London Dungeon, Londres

Avis sur

London Dungeon, Londres

Evaluation générale (5): Evaluation totale London Dungeon, Londres

 

Tous les avis sur London Dungeon, Londres

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Donjons et wagons

3  12.01.2009

Avantages:
Une attraction originale .  .  .

Inconvénients:
.  .  . victime de son succès .

Recommandable: Oui 

Détails:

Intérêt

Fréquentation et Affluence

Amplitude Horaire

Accueil et Service

Rapport Qualité Prix

plus


madmike

Plus à mon sujet: 08/10/14... A la réflexion, je préfère le commandement "Tu ne tueras point" à la sourate &...

Membre depuis:16.06.2000

Avis:4160

Lecteurs satisfaits:59

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 24 membres de Ciao en moyenne: très intéressant




Préambule



Le London Dungeon , autrement dit les oubliettes de Londres ou le cachot de Londres, puisque donjon fait partie des faux amis si anglais, se terre depuis plus de vingt ans sous les arcades d'une voie de chemin de fer londonienne , et cette attraction horrifique a eu un tel succès qu'elle a même été déclinée depuis en variantes par ailleurs : la version parisienne, dite Les mystères de Paris , fut fort éphémère, mais il existe aujourd'hui des déclinaises de ce « dungeon » à York , Amsterdam et Hambourg .

Le London Dungeon était jadis une version horrifique de Madame Tussaud's , musée de cire ne présentant que les scènes les plus gore de l'histoire anglaise, ce qui en faisait une attraction bien fun et totalement originale, mais il a changé de style il y a quelques années, et est désormais un parc d'attraction urbain, faisant essentiellement intervenir des acteurs dans ses décors, où les mannequins de cire sont désormais fort rares.

Le succès ne s'en est tout cas point démenti, et les visiteurs se pressent devant son entrée malgré des tarifs fort élevés. J'ai profité d'un de mes passages à Londres pour aller découvrir ce nouveau London Dungeon


Une attraction légèrement excentrée



Londres était jadis centré autour de La Tour de Londres , mais le centre de la ville s'est déplacé avec les siècles, et se situe désormais nettement plus en amont de la Tamise , du côté de la gare de Charing Cross , où l'on trouve d'ailleurs la prestigieuse National Gallery , ainsi que l'église de Saint-Martin in the Fields rendu célèbre par Quatre mariages et un enterrement .

Le London Dungeon se situe en fait à mi-chemin entre ce centre ancien et ce centre moderne, dans une zone finalement un peu excentrée , quoique quand même facilement accessible, puisque le métro London Bridge (sur la Jubilee Line et la Northern Line du tube) est à une centaine de mètres de l'attraction, et constitue évidemment le meilleur moyen de s'y rendre, même s'il est sans doute sympa par beau temps de suivre la promenade aménagée sur la rive Sud de la Tamise qui permet aux flâneurs de se promener depuis le pont de Charing Cross jusqu'à cette extrémité du quartier de Southwark .

L'on trouve dans le même coin la cathédrale de Southwark
Photos pour London Dungeon, Londres
  • London Dungeon, Londres London Dungeon
  • London Dungeon, Londres London Dungeon
  • London Dungeon, Londres London Dungeon
  • London Dungeon, Londres London Dungeon
London Dungeon, Londres London Dungeon
La file d'attente est longue à l'entrée
, spectaculaire bâtiment gothique même s'il fut remanié au XIXème siècle, et le tout nouveau London Tombs , qui me paraît être un concurrent du London Dungeon surfant sur la proximité pour attirer le chaland - il était d'ailleurs amusant de voir les démarcheurs de cette nouvelle attraction tenter de détourner les touristes venus a priori voir le London Dungeon , et leur demander s'ils avaient déjà acheté leur billet, tentant d'amener dans cette nouvelle attraction les visiteurs venant ici sans billet prévendu…



Tout en souterrain et en groupe



Les visiteurs sans billets queutent pour la caisse, les autres, et c'est mon cas en l'occurrence puisque j'ai acheté un billet combiné l'avant-veille chez Madame Tussaud's , rentrent directement, échangeant leur contremarque contre le droit de passer. Quoi qu'il en soit, l'on se retrouve à ce moment dans une zone d'attente, la ville assiégée , décor assez sympathiquement gore quoique mal éclairé qui présente les horreurs de la guerre médiévale, dans une version sans doute assez largement fantasmée. Cet espace correspond un peu à l'esprit de l'ancien London Dungeon , et il est le seul moment où l'on peut contempler à loisir le décor, et les tripes et crânes de cire de ces quelques scènes bien croquignolettes. A beaucoup de loisirs même, puisque dans la pratique il faut quand même attendre son tour un tantinet avant de pouvoir passer à la suite des opérations ! L'ambiance est du coup un peu gâchée par ce côté « wait and see », qui empêche de se déplacer librement, et contraint à subir une attente debout pas spécialement plaisante, au lieu de faire de cette zone un espace de flânerie libre comme c'était le cas jadis.

La raison de cette attente se comprend bien vite ensuite, puisque en fait la visite du reste du London Dungeon se fait en groupes , guidés par les différents intervenants de la maison. De ce fait, il est impossible de se démarquer du groupe, et l'on se retrouve à suivre ce rythme imposé, d'autant plus pénible que les groupes sont conséquents, et même trop importants en regard des espaces prévus. Les intervenants passent plus de temps à faire avancer le wagon de touristes et les parquer comme ils peuvent qu'à faire leur numéro proprement dit, et cela fait que l'on n'accroche pas trop, faute d'être vraiment immergé dans l'atmosphère sombre comme il se devrait. Autant j'avais apprécié les petits groupes et le rythme serein de l' Amsterdam Dungeon , la version amstellodamoise, autant j'ai été déçu de ce travail à la chaîne dans la maison mère, visiblement victime de son succès.

Chaque décor est le cadre d'un numéro différent, et l'on peut ainsi sous prétexte de peste voir opérer un chirurgien maladroit, moins convaincant d'ailleurs que son confrère amstellodamois, ou un tribunal juger de façon expéditive quelques victimes choisies dans le groupe,là encore avec moins de fioritures qu'à Amsterdam. Un peu auparavant l'on démontre le bon usage des instruments de torture, ce qui est toujours amusant mais ici un peu bâclé.

Un labyrinthe de verre offre quelque amusement, mais la taille du groupe fait qu'il est vraiment difficile de s'y perdre, et d'être surpris par les rares automates visibles, tandis que l'évocation du grand incendie de Londres en 1666 se réduit à une simple projection vidéo dans un décor, ce qui est quand même très minimaliste comme attraction ! Les victimes de Jack l'éventreur sont citées, avant qu'il n'apparaisse très brièvement dans une taverne, mais dans l'ensemble cette partie théâtrale de la visite souffre de décors trop exigus, et souvent vraiment mal éclairés, ce qui rend d'ailleurs la photo (autorisée seulement sans flash) à peu près impossible.

Le parcours comporte aussi deux attractions dynamiques. La première est une promenade en bateau d'une brièveté affligeante , et où il ne se passe presque rien, à part que l'on est plongé dans le noir, ce qui m'a vraiment donné l'impression que l'on se fichait de moi - celle-là est vraiment à oublier ! La seconde est nettement plus fun, puisqu'il s'agit sous prétexte de gibet d'une chute libre de quelques mètres sur un siège amorti ensuite, et je dois avouer que c'est là fort impressionnant , bien que très bref par essence, mais au moins cette ultime attraction permet-elle de rester sur une bonne impression…


Une boutique décevante et un sentiment d'inachevé



Deux heures environ se sont passés depuis l'entrée dans le London Dungeon et une heure et demie à peu près depuis le début du parcours guidé, et c'est fini ! C'est un peu court au regard des tarifs pratiqués ici (même si la récente baisse de la livre sterling sur fond de débâcle financière les a rendu un tantinet moins scandaleux), et si l'on défalque les temps de pérégrination et d'attente diverse, l'on se dit que finalement le spectacle lui-même est très bref ! La version amstellodamoise était de ce point de vue nettement plus dense, les petits groupes et décors plus fouillés ne donnant pas cette impression de rester sur sa faim.

