Partager cette page sur

or Statut or (Niveau 9/10)

orchidia

orchidia

Lecteurs satisfaits: 228 membres
Voir les statistiques du membre

Retrouvez mes tests de jeux vidéo ici : https://orchidia69.wordpress.com/

Avis rédigés

depuis 15/10/2007

2081

Sly Cooper : Voleurs à travers le temps (PS Vita) 19/03/2017

Un quatrième opus à la hauteur de mes attentes !

Sly Cooper : Voleurs à travers le temps (PS Vita) A la base, je fuis les jeux de plateforme comme la peste. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis nulle dès qu"il s'agit de faire sauter mes personnages au-dessus des obstacles. Je ne sais pas pourquoi mais ces derniers avaient souvent des envies suicidaires et finissaient toujours par tomber d'une falaise ou dans un trou. Malgré tout, je me suis intéressée aux aventures de Sly Cooper, histoire de changer un peu et de jouer à autres choses qu'à des RPG (jeux de rôles) ou autres survival horror. Bref, voilà pour la petite histoire. Passons à présent aux choses sérieuses. Quelqu'un essaie de nous effacer du temps... Alors que Sly Cooper avait décidé d'abandonner sa carrière de voleur, voilà que d'étranges évènements surviennent. D'après son ami, la tortue Bentley, quelque chose cloche sérieusement. Il semblerait qu'une personne mal intentionnée s'amuse à effacer l'existence des ancêtres de Cooper. Pour en avoir le coeur net, Sly n'a pas d'autres choix que de remonter le temps et remettre tout ça en ordre... Mais, ce ne sera pas une mince affaire. Une aventure colorée et très sympathique Tout d'abord, sachez qu'il n'est pas nécessaire de jouer aux trois précédents opus puisqu'un bref résumé nous est servi dès le début du jeu. On n'est donc pas dépaysé et après un bref tutoriel nous expliquant comment exploiter les différentes capacités de Sly et de ses amis, nous voilà prêts à traverser le temps en leur compagnie. Le gameplay est très sympathique et je ...

Mind Zero (PS Vita) 08/02/2017

Un jeu qui aurait pu être tellement mieux...

Mind Zero (PS Vita) Même si je parcours et lis souvent des tests de jeux vidéo ici et là, il m’arrive de n’en faire qu’à ma tête. Comme je suis très têtue, je préfère me faire ma propre opinion et c’est ainsi que je me suis procurée ce « Mind Zero » sur PS Vita malgré les critiques assez mitigées dans l'ensemble. Je sais, j'aime vivre dangereusement. Une histoire assez banale et remplie de clichés Alors qu’ils n’avaient rien demandé à personne, voilà que de jeunes étudiants se retrouvent aspirés dans une autre dimension. Une ravissante mais inquiétante demoiselle, The Undertaker, leur fait face avec un sourire inquiétant. Après de brèves présentations, elle leur ordonne de choisir une arme qui scellera, en même temps, leur destin. Car selon leur choix, un « Mind » s’attachera à chacun d’entre eux. L’histoire se complique lorsque des portes contenant des hordes de créatures démoniaques s’ouvrent un peu partout en ville. Notre bande d’amis va donc tout mettre en œuvre pour les refermer une par une. Et ce ne sera pas évident d'autant plus que de sombres complots ne vont pas tarder à voir le jour. Un jeu qui ennuie davantage qu'il ne divertit Pour ce qui est de l’ambiance sonore et les doublages anglais ou japonais, ils tenaient très bien la route. A ce niveau, je n’ai absolument rien à redire. Non, c’est sur tout le reste que ça coince. Je vous vois déjà grimacer derrière votre écran. Parlons d’abord du gameplay. « Mind Zero » est une espèce de mix entre un visual novel et ...

Outlast (PS4) 29/12/2016

Ne mettez jamais les pieds dans cet asile !

