Partager cette page sur

rouge Statut rouge (Niveau 5/10)

Aubepine

Aubepine

Lecteurs satisfaits: 61 membres
Voir les statistiques du membre

Coucou... me revoilà, après une longue absence, alertes désactivées, alors, laissez-moi le temps de m'installer confortablement, et de commencer mes lectures! A bientôt! Aube

Avis rédigés

depuis 02/05/2002

52

Histoire et Patrimoine 01/10/2002

<<Fluctuat nec mergitur?>>

Histoire et Patrimoine Paris Village... Paris Intime... Paris connu, ou méconnu... Paris, célébré de tout temps par les écrivains, les poètes, les peintres... Paris... Douce France? ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Dans sa collection Histoire et Patrimoine, Milan Presse présente un numéro haut de Gamme entièrement dédié à Paris, élaboré en association avec l'Office du Tourisme et des Congrès. ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ <<< Et si Paris n'était qu'un village? >>> C'est ainsi que commence l'éditorial de ce numéro: "Paris - Architecture, histoire, musées" Le pari, relevé par Milan Presse, est de suivre la Seine, et de faire ainsi découvrir ou redécouvrir Paris à ceux qui ne connaissent pas la capitale, ainsi qu'à tous les Franciliens, en leur faisant oublier le quotidien. La photo de couverture, une vue de l'Ile de la Cité par Yann Arthus Bertrand annonce la couleur. C'est en effet une symphonie d'ors, de verts et de bleus sombres, et Notre Dame qui nous tend les bras, illuminée de soleil. Feuilletons ensemble, si vous le voulez bien cette revue de format 21x26,7cm, en papier glacé de bonne qualité, qui a trouvé sa place dans ma bibliothèque au sein des revues qui me sont chères comme National Geographic, Sciences et Vie et Geo. Au Sommaire : &#9829; Le patrimoine des anciens villages est laissé pour compte: Une interview sur deux pages, illustrée de deux photos (Le canal Saint-Martin et une cour intérieure dans le quartier ...

Par C 01/10/2002

En passant par C....De Chagrin à Contrainte...

Par C Chagrin Douleur diffuse D'une folie non partagée, D'un amour qui a sombré, D'une ivresse oubliée. Chagrin d'hiver, Gris de poussière, Au goût d'outre-tombe. Un volcan s'éteint… Un oiseau tombe… Un rêve passe… Le présent se déchire Au-delà du non-désir. L'avenir se refuse A qui n'a plus de plaisir. ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Chagrin d'hier gris de poussière, chagrin d'aujourd'hui noir de suie Poussières d’étoiles Sur fond bleu nuit D’un ciel de lit Trop petit Pour un amour infini, Mes sanglots éparpillés Au fil de mon passé Laissent présager La fin d’un amour non partagé : Chagrin inachevé… ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Chamboulement Le soleil a éternué Et le monde s'est enrhumé. La lune s'est mise à pleurer Des larmes de rosée. Les saisons ont renégocié Leur ordre de passage obligé, Et c'est en plein été Que la neige est tombée. L'hiver dépité A senti l'orage gronder, Le printemps a ramassé, A terre, les feuilles abandonnées. Et l'automne s'en est allé Se promener dans les prés. ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Chuchotements A la porte du temps, Lentement, prudemment, Un souffle de vie, Un soupçon de folie Respirent le futur, Absorbent le présent Et parviennent à briser Les remparts de silence Qui emprisonnent l'instant. ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Claudication verbale de fabrication artisanale... Sans ...

Esprits rebelles - Khalil Gibran 24/09/2002

L'Hérésie d'un juste...

