Avis sur

Nokia N80

Evaluation générale (12): Evaluation totale Nokia N80

5 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 18,00 EUR à 19,30 EUR  

Tous les avis sur Nokia N80

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Nokia N80 : l'ordinateur multimédia de poche

4  02.11.2006

Avantages:
Smartphone, qualité de l'écran inégalée, terminal performant

Inconvénients:
Autonomie, quelques oublis de la part des concepteurs .

Recommandable: Oui 

Détails:

Qualité

réception

Fiabilité

Autonomie

menu/écran

Ergonomie

plus


phpoiret

Plus à mon sujet:

Membre depuis:30.04.2004

Avis:22

Partager cet avis sur Google+

Sommaire:
1. Annonce officielle
2. Le coffret de vente
3. Contact
4. Caractéristiques techniques détaillées
5. Première mise en route
6. Le menu
7. Son côté branché
8. Son côté mélomane
9. Son côté observateur
10. Son côté bavard
11. R-Évolution : Le N80i
12. Bilan


1.Annonce officielle
--------------------------
La première image qui a circulé sur le net d'un éventuel nouveau Nokia Slide-up n'a pas reçu le succès escompté. Tantôt considérée comme un fake, tantôt prise pour cible des mauvaises langues. Il aura fallut attendre la parution des caractéristiques techniques pour réaliser ce qui allait boulverser le monde de la téléphonie mobile en 2006.

Présenté officiellement le 2 novembre 2005 à la Nokia Mobility Conference, le N80 reçoit un franc succès de la part des intervenants et de la part des aficionados de la marque Finlandaise.

6 mois se sont écoulés entre cette annonce et la sortie du N80. Initialement prévu dans le courant du premier trimestre 2006, le N80 est finalement disponible depuis le 11 mai 2006.
Sa sortie a été vécue comme un véritable électrochoc, non seulement parce qu'il s'est constitué des communautés de (pré)fans, mais aussi parce que les caractéristiques de ce Smartphone dernier cri ont réellement dépassé l'imaginable.


Nous nous attarderons sur ces caractéristiques plus loin dans le test. Commençons par le commencement...

2. Le coffret de vente
----------------------------
Le contenu du coffret de vente a été dévoilé au grand public en même temps que les caractéristiques. Et lui aussi a reçu un accueil plutôt chaleureux. En effet, on avait rarement vu un pack aussi complet pour un téléphone Nokia, voire même pour un téléphone mobile en général.

Non seulement, le N80 est livré avec les accessoires habituels (Et plutôt indispensables!) comme le chargeur secteur et le kit piéton. Mais en plus de ces éléments, on note la présence d'une carte 128 mo, d'une lanière de poignet en cuir/métal, d'un adaptateur audio AD-15, ainsi qu'un câble USB 2.0 pleine vitesse et une lingette microfibre.

Voici le détail complet de ce coffret de vente:
- Le N80
- Chargeur compact AC-4
- Adaptateur de chargeur CA-44
- Batterie BL5-B 820 mAh
- Kit audio stéréo filaire Nokia HS-23
- Cable de transfert USB 2.0 CA-53
- Lanière de poignet
- Carte mémoire MiniSD 128mo Nokia
- Adaptateur audio Nokia AD-15


Notez que le N80 est disponible en deux coloris dont Black Pearl (Noir perlé) ou le Smooth stainless (Aluminium brossé).

- L'adaptateur de charge CA-44 permet de convertir la prise Nokia 3,5mm en prise 2,0mm. Sans cet adaptateur de charge, impossible de connecter le N80 à son chargeur. On comprend mal le choix de Nokia d'avoir adopté ce type de connexion depuis le N90. C'est particulièrement embarrassant dans le cas où, comme moi, vous disposiez déjà de chargeurs Nokia à la maison. Il faudra alors investir dans des adaptateurs CA-44 supplémentaires qui auront tendance à s'égarer facilement à cause de leur petite taille!

- La batterie BL5-B est la plus petite batterie disponible chez Nokia. Et elle équipe le plus complet des mobiles de la marque. Choix pour le moins paradoxal. Mais au vu de la compacité du N80, il serait difficile de le voir embarquer une batterie volumineuse comme celle d'un PDA...

- Le kit filiaire stéréo HS-23 est livré avec des capuchons en mousse pour ceux qui supportent mal le confort rudimentaire des microcasques. Leurs propriétés acoustiques sont pour le moins très satisfaisantes. On notera une légère saturation à haut volume mais la clarté et le détail dans les moyennes et hautes fréquences combleront les audiophiles occasionnels. Ce kit permet également de passer des appels avec son micro et ses boutons de commande intégrés.

- Le câble de transfert CA-53 permet de connecter le N80 à un PC/MAC qui dispose d'un port USB. Vous profiterez des transferts à 480mbits seconde en le branchant sur un port au standard USB 2.0. Au vu des fichiers volumineux que peut contenir ce mobile, le câble de données USB 2.0 constitue la meilleure solution pour mettre à jour et sauvegarder ses données. Le N80 peut également être connecté via un cable DKU-2. Pour finir, le CA-53 peut également être connecté à une imprimante PictBridge pour l'impression sans ordinateur.

- La lanière de poignet livrée avec le N80 est d'une finition très qualitative. Cuir, piqures blanches, partie en acier poli, dessin asymétrique. Elle n'est cependant pas à utiliser avec le N80. La raison? Sa partie en aluminium polie a tendance, selon moi, à frotter contre la coque du mobile et pourrait, à long terme, griffer celle-ci de manière visible.


