Véronique Delachaux

Images de la communauté

Véronique Delachaux

> Voir les caractéristiques

80% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Véronique Delachaux"

publié le 20/02/2012 | ssoume
Membre depuis : 16/02/2003
Avis : 379
Lecteurs satisfaits : 60
Plus à mon sujet :
Je sais comment repérer les silicones dans les cosmétiques. Ce sont tous les ingrédients se finissant en : icone, iconol et siloxane. Merci Top santé.
Super
Avantages Qualité, confort
Inconvénients Prix, peu de fantaisie
très intéressant
Rapport qualité Prix
Coupe
Design
Qualité du Tissu

"Enceinte mais féminine"

Lors de ma première grossesse, j’avais décidé d’acheter le minimum de vêtements possibles, deux, trois pantalons et basta. Je me sentais empotée et plus proche d’une barrique que d’une femme. Malheureusement, cette négligence vestimentaire renforçait encore l’image déplorable que j’avais de moi-même. Loin de la femme enceinte épanouie qu’on nous vend, les traits tirés, l’air abruti, je me faisais l’effet d’une bête de somme lourdement chargée.

Lors de ma seconde grossesse, je me suis sentie beaucoup mieux et ceci expliquant cela, très féminine. J’étais particulièrement fière de mon énorme ventre et guère moins de ma poitrine avantageuse. Rapidement, j’ai voulu une garde-robe plus adaptée et mettant en valeur mon état. J’ai donc fait le tour de l’offre de prêt-à-porter pour femme enceinte. Il n’y a pas énormément de choix :
- les grandes enseignes petit prix : H&M (le rayon n’étant pas présent dans tous leurs magasins), Kiabi, Gap
- la VPC : La Redoute, les 3 Suisses
- les boutiques : Balloon, Vert Baudet (aussi en VPC), Véronique Delachaux…

C’est finalement cette dernière marque qui m’a habillé durant ces mois d’attente. Je la connaissais un peu pour être passée devant sa boutique accueillante de la rue St-Antoine, dans le 4ème arrondissement parisien. Il s’agit de vêtements plutôt sobres, assez classiques, tout en restant féminins : de jolies robes, des manteaux bien coupés dans des coloris plutôt doux, de la lingerie… en clair des habits simples et élégants adaptés à toutes les situations possibles (fêtes, travail, week-end…) dans des matières parfois nobles (chemisiers en soie par exemple).
De plus, je savais que la marque appartenait à IDgroup, groupe qui possède Obaïbi, Okaïdi, et Jacadi dont les vêtements pour enfants sont charmants et de bonne qualité.

Mais je trouvais les prix trop élevés : des pantalons à 89€, un manteau à 189€, un simple t-shirt à 29,90€
Quand on porte un habit trois à quatre mois, on préfère limiter les dépenses, et cela même si on enchaîne les grossesses : on n’est jamais sûrs de refaire le même gabarit de l’une à l’autre.

Lorsque Vente-privée a proposé une vente, par contre, je n’ai pas hésité. Je me suis jetée sur mon clavier et me suis achetée quelques pièces à prix cassé. J’ai été tout à fait satisfaite de ma commande. J’ai donc attendu patiemment les soldes et ai racheté quelques vêtements sur le site internet Véronique Delachaux : http://veroniquedelachaux.fr/

J’ai donc au final :
- une robe à manches longues bleu foncé 98% viscose, 2% élasthanne
- un t-shirt à manches longues violet, près du corps : 96% viscose 4% élasthanne
- un t-shirt à manches longues gris, lâche sous la poitrine–92% viscose et 8% élasthanne
- un long gilet beige en lainage qui me descend jusqu’aux genoux :
Ce cardicool, comme l’appelle la marque, est composé à 35% de coton, à 30% en viscose, à 25% en nylon, à 5% en angora et à 5% en cachemire. Un bouton le ferme sur la poitrine, et une sorte de col lui apporte une touche d’originalité. Cette forme est proposée visiblement tous les ans avec d’infimes modifications. L’unique bouton n’est pas pratique car le gilet ne cesse de s’ouvrir laissant notre gros ventre prendre les courants d’air. De plus, la longueur n’est pas des plus simples à porter, le cardicool dépassant systématiquement de mes manteaux. Je l’ai donc surtout utilisé au printemps comme manteau, et à l’intérieur. Maintenant que je ne suis plus enceinte, je le trouve toujours agréable en vêtement d’intérieur. Au niveau de l’entretien, ce lainage ne passe normalement pas à la machine mais je l’ai fait plusieurs fois en programme laine, sans dommage.
- un legging marron, pièce basique dans le fond de collection de la marque..
- un col roulé marron moulant : 72% viscose, 18 % polyester, 10% élasthanne
La majorité des vêtements se lave en machine entre 30° et 40°.

Leur style n’est globalement pas bien original, mais il y a toujours de petits détails dans la coupe qui apporte du charme à la pièce comme des fronces par exemple.

La matière de la robe, des hauts et du caleçon est très confortable : bien extensible et douce sur la peau. On peut les porter plusieurs mois durant en s’arrondissant car le tissu s’adapte aux formes. Il moule sans serrer. Je porte d’ailleurs encore presque la totalité des habits cités plus haut, ce qui signifie que je les ai rentabilisés largement depuis leur achat.

Les coutures sont bien finies et le textile ne bouloche et ne décolore pas après plusieurs lavages. Il supporte bien le repassage. Les vêtements en matière synthétique ne font pas transpirer contrairement à ce qu’on pourrait penser. Quant au lainage, j’en suis aussi contente : pas de bouloche à déplorer, ni déformation.

J’ai aussi des vêtements Vert Baudet et je trouve que la qualité est bien inférieure à celle de Véronique Delachaux ; je ne parle même pas de Kiabi dont l’élastique inconfortable du caleçon s’est rompu au bout de quelques utilisations et dont la matière brûlait la peau au soleil.

La marque est française mais les vêtements sont fabriqués pour la plupart à l’étranger. Cependant, quelques uns viennent d’usines françaises, ce qui est une bonne surprise pour moi. Voici les différents lieux de production : Ile Maurice,
Vu le niveau de gamme de la marque, une production 100% made in France serait appréciable.

Si je devais pointer les défauts de la marque, je dirais : une sobriété qui peut rebuter, cela manque un peu de fantaisie, d’imprimés. En outre, leur site Internet manque de praticité et d’informations.

Voici une Véronique fiable dont je vous conseille la compagnie.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 531 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Bridget publié le 06/03/2012
    J'ai fait la meme vente privée et le meme constat... Mais en dehors des reductions, le prix est vraiment prohibitf pour des vettements de baleine !
  • PetiteEtincelle publié le 25/02/2012
    J'allais écrire tout pareil que Valtameris :x Tant mieux que ces vêtements "prennent de l'ampleur" avec la future maman... Parce que j'avais acheté un pantalon à HM en début de grossesse et au bout d'un mois je ne pouvais déjà plus le mettre... -avais trop pris des fesses moi-
  • valtameris publié le 20/02/2012
    Voici les différents lieux de production : Ile Maurice, <--- je n'en vois qu'un ;)
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Véronique Delachaux

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 18/02/2012