Esprits rebelles - Khalil Gibran Madame Rose Hanie... Rashid Bey Namaan était un homme heureux... Riche, de bonne famille, fier de la gloire de ses aïeux, ses avis étaient écoutés, il jouissait paisiblement des plaisirs de la vie... Fidèle aux traditions ancestrales, impulsif, il attachait de l’importance à l’apparence des choses... Rashid Bey Namaan était un homme bon et généreux, qui rencontra un jour un bel oiseau… Il le mit dans une cage dorée, le choya, le couvrit de riches étoffes et de précieux bijoux. Il croyait lui avoir offert le paradis, à ce bel oiseau docile et obéissant, qu’il aimait à montrer et dont il était fier… Aujourd’hui, Khalil Gibran rencontre un homme différent, malheureux, qui souffre… La détresse, et le chagrin de Rashid Bey Nanaam sont incommensurables et inspirent la pitié. Rose Hanie, elle, avait 18 ans, lorsque Rashid Bey Nemaan qui en avait quarante, s’éprit d’elle et qu’il la prit pour femme. Dans sa candeur d’enfant, elle a cru que c’était ça, le bonheur, porter de beaux vêtements, habiter des demeures somptueuses, et être exhibée comme un trésor... Jusqu’au jour, où, rencontrant l’amour, elle ouvrit la porte de la cage dorée pour aller vivre pauvrement, avec un autre homme, laissant derrière elle bijoux, parures et domestiques. Cette épouse, sans doute, devait être un serpent, ou un démon... Comment pourrait-on qualifier autrement une femme infidèle ? Khalil Gibran, ami de Rashid Bey Namaan, voulant comprendre la détresse de son camarade ...

L'internaute.com 21/09/2002

Le saviez-vous?

L'internaute.com Aujourd'hui, nous sommes le 21 septembre... Là, je ne vous apprends rien, absolument rien! Sauf peut-être à ceux qui, comme moi, ont souvent l'impression de vivre hors du temps et de l'espace et pour qui cette information sera un utile rappel. Le 21 septembre, donc, c'est l'automne, mais c'est aussi sur mon calendrier la Saint-Matthieu (avec deux "t"), et c’est samedi, jour où je reçois dans ma boîte aux lettres le bulletin « week-end » de L’Internaute. Ce bulletin est posté le vendredi soir, vers 22 heures, mais je n’en prends connaissance, une fois n’est pas coutume, que ce matin, car hier au soir j’avais abandonné mon PC pour la lecture ! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ &#9679; La lettre d’information week-end de l’Internaute, c’est chaque vendredi soir, des idées de sorties, quelle que soit votre région. Une véritable page Web, qui me surprend agréablement cette fois-ci avec une photo d’une abbaye médiévale, pour me rappeler que les 21 et 22 septembre, ce sont les journées du patrimoine. Un lien vous propose d’aller choisir, sur une carte, votre région, et vous renvoie sur le site du Ministère de la Culture consulter le programme des évènements qui ont lieu partout en France ainsi qu’en Martinique et à la Réunion, des milliers de sites à visiter, gratuitement et pour profiter du soleil annoncé ce week-end. &#9679; La lettre d’information week-end, c’est aussi « tous les restos », « toutes les escapades », toutes les sorties, « tous ...

La poste.net 18/09/2002

<<La poste pour mon courrier électronique>>!

La poste.net Un message de "SuperBonPlans" dans ma boîte à lettres vient de me rappeler à l'ordre! J'avais prévu de rédiger un article sur ce service, proposé par le site "Laposte.net"... Mais, je suis ainsi... "J'y pense, et puis j'oublie... j'y pense surtout quand je suis seule, la nuit" ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ bientôt, promis, vous l'aurez, mon avis en chansons, là c'était juste pour vous faire penser de m'y faire "repenser", sinon... "j'y pense, et puis j'oublie!" ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Donc: Questions... Non, ce n'est pas encore une des multiples offres vous permettant d'avoir une boîte à lettres consultable sur un site, comme MSN, Yahoo, et les autres! Et avec laquelle vous ne pourriez pas poster de courrier à partir d'Outlook ou de votre logiciel de messagerie, quel qu'il soit. C'est en réalité une véritable boîte à lettres, comme celle de vos fournisseurs d'accès. C'est, s'il on en croit La Poste: ¤ "Une adresse permanente" ¤ "Une boîte aux lettres accessible partout" - en France et à l'étranger, - à domicile et au travail, - dans les 1000 bureaux de poste équipés d'une borne Internet. ¤ "Vous accédez à votre boîte aux lettres et gérez tous vos courriers électroniques" : - sur Internet à partir du site www.laposte.net, - ou à partir des sites de leurs partenaires - par minitel sur le 3615 LAPOSTENET (0,13 € la minute TTC) ; - par audiotel sur le 08 92 68 13 50 (0,34 € la minute TTC) ¤ ...

