Partager cette page sur

rouge Statut rouge (Niveau 5/10)

Axel52

Axel52

Aucun profil de membre disponible. La personne que vous recherchez n’est plus membre de Ciao.

Avis rédigés

depuis 20/10/2009

245

Sound of Noise (29 décembre 2010) 21/03/2011

Des sons qui font du bruit…

Sound of Noise (29 décembre 2010) Intro Depuis quelques années maintenant, le cinéma scandinave recommence à se faire une petite place dans nos salles obscures. Les héritiers de Bergman et de Lars Von Trier recommencent à dresser le portrait de leur société, en adoptant des styles très différents, que ce soit avec le film d'horreur comme « Morse (Let the Right One in) », le polar (la saga « Millenium »), ou la comédie noire (« Adam's Aebler, les Bouchers verts »). Et c'est tant mieux, car la beauté de leurs paysages, la noirceur mordante de leur humour et la spiritualité de leurs thématiques, qui rendent leur cinéma si singulier, font plaisir à voir. Parmi cette nouvelle vague, une petite coproduction franco-suédoise a fait grand bruit, si je puis dire, puisque Sound of Noise est un film osé, peu conventionnel, mais qui mérite vraiment que l'on élargisse son audience au-delà des amateurs de films indépendants... L’œuvre Osé, car la trame de Sound of Noise est des plus inhabituelles : l'histoire d'une terroriste sonique qui cherche à jouer une œuvre monumentale, Music for one City and six drummers, confrontée à un inspecteur allergique à la musique. Dès lors, en révéler plus, ce serait, à mon sens, flinguer tout l'intérêt de ce film qui va vous scotcher à votre siège devant une avalanche d'idées géniales, mises en forme avec un soin tout particulier par Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson ainsi que leur équipe. Cette expérience n'aura coûté que 4 millions d'euros, bien peu, au regard de ...

Rubber (DVD) 21/03/2011

Je parle du pneu...

True Grit (23 Février 2011) 17/03/2011

Pan Pan à 13 ans ?

True Grit (23 Février 2011) Contexte Un bon film des frères Coen se déguste comme un festin. Il faut prendre son temps, choisir ses convives comme son vin : avec délicatesse, connaissance et raffinement et dans une ambiance surréaliste s'assoir devant un repas dont le plat principal semble classique par le choix mais se révèle être audacieux et original. Pas de nouvelle cuisine, de la simplicité et de la grâce avant tout... N'étant pas un fanatique des westerns à la base, je suis passé par plusieurs stades avant d'aller voir True Grit. Dès que j'ai entendu parler de leur projet, j'avais décidé de passer sur ce Coen annuel, puis j'ai vu la bande annonce qui laissait entrevoir un bon film, du coup j'ai changé d'avis. J'ai ensuite appris qu'il s'agissait d'un remake d'un film avec John Wayne, pas vraiment mon acteur préféré... Finalement, j'ai décidé de passer. Enfin, par la bouche du grand Jeff Bridges, j'ai compris que True Grit serait très coenesque puisqu'il se baserait sur le matériel original — le roman dont les producteurs de 100 Dollars pour un shérif, le film avec John Wayne, se sont servis pour leur film — retravaillé à la sauce Ethan et Joel. Rechangement d'avis... et quelle claque ! True Grit est de ses films dont on sait qu'ils vont nous plaire au bout de quelques minutes de visionnage ! L’histoire La jeune Mattie Ross, jouée par la révélation du film Hailee Steinfeld, 13 ans, décide de venger son père tué par un lâche bandit, en s'offrant les services d'un U.S Marshall ...

Puma Chaussures Speed Cat SD/P 17/03/2011

De vraies pantoufles !

Puma Chaussures Speed Cat SD/P Un bon point pour la marque Puma. Description (voir photos) La SPEED CAT SD/P. Semelle 100% caoutchouc, antiglisse, non grasse (ne me demandez pas ce que ça veut dire), très fine avec dessins très fins et le joli logo au centre. Cuir très léger mais cuir tout de même. Design assez classique, couleur unie avec pour seul variantes deux courbes larges partant de la semelle (de part et d’autre de la chaussure) et se terminant à l’arrière de la chaussure en bande plus fine, 5 logos et 3 « Puma » inscrits ; les logos sur l’avant et le côté gauches de la chaussure gauche et sur l’avant droits de la chaussure droite, sur la languette centrale, sur la languette du talon ainsi que sur la semelle à l’intérieur de la chaussure et les « Pumas » sur les côtés extérieurs toujours, languette centrale et semelle intérieure. Donc chaussure et lacets de couleur identique. La semelle remonte sur la languette arrière de manière à couvrir les 2/3 de cette dernière ; stylé et sert de protection. Les coutures sont assez discrètes et ne sont visibles qu’à l’avant et surtout sur ces fameuses bandes sur les côtés. Toutefois, il y a des variantes de modèles (couleurs) et la visibilité des coutures varie suivant ces modèles ; les coutures sont toujours de la couleur de l’endroit où est la couture sauf sur le modèle brun et bande blanche, où les coutures sont beiges-blanches sur le brun, ce qui donne un certain style ! La plupart des modèles ont des coutures discrètes excepté pour le modèle ...

