Avis sur

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (DVD)

Evaluation générale (2): Evaluation totale Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (DVD)

5 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 4,18 EUR à 18,79 EUR  

Tous les avis sur Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (DVD)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Soeurs de sang

5  23.02.2012

Avantages:
Un immense classique et un grand duel entre deux superstars

Inconvénients:
La cruauté et la noirceur du film peuvent dissuader quelques âmes sensibles

Recommandable: Oui 

O-RenIshii

Plus à mon sujet: "When injustice becomes law, rebellion is a duty."

Membre depuis:09.08.2010

Avis:54

Lecteurs satisfaits:17

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 10 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Les figures de proue du cinéma classique hollywoodien resteront tous dans l'Histoire du cinéma pour avoir apporté chacun leur pierre à ce grand édifice, toujours en construction, qu'est le Septième Art : John Ford pour avoir défini les bases du classicisme et pour son lyrisme "terrien"; Raoul Walsh parce qu'on lui doit les plus grandes scènes de guerre jamais filmées; Billy Wilder pour son moralisme distancié et pour avoir élevé la comédie américaine à un niveau de qualité sans équivalent. Robert Aldrich, lui, restera dans les annales comme le plus grand peintre de la cruauté humaine. Que ce soit dans un contexte guerrier ("Les Douze Salopards"), social ("L'Empereur du Nord") ou familial dans "Qu'est-il arrivé à Baby Jane", où une terrible guerre entre deux sœurs sert de toile de fond à une critique féroce du star system à l'américaine. Marqué par l'interprétation glaçante de deux monstres sacrés, Bette Davis et Joan Crawford, qui par ailleurs se détestaient réellement dans la vie, "Qu'est-il arrivé à Baby Jane" est un drame familial mâtiné de thriller, mais aussi et surtout un portrait à la fois cruel et pathétique de deux femmes qui se sont laissées détruire par la mécanique implacable du vedettariat.

LA FICHE TECHNIQUE

# Titre original : What Ever Happened to Baby Jane?

# Réalisation : Robert Aldrich

# Interprètes :
Bette Davis
Joan Crawford
Victor Buono
Wesley Addy
Marjorie Bennett

# Scénario : Lukas Heller d'après le roman de Henry Farrell

# Superviseur dialogues : Robert Altman (eh oui!)

#Photographie : Ernest Haller

# Montage : Michael Luciano

# Musique : Frank De Vol, Sidney Cutner (non crédité), Ruby Raksin (non crédité)

#Décors : William Glasgow

# Costumes : Norma Koch

# Production : Robert Aldrich, Kenneth Hyman (production exécutif) pour The Associates & Aldrich Company, Seven Arts Pictures, Warner Bros
L'HISTOIRE

Dans les années 20, Jane Hudson était une enfant star. La petite fille américaine "idéale" aux longs cheveux blonds et bouclés, dont les chansons sirupeuses était reprises dans tous les foyers, générant un business plus que conséquent. Mais passée l'adolescence, elle tombe dans l'oubli, et c'est sa sœur, Blanche, qui accède à son tour au vedettariat, en devenant une actrice de cinéma dont le talent est apprécié tant du public que de la critique. Mais sa carrière fructueuse s'interrompt brutalement dans un accident de voiture qui la prive de l'usage de ses jambes. Devenue dépendante de sa sœur déchue, qui noie son aigreur dans des litres de gin, Blanche va subir des brimades de plus en plus cruelles et assister, impuissante, au basculement de Jane dans la folie.

OREN'S CRITIK

Dès les premières minutes, le spectateur est pris aux tripes : Jane Hudson enfant interprète son spectacle devant une bonne centaine de spectateurs et sous les yeux admiratifs de son père. Blanche assiste au show en coulisses, tout près de sa mère : son regard exprime toute la violence de la jalousie et du ressentiment qu'elle nourrit à l'égard de sa vedette de sœur, tandis qu'elle reste dans l'ombre. Le concert terminé, Jane se donne encore en spectacle, mais d'un autre genre puisqu'il s'agit là d'un gros caprice devant son père et les spectateurs, choqués et déçus de voir que Baby Jane est bien loin de la petite fille modèle qui chantait "I'm writing a letter to Daddy" sur scène une demi-heure auparavant. Jane et Blanche, deux petites filles que le star system a transformé en petits monstres. Deux enfants qui n'ont plus guère d'innocence en elles : une petite star capricieuse et égoïste et sa sœur jalouse et frustrée. L'accident de voiture dans la scène suivante, qui surviendra 35 ans plus tard, tandis que Blanche aura enfin accédé au vedettariat qu'elle appelait de ses vœux et que sa sœur aura sombré dans l'oubli (et dans des hectolitres de gin), sera l'élément déclencheur d'une mécanique dramatique implacable qui détruira les deux femmes, l'une physiquement, l'autre psychologiquement.