Le Jardin des Fées - Anne Geddes 16/09/2002

Le merveilleux... au jardin!

Le Jardin des Fées - Anne Geddes Imaginez un jardin, peuplé de fleurs, de fruits et de légumes... aux visages enfantins! Ce jardin existe, je l’ai visité, il fait maintenant partie de mes promenades régulières. Pour y entrer, pas besoin de baguette magique, pas besoin de charmes ni de formules alambiquées, il vous suffit de vous installer dans votre fauteuil, et d'ouvrir un merveilleux livre-album. Votre guide sera une photographe australienne, Anne Geddes, dont les photos sont maintenant connues du monde entier, et qui a une façon bien particulière de vous présenter les habitants de son jardin, qu’ils soient « coccinelles, bourdons, hérissons, vers de terre et autres hôtes du jardin ». Il lui a fallu deux ans pour réaliser ce travail, une équipe technique qu’elle cite et remercie dans la préface, et, bien sûr, de nombreux enfants et bébés, dont le plus jeune n’avait que deux jours. Sur la couverture mi-souple violette de cet album-livre, un tout jeune papillon repose… Chut… Il ne faut pas le réveiller… ses yeux sont clos, ses petits poings fermés, on dirait qu’il vient de sortir de sa chrysalide, les antennes au repos. Il semble posé sur un écrin fait de ses ailes délicates et soyeuses. Tout doucement, tournons la page et allons nous promener sur la pelouse… C’est un parterre de marguerites, qui nous regardent d’un air étonné, nous qui envahissons leur domaine, il y en a qui sourient, d’autres nous observent gravement, certaines sont tout de même un peu « grognon », qu’on vienne ...

Votre avis : les "Rapports" Ciao 16/09/2002

Mon expérience... Mes débuts!

Votre avis : les "Rapports" Ciao Avant le commencement... Un mail, dans mon Outlook, d'une collègue, qui n'était pas encore, à l'époque, membre de Ciao: " X (je tairai le nom de mon parrain... d'ailleurs, il est présentement occupé ailleurs!) t'a envoyé une invitation, pour participer à un site de consommateurs. L'écriture, ça te connaît, et tu te débrouilles bien ce serait bien que tu t'y inscrives" Commentaire: citation faite de mémoire, ce ne sont peut-être pas les mots exacts, mais l'idée est fidèle, j'ai juste zappé les compliments sur mes qualités rédactionnelles supposées ou suggérées, pour rester relativement modeste! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ L'Invitation: Une fois le mail reçu, je clique impatiemment sur le lien proposé, et me voici en train de remplir les formalités d'usage... Pseudo... Pourvu qu'il ne soit pas déjà pris? Ouf, c'est bon, il passe, pas besoin d'ajouter un 1 après, ou autre chose, ou d'en choisir un autre dans ma panoplie. Mot de passe... chut, c'est un secret! Nom, prénom, adresse, e.mail... centres d'intérêt, etc... une bonne vingtaine de minutes, il y en a quand-même trois pages! Visible, pas visible... je n'ai rien à cacher, en ce premier jour, alors, je montre tout: mon nom, mon prénom, ma profession, ma ville, mon e.mail... et même ma date de naissance! Pour un peu, on m'aurait demandé ma taille et mon poids, je suis sûre que j'aurais coché "visible" à toutes les cases! Quelques mots sur vous... On verra ça plus ...

Moulinex CG 2 Solea 15/09/2002

Pour plaisir solitaire... ou partagé?