Potiche (Coffret 2 DVDs) (DVD) 16/03/2011

Potiche !

Potiche (Coffret 2 DVDs) (DVD) Boitier 2 DVD : Image : 1.85 Vidéo : 16/9 anamorphique, compatible 4/3 Langues : Français. Bonus sur le DVD n°2 : Making of (72') Bêtisier (23') Conférence de presse Festival de Venise (10') Rencontre avec Judith Godrèche et Jérémie Renier (20') Court métrage : "Un lever de rideau" de François Ozon (2006 - 29') Commentaires audio de François Ozon, Pierre Barillet, Pascaline Chavanne (costumes) et Katia Wyszkop (décors) Essais costumes (6') Galerie photos Projet d'affiches Bande-annonce 70's Bande-annonce Prix : 17 € ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^ Date de sortie cinéma : 10 novembre 2010 Film disponible en DVD depuis le : 16 mars 2011 Film disponible en Blu-ray depuis le : 16 mars 2011 Réalisé par François Ozon Avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, etc. Long-métrage français. Genre : Comédie Durée : 01h43min Année de production : 2010 Distributeur : Mars Distribution ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^ Je vais me féminiser un peu avant de me lancer dans cet avis… Intro Potiche c’est bien sûr l’adaptation de la pièce de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy. Je me disais pourtant durant tout le long du film que l’action se passait dans des endroits qui me rappelaient quelque chose… Et bien oui, j’ai été vérifié et le film a été tourné en Belgique. Comme quoi l’intuition ça sert. Donc les paysages sont…belges. L’histoire met en scène un Fabrice Luchini odieux, misogyne, grincheux, de mauvaise foi, et ...

Piranha 3D (DVD) 13/03/2011

Poissons et nichons !

Le Discours d'un roi (2 Février 2011) 11/03/2011

I bègue your pardon ?

Le Discours d'un roi (2 Février 2011) Intro Le mois de janvier 2011 aura été pauvre en films intéressants et le moins que l'on puisse dire c'est que les sorties n'ont pas été terribles, surtout quand on pense aux déceptions que sont les films de Clint Eastwood et Peter Weir. Je ne dis pas qu'il ne faut pas aller au cinéma pour autant... Mais disons qu'il faut être motivé ou alors avoir une carte illimitée ! Le mois de février nous réserve les fonds de tiroir des oscars avec dès le mercredi 2 février, l'ultra favori pour l'Oscar du meilleur film : « The King's Speech », mené tambour battant par l'excellent Colin Firth. Nous sommes en pleine campagne pour les statuettes et tous les coups sont permis. La guerre est déclarée entre les pros « Social Network » et les pros « The King's Speech ». Le film de Tom Hooper est en tête des nominations avec 12 oscars possible. À nous de regarder avec le popcorn qu'il se doit et d'attendre le dénouement inévitable à la fin du mois... Le film The King's Speech raconte l'histoire réelle du roi George VI d'Angleterre et de son défaut d'élocution. Il faut dire que le monsieur n'était pas censé devenir roi. Son frère aîné, le très fameux Edward VIII, futur époux d'une américaine divorcée était censé devenir le nouvel homme fort de l'empire britannique. Les historiens auront passés souvent sous silence les raisons réels de son évincement au profit d'une histoire plus glamour d’un amoureux transi obligé d’abdiquer pour vivre sa passion fusionnelle avec sa dulcinée, ...

Cabeza de Vaca (22 Décembre 2010) 10/03/2011

Tête de vache !

