Vénézuela mon pays !

3  05.02.2007

Avantages:
il faut chaud toute l'année, l'hiver n'existe pas  !

Inconvénients:
pauvreté, insécurité, saison des pluies  !

Recommandable: Oui 

monboudechou

Plus à mon sujet:

Membre depuis:24.04.2006

Avis:55

Lecteurs satisfaits:26

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 33 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Bonjour à vous tous, je vais vous parler d'une ville qui se trouve au Vénézuela, il s'agit de la ville de Maracaibo où j'ai vécue toute mon enfance et une partie de mon adolescence. Je ne vais donc pas vous décrire cette ville comme une touriste de passage, mais comme une habitante qui y a vécue 7 ans, en plein milieu de la population et non dans les hôtels. Vous aurez donc un récit des plus réels !


C'est une ville paradisiaque alors attention les yeux !!!!


Situation géographique du Vénézuela (photos 1 et 2 )
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Le Vénézuela se trouve en Amérique latine au Nord-Est . Sachez que le Vénézuela est très grand (3 fois la France à peu près) mais pas aussi peuplé) il y a beaucoup de zones désertes et les concentrations massives de gens se situent dans les très grandes villes comme la capitale Caracas, Maracaibo, Ciudad Bolívar,Maturín, villes où j'ai vécu également.


On parle l'espagnol mais avec d'autres expressions, voir d'autres mots. Du coup lors de mon oral en espagnol ca n'a pas été évident de me faire complètement comprendre, malgré que ma langue maternelle soit l'espagnol et non le français que j'ai appris à l'age de 7 ans.


Le Président actuel est Hugo Chávez, on le loupe plus lui dans info ! mais je ne parlerai pas politique dans cet avis, y'en a assez à la télévision.


Le Vénézuela a été reconnue indépendant de l'espagne en 1821, ce fut un pays découvert par Christophe Colomb, d'où le fait qu'on y parle espagnol.


La Monnaie : Le Bolívar . Cette monnaie ou billets car ils n'ont quasiment plus de pièces, ne vaux absolument rien dans les autres pays. C'est à dire que 2 600 Bolívar se transforment en 1€ !!! Du coup quand on va là-bas on est très riche, mais quand on en revient on est très pauvre !


Les habitants sont les Vénézuéliens !


Maintenant que vous savez parfaitement ce qu'est le Vénézuela, parlons plus particulièrement de la ville de Maracaibo.

Situation géographique de Maracaibo (photo 3)
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Maracaibo se situe au Nord-ouest du Vénézuela. Avec une superficie de 63.100 Km2 pour 3 millions d'habitants. (voir photo
Le climat est très chaud entre 30° C et 35°C voir plus parfois. Il fait chaud toute l'année sauf qu'il y a un hic ! en effet ils ne connaissent pas les 4 saisons comme chez nous, ils n'ont que deux saisons, la saison sèche où il fait beau tous les jours pendant 6 mois et la saison des pluies où il pleut pendant 6 mois ! Donc si vous prévoyez d'y aller un jour, renseignez-vous avant pour ne pas gâcher vos vacances !
Il faut compter 10 heures d'avions pour y aller !

a) Pourquoi suis-je allée au Vénézuela ?
*******************************************

Quand je suis arrivée pour la première fois au vénézuela, je devais avoir aux alentours d'un an ! Mon père travaillait dans une très grande entreprise de pétrol "Schlumberger", qui se situe au Lac de Maracaibo. Ce lac produit près de 3 000 000 de barils de pétrol par jour, il fait du Venezuela un des pays les plus riches du continent. Malheureusement comme tous pays qui a des richesses exploités par les américains, les habitants n'en profitent pas, et eux sont très pauvres. Voilà donc pourquoi j'ai vécu au Vénézuela.


b) Ma vie là-bas
*****************

Pendant que mon papa travaillait au lac, ma soeur et moi allions à l'école. Pas de protocole, j'allais en maternelle alors que je ne marchais pas et que j'avais encore des couches. Au fur et à mesures des années, mon institutrice était devenue la meilleure amie de ma mère, et nos voisins étaient devenus nos grand-parents. Et oui il a fallu recréer une ambiance familiale, car nous ne savions pas combien de temps nous allions rester là-bas. Du coup avec les années, nos amis sont devenus notre famille. Nous parlions très peu avec les

Photos pour Maracaibo, Vénézuela
  • Maracaibo, Vénézuela Photo 32589371 tb
  • Maracaibo, Vénézuela Photo 32589441 tb
  • Maracaibo, Vénézuela Photo 32589482 tb
  • Maracaibo, Vénézuela Photo 32589532 tb
Maracaibo, Vénézuela Photo 32589371 tb
Drapeau du Venezuela
autres étrangers qui travaillaient aussi au Lac. Nous aimions plus le contact vrai et simple des habitants de Maracaibo, qui sont très aimable et capable de partager le petit morceau de pain qu'ils ont avec nous leur voisins très riches qui avions les moyens d'avoir une femme de ménage à pleins temps à la maison.


c) L'école
***********

J'ai donc suivi mon parcours scolaire au vénézuela, de la maternelle au primaire.


