Partager cette page sur

vert Statut vert (Niveau 2/10)

brezonech

brezonech

Aucun profil de membre disponible. La personne que vous recherchez n’est plus membre de Ciao.

Avis rédigés

depuis 27/08/2008

34

Général : Afghanistan 26/09/2008

Periple en Surowbi

Suunto Solution Alpha 20/09/2008

plongez malin ! plongez serein !

Metabo THE HS 8565 65CM 18/09/2008

le taille haie solutionneur

Sony Bravia KDL-70X3500 17/09/2008

le nec plus ultra de la TV, j'ai teste

Agents secrets 16/09/2008

reportage de guerre

Les Patriotes (DVD) 15/09/2008

le vrai visage de James Bond

Monsieur Malaussène - Daniel Pennac 13/09/2008

la suite ! la suite!

Daniel Pennac Né au Maroc d'un père officier de la Coloniale, Daniel Pennacchioni grandit en Afrique et en Asie du Sud. Il obtient sa maîtrise de lettres à Nice et commence par être professeur dans un collège de Soissons. Il s'installe à Belleville, qu'il se plaira à décrire dans ses romans. En 1973, il publie son premier essai, 'Le Service militaire au service de qui ? ', un pamphlet sur le service national. Puis il écrit pour les enfants. En 1985, il donne le jour à la famille Malaussène avec 'Au bonheur des ogres'. Il y impose son style : rythmé, glissant, espiègle. L'alchimie se produit, et avec ce qui devient la saga des Malaussène (' La Fée carabine', 'La Petite Marchande de proses' - prix Inter 1990 -, 'Monsieur Malaussène' et 'Aux fruits de la passion') naît une potion de succès. Potion qu'il épice en 1992 par un essai sur la lecture, 'Comme un roman', dans lequel il définit les droits du lecteur. En 1997, autre roman, 'Messieurs les enfants', ou un conte adressé aux grands enfants que nous sommes tous, avec une adaptation cinéma à la clé, par Pierre Boutron. 'Merci' paraît en octobre 2004 aux éditions Gallimard. En 2006, Daniel Pennac sort encore 'Nemo par Pennac', un ouvrage dans lequel il présente le parcours du dessinateur Nemo, qui illustre depuis plusieurs années les murs de son quartier, Belleville, puis 'Chagrin d'école' en 2007. le roman que je prefere ----------invitation a sa lecture----------- petit extrait en guise de page de garde: La suite ...

Chagrin d'école - Daniel Pennac 13/09/2008

Monsieur PENNAC

Chagrin d'école - Daniel Pennac Monsieur Pennac Né au Maroc d'un père officier de la Coloniale, Daniel Pennacchioni grandit en Afrique et en Asie du Sud. Il obtient sa maîtrise de lettres à Nice et commence par être professeur dans un collège de Soissons. Il s'installe à Belleville, qu'il se plaira à décrire dans ses romans. En 1973, il publie son premier essai, 'Le Service militaire au service de qui ? ', un pamphlet sur le service national. Puis il écrit pour les enfants. En 1985, il donne le jour à la famille Malaussène avec 'Au bonheur des ogres'. Il y impose son style : rythmé, glissant, espiègle. L'alchimie se produit, et avec ce qui devient la saga des Malaussène (' La Fée carabine', 'La Petite Marchande de proses' - prix Inter 1990 -, 'Monsieur Malaussène' et 'Aux fruits de la passion') naît une potion de succès. Potion qu'il épice en 1992 par un essai sur la lecture, 'Comme un roman', dans lequel il définit les droits du lecteur. En 1997, autre roman, 'Messieurs les enfants', ou un conte adressé aux grands enfants que nous sommes tous, avec une adaptation cinéma à la clé, par Pierre Boutron. 'Merci' paraît en octobre 2004 aux éditions Gallimard. En 2006, Daniel Pennac sort encore 'Nemo par Pennac', un ouvrage dans lequel il présente le parcours du dessinateur Nemo, qui illustre depuis plusieurs années les murs de son quartier, Belleville, puis 'Chagrin d'école' en 2007. Chagrin d'ecole 'Chagrin d'école', dans la lignée de 'Comme un roman', aborde la question de l'école du point de vue de ...

Coffre Bout De Lit El Patio 09/09/2008

fourre tout ideal

Arcantis Hotel Montaigne, Sarlat-la-Canéda 08/09/2008

oyez! oyez ! jouvenceaux et jouvencelles!

Apple MacBook 2.1 GHz 07/09/2008

une histoire d'amour qui se termine mal

Cyclisme 07/09/2008

vive le cyclisme et les disciplines enchainees !

une ouverture d'esprit je suis adepte du sport pour les sensations, je cours bcp depuis l'adolescence, le triathlon a semblé pour moi une vraie ouverture sur d'autres disciplines. la nat c le rafraichissement du départ, le vélo ça nous sèche (j'avoue c là que j'en chie le plus), la course à pied ça nous met dans le rouge définitivement (évidemment là j'en chie moins) autrement dit y en a pour tous les goûts. très complet pour ceux ou celles qui recherchent un sport de sensations fortes, dans tous les cas l'arrivée c toujours un bonheur, la joie de s'être dépassé et d'avoir été aux limites je pense aux longues distances, l'entraînement l'inconvénient c qu'il faut vraiment s'organiser pour pouvoir cumuler tout le volume d'entraînement que cela suppose avant d'aborder ce genre d'épreuve en tout cas pour ceux qui s'y collent c une ambiance géniale que l'on trouve dans les clubs de triathlon *un la natation: 2 séances par semaine c'est déjà pas mal le volume de la séance est d'à peu près 2600 à 4500 m avec l'échauffement exemple de séance: - 100m souple nage au choix - 5 fois 150m 3 nages, (50m crawl, 50m dos, 50m brasse) 5 fois - 3 fois 100m crawl éduc ( du rattrapé par exemple ) - 5 fois 200m (150 crawl + 50m papillon) - 5 fois 200m avec le pull boy et les plaquettes, 30 secondes de récupération tous les 200 - 100m souple - 10 fois 25m très rapides avec 15 secondes de récupération soit un total de 3500m comme vous le voyez, il vaut mieux le faire en club ...

Dubai, Emirats Arabes Unis 07/09/2008

when dreams come true...

Voir plus d'avis Haut de page