La carte MiniSD est un modèle Nokia de 128mo. Elle est quasi vierge à l'origine. C'est un bon point lorsque le 6680 par-exemple annonçait une RS-MMC DV de 64mo mais où seulement 37mo environ étaient disponibles à cause des programmes préinstallés. Dans mon coffret, je n'ai pas trouvé d'adaptateur MiniSD>SD. Vous pouvez utiliser la carte miniSD comme support de stockage pour l'impression PictBridge sur les imprimantes compatibles à condition que ces dernières disposent d'un lecteur miniSD. Ce qui est rarement le cas. Il faut le plus souvent disposer de l'adaptateur MiniSD>SD.

- Enfin, l'adaptateur AD-15 permet de connecter votre N80 (Ou tout autre Nokia équipé d'un port Pop-Port et au moins d'une radio FM) à n'importe quel équipement audio (Chaîne hifi, écouteurs, autoradio) via une prise Jack 3,5mm. Cet adaptateur est à l'origine de polémiques envers Nokia et les revendeurs. En effet, Nokia semble avoir oublié de mettre cet accessoire dans certains packs, et notamment le mien. De quoi provoquer la colère de ceux qui comptaient sur ce die AD-15.

Enfin, dans le coffret, vous trouverez l'incontournable PC Suite sur CD accompagné de divers guides et notices. Mais pas de promotion pour des tirages photo gratuits. Dommage; Nokia nous y avait habitué...


3. Contact
-------------
Le modèle que j'ai testé pour vous est le N80 nu et débloqué en v4.0623.0.41 en colori Pearl Black.

À première vue, la qualité de fabrication est au rendez-vous avec des plastiques de premier choix, des ajustages de qualité, et un dessin très flatteur.

Sur la face du mobile, on retrouve l'écran, l'appareil photo/camera secondaire pour la visiophonie, l'écouteur, le capteur de luminosité/diode de mode sommeil, le joystick à 5 direction, les deux touches Navi, les touches Décrocher et Raccrocher, C et Menu.

La tranche supérieure contient le bouton On/Off, la tranche de gauche présente le cache pour la MiniSD alors que la sortie du Haut-Parleur et le déclencheur de l'appareil photo/caméra principal sont situés sur la tranche de droite.

La partie sous le slide-up rassemble le clavier avec les touches de 1 à 9 et * 0 #.

La prise pour le branchement du chargeur ainsi que le Pop-Port et l'emplacement pour nouer la dragonne (Lanière de poignet) sont situés dans la tranche inférieure.

L'arrière permet d'accéder au capot de la batterie, au bouton macro de l'appareil photo et affiche l'objectif et la LED flash. Pas de protection pour l'objectif de l'appareil photo.

Le slide ne semble pas présenter de jeu excessif. La cinématique d'ouverture n'est pas des plus gracieuses. Mais ça fonctionne et l'on s'y fait vite. À tel point qu'ouvrir le N80 d'une seule main devient vite possible avec l'habitude.

Le cache pour la carte mémoire s'enlève assez facilement pour celles et ceux qui ont des ongles bien affutés. Pour les autres, il faudra user d'un peu de patience. Un peu de temps également pour le remettre car la partie flexible qui fait office de charnière a tendance a se bloquer... Mais une fois le cache remis, ça ne bouge pas d'un cheveu.

À l'arrière, le capot de la batterie affiche un léger jeu mais il ne se déboite pas seul pour autant.

Pour clôturer ce paragraphe, le bouton Macro, qui permet de commuter l'appareil photo en mode de prise de vue rapprochée/prise de vue standard tient très bien dans l'une ou l'autre des positions et demandera lui aussi un peu d'ongles pour le déplacer...


4. Caractéristiques techniques détaillées
--------------------------------------------------------

Les caractéristiques du Nokia N80 en détail.

Dimensions
- Volume: 97,4 cc
- Poids: 134 g
- Longueur: 95,4 mm
- Largeur: 50 mm
- Épaisseur: 26 mm

Écran et interface utilisateur
- Écran à matrice active de 352x416 pixels
- Jusqu'à 262 144 couleurs
- Réglage automatique de la luminosité de l'écran
- Touche centrale 5 directions (Haut, bas, gauche, droite centre), deux touches écran, Édition et Correction, Envoyer, raccrocher.
- Touche multimédia
- Touche spéciale dédiée à la capture d'images
- Logiciel S60 Symbian 9.1 3rd Edition

Spécifications de l'appareil photo/caméra
- Capteur 3 méga pixels CMOS
- Focale 4,7mm équivalent 35mm
- Focus: Macro de 17,5 cm à 23,4 cm. Normal de 68 cm à l'infini
- Modes Flash: Activé, désactivé, Automatique, réduction yeux rouges
- Résolutions images en 2048x1536, 1600x1200, 1280x960, 800x600, 640x480 pixels
- Format images: JPEG (EXIF) .jpg
- Capture vidéo: 352x288 ou 176x144 pixels
Exposition: Automatique, Ensoleillé, Incandescent, néons, nuageux
- Capture en 24 bits (16,7 millions de couleurs)
- Tonalité: Normal, noir/blanc, négatif
- Mode retardateur et rafale
- Modes: Tout automatique, Portrait, Paysage, Portrait de nuit, Paysage de nuit, Sport, Lumière incandescente, personnalisé.
- En Macro: Macro, document texte.
- Caméra frontale VGA (640x480px) avec Zoom 2x
- Capture vidéo H.236 (Jusqu'à 16,7 million de couleurs)

Nokia Xpress Solutions
- Nokia Xpress Print: Impression à distance avec les imprimantes compatibles (IrDa, Bluetooth, Wifi, PictBridge)
- Nokia Xpress Transfert: Gérez vos photos et vidéos depuis vos périphériques compatibles
- Nokia Xpress Share: Partagez facilement vos documents personnels avec les périphériques compatibles
- Nokia Xpress Music: Accès facile et rapide à la musique

Java
- MIDP 2.0 CLDC 1.1
- Téléchargement OTA de jeux Java

Imagerie
- Appareil numérique 3 mégapixels (2048x1536px) avec zoom numérique 20x et mode Macro.
- Capture en paysage
- Flash type LED avec réduction effet yeux rouges
- Capture vidéo en MP4 ou 3GP avec zoom x5
- Édition des photos et vidéos
- Nokia Lifeblog
- Envoi de photos et vidéos sur le web
- Solution Nokia Xpress Print par IrDa, Bluetooth, Wifi ou USB PictBridge.

