Partager cette page sur

bronze Statut bronze (Niveau 7/10)

nlimousin

nlimousin

Lecteurs satisfaits: 129 membres
Voir les statistiques du membre

Avis du mois publié ! ;)

Avis rédigés

depuis 22/10/2001

234

Army of Two : Le Cartel du Diable (Xbox 360) 31/07/2015

Expandables, manette en main !

Army of Two : Le Cartel du Diable (Xbox 360) Sorti en 2008 sur PS3 et Xbox 360, Army of Two était un TPS (Third Perso Shooter, jeu de tir où on voit le personnage au premier plan) mettait les bases de la série : de l’action pure et dure, un gameplay s’appuyant sur la collaboration entre ses deux héros, et un gout prononcé pour les jeux de mots vaseux. Bref, un film d’action hollywoodien se jouant manette en mains. Sa suite, quelques années plus tard, apportera quelques nouveaux éléments bien venus. Et c’est donc en 2013 qu’un autre développeur reprend le concept et nous sort un troisième opus, Le Cartel du Diable. Et qui dit cartel de la drogue dit … non, pas Bernard de La Villardière et Zone interdite !! Non, il fallait répondre gros flingues ! La série Army of Two m’a bien plu depuis le début car elle s’assume comme des jeux d’action pure, mettant à portée de tirs des monceaux d’ennemis. Mais si les deux premiers épisodes proposaient des éléments sympathiques, je me suis vite aperçu que la majorité avait disparu dans ce troisième volet. Finis donc les affrontements dos à dos avec le coéquipier, la possibilité de lui désigner une cible, ou encore les choix moraux face à certaines situations. Ici, le nouveau développeur, Visceral Games, propose un jeu de tir basique où les quelques éléments de gameplay conservés sont si peu nombreux qu’ils en deviennent bien trop répétitifs. Avant le jeu misait beaucoup sur la notion de coopération : on avançait sous couvert du partenaire, on se planquait, on le couvrait ensuite. ...

Moulinex CE 7011 Cookeo 25/05/2015

Cuisiner, c'est trop facile

Moulinex CE 7011 Cookeo Vous venez d'entrer dans une autre dimension. Une dimension faite d'un homme qui, pour une fois, vous parlera d'autre chose que de jeux vidéo ou de séries. Une dimension ou cet homme brave les clichés pour se mettre à cuisiner. Mais bon, une dimension où cet homme n'est pas idiot et s'aide d'un accessoire vraiment pratique et efficace ! L'est pas con, l'homme ! Et cet homme, oui, c'est moi. Et si j'ose parler de cuisine aujourd'hui, c'est que le jeu en vaut la chandelle (expression du 15ème siècle, je sais). Tout d'abord, l'histoire du Cookeo … Non, je blague. Franchement, quand on l'a cherché, je n'en avais rien à faire de la marque, son histoire, son CV en fullHD intégrale son Dolby Turbo Diesel. Le tout est de savoir que c'est le Cookeo est un produit vedette de la marque Moulinex, réputée pour la qualité de ses produits en électroménager de cuisine. Nous avions eu à la maison un Thermomix, mais comme plusieurs personnes autour de nous, nous n'avions pas été conquis par cette machine, bien trop chère pour le service rendu, et trop de défauts. Il a été vendu, et à la place nous avons pris tout d'abord un robot ( non non Gatsu, pas R2D2 ni Goldorak ). Manquait à cela la partie cuisson, mais voilà que le hasard a mis sur notre chemin le Cookeo. Des amis en avaient acheté un, et lors d'un repas chez eux nous avions pu apprécié le côté pratique de ce cuiseur. Finalement, nous nous sommes rendus compte que d'autres avaient également ce cuiseur, et tous les avis étaient ...