Outlast (PS4) Outlast est un jeu d'horreur disponible uniquement en téléchargement sur Playstation Store et Xbox Store. Le mois dernier, on pouvait également l'avoir gratuitement si on possédait un abonnement Xbox Live. Cela faisait un bon bout de temps que je lorgnais sur ce jeu sans vraiment me lancer et puis, dès que l'occasion s'est présentée, je me suis jetée dessus. Me voici donc prête à explorer ce terrifiant asile de fond en comble... à mes risques et périls. Il y a un truc qui cloche dans cet asile... Miles Upshur, un journaliste indépendant, flaire le scoop en puissance lorsqu'il reçoit un énigmatique e-mail. On lui faisait part d'activités douteuses au sein de l'institut psychiatrique Mount Massive Asylum. Poussé par la curiosité, le journaliste s'y rend et espère bien y écrire un bon article. Mais voilà, à peine est-il sur les lieux qu'il découvre une véritable scène de boucherie. Que se passe-t-il dans cet asile ? Et surtout, peut-il en ressortir vivant ? Un survival horror intense et terrifiant On incarne donc l'infortuné journaliste qui va se retrouver au beau milieu d'un horrible cauchemar. Il n'aurait jamais dû mettre ne serait-ce qu'un orteil dans cet asile dangereux et rempli de créatures étranges qui déambulent dans les couloirs. Du journaliste, on ne voit rien, juste ses mains. On se sent donc vraiment dans sa peau, ce qui ne fera qu'augmenter notre angoisse. Nous voilà aux grilles de cet asile et on voit tout de suite qu'il n'est pas comme les ...

Sentosphere Kiosque à Bonbons 27/12/2016

Et si on fabriquait nos propres bonbons ?

Sentosphere Kiosque à Bonbons Connaissant l'adoration que mon petit dernier voue aux bonbons, j'ai décidé de lui faire plaisir en cette fin d'année avec ce Kiosque à bonbons. Il allait pouvoir fabriquer lui-même ses propres gourmandises gélifiées et j'avais donc hâte de le voir à l'oeuvre. La boîte de Sentosphère m'a coûté une trentaine d'euros et on pouvait créer jusqu’à 700 grammes de bonbons avec. Avant de vous parler plus en détail des petites expériences de mini fiston, voyons un peu ce que contient la boîte : Contenu du Kiosque à bonbons - 3 sachets de gélatine - 4 arômes naturels (mandarine, banane, fraise des bois, réglisse) - 4 pipettes - 1 pot d'agrume - 1 cuillère doseuse et 1 mini-cuillère pour doser l'acide - 1 bécher - 1 spatule plate pour mélanger - 1 boîte ronde pour mettre la gélatine avec le sucre glace - 1 moule à bonbons (à ne pas mettre dans le lave-vaisselle) - 1 sachet d'emballage et du ruban On devra, en outre, se procurer du sucre glace, de l'eau minérale et éventuellement des eaux de rose ou de fleur d'oranger qui permettront de réaliser les bonbons. V'là mon mini-fiston prêt à fabriquer ses propres bonbons ! Bien entendu, même si la réalisation des bonbons gélatineux ne sera pas trop difficile, il est fortement conseillé qu'un adulte reste auprès de l'enfant durant l'opération. Il faudra également bien lui expliquer de se laver scrupuleusement les mains avant de commencer à confectionner les bonbons. A l'ouverture de la boîte, je dois dire qu'on a été un ...

3D Magic 3D Magic Maker Atelier de Création 3D 26/12/2016

Pour des créations qui prennent du relief

3D Magic 3D Magic Maker Atelier de Création 3D Lorsque j'ai vu cette petite imprimante 3D pour enfants en magasin, j'ai littéralement craqué. Mais, soucieuse de faire quelques économies, j'ai attendu voir si elle allait bénéficier d'une belle promotion lors du Black Friday. Par chance, cela fut le cas. De 40 euros, elle est passée à 25 euros. J'ai donc immédiatement sauté sur la bonne affaire. Cette jolie petite imprimante 3D a illuminé les yeux de mon fiston en cette fin d'année. Contenu de la boîte La belle imprimante 3D est livrée avec : - 3 tubes de gel 3D - 3 moules 3D - 3 pochoirs - 2 pochoirs de créations libres - 1 notice Elle fonctionne avec 3 piles LR06 qui ne sont pas fournies à l'achat. Des créations en 3D très sympathiques J'aime bien offrir à mes enfants des jeux qui titillent leur imagination. Cette imprimante 3D était donc parfaite pour mon fiston qui adore créer toutes sortes de choses à la maison. Son utilisation est très facile et adaptée aux enfants à partir de 7 ans. Après avoir installer les piles, mon garçon a allumé sa petite machine en appuyant sur le bouton Timer situé au-dessus de l'appareil. Bien entendu, pour des raisons de sécurité, la petite imprimante ne fonctionnera pas si sa trappe n'est pas correctement refermée. Il s'est ensuite attelé à créer ses premières oeuvres en 3D. Il a la possibilité de se servir de l'un des pochoirs fournis ou... laisser libre cours à son imagination. Pour ce qui est des pochoirs fournis, il peut créer un pont, une voiture et même un ...