Divertissement
- Lecteur audio stéréo compatible MP3, AAC, m4a, eAAC+ et WMA
- Profil "Périphérique de stockage de masse" pour glisser/déposer depuis un PC et inversement sans pilote d'installation
- Radio stéréo FM avec Visual Radio
- Lecteur multimédia 3GPP et MPEG4. Support du MPEG4 AVC streaming
- Navigateur internet

Connectivité
- WLAN 802.11/b/g
- UPnP
- Bluetooth 1.2
- Infrarouge
- Pop-Port USB 2.0 pleine vitesse en profil "Stockage de masse"

Productivité
- Compatibilité avec les documents Office (Word, Excel, Powerpoint)
- Nokia PC Suite
- WLAN (Wifi)
- Agenda, notes, à faire, impression...
- Enregistreur vocal
- Push to Talk
- Setting Wizzard pour configuration réseau facile
- Partage vidéo et appels visio

Messagerie
- E-Mails avec pièces jointes
- SMS, MMS

Mémoire
- 40mo de mémoire partagée
- MiniSD 128mo
- HotSwap pour insertion et retrait de carte mémoire à chaud

Réseau
- QuadBand EDGE/GSM 850/900/1800/1900 + WCDMA 2100MHz avec voix et paquets simultanément (384kbps en émission/réception)
- EGPRS (Classe B, multislot classe 11) Vitesse max. réception 236,8kbps émission 177,6kbps
- Transferts avec S40 et S60


Certains regrets sont à déplorer mais certains points méritent leur pesant d'or. Le Bluetooth n'en est qu'à sa version 1.2 alors que déjà la plupart des PDA sont passé au 2.0. Résultat, une portée et des débits plus faibles mais heureusement, il est possible d'envoyer et de recevoir en même temps!

Le port IrDa a refait surface. Nokia semble avoir corrigé le tir de ce qui faisait défaut sur les 7610/6670/6630/6680 et j'en passe.
Il a été habillement intégré sur la tranche supérieure du mobile. Ce qui lui confère une utilisation des plus ergonomiques. Plus besoin de tenir le mobile à l'envers comme c'était par-exemple le cas avec le 3230.

Le profil "Stockage de masse" a fait son apparition. Il permet de s'affranchir des pilotes en déplacement pour connecter son mobile à n'importe quel PC/MAC comme s'il s'agissait d'une clé USB.

Le lecteur audio supporte pas mal de formats sauf le OGG vorbis. Dommage car c'est celui-ci que les mélomanes préfèrent. Enfin, le AAC procure déjà d'excellents résultats!

Le Wifi est un des points forts de ce terminal haut débit qu'est le N80, accompagné à grand renfort de la compatibilité UPnP et de l'Edge, 3G, GPRS, ... Impossible à l'heure actuelle de se passez des communications large bande pour l'envoi de mails avec pièces jointes aux quatre coins du monde! Le N80 fonctionne de manière optimale sur les réseaux de la quasi totalité du globe terrestre!

Quant à l'appareil photo numérique, s'il excelle dans la précision avec un capteur de 3 millions de pixels, du jamais vu sur un mobile européen, il permet également de prendre des vidéos de résolution acceptable et enfin... Exploitables.


5. Première mise en route
------------------------------------
Avant de commencer à utiliser le N80, il faut installer la carte SIM, la batterie, la carte mémoire.
Comptez une petite poignée de minutes tant il faudra (ab)user de précision pour réaliser ces étapes correctement.
Ceci notamment à cause du volume très réduit du N80.

Installation de la carte SIM. Il faut retirer le capot arrière et glisser la SIM dans son logement. C'est assez facile et les inscriptions pour l'orientation de la puce dans son logement sont assez explicites.

Installation de la batterie. Elle s'insère au dessus de la carte SIM. C'est très simple. L'espace est mesuré et les éléments s'emboitent parfaitement. À tel point qu'il deviendra difficile d'enlever la batterie par la suite...

On remet enfin le capot arrière qui se coulisse simplement jusqu'au "clic" de verrouillage.

Installation de la MiniSD. Il suffit pour cette étape d'ouvrir le capot latéral et d'introduire la carte mémoire. Ici, il faudra consulter la notice pour voir dans quel sens insérer la MiniSD. Ce capot n'est pas actif comme ce fut le cas sur le 6680/6630/N70 par-exemple. Dommage. Enfin, la carte se clipse par une simple pression si vous avez des doigts fins, pour les autres, il va encore falloir faire preuve d'habileté.

On referme enfin le logement de la MiniSD. On connecte le N80 au chargeur et il sera prêt à s'animer dans quelques minutes.

30 minutes ont suffit pour recharger complètement le N80. Cependant, la batterie étant neuve, elle n'a pas encore atteint sa cadence normale de fonctionnement. Et ceci se vérifiera dans les premières heures d'utilisation. L'autonomie n'a pas dépassé les 3 heures à pleine utilisation.

Une pression de 3 secondes sur le bouton On/off situé en haut de l'appareil le met sous/hors tension. Notez que ce bouton permet également de passer d'un mode de sonneries à l'autre. Mais pour ceux qui n'en sont pas à leur premier Nokia, ce bouton n'a sans doûte plus de mystère! Notez que ce bouton permet également d'allumer l'écran sans déverrouiller le clavier. Pratique dans l'obscurité pour lire l'heure.