Il faut savoir que l'uniforme est obligatoire. Une jupe courte noire pour les filles ou un short avec chaussettes blanches et une chemise blanche ou t-shirt beige avec l'emblème de l'école (un aigle aux ailes déployés vu de face) et pour les garcons un pantalon noir et une chemise blanche ou le même t-shirt que celui des filles.

Lorsqu'on arrive à l'école, avant d'entrer en cours, tous les élèves de toutes les classes se mettent en rang. Et on chante notre Hymne national : Gloria al bravo pueblo. Un hymne très beau qui rend honneur au Vénézuela et au jour de son indépendance, que l'on chante tous les matins avec la levé du drapeau dans la cours.


Les classes ne se comptent pas comme en france du genre un compte à rebours (6ème , 5 ème ,4ème etc..) non là-bas c'est l'inverse c'est la 1er, 2ème , 3ème, 4ème etc...


Chose incroyable également que l'on trouve pas en France, il y un kiosque dans la cours, où l'on peut acheter nos crayons à papier (outils le plus utilisé en cours) les stylos sont moins courant, mais aussi gommes, cahier, livres, bonbons etc... c'est vraiment sympa !


Les cours sont assez simple mais les études se font par rapport au besoin de l'emploi du pays. Les filles vons surtout pour les métier de l'architecture ou secrétaires, et les garcons métiers d'avocats, médecins...


Le tourisme
-_-_-_-_-_-_


Je suis retournée au Vénézuela à l'age de 15 ans, j'y ai pris une année sabbatique et j'ai profité un max. de mon année.


Ce qui peut surprendre le plus c'est la chaleur, quand j'étais à l'aéroport il faisait hyper chaud, je visée les portes de sorties qui étaient teintées, et lorsque les portes se sont ouvertes et que je suis sorties, j'ai voulu prendre une grande bouffée d'oxygène et là ...... wouaaaaaa impossible !!! il n'y a pas un brin de vent, pas un pet de frais, il fait encore plus chaud qu'à l'intérieur de l'aéroport, une chaleur très sèche, étouffante. Il faut une bonne heure pour s'y habituée.


J'étais dans une très grande maison bourgeoise en location, avec Dieu merci la clim. centralisé dans toutes les pièces. Cependant à chaque fois que je sortais et que je rentrais chez moi, j'avais un rhume ! Ahh faut le faire avoir un rhume dans un pays où il fait 30° toute l'année !

a) Les Plages
****************


Si vous voulez profiter à fond de vacances paradisiaques, il faut absolument que vous alliez à la plage. C'est tellement différents de nos plages francaises !


Le bord des plages en ville (oui oui en ville) sont pollués, on y voit des barils, des déchets, des enfants pauvres qui cherchent à manger ou à vous vendre des babioles.


Si vous restez là, inutile de vous dire qu'en plus du risque d'attraper une maladie, vous serez jamais tranquille, le seul but de la plupart des habitants des plages et de chercher de l'argent au près des touristes. Et si par bonté vous donnez un peu d'argent à un enfant, vous verrez desuite plus d'une 20ènes de gamins qui vous tourneront autour en vous suppliant de leur donner de l'argent à eux aussi. C'est malheureux mais on peut pas donner à tout le monde. Surtout que parfois ils reviennent réclamer d'autres billets et vous vous retrouvez sans rien en moins d'une minute.


Donc pour vraiment profiter de vos vacances tout en faisant marcher le commerce local, payez-vous une barque. Il y en a beaucoup, pour quelques sous ils vous emmène dans des îles privées qui se trouvent plus loin. Vous pouvez soit louez une barque pour vous seul et votre famille, ou bien partager la barque avec d'autres personnes.


Ce sont des barques à moteurs, mais bien veillottes avec juste une toile pour se protéger du soleil. Ils vous fournissent des gilets de sauvetages et prévoyez casquettes et crème solaire !


