Partager cette page sur

bronze Statut bronze (Niveau 7/10)

evilash

evilash

Aucun profil de membre disponible. La personne que vous recherchez n’est plus membre de Ciao.

Avis rédigés

depuis 06/10/2000

127

What Lies Beneath - Tarja 14/04/2011

Une fille venant du grand froid, moi, ça me rend tout chaud...

What Lies Beneath - Tarja TARJA - WHAT LIES BENEATH ou QUAND L’HIVER SE MEURT CE SONT TOUT PLEIN D’ETOILES DES NEIGES QUI SCINTILLENT EN SILENCE (Cet avis est une bise à mes amis de ciao, ceux qui savent écouter autrement, et qui portent leur regard d’une façon différente que les autres. Je pense à Kmk57, Pupure, Fandejs, Tenar, Morticiaaa, Sacha74, Kaileena, Cris69, Nelcie, Jiji54... Je sais que j’en oublie... Je vous embrasse, Messieurs Dames...) J’ai en mémoire mon dernier séjour dans le domicile savoyard familial, ou, partant en montagne avec mon père, j’ai pu lui faire écouter cet album de Dame Tarja en voiture. Le paysage était fraîchement encombré de neige, le soleil perçait au travers de la brume, tout jouait dans le sens d’un émerveillement des yeux et du cœur… Partie 1 – JE VOUDRAIS BIEN ARRIVER A RETENIR LES HISTOIRES DROLES, MOI Tarja Turunen est connue des aficionados du métal chevelu pour avoir tenu le micro de longues années au sein (oh oui, j’aime le sein) (enfin, les deux, hein, je n’ai pas de préférence en fait) du groupe de métal dénommé NIGHTWISH. Un nom synonyme de gros succès, car il s’agit d’une des plus grosses références en matière de métal symphonique. Les grognons pourront trouver que ce courant musical là est des plus prétentieux, puisque le métal symphonique est comme son nom l’indique l’accouplement (oh oui, je suis chaud en ce moment) (et puis ça tombe bien vu que les températures sont redescendues, misère) entre le métal et la musique ...

Scott Pilgrim vs. the World (Blu-ray) 31/01/2011

Une histoire de fesses où l'héroïne se prénomme Ramona...

Scott Pilgrim vs. the World (Blu-ray) SCOTT PILGRIM VERSUS THE WORLD ou SI J’AVAIS DES CHEVEUX COMME LUI JE FERAIS AUSSI LE MALIN AVEC LES FILLES (COMMENT CA CE N’EST PLUS POSSIBLE ?) (Cet avis est dédié à Toutanbd qui était si impatient de voir ce film que j’ai bien cru qu’il allait laisser son site bulledencre à l’abandon. Il est aussi un pied de nez à Nelcie parce qu’elle le vaut bien même si elle préfère sans nul doute lire un bon roman. Et enfin, il est un clin d’œil à Bipbipcoyote1 qui ne jure que par les comédies romantiques rose acidulées et autres joyeusetés tires larmes.) Quand on se retrouve à se peler le jonc (si quelqu’un pouvait me dire d’où vient cette expression et ce que vient y faire le jonc, je suis preneur) en plein début du mois de janvier, alors que l’on est encore en train de digérer les papillotes, friandises et autres sucreries par-dessus de bonnes grosses dindes fourrées (oui, y a des garçons qui aiment fourrer des dindes), ben il n’y a vraiment pas de quoi conserver le sourire. Mais c’est comme ça l’hiver, comme diraient Omar et Fred, alors, il faut que l’on arrête de se plaindre ! Un hiver sans neige, sans bataille de boules (oui y a des filles qui adorent jouer avec les boules) et autres sculptures toutes blanches vêtues, ben ce serait bien triste et surtout très inquiétant ! Alors pourquoi s’étonner de voir de basses températures nous rétrécir le… enfin, voilà, il faut être réaliste, en hiver, il fait froid. C’est comme si on regardait une comédie romantique et qu’il ...