Cabeza de Vaca (22 Décembre 2010) Intro De Cabeza de Vaca, je n’avais jamais entendu parler. Ni du film, ni même du véritable personnage historique dont il est inspiré. Deux choses m’ont poussé à le voir : la description dans le programme qui le comparait à du Jodorowsky, et le fait qu’il était projeté dans le cadre d’un festival (pour la première fois à Lille, sortie en France en Décembre 2010...soit 10 ans après sa sortie mondiale) offrant une réduction pour « La Montagne Sacrée » dudit Jodorowsky si on allait voir cet étrange coproduction mexicano-espagnole. Synopsis L’histoire est simple : nous suivons les traces de l’explorateur Cabeza de Vaca qui, naufragé en Floride en 1528, a erré pendant 8 longues années sur le continent américain, notamment du côté du Mexique. Pendant son périple, il a vécu parmi les tribus indiennes locales, apprenant leurs coutumes, mais aussi leurs plus profonds secrets. Mon avis La première chose à dire, c’est que j’ai été très largement déçu par la réalisation de Nicholas Echevarria. Le film est, visuellement, très pauvre, les plans vraiment réussis se comptant sur les doigts d’une main. La faute a des cadrages très imprécis et des plans qui ne se justifient pas, bref, un sens visuel bourré de défauts. Le gros problème, je pense, c’est que le film n’adopte ni un point de vue documentaire, ni un point de vue dramatique, et nous nous trouvons dans un entre-deux qui n’est pas satisfaisant. Les éclairages, pourtant signés Guillermo Navarro, sont eux aussi ...

Another Year (22 Décembre 2010) 08/03/2011

Le temps passe…

Another Year (22 Décembre 2010) La réalisation Mike Leigh est un réalisateur anglais étrange. Très prisé des cinéphiles de la planète, il joue un malin plaisir à brouiller les cartes des genres qu’il affectionne : entre drames et comédies surfant souvent sur le burlesque ou l’absurde, ces films sont des modèles d’intelligence et de modernité. Le film qui l’a fait connaître au monde entier, « Secrets et Mensonges », palme d’or au festival de Cannes en 1996, parle de la recherche de ses origines d’une femme noire adoptée par une famille aisée qui va trouver sa mère biologique blanche et prolétaire. Pas de quoi se taper les cuisses de rire… Depuis, il enchaîne les films, les comédies musicales, les drames sur les faiseuses d’anges du début du siècle dernier avec la même vision, la même intelligence et la même foi en l’Homme. Il faut dire que le réalisateur sait faire rire avec des situations dramatiques et son petit dernier, « Another Year », ne fait pas exception. Synopsis Comment raconter ce film… c’est l’histoire d’un couple de sexagénaires, Tom et Gerry, de leur vie, de leur famille, de leurs amis… C’est tout ? C’est tout ! Rajoutez à cela qu’ils s’entendent à merveille et que rien ne peux les empêcher de s’aimer. Pendant un an, le spectateur est invité à suivre leurs vies à travers les saisons et leur jardin potager. Aucune ombre au tableau… rien ! Ils sont gentils, serviables, le couple parfait de bout en bout. Le drame et la comédie viennent des personnages qui gravitent autour de ce ...

11H14 (DVD) 07/03/2011

11 :14

11H14 (DVD) Boitier 1 DVD : Image : 1.85 Vidéo : 16/9 anamorphique, compatible 4/3 Langues : Français et anglais. Sous-titres : Français. Bonus : Court métrage : "Aligato" de Maka Sidibé (10mn env.) Notes de production Filmographies Galerie photos Bandes-annnonces Prix : +- 10 € ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^ Date de sortie cinéma : 1 décembre 2004 Film déjà disponible en DVD depuis le : 12 juillet 2007 Réalisé par Greg Marcks Avec Hilary Swank, Colin Hanks, Patrick Swayze, etc. Titre original : 11 : 14 Interdit aux moins de 12 ans Long-métrage américain. Genre : Thriller Durée : 01h35min Année de production : 2003 Distributeur : SND ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^ Intro L’une des possibilités du cinéma, et qui a été largement popularisée par Quentin Tarantino au milieu des années 90, c’est de pouvoir aborder une histoire de manière non-linéaire (au-delà du simple flashback). Et si ce procédé peut paraître désormais un peu éculé, il reste néanmoins bigrement efficace lorsqu’il est bien utilisé, notamment en multipliant les points de vus sur le déroulement de l’histoire, ou, comme c’est le cas avec 11:14, en procédant de manière à dévoiler petit à petit les motivations des personnages et les indices permettant de comprendre ce qui arrive. L’histoire En effet, le premier segment vous plonge directement dans le vif des évènements, qui se déroulent tous autour de 11:14 (soit 23h14 pour nous français, ou 2314 si vous êtes militaire). Pas mal d’éléments vont ...

