Partager cette page sur

argent Statut argent (Niveau 8/10)

jacquesherve

jacquesherve

Lecteurs satisfaits: 83 membres
Voir les statistiques du membre

Avis rédigés

depuis 25/11/2003

1522

Barilla farfalle 26/05/2017

De très bonnes farfalle

Barilla farfalle Barilla est une marque fondée en 1877 mais il faudra attendre le XXe siècle pour que l'industrie des pâtes sèches se développe. Présentation du produit : Pour 0,90€ environon à droit à 500 grammes de pâtes et la cuisson est de dix minutes mais on peut faire des pâtes Al dente après neuf minutes de cuisson. Le paquet est à fond bleu foncé avec l'incontournable logo ovale faisant penser à celui d'une maison de disques française qui existait à Villetaneuse. L'emballage carton est facilement reconnaissable ! La composition est toute simple : semoule de blé dur et eau. Les pâtes ont une forme de papillon ou de cravate avec​ les extrémités dentelées et ont une longueur d'environ un pouce soit environ 2,54 cm et les formes fabrication industrielle obligé sont régulières. Mon point de vue : Je trouve que ces pâtes sont de bonne qualité, ne se collent pas tellement lors de la cuisson et restent fermes sans se déchirer au bout de dix minutes de cuisson. On peut facilement réussir à les faire Al dente ! Les pâtes ne dégagent pas beaucoup d'amidon à la cuisson. Les pâtes sont faciles à prendre avec sa fourchette ou à la cuillère et tiennent assez bien la sauce. Les farfalle se prêtent aussi bien en gratin avec du fromage de type mozzarella, emmental, cheddar ou Cantal ou avec de la viande de bœuf ou de porc ( chair à saucisse) hachée, à la Carbonara, au beurre avec les rondelles de courgettes sautées ou avec des morceaux de poulet, petits pois ou brocolis ou encore à la ...

Recettes de salade 24/05/2017

Salade de farfalle

Recettes de salade Avec les beaux jours, pourquoi ne pas manger des pâtes en salade ! Voici une recette à la fois savoureuse et rafraîchissante l'été. Il vous faut pour quatre personnes environ : 750g à 1 kg de farfalle 6 tomates non traitées et assez mûres Une barquette de tomates cerises Une 1/2 botte de persil plat Quelques feuilles de menthe Un oignon Un concombre Deux poivrons De la feta Des fleurs de Capucine pour décorer (facultatif) Faire cuire les pâtes Al dente (éviter qu'elles soient trop cuites). Les pâtes doivent sous la dent être légèrement fermes. Préparer une vinaigrette avec huile d'olive et un peu de moutarde à l'ancienne dans un grand saladier avec sel et poivre Ciseler le persil Couper les tomates et les poivrons en morceaux et les tomates cerises en deux Couper l'oignon en lamelles et le concombre en morceaux Couper le morceau de feta en dés Dans un grand saladier verser les pâtes avec les légumes et la feta. Remuer c'est prêt Conserver au frais. On peut créer d'autres variantes en ajoutant quelques copeaux de parmesan, quelques morceaux de brocolis du thon ou des anchois et pourquoi pas remplacer la menthe par le basilique si on veut faire une sedéclinaison italienne. On peut ajouter également des oeufs durs et du maïs en boîte. On peut aussi créer une version avec les produits de la mer en retirant le fromage et la menthe. Quant aux ingrédients à ajouter je preconiserai : 500 g de poulpe cuit (prévoir près de vingt cinq minutes de cuisson pour un poulpe ...

Gare du Val d'Argenteuil, Argenteuil 18/05/2017

Une gare futuriste au nord ouest d'Argenteuil

Gare du Val d'Argenteuil, Argenteuil Présentation : Ce fut suite à la construction d'une ZUP au nord ouest de la Ville en direction de Bezons ou de Sartrouville qu'il fut décidé de réaliser une nouvelle gare . Le but était aussi de desservir une zone industrielle. La gare fut mise en service en 1971 peu après son inauguration fin 1970. Les architectes Richard et Roland Dubrulle offrirent une architecture assez design avec un bâtiment voyageurs en forme de pyramide tronquée avec assemblage de triangles de métal enduit de béton et de vitres triangulaires. Un parvis et une mezzanine avec vue sur les voies entourent le bâtiment voyageurs. La gare de situe entre celle d'Argenteuil et celle de Cormeilles en Parisis. En plus de la mezzanine la gare dispose d'un second accès sur un des deux quais. Elle dessert le Centre Hospitalier Victor Dupouy en plus de la ZUP devenue un quartier d'habitations à part entière. Mon point de vue : Ce qui attire le regard c'est la forme du bâtiment voyageurs en forme de pyramide tronquée qui lui donne un aspect futuriste. On apprécie le fait qu'on ait conçu une mezzanine et un parvis autour du bâtiment, le tout étant de plain pied. Qu'on aime ou pas le style du bâtiment voyageurs l'aménagement au dessus des voies est réussi et adapté aux flux des voyageurs. Les architectes auront créé une version moderne des gares comme Port Royal, Cité Universitaire, Gentilly, Javel ou les Baconnets en concevant une mezzanine spacieuse. Notons que les usagers PMR ne sont pas oubliés et ...

Etes-vous plutôt films à la maison ou au cinéma ? 15/05/2017

Difficile de se positionner !

Etes-vous plutôt films à la maison ou au cinéma ? Histoire du cinéma : Le cinéma est apparu à la fin du XIXe siècle avec la technique mise au point par les frères Louis et Auguste Lumière, bien qu'on doive une partie de l'invention à Thomas Edison pour les prises de vues et à Émile Reynaud pour l'animation. On notera de la part des frères Lumière quelques projections comme l'arroseur arrosé ou le train en marche tourné sur la ligne Toulon Marseille via la gare de Bandol et celle de la Ciotat. La réaction des spectateurs fut la suivante : celle d'avoir l'impression d'être arrosés ou celle d'être happés par un train. Le cinéma alla se développer avec parmi les films devenus des grands classiques : le voyage sur la Lune de Georges Méliès et les débuts de Charles Chaplin dans la série des aventures de Charlot, sans oublier le film avant gardiste de Fritz Lang : Metropolis. Les années 1920 furent celles de l'apparition des films sonores parlants dont le Chanteur de Jazz et la décennie suivante sera celle des films en couleurs avec des films joués par la jeune Shirley Temple ou Ramona grâce au procédé Technicolor. À la même époque là télévision commença à se développer mais restait inaccessible aux ménages. Les années cinquante constituèrent l'âge d'or du cinéma (que le chanteur présentateur Eddy Mitchell avait réussi à reconstituer dans les années 80 avec La Dernière Scéance) et les salles prévoyaient à l'époque quelques attractions et quelques courts métrages de dessins animés ainsi que la partie actualités. Se déplacer ...

Notre-Dame-de-la-Garde, Marseille 10/05/2017

La Bonne Mère !

Notre-Dame-de-la-Garde, Marseille Présentation : La Basilique de Notre Dame de la Garde fait partie des grands classiques de la Cité Phocéenne. Surnommée la "Bonne Mère" elle est à Marseille ce que la Basilique du Sacré Cœur est à Paris​, bien que Notre Dame de la Garde fut construite avant le célèbre monument de la Capitale, soit de 1853 à 1864 dans un style romano byzantin par l'architecte Henri Esperandieu . Comme la Butte Montmartre, le site offre un excellent panorama sur Marseille et fait partie des incontournables du côté des touristes venant de différents pays. La basilique est très ouvragée, notamment de l'intérieur avec des belles mosaïques et son architecture comprenant une alternance de pierres brun rouge et blanches. On se demande si l'intérieur n'aurait pas influencé les architectes ou les décorateurs​ de la basilique du Sacré Cœur de Montmartre. Si la basilique fut terminée en 1864 un funiculaire permettait l'accès depuis la rue Dragon de 1862 à 1967 qui contrairement au funiculaire de Montmartre n'a pas survécu. La Basilique comprend un musée, une crypte, une boutique de souvenirs et même un restaurant ! Comment s'y rendre ? Depuis la station de métro Vieux Port on peut emprunter le bus n° 60 ou emprunter le petit train touristique. On peut s'y rendre à pied... à condition d'avoir de très bonnes chaussures pour la marche. La Basilique est ouverte de 7h à 18h 15 (en été jusqu'à 19h 15). L'accès est gratuit sauf pour le musée fermé le lundi où il faut débourser 6€. Il est ...

Taratata 01/05/2017

Sympa mais horaires tardifs

Taratata Présentation : Taratata est une émission de divertissement présentée par Nagui et qui fut lancée en 1993. À travers cette émission Nagui invite aussi bien des artistes français que des artistes étrangers à interpréter un de leurs titres ou interpréter une reprise. On note aussi bien des artistes confirmés ou à succès que des artistes à découvrir. L'émission comprend aussi bien des chansons que des interviews, le tout se déroulant en direct. Ainsi on redécouvre certains artistes comme Bernard Bonvoisin du groupe de hard rock français Trust très proche des membres du groupe AC/DC ou Nolwenn Leroy à travers une reprise d'un classique de Kate Bush Wutherin heights. On apprécie une ouverture d'esprit de Nagui quant au choix des invités car les artistes internationaux souvent mis à l'écart dans les autres émissions de divertissement ou de variétés ne sont pas oubliés que ce soit Lady Gaga, Red hot Chili peppers ou Kate Perry. Nagui fait l'effort d'adapter le contenu musical de son émission pour tous les goûts, ce qui est une bonne chose ! Mon point de vue : On a droit à une excellente présentation par Nagui et à un très bon choix au niveau des invités. Le contenu est assez varié à l'heure où trop d'émissions ont tendance à inviter les mêmes artistes. Dans ce domaine tout est correct. J'apprécie le fait qu'au cours d'une même émission ou d'un même plateau que les artistes français cohabitent avec les internationaux, ce qui était autrefois le cas dans Champs Elysées de ...

Ferrero couscous moyen 26/04/2017

Un couscous de qualité !

Ferrero couscous moyen Vous voulez faire du bon couscous en écoutant la chanson fais moi du couscous chéri ? Le couscous Ferrero est fait pour vous ! Du taboulé ? Ferrero pourra convenir pour cette préparation ! La présentation du produit : L'aventure de la famille Ferrero commence en 1907 en Algérie avant de s'implanter à Vitrolles dans les années cinquante à quelques kilomètres de Marseille. La marque dépend aujourd'hui du groupe Ferico appartement à la marque Panzani. La marque garantit la sélection de blés durs pour une préparation dans les règles de l'art. Prix environ 2,80 € le paquet de 1 kg. La composition est toute simple : que de la semoule de blé dur avec comme valeurs nutritionnelles pour 100 grammes : 370 kcal 2 g de matières grasses 73 g de glucides 3,4 g de fibres alimentaires 13,2 g de protéines 0,02 g de sel Le produit est reconnaissable par son emballage carton bleu vif avec la mascotte représentant une femme avec un plat de graines de couscous. La variété est évoquée dans un médaillon bleu foncé. Un mode d'emploi est présent au dos du paquet avec trois méthodes de préparation. Cependant la traditionnelle reste la meilleure avec du beurre si on veut avoir un bon couscous ! Il suffit d'ajouter de l'huile de l'eau, de faire cuire puis d'égrainer. Mon point de vue : On a droit à un couscous correct et de très bonne qualité agréable en bouche, pas trop bourratif par rapport à la concurrence ou à l'autre marque bien connue du groupe Ferico et qui se prépare sans ...

Place Masséna Nice, Nice 20/04/2017

La place incontournable de Nice !

Place Masséna Nice, Nice Présentation : La place Masséna de situe à proximité du Paillon face à l'avenue Jean Médecin au nord, les jardins Albert Ier à l'ouest, le vieille ville côté sud est et vers l'est vers l'espace Masséna et le square du général Leclerc. Le projet de cette place remonte à la première moitié du XIXe siècle et ne verra le jour que sous le Second Empire. Les bâtiments furent achevés avant le rattachement de la Ville à la France en 1860, avec les trottoirs couverts sous arcades que l'on connaît aujourd'hui avec ses façades peintes en rouge. Il faudra attendre les années 1880 pour que le Paillon soit couvert. En 1884 fut construit le Casino Municipal qui sera rasé quatre-vingt quinze ans plus tard. La place aujourd'hui : Ce sont les bâtiments rouges avec arcades qui la caractérisent. Les travaux du tramway l'ont radicalement transformée et la circulation automobile fut supprimée pour laisser la place aux piétons et au nouveau mode de transport en 2007. Les tramways alimentés par caténaires dans les autres artères de la Ville fonctionnent à l'aide de batteries afin d'éviter la création de supports disgracieux. Sept statues de l'artiste Barcelonais Jaume Plensa représentent les continents de ornent la place à proximité des voies du tramway. Un revêtement de sol sous forme de dallage dans les tons noir et blanc a remplacé le bitume et les anciens revêtements des trottoirs en béton. La place qui avait gagné en immensité après la destruction du casino municipal en 1979 ...

Pont de Bir-Hakeim, Paris 17/04/2017

Un superbe pont !

Pont de Bir-Hakeim, Paris Presentation : Le viaduc de Passy qui prendra plus tard le Pont de Bir Hakeim a été construit de 1903 à 1905 dans le cadre du prolongement de la ligne 2 sud aujourd'hui ligne 6 vers la place d'Italie. Ce pont présente la particularité de comprendre deux niveaux, un pour la voie publique l'autre pour la circulation des rames de métro. Signé par les architectes Louis Biette et Jean Camille Formigé, l'ouvrage comprend deux parties métalliques séparées par une réalisation en pierres sur l'île des Cygnes en forme d'arche supplantée de l'emblème de la Ville de Paris comprenant un bateau. Cette arche comprend des sculptures de Jean Antonin Injalbert et de Jules Félix Coutan ainsi que celles de Gustave Michel. Sous le tablier des voies du métro on note une allée comprenant des piliers métalliques de style art nouveau qui font sensiblement penser aux supports des entrées conçues par Hector Guimard. Le pont relie l'avenue du Président John Fitzgerald Kennedy aux quais Branly et de Grenelle sur la Rive gauche et est desservi par deux stations de métro que sont Passy et Bir Hakeim sans oublier à proximité la gare RER C du champs de Mars et le bus 72. Mon point de vue : Que ce soit en métro ou à pied, le pont mérite largement une visite ! On apprécie le fait qu'en métro entre Passy et Bir Hakeim on puisse admirer plusieurs sites emblématiques de la capitale aussi bien la Tour Eiffel, le Palais de Chaillot que la Butte du Sacré Cœur fe Montmartre au loin. Vers le sud on peut ...

Langelot et les Espions - Vladimir Volkoff 14/04/2017

Un classique signé Lieutenant X

Langelot et les Espions - Vladimir Volkoff Wladimir Volkoff est né en 1932 de parents russes ayant fui leur pays suite à la Révolution de 1917. C'est dans les années 60 qu'il va écrire une série de romans sous le nom de Lieutenant X*** pour la Bibliothèque Verte mettant en scène un jeune garçon Langelot ( à ne pas confondre avec le personnage de Lancelot du lac dont le nom pourrait avoir inspiré l'auteur) âgé de dix-huit ans. Ce jeune garçon orphelin qui a pris la décision de s'engager dans l'armée a intégré le Service National d'information Fonctionnel dont le capitaine Montferrand en a la responsabilité. (SNIF). Le premier roman de la série paraît en 1965 sous le titre Langelot agent secret ( que je conseillerai de lire) avec les illustrations de Maurice Paulin qui sera le dessinateur attitré de la série et aussi celui des six compagnons de Paul Jacques Bonzon de 1971 à 1975. Langelot et les espions sort en 1966 peu de mois après et devient la seconde aventure du jeune agent secret. Le récit : Langelot a pour mission de protéger le professeur Roche Verger alias Monsieur Propergol, un scientifique spécialisé dans les fusées. Il doit l'enlever sa fille et lui dans le but de le mettre à l'écart de certains traîtres au service de pays étrangers qui veulent s'emparer de lui et des secrets de son invention. Mais les espions ne reculent devant rien et vont jusqu'à s'en prendre aux proches du savant. Langelot réussira -t -il à faire mettre les espions hors d'état de nuire ? Je vous laisse découvrir la suite ...

Taboule 12/04/2017

Vive le taboulé fait maison

Taboule Le taboulé est une spécialité d'origine libanaise ou du moyen Orient qu'on prépare avec du boulgour ou des graines de couscous avec des légumes frais. Ingrédients Pour 4 personnes environ : 5OO g de couscous moyen 10 tomates non traitées 1 bouquet de Feuilles de coriandre 1 bouquet de Feuilles de menthe 1 concombre Jus de 4 citrons non traité 1 oignon 1/2 botte de Persil plat 1 Poivron Huile d'olive ( 25 cl) Sel et poivre. Préparation : Verser les graines de couscous dans un grand saladier Ajouter le jus de citron et l'huile d'olive, remuer et laisser macérer pendant le découpage des légumes. Couper le poivron, les tomates et le concombre épluché en dés Ciseler le persil, la moitié des feuilles de menthe et les feuilles de coriandre et le persil ( le hachoir est à bannir !) Ajouter le tout à la semoule et une fois les ingrédients réunis remuer de nouveau et ajouter les feuilles de menthe par dessus. Laisser reposer au réfrigérateur pendant trois heures environ puis servir frais. On peut ajouter selon ses goûts des raisins secvs ou des morceaux de feuilles de vigne voire un peu de piment. On peut remplacer le couscous par du boulgour qu'on fait cuire dans de l'eau jusqu'à qu'il se ramolisse un peu avant d'ajouter la préparation. Une spécialité savoureuse et rafraîchissante idéale à l'approche des beaux jours !!!

Palais de Chaillot, Trocadéro 09/04/2017

Un classique depuis 1937

Palais de Chaillot, Trocadéro Historique : De 1876 à1878, à l'occasion de l'exposition universelle, un grand ensemble fut construit avec le concours de l'architecte Davioud : Le Palais du Trocadéro avec sa rotonde dominant la colline avec ses deux tours. Le style s'inspire du style arabo andalou , du style byzantin et comprenait un auditorium dont la qualité de construction sur le plan acoustique était médiocre. On avait droit à une rotonde comprenant des arcades en pierre et des façades en briques. La réalisation étant appelée à être démolie après l'exposition universelle fut finalement conservée et cohabitera avec la tour Eiffel lors des expositions universelles en 1889 et en 1900. Mais la construction ne sera guère très appréciée. Pour 1937, face aux tensions qui commençaient à régner en Europe il fut décidé d'organiser une exposition universelle. Le Palais du Trocadéro ayant mal vieilli il fut décidé en 1935 de le détruire en vue de construire un nouvel ensemble qui alla devenir le Palais de Chaillot. Un concours fut lancé et Auguste Perret proposa sa version qui ne sera finalement pas retenue au profit des architectes Jacques Carlu, Léon Hyppolite Bordeau et Léon Azéma. Mais l'ancien Palais ne fut pas totalement détruit, les ailes en courbes ayant été conservées et rémodelées. Seule la gigantesque rotonde fut rasée. Le Palais alla symboliser l'exposition Internationale de 1937 avec le pavillons de l'Allemagne conçu par l'architecte Albert Speer et celui-ci de l'URSS conçu par Iofan avec le ...

Ponte Rotto Aemilius, Rome 06/04/2017

Un petit pont au milieu de nulle part

Ponte Rotto Aemilius, Rome Présentation : La construction de ce pont remonte à 179 av Jésus Christ dans le but de relier la via Aurélia au secteur du Trastevere. Remanié au fil des siècles, le pont sera dévasté en raison de nombreuses crues du Tibre dont celle de 1598 qui lui sera fatale . Reconstruit à deux reprises en 1552 puis en 1573, le Pont fut plusieurs fois détruit d'où la decision de ne plus le reconstruire - à part de 1853 à 1887 la création d'une passerelle dans la continuité de celui-ci avant de la démolir en raison de la construction du pont Palatino. Cependant, il fut décidé pour faire passer le nouveau pont Palatino de sacrifier ce qui reste du pont Aemilius à l'exception de l'unique arche qu'on connait ! Le Pont aujourd'hui : Il se situe à hauteur de l'île Tiberina . Un pont partiellement métallique qu'est le pont Palatino passe à proximité et celui-ci permet de l'admirer de plus près. Il est aussi possible de le voir depuis le Pont Sublicio. On notera pour l'époque une architecture assez soignée associant pierres et briques. Le contraste est assez saisissant avec le pont voisin qui est plus moderne. Mon point de vue : Face aux aménagements conçus à Paris autour de l'île de la Cité, de l'île Saint Louis ou le long du quai Montebello, je serai amené à regretter que la ville de Rome ne prenne pas modèle sur ce qui a été effectué afin qu'on puisse se promener le long du Tibre. Notons que les emplacements existent et qu'il suffirait d'une rénovation pour que ce secteur ...

Pont des Arts, Paris 31/03/2017

Un pont qui ne manque pas de cachet

Pont des Arts, Paris Presentation et histoire : Le pont des Arts que l'on connait n'est pas celui d'origine mais une reconstruction en reprenant le style de l'ancien avec cependant des arches plus larges et donc moins nombreuses afin de faciliter la navigation. Le pont d'origine a été construit de 1801 à 1804 devenant le premier pont passerelle pour piétons et premier pont métallique de Paris avec neuf arches. En 1852 en raison de l'élargissement du quai Conti, le pont tout en étant devenu payant est partiellement retouché avec remplacement de deux arches par une nouvelle plus large. Le pont présente comme aspect d'avoir une arche dépareillée. Suite à la seconde guerre mondiale, le pont sera endommagé avec une arche en moins. Mais compte tenu des difficultés de navigation et aussi de nombreuses collisions coupant le pont en deux, le besoin de transformer le pont de fait ressentir, ce qui alla entraîner sa fermeture en 1977. De 1981 à 1984 le pont fut entièrement reconstruit où les huit arches dont une endommagée laissèrent place à un pont comprenant sept arches tout en conservant le style d'origine avec les arches métalliques et le tablier en bois. Le Pont aujourd'hui : Il constitue un lieu qui nous invite à la promenade à pied et à l'abri des voitures. On a droit à une superbe vue sur la Seine des deux côtés où on peut observer le bâtiment du Musée d'Orsay à l'ouest et à l'est l'île de la Cité et le Pont Neuf. Il relie le palais du Louvre à l'Institut de France ainsi que le quartier ...

Duke - Genesis 28/03/2017

Vive Genesis !

Duke - Genesis Présentation : Il s'agit du dixième album du groupe paru en 1980 avec comme formation : Phil Collins : chants et batterie Tony Banks : claviers Mike Rutherford : guitares L'album raconte l'histoire d'un homme appelé Albert dessiné par l'artiste français Lionel Koechlin. On note des couleurs assez basiques ou pastels dont de la laque de garance rose, du bleu céruleum et du jaune citron ainsi qu'un trait simple et des dessins naïfs. Le dessin de la pochette est reproduit dans d'autres versions au verso et près du texte misunderstood. Les titres : 1) Behind the lines : Chanson faisant référence à une situation sentimentale difficile et qui sera reprise en solo par le chanteur batteur du groupe en 1981. La version Genesis présente comme originalité de comprendre une longue introduction musicale mettant en avant le talent de Tony Banks avant que Phil Collins prenne la relève. 2) Duchesse : On note une certaine profondeur dans ce morceau avec au début d'excellentes percussions. La chanson évoque l'ascension et le déclin d'une personne honorable. On a droit à de superbes refrains. 3) Guide Vocal : C'est la chanson la plus courte de l'album écrite par Tony Banks de type slow accompagnée au piano. 4) Man of our times : On a droit ici à de belles prestations vocales de Phil Collins et des passages assez ''lumineux''. Le titre écrit et composé par Mike Rutherford brosse un portrait de l'homme moderne. 5) Misunderstood : Titre signé Phil Collins dont le contenu ...
Voir plus d'avis Haut de page