Astonishia Story (Sony PSP) 23/12/2016

Un petit RPG à l'ancienne sympa mais sans plus...

Astonishia Story (Sony PSP) Cet avis dormait depuis belle lurette parmi mes brouillons et je profite des derniers jours de décembre pour en publier un maximum. Nous voici donc en présence d'un énième jeu sorti sur PSP et qu'on m'avait prêté, si mes souvenirs sont bons. Etant donné que je suis raide dingue des RPG (jeux de rôles), je m'attendais donc à passer de très agréables moments avec Astonishia Story. Mais, est-ce que le jeu en valait la chandelle ? Pour le savoir, je vous invite à me suivre dans la suite de mon avis. A la recherche du sceptre perdu En se levant, ce matin-là, le Chevalier du Royaume de Palmira Lloyd Von Roiental ne s'attendait pas à ce que sa vie entière soit bouleversée à tout jamais. Alors qu'il escortait une précieuse relique, voilà que ses hommes et lui sont attaqués par un puissant ennemi. Ce dernier déroba, sans aucun scrupules, le sceptre magique et en profita aussi pour tuer tout le monde. Lloyd ne doit sa survie que grâce à sa très forte volonté de retrouver le précieux objet... Une longue quête commence et elle ne sera pas de tout repos. Un jeu de rôles bourré d'humour et très sympa Comme vous avez pu le constater, le scénario n'est pas très original et j'avoue que j'ai été un tantinet déçue à ce niveau. Tous les soi-disant rebondissements tombent un peu à plat car je m'y attendais plus ou moins à tel ou tel évènement. Non, ce qui fait la force de ce jeu, c'est son humour, parfois bien étrange comme cette rencontre avec le bonhomme à grosse tête ...

Diner Dash (Sony PSP) 21/12/2016

Puis-je prendre votre commande ?

Diner Dash (Sony PSP) Je continue sur ma lancée de mes bons (vieux) jeux sur ma belle PSP, la grande soeur de la PS Vita. Dans le domaine des jeux vidéo, on trouve de tout. Au milieu des jeux de rôles palpitants et autres survival horror terrifiants, il y a aussi de petits bijoux sympathiques comme celui dont je vais vous parler aujourd'hui. Il s'agit d'un petit jeu de gestion qui me permet de décompresser un peu les soirs où je n'ai pas envie de jouer à un jeu de rôles. Quoique le verbe décompresser n'est peut être pas très adapté pour Diner Dash. Pourquoi donc ? Et bien, je vous invite à me suivre dans la suite de mon avis pour le savoir. Mon restaurant sera le meilleur de tous les temps ! Flo est une jeune femme qui en a assez de croupir derrière un bureau avec des tonnes de dossiers à traiter tous les jours. Elle rêve d'autre chose et c'est pour cette raison qu'elle s'enfuit de son bureau. C'est alors qu'elle tombe sur un local à vendre. C'est décidé, elle va ouvrir son propre restaurant et pourra, ainsi, devenir son propre patron. Bon, bref, vous avez pu le constater, le scénario ne vole pas très haut hein mais lorsqu'on s'adonne à ce genre de jeu, il ne faut pas en attendre grand chose de ce côté. Passons à présent au jeu en lui-même pour voir ce qu'il a dans le ventre. Un jeu de gestion qui adore jouer avec nos nerfs On incarne donc la petite Flo qui va se démener comme une diablesse pour maintenir son restaurant à flot... (oui jeu de mot pourri mais on ne se ...

Dead Head Fred (Sony PSP) 18/12/2016

Tu me fais perdre la tête !

Dead Head Fred (Sony PSP) A l'approche de la fin d'année, je ressens l'envie de me replonger dans de bons vieux jeux sortis sur ma PSP, la grande soeur de la PS Vita. Après vous avoir présenté Legend Of Heroes : Trails In The Sky, me revoici de retour avec un nouveau jeu... complètement déjanté. Il s'agit de Dead Head Fred et c'est vraiment un jeu atypique qui sort carrément des sentiers battus. Penchons-nous ensemble sur l'histoire si vous le voulez bien : A la recherche de la tête perdue Fred est un détective privé qui mène une enquête sur un notable de la région. En effet Ulysses Pitt est soupçonné de pratiquer de drôles d'expériences sur des plantes toxiques. Etant donné que Fred devenait une menace pour lui, le notable l'a fait assassiné et décapité. Sauf que c'est là que l'histoire commence vraiment... Fred se réveille dans un drôle de laboratoire. Il y apprend, par la bouche d'un savant fou, sa triste fin et apprend, par la même occasion que le cruel notable a conservé sa tête en trophée. Fred décide de la retrouver coûte que coûte car son nouvel aspect physique ne lui plaît pas des masses... Imaginez un peu, il se balade à présent avec, en guise de tête, une espèce de bocal contenant son cerveau baignant dans un liquide verdâtre. Viens un peu par là... que je t'arrache la tête ! Sorti en 2008, ce jeu est passé relativement inaperçu. J'avoue qu'à l'époque, je n'avais pas remarqué son existence non plus, me focalisant sur d'autres jeux vidéo à ce moment-là. Et puis, là, ...

The Legend of Heroes : Trails in the Sky (Sony PSP) 16/12/2016

It's just the beginning...

The Legend of Heroes : Trails in the Sky (Sony PSP) Cela faisait un bon bout de temps que The Legend Of Heroes : Trails In The Sky attendait sagement que je daigne y jouer. Il faut dire qu'avec la montagne de jeux vidéo (et de consoles) que je possède à la maison, je m'y perds souvent. Et puis, un soir, j'ai enfin pu me mettre à cette aventure haute en couleurs d'autant plus que je suis très friande des jeux de rôles. C'est ainsi que ma petite PSP a pu sortir de la torpeur dans laquelle je l'avais laissé depuis un moment et me montrer de quoi elle était encore capable. Papa, où t'es ? Le jeu de rôles se passe dans le Royaume de Liberl en guerre avec l'Empire d'Erebonian. Même s'il a remporté la victoire sur son adversaire, on sent que le conflit gronde toujours. C'est au milieu de ce chaos que la jeune Estelle grandit avec son père et son frère adoptif Joshua. Les deux jeunes gens aimeraient bien intégrer la Guilde des Bracers, une sorte de police. Mais voilà, leur père Cassius Bright disparaît mystérieusement au cours d'une mission. N'écoutant que leur courage, Estelle et Joshua se lancent à sa recherche sans savoir que ce long périple va les emmener bien plus loin qu'ils le pensaient. Un jeu de rôles addictif et inoubliable Comme il s'agit d'un jeu de rôles, il va falloir s'attendre à passer d'innombrables heures en compagnie d'Estelle et de Joshua. On va donc apprendre à les connaître au fur et à mesure qu'ils iront au-devant de leur destin, qui ne sera pas de tout repos. Outre des combats à ...

Darkness (DVD) 13/12/2016

Ne laissez jamais la noirceur pénétrer votre âme...

Darkness (DVD) Je suis étonnée de ne pas avoir encore écrit d'avis sur ce film qui m'avait bien marqué au premier visionnage. J'en profite donc pour vous le présenter aujourd'hui car il mérite clairement le détour. Êtes vous prêts à plonger dans les ténèbres en ma compagnie ? Allez, c'est parti, accrochez-vous bien car ça va secouer un max ! Il y a quelque chose de sombre dans cette demeure... Une famille américaine s'installe dans une grande bâtisse en Espagne, près de Barcelone. Le couple, fragilisé par la maladie et les sautes d'humeur du père, y voit un nouveau départ. Leur fille Régina a du mal à se faire à cette nouvelle demeure qu'elle trouve trop sombre... voire inquiétante par moments. L'atmosphère s'alourdit davantage quand des marques de coups et de strangulations apparaissent sur Paul, le petit frère de Régina. La jeune fille soupçonne instantanément son père qui est de plus en plus instable. Mais finalement, est-ce que toute cette histoire n'a-t-elle pas plutôt un rapport avec la ténébreuse bâtisse ? Une interprétation correcte Le rôle de la courageuse Régina est interprétée par Anna Paquin que j'avais déjà eu l'occasion de voir dans la saga X-Men. J'ai trouvé qu'elle jouait bien même si je déplore son manque d'expressivité par moments, ce qui rendait son personnage terriblement froid, voire glacial. Lena Olin incarne Maria, la mère dépassée par la maladie et la violence de son mari. Elle s'en sort également assez bien même si sa prestation restait un peu ...

Opapatika - les Immortels (DVD) 11/12/2016

Un film qui va partout... sauf à l'essentiel.

Opapatika - les Immortels (DVD) Mon amour pour les films d'horreur me conduit souvent à découvrir des oeuvres étranges, voire complètement biscornues comme celle dont je vais vous parler aujourd'hui. Une nouvelle fois, il s'agit d'un prêt car, contrairement aux jeux vidéo que j'accumule avec passion, je ne ressens pas l'envie de posséder trois tonnes de DVD à la maison. Revenons à présent à ce mystérieux Opapatika et voyons, d'un peu plus près, de quoi il s'agit. Se suicider... C'est mal ! Après un suicide, un esprit tourmenté peut se réincarner en opapatika, un être doué de pouvoirs surnaturels. Devenu immortel, il n'en demeure pas moins frappé par une terrible malédiction. Si jamais il se servait de ses pouvoirs, il risquait de voir son corps littéralement pourrir sous ses yeux... Pas très ragoutant n'est-ce pas ? Pire encore, une mystérieuse organisation est à la poursuite des opapatika pour les annihiler. Ces derniers sont donc obligés de se défendre... Une terrible lutte s'engage alors entre les deux camps. Un casting... grimaçant Alors, ne connaissant pas plus que ça le cinéma thaïlandais, je n'ai reconnu aucun visage figurant au casting. Par contre, que cela soit les acteurs ou les rares actrices, ils se rejoignaient sur un point... Ils ne jouaient pas très bien. Ils étaient tour à tour grimaçants puis inexpressifs. On en perdait notre latin à force. A force de surjouer à outrance, ils en devenaient un tantinet ridicules. Du coup, on ne s'attachait pas du tout à leurs ...

Essentiel B Comeback 09/12/2016

Le mélange parfait entre rétro et modernité

Essentiel B Comeback Notre téléphone fixe ayant rendu soudainement la mécanique cet été, nous nous sommes rendus dans un magasin Boulanger afin d'y dénicher notre nouvelle merveille. Après avoir déambulé dans le rayon et admiré bon nombre de modèles, nous avons finalement opté pour le téléphone Essentiel B Comeback. Le design était sympathique et le prix très abordable. Il nous a coûté une cinquantaine d'euros. Caractéristiques Répondeur : Intégré Mains libres : Oui Compatible GAP : Détecte automatiquement entre 3 et 6 combinés sans fils supplémentaires Verrouillage du clavier : Oui Répertoire : 50 contacts Sonnerie(s) : 10 sonneries Portée intérieure : Jusqu'à 50 mètres Portée extérieure : Jusqu'à 300 mètres Alimentation Base : Secteur Combiné : Batterie AAA NiMH Livré avec la notice et le chargeur secteur. un téléphone au style délicieusement rétro Ce qui nous a séduit dès le premier regard, c'est bien entendu son style rétro qui hissait le téléphone au-dessus des autres. On aime beaucoup cette particularité et, comme on ne voulait pas mettre une fortune dans un téléphone fixe, il avait donc tout pour plaire. Il a rapidement trouvé sa place à la maison et j'avais hâte de l'essayer. Je me suis amusée à écouter les sonneries disponibles du téléphone. Elles sont une dizaine et ne sont guère folichonnes. J'ai trouvé qu'elles manquaient cruellement d'originalité mais bon, on ne va pas commencer à chipoter pour si peu, n'est-ce pas ? On peut ajouter jusqu'à cinquante ...

Dr. Rictus (DVD) 07/12/2016

Priez pour qu'il ne vous ausculte jamais...

Dr. Rictus (DVD) Toujours à l'affût de films d'horreur pouvant me faire passer un bon moment d'angoisse devant la télé, j'ai emprunté ce DVD à un ami. Franchement, je ne m'attendais pas spécialement à grand chose surtout en voyant une telle jaquette et sachant que le film date de 1992. Mais bon, comme c'est le vide intersidéral à la télé, j'ai tout de même décidé de passer un peu de temps avec ce docteur (un peu) dérangé du ciboulot. Faîtes-moi confiance... Je suis docteur ! Depuis tout petit, Evan Rendell nourrissait une certaine fascination pour le médecine. Il faut dire que son père était un docteur reconnu et respecté. Le petit Evan l'admirait énormément et se livrait, en cachette, à quelques opérations chirurgicales sur ses peluches. Et puis, un jour, après avoir assisté au lynchage de son père, le petit Rendell perd la boule. Interné dans un asile psychiatrique, il s'en échappe, une fois adulte. Malgré les années, il nourrit toujours cette fascination morbide pour la médecine et les opérations chirurgicales. Assoiffé de vengeance, il veut également en découdre avec les personnes qu'il juge responsables de la mort de son père. Un film qui repose (entièrement) sur les épaules de Larry Drake Le rôle du (très) dérangé Evan Rendell revient à Larry Drake qui est tout simplement parfait dans la peau de ce personnage. Très crédible, il s'en donne véritablement à coeur joie et est, sans conteste, LA star du film. A chacune de ses apparitions, il fait mouche. Son petit rire ...

Eugène Perma Pétrole Hahn Shampooing Stop Pellicules Cheveux Gras 05/12/2016

Un shampooing qui sait se faire respecter des pellicules !

Eugène Perma Pétrole Hahn Shampooing Stop Pellicules Cheveux Gras Mon cuir chevelu est régulièrement assailli par des pellicules qui me causent pas mal de démangeaisons. C'est sans doute dû à mes différentes colorations pour masquer mes cheveux blancs. Bien entendu, j'ai testé des tas de shampooings dans l'espoir de soulager un peu mon cuir chevelu mais les pellicules finissaient toujours par revenir. Etant donné que mon mari utilise et est pleinement satisfait de ce Pétrole Hahn Stop Pellicules, j'ai décidé de le tester à mon tour, histoire de voir si cela fonctionnerait aussi bien sur moi. Tant pis s'il s'agit d'un shampooing pour hommes. Composition Voyons voir d'un peu plus près les ingrédients qui se cachent dans la composition du shampooing. Je me permets de vous reproduire la liste ci-dessous. EAU, SODIUM LAURETH SULFATE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, SODIUM CHLORIDE, ZINC PYRITHIONE, PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL, ACRYLATES COPOLYMER, PARFUM (FRAGRANCE), GUAR HYDROXYPROPYLTRIMONIUM CHLORIDE, GLYCERIN, LIMONENE, DMDM HYDANTOIN, CITRUS AURANTIUM BERGAMIA (BERGAMOT) PEEL OIL, CITRUS AURANTIUM DULCIS (ORANGE) PEEL OIL, LINALOOL, CITRUS MEDICA LIMONUM (LEMON) PEEL OIL, PANTHENOL, BENZYL SALICYLATE, SORBITOL, BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL, HYDROXYISOHEXYL 3-CYCLOHEXENE CARBOXALDEHYDE, CITRAL, COUMARIN, GERANIOL, PTEROCARPUS MARSUPIUM BARK EXTRACT, BENZYL BENZOATE, EUGENOL, CITRONELLOL, DISODIUM SUCCINATE, YELLOW 5 (CI 19140), GREEN 5 (CI 61570), GLUTAMIC ACID, CITRIC ACID, SODIUM HYDROXIDE, LAURETH-2, (F01). Vous avez pu constater ...

Nintendo New 3DS XL (Nintendo 3DS) 03/12/2016

Ma petite console d'amour qui ne me quitte plus !

Nintendo New 3DS XL (Nintendo 3DS) Etant une très grande passionnée de jeux vidéo, je me tiens au courant de toutes les sorties et nouveautés dans ce domaine. C'est ainsi que j'ai craqué, il y a un an, sur la très belle console portable Nintendo New 3DS XL collector de Majora's Mask. Outre le fait qu'elle contient le jeu Zelda Majora's Mask préalablement installé, elle possède également quelques nouveautés non négligeables et fort sympathiques que je vais vous exposer ci-dessous. Design et prix de la console Lorsque je l'avais acheté, elle coûtait 229 euros. Je me souviens qu'à l'époque, on se l'arrachait, de peur de ne plus en trouver en magasin, compte tenu du nombre limité d'exemplaires mis sur le marché. Des acheteurs peu scrupuleux avaient même trouvé le bon filon. Ils s'en procuraient plusieurs pour les revendre à prix d'or sur le web... Mais ça, c'est un autre débat. Revenons à nos moutons... ou plutôt à la jolie New 3DS XL Majora's Mask. Dès qu'elle avait fait son apparition sur le marché, j'ai été séduite par son design. N'ayant jamais pu finir complètement le fameux jeu Zelda Majora's Mask, j'y voyais également une excellente occasion d'y rejouer. La console est de couleur dorée avec une très belle illustration du masque de Majora. Ses dimensions sont sensiblement les mêmes que la 3DS XL : 93,5 mm (hauteur) x 160 mm (largeur) x 21,5 mm (épaisseur). Elle tient bien en main et c'est donc très agréable d'y jouer. Pour ma part, c'est un sans fautes et je suis conquise sur toute la ...
Voir plus d'avis Haut de page