Le mobile est donc en train de démarrer pendant ce temps... L'habituel écran blanc avec le logo Nokia comme on le connait depuis l'antique 7650 n'est plus vraiment au goût du jour et ne met pas encore en valeur le fabuleux écran du N80.

Presque 45 secondes se sont écoulées avant d'obtenir l'invitation à composer le code PIN. Symbian 9.1 3rd prétendait raccourcir les temps d'allumage... Ce n'est malheureusement pas encore gagné...

D'ailleurs, j'ai réalisé un test de rapidité entre le 7610, le 6680 et le N80. Et bien vous serez étonné d'apprendre que c'est le N80 qui est le plus long à la détente... Mais rien de bien méchant car l'écart n'est que de quelques secondes (3 secondes précisément).

Ensuite, la traditionnelle animation des deux mains permet d'avoir un avant goût de la qualité audio.

Puis arrive l'affichage du bureau.

Que dire? C'est époustouflant, magnifique, lumineux, contrasté, fin. Un bien bel écran qu'il sera difficile de mettre à défaut. Tant les couleurs sont naturelles, la latence inexistante, et le rafraichissement invisible!

Le bureau de Symbian 9.1 ne diffère guère de celui de la version précédente. Seul un raccourci en plus est visible dans la Veille Active. Ceci est sans doûte rendu possible grâce à la finesse exceptionnelle de l'écran.


6. Le menu
---------------
La touche Menu dévoile une grille de 3x4 icones (Une ligne de plus que sur les précédents Symbian S60). De quoi mettre un certain temps avant d'en faire définitivement le tour! D'autant que certaines icones sont en fait des dossiers qui contiennent parfois jusqu'à 12 raccourcis.

Autrement dit, le N80 est complet d'entrée de jeu.

Détaillons rapidement le Menu afin de prendre connaissance de toutes les fonctionnalités du N80.

- Messagerie. SMS/MMS/Emails. Permet de rédiger, d'envoyer et de recevoir des messages. Les paramètres de configuration sont nombreux. Possibilité d'utiliser le Wifi pour envoyer et recevoir ses emails. Mais pour en envoyer de n'importe quel point d'accès Wifi, il faudra utiliser un serveur SMTP autonome.
On peut concaténer jusqu'à 6 SMS. Bonne nouvelle pour les pipelettes donc.
Les MMS sont limités à 300ko. On peut ajouter autant d'objets que l'on veut (Vidéo en 3GP, JPEG, GIF, TXT, Mid, AMR) dans cette limite de taille. Pas de support du MP3 ni des vidéos en MPEG4. L'ordre des diapositives est personnalisable.
Les emails peuvent être reçus depuis des comptes POP3, Hotmail, AOL, Imap, ... Les pièces jointes sont illimités et de tous les types de fichiers possibles.
Les options d'envoi (Durée de validité, centre de messagerie, ...) peuvent être reglées pendant la saisie d'un message.

- Contacts. Votre carnet d'adresses au format vCard. Attribution automatique et totalement transparente des ID vocaux pour la reconnaissance vocale. Possibilité de créer des groupes. Les photocalls sont toujours minuscules. Gestion très avancée des fiches contact avec possibilité d'ajouter autant de détails possibles (Adresse, note, email, Mobile, Fax, ...).

- Agenda. Votre agenda. Affichage par mois, semaine, jour. Les événements sont affichés sur l'écran d'accueil si la Veille Active est activée. Dommage qu'il n'y ait pas la présence des événements type "Anniversaire" comme sur les Nokia S40 (7210/6230/7600/...). Possibilité de répéter des événements, d'envoyer et recevoir des évènements par email, MMS, SMS, IrDA, Bluetooth...

- Horloge. Horloge mondiale analogique ou numérique avec réveil. Comme à l'accoutumé chez Nokia, le réveil est à reconfigurer à chaque fois. La sonnerie, même s'il s'agit d'un MP3, ne dure que 60 secondes et est répétée 7 fois. Attention donc aux marmottes...

- Services. Il s'agit du navigateur Wap. Capable d'afficher du WML/HTML/PHP en mode GSM, EDGE, 3G ou Wlan. L'affichage est adapté à l'écran du mobile.

- Connect. Connectivité. Rassemble toutes les applications et gestionnaires pour les connexions.
Bluetooth. Affiche les équipements liés, le nom du mobile, ... Vous pouvez envoyer et recevoir des fichiers en même temps.
IrDa. Le retour du port Infrarouge chez Nokia. Un clic sur l'îcone active la réception. Aucun paramètre supplémentaire.
Réseau Dom. (Réseau domestique). Gestionnaire pour le partage de fichiers Wlan et UPnP. Vous permet de recevoir/envoyer des fichiers sur les réseaux Wifi.
Gest. Connex. (Gestionnaire de connexions). Affiche les connexions actives ainsi que leurs propriétés (Temps, vitesse, point d'accès, ...). USB. Permet de définir le mode de connexion USB préféré.

- Galerie. La galerie regroupe tous les fichiers multimédia contenus sur le N80. Photos, vidéos, fichiers audio, ... Une nouvelle icone fait son apparition. Réseau familial. En cliquant dessus, vous pouvez afficher les fichiers partagés contenus sur les ordinateurs du réseau Wifi UPnP sur lequel vous avez les droits d'accès. Il est possible de copier des fichiers présents sur un réseau UPnP par le biais de la connexion Wifi jusqu'à 500ko/seconde dans des conditions favorables.