Moulinex CG 2 Solea &#9824; Paix à son âme! Ma précédente cafetière n'a pas duré plus de 18 mois, j'avais en effet acheté une petite cafetière avec un filtre permanent, j'ai donc négligé le détartrage obligatoire... et arriva ce qui devait arriver. Un beau jour, plus une seule goutte de café dans la verseuse, et cela sans préavis. Pendant plusieurs semaines, j'ai donc fait mon café à l'ancienne: casserole, louche... au réveil, c'est pas le top, surtout en semaine. &#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834;&#9834; Mais voilà, j'avais beau arpenter les allées des super marchés, et autres grandes surfaces de l'électroménager, je n'avais pas encore eu le coup de foudre pour un seul modèle de cafetière: trop grandes, trop laides, de couleurs trop vives, trop chères, aucune n'avait encore accroché mon regard, jusqu'à ce jour de juillet, au BHV. &#9829; Soléa, de Moulinex, m'a d'abord séduite par ses formes, arrondies, douces, et sa couleur blanche. De petite capacité, c'est une cafetière pour célibataire, ou couple au maximum, mais pas pour les grands buveurs de café, car elle permet de préparer au maximum 7 petites tasses (ou 5 grandes), soit la valeur de deux petits bols, ce qui me convient tout à fait. &#9829; La verseuse, pour une fois, a un bec bien conçu, pas de débordements lors du transfert de l'eau dans le réservoir dont les formes épousent ses rondeurs en toute discrétion, car somme toute, elle est de faible ...

Heudebert Triscottes 04/09/2002

Un dimanche matin comme les autres…

Heudebert Triscottes Les idées encore embrouillées par une nuit agitée… J’enfile en vitesse un long tee-shirt… il a fait chaud alors j’ai dormi toute nue ! Mais non, vous avez les idées mal placées, j’ai dormi seule, c’est à cause de la chaleur que ma nuit a été agitée ! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ J’allume mon PC, et pendant que Windows se charge, je passe à la cuisine, préparer mon café dans ma super-cafetière toute mimi, dont je vous ai déjà parlé. Le dimanche matin, c’est la fête, c’est le seul jour où je prends le temps de super-petit-déjeuner, il faut dire, que vu l’heure à laquelle je me lève, je saute le déjeuner, alors pour éviter de voir des étoiles blanches se balader sur l’écran de mon HP auquel je vais rester scotchée une partie de la journée, vu la chaleur, n’est-ce pas, mieux vaut avaler autre-chose que mon café au lait « de semaine »… Je prépare, dans l’ordre : - Plateau… - Bol, deux sucres… - Beurre demi-sel « grand Fermage »… - Fromage… j’hésite : chèvre au lait cru ou Président de campagne ? Les deux ! - Confiture aux fruits rouges… - Couteaux, petites cuillers, ben oui, il faut ce qu’il faut, un couteau pour le beurre, un pour chaque fromage, une cuiller pour le café au lait, et une pour la confiture… - Un verre de jus de fruits « multi-vitaminé » - Le pain… le pain ? Je parcours d’un regard circulaire ma petite cuisine… Le pain ? Il faut bien me rendre à l’évidence, à part un quignon tout dur, pas assez grand pour le passer au ...

Par E 04/09/2002

Experte en Evaluation?

Par E Info ou Intox... Arnaque ou bon plan... A vous de juger, de tester, je ne m'y risquerai pas! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ J'ai ramassé, sur la voie publique, un petit papier qui faisait tâche, où il y avait écrit, tout en bas... "Merci de ne pas jeter sur la voie publique"... J'allais le déposer dans une poubelle, mais comme il n'était ni souillé, ni froissé, ni mouillé (etonnant, non?), je l'ai lu... C'est un petit papier tout blanc, texte gris et noir, sans fioritures. Pourquoi je vous en parle aujourd'hui? c'est parce que je veux que mon avis dans la catégorie horreur passe en deuxième position quand on affiche mon profil, signe que j'essaye de penser à autre chose! Et puis, j'ai envie de vous faire sourire, pour changer! J'ai bien quelques brouillons en cours: - des histoires de canards mangeurs de bactéries, - des histoires de détartant cafetière, - des histoires plus sérieuses comme la biographie de Roland Barthes, - ou le merveilleux recueil de poésie de Rabindranath TAGORE, - de la musique aussi, avec l'album "Léo Ferré chante Rimbaud et Verlaine"... - et un bouquin sur les rats... - quelques idées sur la phytothérapie, - et une très belle revue sur Paris... Mais tout ça, je suis bien incapable d'y penser, d'y travailler, alors que ce petit bout de papier, il est venu tout seul vers moi... Ce petit bout de papier rédigé sous word, imprimé en milliers d'exemplaires, déposé sur tous les pare-brise et ...

