper du garçon ( qui est en fait son beau-fils ) et c’est pas une sinécure.
.


*´¨ )
,.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ : (¸.•´ : (´¸.•

Avis

C’est un huis clos et moi je suis fan des huis clos. Sauf que là, la scénariste s’est un peu trop inspirée de Shining et c’est gênant. On a la maison, la tempête de neige, la hache, la porte défoncée, les pas dans la neige, le petit garçon un peu perturbé... C’était pas très malin de faire ça parce que la comparaison est évidente et forcément Shining gagne...

On est en train de parler du scénar alors parlons du twist ! Bon... on est d’accord que c’est pas crédible une minute ( ou alors mon cerveau est pas assez malade pour envisager ça mais j’en doute j’ai un level assez élevé dans ce domaine ! ) mais, admettons, ben on le sens quand même bien venir. Surtout à cause du travail fait sur les seconds plans.
Et d’ailleurs je suis mitigée sur ça, j’aimerais bien avoir vos avis. Je trouve que les seconds plans participent à l’ambiance angoissante du film mais d’un autre côté, ils sont responsables du fait que le twist devient prévisible. J’arrive pas à savoir si ça sert ou dessert ce film et si c’est bien fait ou pas.
Bon mais du coup on sent le machin arriver et d’autant plus si on connaît les effets des benzodiasépine.

Par contre et contrairement à ce que j’ai pu lire, je trouve l’isolement plutôt bien fait et finalement assez crédible. Une femme qui a perdu son mari et qui se retrouve avec un beau fils très mal en point, qui, étant libéral, travaille de chez elle et se voit cloîtrer dans sa maison à cause d’une tempête de neige ( rien de bien original dans la météo du Maine ). Le postulat de départ est pas spécialement stupide. Il est déjà vu certes mais pas ridicule.
Ce qui est intéressant dans cet isolement c’est qu’en plus d’être géographique, il est aussi social. Il y a très peu de personnages qui apparaissent à l’écran : une dizaine seulement ( 11 si on compte l’apparition éclaire du shérif ). Mais on en a que deux de creusés : Mary Portman ( la mère ) et Stephen Portman ( le fils ). Les autres ne sont qu’accessoire, ils nous font regarder ailleurs.
Sauf le psy qui intervient un peu plus mais en réalité il n’est là que pour nous permettre de mieux connaître Mary. Sa dernière scène est épiquement ridicule ! Pire que Marion Cotillard dans Batman. Mais grâce à lui Mary peut se confier et donc on l’appréhende mieux parce que qui dit peu de perso dit peu de dialogue alors il fallait bien qu’on ait la possibilité de ressentir de l’empathie pour elle, pour qu’on rentre dans le film. Malheureusement ça ne marche pas tip top. Je ne me suis pas vraiment sentie en communion avec les perso et du coup j’ai jamais réellement eu peur pour eux.
Alors que, par exemple, dans Buried, un huis clos dans un cercueil avec un seul perso, je m’étais bien attachée au perso.

Ceci dit j’ai quand même eu mon petit coeur qui a battu la chamade pendant la séance de cache-cache et je me suis un peu cachée derrière mon manteau ( il fait un peu frisquet dans mon ciné alors je me sers de mon manteau en plaid ) mais je suis une jeune-fille sensible...

Et oui j’ai eu peur quelques fois mais j’en suis pas fière puisque la méthode employée pour arriver à me faire sursauter était honteuse : jumpscare et encore des jumpscare . Y en a pas beaucoup et le but est plus de maintenir la tension que de nous plonger dans l’horreur mais ça reste trop facile, ce sont des procédés de fainéants malhonnêtes. Je propose de faire une pétition pour que ça cesse.

Si je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, c’est pas forcément à cause des acteurs.
J’ai trouvé qu’à part le psy joué par Oliver Platt, tout le monde s’en sortait bien.
Naomi Watts, en plus d’être belle, joue aussi bien que moi la dépression et la noyade sous les petites boulettes de mépris que t’envoie la vie. Et son comportement est plutôt crédible , elle fait pas la débile comme beaucoup de perso le font dans ce genre de films.
Quant à Stephen c’est pas mal non plus. Déjà j’aimais bien cet acteur ( on le retrouve dans Stranger Things où il m’avait bien plu aussi ) et en plus je le trouve mimi. Le pauvre, il n’est qu’amour et romantisme dans ce film, il est juste incompris le choupi

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 416 fois et a été évalué à
69% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • sandeedie publié le 16/02/2017
    Je ne connais pas ce film.
  • Elisa_Hugo publié le 20/12/2016
    Je ne connais pas du tout
  • ilveusavoir publié le 18/12/2016
    J'ai eu de la peine à suivre l'avis non sur la description mais le contenu, en résumé un film psychologique, huit clos psychologique et beaucoup de danse (twist) . Cela ne donne pas vraiment envie. Le sujet en général ne semble pas très original .
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Oppression

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 30/11/2016