Étrangement, cette galerie se présente en mode paysage et il faut donc tenir le mobile horizontalement pour naviguer à l'intérieur.
C'est pratique pour afficher les photos qui sont, rappelons-le, capturées également en mode "landscape" mais parfois contraignant... Chacun son point de vue là dessus. Il aurait donc été judicieux de pouvoir choisir entre le mode Portait ou Paysage pour l'affichage des miniatures.

On peut lancer des recherches sur des fichiers en tapant les premières lettres du nom du fichier. C'est efficace mais lorsque le nombre de fichiers est trop important, il faut taper très très doucement...

- Lect. Audio. Lecteur Audio. Le lecteur de fichiers audio est compatible avec la plupart des formats audio. Il est également compatible avec les playlists PLS, M3u. Et dispose d'un égaliseur pour optimiser la qualité d'écoute. Dommage qu'il y ait une si grande surface vide à droite. Elle aurait été utile pour afficher la playlist en cours, la pochette de l'album, ou d'autres informations.

- App. photo. Appareil Photo. Un clic sur cette îcone et il faut basculer l'appareil en mode paysage. L'aperçu de la prise de vue occupe la quasi totalité de l'écran. Un fin bandeau dans la partie inférieure est reservé au témoin pour l'accroche réseau, et pour l'affichage de divers autres indicateurs (Nouveau message, appel en absence, ...). Le bandeau à droite affiche, s'il y a lieu, les réglages pour la prise de vue. Exposition, balance des blancs, Contraste... Les réglages photo sont très complets. Mais heureusement, le mode "Automatique" évite de devoir s'arracher les cheveux dans les paramètres d'exposition, luminosité, Saturation, ... L'appareil photo dispose aussi de modes Scène qui permettent d'optimiser les prises de vue en fonction des conditions (Sport, portrait, portrait de nuit, ...). La plupart des réglages Scène deviennent indisponibles en mode Macro.

Le Flash de l'appareil photo est extrêmement efficace lorsque le sujet se trouve à 30cm environs. Au dela, il est tout simplement inutile et il faudra jouer de l'exposition pour améliorer le rendu des clichés.
En mode vidéo, le flash s'allume à mi puissance. Intérêt tout limité puisque dans l'obscurité, il n'est pas assez intense.

- Real Player. Permet de lire de la vidéo haute définition en MPEG4 AVS, les vidéos et fichiers audio du mobile, et les vidéos en transmission continue. Peu d'améliorations notables par-rapport au Real Player des Smartphones précédents.

- Perso. Personnels. Contient les applications diverses et celles que vous ajouterez par la suite. Le navigateur Web avec minimap est accessible depuis ce dossier. Notez la présence de l'icone Tutoriels. Cette application contient de nombreux conseils pour améliorer votre productivité en vous guidant dans l'utilisation et la prise en main de Symbian et du N80. Visual Radio. Une radio FM, tout simplement. Tant la disponibilité des services Visual Radio est inexistante. N'oubliez pas de connecter le kit oreillettes pour bénéficier de la radio via le haut-parleur.

- Aller A. Un menu qui était disponible depuis le 7650 et qui disparait petit à petit! Nokia ne l'a pas encore annoncé officiellement mais rien que tenter de lançer la rubrique d'aide et on a compris... «Aucune rubrique d'aide associée...».

- Outils. Ce dossier inclut la plupart des paramètres et utilitaires pour l'organisation, la configuration et la gestion du N80. Modes, Paramètres, Gestionnaire d'applications. Pour ceux qui ont déjà eu un Smartphone S60 entre les mains, les icones vous sembleront toutes familières.
L'utilitaire de configuration a néanmoins largement été revu. Il est désormais possible de configurer de manière automatique les boîtes email AOL, Free, Club-Internet, Wanadoo,...


- Recherche. Une application qui a fait son apparition dans le nouveau Firmware 4.0623. Elle permet de rechercher sur Yahoo!, dans les Pages Jaunes, et sur Yahoo images! Le tout via une connexion Wap GPRS. Cette application est actuellement en version BETA et il n'est donc pas à exclure qu'une prochaine mise à jour soit disponible. Il est possible de personnaliser votre région afin d'affiner les recherches et les services disponibles. Elle se trouve tout en bas du menu principal et j'ai remarqué un lourd ralentissement du menu lorsque l'on tente d'afficher l'îcone. Un point qui devra être amélioré dans la version finale!

- Dans Outils, l'îcone Gest. Cons. (Gestion console) a laissé place à Gest. Term. (Gestion terminal). Il est donc désormais possible de mettre à jour le firmware du N80 sans passer par la case "Point service Nokia". Tout se fait à la maison ou en déplacement via le câble USB ou la connexion GPRS, 3G ou Wlan. Une prouesse!


Est désormais présente l'îcone Anti-virus. Il s'agit en fait du célèbre F-Secure. La première utilisation nécessite de télécharger l'application. Je vous conseille donc d'être à proximité d'un réseau Wlan où vous avez la possibilité de vous connecter. Il s'agit d'un antivirus en version d'évaluation qui permet de se prémunir des attaques virales.


7. Son côté branché
---------------------------
Le N80 est le mobile le plus communiquant de l'année 2006. Il est capable d'émettre et de recevoir des appels aux quatre coins du monde, d'envoyer et de recevoir des mails en haut débit (EDGE, Wlan, 3G, GPRS) ou en bas débit (GSM), de surfer sur le net, et j'en passe. Détaillons un peu ses nombreux moyens de connexions.

Que ce soit pour Internet ou pour partager des fichiers, le N80 est paré à n'importe quelle situation.

L'irDa. Il refait surface sur les smartphones Nokia après avoir été oublié depuis le 7610. Il est pourtant utile dans certaines situations. Parce que nous n'avons pas tous des mobiles derniers cris, mais que la plupart d'entres-eux sont muni d'un port IrDa.
J'ai testé l'envoi de fichiers entres des Nokia. Pas de problème. Par-contre, entre mon N80 et d'autres marques, ça se complique un peu.. Connexion impossible sur un Samsung Z500, envoi réussi sur un Samsung D600, ... C'est aléatoire. Mais dans la majorité des cas, ça passe. On peut dire que le N80 s'en sort donc plutôt bien.

Le Bluetooth. Moi qui suis coutumier des échanges Bluetooth à tout-va, j'ai pu faire souffrir un peu mon N80 et pousser la Dent Bleue dans ses derniers retranchements.
Une photo d'1,4mo du N80 au 6680 passe en 30 secondes environ. C'est assez long, mais compte tenu de la taille du fichier, ça reste plus que correct!
Avec mon oreillette Nokia HS-4W, la portée est bonne. Et heureusement, la reconnaissance vocale se passe désormais au niveau de l'oreillette plutôt que via le micro du mobile. Résultat? Un taux de réussite accru!
Sur une borne Kodak Picture Maker, j'ai tenté d'envoyer 15 photos en envoi groupé, l'envoi s'est gelé dès le départ puis ensuite, impossible de se faire reconnaitre par la borne alors que le 6680 envoyait tranquillement ses clichés.
J'ai également testé l'envoi et réception en simultané. La vitesse chute presque de moitié mais ça fonctionne! Et c'est en tout cas plus appréciable qu'un message d'erreur "Bluetooth. Nombre de connex. maximum atteint".

Le Wlan. Le N80 opère sur les réseaux Wifi 802.11g. Ce qui lui permet d'atteindre en théorie des taux de transferts jusqu'à 54mbits/sec. Soit près de 3mo/sec. Cependant, le niveau du signal, s'il est stable à proximité de la borne, chute considérable lorsque l'on s'éloigne. Emportant avec lui une bonne partie de la bande passante disponible. Mais la connexion ne se perd pas pour autant. Dans les (vieux) locaux de bureau, je capte sans soucis une Orange Livebox située dans le bâtiment voisin, deux étages en dessous.
Pour le surf sur Internet, le Wifi se révèle être la solution idéale. Il permet de réduire la facture de l'opérateur tout en améliorant la rapidité globale d'affichage des pages.


L'UPnP. (Pour Universal Plug-and-Play). Permet la mise en réseau de tous les terminaux exploitant ce standard. Le N80 peut ainsi théoriquement voir tous les ordinateurs d'un réseau Wlan, récupérer des fichiers partagés ou lancer des applications à distance. En pratique, c'est bien moins universel car le PC hôte ne peut se passer du Soft Home Media Server. Ce soft fait office de passerelle entre le PC et le routeur. Et au passage, il consomme pas mal de mémoire vive sur l'ordinateur. Un fardeau en fait.
Les taux de transfert pour copier un fichier du PC vers le N80 sont assez rapides mais rien de bien étonnant. L'USB 2.0 reste la meilleure solution.
En résumé donc une fonctionnalité bien pratique mais pas encore au point.

L'USB. Lorsque vous connectez le N80 à un ordinateur via le cable CA-53 (Ou un cable DKU-2), le mobile vous demande de choisir parmi trois modes :
- PC Suite : Le N80 est reconnu par PC Suite comme Nokia N80 et vous pouvez utiliser PC Suite normalement pour copier des fichiers, gérer votre agenda et vos contacts, sauvegarder le contenu du mobile, ...
- Transfert de Données : Le N80 est le premier Nokia S60 à proposer le mode "Clé USB" lorsqu'il est connecté à un PC/MAC. Il devient donc possible de parcourir tous les dossiers, même cachés de la MiniSD. Il n'est pas contre pas possible de voir la mémoire téléphone. Notez qu'en mode "Transfert de données", le mobile passe en mode "Hors connexion".
- PictBridge : Le mobile peut envoyer les photos directement par USB sur une imprimante compatible.
- Lecteur multimédia. Je n'ai pas encore saisi l'intérêt de cette fonctionnalité. Et elle n'est expliquée nulle part. Que ce soit dans la notice ou dans l'aide du téléphone.


Le navigateur Minimap. Il permet de surfer sur les pages web dans leur aspect d'origine. Il offre une vue en zoom arrière lorsqu'on se déplace rapidement sur la page pour montrer où l'on se trouve sur celle-ci. Enfin, la surbrillance pour cliquer sur les liens a été avantageusement remplacée par un curseur.
Minimap est basé sur le moteur de Safari, le navigateur Mac. Autant dire qu'il supporte pas mal de technologies comme le RSS, les scripts Java, les cookies, les sessions PHP, le XML, et j'en passe.
Seules les animations Flash ne sont pas prises en charge.
Un gestionnaire de téléchargements est également disponible. Il permet de récupérer des fichiers volumineux en arrière-plan pendant que l'on continue à surfer.
Quelques bugs présents sur la version v3.0617 du N80 ont été corrigés dans la version v4.0623. Le navigateur Minimap fait donc preuve aujourd'hui d'une stabilité étonnante.


La MiniSD. Elle permet d'échanger des fichiers volumineux entre le N80 et tous les terminaux compatibles. Lorsque vous souhaitez programmer une impression PictBridge, il suffit de choisir la MiniSD à la place de l'USB et d'ejecter la carte mémoire lorsque les fichiers à traiter ont été préparés.
Le cache de la carte mémoire n'est pas actif, contrairement à celui du 6680 par-exemple. il est donc conseillé d'appuyer sur "On/Off", puis "Retirer Carte mém.". J'avoue ne pas avoir le réflexe à chaque fois...


