Avis sur

Nissan Murano 3.5 V6

Evaluation générale (1): Evaluation totale Nissan Murano 3.5 V6

4 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 4.500,00 EUR à 14.490,00 EUR  

Tous les avis sur Nissan Murano 3.5 V6

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


MURANO mais loin de Venise

4  02.04.2009

Avantages:
Bel aspect et facile à conduire

Inconvénients:
L'intérieur tout moche

Recommandable: Oui 

queenpette

Plus à mon sujet: Marre des commentaires fantômes!!!

Membre depuis:11.03.2006

Avis:262

Lecteurs satisfaits:104

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 30 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Pour quitter New York City et partir me balader un peu partout dans les environs, l’Ours nous a loué une voiture chez Hertz pendant cinq jours. Le modèle nous a surpris : un Nissan MURANO. La dernière fois que nous étions aux Etats-Unis, il y a quatre mois, nous avions loué une Nissan ALTIMA. Hertz, ancienne filiale de Ford avait plutôt l’habitude de se fournir chez son ancienne maison mère. Les temps changent et finalement, les clients que nous sommes n’ont pas forcément à s’en plaindre comme nous le verrons. Le modèle du présent avis est doté d’un moteur 3.6L essence boite automatique. Il s’agit de l’entrée de gamme, le modèle S année modèle 2008. Je précise, certains malvoyants ont des difficultés avec les intitulés Ciao. Sans parler des misogynes qui sont agacés par le fait qu’une femme (mais une reine est-elle encore une femme ?) rédige des avis sur un sujet qui leur paraît réservé.

L’aspect général attire l’œil au point que j’avais déjà remarqué cette voiture depuis un certain temps. Je ne suis pas fan de 4x4, ni de SUV qui polluent mais surtout encombrent les villes par leur taille sans rapport avec leurs usages quotidiens. Nombres de blaireaux de base se sentent devenir des hommes au volant de leur engin mais portent des talonnettes (la mode encore) pour monter à l’intérieur. Donc, une fois de plus, je le répète à l’envie, je loue des voitures, je ne le les achète pas et donc ne choisis pas le modèle. L’expérience fortuite que je viens de faire m’a permis de constater que finalement, ce type de SUV vaut bien une berline. Et sans revenir sur ce que je pense des conducteurs de 4x4 en ville, j’avoue que pour la campagne, je me laisserais bien tenter maintenant. Bon, revenons à notre sujet.

La forme générale rappelle la forme en poire de la R14. Pour ceux d’entre vous qui ont moins de trente ans, je sais, la majorité, la R14 était vendue ainsi par les publicitaires d’alors. Qui achèterai aujourd’hui une voiture vendue pour être une poire ?! Enfin, passons. Le nez court profite d’une calandre chromée qui sans être laide aurait pu être plus design. Le style de la face avant moderne maque à mon sens de dynamisme. Sans parler d’avoir une calandre en T renversé, quelque chose de plus ouvert en triple O allongé verticalement, par exemple, aurait été plus seyant. Bref, le style, la mode… Ils auraient dû demander au Kaiser de les briefer.

Le reste de la ligne en revanche est un sans faute. Les courbes tendent vers l’arrière du véhicule sans angles avec une harmonie parfaite de simplicité. Le galbe généreux du corps de la voiture,
Photos pour Nissan Murano 3.5 V6
  • Nissan Murano 3.5 V6 Nissan Murano 3.5 V6
  • Nissan Murano 3.5 V6 Nissan Murano 3.5 V6
  • Nissan Murano 3.5 V6 Nissan Murano 3.5 V6
  • Nissan Murano 3.5 V6 Nissan Murano 3.5 V6
Nissan Murano 3.5 V6 Nissan Murano 3.5 V6
Nissan Murano 3.5 V6
accompagné du même mouvement sur les ailes, fait de cette silhouette un objet de désir. L’arrière, d’habitude bâclé, achève la voiture avec une vitre arrière qui reprend les lignes de la voiture pour les joindre, leurs offrant une unité. Pour ceux qui n’auraient pas compris, j’aime beaucoup cette allure. La consonance italienne du nom du véhicule n’est pas usurpée, cette voiture a un charme latin sensuel. Pour avoir été à Murano au mois de janvier cette année, je me demande quand même où est le rapport ?! (« de vitesse », celle la, je l’enlève de la plume de certains ! Trop facile le commentaire).

