Avis sur

Mass - ERA

Evaluation générale (1): Evaluation totale Mass - ERA

2 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 3,90 EUR à 12,99 EUR  

Tous les avis sur Mass - ERA

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Emotions, Rêves, Aventures... ERA

5  10.04.2009 (12.04.2009)

Avantages:
Musique qui fait voyager, ressentir, effleurer, saisir  .  .  .  .

Inconvénients:
AUCUN !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !  !

Recommandable: Oui 

Détails:

Textes

Chant/voix

Musique

Arrangements

Créativité


metaleuseloulou

Plus à mon sujet:

Membre depuis:25.05.2008

Avis:9

Lecteurs satisfaits:20

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 39 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Comme le dit l'auteur du merveilleux bouquin " Le Parfum " : " Plus on s'y connaît en musique, moins on est capable d'en dire quelque chose de valable ."
Je vais donc tenter de vous parler d' Era avec le peu que j'ai de connaissances techniques en musicologie, je crois que je vais surtout vous parler de beaucoup d'émotions :)
.
.
.
.

**+**+**+**+** ERA est en fait une formation de chanteurs organisée en chorale.
Ces nombreux chanteurs sont accompagnés par des orchestrations magnifiques d'un homme, qui est à la tête du projet. Il s'agît d'Eric Levi. C'est lui qui créer ERA, qui en compose les mélodies et qui dirige le projet musical.
.
.
.
.
.
.


**+**+**+**+** « Comme règle, j’essaye de ne jamais suivre et copier les formats musicaux imposés par les époques et les cultures, je suis toujours à la recherche d’émotions fortes, du genre de celles que vous procure un grand film épique . En fait j’écris la musique d’un film qui na pas encore vu le jour ! » Eric Levi.
.
.
.
.
.
.


**+**+**+**+** Je vais essayer de vous parler d'un album d' ERA que j'aime énormément . Il s'agît de " The Mass " , le troisième CD de la formation musicale.
.
.
.


J'ai acheté cet album il y a à peut près un an de cela, et je dois avouer que je me suis précipitée chez moi pour l'écouter au plus vite .
J'avais déjà craqué pour ERA2, album qui doit être complètement rayé à force de tourner dans mon vieux lecteur-CD.
.
.
.
.

Deux mots sur ERA2, très rapidement, un univers fabuleux (comme tous les albums cependant ). Cet album attire mon attention, car il abrite ma chanson préférée d'ERA. C'est très très dur de trancher et de décider clairement, que l'un de ses voyages musicaux au travers du temps et des émotions est LA chanson, celle que l'on aime le plus. Pour ma part, c'est encore assez floue, le choix se joue entre Hymne (écoutez-là si vous ne connaissez pas, je vous assure que c'est un moment inoubliable à vivre) et l' une des chanson de l'album dont je vais vous parler à présent : Enae Volare. Bien, un petit conseil pour clore ce paragraphe sur ERA2 : ACHETEZ LE (je fais de la pub) mais sincèrement, cet album est un pur joyaux et il ne coute plus rien aujourd'hui"hui, car il est sorti il y a des années. C'est un très bon investissement !
.
.
.
.
.
.
.


**+**+**+**+** " The Mass "

Un album fantastique.
ERA possède une puissance inexplicable, et inexpliquées à ce jour, une magie, un envoutement ...
Un instant, furtif, évasif, on est plus... On s'oublie dans des ressentis, simplement .
Je crois que c'est le mot le plus important à retenir sur ERA, RESSENTIR....
.
.
.


Des sensations, voila ce qu'apporte ERA, beaucoup plus que d'autres artistes ou d'autres groupes. La chaleur, la force, l'évasion....
.
.
.


La sensation d'infini, de grandeurs aussi est très vivante dans la musique d'Eric Levi. Comme si l'on était en suspenssion, en attente d'une vérité qui touche au plus profond et que nous délivre cette musique vibrante et primaire . .
.
.
.


Ce que je sens en écoutant cet album, c'est une étrange pulsion de nature. En effet, il me semble naturel d'écouter cette musique, comme si elle coulait en moi sans aucune difficulté ni résistance . Il n'y a aucun obstacle qui nous empêche de pénétrer dans cet univers si particulier..
.
.
.


Le fait que le chant ne soit pas effectué par une seule personne, mais qu'il s'agisse d'une chorale est très très important pour le fond et pour la forme du projet d'Eric Levi. En effet, c'est cette chorale qui produit cet effet musical si prenant, envoutant, qui laisse sans voix, et qui pénètre si facilement

Photos pour Mass - ERA
Mass - ERA Era - Mass, The - Era
Pochette de l'album
les âmes..
.
.
.