8. Son côté mélomane
-------------------------------
L'egaliseur graphique Le N80 n'introduit rien en la matière de musicophone. Mais à défaut d'être innovant, il est au moins performant. Et plutôt bien pensé.
Le lecteur est fonctionnel avec pas mal de réglages possibles (et efficaces!). La prise en charge des formats audio est convaincante avec pas moins de 8 formats compatibles. Wave, MP3, AAC, WMA, eAAC, AAC+, Midi, AMR.
Les écouteurs livrés avec le N80, les HS-23 délivrent en tout cas un son au timbre très plaisant supérieur aux HS-3.

Ajoutez l'adaptateur type AD-15 , connectez le N80 à une chaîne hi-fi et vibrez sur les mélodies de vos artistes préférés.
Le player est également compatible avec les listes de lecture et les informations type ID3Tag. Il n'affiche malheureusement pas les pochettes des CDs, même connecté à Internet.
Le son via le haut-parleur est clair et présent. Déjà le 6680 en avait séduit plus d'un. Mais là, c'est encore un cran au dessus. C'est au moins plus fort et plus détaillé.
Vous pouvez évidement écouter vos titres préférés tout en surfant sur le web mais si vous en demandez trop, il n'est pas rare de voir le Lecteur Audio se fermer de lui-même. Par-contre, tant qu'il est ouvert, aucune coupure, aucune saccade de la musique.
La musicothèque permet d'organiser vos fichiers audio assez aisément. Et ce via les informations contenus dans chaque fichier. Artiste, Album, titre, compositeur, ... Veillez cependant à renommer les ID3Tags de certains de vos fichiers afin de mettre un peu d'ordre. Effectivement, la musicothèque considère que, par-exemple, "Supertramp" sera diffèrent de "supertramp". Elle est sensible à la casse en fait! Je ne vous parle pas des MP3s mentionnés comme "Artiste inconnu"... qui risquent de rapidement semer la zizanie...

Je n'ai pas testé la diffusion de musique via un terminal UPnP mais j'imagine dans ce cas que le N80 ne se charge simplement que d'envoyer le fichier en streaming et que le terminal se charge de la décompression. La qualité du son cela alors fonction de ce dernier.

Également, le N80 propose le support de Visual Radio. Il intègre donc une radio FM Stéréo assez évoluée avec pas mal de possibilités. Sauf le RDS. Visual Radio permet de récupérer via une connexion wap ou wlan des informations sur la station en cours d'écoute et d'interagir avec celles-ci (Votes, Titres, services divers). Mais ce service est à la limite de l'inutile puisque la plupart des radios ne supportent pas ce protocole... Dommage.

Il paraîtrait, pour conclure, que le N80 supporte le profil Bluetooth A2DP. Il serait donc capable de diffuser de l'audio en qualité numérique et sans fil sur les équipements compatibles. Information que je n'ai pû vérifier et à prendre donc avec des pincettes. Mise à jour : Le N80 supporte l'A2DP via l'installation de MSI Blueplayer.


9. Son côté observateur
--------------------------------
Un des autres points forts du N80 est sans aucun doute son appareil photo haute résolution de 3 méga pixels.
Certes il est dépourvu d'autofocus mais l'appareil photo permet de prendre des clichés d'une qualité très satisfaisante.
Et cette qualité est d'autant plus évidente quand la lumière est vive. Sous le soleil au zénith, les clichés sont d'une incroyable netteté. De quoi faire rougir certains appareils photo numériques de gamme semblable.

Les contours sont nets, les couleurs plutôt naturelles et équilibrées, et les contrastes assez bien maitrisés.
Le N80 permet de capturer des images jusqu'à 2048x1536px. ce qui permet de développer des photos jusqu'en 15x30cm.
L'appareil photo est équipé d'un mode rapproché de prise de vue, communément appellé Mode Macro. Les résultats que procurent ce mode sont aléatoires. Parcequ'il est difficile de savoir si l'on se trouve à une distance suffisante pour obtenir une photographie nette. D'autant que l'écran à la finesse incroyable devient alors trompeur. Mais on s'y fait. On prend au besoin plusieurs photo de la même scène à une distance sensiblement différente et le résultat est garanti!

Vous pouvez donc compter sur le N80 pour remplacer occasionnellement votre appareil photo numérique.
Sauf si vous souhaitez shooter en intérieur ou en basse lumière. Les clichés se dégradent alors très rapidement... Jusqu'à devenir lamentables.
L'appareil photo du N80 reste donc un (très bon) appareil photo d'appoint mais ne comptez pas reléguer votre vrai appareil photo trop rapidement.
Un détail, il est impossible de régler la durée pendant laquelle la photo capturée reste affichée à l'écran. Il relève donc quasiment de l'impossible de vouloir montrer une photo prise tant elle file vite dans la galerie et l'appareil repasse en mode capture. Dommage...

Les photos que génère le N80 en qualité optimale atteignent allégrement les 1,5mo. C'est assez impressionnant surtout si vous conservez la MiniSD de 128mo... Vous allez vite vous retrouver à l'étroit.
Ce poids est également handicapant lorsque vous souhaitez envoyer vos photos préférées par Bluetooth. La plupart des mobiles d'entrée de gamme refusent d'ouvrir les photos car elles sont trop volumineuses! Et les transferts par Infrarouge sont quasi impossibles tellement ils traînent et sont instables.
Heureusement, l'ingénieux éditeur de photos du N80 permet de réaliser pas mal de réglages pour optimiser vos photos!