Pour l’intérieur, le manque d’originalité est patent : noir, gris, plastiques et tissus, pas de cuir et de bois, le modèle d’entrée de gamme dans toute son horreur. La première impression en grimpant à l’intérieur n’est pas la hauteur de caisse mais la fadeur d’un intérieur trop « cheap ». Autant l’extérieur me laisse béate autant l’intérieur me déprime pas le manque d’originalité. Les compteurs imbriqués les uns dans les autres sont lisibles, les commandes de chaque coté du volant sont pratiques et confortables même en ville, les réglages sont aisés même quand l’on roule, notamment le variateur de vitesse d’essuie-glaces, mais rien n’est cossu. Ce n’est pas beau, un point c’est tout comme dirait un maître nageur.

Plus généralement, le poste de conduite n’offre pas un agrément particulièrement étudié. Les commandes de réglages du fauteuil sont manuelles. Les axes nombreux font qu’à chaque changement de conducteur (l’Ours n’a pas exactement la même stature que moi), il est très difficile de retrouver la position de conduite que l’on avait adopté antérieurement. Bref, le manque de commandes électriques et l’absence de mémoire de réglage rendent l’échange du volant long. Les commandes des rétroviseurs sont elles électriques, heureusement d’ailleurs vue la taille des miroirs. Le rétroviseur intérieur est équipé d’un système anti-éblouissement pour la conduite de nuit. Par ailleurs, la vision au travers de la petite surface vitrée du coffre n’est pas problématique même en ville.

La taille des places arrière permet l’occupation des sièges par des adultes. La qualité des tissus médiocre casse un peu l’idée d’élégance que je me faisais de la voiture avant de la louer. Les équipements sont classiques à ce niveau de gamme avec une climatisation différenciée pour le conducteur et le passager qui fonctionne à peu près. Un équipement audio sur lequel je n’ai pas pu brancher mon Ipod ou mon Iphone. Des rangements un peu partout qui sont de vrais pièges pour toute personne qui loue une voiture. A chaque fin de location, je passe dix minutes à chercher dans chaque recoin si je n’ai pas laissé ma dernière paire de lunettes Bulgari, une carte de paiement, ou simplement quelques pièces en passant un péage. Justement, à propos de péage, la position sur le siège est idéale pour moi. Inutile comme sur mon Z de lever le bras en l’air à me décrocher l’épaule pour payer. L’ours ne s’est pas payé ma tête cette fois-ci. J’ajoute que j’ai vraiment apprécié de pouvoir monter dans cette voiture sans avoir besoin d’un marche pied. Je ne comprends pas comment on peut apprécier de monter dans un 4x4 aussi haut qu’un tracteur ou un camion.

La taille du coffre est limitée à ma grande surprise. Si l’on tire le rideau de hayon, l’on ne loge pas plus d’une valise, un sac et une valise de cabine. Le coffre souffre de la forme particulière des lignes arrière de la voiture. Je m’attendais à pouvoir y loger le double et mes achats ont failli finir sur la banquette arrière. Difficile de s’arrêter ensuite sur un parking pour déjeuner quand tout ou partie de vos affaires est à la vue du premier bandit venu. J’avoue avoir un temps regretté l’Altima de nos précédentes vacances. Enfin, après avoir jeté tous les emballages, tous les sacs et avoir tout plié, l’ensemble des bagages finit par tenir dans le coffre. Donc attention, bien que le coffre soit plat, il est haut et petit. Haut au point que seul l’Ours pouvait charger et descendre nos lourds baguages. Pour une fois, je ne pouvais réellement pas l’aider.

La conduite maintenant, est très agréable. Le véhicule a été pensé pour être conduit par les deux sexes. La direction assistée est souple au point que les manœuvres ne demandent absolument aucun effort. L’absence de radar de recul sur le modèle que j’ai loué ne m’a pas posé de problème. Le stationnement aux Etats-Unis est généralement en épi et le peu de fois où j’ai du me stationner en créneau, je n’ai pas eu de problème de place. Le Murano n’est pas si long que cela comparé avec le standard de taille en Amérique. La boite automatique est un vrai régal. Jamais je ne cale et je peux rouler en ville sans me soucier de savoir si je suis sur le bon rapport. Cela représente un énorme avantage quand comme moi, vous conduisez pour la première fois dans Manhattan. La pression sur mes faibles épaules était à son comble mais aucun souci : pas le moindre « ticket » ou accrochage.

Sur les routes américaines et les autoroutes défoncées, les amortisseurs sont un peu fermes comparés à une berline. La tenue de route n’est pas souvent mise à l’épreuve mais du peu que j’ai pu jugé sur les petites routes des Hamptons, cette dernière est correcte. Le moteur en revanche est très vif. Avec des accélérations sans à-coup et une réactivité instantanée, aucune difficulté à se glisser dans la circulation dense du coin. J’ai regardé sur internet, le moteur V6 de 3.5L de cylindrée développe 265 chevaux. Suffisant pour se faufiler en ville ou rouler tranquillement sur autoroute à 65 miles à l’heure pendant des heures avec le cruise control engagé. Ce dernier très facile à mettre en œuvre est efficace même dans les descentes, cela vous évitera d’avoir la déconvenue de vous faire arrêter par la police de l’autoroute. Typique mais cher comme souvenir.

Je n’ai pas essayé ce véhicule comme 4x4 hors de l’asphalte. Les contrats de location interdisent toute utilisation en dehors des routes couvertes. Dommage, j’aurais bien aimé aller sur la plage rouler à fonds dans les vagues de l’océan Atlantique, comme dans l’affaire Thomas Crown avec Steve McQueen. McQueen a qui je ressemble d’ailleurs bien plus que par le nom d’ailleurs, mais aussi par la taille et les loisirs. Je ne saurais donc vous parler de ses capacités de franchissement et autres exploits. Ce type d’usages ne représente que 5% du temps d’utilisation réelle du véhicule suivants différents sondages que j’ai lu. Je ne suis pas certaine par ailleurs que la carrosserie supporte bien les branches mortes et autres projections de sables et de gravier. Les rayures occasionnées et chocs ne doivent être du meilleur effet. Cela doit expliquer l’interdiction énoncée dans les contrats de location.

Pour terminer cet exposé que certains biens pensant techniciens trouveront creux de sens, je vais vous parler dollars. Le coût de cinq jours de location est de 319 euro toutes assurances comprises et plein de carburant inclus au rendu de la voiture. D’habitude nous faisons nous même le plein, ce qui revient moins cher mais dans le cadre de cette promotion particulière, nous économisions 130 euro à tout prendre ainsi : dingue mais vrai ! En ce qui concerne la consommation en carburant, nous avons tourné à 20 miles au gallon en conduite mixte route, autoroute et ville soit pour nous européens 11,5 litres environ au 100 kilomètres. Ce n’est pas excessif à mon sens, mon Z tourne à 12-13 litres décapoté. Au final, je vous conseille ce carrosse pour un court séjour à deux sans trop faire de shopping. Une famille sans trop de bagages pourra s’en satisfaire par contre les plus dingues de mode d’entre nous auront du mal à faire loger leurs achats.
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis voiture

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
exclioboy

exclioboy

10.04.2009 13:29

"Le modèle du présent avis est doté d’un moteur 3.6L essence boite automatique" ==> ça tombe bien ça n'existe pas le 3.6L comme l'indique d'ailleurs fort justement l'intitulé Ciao... Le malvoyant conchie la malcomprenante, mais il n'est pas rancunier, lui, par contre... et pan !

vinya

vinya

07.04.2009 03:29

Excellente présentation

yamR6

yamR6

05.04.2009 12:10

Ouauh, 11/12 litres au 100 pas trop excessif ! bien trop à mon gout. Peut etre suis je trop green. Mais je vois pas l'utilisté de toute ces bagnoles qui tisent le carburant comme des bois sans soif ....

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
NISSAN Murano 3.5 V6 125000 Km

NISSAN Murano 3.​5 V6 125000 Km

Annonce de pro référencée Bonne Affaire par L'argus. Visible dans le département ...

plus

annonce

4.500,00 € largus.fr Evaluer maintenant

Frais de port: Voir Site

Livraison: 01500 AMBERIEU EN BUGEY

     Plus  

largus.​fr

Nissan Murano 3.5 V6 125001 Km

Nissan Murano 3.​5 V6 125001 Km

Annonce de pro référencée Bonne Affaire par L'argus. Visible dans le département ...

plus

annonce

9.990,00 € largus.fr Evaluer maintenant

Frais de port: Voir Site

Livraison: 79000 NIORT

     Plus  

largus.​fr

Nissan Murano 3.5 V6 95844 Km

Nissan Murano 3.​5 V6 95844 Km

Annonce de pro référencée Bonne Affaire par L'argus. Visible dans le département ...

plus

annonce

13.790,00 € largus.fr Evaluer maintenant

Frais de port: Voir Site

Livraison: 31830 PLAISANCE DU TOUCH

     Plus  

largus.​fr



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Nissan Murano 3.5 V6 a été lue 2551 fois et a été évaluée:

exceptionnel (30%) par:
  1. vinya
  2. jiji54
  3. pitainejr
et aussi par 8 autres membres

"très intéressant" (70%) par:
  1. exclioboy
  2. amundain
  3. legry
et aussi par 23 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Nissan Murano 3.5 V6
publicité