Hello Geekette (DVD) 10/01/2011

Chouette, une geekette à couettes, c'est qu'elle est coquette !

Hello Geekette (DVD) HELLO GEEKETTE ou LA PROCHAINE FOIS JE DEMANDERAI DE L’AIDE POUR UNE RIME EN ETTE PLUS COQUETTE (Cet avis est dédié à ceux qui m’ont donné de violents coups de bâtons pour me faire écrire plus vite, savoir Tenar au sourire désarmant qui sent bon le champagne, Cris69 à la plume qui ondule comme ses mouvements de salsa, et Pupure qui écoute du métal tout en rédigeant ses textes avec un scalpel. Je les remercie de m’avoir boosté ! Il est aussi une bise sur les joues de Carahyah et de Tequiladrenaline, toutes deux sérievores affamées toujours en quête de nouvelles séries.) Voilà, ça y est, les fêtes de fin d’année sont passées, finis nos petits souliers près de la cheminée… Et si ces temps sont synonymes pour certains de moments de liesse et autres joyeusetés, pour d’autres, cela leur rappelle qu’il fait très froid, et que la nuit tombe vraiment vite. Il y a de quoi se taper une bonne déprime lorsque l’on sort d’une journée de boulot et que l’on rejoint les autres dans la rue, pour braver des températures frigidaires (du mot frigidaire, et non frigide, ben oui). Cela donne envie de vite rentrer chez soi, et d’ôter les quatre couches de laine polaire, pour se vautrer dans son canapé en sirotant un grog. Pour ma part, le fait de ne plus voir de jolies filles en jupettes ne fait qu’accroître mon désarroi mais bon, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même après tout. Je n’avais qu’à ne pas être autant un obsédé, c’est vrai. Alors, la technique du vautrage dans le canapé ...

Sound Awake - Karnivool 30/11/2010

En Australie, pas besoin d'être un kangourou pour aimer sauter !

Sound Awake - Karnivool KARNIVOOL - SOUND AWAKE ou QUAND J’ENTENDS LE REVEIL SONNER, BEN, J’AI COMME DES ENVIES DE MEURTRES ! (Cet avis est un clin d’oeil à Tenar, qui en plus d’avoir un joli prénom, un sourire ouahou, a aussi de très bons goûts musicaux ! J’attends donc de faire de nouvelles découvertes, tant qu’elles ne heurtent pas ma sensibilité, vu que je suis fragile, moi. Il est aussi un clin d’œil à mes amis métalleux, oui, encore eux, Cris69, Pupure et Fandejs. On œuvre souvent dans le même domaine et eux ils savent vraiment bien en parler. Sauf quand ils sont souls parce que comme pour la majorité des métalleux ça boit de la bière, évidemment. Il est aussi un pied de nez à la belle Tequiladrenaline, qui a toujours le sourire même quand on lui fait écouter de la musique trop fort. C’est parce qu’elle est très polie. Il est aussi un coup de pouce à Chabannou qui est enfin de retour !) Bientôt décembre et déjà nos jambes frétillent à l’idée de fréquenter les grands magasins et leurs devantures toutes lumineuses. Il faut aimer trancher dans la foule à grandes enjambées, au risque de se faire enguirlander par des consommateurs aussi souriants que des ciaonautes concourant pour le PDS. Mais voilà, c’est dans l’air, on entend déjà claquer les coups de fouet du Père No’ sur ses pauvres rênes, et les enfants rêvent déjà de s’en griller un dans le feu de cheminée. De longues listes de cadeaux sont en train de fleurir sur les cahiers d’écolier jusque sur les pages facebooks. Chacun ses rêves ...

Zack et Miri font un porno (Blu-ray) 19/11/2010

Voilà une fille qui ose se mouiller pour son meilleur ami !

Zack et Miri font un porno (Blu-ray) ZACK ET MIRI FONT UN PORNO ou CE N’EST PAS PARCE QUE LE TITRE DU FILM EST DEJA COQUIN QUE JE VAIS ROMPRE AVEC MES VILAINES HABITUDES (Cet avis est dédié à Sacha74 qui a eu le courage de me rencontrer et de me suivre dans les dédales des rues parisiennes. Bien évidemment il a fallu que l’on se retrouve dans un secteur plein de sex shops. Il est aussi un clin d’œil appuyé à Fandejs et Chabannou qui ont les yeux certes sages mais aiment bien la bonne chair. Et il est bien évidemment un coucou pour Lilimarleen, qui signe son retour sur son balai qu’elle tient fermement entre ses jambes.) Il y a de nombreuses semaines en arrière, quelqu’un m’accusait de faire des excès d’humour bête et qualifiait même celui-ci de comique troupier. Bref, en gros, j’étais bien ridicule. Mais voilà, j’ai toujours aimé l’humour bas du plafond. Je ne vais donc pas me mettre à crier quand on me dit ce que je sais déjà, voyons. Les blagues idiotes, les vannes blindées de calembours foireux, c’est mon truc. Bon, bien sûr, cela ne dure qu’un temps, je n’en suis pas à ma vautrer dans mon canapé devant des comédies remplie de Charlots et autres Bidasses en folie (sans compter tous les Enfoirés et autres Diplômés du dernier rang) tous les soirs non plus. J’avoue juste parfois me plonger dans la sauvage gaudriole. Plus l’humour est sale et de mauvais goût, plus il y a de chances que j’aime ça et que je m’en réjouisse. Ce n’est pas pour rien que tout récemment je me suis farci l’intégrale des ...

Mercy : Dancing for the Death of an Imaginary Enemy – Ours 28/10/2010

Dans le noir, les écorchés ont toujours de beaux sévices

Mercy : Dancing for the Death of an Imaginary Enemy – Ours OURS ou JE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE PUISQUE C’EST DEVENU LA MODE SUR CE SITE (Cet avis est un clin d’œil à Pupure, Cris69, et Fandejs mes amis métalleux qui aiment se faire saigner les oreilles. Si l’un d’eux sait aussi faire autre chose que pogoter dans les soirées lyonnaises, les autres ont les dix doigts sur des instruments autre que celui se trouvant entre leurs jambes. Ben oui, ne me faites pas écrire des choses cochonnes non plus.) Rappelez vous cet âge de l’adolescence, celui où tout est encore possible et où on vit dans l’avant et pas dans l’après, c'est-à-dire ces moments où tout peut encore se décider sans que l’on ne puisse regretter quoi que ce soit…. Ce début de route où on n’a pas encore fait tous les bons, ou mauvais choix, qui s’offraient à nous, nous faisant ainsi prendre une voie différente à chaque croisement… Je me souviens avoir eu une grande discussion, lors d’un été, avec un lettré, quelqu’un d’un niveau de sagesse qui aujourd’hui encore me surprend toujours. Il m’avait exposé sa théorie sur le chemin du A vers le B, celui du début jusqu’à la fin de notre vie, en sommes. J’en étais sorti totalement déboussolé, la tête pleine de citations littéraires et philosophiques, et cela n’avait fait qu’accroître mon malaise. Car à cet âge là, j’en étais à me meurtrir personnellement, du genre à sortir une pointe de compas pour me ratisser les avant bras. Un besoin de se faire souffrir physiquement pour oublier quelque tourment moral, émotionnel. Dans ces ...

Virus Cannibale (Collection lenticulaire 3D) (DVD) 14/10/2010

Quand les plaisirs de la chair se mêlent à la souffrance

Virus Cannibale (Collection lenticulaire 3D) (DVD) VIRUS CANNIBALE ou COMMENT J’AI SURVECU TOUTE UNE SEMAINE DANS LA JUNGLE ET QUE J’AI EVITE LES PIQUES DES AUTOMOBILISTES PARISIENS ENERVES (Cet avis est un sourire à la belle aux cheveux longs qui vante avec tant de talent rouge sang et d'humour féroce les mérites du cinéma horrifique italien, savoir Morticiaaa. Il est aussi un pied de nez à la Miss Sacha74 qui aime se mettre dans le noir pour regarder des horreurs à la télé. Ah non, c’est vrai qu’elle ouvre grands se volets pour ne pas avoir peur... Il est enfin un coup de pouce à Phydodus qui prouve avec humour quel les nanars sont tout ce qu’il y a de mieux pour la santé) J’ai remarqué sur ce site combien beaucoup aiment participer à des concours afin d’empocher quelques petits Euros supplémentaires. Les Produits de la semaine, par exemple, qui pendant longtemps étaient vus comme une source de conflits inépuisables et grâce auxquels on pouvait recevoir une série de message réclamant des lectures (sans attente de retour, bien entendu, sinon, ce serait bien trop gentil, voyons). Ou les loteries sur des sujets aussi variés que le cinéma, la musique ou là, tout récemment, les récits de séjour de cet été. C’est ainsi que depuis la rentrée paraissent quelques avis sur des hôtels, lieux de vacances et autres sites touristiques, et qu’on ne sait plus où donner du temps de cerveau disponible afin de satisfaire les bêtes de concours. Je ne cherche pas à incriminer qui que ce soit, chacun voit ce site comme il l’entend, mais ...

Live Through This - Hole 30/09/2010

Il faut un certain doigté pour parler d'un trou, non ?

Live Through This - Hole HOLE - LIVE THROUGH THIS ou IL ETAIT TELLEMENT FACILE DE FAIRE LE TITRE LE PLUS COCHON POSSIBLE ICI VUE LA MATIERE (FECALE ?) (Cet avis est une tape sur l’épaule du lyonnais Cris69 qui n’a pas peur de faire virevolter de belles proies avant de se rentrer chez lui pour s’étendre sur du métal. Il est aussi un clin d’oreille à Pupure qui fait semblant de ne pas savoir comment publier sa photo alors que l’on a bien compris qu’il est un métalleux timide. Il est aussi un tirage de langue à Fandejs qui se fait discret mais est toujours exceptionnel lors de ses apparitions. Et il est un grand merci à SurUnPetitNuageDeCoton qui met des commentaires super agréables et qui a un pseudo superlongaussimaiscommentilfait !) Je n’ai jamais eu peur du ridicule et je me plais à savourer ces instants lors desquels tout semble totalement sans contrôle et où je me retrouve dans des situations improbables. Bien entendu, il ne me faut pas toujours aller trop dans les excès, car ensuite je me fais vite pointer du doigt, ou prendre en photo (sans nul doute à cause de mes chemises à fleurs). C’est donc pourquoi je me rends ridicule tout seul chez moi, parfois, je prends ainsi moins de risques. C’est comme quand j’étais au lycée, et que je rentrais à la maison, je m’enfermais dans ma chambre, prenais mes extenseurs pour bras de crevettes (je parle des miens, hein), et je mettais un disque de rock et faisais semblant de jouer de la guitare et de chanter comme un veau. Ben oui, j’étais jeune et con ...

The Collector (Blu-ray) 09/09/2010

Quel pied de pouvoir faire des cochonneries dans toute la maison!

The Collector (Blu-ray) THE COLLECTOR ou QUAND JE PARS POUR UN GRAND VOYAGE JE PENSE A BIEN FERMER LES PORTES A CLEFS DERRIERE MOI (Voici une chronique dédiée à la belle aux longs cheveux noirs, Morticiaaa, qui sait se mettre en images comme personne d’autres. Ce film devrait vraiment lui parler et hanter ses nuits pleines de rêves et de sourires... Il est aussi un câlin à Kmk57 qui récemment était déçue par mes choix de films de terreur. Et comme je ne voulais point heurter ses sensibilités, ma foi, je n’avais pas fait le meilleur choix. Alors soit, celui ci devrait la traumatiser suffisamment. Ou pas. Enfin, il est une tape sur l’épaule à Ptitjulien03 qui avait déjà grandement aimé ce film...) Après un dernier forfait commis avant de me sauver en vacances où je vantais les mérites du cinéma pornographique sur les mentalités, je me suis rendu compte que finalement il n’y avait quand même rien de mieux aussi pour se détendre le soir que de regarder un bon film horrifique. Cela ne procure peut être pas les mêmes plaisirs, mais cela soulage les consciences tout autant. Après avoir vu une bande horrifique pleine de sang qui coule on se sent tout de suite mieux, la conscience comme lavée et les troubles comme effacés. C’est bien connu de tout le monde, le cinéma horrifique a une vertu catharsique tout simplement incroyable que ses détracteurs semblent malheureusement oublier. Oh bien sûr, il n’est pas dit que l’on éviterait bien des crises de folie commises par des tueurs en série ou autres ...

Madrugada – Madrugada 25/08/2010

A l'aube, elle est tellement raide qu'il faut bien l'adoucir...

Madrugada – Madrugada MADRUGADA ou IL EST DES FOIS TELLEMENT AGREABLE DE CONNAITRE DE DOUCES MATINEES (Cet avis est dédié à Carahyah qui entre deux chasses aux champignons et autres tortures infligées sur de pauvres insectes qui ne veulent pas être pris en photos, aime les musiques douces pour s’endormir après avoir passé une nuit quasiment blanche devant des séries télés. Il est aussi un clin d’oeil à Angylara qui est photogénique, qui aime dire des choses horriblement cochonnes quand elle se met à table.. Je n’ai pas dit sur la table, attention. Et enfin il est un coucou au roi des rois, Jiji54, grand lecteur plein de bon sens qui trouve toujours de l’or sous ses pieds jusque dans ses fontaines nancéennes. Et il a toujours bon goût aussi, et il lit la bouche fermée, j’en suis sûr. Enfin... je l’espère.) Il existe des moments où vous n’avez plus qu’une seule envie, c’est de vous cacher au fond d’un trou pour ne plus en sortir. Vous faites comme un rempart autour de vous, construisez une sorte de forteresse de solitude et coupez alors tout contact avec le monde extérieur. Ce n’est pas forcément que vous êtes au plus bas question moral, non, c’est juste que vous avez besoin de vous retrouver, d’être seul face à vous-même. Pour une remise en question, pas forcément, mais juste parce que vous aimez prendre du temps pur vous et ne rien en laisser aux autres. Bien évidemment, dans ces moments là, de courte ou de longue durée, vous prenez avec vous de quoi vous sustenter, que ce soit de la ...

Out of Our Minds - Melissa Auf der Maur 11/08/2010

Voir Mélissa toute dévêtue me fait perdre tous mes esprits

Out of Our Minds - Melissa Auf der Maur MELISSA AUF DER MAUR ou QUAND VIENT LE TEMPS DES CONFLITS IL EST TELLEMENT AGREABLE DE TENDRE L’OREILLE VERS DES VOIX PLUS DOUCES (Cet avis est un petit clin d’oeil à Morticiaaa, belle brune amoureuse de grands secrets et qui aime poser des questions à la Lune, surtout quand elle se promène en Indochine. Il est donc aussi un petit sourire à Kikibou qui raffole des indochinois et qui aime tant les voir en concert. Et s’en vanter, la méchante. Il est aussi pour Kmk57 puisqu’elle compte parmi les timides admiratrices du groupe aventurier. Mais bien évidemment faut pas le dire, elle est métalleuse avant tout.) Récemment, alors que je me cachais au Virgin des Champs Elysées pour éviter l’assaut de groupies enflammées, je tombais nez à nez avec la pochette du nouvel album de MELISSA AUF DER MAUR. Accessoirement, ex bassiste de HOLE, le groupe sur lequel j’ai bondi dans ma chambre à l’heure où je passais mon bac. Le groupe dont j’ai encore plus écouté les disques que ceux du défunt mari de Courtney Love (et qui vient de sortir un nouvel album, d’ailleurs) ! Comme quoi, le coup des coïncidences, des fois, on ne peut pas dire, mais il y a de quoi en tomber des nues… La grande rouquine était donc de retour elle aussi, la belle dame dont la pochette du premier album me sert d’avatar sur le forum internet de MAD MOVIES depuis 10 ans ! Quelle joie… Partie 1 – JE VOUDRAIS BIEN SAVOIR DE QUOI SERA FAIT L’AVENIR, PARFOIS La belle canadienne est d’abord connue des fans de ...

Debbie does Dallas (DVD) 30/06/2010

Voici enfin des mots très chastes sans nulle arrière pensée...

Debbie does Dallas (DVD) DEBBIE DOES DALLAS ou DES FOIS IL FAUT SAVOIR EXPRIMER DES MOTS DOUX QUAND LA CHAIR EST SI TENDRE Cet avis est dédié à Fandejs, car il était dans la confidence et ça faisait un moment qu’il me titillait au travers de ses commentaires. Comme le jeune homme n’a pas la langue dans sa poche et qu’il a l’esprit ouvert, j’espère qu’il appréciera le travail ! Il est aussi un pied de nez à Harcelée qui crie de terreur devant les titres de mes avis mais qui y reviens toujours. J’espère que celui ci, ayant pour la première fois un titre gentil, comblera ses désirs. Et il est une claque sur l'épaule de Ghostwizard qui aime bien s'encanailler en cachette dans sa grande demeure familiale. Enfin, je l'imagine ainsi ! Il est enfin un câlin à tous les lecteurs qui me sont fidèles depuis le début et passent outre mes débordements.) Attention, ceci est un avis STRICTEMENT INTERDIT AUX MOINS DE 18 ! (il parait) Un jour, une jeune rédactrice de Ciao que je lisais régulièrement à cause de sa jolie plume vint me poser une étrange question en messagerie publique. Elle venait de consulter tous mes titres d’avis, textuellement osés et à double sens, et me demandait alors : « quel était mon problème ? ». Sa question me fit rire jaune et je ne pus m’empêcher de lui répondre que c’était tout simplement parce que j’étais frustré. Cette réponse sembla lui satisfaire puisqu’elle me rétorqua qu’elle s’en doutait… Ainsi, ce qui n’était au départ qu’un gag récurrent auquel je me suis attaché a ...

Dynamite Jones et le casino d'or (DVD) 22/06/2010

Enfin une bombe qui accepte de tirer plusieurs coups !

Dynamite Jones et le casino d'or (DVD) DYNAMITE JONES ET LE CASINO D’OR ou QUAND TU DOIS SUIVRE UN ALL IN ESSAIE AU MOINS D’AVOIR UNE MAIN QUI VAILLE LE COUP ! (Cet avis est comme un clin d’oeil à MissAnaïs qui sait comme personne d’autre mettre à poils un jeune homme. Au poker, bien évidemment, elle arrive voir dans le jeu de ses partenaires. Pour le reste je n’en sais pas plus, nous ne sommes pas suffisamment intimes ! Ensuite il est aussi un clin d’oeil à Kmk57 qui aime bien les films d’action et les jolies tenues, et donc comme ici il s’agit d’une sorte de mixte des deux, et bien ma foi... Cela ne pourra que la faire sourire tous crocs dehors !) J’ai un gros problème quand je vais faire mes courses au centre commercial, ce n’est pas que je sois du genre pervers et que je suive les jolies filles dans les rayons jusqu’à celui de la lingerie mais plutôt que je me hasarde 15 minutes dans les produits alimentaires et 45 minutes au rayon des dvd. Il faut avouer que je connais un endroit où sur le plan des promotions il est particulièrement bien achalandé et je trouve toujours de quoi satisfaire mon appétit vorace de cinéphile. Quand on tombe sur un bac rempli de dvds à moins de 3€ forcément il y a de quoi se mettre à rougir comme devant une jolie fille (ou un joli garçon si vous préférez) d’autant plus quand il s’agit de perles méconnues des années 70 et 80. les grands distributeurs font leur grand ménage et donnent quasiment leurs fonds de tiroir, des films qui selon eux n’intéresseront personne sauf le ...

Ténèbres (DVD) 08/06/2010

Dans les Ténèbres, je fais souvent des rêves de cuir, pas vous ?

Ténèbres (DVD) TENEBRES ou DESORMAIS JE NE CRAINS PLUS DE ME RETROUVER DANS LE NOIR COMPLET. ENFIN PRESQUE. (Cet avis est dédié à la grande prêtresse des bandes horrifiques, Morticiaaa, et il s’inscrit dans la droite ligne de ce dont elle nous parle si souvent avec talent. Il est évident qu’en Bretagne ils ont le sang chaud et que c’est sans nul doute pour cela qu’ils aiment le faire couler...) (Il est aussi un clin d’oeil au seul italien que je supporte par ici, qui n’a jamais peur de rien, et qui ne craint jamais de se perdre au milieu d’un obscur film d’horreur alors qu’il n’aime pas trop ça... J’ai nommé Jiji54, le seul littéraire que je connaisse et qui soutienne la scène rock nancéenne.) Quand j’étais tout petit, mais alors vraiment tout petit, il m’arrivait de fureter dans la grande maison familiale perdue en pleine campagne (la dernière sur la gauche en fait, ou celle au fond du parc, si vous préférez) et j’adorais me faire peur surtout en l’absence de mes parents. C’était encore mieux quand je devins un grand adolescent (non je déconne je suis un nain), et que ma sœur eut quitté la maison familiale. En effet, mes parents me laissaient parfois tout seul, souvent le week end, tandis qu’ils allaient faire la java avec leurs amis. De là à dire que mes parents étaient du genre fêtard, je n’oserais franchir le pas, d’autant plus que vu qu’ils doivent lire ces lignes ils vont certainement me passer un savon derrière ( coucou papa, coucou maman, vous ne m’en voulez pas hein dites ...

Eaux troubles (DVD) 25/05/2010

Quand elle me mord, moi, ça me trouble, évidemment...

Eaux troubles (DVD) EAUX TROUBLES ou IL EST MAINTENANT TEMPS QUE JE REMETTE MES CHEMISES A FLEURS, IL FAIT TROP CHAUD AU BUREAU (Cet avis est dédié à Bikette5 parce que la miss a eu plein de courage pour passer son concours et que je lui souhaite d’avoir réussi. Et comme dans ce film y a plein de gens courageux, ah ben ça tombe bien ! Cet avis est aussi dédié à Swimopounette car la jeune mère de famille qu’elle est espère toujours courir sur la plage dans quelques jours. J’espère qu’elle n’oubliera pas que parfois y a des grosses bêtes qui peuvent en avoir après elle. Elles aiment bien croquer des jolies jambes, les bêtes.) C’est dans l’air, au travers des gouttes de pluie et de ces infâmes nuages gris, que l’on peut sentir l’été approcher. Il est vrai qu’il ne se fait pas encore trop voir, il prend son temps, le bougre. Il en est à flâner, faire du lèche vitrine pendant que nous autres subissons les aléas de température. Un coup de froid, et ensuite un grand coup de chaleur, et voilà que revient la neige sur nos montagnes. Décidément, on ne sait plus trop quoi penser, peut être que les grands cinéastes catastrophes ont eu une riche idée que d’imaginer notre bonne vieille planète se mettre à péter un boulon. Certains diront que nous l’avions bien cherché et que nous n’avions qu’à être de meilleurs écocitoyens. Bon, soit… Heu éco quoi ? Enfin, bon, toujours est il que si la chaleur coquine n’a pas encore étreint nos jolis corps, rien ne nous empêche de nous en mettre plein la vue en ...
Voir plus d'avis Haut de page