Préparateur(trice) en pharmacie

Avis sur

Préparateur(trice) en pharmacie

Evaluation générale (10): Evaluation totale Préparateur(trice) en pharmacie

 

Tous les avis sur Préparateur(trice) en pharmacie

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Une profession non reconnue et surtout très mal payée

2  20.02.2012

Avantages:
Métier de contact, sentiment d'être utile aux autres, sinon je ne vois pas

Inconvénients:
salaire, reconnaissance, petites structures, horaires, absence d'évolution de carrière

Recommandable: Non 

Détails:

Épanouissant

plus


preparator

Plus à mon sujet:

Membre depuis:20.02.2012

Avis:1

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 5 membres de Ciao en moyenne: intéressant

Je suis un homme et j'exerce cette profession depuis 20 ans dans une pharmacie d'officine. Mon salaire ? 1500 € par mois net. Beaucoup de responsabilité et absolument aucune reconnaissance de la part du patron. Aucune perspective d'évolution de carrière et pourtant j'ai des compétences tout à fait à la hauteur.
Que vous soyez bon ou mauvais dans votre job, n'attendez rien de plus que votre salaire et surtout pas un centime de plus. Lorsque je fais des heures supplémentaires, celle-ci sont récupérées sans supplément au bon vouloir du patron. En clair, métier qui pourrait s'avérer très intéressant mais la réalité s'impose comme très déprimante... Je déconseillerais ce métier à mes propres enfants. C'est dire ce que je ressens pour une profession absolument pas reconnue, contrairement aux infirmiers et beaucoup d'autres professions paramédicales. D'ailleurs, la majorité des clients ne font pas la différence entre pharmacien et préparateur, c'est un peu comme si nous travaillons dans l'ombre et l'indifférence générale. Le seul point positif que je vois : le contact clientèle peut être intéressant. Quant aux pharmaciens titulaires, ils sont d'une radinerie inimaginable et toujours prompts à pleurer pour leurs marges... Ils ne se rendent pas compte que leur boutique ne fonctionnerait pas un seul jour sans leurs petits préparateurs. Le personnel pharmaceutique est juste considérée comme une variable ajustable. Les pharmaciens titulaires préfèrent sacrifier leur personnel plutôt que de baisser leur niveau de rémunération. Le harcèlement des salariés par le pharmacien responsable est monnaie courante dans cette profession, elle est d'autant plus facile que le préparateur travaille le plus souvent dans de petites structures (entreprise de moins de 6 à 7 salariés). La situation changera sans doute le jour où il y aura pénurie de préparateurs en pharmacie car nombreuses sont les pharmacies à vouloir se débarrasser de leurs pharmaciens assistants considérés comme trop chers (à tort comparativement aux salaires des pharmaciens titulaires). Disons pour résumer le métier que toute l'économie de la pharmacie d'officine (rémunération des pharmaciens titulaires et prix de vente des pharmacies) est intimement liée à la présence des préparateurs, profession exploitée et fortement sous-payée. Mais revenons tout de même sur la réalité quotidienne du métier que j'exerce : délivrer les ordonnances et conseiller les clients sont l'essentiel des tâches quotidiennes. Les tâches administratives consistent essentiellement dans ce que nous appelons "télétransmissions", c.a.d l'envoi des dossiers de tiers-payant auprès des caisses de sécurité sociale et de mutuelles. Nous recevons deux commandes par jour (matin et début d'après-midi) de la part de nos grossistes répartiteurs. La pharmacie où je travaille possède un "robot" qui permet la dispensation des médicaments après les avoir saisi sur informatique. Il faut bien-sûr alimenter le robot en question, tache répétitive mais nécessaire. On le voit, le métier n'est pas très différent de celui de pharmacien assistant (la salaire en moins). Concernant les préparations magistrales (c.a.d prescrites par les médecins), il serait peut-être temps de requalifier le métier de préparateur car nous ne faisons pratiquement plus de préparations. Ce métier nécessite de grandes qualités de patience, de discrétion, d’empathie et le goût du contact humain car nous faisons de plus en plus de "social" et d'écoute dans un monde de plus en plus difficile. La pharmacie est bien-souvent le seul endroit où l'on peut être renseigné sans débourser un centime et à n'importe quelle heure. Il est souvent étonnant d'entendre certaines confidences au comptoir (je rappelle également que nous sommes tenus au secret professionnel). Je reviens sur la question de la différence salariale entre pharmacien et préparateur : je trouve parfaitement normal qu'un pharmacien gagne bien plus qu'un préparateur en pharmacie car les études sont longues et difficiles. D'ailleurs, au vue de ces études universitaires, je pense également que le salaire moyen d'un pharmacien assistant n'est pas très élevé. Quant aux pharmaciens titulaires, je veux bien entendre comme quoi ils prennent un risque certain en tant que chef d'entreprise mais les niveaux de rémunération me paraissent vraiment trop élevés comparativement aux salaires des préparateurs et pharmaciens assistants. Lorsque j'aurai fini ma carrière j'aurai tout simplement le sentiment d'avoir été exploité pendant toute ma vie professionnelle. Comme beaucoup d'autres me direz-vous... mais franchement, étant donné le niveau de responsabilité (nous ne délivrons pas des boites de cassoulets quand-même !!), cela frise l’indécence. Car je le rappelle, lorsque nous avons entre les mains une ordonnance, nous n'avons pas le droit à l'erreur.

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
Cynara

Cynara

20.02.2012 12:27

Et si tu nous parlais de ton métier et des ses différentes fonctions histoire de se rendre compte de tes responsabilités

perquisition

perquisition

20.02.2012 10:45

le probléme des salaires existent malheureusement dans toutes les branches et je connais peu de patron qui baissera son salaire au détriment de ses employés

thienhoang

thienhoang

20.02.2012 08:13

mais en gros ça consiste en quoi le travail? tu ne nous le dis pas

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Préparateur(trice) en pharmacie a été lue 748 fois et a été évaluée:

"intéressant" (80%) par:
  1. lucieh
  2. SuperSpeedPuma
  3. perquisition
et aussi par un autre membre

"peu intéressant" (20%) par:
  1. Cynara

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Préparateur(trice) en pharmacie
publicité