Porte d'entrée du parc national d'Etosha

5  07.06.2006

Avantages:
Pratique, propre, bien aménagée et surtout au coeur du parc

Inconvénients:
Les prix peut - être, et encore .  .  .

Recommandable: Oui 

petrojunior

Plus à mon sujet:

Membre depuis:26.06.2003

Avis:12

Lecteurs satisfaits:8

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 8 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

La Namibie
Si vous vous êtes perdus jusque dans cette rubrique, c'est que vous comptez voyager en Namibie mais ce pays mérite tout de même un petit rappel.

Pour les dimensions, la Namibie, c'est un pays grand comme 1.5 fois la France pour seulement 1 800 000 habitants. En pratique, la capitale Windhoek monopolise 500 000 habitants et le nord du pays (frontière avec l'Angola) est la région la plus dense. Le pays est composé de désert côtiers, de hauts plateaux et c'est au nord que l'on trouve le parce national d'Etosha qui s'étend tout autour d'une cuvette : la Pan.


Le parc national d'Etosha

La Pan est une grande étendue sèche qui se remplit d'eau à la saison des pluies. Le reste de l'année, on ne voit que terre craquelée à perte de vue. A l'origine, c'était un lac qui s'est asséché il y a des milliers d'années après que le cours d'eau qui l'alimentait eut changé de cours. La faune et la flore bénéficient de la présence de ce réservoir naturel pour proliférer. On y trouve aussi bien des paysages de forêts, que de savane ou de désert. De fait, la faune est très diversifiée et on peut rencontrer (s'il on a beaucoup de chances) les Big Five (éléphant, rhinocéros, guépard, buffle et bien sûr lion) durant son séjour à Etosha. Le parc national d'Etosha s'étend sur 22 000 km² dont un quart compose la Pan. Dans ce parc, il est impératif de se déplacer en voiture et il n'est possible de dormir que dans l'un des trois camps qui bordent la Pan : Okaukuejo, Halali et Namutoni (d'ouest en est).


Le site d'Okaukeujo

Okaukuejo est le premier camps en arrivant par l'entrée sud du parc (il n'y a que deux entrées, l'une au sud par Okaukuejo et l'une à est par Namutoni). La route est bitumée depuis la route principale jusqu'au site mais pour se déplacer dans le parc, prévoyez que vous allez devoir conduire sur des routes en terre ou en graviers. A savoir que les Namibiens sont spécialistes de ces routes et qu'elles sont particulièrement bien entretenues. Il est possible sans aucun problème de voyager sans 4x4.


•Le logement

Il y a plusieurs formules de logement qui dépendront de votre exigence de confort et bien sur de votre budget. Vous pouvez loger en chambres, bungalow et chalets qui se déclinent dans les catégories luxe, standard et économique. Il est possible de
Photos pour Okaukuejo Resort, Etosha National Park
  • Okaukuejo Resort, Etosha National Park Photo 16384651 tb
  • Okaukuejo Resort, Etosha National Park Photo 16384652 tb
  • Okaukuejo Resort, Etosha National Park Photo 16384653 tb
  • Okaukuejo Resort, Etosha National Park Photo 16384654 tb
Okaukuejo Resort, Etosha National Park Photo 16384651 tb
Welcome to Etosha
réserver des logements de une ou deux chambres avec de deux à quatre lits. Il est aussi possible de réserver un emplacement de camping avec ou sans électricité. C'est de ce type de prestation que je vais vous parler puisque c'est celui que j'ai expérimenté.

L'emplacement sans électricité :
C'est un emplacement tout ce qu'il y a de plus banal. Vous planterez votre tente sur la terre nue (contrairement à Namutoni où les emplacements sont herbeux) et vous pourrez vous abriter à l'ombre des arbres (très appréciable en Namibie). Chose intéressante, tous les emplacements en Namibie répondent aux normes sud-africaines du camping, normes qui sont bien plus exigeantes que celles de nos campeurs français. Ainsi, sur chaque emplacement, vous trouverez un coin braai/cuisine (barbecue) ainsi qu'une petite lumière (pour avoir une prise électrique, il faut prendre la catégorie au-dessus). De même, n'hésitez pas à utiliser les emplacements disponibles même si ce n'est pas celui que vous avez réservé.
Vous tomberez essentiellement sur des touristes sud-africains (ce sont eux les clients « riches » du coin). N'hésitez pas à leur demander les coins où ils sont tombés sur des animaux et pourquoi pas les inviter à l'apéro, ils vous inviteront sans doute au braai en retour !