Raiponce (1 Décembre 2010) 06/03/2011

Il était une fois...

Synopsis Un royaume où vivait une (très) blonde princesse à la chevelure magique : Raiponce ! Elevée avec amour par le roi et la reine, tout est parfait dans le meilleur des mondes. C'est sans compter sur la vieille Gothel. V'la tit pas que la sorcière se prend à vouloir les pouvoirs de notre donzelle pour elle toute seule. Ni une ni deux elle l'enlève et l'installe au beau milieu de la forêt, cachée de tous, dans une tour sans d'autre moyen d'accès qu'une fenêtre située à 15 mètre du sol. La princesse, charitable, s'accommode comme elle peut de cette vie austère, en s'essayant à diverses activités domestiques (LA parfaite ménagère mesdames !). Un beau jour, pas loin de la tour, Flynn Rider, voleur de son état, tente d'échapper à ses poursuivants et tombe par hasard sur la cachette pas si secrète. C'est à partir de cette rencontre improbable que commence l'aventure. La princesse veut voir le monde et détient quelque chose qui intéresse le voleur. Le voleur connait le monde et veut ce que détient la princesse. Le marché est vite conclut. Contexte Alors petite précision, je ne suis pas du tout un fan de « dessin animés de mon enfance ». J'en ai vu la plupart, comme beaucoup de gens, et j'en ai oublié une bonne moitié ! J'avais déjà été voir le dernier Disney, La Princesse et la Grenouille, et j'avais été plutôt agréablement surpris par ce retour à l'animation traditionnelle. C'est donc sans aucun à priori que je me suis glissé dans le fauteuil rouge et que j'ai ...

Quelle heure est-il? ... 05/03/2011

Infos perso...

Quelle heure est-il? ... Vous avez l’heure s’il vous plaît ? 1) QUELLE HEURE EST-IL? Il est demain passé du 28 minutes je pense. 2) A QUELLE HEURE VOUS ETES-VOUS REVEILLE CE MATIN ? Je ne peux pas répondre car la question ne s’applique pas à moi. Sinon, heu… 16h10 mais c’est parce que j’ai des troubles aigus de la concentration nocturne. 3) VOUS ETES-VOUS REVEILLE NATURELLEMENT OU GRACE AUX RAYONS DE SOLEIL QUI SONT VENUS VOUS CHATOUILLER LES PAUPIERES? Heu ben pas vraiment car mon logement est une sorte de bunker construit dans une espèce de bâtiment appartenant certainement à la famille de ceux construits lors de la période communiste dans la partie la plus reculée de l’URSS profonde. De plus, il n’y a des fenêtres qu’en bas et étant donné que mon lit se situe sur la mezzanine, la lumière n’a pas réellement accès… Bref, il fait aussi clair que dans le trou du cul du père fouettard. Donc NON. 4) QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS VOUS ETES DITE A VOTRE REVEIL ? Meeeeerde ! 16h10 ! 5) QUEL EST LE DERNIER ALCOOL QUE VOUS AYEZ BU ? Un verre (ou deux) de rhum Havana Club de 7 ans d’âge…pas mauvais d’ailleurs. 6) COMBIEN DE FOIS PAR SEMAINE VOUS BOURREZ-VOUS ? Mais qu’est-ce que c’est que cette question bien pourrie et hyper mal tournée ? Je me bourre de pamplemousses environ 2 fois par semaine parce que j’aime bien ça et je suis un peu frugivore sur les bords ! Sinon je me bourre d’eau de temps en temps car c’est toujours meilleurs que les sodas. Ou je peux aussi me bourrer de ...

Arizona Dream (DVD) 05/03/2011

Sweet home Arizona… !