L'univers d'ERA mêle plusieurs éléments assez surprenant dans la sphère musicale présente à l'époque de chaque sortie de leurs album (ils sont en décalage permanent avec la mode, l'environnement musical qui les entourent, et je les admirent en parti pour ça, car il faut savoir faire de la très très bonne musique pour sortir un album à l'opposé de tout ce qui se fait, et le vendre à tant d'exemplaires, et faire que tant de gens se sentent impliqués dans cette musique si spéciale) .
.
.
.

Les compositions de cet album (comme des autres d'ailleurs) mélangent à merveille les histoires de chevaleries, les religions et les mythes anciens pour créer un univers de magie, d'esotérisme, une sorte de monde parrallèle où, par la musique, tout devient possible , et je dirait même plus, les images qui naissent dans nos têtes à l'écoute d'ERA SONT réelles, elles pourraient presque se matérialiser, là, sous nos yeux. Je crois d'ailleurs, que c'est exactement ça la force d'ERA : Avoir le talent de CREER des images en nous, auditeurs, peu d'artistes en sont capables il me semble..
.
.
.

Si vous avez déjà écouté ERA, vous savez surement, qu'un grand nombre de leur paroles sont rédigées en latin. L'utilisation de cette langue morte participe à l'ambiance développée dans la musique,, autant dire que l'accord son / mots est parfait ! Le latin, dans l'inconscient collectif, c'est la langue des premiers manuscrits qui renferment, encore aujourd'hui d'innombrables secrets!
Le secret lui aussi est un élément fondamental de la recette du succès d'ERA, le mystère de ces voix que l'on parvient mal à imaginer comme humaines. .
.
.
.

J'ai la chance d'avoir, à défaut d'un bon papa, un grand-père extraordinaire qui, lorsque j'étais enfant, se plaisait à revenir dans le passé pour me raconter son enfance. De réalité en imagination fertile, son récit prenait souvent des détours fantastiques qui nous laissaient ma sœur, mon cousin et moi, pensifs et plein de poésie. Passioné par l'histoire et les mythes qui entourent l'Ordre des Templiers, mon grand-père nous racontait toujours cette histoire :
.
.
.


A la manière de Maupassant dans " Le Horla " ; son récit prenait naissance dans un univers réel et connu de tous .
Mon papi, enfant, dans un internat religieux...
Les lumières s'éteignent, il faut dormir ..... Et c'est là que tout commence.....
.
.
.
.

Comme Maupassant, mais aussi comme Edgar Poe (il devrait être fier mon papi, s'il lit cet article d'être comparé à de tels génie du récit) , c'est le moment où l'on bascule, du rassurant à l'inconnu, d'analysable à l'inimaginable .....
.
.
.
.
.

Il nous racontait alors, qu'il avait vu les templiers, les avaient suivis, sans bruits, sans leurs déambulations au sein du bâtiments, descendant de grands escaliers poussiéreux pour se rendre dans les caves du site.
Mon cousin, ma sœur et moi, étions pendus à ces lèvres. Nous regardions avec lui, une petite dizaines d'hommes, de longues robes blanches dégoulinant les escaliers macabres, des larges capuches recouvrant leurs visages et agrandissant le mystère à leurs sujets. Nous imaginions tout !
Une fois dans les caves, les templiers priaient, se livrant à des rituels étranges et incompris par l'enfant qu'était alors notre grand-père. Ils se signaient, se bénissaient les uns, les autres, se faisaient passer d'étrange objets aux caractère religieux, et puis il comptabilisaient vigoureusement leurs richesses, leurs trésor ! Oui, mon grand-père est l'homme, ou plutôt était l'enfant, qui à vu de ses yeux, un jour, il y a bien longtemps, le trésor des templiers !!!
.
.
.
.

Cet imaginaire que développait pour nous amuser mon grand-père, est également celui sur lequel joue l'univers d'ERA, tout ce monde de mystère, de richesses immenses dissimulées dans le monde entier par nos anciens, d'organisations secrètes etc... (et la petite annecdocte, c'était simplement pour dire, que j'aime beaucoup mon papi !!! ).
.
.
.
.

Je crois que je vous ai tout dit, concernant l'album en général, je vous maintenant passé à l'analyse des chansons que j'aime le plus dans ce troisième souffle mélodique.
.
.
.
.

**+**+**+**+** CHANSONS

" The Mass " où, commençons par le commencement .

L'univers que je vous décrivait précédemment est immédiatement présent, dès la première chanson . Elle semble être une prière, un chant d'église.
Le chœur est composé de voix masculines et féminines, mais toutes possèdent une certaines vigueur.
La mélodie rythmée, voire presque scandée, donc très énergique.
.
.
.