•Les commodités

Vous trouverez à Okaukuejo tout l'indispensable à la survie du campeurs : sanitaires, supérette (il vaut mieux tout de même prévoir de faire ses courses dans un supermarché à Otjiwarango, la dernière ville avant Etosha), bar, restaurant, magasin de souvenirs bien sûr, agence réceptive pour réserver un tour dans le parc avec des guides du parc, musée et l'improbable piscine. Les logements autres que les emplacements de camping disposent de leurs propres sanitaires.
Pour la piscine, vous vous rendrez compte que c'est très agréable de finir la journée au frais après avoir tenté de voir des animaux. C'est d'autant plus improbable qu'en Namibie, les restrictions d'eau durent toute l'année.
Vous trouverez aussi à Okaukuejo une tour qui marque l'entrée du camp. Vous pouvez monter sur celle-ci afin d'avoir une vue d'ensemble du camp mais aussi du par cet de la Pan. Le coucher du soleil en haut de la tour est excellent et assez marrant puisque vous pourrez assister à la course des retardataires pour rentrer avant la fermeture du camps (rassurez-vous, si vous êtes un peu en retard, ils ne vous laissent pas dehors).
Après la tombée du jour, le camp est fermé et vous êtes contraints de rester dans l'enceinte. Il est pourtant encore possible de voir des animaux puisque des chacals tenteront de chaparder votre nourriture (les chacals en Namibie, c'est un peu comme des souris dans le métro parisien, il y en a partout) et surtout vous pourrez vous installer au bord du plan d'eau. Ce plan d'eau artificiel est éclairé la nuit et attire les animaux jusqu'au camp (plus de chances de voir des animaux à la saison sèche puisque les autres plans d'eau sont à sec à cette époque). Pour exemple, j'ai vu un rhinocéros se baigner dans le plan d'eau à Okaukuejo. Il existe des plans d'eau dans les deux autres camps aussi.


•Autour de Okaukuejo

Le principe du parc national d'Etosha est d'avoir sa voiture et de partir à l'aventure très tôt le matin pour rentrer au coucher du soleil. Il faut acheter la carte du parc à la boutique pour mieux vous repérer et ne pas perdre de temps. Cette carte vous donne les distances, les animaux que vous êtes susceptibles de voir sur le chemin et aux points d'eau indiqués. Vous apprendrez rapidement à distinguer le type d'animaux que vous serez susceptibles de voir en fonction de la typologie de végétation que vous rencontrerez (et qui est signalée sur la carte). Je vous conseille de ne pas rester dans un paysage homogène et de changer de végétation au maximum pour voir des animaux différents. Faites aussi un tour au bord de la Pan pour vous rendre compte de l'immensité de cette étendue. De toute façon, vous longerez la Pan dans tous vos trajets. Pensez à faire des pauses aux trous d'eau (asséchés ou non) et attendez avant de changer d'endroit, prenez le temps. Scrutez toujours les fourrés.
Un autre conseil est de ne pas rester trop de temps à Etosha pour ne pas finir blasé. Nous sommes restés deux jours à Okaukuejo et un à Namutoni. Au départ, nous étions émerveillés de voir des springboks qui s'avèrent être les animaux les plus banals du parc. Pareil pour les gnous, les oryx (ou gemsboks), zèbres, girafes, impalas ou chacals. Par contre, beaucoup plus difficile d'approcher les lions, guépard ou rhinocéros. Surtout faites toujours attention, c'est toujours au moment où vous ne vous y attendez pas que vous tombez sur un éléphant au coin de la piste ! Cela vaut parfois le coup de faire le mouton aussi : arrêtez-vous là où les autres voitures sont arrêtées, il y a sans doute quelque chose à voir. C'est comme cela qu'on a vu des lions !