Lors du trajet, vous verrez de grands oiseaux qui font de la voltige au dessus de vous et qui plongent d'un coup au fond de l'eau. Ce sont les Fous brun (photo 4) ca fait un peu peur car on s'y attend pas et ils sont très nombreux ! mais c'est vraiment un beau spectacle naturel auquel on a droit ! On y voit des dauphins également !


Puis on arrive donc sur notre superbe île déserte mais paradisiaque ! Déserte car il n'y a rien aux alentours, et paradisiaque car on y trouve des cocotiers et l'eau est si limpide qu'on y voit même à grande profondeur nos orteils, mais aussi les poissons et surtout les IGUANES (photo 5) Ah ah si vous avez peur de ses bestioles là surtout ne vous lancez pas trop à l'aventure et allez plutôt dans les hôtels.


Lorsque vous êtes sur la plage vous trouverez des petites cahutes en pierre qui forment un cercle avec un toit en paille. C'est gratuit et on peut s'y mettre à 5 dedans voir plus. Ca évite les pires coup de soleil de votre vie. Comme vous le verrez sur la photo 5, les iguanes sont très présents, ils n'ont pas peur de vous et vous pouvez les caresser, leur donner à manger, ils restent là près de vous et s'endorment.


Lorsque vous allez dans l'eau vous sentirez qu'on vous fouette les jambes, ca fait hyper peur mais pas de panique ce sont les iguanes qui nagent au près de vous !


Si vous avez une petite faim, vous pouvez demander à un jeun garcon près de vous de vous cueillir des noix de cocos. Pour quelques billets, il montera en haut de l'arbre juste avec ses pieds et avec sa machette vous coupera le haut de la noix de coco, une paille et hop voilà le travail.


Si vous avez très faim, il y a un petit restaurent, vous y mangerez biensur surtout des crustacés et poissons. Mais la viande est présente également.


Lorsque vous verrez une barque revenir en fin de journée n'hésitez pas à la prendre sinon vous risquez de rester sur l'île.


Voilà c'est ainsi que ca se passe pour toutes les plages !

b) Les Hôtels
****************

Pour les plus touristes qui aiment le confort, vous avez un grand choix d'hôtels de plus de 5 étoiles pour un petit prix ! Se sont des hôtels somptueux, avec de très grandes piscines et fontaines, des bars, des chaises longues, des serveurs et des hommes qui vous distribuent des serviettes.

A l'intérieur de l'hôtel les chambres ne sont pas très grandes, un lit, une table et chaise avec salle de bains. Il faut dire que lorsqu'on est un touriste on passe très peu de temps dans les chambres donc inutile d'en avoir plus, surtout quand on peut profiter de la piscine toute l'année ! Vous trouverez un restaurent avec buffet à volonté, ca ressemble beaucoup à nos cafétérias. Et pour finir vous avez des tas de petites boutiques de vêtements, où vous pourrez acheter des grandes marques de chaussures et vêtement pour a peine 5€ ! et bien évidement la boutique souvenir !

c) La ville
**********

Chose qui vous semblera incroyable se sont les taxis ! Quoi qu'il arrive pas la peine d'avoir un annuaire sous le coude pour vous trouvez un taxi, il suffit de jeter un coup d'oeil autour de vous et vous en verrez pleins. Cependant le vénézuela reste un pays dont la population est très pauvres, et donc ce n'est pas rare de trouver un habitant qui du jour au lendemain exerce le métier de taxi sans avoir aucun certificat ou papier.


Les voitures vénézueliennes sont très grandes ( pas de clio, kangoo, ou autre petites voitures) ca n'existe pas ! Ce sont toutes de grandes berlines un peu comme nos BMW, et autres grandes marques, mais elles sont complètement pourris, ils ont pas les moyens de les réparer. Souvent je suis tombé dans des taxis qui n'avait pas de sol, on voyait la route défiler sous nos pieds, ou alors pas de portière ou de vitres. La population utilise plutôt des 4x4 ou des camionnettes.


Ce qui surprendra lorsque vous rentrerez dans un magasin, c'est le nombre d'employés ! La main d'oeuvre ne coute pas cher du tout, du coup je suis souvent tombé dans des magasin qui avait plus de vendeur (8 ou 9) pour une boutique que de clients. Et lorsqu'un vendeur vient vers vous, il ne vous lâche plus, quitte à vous suivre de l'autre côté de la rue !!!!


Il y a très peu de rues, ce sont surtout de très long boulevards !


L'insécurité routière est très présente, faites attention aux rond points, contrairement à nous, chez eux c'est celui qui est à l'intérieur du rond point qui cède la priorité !