The Bureau : XCOM Declassified (Xbox 360) 05/05/2015

Plongez dans la SF des années 60

The Bureau : XCOM Declassified (Xbox 360) J'ai toujours apprécié, petit déjà, les vieux films de SF qu'on pouvait voir à la TV. Baigné par La Dernière Séance , stressé par les épisodes de La 4ème Dimension, j'aimais ces extraterrestres en plastique et leurs vaisseaux en carton-pâte, dignes des meilleurs épisodes de Bioman. J'avais entendu parler souvent du jeu The Bureau XCOM Declassified, tout d'abord parce que les jeux XCOM étaient connus autrefois sur PC comme étant de bons jeux de tactique dans l'univers des ET, mais aussi parce que le jeu avait connu un développement assez catastrophique, ce qui est souvent synonyme d'abandon ou de jeu vendu mais raté. Finalement, le jeu est enfin sorti en 2013, après avoir bien souvent changé de développeur et d'orientation. Hélas, le succès n'a pas été au rendez-vous, au contraire, et le jeu se cantonne aujourd'hui aux bacs de jeux à petit prix dans les supermarchés. C'est ainsi qu'un jour j'ai trouvé The Bureau à 5 € à Auchan, alors je me suis laissé tenter … Sauvez le monde. Enfin le monde des Etats Unis, comme toujours. Le jeu prend place au début des années 60, en pleine guerre froide. Pour parer à une éventuelle attaque soviétique, l'Amérique met en place un bureau d'agents spéciaux, choisis parmi les meilleurs policiers, militaires et agents de la CIA. Mais alors qu'on craignait l'invasion communiste, c'est celle des extraterrestres qui a lieu soudainement. Vous incarnez dans ce contexte l'agent Carter, au passé torturé, qui va se retrouver intégré au bureau XCOM ...

Sony HT-XT1 02/04/2015

Faites du bruiiiiiit !

Sony HT-XT1 Qui n'a jamais pesté contre son téléviseur quand des personnages parlent et qu'on n'entend rien ? Qui n'a jamais sauté sur sa télécommande pour baisser le son car d'un coup, les bruitages hurlent, la musique explose dans le salon ? Pas vous ? Moi, souvent. Toujours. Oui, je râle. Si l'arrivée des téléviseurs plats a permis un gain de place non négligeable, de poids aussi (pour des meubles plus légers), il n'y avait plus la place dedans pour des hauts-parleurs d'une taille suffisante. Les écrans étant même de plus en plus fins, les constructeurs sacrifiaient encore plus à cette minceur la taille de ces éléments sonores. Il y a quelques années, un constructeur avait mené une enquête pour tenter d'expliquer l'échec de la télé 3D. D'un côté, ses équipes avaient tenté de deviner ce qui était important pour les acheteurs. Hélas, la réalité des acheteurs était bien différente, et je me souviens que la qualité du son arrivait en tête, alors que la 3D arrivait en bas de classement. Et pourtant, ils n'ont jamais tenu compte de cela. C'est un fait qui m'agace beaucoup, car c'est connu, mais le son est devenu de qualité moyenne voire médiocre sur les téléviseurs actuels, et notre seule possibilité pour changer cela est d'acheter, oui encore dépenser en plus du prix du téléviseur, pour une solution sonore complémentaire. D'ailleurs, quand on en parle auprès des conseillers en magasin, c'est que la réponse est toujours la même: les constructeurs sont conscients du problème, et ont la ...

Tomb Raider (PS3) 18/03/2015

Aux origines de Lara Croft

Tomb Raider (PS3) Lara Croft est de retour. Certains, certaines vont à ces mots se mettre en tête l'image de la brune plantureuse véhiculée par les publicités et les films avec Angelina Jolie. Mais ce serait une erreur. Tomb Raider est mort, vive Tomb Raider ! Ce Tomb raider nouveau cru est ce qu'on appelle un reboot, terme à la mode après les remakes, les adaptations … Un reboot, c'est quand on prend une licence parce qu'elle a été trop exploitée, mal utilisée, ou parce qu'on veut en donner une nouvelle vision. Quand Crystal Dynamics a été en charge de ce jeu, c'était pour ce studio un retour aux sources puisqu'il était à l'origine des premiers épisodes. On reprend ici les bases, à savoir l'aventure, l'exploration, les tombeaux, et le personnage principal, cette jeune femme, archéologue, et on fait table rase du reste. Pas de tenues sexy, pas d'équipement digne d'un Rambo. Non, juste la genèse d'un personnage phare du jeu vidéo. Tout commence alors que Lara n'est qu'une jeune étudiante en archéologie, faisant partie d'une expédition voulant retrouver le royaume perdu de Yamatai, dans le Pacifique. A l'approche d'une ile chargée de légendes mystérieuses, le bateau est pris dans une tempête aussi soudaine que terrible, et l'équipage se retrouve dispersé sur les plages. Dès les premières secondes, on se rend compte que l'ile n'est pas déserte, et qu'au contraire elle est occupée par des personnages aussi étranges que dangereux, qui n'auront d'autre but que de décimer les intrus. Mais là où ...

American Beauty / American Psycho – Fall Out Boy 05/02/2015

Un album à deux facettes ...

American Beauty / American Psycho â Fall Out Boy Deux ans ! Il n'aura fallu "que" deux ans à Fall Out Boy pour sortir son sixième album, son précédent opus étant sorti au printemps 2013. Ca peut paraitre rapide, précipité, et j'avais été très étonné de cette sortie. En septembre dernier, un titre était apparu sur internet, Centuries. A la surprise avait succédé la curiosité, teintée d'appréhension. Ma crainte était d'autant plus grande que le groupe voulait continuer sur la lancée de l'album précédent, Save rock and roll qui avait rencontré un beau succès, et donc proposer à nouveau des titres rock avec des touches de pop pour pouvoir accéder à la diffusion à la radio. Aussitôt j'avais fait le raccourci entre radio et musique commerciale, et on sait combien de groupes se sont cassés les dents là dessus, en décevant leurs fans. Pourtant, la première écoute du single promettait de belles choses pour la suite … Resituons rapidement la groupe tout d'abord. Fall Out Boy est un quatuor américain formé en 2001. Il aura fallu attendre 2003 pour voir apparaitre le premier album, qui connaitra une diffusion assez underground, auprès d'amateurs éclairés, appuyée toutefois par le fait qu'à l'époque l'album faisait référence au jeu GTA. Ce n'est qu'en 2005 que le succès les rattrape. Repérés par un label, les Fall Out Boy signe leur deuxième album qui m'a toujours amusé avec ses titres à rallonge, dont le fameux "Nobody puts baby in the corner", réplique tirée de Dirty Dancing, film kitsch s'il en est ! Enfin, 2007. L'album de la ...

Braun Waterflex WF2S Wet&Dry 05/02/2015

Barbu, gare à toi !

Braun Waterflex WF2S Wet&Dry Je préviens dès le début, car d'autres avis sur ce produit risquent de fleurir sur Ciao, et nombre d'entre eux par des nouveaux venus: oui, si je parle de ce rasoir en ce moment, c'est parce que je l'ai reçu par le site trnd. Mais rien n'y oblige à en parler sur Ciao, qui n'est d'ailleurs pas mentionné du tout. Si j'en parle, c'est que l'occasion s'y prête, puisque j'ai ce rasoir depuis 2 mois environ, et que par conséquent je porte un oeil un peu plus critique sur mes rasages. Donc, si j'écris ici, c'est parce que c'est encore bien frais dans ma tête. La proposition de tester ce rasoir Braun est tombée un peu comme un heureux hasard: j'avais participé il y a 2 ou 3 ans au test d'un rasoir sur Looneo qui m'avait permis de le garder. C'était mon premier électrique, un Philips à têtes rotatives, un rasoir de belle qualité. Or, il y a quelques semaines, je me demandais ce que valait un rasoir à grille par rapport à des têtes. Et heureuse coïncidence, voilà que tend propose de tester le nouveau Braun, le hasard était trop beau pour ne pas tenter d'essayer ce rasoir. J'ai été sélectionné, pour une fois. Le Waterflex est la nouveauté de Braun. Sorti de sa boite, je découvre les quelques accessoires: un pinceau de nettoyage, une tête de protection pour la grille et un câble de recharge. Mince, pour le prix de plus de 120 €, une petite housse de transport et un support de recharge auraient été les bienvenus. Je prends vite en main le rasoir, ce qui me permet de découvrir le ...

Sony MDR XB950AP 25/01/2015

Un très bon casque nomade

Sony MDR XB950AP Ce que je redoutais depuis longtemps est arrivé: mon casque audio tant aimé, mon Sennheiser, montre de sévères signes de fatigue ! Les mousses de protection se sont tassées, et ça me meurtrit les oreilles quand j'utilise ce casque. Noel étant venu, j'en profitais donc pour glisser dans l'oreille de ma femme cette triste fatalité, d'autant que le son me semblait encore bon. Je scrutais donc quelques casques ici et là, recoupais des avis pour enfin faire une sélection d'une dizaine de casque de 35 à 150 €. Du Sennheiser évidemment, du AKG et du Sony pour finir, mes marques préférées en son. Oui, pas de Beats, pitié ! Je l'ai déjà dit, achetez du Beats et vous payez 5 fois ce que ça vaut réellement. Certains comparent à Apple et disent qu'on paye la marque. Non, chez Apple il y a une qualité aussi, pas chez Beats où un casque à 350 € aura un son tout juste correct, mais qu'un casque de 60-80 € bien conçu pourra délivrer aussi. Fin de cette parenthèse. Je souhaitais donc un casque de bonne facture, pas moche, avec un bon rendu sonore, et nomade, c'est-à-dire avec un cable court pour pouvoir l'utiliser sans être gêné par un cable trop long. C'était le cas quand je branchais mon ancien sur ma console portable par exemple. J'ai d'ailleurs une rallonge de bonne qualité pour le brancher sur la TV. En allant chez Auchan, me voilà étonné de voir que les casques étaient au même prix voire moins chers que sur Internet. Ni une ni deux, ma femme repère un des casques choisis et l'achète. ...

The Last of Us (PS3) 04/01/2015

Un récit humain plus qu'un jeu

The Last of Us (PS3) The Last of us. Un jeu qui aura marqué la Playstation 3 en récoltant les récompenses à tour de bras. Mérité ou pas ? En un mot: oui. The last of us est un jeu exclusif à la Playstation (PS3 et PS4), développé par le studio Naughty Dog, développeur des excellents Uncharted, et pour les plus vieux, à l'origine des premiers Crash Bandicoot sur PS1. C'est un jeu d'action aventure, avec une grosse dose d'infiltration. Le personnage que l'on joue est visible à l'écran, comme dans un Tomb Raider par exemple. Je ne ferai pas un avis à rallonge. Non par facilité, mais parce que je tiens à garder toute la surprise pour ceux qui auront la bonne idée de jouer à ce jeu. La force du jeu tient avant tout dans la qualité de son histoire et dans les rebondissements. Autant ne pas le déflorer, par respect pour les joueurs. Les autres auront assez d'informations pour comprendre l'essentiel et qui sait, je saurai leur donner envie. Grand bien leur fasse. Le scénario de The last of us n'est pas des plus originaux, puisqu'il reprend les idées à la mode ces dernières années: Joël fête son anniversaire avec sa fille Sarah, mais la nuit venue, la violence gagne soudainement la ville. Des explosions, des scènes de folie, tout se dégrade très vite. Joël a à peine le temps de prendre de quoi se défendre qu'il fuit avec Sarah et son frère Tommy. Mais d'autres leur ont emboité le pas, et les voilà obligés de prendre des chemins de traverse, jusqu'à ce qu'ils tombent nez à nez avec un soldat chargé de ...

SteamWorld Dig (PS Vita) 26/10/2014

Un bon jeu qui ne paie pas de mine

SteamWorld Dig (PS Vita) Après être sorti sur PC puis 3DS, Steamworld est arrivé sur les consoles de Sony. Habile mélange des genres, ce jeu plaira à bien des joueurs. Si on le déclare mort depuis des années, le jeu sur PC se porte pourtant très bien, et cette situation est due en grande partie aux très bonnes ventes en ligne, notamment sur la plateforme Steam (Gatsu a fait un très bon avis là dessus me semble-t-il). Les constructeurs de consoles l'ont bien compris, prendre en compte l'essor des ventes en ligne était indispensable, et c'est ainsi que leurs magasins dématérialisés se sont développés. Le fait de pouvoir se passer d'un éditeur et d'une logistique lourde et couteuse a permis à des petits développeurs indépendants de créer des jeux qui n'auraient jamais pu sortir avant, ou en tout cas pas connaitre une telle diffusion. C'est ainsi que sont apparues de vraies pépites comme Braid, Fez ou encore Minecraft. SteamWorld Dig est un jeu qui mélange les genres et les styles. Jeu de plateformes à la Megaman, avec des sauts contre les murs (je citerai aussi Kung Fu Rabbit disponible sur consoles et smartphones), d'exploration comme Spelunky, SteamWorld Dig s'entoure d'un habillage steampunk pour donner un petit jeu très sympathique. Vous incarnez Rusty, un robot à vapeur qui arrive dans la ville de Tumbletown. Un courrier de son oncle l'invite à venir dans ce petit village qui ne compte au début que deux ou trois maisons. Très vite, Rusty doit aller sous terre à la recherche de son oncle dont ...

Sony SmartBand SWR10 08/10/2014

Un compagnon pour vos activités … et votre sommeil :)

Sony SmartBand SWR10 Voilà un moment que je lorgne du côté des objets permettant de connaitre notre activité physique. Non pas que la mienne soit impressionnante, bien au contraire. Mais justement, me connaissant, le fait d'avoir ce genre d'objet serait pour moi l'excuse pour aller essayer le joujou et enfin me remettre au sport. Certes, il y a des applications qui font cela, mais ayant déjà utilisé celles-ci, il n'y avait plus l'attrait de la nouveauté. J'ai changé il y a quelques mois de téléphone pour un Sony Xperia Z1 Compact, très bon téléphone d'ailleurs. Et cela m'a permis de m'ouvrir à autre chose qu'Apple, ce qui n'était pas une mauvaise chose d'ailleurs. Je lisais donc un jour un article sur ces bracelets et montres relevant notre activité, grande mode du moment. Mon regard a été forcément attiré par celui de Sony, décrit comme un bon produit au regard de son prix et de ses possibilités. Son prix restait toutefois d'une centaine d'euros, ce qui le cantonnait au rang de simple envie. Or, voilà que je reçois très récemment un mail de SFR me signalant une promotion énorme sur ce bracelet: 80 € étaient remboursés pour son achat ! En plus, j'avais reçu récemment un SMS m'octroyant 10% de remise sur un accessoire, et les offres étaient cumulables ! Bien sûr, je n'étais pas le seul ayant flairé la bonne affaire, et le bracelet était devenu introuvable en boutique comme sur le site. Mais voilà qu'un beau matin, n'y croyant plus, je trouve enfin le bracelet à nouveau référence sur le site SFR ...

Halo 4 (Xbox 360) 09/09/2014

Le retour du héros

Halo 4 (Xbox 360) Dès le début, Halo m'avait fait forte impression. Fer de lance de la première Xbox, il m'avait capté au point de vouloir cette console. Il en fut de même pour la Xbox 360 qui, quand son prix était plus accessible, m'a permis de jouer aux Halo 3 et autres ... C'est quoi, Halo ? Halo est un jeu de tir à la première personne, qu'on appelle par l'acronyme FPS. Ce sont ces jeux d'action où l'on voit l'arme au premier plan, de manière subjective. Halo nous met dans la peau, ou plutôt l'armure d'un Spartan, un humain modifié et équipé d'une armure performante, le plaçant comme une sorte d'élite. Nous incarnons ainsi le Spartan John 117, aussi nommé le Major (ou MasterChief en VO). Halo, dans tout cela, c'est un monde en forme d'anneau, qui se révélera en fait être une arme conçu voilà fort longtemps comme seule solution en cas de propagation d'un parasite qui va de planète en planète. Halo 1 et 2 auront ainsi vu le jour sur Xbox, grâce au talent du studio Bungie, sous contrat alors avec Microsoft. Ils oeuvreront ensuite sur Xbox 360 où sortiront Halo 3 et Halo ODST, pour finir avec Halo Reach (ces deux derniers étant un peu à part car on n'y incarne pas le Major, d'où l'absence de numéro au titre). Mais le contrat de Bungie en exclusivité avec Microsoft prenait ainsi fin, le titre restant la propriété du géant américain, mais Bungie pouvant voler de ses propres ailes. Halo 4 est donc exclusif à la Xbox 360. On le trouve aujourd'hui à 40 € en neuf, voire moins, et il se trouve à ...

Journey (PS3) 28/08/2014

Pour les joueurs, les voyageurs et les poètes !

Journey (PS3) Pour une fois, mon titre n’est pas ironique. Point de violence, d’hémoglobine. Au contraire, je vais vous parler d’un jeu qui pourrait plaire même à ceux qui n’ont jamais joué de leur vie, à ceux qui sont assez curieux pour s’ouvrir à la nouveauté. Et même les joueurs et joueuses les plus aguerris seront happés par cette expérience. Journey n’est pas un simple jeu vidéo, au sens mécanique du terme. Tout joueur reconnaitra pourtant des éléments qui en font un jeu vidéo, puisqu’on y trouve des séquences de plateformes, une progression du personnage, des scènes tournées vers l’infiltration ou d’autres semblables à un jeu de glisse. Mais limiter Journey à son seul gameplay, ce serait passer à côté de toute sa richesse. Je l’ai dit plus haut, Journey s’adresse à tous, joueurs et non-joueurs. En même temps, je me dis qu’il risque de surprendre tellement les uns que les autres qu’il pourrait ne pas plaire. Journey est un poème, une respiration dans une ludothèque souvent faite de scènes d’action, de violence même (je vous renvoie là à mon avis précédent sur Dead Space 2), de compétition. Il surprend dès le début. Tout comme Flower du même développeur, Journey est avare en indices. Au milieu d’un désert, un personnage simpliste se dresse. Les indications à l’écran sont rares, tout juste servent-elles à comprendre ce que permet de faire telle ou telle touche. C’est à vous, incarnant cet être étrange, presque muet, de faire l’expérience de ce que vous pouvez faire et de découvrir le ...

Top 10 séries TV préférées 28/08/2014

Il n'y a pas que les Feux de l'Amour dans ma vie télévisuelle !

Top 10 séries TV préférées Les séries télévisées, un sujet qui divise. Pour certains, c'est le mal, avec des sujets survolés du fait de la durée, des scénarios moins fouillés, pour d'autres comme moi, un régal ! Pourquoi les séries ? Car je n'ai pas souvent le temps de regarder un film entier le soir, ni l'envie d'ailleurs. Alors le format court des séries me convient parfaitement. Et ce traitement en découpage me plait: un épisode raconte une histoire, et l'ensemble raconte encore davantage puisqu'il y a souvent un fil conducteur. Là où ça va devenir chaud, c'est pour choisir parmi celles que j'ai déjà vues, avec celles que j'ai pu oublier, et celles du moment. Je m'abstiendrai de faire un classement, mais je n'oublierai pas de signaler mes préférées bien sûr. Psych Je ne pouvais pas commencer par une autre série que Psych. Elle est conue en version française sous le nom "Enquêteur malgré lui". Enfin, "connue" est un grand mot, car elle n'aura connue qu'une poignée d'épisodes sur TF1. Diffusée le dimanche après midi, l'heure des mémés, alors que ça s'adresse à un tout autre public. Ridicule. De quoi ça parle ? Shawn Spencer est depuis son enfance doté d'un redoutable don: il mémorise et analyse tout ce qu'il voit à une vitesse impressionnante. Son père, policier, avait donc décidé d'en faire son successeur, mais Shawn est toujours resté un grand enfant. Des années plus tard, il se retrouve pris dans un quiproquo avec la police, et il est alors obligé de s'inventer un don de médium pour échapper ...

Dead Space 2 (Edition Limitée) (PS3) 21/08/2014

Boucherie Simulator !

Dead Space 2 (Edition Limitée) (PS3) Vous l'aurez déjà remarqué, il s'agit du 2. Donc il y a eu un 1, logique implacable. Dans le premier Dead Space, l'ingénieur Isaac Clarke arrivait sur le vaisseau spatial USG Ishimura pour une mission de réparation, rien de plus. Sa femme Nicole y travaillait d'ailleurs. Hélas, à peine sur les lieux, lui et son équipe se sont vite rendus compte que le vaisseau était envahi par des créatures cauchemardesques, les nécromorphes, créées par un monolithe extraterrestre. Le jeu était alors de s'enfuir de ce vaisseau en perdition. Semblable à Alien, Dead Space avait su me faire peur, partagé entre le stress permanent et les rencontres soudaines avec des monstres affreux. Dans Dead Space 2, l'action démarre alors qu'Isaac Clarke reprend conscience dans une sorte d'hôpital au coeur d'une station spatiale, la Méduse. Très vite, on constate que le personnage a changé depuis le premier. Plus fort, il est aussi mieux préparé à ce qui l'attend car il l'a déjà vécu. Mais son esprit en a pris un sérieux coup aussi: par moments, des flashs étranges, des voix, viennent envahir son esprit et perturber sa progression dans les différents lieux de la station (école, salle de sport, cantine ...). Ces scènes sont aussi l'occasion de voir que Dead Space 2 donne une dimension plus humaine au héros. Première évolution, de taille, Isaac parle et s'exprime assez souvent d'ailleurs. De plus, on le voit enfin enlever son casque. Ces deux ajouts peuvent paraitre accessoire, mais on s'identifie bien ...
Voir plus d'avis Haut de page