Je n'ai pas trouvé la traduction des paroles, et mes connaissance en latin remontent à la cinquième avec un professeur qui m'avait traumatiser, puis une remplaçante qui nous a fait dessiné sur des tablettes de cire ( à la manière des romains) durant 3 mois entiers....Aussi, je ne peux me proposer de vous les traduire moi-même.
Ce que je peux juste vous assurer par moi-même, c'est que le latin est une langue très chantante et que les rimes font, tout au long du morceau, leur petit effet. .
.
.
.


(Pour ma part, je ne connais pas les paroles, mais je connais chaque fin de phrases sans exceptions, et c'est cela qui me permet de pouvoir chantonner du ERA dans ma chambre, à l'abri des regards indiscret, me prenant pour une princesse, une superbe robe en voilages blancs au vent, sur lesquels ressortiraient mes longs cheveux noirs ébènes, au milieu d'une forêt, rencontrant une licorne au pelage plus pur que la neige elle-même et ...Euh, pardon, je m'égare. Oubliez tout ça! )
.
.
.

Pour mon avis sur cette chanson...(ça va être le même pour toutes les autres eihn...) Magique ! Mon petit égarement ci-dessus mea culpaté
(oui oui, mea culpaté est la conjugaison du verbe du premier groupe : mea culpater ( conjuguer : je mea culpate,
tu mea culpates
il mea culpate
nous mea culpatons
vous mea culpatez
ils mea culpatent ) ... Le petit cours de conjugaison terminé, nous pouvons poursuivre! )
.
.
.


Je disais donc, que mon petit égarement mea culpaté juste au dessus, est la preuve que je m'y crois! Cette chanson me fait voyager .
Changement de lieux et de temps, je m'invente un scénario, et je ressens tout ce qui passe dans cette musique dont les voix puissantes m'envoient dans des directions plus ou moins obscures, dont la composition de la musique me permet de rêver sans entraves, sans obstacles.
.
.
.


Ce que je peux rajouter pour terminer, c'est que je trouve que les chanson s'enchaînent dans le CD d'une manière magnifique. On a l'impression que tout coule sans cesse, qu'il n'y a pas de coupure, que le rêve persiste d'une chanson à l'autre, les directions, les scénario se modifiant d'une composition musicale à une autre .
.
.
.
..
.
.


" Looking for something " (A la recherche de quelque chose ....)


La chanson débute sur l'intervention d'une chanteuse soliste à la voix douce et puissante dans le même temps.
.
.
.

" A la recherche de ...
Quelque chose de nouveau,
quelque chose de bon,
quelque chose de rapide,
quelque chose d'exitant ... ".
.
.
.


Voici les paroles de son solo . Nous sommes ici, en regardant les paroles, dans l'univers des sensations, du ressentir.
Le personnage cherche à SENTIR des choses, vivre des expériences ...
.
.
.

Cette chanson évoque vraiment l'évasion, jouant sur l'alternance entre soliste et groupes de choeurs qui assurent le refrain, qui apparaît ainsi dans le traduction des paroles :
.
.
.


"Ande more mi iaci felissior
Ande valantiam graci me felor
Ande more mi portia velissimo
Ande valoriam graci me felor".
.
.
.


(ça m'a fait bien rire quand j'ai cherché, alors je vous le mets. Donc, nous pouvons voir assez clairement, que les chanteurs nous parlent de felissior (??), ainsi que de valantiam (???) pour enchaîner sur la portia velissimo (????) et finir magistralement sur les valoriam graci (?????WHAT?????) ) ===>Oui, tout ça n'est pas très clair, mais bien souvent, l'imaginaire suffit avec ERA pour être totalement transporté ailleurs, et vivre "quelque chose de fort, quelque chose d'excitant " (comme le disent les paroles (traduites celles-là) Something strong, something exciting ).
.
.
.
.
.

" Don't go away " (Ne t'en va pas)

Chanson qui démarre sur un choeur uniquement composé d'hommes. Une impression très religieuse dans un premier temps, jusqu'à ce que la batterie prennent toute sa place dans l'orchestration.
Puis une soliste prend le relai et chante le refrain :
.
.
.


"Ne t'en va pas, ne t'en va pas
Toujours nous continuerons à nous battre
Ne t'en va pas, ne t'en va pas
Il n'y a pas d'autre endroit où tu appartiens
Ne t'en va pas".
.
.
.

Les couplets témoignent de paroles religieuse, elles traitent de dieux, du respect que lui portent ses fidèles. L'ambiance religieuse ressentie au début du moment de magie qu'est cette chanson est donc justifiée dans le sens même des paroles.
.
.
.