Conjugaison Française 01/09/2002

Devoirs conjugaux...

Conjugaison Française Petite mise à jour, sur une idée originale de titanic03... voir en fin d'avis la conjugaison du verbe "ouïr"... je dois dire que c'est très j-ouissif! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Le trou de mémoire, vous connaissez? ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Vous êtes en train de rédiger un avis, sous Word, ou, si vous êtes sûr de vous, directement dans la rubrique appropriée. Et soudain, un verbe irrégulier, un verbe du deuxième ou troisième groupe, un auxiliaire vous pose un problème : au passé simple, imparfait, au futur, au passé composé... ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Dans ce cas, je prends papier et crayon, pour noter les différentes possibilités (car il arrive que je me pose des questions à propos des corrections proposées par Word ), et là, la panne sèche, l'hésitation! J’ai plusieurs solutions: les manuels scolaires et autres aides papier, à condition de les avoir à portée de main… mais je suis d’un naturel paresseux ! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Il y a bien mieux ! Un site et un programme que je viens de découvrir, par hasard, pour combler mes lacunes à propos du verbe "fuir", dont je n'étais pas sûre du passé simple! http://www.leconjugueur.com/frindex.php Le « Conjugueur » est un site de conjugaison en ligne, qui vous propose quelques petits rappels sur les règles: - d’accord du participe passé (règles d’accord avec être, avoir, seul, ainsi que des ...

Horreur 27/08/2002

J'ai mal à l'âme.

Horreur Les 5 semaines les pires de ma vie... La dépression, cela n'a pas d'effet que sur le mental, le moral et le physique, cela a des effets pervers: on fait un minimum de ménage, un minimum de courses, on oublie de manger, on resterait bien au lit toute la journée au lieu d'aller affronter la vie, les collègues, les amis, la famille, le monde. On devient parfois agressif, égoïste, le bonheur des autres fait mal, très mal... Alors, on prend des tranquilisants, de façon anarchique, ça abrutit, mais c'est cool, et puis tout de même, c'est le médecin qui les a prescrits, non? Mais, comme on continue à avoir mal à l'âme, mal dans le coeur et dans le corps, que tout se dégrade, qu'on souffre d'insomnies, et que le somnifère ne fait aucun effet, on rajoute un peu de bière par là-dessus, et on double les doses... Quand l'occasion se présente, un petit joint, et peut-être qu'on on oubliera tout! On se colle devant son PC, des heures entières, on a l'impression d'exister, on écrit des avis, ils sont lus, appréciés, commentés... si on arrive encore à communiquer, c'est un signe, non? On se dit qu'on n'est pas tout à fait tombé au fond du gouffre. On se dit qu'on a changé, qu'on a vieilli de 20 ans d'un seul coup, et qu'il va falloir vivre avec cette nouvelle identité, qu'on ne retrouvera plus,( d'ailleurs, en a-t-on envie?) ce sourire et cette soif de vivre que certains nous enviaient... D'abord, on a supprimé du Net tout ce qui pouvait rappeler cette ancienne ...

Fragments d'un discours amoureux - Roland Barthes 26/08/2002

Quel amoureux êtes-vous?

