Partager cette page sur

orange Statut orange (Niveau 6/10)

jgdfrc

jgdfrc

Lecteurs satisfaits: 48 membres
Voir les statistiques du membre

De passage : "Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horatio, qu'il n'en est sur ciao.". D'après Hamlet Acte I, scène 5 - William Chaquespéare.

Avis rédigés

depuis 11/08/2005

105

Fujifilm FinePix S4200 05/04/2013

Difficile de faire un meilleur rapport qualité/prix

Fujifilm FinePix S4200 J’ai déjà un appareil numérique Fujifilm, un Finepix 4900 zoom (voir mon 4 ème avis sur ciao, toujours en ligne), acheté en … 2001 qui fonctionne toujours bien, et produit toujours de très bonnes photos malgré un capteur de seulement 2 mégapixels, et je ne parle pas de vignettes qui ne supportent pas l’agrandissement comme majorité d’appareils gadgets ou téléphones. Alors pourquoi racheter un autres appareil, puisque je suis content de celui que j’ai ? Parce que sa batterie, que j’ai déjà changée 2 fois, est à bout de souffle et qu’on ne peut plus guère prendre qu’une quarantaine de photos (beaucoup moins si on met le flash) entre 2 charges. Aussi parce que sa carte mémoire est un peu juste, et vu l’ancienneté du modèle, ça ne vaut plus tellement le coup d’investir dessus. A noter que de par nos métiers, ma compagne et moi vendons beaucoup sur Internet, nous prenons plusieurs centaines de photos par mois, et de plus en plus souvent nous avons besoin de l’appareil en même temps. Donc ce « vieux » Finepix 4900, qui a bien du prendre 100 000 photos, ne sera en retraite que complètement hors d’usage. En attendant, il fait un excellent appareil « de studio », branché presque en permanence sur son chargeur. Avec une si bonne expérience de la marque, c’est tout naturellement que je me suis intéressé aux appareils Fujifilm, tout en jetant un petit coup d’œil sur les concurrents. Avec en tête un budget de 100 à 200€, il y a pas mal de choix, mais un des critères d’importance ...

eBooks - Le livre électronique annonce-t-il la fin des livres imprimés? 30/07/2012

Un nouveau média n'en chasse pas forcément un autre.

eBooks - Le livre électronique annonce-t-il la fin des livres imprimés? Dans notre société de gaspillage, il est de bon ton d’exhiber les dernières technologies à la mode, et de jeter au feu ce que l’on a payé très cher il y a peu. Ainsi le DVD a détrôné le VHS, remplaçant un support réutilisable presque à l’infini par des galettes irrécupérables et quasiment impossibles à recycler. Pourtant l’intérêt était très moyen, essentiellement de l’ordre du gain de place. L’augmentation de la capacité du support n’a généralement servi qu’à faire du remplissage avec des « bonus » que majorité d’acheteurs n’ont jamais regardé, et n’a pas vraiment compensé l’absence de reprise d’un film à l’endroit même où on l’avait laissé. Mais parfois certaines technologies que l’on croyait mortes renaissent de leurs cendres. Les disques vinyles jetés massivement il y a quelques années font un retour en force, certains se revendent très cher d’occasion, on en represse même à nouveau. Alors que les CD audio, sont eux bien moribonds, une technologie qui aura vécu une petite trentaine d’année, remplacée à son tour par les mp3. Et il est bien possible que les vinyles survivent encore aux mp3. Car eux ont une « âme » contrairement à des numérisations froidement déshumanisées, plates et sans jolie pochette. Il en va de même du support papier. Un livre dégage une sensualité, il a une odeur, il a un bruit, il procure des sensations tactiles. Les livres anciens ont une histoire, je ne parle pas de l’histoire dont ils sont le support, mais de leur propre histoire, imprimée par ...

Toluna.com 20/01/2011

La lune sans modération

Toluna.com Préambule Toluna, vous connaissez forcément, puisque ciao lui a revendu ciao survey, son panel de membres, c’est à dire son fichier de membres pour les sondages, ou encore dit autrement : nous ciaonautes ! Une telle opération aurait du motiver plus de littérature dans cette rubrique. Il est surprenant de constater que l’avis le plus récent sur ciao, pour toluna.fr, date de janvier 2010 et lui accorde 5 étoiles; et de février 2009 pour toluna.com ; et rien pour fr.toluna.com qui est l’adresse du site français. J’avais pourtant le souvenir d’avoir commenté un avis pas très élogieux il y a quelques mois, sans doute une illusion de ma part, ciao ne se permettrait pas une censure aussi basique pour ménager ce qui doit être un partenaire ou un client ... C’est quoi ce site ? Vu d’un peu loin, ça ressemble à ciao (avant la vente de la partie sondage). C’est un site d’opinions (mot équivalent à avis) de consommateurs, incluant des sondages, un système de hiérarchie des membres (nouveau, novice, ..., expert, VIP), avec une carotte au bout concrétisée par des points que l’on peut convertir en bon d’achat ou peut être maintenant en virement bancaire. Il ne me paraît pas utile de donner beaucoup plus de précisions, le site semble être en perpétuelle mouvance, donc les détails d’aujourd’hui seront sans doute différents demain. Ce qui semble constant, c’est : - Le délai exagérément long pour obtenir sa récompense, 2 mois minimum après en avoir fait la demande, et parfois on ne ...

Qu'est-ce qu'un sport violent ? 05/06/2010

Un pléonasme ...

Qu'est-ce qu'un sport violent ? Ca faisait longtemps que je n’avais pas élucubré sur ciao et sur le thème du mois. Surtout sur un sujet où je n’y connais quasiment rien. Mais comme un bon commercial ou un bon avocat, moins on connaît ce qu’on vend ou ce qu’on défend et mieux on le fait. Là c’est pas gagné ... On va nous faire bouffer de la grosse baballe sud africaine pendant un mois, après nous avoir gavé avec la petite baballe jaune pendant des semaines, et avant de nous gonfler à grands coups de tours de pédales, alors je me défoule tout de suite. Le concept de sport dans notre civilisation doit plus ou moins dériver de l’antiquité grecque où son expression la plus connue était les jeux olympiques antiques. Les anciens grecs, qui n’ont jamais formé un peuple uni sauf sous le bref règne d’Alexandre, avaient trouvé une solution pragmatique pour ne pas détruire le fruit de leurs guerres incessantes, c’était le sport. Plutôt que de gaspiller des ressources en faisant s’affronter deux armées, tout casser, et finalement ne laisser que des ruines et des campagnes désolées aux vainqueurs, il était plus sage d’envoyer quelques champions se mesurer et de payer tribu à la cité qui était capable de produire les plus forts. Et peu importe que ces champions soit potentiellement des esclaves issus d’un autre peuple, ils étaient quand même représentatifs de la puissante ville qui les possédait (toute similitude avec la composition d’une équipe de foute ne saurait être fortuite). Le sport était un ...

Fujitsu Siemens AMILO Xa 1526 06/03/2010

Amilo zéro ! Fujitsu bravo !

Fujitsu Siemens AMILO Xa 1526 J’ai acheté un Amilo Xa 1526 pour 999 roros TTC en juin 2007. Ce qui m’avait surtout motivé dans ce choix, c’était la carte graphique qui semblait suffisamment costaude pour les jeux que mon ancien portable ne supportait pas. Et un presque vrai clavier avec pavé numérique. Apparemment, il n’avait que les défauts communs à tout les portables de sa génération. C’est à dire un touch-pad à la limite de l’inutilisable, un écran sans aucun réglage très riche en reflets, et surtout un Windaube Vista pré-installé. Mais à l’époque on pouvait encore espérer que Microsoft allait, comme pour la version précédente, nous accoucher dans la douleur de nombreux "services pack" qui en feraient un système acceptable. J’ai fait, à l'époque, quelques tentatives pour installer XP, il manquait toujours des drivers. J’ai aussi essayé Ubuntu, avec les mêmes déboires. Ce qui fait que j’ai gardé mon vieux Compaq pré historique de 2001 pour les choses sérieuses, et gardé le clinquant neuf pour les jeux qui voulaient bien passer sans planter. Et finalement il a surtout passé beaucoup de temps au placard, vu que je ne joue plus tellement. Puis à la rentrée 2009, mon fils a commencé à surfer de plus en plus, et son vieux coucou sous Wd98, ne pouvait plus recevoir de nouvelles versions de navigateur compatibles avec la majorité des sites web actuels, selon la logique d‘économie durable qui nous impose de remplir les décharges avec du matériel en parfait état de marche, mais non recyclés (gros ...

Nissan X-trail 06/03/2010

Le cratcrat nippon ni mauvais

Nissan X-trail Avis réactualisé le 10/11/2006, suite à révision des 20 000 km. Voir note à la fin. Les commentaires rajoutés à cette occasion sont précédés d'une étoile entre parenthèses (*). J'en ai profité pour rajouter quelques photos du stage. Nouvelle réactualisation à la fin, le 17/08/07, suite à révision des 40 000 km. Etc ... 1 - Le contexte d'achat --------------- --------------- -- (Vous pouvez sauter cette partie si seul le X-Trail vous intéresse, là je n'en parle pas encore) J'avais une Jeep Cherokee, achetée neuve en 1992, dont le moteur a rendu l'âme avec seulement 82 500 km. Normal, c'était le 2 litres diesel de Renault, il a honorablement fait son boulot sur les R 25 et R 21, mais a été catastrophique sur l'Espace (j'en ai eu un, moteur refait tous les 30 000 km et mort a 120 000 km) et lamentable sur ce 4 X 4 (un peu de couple et des performances minables), il n'aurait jamais du être monté sur ces véhicules, d'ailleurs sur le Cherokee, ça n'a duré que quelques années. Quand je dis j'avais, c'était surtout la voiture de ma compagne. Professionnellement, elle a besoin d'un véhicule pouvant transporter 400 à 500 kg de charge, par tous les temps, de préférence dans de bonnes conditions de confort et de sécurité. Une fourgonnette ferait aussi bien l'affaire, mais ce n'est pas très ludique et on aime bien quand même de temps en temps sortir des sentiers battus, sans faire le sauvage n'importe où ; franchir les ralentisseurs qui jalonnent notre quartier, sans changer ...

A la recherche du temps perdu (Tome 2) : A l'ombre des jeunes filles en fleurs, deuxième partie - Proust 04/12/2009

Les amours de Tintin au pays des madeleines

A la recherche du temps perdu (Tome 2) : A l'ombre des jeunes filles en fleurs, deuxième partie - Proust Il est encore des gens qui considèrent la bande dessinée comme une sous littérature pour attardés mentaux. Il faut bien reconnaître que bon nombre de publications de "hall de gare" collent pas mal avec cette vision. Cet album est la preuve incontestable du contraire. Je dis cet album, mais je devrais dire ces 2 albums, les volumes I et II de « A l’ombre des jeunes filles en fleurs ». Car je ne vais pas sombrer dans la facilité de publier 2 avis pour le prix d’1. Excusez moi donc de déborder quelque peu du sujet en considérant ici l’ensemble comme un tout difficilement dissociable. Ils forment eux mêmes le deuxième tome de l’œuvre principale de Marcel Proust : « A la recherche du temps perdu » et je les ai d’ailleurs acquis en 1 seul et unique coffret garant de leur complémentarité. L’auteur et l’histoire. --------------- ------------ A la base, je me suis intéressé à Proust, pour une raison très simple. Le premier tome de son roman a pour titre « Combray », nom de la petite ville dans laquelle l’histoire se déroule. Or cette ville théoriquement fictive, n’est autre que la ville d’Illiers (28120), sise à 25 kilomètres de chez moi à Chartres. Le petit Marcel y avait passé la majeure partie de ses vacances. Et le secret de polichinelle du pseudonyme était si bien gardé qu’en 1971 la ville a officiellement accolé les 2 noms pour devenir Illiers-Combray en hommage à l’écrivain. Pourtant mes quelques tentatives de lecture de ses livres, se sont soldées par des échecs. ...

Que pensez-vous de la taxe carbone ? 09/10/2009

D'une pierre 2 coups !

Que pensez-vous de la taxe carbone ? En quoi va consister cette taxe carbone ? Une taxe supplémentaire sur les produits charbonneux et pétroliers dont certains, comme l’essence pour les voitures, sont déjà taxés à des taux auquel un auvergnat vénal issu du croisement d’un usurier juif avec une écossaise pingre n’aurait pas oser rêver même dans ses spéculations les plus fantasques. Une taxe destinée à inciter les particuliers à utiliser moins de pétrole et donc rejeter moins de carbone dans l’atmosphère. Taxe destinée à augmenter progressivement pour passer d’une dissuasion douce à une prohibition forte. En voilà une idée qu’elle est bonne ! --------------- --------------- --------------- ---- Parce que : - C’est bien fait pour tous ces gros cons qui polluent avec leurs voitures à moteur thermique. Alors que depuis les années 70 et le premier choc pétrolier, on sait bien que tous les constructeurs ont fait des efforts inconsidérés pour mettre sur le marché des véhicules alternatifs utilisant d’autres énergies. Fallait les acheter ces bagnoles ça fait plus de 30 ans qu’on en trouve en vente chez tous les concessionnaires. Et pas cher en plus. - Il est bien connu que c’est rien que pour emmerder les ours blancs qu’on se lave avec de l’eau chaude. Et que c’est juste par stupidité profonde qu’une majorité de gens ont payé une fortune des installations domestiques complexes au gaz ou au fioul. Alors que des radiateurs électriques branchés sur de simples prises électriques coûtaient 10 fois moins ...

Harley Davidson Electra Glide Ultra Classic 1584 22/09/2009

Mon harleynniversaire de biquet

Harley Davidson Electra Glide Ultra Classic 1584 (Notes de mise à jour à la fin de l'avis) 20 septembre 1978, jgdfrc passe avec succès le permis moto toutes cylindrées (et pis faut bien que je mette quelque chose ici, passque c'est tellement pas buggé, qu'on ne peut pas commencer par un "enrichissement de titre"). Petit biquet Quand il avait un peu plus de 10 ans, bien avant de fantasmer sur la Harley des voitures, le petit jgdfrc, avait déjà flashé sur la reine des motos, l'Electra Glide. Et comme il était totalement ignare de la langue de Chaquespéare, il s'était aussitôt exclamé « Quand je sera grand, j'en aura une et je sera un biquet, et pis na ! ». Mais il lui faudra ronger son frein pendant de longues années. En attendant ses 14 ans, il troquera son silence sur les galipettes de ses grandes soeurs, contre des tours avec les Solex ou les "bleues" de leurs petits copains. Et l'âge du cyclomoteur atteint, il continuera son chemin d'apprenti biquet-outlave en parties de cache-cache avec les képis, à grands coups de 125, puis plus tard avec les "grosses meules" que ses potes plus âgés auront l'inconscience de lui prêter. Tout ça sur fond de culte du chopper Harley Davidson de Peter Fonda, dans le film Easy Rider. Film interdit à l'époque aux moins de 16 ans, et qui, de ce fait, a contribué un peu plus à son éducation de voyou-rebelle en l'obligeant à truander ses entrées au cinéma (non y avait pas encore de DVD, même pas de magnétoscope, dans les cavernes). A noter que ce film est toujours actuellement ...

Michael Jackson, une mort exploitée ? 11/08/2009

La divine quadrinité Jackson

Michael Jackson, une mort exploitée ? A qui la mort de Michael Jackson profite t-elle ? Est-ce simplement une aubaine pour les médias, une occasion de construire un mythe autour de ce personnage qui nous apparaît comme hors du commun ? Quoiqu'il en soit, les différentes facettes de la star ne cesse de fasciner les foules... pourquoi donc ? Ca ne s’arrange pas les accords entre verbe et sujet dans les thèmes du mois. Y a pas de correcteur de grammaire chez ciao ? --------------- --------------- --------------- --------------- --------------- --------------- --------------- -------- Michael Jackson, c’est qui déjà ? Ah oui le petit noir qui se trémoussait en beuglant sur la scène de Woodstock en 1969. Est il possible que ce soit aussi le métis du Thriller avec lequel on nous a tellement matraqué dans les années 80, que même l’attardé musical que je suis en a eu connaissance ? Et le blanc fadasse des histoires de pédophilie dont les américains sont encore plus friands que les franco-belges, au point d’en voir partout (dommage que Dumbo n’ait jamais porté plainte contre Walt Disney pour le harcèlement zoopédophile que lui a fait subir la souris, ça nous aurait fait un super débat) ? Est il possible que ce soit encore la momie livide et quasiment sans nez des dernières images diffusées d’une star avariée ayant quelques pieds dans la tombe ? Vous l’aurez compris, mes rapports avec Michael Jackson furent aussi intenses et enrichissants que ceux d’un géranium asiatique à poils mi-longs avec le vase de ...

donnons.org 16/07/2009

Donnons nous bonne conscience

donnons.org Je donne, tu récupères, il revend ... Tu donnes, il récupère, je revend ... Il donne, je récupère, tu revends ... etc ... Le site --------- donnons.org est un site de la société Sopheos, petite société alsacienne fondée par le créateur du site vide-greniers.org et suite au succès de ce dernier. Si vous ne connaissez pas, c’est un annuaire-agenda de vides greniers que je vous invite à utiliser si vous êtes chineur (http://vide-greniers.org). Si vous fouinez un peu vous découvrirez d’autres sites du même auteur, sur lesquels je ne m’exprimerais pas ici, c’est hors sujet. Juste pour dire qu’il est toujours possible pour quelqu’un d’astucieux et de bosseur de créer une affaire qui semble viable. Donc donnons.org est, comme son nom l’indique, un site où l’on peut donner des choses. Et par conséquent où l’on peut aussi en récupérer. Je ne vais pas détailler les fonctionnalités du site, qui ont d’ailleurs pas mal évoluées depuis le temps que je le pratique et ce n’est certainement pas fini. Je vais juste préciser que l’on peut s’y inscrire à des alertes par zone géographique (pour recevoir la liste des nouveaux dons d’une région par mail) et qu’il propose aussi des flux RSS (je n’ai toujours pas vraiment compris comment ça marche, ni ce que c’est exactement, mais j’arrive à vivre sans, merci). On peut aussi passer des annonces pour dire que l’on recherche quelque chose ; un ticket de loto avec 8 bons numéros, les clés de la voiture du voisin qui fait chier à ...

Peut-on parler du cinéma comme étant un miroir de notre société ? 06/06/2009

Dis moi que je suis le plus beau !

Peut-on parler du cinéma comme étant un miroir de notre société ? Moi qui suis l’actualité avec autant d’assiduité que le cancre du fond de la classe à coté du radiateur poursuit des études qui le dépassent ; d’abord attiré par la photo de Brigitte Bardot (je suis fan, non je déconne, j’aime bien c’est tout) ; j’ai été quelque peu interloqué par ce sujet. Du moins par la version développée, que je recopie ici pour faire un peu de remplissage insipide, toujours utile quand on n’a rien à dire : « Le cinéma reflète-t-il la réalité, indépendamment du genre auquel le film appartient, si l'on considère des films faisant référence à des faits plutôt actuels ou des films comme Slumdog Millionaire ? D'après vous, le cinéma donne-t-il au public de meilleures possibilités de s'intéresser aux faits ? » Au delà de l’ampleur du thème et de la tournure de phrase digne d’un sujet de psycholosophie de comptoir ; avant même d’essayer de décortiquer la chose pour en tirer un condensé compréhensible, cherchons le rapport avec l’actualité. Puisque c’est quand même une rubrique d’actualité. Et le thème de juin se préparant en mai, faut chercher dans l’actualité de … mai (suivez un peu, ou je vais en profiter pour raconter n’importe quoi). Serait ce en liaison avec cette loi plus qu’inquisitrice contre le piratage ? Moult cinématogonistes ayant crié haut et fort que le téléchargement illégal nuirait à leur totale absence de créativité. Induisant de fait que les redevances sur les CD et DVD vierges suffisent à peine à financer les systèmes anti-copies. ...

Où fait-il bon vivre en France ? 20/03/2009

On n'est pas d'un pays mais on est d'une ville.

Où fait-il bon vivre en France ? Où c’est-y qu’y ferait bon vivre en France ? Pour bien faire pour répondre à cette question il faut avoir essayé plusieurs endroits, sinon on risque de se complaire dans le seul que l’on connaît. Ou alors on va se déplaire de là où l’on est, sans même imaginer que ça puisse être pire ailleurs. Quand j’étais enfant, mes parents étant enseignants tous les 2, nous partions environ 3 mois par an. Entre les vacances de Noël, de Pâques et d’été, nous avons taillé la France dans tous les sens, et un certain nombre de pays étrangers aussi. Tout ça en caravane pliante et tente, en très grande partie en camping sauvage (en allumant du feu avec des silex) ; et avec une bougeotte paternelle qui ne nous a que très rarement fait passer 2 nuits au même endroit. Plus tard, quand je pus, jeune et beau, voler de mes propres ailes, j’ai assez vite voulu voir divers endroits, mais pas en touriste. Parce que les visions de vacances sont trop édulcorées, on est trop disponible, ou la saison est trop clémente, ou tout simplement parce qu’on n’est pas avec des autochtones. Afin d’avoir une vision plus objective de comment on y vit vraiment. J’ai d’abord fait un peu de rapatriement de véhicules pour le compte d’Europ Assistance. Et un peu par hasard, j’ai fini par faire un métier qui incluait beaucoup de déplacements. Et aussi des loisirs parfois exotiques. Alors en évitant de faire des hors sujet avec l’étranger, voici quelques endroits où j’ai d’une certaine manière un peu habité et ...

Comment arrêter de fumer ? 17/01/2009

Motivonté et volontation

Comment arrêter de fumer ? Pas envie de commenter l'actualité ce mois ci, ni de faire un autre avis sur la baballe, comme je m'y était bêtement plus ou moins engagé. Aucun des 2 sujets n'a une consistance suffisante dans mon univers pour que j'y accorde autant d'importance. Alors je vais raconter quelque chose qui sera peut être un chouia plus utile ... Genèse de l'addiction Si je fais abstraction de quelques cigarettes toussées en cachette avec ma cousine lors de réunions familiales de ma petite enfance (sales mômes), j'ai commencé à fumer vers 14 ans. C'était les années 70, le tabac était omniprésent. Georges Brassens chantait en fumant la pipe (et pas en play-back), les gens fumaient après avoir fait l'amour (même par canicule), l'armée distribuait "généreusement" des "troupes" aux appelés du contingent (aux engagés aussi), et les Parisiennes se vendaient encore par 4 (seuls les "vieux" comprendront). Nos profs fumaient pendant les cours. J'en avais un qui allumait ses clopes avec ses mégots, il consommait 5 à 6 paquets et 1 allumette par jour. Et quand j'étais au lycée, tant que ce n'était que du tabac, même les élèves pouvaient fumer en classe avec l'accord du prof (pour le reste on attendait la récré). C'était une époque où les hommes étaient des durs, des vrais, des cow-boys, et les femmes des douces, des vraies, qui restaient encore à peu près à leur place avec les blondes mentholées. Les quelques rares tarlouzes à ne pas s'encrasser les poumons passé la puberté n'était ...

Que nous réserve la télévision pour 2009 ? 17/01/2009

Les gagnants sont des fils de pub !

Que nous réserve la télévision pour 2009 ? 21 juillet 1969, 3h 56 du matin. Un homme marche dedans du pied gauche et s'écrie (en canard dans la version originale) "Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité !". Bien que c'était les grandes vacances, monter une expédition chez mon oncle, passer pratiquement toute la nuit à veiller ; se retrouver avec toute la famille, des voisins, des inconnus, les yeux rivés sur cette semi boule de cristal c'était un événement propre à marquer l'esprit d'un gamin de 9 ans. En réalité, je ne réalisais pas vraiment l'ampleur de la prouesse, autant technique que politique, qui se déroulait sous nos yeux. Cet homme aurait pu marcher au fond des mers, dans l'air ou même sur la Lune, ça n'avait pas beaucoup d'importance pour moi. Je crois que c'est la première fois que je réalisais que cette petite boite à images était un des outils les plus puissants que l'homme ait jamais inventé. Les quelques "Bonne nuit les petits" et "Manège enchanté" auxquels j'avais droit lors de soirées à l'extérieur du cocon familial ; ou les "Zorro" du jeudi après midi chez ma grand mère, ne m'avaient jamais autant fait sentir son impact sur l'ensemble des générations. Plus que l'événement lui même, c'était le moyen de le partager qui m'impressionnait. Dans les années 60, de nombreux foyers avaient encore peu d'équipement électroménager. Il était encore relativement rare de posséder à la fois radio, aspirateur, gazinière, réfrigérateur, lave linge, et … télévision. Chez mes parents, nous ...
Voir plus d'avis Haut de page