L'éditeur de photos, on y vient! Cet éditeur ne peut être démarré que lorsque l'on ouvre une photo de la galerie ou lorsqu'on vient de prendre une photo. N'essayez donc pas de chercher une quelquonque icone dans le dossier Imagerie ou ailleurs...
Une fois la photo chargée dans l'éditeur, on affiche la liste des effets et autant dire que la liste est conséquente.
Netteté, Contraste, saturation, Négatif, Sepia, rognage, redimensionnement, ... Et je ne vous parle pas des cliparts et de l'outil texte particulièrement efficace et paramétrable.
L'outil de recadrage est le plus efficace jamais vu sur un mobile. Il permet tout simplement de rogner une photo comme sur n'importe quel logiciel d'imagerie pour PC/Mac au pixel près. La dimension de la simulation de la photo rognée est affichée en haut de l'écran.

L'enregistrement d'une photo retouchée est rapide et de plus, la photo finale reste du même niveau que la photo d'origine alors qu'elle a perdu un petit paquet de ko... Autant dire que l'éditeur a l'art de la compression!
En fait, il est - selon moi - le meilleur éditeur que j'ai utilisé sur un téléphone portable.
Notez pour finir que le N80 a été élu meilleur photophone par la TIPA (Technical Image Press Association). Un sérieux atout pour un mobile qui n'a pas forcement les mêmes prétentions qu'un N73 ou N93 par-exemple.

Abordons le sujet qui fâche. Les vidéos capturées par le N80.
Sortant d'un 7610 et habitué à la qualité déjà correcte du 6680. J'ai été plutôt satisfait de celles prises par le N80.
En mode MPEG4, le son est précis et d'une grande qualité même s'il est capturé en mono. L'image n'est effectivement pas excellente mais elle est tout de même de bonne facture pour un téléphone mobile.
Cela dit, le stabilisateur d'image est déconcertant lorsque l'on filme un plan fixe... Ça bouge davantage ! Et la vidéo souffre des mêmes reproches que la photo... La précision et la netteté se dégradent dès que la lumière baisse...
En faît, la caméra vidéo n'obtient que la mention assez bien parce qu'elle souffre de défauts qu'un vieillissant N70 n'a jamais rencontré!
Sachez enfin que l'éditeur vidéo n'est pas en reste avec beaucoup d'options... Comme pour l'éditeur de photos, pas d'îcone dédiée dans le menu. L'application Réalisateur est toute différente et ne permet que d'encoder des Muvees. Sorte de miniclips avec des effets prédéfinis. Mais selon moi, pas assez pensé pour les utilisations intensives. Impossible d'ajouter un quelquonque clip audio sauf du AMR... Et lorsqu'on insère trop de clips, l'enregistrement échoue systématiquement... Rageant quand on a travaillé 20 minutes sur une vidéo.


10. Son côté bavard
---------------------------
Le N80 est, ne l'oublions pas, un téléphone portable avant tout. Et il est difficile de revenir aux fonctions de bases tellement ce mobile est bourré de technologies...
Histoire de se placer un peu dans le contexte, le N80 est un Nokia. Qualité d'écoute, sensibilité et accroche du réseau, gestionnaires d'appel, de consommation, ... Tout est pensé pour améliorer de manière évidente l'utilisation au quotidien.
Et comme tout Nokia qui se respecte, le N80 est un téléphone qui assure!

Le N80 m'a littéralement scotché avec son programme de synthèse vocale!
Vous enregistrez un contact dans le répertoire, vous lançer la reconnaissance vocale et prononcez le nom de la personne que vous venez d'ajouter, et le N80 l'appelle dans les deux secondes. Autrement formulé. Plus besoin d'ajouter manuellement les identifiants vocaux. Le N80 les crée automatiquement et de manière invisible. Vous n'avez pas à patienter pendant l'enregistrement d'une fiche contact.
La reconnaissance vocale fonctionne très très bien même entouré de bruits ambiants, en voiture, en extérieur... Et elle permet même de lancer des applications ou changer de mode. Excellent!
La vidéoconférence (Uniquement via 3G ou Edge) fonctionne elle aussi plutôt bien et est assez fluide! Plus même que par n'importe quel logiciel de messagerie internet et la traditionnelle webc

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
phpoiret

phpoiret

21.11.2006 18:50

Oui, c'est bien moi qui en suis l'auteur. Regarde mon login Ciao.fr : phpoiret Regarde la signature du test sur Forum-Mobiles: Pierre-Henri Poiret. Cdt pH

vinvega28

vinvega28

21.11.2006 18:48

"Retrouvez ce test mis en page et illustré à cette adresse : http://www.forummobiles.com/index.php?showtopic=104826" Et c'est toi qui en est l'auteur ??

alone27087

alone27087

02.11.2006 17:17

C'est un peu long quand meme....

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
Station De Charge NOKIA N80 - 9000mAh

Station De Charge NOKIA N80 - 9000mAh

5V 9000mAh -8% pour toute commande batterie + chargeur. Appliqué automatiquement ...

plus

annonce

18,00 € 100000Volts 31 Evaluations

Frais de port: Gratui...

Livraison: 48 heures

     Plus  

100000Volts



publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Nokia N80 a été lue 9686 fois et a été évaluée:

"intéressant" (100%) par:
  1. alone27087

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Nokia Lumia 635 Nokia Lumia 635
Bluetooth 4.0, IEEE 802.11b/g/n - WCDMA (UMTS) / GSM 850/900/1800/1900 - Affichage à cristaux liquides - 134 g
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Partenaires
Nokia 3310 Nokia 3310
EGSM 900/1800 (bi-bande), GSM 900/1800 (Doubles bandes), EGSM 900 / GSM 1800 (bi-bande) - Affichage à cristaux liquides - 133 g
752 Avis
Achetez-le pour seulement 30,80 €
Nokia Lumia 930 Nokia Lumia 930
NFC, IEEE 802.11a/ac/b/g/n, Bluetooth 4.0 - WCDMA (UMTS) / GSM 850/900/1800/1900 - Écran OEL - 167 g
1 Avis
Achetez-le pour seulement 369,93 €
publicité