Un très beau ""duo"" entre une femmes et plusieurs hommes pour un moment de communion très aérien.
.
.
.

J'adore cette chanson, mais je peux dire que je suis encore plus profondément attachée à la prochaine qui se faufile sur le CD ...
.
.
.

.
.


" Don't you forget " (Ne m'oublie tu pas ? )
.
.
.

Des voies parlées de jeunes enfants, une fille et un garçon, scandent toute la chanson. Une soliste prononce à demi-mots chantés les paroles.
Cette chanson est un hommage vibrant à l'amitié, à la naîveté magique des enfants, à leur facilité à promettre "Pour la vie" sans se poser de questions, sans réfléchir à autre chose que leur sentiments puissants.
.
.
.

Je la trouve magnifique, elle me touche au plus haut point.
A l'écoute de cette mélodie, l'on peut juste laisser son âme quitter son corps et "airer", avancer dans des vallées inconnues, ce sentiment de légèreté étant à mon sens, un "médicament de l'âme".
.
.
.


"- Are you always gonna be there when I grow up?
- Cross my heart "
.
.
.

Les mots pour moi ont une résonance particulière (ceux qui ont lu mes précédents avis le savent surement ) et ces deux répliques me touchent plus que tout. Et puis prononcées par ses deux enfants plein de rêves et d'espoir, c'est encore plus ...
(il faut l'écouter pour comprendre, vraiment, je crois qu'il n'y a que ça pour ressentir l'émoi merveilleux que je sens en moi quand j'écoute cette chanson).
.
.
.
"If you shout"

Le morceau commence avec des voix masculines, puis féminines, enfin, une soliste prend la parole pour interpréter le refrain.
.
.
If you shout loud enough
You'll survive the noise of chaos
If you shout loud enough
You'll be the one

(Traduisez : Si tu cris assez fort, tu survivra au son du chaos, si tu cris assez fort, tu sera celui...)

.
.
Cette chanson est plus rythmée, plus enjouée que les précédente (et c'est peut-être ce qui fait que je l'apprécie moins:) )

.
.
.
Paroles en anglais et en latin se succèdent pour traduire une chanson d'espoir.
On a l'impression à l'écoute de cette chanson, que l'on nous encourage à nous battre pour nos valeurs, pour nos rêves.
Ne pas se laisser abattre, continuer à tout faire pour réaliser ses rêves, il me semble que c'est l'un de messages profonds de la chanson.

.
.
.
.
.
.
"Avemano orchestral"

Voies masculines qui prononcent deux phrases puis une solliste...

.
.
Une chanson très calme, très aérienne...
Les chœurs épousent littéralement les paroles de la chanteuse.


.
.
Je l'aime beaucoup, elle est reposante, elle impose la réfléxion, le silence, l'écoute.
.
.
.
.
.
" Eanae Volare "
.
.
Une chanson que j'ADOORE autant pour son rythme (batterie qui "tape") que pour les voies très puissantes.

(je l'adore également pour le superbe solo de gratte électrique vers la fin !)
Pour le coup, cette chanson nous fait vraiment voyager dans le temps et fait naître en nous des images tout à fait particulières.

.
.
.
..
.
Pour ce qui est de "Voxifera" et "The champions", je ne les écoutent pas énormément, donc je ne saurai pas trop comment en parler. Ce que je sais , c'est qu'elles restent dans l'esprit d'ERA, cependant, c'est une question de personnalité, certaines chansons nous touchent plus que d'autres, et celles-ci ne me touchent pas autant que toutes les autres morceaux présents sur l'album.


====>Conclusion :

Un album magnifique qui mêle rêve, voyage et musique à merveille!
Ecoutez le, vraiment, si vous ne le connaissait pas, vous ne pourrez pas être déçus !!!!

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
gloutinette

gloutinette

23.08.2009 18:36

"une pulsion de nature", c'est exactement ça ! ça mérite bien un E, tout ça !

tweetyc

tweetyc

19.08.2009 00:36

enca ne me tente pas trop

Jujudu44

Jujudu44

02.06.2009 13:49

SupErbe avis

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
The Mass

The Mass

...

annonce

3,90 € Amazon Marketplace Musique 99 Evaluations

Frais de port: 2,49 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Musique

The Mass

The Mass

...

annonce

12,99 € Amazon Musique 775 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon Musique



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Mass - ERA a été lue 4207 fois et a été évaluée:

exceptionnel (66%) par:
  1. gloutinette
  2. tweetyc
  3. Jujudu44
et aussi par 34 autres membres

"très intéressant" (34%) par:
  1. soumeyaa
  2. toutanbd
  3. littlekang
et aussi par 16 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité