Partager cette page sur

orange Statut orange (Niveau 6/10)

noftal

noftal

Lecteurs satisfaits: 53 membres
Voir les statistiques du membre

Avis rédigés

depuis 04/06/2006

105

AcommeAssure 28/08/2015

Un piège à nouveaux clients

AcommeAssure Je reviens après plusieurs années d'absence pour poster un coup de gueule à propos de ce courtier. Si les règles n'ont pas changé, je devrais me prendre un paquet d'évaluations négatives. Mais tant pis, je compte sur les autres avis pour expliquer en long en large et en travers le contenu du contrat T comme Toit de A comme Assure que j'ai souscrit en 2012 et que je m'apprête à résilier. Je vais donc directement à la rédaction de mon avis sur ce contrat et sur l'attitude de A comme Assure. Après une remise en concurrence de mon assurance habitation, j'ai souscris une assurance habitation en 2012 chez A Comme Assure. 170.88 € par an. J'ai passé beaucoup de temps à lire le contrat complet avant de souscrire (conditions générales incluses). Sur le moment, j'étais emballé : non seulement le tarif était intéressant (je payais alors 250 € chez mon précédent assureur), mais la couverture était meilleure (cave assurée par exemple). 1 an plus tard, à l'échéance, 187.47 € (+9.7%). Là, j'ai senti le piège se refermer. Je me suis dit que s'ils appliquaient à nouveau une telle augmentation l'année suivante, je résilierai. 1 an plus tard, à l'échéance, 199.93 (+6.6%). Je reste... Et cette année, mars 2015, il m'arrive un truc incroyable. Pour comprendre la suite, il faut savoir que chaque année, l'assureur m'envoie une attestation d'assurance stipulant, entre autres, que mes enfants sont bien couverts au titre de la responsabilité civile (voir capture d'écran, texte entouré en rouge). Je ...

Cartes de crédit Oney 18/06/2011

Par ici le grisbi !

Cartes de crédit Oney MISE A JOUR DE JUIN 2011 : IMPORTANT !!! Oney a mis fin à son cashback sur la carte verte à compter de mai 2011. Oney se cache derrière la nouvelle loi qui interdit de bénéficier d'avantages liés à l'utilisation d'une carte de crédit. Je passe sur les détails techniques. La gratuité nouvelle de la carte est une maigre contrepartie car beaucoup d'autres établissements proposent déjà des cartes Visa gratuites (Boursorama, Fortunéo...). Donc, cette carte perd brutalement tout son intérêt. Je ne conseille donc plus la souscription d'une telle carte. Autre mauvais point ; le site web d'Oney n'a pas été mis à jour et continue de vanter le cashback de 1%. Si vous faites une demande de carte, le dossier vous sera envoyé comme si de rien n'était. Cela relève de la loi sur les publicités trompeuses. Il est curieux de constater que Oney est moins regardant quant au respect de cette loi alors qu'elle a montré une réactivité extrême à à appliquer la nouvelle loi sur les cartes de crédit. Je laisse ci-dessous l'avis d'origine. = Avis du 20 juin 2007 Cela ne vous a-t-il jamais agacé de dépenser plus de 30€ par an rien que pour vous permettre… de dépenser de l'argent ? Si vous êtes radin comme moi, cet avis est pour vous. J'ai toujours été très réactif concernant la gestion de mes finances. Client d'un grand réseau bancaire national depuis plus de 10 ans, et satisfait des services proposés, j'ai toujours cherché à minimiser leur coût. Il en va de même pour ma carte VISA. ...

Lepetit camembert 31/05/2010

Lepetit n'en sort pas grandi

Lepetit camembert Le camembert et moi, c'est une histoire d'amour ancienne. J'ai toujours aimé le fromage en général et d'autant plus en prenant de l'age. Vers 23 ans, lorsque je quittai pour la première fois le foyer parental pour travailler, le camembert prit une place de choix dans mon caddie. Ma mère a un principe : Il faut acheter le moins cher car la qualité du camembert ne se mesure qu'à son affinage. Pour cela, il ne faut pas hésiter à en tâter plusieurs dans un même lot car ils n'évoluent pas de la même manière. Ce principe a longtemps été un credo pour moi. J'achetais le moins cher, de Normandie tout de même, et sélectionnais le plus moelleux d'entre eux, en m'orientant vers ceux dont la date de péremption était la plus proche. En fait, j'achetais mes camemberts par lot de 3 ou 4. Ceci me permettait ainsi de continuer à les affiner moi-même tandis que je dégustais ceux achetés 1 semaine avant (voire plus). Pour l'affinage, j'ai une méthode imparable : disposer les camemberts sur le dessus du frigo. Méthode empirique au début, il s'avère que cet emplacement réunit les conditions idéales. Ne me demandez pas pourquoi. Certains étudiants se nourrissent de pâtes et de pizzas ; mon alimentation était presque à base de camembert et de pain. Ces fromages étaient toujours faits à point. Je n'hésitais pas à les affiner pendant 2 semaines, voire au-delà de la date de péremption indiquée sur l'emballage. A vrai dire, j'avais été élevé à ce type de camemberts : toujours coulants, mais ...

doodle.com 05/01/2010

Dans l'enfer des agendas

doodle.com Depuis l'avènement des téléphones portables et d'internet, tout le monde est connecté en permanence. Pourtant, paradoxalement, il n'a jamais été plus difficile qu'aujourd'hui de joindre ses amis ; les portables et les fixes basculent 2 fois sur 3 sur les messageries ou bien, lorsque l'objet du coup de fil n'est pas futile et nécessite une décision de la part de votre interlocuteur, celui-ci dit qu'il va y réfléchir et vous rappellera plus tard... ce qu'il ne fait jamais. Les communications sont ainsi éphémères, le suivi est absent. On vit dans l'instant, incapable de s'organiser proprement. Pourtant ces mêmes technologies peuvent nous faciliter notre organisation à condition de les connaître et de savoir les utiliser. C'est d'ailleurs sur ce dernier point que le bât blesse le plus souvent. Car, inutile de se mentir, même les technologies les plus sophistiquées ne remplaceront pas le sens de l'organisation de chaque individu, qui suppose une certaine rigueur. Or, c'est précisément cette rigueur que ces mêmes technologies nous poussent inconsciemment à relâcher. CQFD Sociologie de la prise de rendez-vous au XXIème siècle Avez-vous essayé d'organiser une bouffe avec 10 amis par exemple ? Il convient d'abord de demander les disponibilités de chacun (10 coups de fils) puis de rappeler chacun pour fixer la date retenue (10 autres coups de fils). Voici pour la théorie. Le problème se pose pour les événements non incontournables ou facilement reportables ; gageons que l'on ...

Marché des boulevards, Toulouse 25/07/2009

Des fruits, des légumes, et de la convialité

Marché des boulevards, Toulouse Introduction : les marchés toulousains : un phénomène Toulousain depuis maintenant plus de 6 ans, j'ai été surpris en arrivant par la concentration de marchés présents sur cette ville. Rien que dans l'hyper-centre (à l'intérieur du premier boulevard circulaire), on dénombre pas moins de 8 marchés quotidiens dont 5 marchés alimentaires. 3 sont couverts (Victor-Hugo, Carmes, St Cyprien) et 5 sont en "plein vent". Qui plus est, ces 8 marchés sont quotidiens ; ils sont ouverts tous les jours (sauf le lundi) de 6h à 13h50. Je ne parle pas des autres marchés à fréquence bi-hebdomadaire ou hebdomadaire. Pour ceux que ça intéresse, voici la liste exhaustive des marchés toulousains (site de la mairie) : http://toulouse.fr/web/guest/economie/commerce-artisanat/marches/marches-de-plein-vent Ayant la chance d'habiter en hyper-centre, je fréquente assidûment ces marchés, cependant jamais assez à mon goût. Il faut bien dire que je n'ai aucune excuse du fait de leur omniprésence, tant géographique que temporelle. Malgré leur nombre, chaque marché a ses spécificités, ses avantages ou ses inconvénients. Cela ne saute pas aux yeux à la première visite, mais à force de les fréquenter, on finit par bien s'en rendre compte. C'est ce qui fait que je ne fréquente pas un marché mais plusieurs en fonction de ce que je recherche (et encore, je ne parle que de l'alimentaire). Je pourrais vous faire un comparatif sur la plupart de ces marchés mais là n'est pas le sujet. Vous trouverez sur ...

Pelforth blonde fût pression 26/03/2009

Une blonde à la maison qui met la pression

Pelforth blonde fût pression Vous aimez les blondes qui en ont dans le caisson ? Cet avis est fait pour vous. Comment j'ai été amené à acheter ce produit Recevant des amis pour le WE, ma charmante femme (qui n'est pas blonde) m'avait demandé d'acheter de la bière pour étancher leur soif. J'étais donc parti dans l'idée d'acheter un de ces nombreux packs de 10 ou 20 canettes en verre. J'ai découvert ce produit par hasard dans les allées de mon hypermarché. Il se présente sous une forme assez semblable à une bouteille de gaz, mais en beaucoup plus petit puisque sa contenance est de 5 litres (soit 20 demis) Une étiquette bien apparente sur le rayon vante les mérites du système Beertender © qui équipe ce produit, permettant de reproduire la texture d'une vraie bière pression. En prenant de l'âge, je consomme beaucoup moins de bière que lorsque j'étais étudiant. Mais j'ai toujours préféré la bière pression à la bière en bouteille (ou pire en canette métallique) au point de n'en consommer que dans les bars, c'est-à-dire dans les seuls endroits où l'on sert de la vraie pression. Mais ça, c'était avant ! ... avant que les R&D de Krups et de Heineken (concepteurs du système Beertender) ne s'associent pour nous mettre au point un système qui va enfin permettre d'avoir de la vraie pression chez nous, dans notre canapé (ou dans votre lit avec le fût à votre chevet). Une deuxième raison m'a poussé à acheter ce produit : la perspective de ne pas voir des bouteilles en verre s'accumuler au cours du WE, et de ...

Maxtor OneTouch 4 Mini 250 Go 11/03/2009

Pour mes sauvegardes de précaution

Maxtor OneTouch 4 Mini 250 Go Genèse du Besoin Ceux qui me connaissent savent que je suis un parano de la perte de données informatiques. Il faut dire que mes activités personnelles m’amènent à générer et à traiter un nombre croissant de documents papier. Ne supportant plus de stocker des classeurs toujours plus nombreux et épais qui viennent encombrer des linéaires d’étagères que mon appartement ne pourrait pas contenir, j’ai peu à peu pris l’habitude de scanner tous mes documents papier justifiant une conservation à durée indéterminée. Les seules exceptions sont : - les bulletins de paie : la durée de conservation est trop longue (40 ans) et rien ne nous dit que les archivages numériques actuels auront une durée de vie aussi longue. - les factures et relevés de compte : j’en reçois de moins en moins car j’opte pour la facturation dématérialisée dès que c’est possible (téléphone, internet, comptes bancaire…), les émetteurs s’occupant de l’archivage et de la mise à disposition des données pendant la durée légale de conservation La contre-partie est qu’un crash informatique avec perte des données devient un risque de plus en plus critique. Je n’ai plus le droit à l’erreur. La parade : la redondance. Autrement dit : faire des sauvegardes de précaution sur un support distinct de l’ordinateur et de son disque dur, régulièrement (tous les mois). Pendant quelques années, ma Carte Orange (LaCie) de 8Go m’a suffit. Mais depuis que j’ai renoncé à graver des DVD pour stocker mes photos numériques dès que ...

211 Idées pour devenir une fille brillante - Bunty Cutler 11/03/2009

A prendre au second degré. Quoique...

211 Idées pour devenir une fille brillante - Bunty Cutler Voici un livre qui ne laisse pas indifférent. On aime ou on déteste, cela dépend de l’éducation que l’on a reçue et sans doute de l’humour que l’on peut avoir. Du choix de la rubrique Ciao Je suis tombé sur ce livre complètement par hasard. Il était exposé sur une table de la bibliothèque du Comité d’Entreprise de ma société. Son titre et sa couverture vieillotte ont retenu mon attention. Je l’ai emprunté en me disant que ma femme, lectrice assidue pour ne pas dire boulimique, serait ravie d’une telle lecture. Avec un tel titre et une telle couverture rétro, on est en droit d’hésiter : s’agit-il d’un livre sérieux écrit dans les années 50 ou bien d’un livre humoristique ? La date de première publication du livre fournit un embryon de réponse : 2006. La mention qui accompagne cette date fournit un deuxième indice : « Publié pour la première fois en Grande-Bretagne en 2006 ». Oui, ce livre n’est qu’une traduction d’un livre bien british, même s’il est édité en France aux éditions Marabout, de la célèbre collection qui vous apprend les choses de la vie. N’y voyez aucune ironie, c’est grâce à un guide Marabout que j’ai appris à jouer du piano quand j’avais 15 ans… (qui ai-je entendu ricaner ?) Bref, pour en revenir au titre de cette rubrique, un cruel dilemme s’est offert à moi au moment de demander la création de ce produit dans la base de données Ciao (car évidemment, ce livre n’y était pas répertorié) : ce livre est-il à ranger dans la rubrique « humour » ou « vie ...

Les cerfs volants de kaboul (DVD) 01/02/2009

Tels les cerfs-volants, évadez-vous !

Les cerfs volants de kaboul (DVD) Ce film est tiré d'un livre écrit par Khaled Hosseini. Ma femme, qui avait lu ce livre et l'avait adoré, a récemment acheté le DVD. C'est donc ce film que je vais vous présenter, sans chercher à faire un parallèle avec le livre que je n'ai pas lu pour ma part. L'histoire Résumer le film, c'est déjà prendre le risque de vous livrer les moments-clé qui rendent ce film si haletant. Vous me permettrez donc d'être volontairement évasif. Amir et Hassan sont deux enfants (moins de 10 ans je dirais) dans les années 70 à Kaboul. Le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur fidèle serviteur. Qui plus est, ils ne sont pas issus de la même tribu. Le premier est un Pachtoun tandis que le second est un Hazara. Malgré ce monde qui pourrait les séparer, ils sont liés par une amitié profonde, comme deux frères, avec la complicité de leurs pères respectifs. Leur association n'est jamais aussi efficace que lorsqu'ils font équipe lors de compétitions de cerfs-volants dont le but est d'abattre les cerfs-volants concurrents. Encore faut-il aller s'emparer du cerf-volant éliminé à l'endroit où il retombe au sol. C'est en courant à la recherche de l'un de ces cerf-volants que Hassan est pris à partie par une bande de jeunes qui lui font subir des sévices immondes au prétexte de son appartenance à la tribu des Hazaras. Amir, caché dans un recoin, assiste à la scène pétrifié, saisi de honte, de peur, ou par lâcheté. Leur lien qu'on croyait indéfectible se ...

Debitel 28/01/2009

Simpleo ou la simplicité

Debitel Après avoir été abonné pendant presque 5 ans chez SFR (abonnement de 2h 7j/7 + 2h soir et WE) pour approximativement 35 € / mois, j'ai fini par résilier mon contrat pour passer chez Débitel. N'étant pas un fanatique du biniou portable, mes besoins sont assez limités. En fait 2 heures par mois me suffisent largement. C'est ce que j'avais souscrit initialement chez SFR, mais fidélité oblige, ils m'avaient offert des services en plus au fur et à mesure (2h soir et WE en plus, report des minutes etc...). Mais en fait ces services m'importaient peu et ne m'ont pas fait augmenter ma consommation. Lorsqu'à l'été 2005, l'échéance de mon dernier engagement de 24 mois approchant, j'ai pris contact avec SFR, ils n'ont pas pu me proposer un simple forfait de 2h à prix compétitif. En parallèle, j'avais vu un article au sujet de Débitel, premier Opérateur Virtuel de téléphonie mobile (qui a été rejoint depuis par d'autres comme tele2, NRJ, Virgin...). Débitel propose plusieurs formules qui ont l'avantage de la simplicité. Sur leur site internet, tout est clair : un prix, une durée, des services, et surtout, pas d'astérisque renvoyant en bas de page à des restrictions écrit en tout petit. = Les différentes formules d'abonnement Il existe 2 catégories de forfaits : - les forfaits sans engagement (sans mobile inclu) - les forfaits avec engagement avec mobile inclus Parlons des forfaits sans engagements. Il en existe 2 : - le forfait Ma Puce - le forfait Ma Puce ...

Bar à vin du CIVB, Bordeaux 16/12/2008

Comment échauffer les papilles

Bar à vin du CIVB, Bordeaux Elle voulait boire du vin. Ca tombe bien, moi aussi ! De toute façon, un passage à Bordeaux en touriste ne peut s'affranchir d'une petite dégustation de vins Toujours sur les remarquables conseils de notre tavernier, nous avons traîné nos guêtres jusqu'au Bar à Vin du CIVB situé en plein cœur du vieux Bordeaux (oui, je sais, ça devient une rengaine à force d'avis !) Pour les curieux, CIVB = Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux. Le but était de déguster un verre ou deux de bon vin avant d'aller ensuite au restaurant. Le cadre surprend par sa grande classe et son ambiance feutrée. Les hauts plafonds dominant le zinc principal et les aménagements au design contemporain forcent le respect. En clair, ce n'est pas le genre de bar pour faire la fête si vous voyez ce que je veux dire. Des petits espaces constitués de banquettes au formes rondes et de tables basses permettent au client de s'installer à deux ou à plusieurs puisque chaque espace semble unique par sa forme et sa taille. Tout est propre et neuf (à la faveur d'une rénovation récente ?). Quelque peu intimidés je dois bien le dire, nous nous sommes posés ma mie et moi. Un serveur très classe est venu prendre notre commande après nous avoir laissé le temps d'éplucher la carte des consommations. Mon attention s'est portée directement sur les vins bien sûr. Les vins au verre coûtent entre 3 et 8 €. Notre choix s'est porté sur un pessac-léognan rouge 1996 et un haut-médoc (8 et 5 €) dont je ...

A la table du pêcheur, Bordeaux 16/12/2008

Viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur

A la table du pêcheur, Bordeaux Elle avait envie de manger du poisson. Ca tombe bien, moi aussi. Le réceptionniste de notre hôtel (cf avis précédent) nous conseilla ce restaurant situé à deux pas, en plein cœur du Vieux Bordeaux. Nous nous pointons sans réserver sur le coup des 21 heures. En vacances ou en week-end, j'aime bien l'improvisation. C'est parfois risqué, mais c'est comme cela que l'on se fabrique les meilleurs souvenirs (les pires aussi !). Toujours est-il que le patron nous demande de patienter une dizaine de minutes le temps qu'une table se libère. Il faut dire qu'il n'est pas bien grand, ce restaurant. Néanmoins, le choix a été fait de préserver une certaine intimité à chaque table d'où un petit nombre de clients. L'ambiance est maritime et la couleur dominante est le bleu pastel. La lumière tamisée confère au lieu un caractère romantique. Une cheminée vient agrémenter la salle. La carte (présentée sur une ardoise) est, comme promis, constituée essentiellement de poissons avec une grande variété et une certaine originalité dans la préparation. Pour ma part, j'opte pour un pavé de bar grillé (22 €) tandis que ma mie, fidèle à ses goûts, choisit une assiette de St Jacques en persillade (24 €). Les assiettes sont non seulement très copieuses, mais le poisson et les St Jacques sont savoureux et parfaitement cuits, ce dernier point étant une qualité assez rare tant la cuisson des produits de la mer est délicate. Les accompagnements sont constitués de petits légumes de toute ...

Acanthe Hotel, Bordeaux 16/11/2008

Un emplacement idéal

Acanthe Hotel, Bordeaux A l'occasion d'un WE touristique dans cette belle ville de Bordeaux, nous avons eu l'occasion de séjourner dans cet hôtel, le temps d'une nuit donc, au mois de novembre. C'est ma femme qui a choisi cette adresse sur la base de critères simples et immuables : - situation en plein hyper-centre, - rapport qualité/prix Etant donné la situation forcément très urbaine dans un quartier animé, le terme de Qualité est synonyme de Calme à ce stade de la recherche. Comme nous ne sommes pas forcément portés sur le grand confort, les caractéristiques intrinsèques de l'hôtel importent peu pourvu qu'il soit doté d'un lit double (pour se tenir chaud...) et d'une salle d'eau + WC avec douche ou baignoire. Ces critères ne sont donc pas très discriminants. Difficile de mesurer le Calme d'un hôtel dans un prospectus ou sur un site internet ; c'est souvent un pari osé où l'on est bien obligé de se fier à ce qui est dit ou à l'interprétation de signes fournis comme "fenêtres sur cour"... Bref, nous réservons la veille pour le lendemain en donnant notre numéro de CB par téléphone. L'accès à cet hôtel s'avère très aisé puisque le parking souterrain "place de la Bourse" se trouve juste à côté. La sortie piétonne de ce parking est à 20 mètre de l'hôtel qui se trouve rue St Rémi. Au passage, je précise que ce parking (qui n'est pas réservé à l'hôtel si vous m'avez bien suivi) coûte 18 € pour 24 heures (au-delà, je n'ai pas très bien compris la tarification). L'hôtel est un 2 ...

Café du Musée des Antiques, Toulouse 28/10/2008

Un café si discret

Café du Musée des Antiques, Toulouse Imaginez un endroit bucolique, au milieu d'une végétation luxuriante composée d'oliviers et de palmiers, invitant à la méditation, en plein centre de Toulouse. Imaginez que vous puissiez y siroter un jus de fruit ou un café, le tout à prix modique. Imaginez un endroit si discret que bien peu en connaissent l'existence, y compris parmi les Toulousains eux-mêmes. Cet endroit existe et porte le doux nom du Café des Antiques, plus connu sous le nom moins romantique de Buvette du Musée St Raymond. Comme son nom l'indique, ce café se trouve devant l'entrée du Musée St Raymond, lui-même situé place St Sernin du nom de la Basilique. Rien n'indique l'existence de cet endroit magique. Pour le trouver, il faut se donner la peine de passer la grille menant au musée. Vous y découvrirez alors, comme par enchantement, quelques tables rondes, des sièges et des bancs et dans un recoin, une cahute en bois. Pour consommer, il vous faudra aller chercher vous même vos consommations à la cahute. L'employé très aimable et zen vous servira, au choix, un expresso ou une boisson non alcoolisée. Quelques en-cas sucrés ou salés sont également en vente. Ensuite, vous pourrez à loisir vous poser à l'une des tables et prendre le temps, votre temps, à l'abri du brouhaha de la ville. L'ambiance qui règne en ce lieu évoque celui que l'on retrouve plus volontiers dans un salon de thé insonorisé aux éclairages tamisés. Situé en plein hyper-centre de Toulouse, il constitue une halte ...

Café ZePléGraounde, Toulouse 22/10/2008

Aller au café, ce n'est pas que pour les parents

Café ZePléGraounde, Toulouse Voici un nouveau concept de café dont les familles avec enfants sont la cible. Comment faire pour aller boire un coup, prendre un café, grignoter quelque encas dans un bar lorsque votre chérubin ne peut tenir en place et s'ennuie à mourir pendant que vous n'aspirez qu'à siroter tranquillement votre jus en lisant votre journal ? Impossible. Je pratique les cafés de la place St Pierre avec ma fille de 2 ans assez souvent pour pouvoir en témoigner. La pause est plutôt de type expresso comme le café, et pas question de lire un journal ou un roman tout en dégustant une bière. Ma fille réclame une attention permanente... Le café Zeplégraounde présente une alternative. J'ai eu l'occasion de le tester un vendredi vers 17heures. Le principe Le principe est tout bête, encore fallait-il y penser. A la base, il s'agit d'un café avec un coin jeux pour les enfants. Pendant que papa-maman consomment, leur enfant se divertit dans un coin du café grâce aux nombreux jeux mis à disposition. Ce qui est moins "bête", comme vous le verrez plus loin, c'est le fonctionnement. Il existe en fait plusieurs coins jeux adaptés à différents âges, du nourrisson à 8-9 ans voire plus (des jeux vidéos sont en effet en libre service). Poussant le concept encore un peu plus loin, ce café comporte une section garderie, animée par des professionnels, à laquelle vous pouvez confier votre rejeton pendant que vous allez vaquer à vos occupations, ou plus prosaïquement, à vos courses. Vous payez ...
Voir plus d'avis Haut de page