•Le service

Le service est vraiment excellent, comme dans tous les parcs de Namibie. Le personnel namibien est sympa et renseigne très facilement. La communication est aisée pour qui parle anglais ou allemand dans certains cas (la Namibie est une ancienne colonie allemande). Autre point positif, la Namibie essaie de maîtriser son développement touristique. De fait, à partir d'un certain quota, le parc n'accueille plus de touristes et c'est la même chose dans tous les parcs namibiens. Si vous venez pendant les vacances de l'été australe, pensez à réserver l'entrée des parcs et votre logement depuis la capitale Windhoek auprès de l'office du tourisme namibiens.
L'ambiance est aussi excellente puisque vous pourrez partager vos expériences avec les nombreux routards de tout pays voyageant dans ce pays peu connu des européens.
En ce qui concerne la sécurité, n'ayez aucune crainte dans ce parc national comme dans tout le reste de la Namibie d'ailleurs à moins de vous égarer dans un des townships de Windhoek la nuit (pourquoi vous iriez là-bas d'ailleurs) ou de vous perdre dans le désert (mais là, c'est les conditions naturelles qu'il faut craindre).


•Le prix

L'entrée du parc national d'Etosha est de 80 dollars namibiens par jour dans le parc (soit 80 rands sud-africains soit un peu plus de 10€. Les moins de 16 ans ne paient pas. A cela, vous devez rajouter 10 dollars namibiens par véhicule par jour.
Pour le logement à Okaukuejo :

Suite luxe 4 lits 2 chambres : N$ 1 120 par jour
Bungalow luxe 4 lits 2 chambres : N$ 690 par jour
Chalet standard 3 lits 1 chambre : N$ 590 par jour
Bungalow standard 3 lits 1 chambre : N$ 490 par jour
Chambre standard 2 lits 1 chambre : N$ 490 par jour
Bungalow économique 2 lits 1 chambre : N$ 390 par jour
Chambre économique 2 lits 1 chambre : N$ 390 par jour
Emplacement de camping avec électricité : N$ 240 par jour
Emplacement de camping sans électricité : N$ 230 par jour

J'espère vous avoir donné des infos utiles sur un bon coin pour découvrir ce pays magnifique.
Les photos arrivent.
A +


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
jculos

jculos

08.06.2006 13:31

"Merci pour ta lecture! Je n'ai pas fait Halali, on avait choisi Okaukuejo et Namutoni, les deux extrémités pour des raisons pratiques. Tu as fait combien de temps en Namibie?" ----> 15 jours en tout : Winhoek -> désert du Namib -> Swakop, Cape Cross, Sptizkoppe, Twyfelfontein -> Damaraland -> Kaokoland, pays himba -> Etosha -> Windhoek. J'en garde un superbe souvenir! Si ça te dit de "replonger" dans cet univers, tu peux trouver dans ma page perso les quelques avis que j'avais rédigés sur la Namibie. D'ailleurs , j'y suis retourné en Mars pour faire le sud du pays : le canyon de la Fish River.

jculos

jculos

08.06.2006 01:04

Ce n'est pas le camp que j'ai préféré à Etosha : bcp trop de monde! Halali est bien plus agréable sur ce plan. En revanche, il faut reconnaître que Okaukuejo est bien achanladé en marchandises diverses et variées!

alain35

alain35

07.06.2006 19:35

Un parc en Nqamibie , intéressant à découvrir ..

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Okaukuejo Resort, Etosha National Park a été lue 7945 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (100%) par:
  1. Pimprenell
  2. marcito
  3. Romario
et aussi par 7 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Protea Hotel Furstenhof, Windhoek Protea Hotel Furstenhof, Windhoek
Hôtel - 4 Dr. Frans Indigo Street, Windhoek, Namibie
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Partenaires
Le Mirage Desert Lodge & Spa, Namib-Naukluft Park
Hôtel - Sossusvlei, Namib-Naukluft Park - 25 Chambres
1 Avis
Partenaires
PR Pelican, Walvis Bay
Hôtel - The Esplanade, Walvis Bay, Namibie
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Partenaires
Tags en relation avec Okaukuejo Resort, Etosha National Park
publicité