Les feux ne sont jamais respecté, et si un flic vous arrête pour excès de vitesse, vous pouvez lui donner de l'argent, et il vous laissera repartir, c'est pas légal mais sérieusement vaut mieux pas vous retrouver dans leur prisons ! Le policier y gagne plus a recevoir de l'argent qu'a vous mettre une amende, du coup parfois ils en abusent et vous arrêtent pour rien, ne cherchez pas a comprendre et payez ca vous évitera de gros problèmes !


d) Les spécialités culinaires
*******************************

La cuisine vénézuélienne est réputée pour être très aromatisée. En effet, la plupart des plats au Venezuela sont saupoudrés de safran et de cumin.

Les spécialités culinaires locales :

Tequenos : beignets de fromages frits

Arepas : pain traditionnel

Tostadas : les sandwichs à base de fromage chaud, viande épicée, poulet, salade et charcuterie locale.

Guasacaca : viande grillée parfumée

Pabellón criollo : viande hâchée servie avec du plantain frit, du riz et des haricots noirs.

Le Hallaca : spécialité du pays que l'on sert à noël et au nouvel an: préparation à base de porc, de boeuf, de jambon et de poivrons verts saupoudrés de farine de maïs qui sert ensuite de farce dans les peaux de bananes. Cette préparation est ensuite cuite dans un bouillon.

Parrilla criolla : boeuf que l'on fait mariner et ensuite griller au barbecue.

Purée de apio : purée vénézuelienne.

Le café est excellent au Venezuela.

Merengada : boisson rafraîchissante à base de pulpes de fruits mixées avec des glaçons, du lait et du sucre.

Le Batido est une boisson identique mais l'eau remplace le lait.

Pousse-café : digestif du pays.


e) L'insécurité
***************


Après avoir parlé de l'insécurité routière, parlons plus d l'insécurité physique.

Sachez qu'il est très peu recommandé d'aller au vénézuela en ce moment. Surtout si vous avez la gueule d'un européen.

Vous risquez le vol, le meurtre ou le kidnapping, voir les 3 à la fois.

J'ai vécu dans des maisons comme des prisons, avec des barreaux aux fenêtres, des portes et vitres blindés.

J'ai quand même subi des vols avec armes, et mes parents ont eu des menaces de kidnapping pour ma soeur et moi.

Quand j'y suis retourné en 1995, un homme a sonné chez moi, il disait à ma soeur : "vient il faut que je te parle" (tout le monde se tue toi la bas sans se connaître) et ma soeur a vu qu'il caché quelque chose derrière son dos, elle a vite fermé la porte. Et elle a bien fait , le gars c'est mis a tirer sur nos murs avec un flingue. Nous avons fait sonner l'alarme de la maison, une alarme tellement puissante qu'on en avait mal aux oreilles. Le gars est ensuite parti comme si de rien n'étais. Inutile de vous dire que la police n'a pas bougé !

Conseils très pratique : Lorsque vous êtes au vénézuela ne portez aucun bijoux sur vous, et très peu d'argent.

Si vous allez dans les banques resté discrets, vous serrez suivi.

CONCLUSION
***************

Je vous conseille donc d'aller au vénézuela uniquement si vous parlez parfaitement espagnol, histoire de ne pas vous faire avoir, car inutile de faire confiance à quelqu'un.

D'y aller si c'est pour une semaine et encore, mais ne comptez pas vous y installer, le rêve deviendrait vite cauchemar.

Allez surtout dans des endroits touristiques, mais parfois il n'y en a pas, donc resté à l'hôtel vous aurez tout ce qu'il faut sur place.


Et surtout attention les kilos, la nourriture et faites souvent avec de l'huile et de la farine spéciale que l'on trouve uniquement là-bas !

Monboudechou airlines vous souhaite un bon retour en Europe !


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
tralalapouet99

tralalapouet99

27.03.2007 14:17

Merci pour la ballade...

Nanouch14

Nanouch14

20.03.2007 20:07

Dommage je n'ai plus de E... tu l'aurais bien mérité... si Monboudechou airlines a d'autres voyages du même style, ça m'interesse...

oceane1990

oceane1990

24.02.2007 06:20

magnifique avis et comme : hablo un poco espanol , je vais attendre pour y aller mdr

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Maracaibo, Vénézuela a été lue 8074 fois et a été évaluée:

exceptionnel (67%) par:
  1. tralalapouet99
  2. oceane1990
  3. nemesis56
et aussi par 31 autres membres

"très intéressant" (33%) par:
  1. Nanouch14
  2. untrainedvoice
  3. richardbertrand3
et aussi par 14 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité