Avis sur

Apple Mac OS X 10.5 Leopard

Evaluation générale (3): Evaluation totale Apple Mac OS X 10.5 Leopard

2 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 99,99 EUR à 102,62 EUR  

Tous les avis sur Apple Mac OS X 10.5 Leopard

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Roaaaaaaaaaarrrrrrr !!!

5  01.12.2007 (01.04.2008)

Avantages:
Time Machine, Cover Flow, Coup d'Oeil, Widgets Web Clip, performances

Inconvénients:
1 ou 2 p'tite lacune, barre de menus semi - transaparente (bof  ! )

Recommandable: Oui 

pegase068

Plus à mon sujet:

Membre depuis:20.08.2007

Avis:46

Lecteurs satisfaits:6

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 20 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

J'en ai déjà parlé dans plusieurs avis : et bien voilà, c'est fait ! Je suis passé à Mac OS X Leopard !


Minou, minou, minou
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Leopard est la 6e version de Mac OS X, né de la fusion de Mac OS, le système d'exploitation "historique" des Mac et de NextStep, OS de la société Next (créée par Steve Jobs, co-fondateur et actuel patron d'Apple) rachetée par Apple en 1996. Toutes les versions de Mac OS X portent un numéro (10.0, 10.1, 10.2,...) et un nom de code qui est le nom d'un félin. Celui-ci est plus ou moins devenu officiel depuis la version 10.2. Il y a eu :

- 10.0 Cheetah (Guépard)
- 10.1 Puma
- 10.2 Jaguar
- 10.3 Panther
- 10.4 Tiger

et depuis le 26 octobre 10.5 Leopard.

Chaque version peut être désignée par son numéro, son nom de code ou les 2. Mais généralement on utilise seulement le nom de code. Donc pour Leopard, c'est "Mac OS X Leopard" ou "Leopard".

Je l'ai installé sur mon iMac Intel Core Duo 1,83 Ghz avec 1,5 Go de RAM tournant sous Tiger. La configration minimale est :

- un G4 à 867 Mhz ou +, G5 ou Intel
- 512 Mo de RAM (mais 1 Go ou plus sont chaudement recommandés)
- un lecteur de DVD
- 9 Go d'espace disponible sur le disque dur.
Certaines applications requièrent des configurations particulières. Voir là : http://www.apple.com/fr/macosx/techspecs/.


Oh la belle boîte !
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Leopard est vendu dans une magnifique boîte noire avec un effet 3D (on peut même se voir dedans !) dans laquelle on trouve :

- la galette d'installation du félin
- un livret expliquant la procédure d'installation (tout n'est pas détaillé) et présentant les nouvelles fonctions de Leopard en expliquant comment les utiliser
- des autocollants avec le logo Apple.


Allez zou, dans la cage !
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L'installation ne présente pas de difficultés particulières. On insère le DVD d'installation dans le lecteur. On double-clique sur "Installation Mac OS X". On entre le mot de passe administrateur s'il le demande (moi, il me l'a demandé) et on clique sur "Redémarrer". L'ordinateur redémarre sur le disque d'installation, ce qui est un peu plus long que le démarrage sur le disque dur. Donc pas d'inquiétude à avoir : c'est normal.

Première étape : avant de démarrer le processus d'installation, l'installeur vérifie la cohérence du DVD afin de s'assurer que le disque est en état de permettre une installation sans heurt.

Puis démarre l'installation à proprement parler :

1) on commence par choisir la langue : par défaut le Français est proposé. Donc on peut passer à l'écran suivant.
2) on choisit le disque d'installation
2bis) en bas de la fenêtre de sélection du disque d'installation il y a un bouton "options". En cliquant dessus, on accède à un écran permettant de choisir le mode d'installation. On en compte 3 :

- la mise à jour simple (proposée par défaut - si on ne clique pas sur "options" c'est ce mode qui sera utilisé) : Leopard s'installe par dessus la version précédente et se comporte donc comme une simple mise à jour (contrairement à Windows, il n'y a pas de version mise à jour et de version complète : il n'y a qu'une version complète qui s'installe par dessus ou à côté de la version précédente),

- la méthode "Archiver et installer" : Leopard s'installe à côté de la version précédente qui est conservée dans un dossier "Previous System" dans lequel on pourra aller chercher les éléments qui n'auraient pas été transférés et récupère le contenu du dossier utilisateur et les réglages si la case et cochée (chez moi elle l'était),

- la méthode "Effacer et installer" : l'installeur efface complètement le contenu du disque dur et installe Leopard. Un assistant de migration permet toutefois de réintégrer les données stockées sur un autre disque.

Les avis divergent sur la meilleure méthode d'installation mais je déconseille toutefois la première. Mieux vaut repartir avec un système neuf. Personnellement j'ai choisi la méthode "Archiver et Installer", la dernière me paraissant trop fastidieuse (pour dire la vérité, je n'ai pas eu le courage). Pour l'instant, je ne regrette pas. Mais quelle que soit la méthode choisie, avant de procéder à l'installation, pensez à sauvegarder vos données sur un autre disque ou mieux encore de cloner votre système sur un disque dur externe avec un utilitaire comme Carbon Copy Cloner, ce qui vous permettra de redémarrer dessus en cas de problème lors de l'installation de Leopard.

On valide.

3) on passe à l'écran où on peut personnaliser l'installation (en excluant par exemple certains pilotes de périphériques dont on n'a pas l'utilité) et on lance l'installation. Ne faîtes pas trop attention au temps restant indiqué qui est assez fantaisiste et à géométrie variable : par exemple à un moment il va vous indiquer qu'il reste 2 heures et 5 minutes après 35 minutes ! Quant à la dernière minute, elle dure plus de 60 secondes.

4) A la fin votre Mac vous annonce que la bête a été installée avec succès et vous demande de redémarrer en cliquant sur le bouton ad hoc. Vous le faîtes et le Mac redémarre sur le disque dur et vous affiche le bureau de Leopard avec le fond d'écran spatial.

Bref, tout compris (vérification du DVD et installation par "Archiver et Installer"), l'opération a duré 1h10. Aucun problème à signaler.


Bonjour Leopard !
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Après le redémarrage il y a 2 changements qui se remarquent tout de suite :

- la barre de menus semi-transparente : personnellement, je trouve ça d'un intérêt très discutable (je ne peux même pas dire que c'est fun). Mais ça ne gêne pas la lecture des menus - et c'est le principal - donc je fais avec.
- le Dock en 3D : ça en revanche, c'est très sympa. Les icônes se reflètent dans le Dock, le triangle noir qui indiquait qu'une application est ouverte a été remplacé par une lueur bleue du plus bel effet, le trait de séparation entre la partie applications et le reste a été remplacé par un "passage piéton" (c'est à ça que ça ressemble :D). Pour le reste pas de changement : le Dock conserve les options des versions précédentes (réglage de la taille, effet de zoom, position,....). A noter toutefois que l'effet 3D n'est visible que si vous laissez le Dock en bas de l'écran (ça tombe bien : c'est toujours là que je l'ai mis). Si vous le mettez à gauche ou à droite, il reprend un aspect 2D.

Autre changement esthétique important : les fenêtres du Finder adoptent un look à la iTunes (et il n'y a pas que le look qui a été repris d'iTunes, vous le verrez un peu plus loin).


Quid novi ?
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Officiellement, il y a plus de 300 nouveautés. Je ne vais pas toutes les détailler mais seulement vous parler de celles que j'ai testé.

CoverFlow et Coup d'Oeil
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Je vous le disais à l'instant : il n'y a pas que le look d'iTunes qu'ont adopté les fenêtres Finder. Il y a aussi Cover Flow, aussi appelé dans iTunes "Navigateur de pochettes". On ne le trouve que dans iTunes 7 (Mac ou Windows). Il s'agit d'un mode de navigation dans la bibliothèque iTunes en faisant défiler les pochettes des albums importés.
Ce mode a donc été intégré au Finder de Leopard et permet de naviguer dans ses dossiers en faisant défiler un aperçu du fichier. Il est compatible avec de nombreux formats de fichiers (pdf, jpeg, Pages, .doc, .xls,....). Plus fort : si votre fichier contient plusieurs pages, vous pouvez faire défiler les pages en cliquant sur les boutons flèche gauche et flèche droite qui apparaissent lorsque vous amenez le pointeur de la souris sur l'aperçu. Dans le cas d'une vidéo, vous pouvez la regarder juste en cliquant sur le bouton lecture qui apparaît sur l'aperçu lorsque vous amenez le pointeur de la souris dessus.
Je précise que faire défiler les pages ou lancer la lecture d'une vidéo dans un aperçu Cover Flow ne provoque pas le lancement de l'application et l'ouverture du fichier. Tranquille Pépère !
Petit bémol : on ne peut combiner Cover Flow avec la si pratique vue en colonne. Dommage ! Donc je jongle entre les 2.
A part ça, le défilement est très fluide.

Cela dit, l'aperçu dans Cover Flow n'est peut-être pas assez grand pour vous. Qu'à cela ne tienne : utilisez Coup d'Oeil ! Coup d'Oeil vous offre un aperçu de votre fichier dans une fenêtre indépendante (et de taille respectable). Comme avec Cover Flow, vous pouvez faire défiler les pages d'un document (mais cette fois-ci, non pas avec des boutons flèches gauche et droite, mais avec l'ascenseur ou la molette/bille de votre souris, comme dans un document ouvert) ou lire une vidéo. Et si ce n'est pas encore assez grand (mon Dieu que vous êtes gourmands !), vous pouvez passer l'affichage en plein écran. Et comme avec Cover Flow, faire défiler les pages ou lire une vidéo ne provoque pas le lancement de l'application et l'ouverture du fichier. Essayez avec des fichiers PDF, vous verrez : c'est le pied intégral !
Pour utiliser Coup d'Oeil, cliquez sur le bouton de la fenêtre Finder ou appuyez sur la barre d'espace (et appuyez de nouveau sur la barre d'espace pour refermer la fenêtre).
Là aussi, c'est très fluide.
Et vous pouvez utiliser Coup d'Oeil sans Cover Flow.

Piles (ou face ?)
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Les piles offrent un nouveau moyen d'accéder au contenu d'un dossier rangé dans le Dock. Selon le nombre d'éléments présents dans le dossier, le contenu s'affichera en éventail (jusqu'à 9 éléments) ou en grille (au-delà de 9. On peut cependant forcer l'affichage dans l'un ou l'autre mode.
Avec les piles, on a malheureusement perdu un autre mode de navigation dans les dossiers qui était bien pratique : la navigation par le menu contextuel du dossier dans le Dock qui permettait d'aller dans les sous-dossiers pour chercher un fichier sans ouvrir de fenêtre Finder (ce que ne permettent pas les piles qui s'arrêtent au premier niveau de dossier. Ensuite il faut afficher ce dossier dans le Finder). Il aurait été bien qu'Apple permette de choisir entre les 2 modes même si les piles sont proposées par défaut (dans une prochaine mise à jour peut-être). Il existe cependant des utilitaire qui permettent de rétablir la navigation par le menu contextuel.
Le principal intérêt que j'ai trouvé au concept a été de faire le ménage dans la partie Applications de mon Dock. Car il y avait du monde au balcon et j'avais beau avoir essayé de les ranger selon une certaine logique : j'avais parfois un peu de mal à en retrouver certaines. Je n'ai donc gardé en accès direct que celles que j'utilise souvent, celles pour lesquelles je peux importer un fichier par déposer sur l'icône dans le Dock (iTunes ou iPhoto) ou celles que j'utilise, qui ne sont pas rangées au premier niveau du dossier Application et qu'il ne faut pas déplacer (exemple : Utilitaire de disque, Terminal). Les autres sont accessibles avec la pile du dossier Applications.
2 piles sont mises dès le départ par Leopard : Documents et Téléchargement (dossier pour les téléchargements faits avec Safari).


Widget Web Clip
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Prenons un exemple : votre station de ski préférée affiche sur son site Internet une webcam vous permettant de voir l'état d'enneigement des pistes. Grâce aux widgets Web Clip, vous allez pouvoir en quelque sorte "capturer" cette webcam et la transformer en widget pour Dashboard (les widgets sont des sortes d'accessoires de bureau version moderne: il existe le même genre de choses dans Windows Vista ou avec les Yahoo Widgets Engine (ex-Konfabulator). Pour le faire, cliquez sur le bouton avec le ciseau de la barre de boutons de Safari, positionnez la zone de sélection sur la page et cliquez une fois pour la fixer, modifiez ses dimensions à l'aide des poignets pour adapter la taille à la sélection voulue et enfin cliquez sur "Ajouter". Dashboard se lance et affiche votre widget Web Clip. Désormais vous pouvez suivre l'évolution de l'enneigement des pistes sans aller sur le site Internet de la station.


Time Machine (last but not least)
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ca, c'est LA nouveauté qui, lorsque j'ai vu les premières démonstrations de Leopard, m'a donné envie d'adopter le félin !

En effet, qui n'a jamais supprimé par mégarde un fichier ou un dossier et a vidé la corbeille ? Certes, il existe des utilitaires qui sous certaines conditions permettent de récupérer le fichier ou le dossier mais le résultat n'est pas garanti. Alors qu'avec Time Machine, c'est sans conditon (ou presque) et le résultat est garanti.

Pour fonctionner, Time Machine a besoin d'un second disque dur ou d'une partition de disque dur sur lequel, à intervalles régulier il va faire une sauvegarde incrémentale (on peut utiliser une partition du disque interne mais ce n'est pas recommandé : si le disque dur interne lâche, vous perdez tout : vos données et la sauvegarde Time Machine). Il va enregistrer les différents états de votre disque dur et vous permet donc de remonter à un état antérieur pour récupérer un fichier ou un dossier (ça marche aussi avec les contacts de Carnet d'adresses ou les photos d'iPhoto).

Au premier démarrage après l'installation de Leopard, si Time Machine détecte un disque dur connecté ou une partition de disque dur, il vous propose de l'utiliser comme disque pour sa sauvegarde. Vous pouvez en choisir un(e) autre. Ce disque / cette partition choisi(e), il en effacera le contenu pour faire sa sauvegarde.
Par défaut, il sauvegarde l'intégralité de votre disque dur. Cependant vous pouvez exclure certains éléments pour ne garder que vos documents par exemple (à définir dans le panneau Time Machine de l'application Préférences Système). Cependant, si vous le laissez tout sauvegarder, en redémarrant depuis le CD, vous pourrez restaurer votre système à un état antérieur, comme avec les points de restauration de Windows. Moi, c'est ce que j'ai fait.

Il fait d'abord une première sauvegarde. Une fenêtre de progression de la sauvegarde s'affiche à l'écran et pendant qu'il fait ça, le Mac est moins disponible pour le reste. Mais ensuite fort heureusement, il ne recopie pas tout intégralement comme la première fois. Sinon, je vous laisse imaginer le nombre de disques durs qu'il faudrait. Il n'y a plus de fenêtre de progression et le Mac est totalement disponible pour le reste. Bref, Time Machine fait sa petite tambouille sans vous déranger.
Les sauvegardes sont effectuées toutes les heures. Et si vous arrêtez votre Mac alors que Time Machine fait sa sauvegarde, Time Machine l'arrête et enregistre le moment où elle s'est arrêté et la reprend au démarrage. Je vous l'avais bien dit : sans vous déranger !
Les sauvegardes horaires sont conservées 24h, les sauvegardes quotidiennes un mois et les sauvegardes hebdomadaires jusqu'à ce que le disque dur soit plein. Et quand il est plein, Time Machine efface les sauvegardes les plus anciennes pour libérer de la place.
Pour la taille du disque dur ou de la partition dédié à Time Machine, je vous recommande une taille au moins égale à celle du disque dur interne. De l'expérience que j'en ai après une dizaine de jours d'utilisation, il semblerait que Time Machine soit assez sobre dans sa consommation d'espace disque.

Ensuite lors que vous vous voulez retrouver un fichier perdu, la fenêtre du dossier ou de la recherche dans les dossiers étant ouverte à l'écran, cliquez sur l'icône Time Machine dans le Dock. Celui-ci s'affiche dans une interface spatiale animée (superbe !) avec au premier plan l'état actuel de la fenêtre et derrière les états antérieurs enregistrés. Remontez dans le temps avec les flèches ou l'échelle chronologique à droite jusqu'à à arriver à un état de la fenêtre ou le fichier perdu est présent. Sélectionnez le fichier (vous pouvez utiliser Coup d'Oeil pour en voir un aperçu) et cliquez sur "Restaurer". Time Machine le ramène au temps présent. Et voilà !


Il ronronne bien le félin ?
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous allez me dire "tout ça, c'est bien joli mais quid des performances par rapport au Tigre ?". Bonne nouvelle, elles sont excellentes ! Et ce que alors que les exigences en RAM ont augmentées (512 Mo minimum contre 256 Mo pour Tiger). Mes applications tournent toujours aussi bien, voire même mieux. D'après ce que j'ai lu sur les forums, la gestion de la RAM a été améliorée dans Leopard.


Combien ça coûte (JPP Power !)
♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

129 euros la licence monoposte (199 euros le pack familial 5 postes). Pas cher du tout. La preuve : ajouter le pack iLife à 79 euros (lui aussi vendu exclusivement en version complète - soit un total de 208 euros pour un poste, et vous avez l'équivalent de la version Intégrale de Windows Vista + un logiciel (logiciel de création de musique, GarageBand). Je vous laisse comparer les prix.
Personnellement, je trouve qu'il vaut bien le prix demandé.

Il n'y a pas de clé d'activation à entrer pour utiliser Leopard (on n'est pas chez MIcrosoft). Donc techniquement, rien ne vous empêche d'acheter la licence monoposte et de l'installer sur plusieurs postes. Mais c'est illégal et vous trahiriez la confiance qu'Apple a placé en vous en vous faisant grâce des clés d'activations de produits.


Avant de partir
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Ultimes recommandations à suivre avant d'installer Leopard (parce que j'en vois plein sur les forums qui les ont oublié et après ils se plaignent d'avoir des problèmes) :

- assurez-vous que les versions des applications que vous utilisez tournent bien sous Leopard (les forums Mac sont très bien pour ça)
- assurez-vous aussi que vos pilotes d'imprimantes sont compatibles et allez sur le site du fabricant voir s'il n'y a pas de nouvelles versions adaptées pour Leopard
- avec Spotlight recherchez un truc qui s'appelle "Application Enhancer". Si vous le trouvez, il faut le désactiver. Sinon, vous risquez d'avoir de gros soucis au redémarrage après l'installation (syndrome windowsien de l'écran bleu). Si vous ne le trouvez pas, alors tout va bien et vous pouvez installer Leopard tranquillement. De manière générale désactivez toutes les applications qui modifient le système - exemple : Anacron - avant d'installer Leopard. Vous serez ainsi sûrs de ne pas avoir de soucis à cause de ces applications. Et avant de les réactiver, vérifier leur compatibilité avec Leopard et voyez s'il n'existe pas de version plus récente adaptée pour le félin.


Conclusion
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Il y a bien d'autres choses à découvrir dans Leopard. Je vous laisse les découvrir par vous même en allant par exemple sur la page consacrée à Leopard sur le site d'Apple : http://www.apple.com/fr/macosx.

Toujours est-il qu'en ce qui me concerne, je suis emballé par Leopard et vous le recommande chaudement.

Update 01/04/2008 (et ce n'est pas un poisson)
♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Récemment est sorti la mise à jour 10.5.2 de Leopard. Outre les habituelles améliorations et corrections de bug, Apple a rétabli la navigation par le menu contextuel dans les dossiers rangés dans le Dock, les piles restant d'usage. Pour réactiver cette navigation par le menu contextuel, il suffit de faire un clic droit sur l'icône du dossier dans le Dock et dans le menu contextuel choisir "Liste"'. Ensuite un simple clic sur l'icône et le contenu du dossier apraît dans un menu contextuel. Mon dossier Documents a ainsi retrouvé son cher menu contextuel de navigation dans son contenu (pour les autres dossiers j'ai laissé l'affichage en piles). Yeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeees !

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
gduteil

gduteil

14.12.2008 14:25

Très intéressant ton article

gduteil

gduteil

22.08.2008 12:53

Ca y est j'ai trouvé la rubrique mac, je vais relire cet avis vraiment.

tore

tore

04.05.2008 19:13

merci pour cet avis tres complet !

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
1x 360 Degrés Tournant le Stand Gris Conception de Léopard étui en Cuir PU pour Apple New iPad Mini à New Réveil Automatique et le Sommeil Cas de Couverture de Fonction + 1x Noir Long Stylus Pen Tablet de Téléphone Portable Set

1x 360 Degrés Tournant le Stand Gris Conception de Léopard ...

Protector Case rigide pour Apple New iPad Mini Protégez votre nouveau Apple New ...

plus

annonce

99,99 € Amazon Marketplace Electronique 99 Evaluations

Frais de port: 2,99 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Electronique

Mac OS X Leopard 10.5.6 Retail [import anglais]

Mac OS X Leopard 10.5.6 Retail [import anglais]

Mac OS X v10.5 Leopard requiert : Un ordinateur Mac avec un processeur Intel, ...

plus

annonce

103,63 € Amazon Marketplace Software 99 Evaluations

Frais de port: Livraison gratuit...

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Software



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Apple Mac OS X 10.5 Leopard a été lue 4331 fois et a été évaluée:

exceptionnel (37%) par:
  1. DarkZero
  2. NETENS
  3. lalou102
et aussi par 8 autres membres

"très intéressant" (63%) par:
  1. gduteil
  2. tore
  3. L1970
et aussi par 16 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Mac OS X 10.7 Lion Mac OS X 10.7 Lion
(+) Nouvelles fonctionnalités
(-) /
1 Avis
Achetez-le pour seulement 11,99 €
Apple MacOS X Apple MacOS X
(+) Simple, Fiable et Beau
(-) Aucun
31 Avis
Achetez-le pour seulement 1,70 €
Apple Mac Os X V10.6 Snow Leopard Apple Mac Os X V10.6 Snow Leopard
(+) fiable, efficace, rapide, prix
(-) pas un vrai nouveau système, mais le prix va avec
1 Avis
Achetez-le pour seulement 35,69 €
publicité