Arizona Dream (DVD) Boitier 1 DVD : Vidéo : 16/9 Image : 1.85 Langues : Français, anglais et allemand. Sous-titres : Français, anglais, allemand et néerlandais. Bonus : Bande annonce. Outils de réglage. Prix : +- 7 € ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^ Date de sortie cinéma : 6 janvier 1993 Film disponible en DVD depuis le : 3 octobre 2005 Film disponible en Blu-ray depuis le : 17 juin 2009 Réalisé par Emir Kusturica Avec Johnny Depp, Jerry Lewis, Faye Dunaway, etc. Long-métrage américain , français. Genre : Comédie dramatique Durée : 02h21min Année de production : 1992 Distributeur : UGC Ph ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^ Intro Je ne peux pas dire que ce film m’a donné la passion du cinéma et fut le début de ma cinéphilie vu ma faible culture cinématographique actuelle. Mais je devais bien participer et j’ai donc choisi de vous parler de ce film qui, en pleine période sombre et dévastatrice, m’a permis une belle identification, m’a fait réfléchir et a contribué à développer la personnalité à la fois très aérienne et terre-à-terre que je possède encore actuellement. En outre, il a élevé Émir Kusturica au rang d’intouchable, par un film tout aussi intouchable, bien que je ne le considère pourtant pas comme son meilleur. J’ai une interprétation très personnelle de ce film et je n’ai jamais voulu souffrir une interprétation plus professionnelle, pour ne pas abîmer ma réflexion et tout le bien que me procure ce film. Donc, je vous préviens, ci-dessous, tout est tiré ...

Terreur (DVD) 04/03/2011

Racontez-moi votre plus grand moment de terreur…

Terreur (DVD) Boitier 1 DVD : Image : 2.35 Vidéo : 16/9 compatible 4/3 Langues : Français et anglais. Sous-titres : Français. Prix : +- 18 € ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^ Date de sortie cinéma : inconnue Film disponible en DVD le : 1 mars 2011 Film disponible en Blu-ray le : 1 mars 2011 Réalisé par Anthony DiBlasi Avec Hanne Steen, Carl McCrystal, Shaun Evans, etc. Titre original : Dread Déconseillé aux moins de 16 ans. Long-métrage américain, britannique. Genre : Epouvante-horreur Durée : 01h48min Année de production : 2009 ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^ L’histoire Stephen Grace (Jackson Rathbone), un étudiant en cinéma plutôt calme et réservé, rencontre lors de l’une de ses pauses clopes Quaid (Shaun Evans), un jeune homme à l’apparence et à la parole sympathique et se lient assez rapidement d’une bonne sympathie l’un envers l’autre. Sachant que Stephen doit effectuer une thèse pour ses études, Quaid lui propose de faire une étude sur la peur, où des volontaires pourront venir parler de leur souvenirs d’enfance les plus douloureux, leurs angoisses, ce qui ne cessent de les ronger. Stephen demandera au passage l’aide de Cheryl Fromm (Hanne Steen), une de ses camarades végétarienne spécialisée dans le montage, où cette thèse leur permettra de se rapprocher. Une amie proche de Stephen, Abby (Laura Donnelly), atteinte d’une tache de naissance qui lui parcourt toute une moitié du corps, participera elle aussi au projet et commencera à se dévoiler ...

Le Royaume de Ga'Hoole : La légende des gardiens (DVD) 04/03/2011

Les chouettes, ça l'est !

Le Royaume de Ga'Hoole : La légende des gardiens (DVD) Boitier 1 DVD : Image : 1.85 Vidéo : 16/9 compatible 4/3 Langues : Français, anglais, néerlandais et flamand. Sous-titres : Français, anglais et néerlandais. Bonus : - «Les vrais gardiens de la Terre» : aperçu du monde des chouettes - Looney Tunes : «Fur of Flying» Prix : +- 20 € ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^ Date de sortie cinéma : 27 octobre 2010 Film disponible en DVD le : 2 mars 2011 Film disponible en Blu-ray le : 22 mars 2011 Réalisé par Zack Snyder Avec Emily Barclay, Abbie Cornish, Essie Davis, etc. Titre original : Legend Of The Guardians - The Owls of Ga'Hoole Long-métrage australien, américain. Genre : Animation , Fantastique , Aventure Durée : 01h39min Année de production : 2010 Distributeur : Warner Bros. France ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ L’histoire En haut d’un arbre, nous découvrons une famille de chouette effraies et remarquons Soren, le fils cadet de la famille, jeune, candide et qui éprouve une grande admiration envers les histoires légendaires que lui raconte son père. Ces histoires sont celles de guerriers courageux combattant les forces du mal afin de protéger le royaume des chouettes dont l’un des plus grands guerriers, Ezylryb, a vaincu Bec D’Acier, une chouette défigurée qui cache ses cicatrices et son absence de bec par le biais d’un masque de métal menaçant. Ces êtres valeureux sont censés se trouver dans un endroit nommé Le Royaume de Ga’Hoole, mais personne de nos jours n’a été capable de les ...
Voir plus d'avis Haut de page