Poste Frontière Sixaola-Guabito

Avis sur

Poste Frontière Sixaola-Guabito

Evaluation générale (1): Evaluation totale Poste Frontière Sixaola-Guabito

 

Tous les avis sur Poste Frontière Sixaola-Guabito

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Attention frontière, ne pas louper la marche!

4  29.02.2012 (06.03.2012)

Avantages:
Ca passe normalement assez vite et c'est gratuit

Inconvénients:
L'état de décrépitude du pont sur le Sixaola impressionne

felis

Plus à mon sujet: J'ai dit a mon pharmacien que le dimanche, ca doit être gratuit. Il se gave trop. J'exige de mes min...

Membre depuis:05.05.2002

Avis:2402

Lecteurs satisfaits:310

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 8 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

J’aime assez les passages de frontière, on y trouve en général des chocs de culture, encore faut-il que ces passages soient assez rapides, sinon au lieu du choc de culture, on découvre plutôt les insondables ressources de la bureaucratie.

Je suis à nouveau en Amérique centrale, et les frontières sont nombreuses. Je vous fais ‘visiter’ une frontière que je ne connaissais pas encore.

.
== Pourquoi passer ici ? ==

La frontière entre le Costa-Rica et le Panama (je suis au Panama) est large, et du côté Pacifique il y a plusieurs postes possibles. Du côté Caraïbe (Atlantique) au contraire, la mer quittée, on monte vite sur la cordillère impénétrable, et le seul poste frontière est situé à Sixaola-Guabito.
Je veux visiter la côte caraïbe côté Costa-rica, c’est donc un point de passage obligé.

.

On y arrive comment ?

En bon état si possible si c’est la question.

En fait, on peut suivre la panaméricaine et la quitter à Chiriqui pour faire une digression d’une centaine de kilomètres, ce qui en bus met la frontière a environ huit heures de Ciudad Panama, ou bine passer par avion à Bocas del Toro (cinquante minutes de puis l’aéroport national de Albrook à Ciudad Panama en survolant tout le pays, et en ayant une chance magnifique si le ciel n’est pas couvert de survoler le canal et la cordillère) et faire un dernier saut de puce de quinze minutes avec le même avions qui vous amène à Changuinaola.

C’est cette dernière voie que j’ai suivie, il m’en a couté 120 dollars soit environ 90 euros. J’ai économisé une journée de trajet routier.

.

Caractéristique principale

On traverse un pont métallique qui a beaucoup vécu (voir photo) et qui date d’une époque ou un chemin de fer métrique rejoignait les deux pays.
Ca doit bigrement dater !


A noter qu’un nouveau pont est en construction, mais à la vitesse costaricienne, quatre travailleurs s’activent seulement, alors que les plots sont posés, et la moitié de la ferraille est déjà partiellement avancée au milieu de la rivière, je vois qu’elle rouille déjà en certains endroits, on va dire que c’est les tropiques pour tout le monde, je pense qu’il va falloir encore quelques mois pour mener ce projet à terme !

En attendant les rares voitures, les camions, et les bus roulent lentement entre les piétons sur des traverses de chemin de fer clouées en longueur en appui sur les veilles traverses de chemin de fer portées normalement, dont certaines sont pourries.
Je peux vous assurer que marcher sur ce caillebottis est tout de même un peu impressionnant !

Un attrait de cette frontière est donc le passage de la rivière sixaola !

.

Ambiance générale

C’est comme pour la plupart des postes frontières costaricien, j’ai toujours éprouvé une certaine surprise, voir un simple étonnement, à voir certains citoyens faire légalement la queue aux guichets pendant que d’autres qui manifestement n’ont aucune besoin de tampons font du va et Vien continue au vu et au sus de tous les fonctionnaires, y compris les redoutables soldats d’opérettes en treillis et en rangers, mais sans fusil.

Je suis arrivé en même temps qu’un car de touriste, et j’ai donc du patienter près d’une demi-heure, d’abord à la ‘migracion’ panaméenne pour obtenir le visa de sortie et le tampon sur le passeport, puis a la ‘migracion’ costaricienne un peu mieux organisée, pour obtenir le visa d’entrée et l’autre tampon. Ne loupez pas les tampons car vous auriez du mal à ressortir du pays.

Je précise que lorsqu’on sort a pieds il n’y a rien a payer, ce qui n’est pas le cas si on sort en avion !

Attention aux horaires et ce pour deux raison :
1/ Le poste n’est pas ouvert de nuit, il est ouvert de 7 heures du matin à 18 heures le soir du côté panaméen,
2/ Le Costa-Rica est en retard d’une heure sur le panama : 19 heures a Panama sont 18 heures au Costa-Rica
.

Autour de la frontière

Du côté panaméenne, la ville est plutôt minable, c’est parait-il une zone franche ou les costariciens viennent acheter ici ce qui est moins cher que chez eux, mais contrairement a Paso Canoas côté pacifique, cette zone franche n’a rien d’intéressant pour le touriste occidental.

Les bus ou les taxis vous amènent depuis Changuinola à Guabito, ces derniers pour la modeste somme de deux dollars. Le taxi collectif est donc a peine plus cher que le bus (1 dollars) et plus rapide.

A Sixaola de l’autre côté, il y a peu de commerces, mais juste les bus pour Puerto Limon ou même San Jose. Si vous avez besoin de vous restaurer vous trouverez quelques petits trucs a acheter. Les bus repartent toutes les demi-heures du petit terminal qui n’est pas juste a la sortie du pont, mais sur la prochaine rue a droite.
Photos pour Poste Frontière Sixaola-Guabito
Poste Frontière Sixaola-Guabito FrontSixaola (2) - Poste Frontière Sixaola-Guabito
Poste Frontière Sixaola-Guabito
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
thienhoang

thienhoang

04.03.2012 09:29

ravie de voyager dans ces endroits totalement inconnus pour moi, ce que j'aime aux frontières c'est de voir passer les contrebandiers en courant par la montagne et bien visibles des douaniers qui ne font rien, c'est une danse incessante que je trouve bien drôle

felis

felis

02.03.2012 01:57

Passer la frontière du NE de l''Argentine pour celle du Brésil, c'est exactement le même cirque pour les routards, mais c'est plus rapide si tu prends un taxi, et si cela se fait aussi au Panama (le chauffeur est connu des services et il y a un accès rapide pour eux). Peut-être est-ce la même chose en Amérique centrale. <== Non la il n'y a pas d'acces rapide, et puis les taxis n'ont pas le droit de traverser la frontière. Mais normalement c'est une frontière ou il n'y a personne, j'ai eu juste pas de chance

parenthese

parenthese

02.03.2012 00:59

Bon on va attendre que le pont soit construit pour ne pas nourrir les crocodiles ;o)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Poste Frontière Sixaola-Guabito a été lue 1049 fois et a été évaluée:

exceptionnel (25%) par:
  1. thienhoang
  2. madmike

"très intéressant" (75%) par:
  1. fragar
  2. parenthese
  3. arsenic-cake
et aussi par 3 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Poste Frontière Sixaola-Guabito
publicité