Fragments d'un discours amoureux - Roland Barthes Un petit texte, à la fin , en conclusion et en illustration de cet avis sur « Fragments d’un discours amoureux » De Roland BARTHES… (Collection « Tel Quel », aux Éditions du Seuil) Un livre très… spécial ! Un livre qu’un ami-amant m’avait prêté, il y a de cela quelque temps, et que je n’ai jamais rendu… Jusqu’à maintenant, je m’étais limitée à lire les passages qu’il avait soulignés à mon intention… J’ai voulu en savoir plus… Le titre est alléchant, non ? ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Roland BARTHES nous dit, à propos de son livre, « La nécessité de ce livre tient dans la considération suivante : que le discours amoureux est aujourd’hui d’une extrême solitude […] complètement abandonné des langages environnants : ou ignoré, ou déprécié, ou moqué par eux […] Lorsqu’un discours est de la sorte entraîné par sa propre force dans la dérive de l’inactuel, déporté hors de toute grégarité, il ne lui reste plus qu’à être le lieu, si exigu soit-il, d’une « affirmation ». Cette affirmation est en somme le sujet du livre qui commence». ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ « C’est un amoureux, qui parle, et qui dit… » Mais cet amoureux, c’est en lui-même qu’il parle, amoureusement, face à son amour, qui ne parle pas… Un amoureux qui ne cesse, dans sa tête, d’échafauder des discours, des attitudes, des scénarios, des intrigues… Un amoureux qui vit à la fois dans l’imaginaire et dans le réel son amour… Roland Barthes, l’auteur de ...

Au bonheur des mots - Claude Gagnière 24/08/2002

Irrévérencieusement vôtre...

Au bonheur des mots - Claude Gagnière Je viens de le retrouver, tout au fond de ma bibliothèque, caché modestement derrière toute une foule de confrères étymologiques, analogiques, sémiologiques, encyclopédiques, anthologiques, historiques, généalogiques, géographiques... Comme si tous ces ouvrages sérieux et réputés avaient décidé qu'il n'était pas des leurs! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ &#9827; Sa couverture est jaune... C'est de bon augure me direz-vous, car le jaune est la couleur la plus gaie de l'arc-en-ciel... Jaune comme le soleil, comme le tournesol, comme le bouton d'or qu'on se met sous le menton, pour voir si "on aime le beurre"... Jaune comme la voiture du facteur, qui apporte colis et paquets, jaune comme la boîte à lettre où sont déposées les missives amoureuses... Jaune comme le sable fin, jaune comme l'été... et jaune également comme les feuilles qui commencent à tomber, annonçant l'automne flamboyant. Flamboyant comme le titre "Au bonheur des mots", décliné aux couleurs de l'arc-en-ciel. Jaune comme la couleur ambrée de la Desperados, comme sa cannette... Du coup, je suis en train d'en déguster une, la première depuis longtemps, en rédigeant cet avis qui sans aucun doute, ne sera pas flamboyant! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ &#9827; Mais pourquoi, pourquoi donc s'est-il ainsi laissé éclipser par tous ses pseudos-confrères? Lui, si direct, si souriant, si irrévérencieux, lui qui manie si bien l'humour et qui nous fait ...

Par M 22/08/2002

M comme MOTS

Par M Mise à jour du 20 août 2002: deux mots ajoutés au lexique! Mise à jour du 18 août 2002: en fin de texte un petit lexique! ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Les mots... C'est une de mes passions. En user, en abuser, en jouer, les détourner, en inventer... Sauver les mots qui meurent, ceux qui disparaissent, les mots perdus, les mots oubliés, les mots égarés, ceux qu'on cherche, ceux qu'on devine, dissimulés, les mots désuets qui ressemblent à des jouets cassés, fanés, oubliés dans un coin et retrouvés avec la nostalgie d'une enfance trop vite passée. Les mots galvaudés, ceux qui pansent ou qui blessent. Les mots naissent, éphémères, et disparaissent... Sensuels, fragiles, malhabiles ou gracieux, ils ne sont jamais futiles, qu'ils soient grotesques, cocasses, étranges ou dérisoires, les mots ont une histoire, et c'est la nôtre. N'en soyons pas oublieux. ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ Voici donc un petit texte... composé à l'aide du dictionnaire des mots perdus (voir mon avis sur "tout ce qui commence par L: le souffle des mots) ¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨ "Non, il ne s'agit pas d'un vain vertigo, mais de mon amour pour ces mots, que je vous livre ainsi... Mon âme s'abeausit à la redécouverte des mots tombés en défortune. Notre oreille moderne, aroutinée au cailletage des tartouilleurs a oublié ces mots nicets de notre passé. Ces mots désestimés, qui, sans turlupinade, révèlent la sapience ...
Voir plus d'avis Haut de page