Ici les décors sont souvent assez simples , et même parfois omis, et l'attraction joue beaucoup sur l'obscurité. Or il se trouve que j'ai un peu passé l'âge d'avoir peur du noir, et il en faudrait un peu plus pour m'impressionner ou simplement me laisser de grands souvenirs. Et de même la première des attractions dynamiques, la promenade en bateau, est un vrai foutage de gueule, si je puis me permettre cette expression, alors que dans l' Amsterdam Dungeon il y avait un vrai parcours dans une sorte de grand huit, nettement plus impressionnant !

La boutique est assez décevante elle aussi, en vendant des tas de bricoles macabres très dans l'esprit gothique (style crâne en plastique), mais pas grand-chose en rapport avec le London Dungeon lui-même. Ah, si, on peut, moyennant un prix exorbitant, acheter sa photo lors de l'attraction du « gibet », mais c'est à peu près tout ce qui est directement lié à l'attraction, et le plus amusant se trouve finalement côté toilettes, dont les portes sont décorées façon cercueil… Il serait d'ailleurs possible à partir de ce point de repiquer pour un deuxième tour, mais vu l'intérêt très moyen de l'attraction, il faut être motivé pour gruger ainsi…



En conclusion



Le London Dungeon n'est pas à la hauteur de sa réputation .

L'attraction horrifique londonienne était jadis un musée de cire sympathiquement gore, mais, en voulant se mettre au goût du jour et devenant une sorte de parc d'attractions urbain, il s'est un peu fourvoyé, en ne parvenant pas à mettre totalement dans l'ambiance des visiteurs trop nombreux au regard de sa capacité d'accueil.

La visite n'est pas désagréable, certes, et l'on peut s'amuser du décor initial ou du labyrinthe de verre, et se laisser surprendre par l'attraction finale du gibet, mais je recommanderai plutôt aux amateurs du genre d'aller voir la variante amstellodamoise, l' Amsterdam Dungeon étant à la fois moins onéreux et plus réussi que sa maison mère !

Le London Dungeon vit sans doute un peu trop sur sa réputation, mais ça finira bien par se savoir qu'il n'est plus à la hauteur de sa notoriété, et peut-être d'ailleurs la présence d'une attraction similaire et concurrente en face sera-t-elle l'aiguillon qui lui manquait pour se renouveler et se révéler fidèle aux attentes des visiteurs ?

En attendant une éventuelle reprise en main, ce n'est à mon sens pas une priorité, et en tout cas pas intéressant au tarif standard hors promo ou billets combinés…

Note : 5/10



* London Dungeon
- ouvert tous les jours sauf Noël
- horaires variables : de 10h30 à 17h00 a minima, avec ouvertures étendues (à partir de 09h30 et jusqu'à 18h30 ou 19h00) durant certaines périodes de vacances et en été et en revanche fermeture anticipée à 16h00 la veille de Noël (Christmas Eve), le lendemain de Noël (Boxing Day), le 31 décembre et le jour de l'an
- £21,95 l'entrée adulte (soit 23,50 euros ou 154,00 francs)
- £34,26 le billet combiné London Dungeon + Madame Tussauds (formule plus intéressante vu le prix des deux attractions), avec possibilité de faire la deuxième visite dans les 40 jours suivant la première
- Tooley Street ; London
- Mo : London Bridge (Jubilee line, Northern line)

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
jacquesherve

jacquesherve

12.05.2012 10:58

Un lieu que je déconseillerai aux jeunes enfants et aux ados afin d'éviter qu'ils dérapent en grandissant. Quant aux produits dérivés, rare sont ceux qui méritent l'achat.

willymax

willymax

02.04.2009 12:31

passer tout ce temps a faire la queue ça me soulerait

Arwena

Arwena

07.02.2009 21:27

Je suis passée plusiurs fois devant et à chaque fois il y a une queue longue. Merci pour ton avis.@+

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur London Dungeon, Londres a été lue 4206 fois et a été évaluée:

exceptionnel (18%) par:
  1. jacquesherve
  2. PommeLapin
  3. parenthese
et aussi par 2 autres membres

"très intéressant" (82%) par:
  1. willymax
  2. superphanie
  3. foliesage
et aussi par 20 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité