Partager cette page sur

orange Statut orange (Niveau 6/10)

cube

cube

Lecteurs satisfaits: 79 membres
Voir les statistiques du membre

"si vous n'aimez pas la mer ..., si vous n'aimez pas la montagne ..., si vous n'aimez pas la campagne ..., allez vous faire foutre !"

Avis rédigés

depuis 25/07/2000

327

Popgom.fr 08/09/2011

9 étapes pour 4 pneus

Popgom.fr Changer de pneus en 9 étapes, quand on est comme moi assez peu au fait de ce qui touche la mécanique automobile : 1ère étape : contrôler l'état de ses pneus C'est assez facile, il y a des témoins, si c'est un peu trop usé il ne faut pas tortiller : il faut les changer. Soit 2 par 2, soit tous les 4, mais jamais un seul à la fois ! 2ème étape : connaitre les références de ses pneus C'est facile aussi, c'est écrit dessus : Largeur, hauteur, diamètre de la jante, indices de poids et de vitesse. Normalement il faut reprendre les mêmes, sauf pour les indices de poids et vitesse où a priori on peut se rapporter aux données du véhicule. Par exemple mes pneus d'origine sont en indice de vitesse V (soit < 240 km/h) alors que mon véhicule ne peut pas atteindre les 210 km/h de l'indice inférieur (H). Toutefois, par prudence envers ce que je ne connais pas, je me suis fixé pour principe de ne rien changer (sauf à monter en gamme). Outre les dimensions figurent aussi la marque et la référence constructeur du pneu. Là aussi on peut changer de marque : les prix peuvent varier considérablement entre les marques traditionnelles (Michelin, Goodyear, Continentale, etc.) et d'autres plus exotiques. Je ne préjuge pas de la qualité des secondes, mais par prudence envers l'inconnu je reste sur la même marque. 3ème étape : rechercher le fournisseur et le monteur Hop hop, internet, et je découvre qu'il y a en gros deux solutions : soit aller chez un garage traditionnel qui commandera les pneus et ...

Théâtres 26/04/2007

Débats 1974-1981 : Giscard / Mitterrand

Théâtres Je suis donc allé voir, au théâtre de la Madeleine, "Débats 1974-1981" qui comme son nom l'indique reprend ces deux fameux débats Giscard-Mitterrand Le résumé : "Le texte des débats télévisés au cours desquels Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand ont été confrontés au cours des campagnes électorales pour l'élection présidentielle en 1974 et en 1981, revisité par le jeu des acteurs Jean-François Balmer et Jacques Weber. Retour sur les enjeux de l'époque à la lumière de l'histoire et de la réalité d'aujourd'hui." Jean-François Balmer joue Mitterrand, Jacques Weber est Giscard, et Vincent Debost a le (petit) rôle de l'animateur des débats. Je ne saurais que trop vous conseiller cette pièce ! C'est tout d'abord très drôle, du fait du jeu des acteurs qui arrivent parfaitement à incarner leurs personnages sans pourtant trop en faire, en une caricature qui reste légère. Le premier débat, de 1974, qui n'était absolument pas encadré à viré à un duel sanglant (avec 0% de fond de chaque côté, ceux qui nous bassinent avec la "qualité" des campagnes d'antan devraient revoir ce débat) à coups de petites phrases qui en dehors du contexte ne peuvent que nous rendre admiratifs du talent d'improvisateur de ces deux hommes, et en particulier de Giscard qui a baladé son adversaire en gardant la main tout le long du dialogue, aidé en celà par un Mitterrand pourtant arrivé largement en tête, curieusement hésitant, mal à l'aise avec ses arguments, bref pas vraiment ...

Griots Célestes - Pierre Bordage 30/01/2006

L'être ou le néant

Griots Célestes - Pierre Bordage Avec ce roman en deux tomes, Bordage se place dans une ambiance plus proche des "Guerriers du Silence" que de "Wang", dans un monde où l'humanité s'est vue dispersée sur de nombreuses planètes désormais isolées du fait de la régression technologique. Les griots célestes, seuls (pour autant qu'on le sache), sont à même de traverser l'espace pour visiter ces planètes et rencontrer les humains -ou les mutants- qui les habitent, tentant ainsi de conserver les liens qqui se distendent peu à peu. Cependant que dans l'ombre, une mystérieuse force tend à faire l'inverse, à disloquer sur chaque planète l'humanité, à détruire dans cet univers ce lien ténu et ceux qui tentent de le maintenir : les griots. Si donc on retrouve certains thèmes chers à Bordage, les mutations, les confréries positives ou négatives mais toujours secrètes, le déclin technologique, il évite cette fois de nous ressortir son habituelle antienne anti-religieuse, du moins de manière aussi flagrante que celà peut être fait dans "Les guerreirs du silence" ou "Les fables de l'humpur". Il nous emmène à chaque chapitre, ou presque, sur une nouvelle planète rencontrer de nouveaux personnages, et parvient chaque fois en quelques lignes à nous faire comprendre les caractéristiques importantes de ce monde ou de ce héros secondaire ; et son roman se compose finalement presque d'un assemblage de nouvelles, très fortement et intelligemment lées entre elles, mais qui pourraient presque se lire indépendamment. ...

Panasonic GD 93 03/11/2004

06 15 30 20 XX

Panasonic GD 93 Et oui, ça y est, je l'ai, il est à moi, le nouveau Panasonic GD93. Après avoir passé 2 jours à jouer avec, comme tout enfant avec un nouveau jouet, je suis à même de vous le présenter : Son apparence physique : Tout petit, tout mince, tout léger (80 g), tout argenté, il est très séduisant. Il a le gros avantage de pouvoir se ranger dans une poche de pantalon sans que cela empêche de s'asseoir ! Ce qui est important pour tous ceux et celles qui n'ont pas de sac à main. La prise en main est très bonne, il ne glisse pas et le plastique de la coque est d'une très belle apparence (métallique !) qui donne une impression de solidité (j'espère que c'est plus qu'une impression !!!) Ce qui n'était pas vraiment le cas de son petit frère GD90 qui avait presque l'air factice ; les touches sont accessibles à des doigts de taille normale, malgré la petitesse de l'appareil, et l'écran est vraiment très grand. Seul défaut, l'antenne que les ingénieurs de Panasonic n'ont pas réussie à intégrer dans le boîtier et qui augmente non seulement la longueur mais aussi l'épaisseur du téléphone. Il y a également possibilité de fixer une petite bride sur le téléphone. Sous le capot : En enlevant la batterie, vous serez étonné par sa petite taille. L'autonomie annoncée est de 7 jours/3h30, ce qui me semble exagéré, mais à première vue semble bonne pour un usage urbain normal. Comptez en fait 3 jours pour une utilisation modérée. Evidemment, si vous prévoyez d'être perdu dans un igloo ...

La Guerre Eternelle - Marvano, Haldeman 27/10/2004

Une guerre de 1000 ans...

La Guerre Eternelle - Marvano, Haldeman Ma découverte 2002 en matière de bande dessinée aura sans aucun doute été cette réédition, en un très beau volume regroupant l'intégrale de la série, de la "Guerre éternelle" dessinée par Mark Marvano en illustration d'un scénario de Joe Haldeman, basé sur le roman éponyme de ce dernier (paru en 1974). Roman ayant obtenu deux pris majeurs dans le domaine de la SF (Prix Hugo et Prix Nebula) que je n'ai malheureusement pas encore lu, mais ça ne saurait tarder ! Quand je dis que cette oeuvre fut ma découverte de l'année 2002, c'est reconnaitre une grosse carence de ma part : en effet, la parution initiale de "La Guerre Eternelle" date de 1988 ! Et, bien que connaissant les auteurs grace à la non moins bonne série "Dallas Barr" (voir mon avis), je n'avais jamais entendu parler de cette mini-série en 3 tomes avant de la découvrir grace à sa suite, "Libre à Jamais" (des mêmes auteurs) dont je vous parlerai prochainement. Les 3 tomes ("Soldat Mandella 2010-2020" ; "Lieutenant Mandella 2020-2203" ; "Major Mandella 2203-3177") qui sont regroupés dans cette intégrale sont agrémentés : - en préface d'une présentation du scénariste HaLdeman "Pourquoi j'ai écrit La Guerre Eternelle" ; - en postface, moins intéressante, de l'échange de fax entre les deux auteurs préliminaires à la parution de l'album dont je vous parle, et où ils évoquent leurs souvenirs. Pour terminer sur l'album en lui-même, paru dans la très belle collection "Aire libre" des éditions Dupuis, il faut que ...

Le Questionnaire Ange Sitael 08/10/2004

60 choix cornéliens (ou pas).

Le Questionnaire Ange Sitael Encore un questionnaire à la con, en plus celui là est d'un manichéisme absolu... 1 - Ange ou Démon ? Lucifer est un ange (déchu). Lucifer est un démon. Donc un démon est un ange. Donc je suis forcément un ange. 2- Paradis ou Enfer ? L'enfer, c'est les autres. Je n'aime pas assez les autres pour pouvoir les supporter pendant l'éternité (et l'éternité, c'est long, surtout vers la fin). Donc Paradis, peut-être qu'on s'y fait chier mais au moins il doit bien y avoir un endroit pour s'isoler (y a des chiottes au Paradis ?). 3 - Homme/Femme ou Dieu ? Question mal posée, que vient faire la femme la dedans ? L' Homme représente l'humanité, donc à la fois l'homme et la femme. Le Dieu auquel je crois a créé l'Homme a son image. Je crois en Dieu. Je crois en l'Homme... qui progresse lentement mais surement. 4 - Homme ou Femme ? Homme : ce que je suis, et ce que je n'aime pas (je m'etends assez mal avec les hommes en général) Femme : ce que j'aime, d'amour ou d'amitié. 5 - Petit(e) ou Grand(e) Plus grand que ma grande soeur, plus petit que mon petit frère. HOT Es tu ? (Tu peux commenter tes propres réponses) -> ah parce qu'avant on pouvait pas ? 6 - Provocation ou Tempérance ? Tempérance. Je ne sais pas provoquer, c'est pas mon truc. Quand je le fais c'est à mon insu. 7 - String ou culotte ? - Caleçon ou Slip ? Slip ou boxer selon les jours. J'aime pas avoir les testicules qui se baladent, donc pas de caleçons. 8 - ...

Arturo Brachetti 29/09/2004

IL REVIENT ENCORE !

Arturo Brachetti Et oui, après 2 saisons à Paris en 2002 et 2003, après des tournées en France et dans le monde, le grand, l'immense, l'incomparable, l'artiste Arturo Brachetti revient, bientôt à Paris et dans toute la France (dates en fin d'avis) Non, je ne suis pas de sa famille, ni son impresario, je n'ai pas d'intérêt financier à faire de la pub mais ... j'ai déjà vu le spectacle, 2 fois, et je tiens absolument à vous donner envie d'aller le voir ! Arturo, l'homme aux mille visages comme il se surnomme, dans la plus pure tradition du Music-Hall, vous emmènera pendant plus d'1h30 loin de ce monde ! La spécialité d'Arturo, c'est le transformisme : il change de costume en un clin d'oeil ! Il est seul sur scène, mais il y a pourtant un nombre incroyable de personnages ! De l'abeille à James Bond, de Scarlette O'Hara, du cow-boy au capitaine de crochet, Brachetti peut devenir n'importe qui ... en un flash ! Le spectacle est très dense et se compose de plusieurs numéros de transformisme pur, entrecoupés de moments de répits (sans aucun doute nécessaires pour lui permettre de souffler !) où l'artiste nous dévoile la multitude de ses talents : prestidigitation, ombres chinoises, jonglage, petits sketchs ou Arturo nous raconte sa vie (à sa façon). On retiendra quand même le clou du spectacle : une scène de western d'anthologie, où les changements de costume s'enchaînent à une vitesse effarante (Lucky luke peut aller se rhabiller !), mais tout le reste est à la hauteur et pour ma part ...

Le Portail - François Bizot 08/09/2004

Prélude à un génocide

Le Portail - François Bizot François Bizot, ethnologue étudiant au Cambodge le boudhisme khmer, a vécu directement la prise du pouvoir par les khmers rouges ... et, sans doute l'un des premiers, il a prévu et dénoncé la folie de ces derniers, envers et contre (presque) tous les intellectuels bien pensant de l'époque. Ce livre est divisé en deux parties : Dans un premier temps, Bizot raconte comment il est resté 3 mois durant prisonnier dans un camp khmer rouge, et comment il fut sauvé par celui qui allait devenir par la suite l'un des plus grands bourreaux de son propre peuple, jugé pour Crime contre l'Humanité : Douch. A la lumière des événements, on est abasourdi de voir qu'un homme intelligent et cultivé comme Douch, a pu ainsi dévier vers la folie, et croire qu'il pouvait défendre sa cause d'une manière aussi épouvantable. Bizot, qui nous fait vivre dans cette partie ses angoisses, ses peurs, mais aussi nous montre avec quelle intelligence (notamment grace à sa connaissance de la pensée asiatique -khmère en particulier- et de la langue) il a su se sortir de cette situation, où il avait pourtant toutes les chances de mourir, est maintenant ecartelé entre deux sentiments opposés : comment oublier les crimes de Douch, mais comment aussi ne pas se rappeler qu'il lui doit la vie ? Dans une deuxième partie, Bizot raconte les derniers mois de l'ambassade de France à Phnom Pen, après la prise de la ville. Interprète officiel, il sera le lien entre les diplomates français et les dirigeant khmers ...

Général Limousin 08/09/2004

Oradour, village martyr

Général Limousin Pourquoi un avis sur Oradour ? Tout simplement parce qu'Oradour a existé, que d'autres Oradour se produisent encore de part le monde, et parce qu'il ne faut pas hésiter si vous passez en Limousin à visiter ce village martyr. Oradour sur Glane, petite bourgade proche de Limoges, est devenu tristement célèbre le 10 juin 1944, quand la division SS "Das Reich", remontant en hâte vers la Normandie où le débarquement venait d'avoir lieu, la traversa, et, pour une raison inconnue (et qui le restera sans doute longtemps), en massacra la population : les hommes fusillés dans des granges, les femmes enfermées dans l'église incendiée, le village entièrement détruit par le feu ... 642 morts, une poignée de rescapés ... La volonté de ces rescapés, et des témoins de ce drame, fut de garder "en état" les ruines de ce village, en témoignage de ce qui s'était passé, de la même façon que furent conservés les camps de concentration. Un village moderne fut reconstruit à côté ... Il est donc possible de "visiter" ces ruines, ce que j'ai fait assez jeune (car d'origine limougeaude) et à plusisurs reprises ; et l'émotion qui me prend à la gorge est à chaque fois aussi forte. Tout d'abord, le silence qui règne, marque de respect, est oppressant ... Mais le pire, ce sont tous les petits détails : les poussettes d'enfant, les machines à coudre, la cloche de l'église fondue par la chaleur, les petits panneaux indiquant les commerces, les rails du tramway. On a l'impression de voir revivre ce ...

Jean-Pax Méfret 07/09/2004

Le chanteur d'occident

Jean-Pax Méfret Qui est Jean-Pax Méfret ? Comme vous l'aurez deviné en voyant la catégorie dans laquelle figure cet avis, il s'agit d'un chanteur français. Méconnu, certes, mais pas inconnu ! Non, il n'a pas sa place dans les rayons de votre disquaire, il est introuvable en occasion, mais des cassettes circulent ! Et maintenant, prodige de la technique, des CD gravés. Bon, autant vous l'avouer tout de suite, Jean-Pax Méfret n'est pas politiquement correct. Pas du tout, même. Au départ journaliste (notamment au "Figaro Magazine"), il a décidé un beau jour de mettre ses idées en musique. Et ses idées, en France, elles ne sont pas toujours faciles à assumer : vous êtes patriote, anti-communiste, libéral, vous êtes pied-noir et vous regrettez l'Algérie Française, vous vous plaignez de l'insécurité, vous admettez votre admiration pour l'armée française, et vous serez vite classés. Est-ce la peine de dire dans quelle case de l'échiquier politique ? A tort, à mon avis, mais j'y reviendrai. Mais, comme il le dit lui même : " Puisque l'un de vous a chanté Potemkine, laissez moi chanter Soljenitsyne " ; et puis, il y a déjà tellement de chanteurs de gauche ! A l'actif de ce chanteur, peut-être une cinquantaine de chansons, que l'on peut regrouper par thèmes : - L'anti-communisme : " Le Chanteur de l'Occident ", " Les Démagos ", " La musique s'est arrêtée ", " Budapest ", " Goulag ", " Sibérie ", " Camp 36 ", " Véronika ", " Professeur Müller ", " Le ...

questionnaire "lilas vous le demande" 06/09/2004

Voilà.

questionnaire "lilas vous le demande" Médical ◫◫◫◫◫ Quand vous avez une grippe, allez-vous chez le médecin ou soignez-vous vous tout seul ? *************** ******** Tout seul. Il faut vraiment que ça dégénère pour que je prenne un rdvn, quoique depuis que je vis en couple "on" me force à y aller parfois avant que ma propre limite soit atteinte. La fois où un médecin m'a demandé comment j'avais pu supporter la douleur d'une très grosse otite autant de temps, je me suis quand même dis que j'étais con. Et comme je suis con ça m'a aussi donné une certaine fierté... Que pensez vous de l’Euro que vous aurez à donner au docteur pour renflouer la sécu ? *************** ********* Les gens croient que, parce qu'ils ne payent pas, "c'est gratuit". Rien n'est gratuit, tout à un coût ; et il faudrait toujours se poser la question avant de prendre un rdv, comme on le fait avant tout achat : "est-ce que vraiment j'en ai besoin". Si ça peut aider les gens à comprendre ça, je suis pour. Mais je ne suis pas sûr que ça suffise. Il faut aussi dire qu'il y aura nombre d'exemptés. Le pharmacien vous propose un médicament générique moins cher, le prenez vous ou refusez vous en pensant qu’il sera moins efficace ? *************** ******* Je prends, bien sûr. Administration. @@@@@@@@ A la sécu on vous pique votre tour comment réagissez vous ? *************** ***** C'est un des rares cas où je me rebelle, parce qu'il y a tojours (selon ma maigre expérience) de la ...

Questionnaire : La Clepsydre selon nickie90 02/09/2004

Temps de Réponses

Questionnaire : La Clepsydre selon nickie90 1/ Le temps perdu ne revient pas, ne se rattrape pas, ne se répare jamais ! En sachant cela, combien de temps pensez-vous consacrer à ce questionnaire ? ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^ Le moins possible. Je n'aime pas les questionnaires. °°°°°°°°°° QUESTIONS D’HEURES…°°°°°°°°°° 2/ Avez-vous une montre ? ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^ J'en ai beaucoup, mais surtout 2. La montre est plus qu'un objet pour moi, c'est une passion. Je ne parle bien sûr pas des montres jetables, ni des montres "griffées" par quelque modiste en mal de diversification et vendue au poids de l'or.... Je parle des merveilles de micromécanique, des assemblements de rouages et de ressorts, bref de montres qui font tic-tac, de montres qui ont une âme. J'ai deux montres de grande valeur. Une sentimentale... une coup de folie. 3/ Combien de fois par jour environ regardez-vous l’heure ? ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^ Je ne regarde pas l'heure, je regarde ma montre. 4/ Seriez-vous capable de dire l’heure en regardant simplement le soleil ? ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^ Non, j'en suis tout bonnement incapable. Et je refuserai d'apprendre car ça me donnerait mopins de raisons de regarder ma montre. 5/ Pourriez-vous vivre sans jamais savoir l’heure qu’il est ? ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^ Oui. le premier acte de mes vacances, ...

Par S 31/08/2004

SuperCiaonaute

Par S Vous le connaissez tous. C'est obligé. Et si vous ne le connaissez pas, il vous connait. Car il est forcément bionique, vu ses extraordinaires capacités. Et qui dit bionique, dit oeil bionique, cerveau bionique... Donc il voit tout, il sait tout, bref je vous l'assure : IL VOUS CONNAIT ! Comme Harry Potter derrière le Vif d'Or, il vole à travers Ciao derrière sa pastille étincelante. Il est passé par ici, il repassera par là... vus l'avez vu ? Trop tard, une évaluation, un commentaire, il est reparti pour d'autres cieux. Peut-être pour rédiger son avis quotidien, qu'il nous donnera comme une manne céleste pour éclairer nos vies et nous guider dans le droit chemin : où aller, quoi acheter, que refuser... tout, tout, tout, il sait tout il voit tout il EST TOUT. Il est le modèle que nous devons suivre, ou du moins tenter de suivre. Comme les prophètes nous indiquent le chemin, il nous montre la voie, le CiaoTao à suivre pour accéder aux cimes suprêmes, aux nuages straosphériques, au paradis, à l'élite de ce monde en soi dont nous ne formons pas la plèbe. Mieux encore, ce n'est pas par de grands discours qu'il nous montre ce chemn, mais par l'exemple. Nul besoin de le lire, de l'écouter, moins encore de le comprendre ! Il suffit de l'observer et de l'imiter pour le suivre dans son irrésistible ascension ! Il est SuperCiaonaute. Est-il besoin d'en dire plus : les chiffres parlent d'eux-mêmes : - matricule 167029 (vous remarquerez que la somme des chiffres fait 7, ...

Bételgeuse - Léo 31/08/2004

Le grand canyon dans l'espace

Bételgeuse - Léo complet --------------- --------------- --------------- --------------- --------------- ----- Aldébaran, ou plutôt "Les mondes d'Aldébaran", c'est actuellement 9 albums, divisés en 2 cycles : le premier "Aldébaran", déjà terminé, compte 5 albums, et le deuxième "Bételgeuse", 4 albums. Pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout, voici comment se compose la série : elle est découpée en cycles (il devrait, parait-il, y en avoir 5) de 5 albums dont son parus jusqu'à présent : Cycle ALDEBARAN 1/ La planète 2/ La blonde 3/ L'expédition 4/ Le groupe 5/ La créature Ces 5 albums sont traités là : http://www.ciao.fr/AldebaranLeoAvis200944 Cycle BETELGEUSE 1/ La catastrophe 2/ Les survivants 3/ La photo 4/ Les cavernes 5/ ??? Les albums 1/ et 2/ sont traités dans cet avis. L'album 3/ est évoqué dans l'avis : http://www.ciao.fr/BetelgeuseT3LExpeditionLeoAvis379429 L'album 4/ n'est pas encore traité. --------------- --------------- -------------- Il m’est comme d’habitude difficile de résumer sans vous dévoiler trop l’intrigue : sachez seulement que tout tourne bien entendu autour de Bételgeuse, 6ème planète du système du même nom, qui est un peu l'inverse d'Aldébaran puisqu'elle compte seulement 11% d'océans, et dont la colonisation a été lancée (chronologiquement) quelques années avant la fin du cycle d'Aldébaran (qui voit cette planète reprendre contact avec la Terre). Le contact radio étant rompu, on n'a en fait aucune ...

Betelgeuse (Tome 3): L'Expédition - Léo 31/08/2004

Rafting chez les pandas fûtés

Betelgeuse (Tome 3): L'Expédition - Léo Aldébaran, ou plutôt "Les mondes d'Aldébaran", c'est actuellement 8 albums, divisés en 2 cycles : le premier "Aldébaran", déjà terminé, compte 5 albums, et le deuxième "Bételgeuse", 4 albums. Pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout, voici comment se compose la série : elle est découpée en cycles (il devrait, parait-il, y en avoir 5) de 5 albums dont son parus jusqu'à présent : Cycle ALDEBARAN 1/ La planète 2/ La blonde 3/ L'expédition 4/ Le groupe 5/ La créature Ces 5 albums sont traités là : http://www.ciao.fr/AldebaranLeoAvis200944 Cycle BETELGEUSE 1/ La catastrophe 2/ Les survivants 3/ La photo 4/ Les cavernes 5/ ??? Les albums 1/ et 2/ sont traités ici : http://www.ciao.fr/BetelgeuseLeoAvis346206 L'album 3/ dans le présent avis L'album 4/ n'est pas encore traité. --------------- --------------- -------------- Je l'attendais impatiemment depuis un an, et enfin, ça y est, voici enfin venu le temps de la sortie du 3ème tome du cycle "Bételgeuse" des "Mondes d'Aldébaran". Un an ! Je ne vous raconte pas l'excitation fébrile qui a accompagné l'achat, le retour chez moi au pas de course pour pouvoir enfin me vautrer dans le canapé et dévorer les 48 pages qui relanceront le suspense, me permettant de patienter encore une année pour découvrir la suite... Avec ce nouveau tome, pour le titre duquel Leo n'a bien entendu pas contrevenu à la règle de sobriété présente dans tous les albums des "Mondes d'Aldébaran" (un article, un nom commun) ...
Voir plus d'avis Haut de page