La cruauté de cette descente aux Enfers est exposée avec une violence frontale qui a beaucoup choqué à l'époque (le film est sorti en 1962) et explique sans doute l'échec du film au box-office : on y voit une femme faire subir à sa propre sœur, paralysée des jambes, un harcèlement psychologique, la priver de nourriture, la frapper à coups de pieds, l'attacher à son lit et la bâillonner... Ces scènes sont rendues encore plus terribles par la manière dont Robert Aldrich traite le personnage de Jane : évidemment odieuse, elle n'en est pas moins rendue pathétique par le maelström psychologique qui s'empare d'elle peu à peu. Son aspiration à quitter ce corps d'adulte vieillissante, abîmée par l'alcool et l'aigreur, et à redevenir l'enfant-star chérie de son papa et adorée de toute l'Amérique, l'envahit au point de lui faire perdre pied. Tout au long du film, nous verrons ainsi Blanche tantôt cruelle et odieuse, tantôt infantile et pathétique. Et cette spirale vers le bas culminera en une véritable apothéose lors de la scène finale de confession sur la plage bondée de Santa Monica, une confession dont je vous laisse bien évidemment la surprise mais qui remet en question les apparences et le point de vue moral du spectateur.

Le point de vue de Robert Aldrich sur la nature humaine est implacable : outre les sœurs Hudson, très peu de personnages sont à sauver dans "Qu'est-il arrivé à Baby Jane", ni la voisine indiscrète, ni surtout Edwin Flagg, pianiste veule et roué que veut embaucher Jane pour relancer sa carrière. L'un des rares personnages réellement positifs de cette jolie galeries de portraits reste Elvira, une femme de ménage qui fera tout son possible pour aider et apporter son secours à Blanche... Mais qui paiera de sa vie son dévouement.

Je ne vais pas vous surprendre en vous précisant que la prestation des acteurs, et particulièrement des deux actrices vedettes, contribue beaucoup à la grande réussite artistique de "Qu'est-il arrivé à Baby Jane". La légende dit que le producteur Jack Warner, avec sa délicatesse coutumière, refusait de miser un kopeck sur Bette Davis et Joan Crawford, stars vieillissantes dont les carrières commençaient à battre de l'aile. L'obstination de Robert Aldrich leur a permis un come-back à la mesure de leur immense talent. Bette Davis, dans le rôle de Jane, livre une interprétation époustouflante, à mi-chemin entre le grotesque (son maquillage outrancier, ses habits et ses coiffures) et une folie furieuse culminant dans le terrible passage où elle frappe Joan Crawford à coups de pieds. Il était rare à l'époque de montrer une femme se livrer à des accès de violence physique aussi paroxystiques! N'hésitant pas à se mettre en danger, Bette Davis pousse le sur-jeu très loin, jusqu'à frôler le ridicule ou la parodie, mais sans jamais y sombrer. A ses côtés, Joan Crawford paraît plus en retrait dans ce rôle de sœur martyre, mais sa prestation à la fois pathétique et ambiguë ménage de belles surprises et fait honneur à cette immense comédienne.

Je ne peux pas terminer cet avis critique sans dire quelques mots sur la mise en scène de Robert Aldrich. Empruntant de nombreuses recettes à la tradition du film noir, genre cinématographique dans lequel il excelle (tous ceux qui connaissent l'exceptionnel "En Quatrième Vitesse" savent de quoi je parle), Big Bob accentue dans ses choix de mise en scène une atmosphère de huis-clos qui oppresse le spectateur jusqu'à l'asphyxie : les scènes se déroulent en majorité en intérieur (la maison des sœurs Hudson, celle de la voisine, la banque, voire même à l'intérieur de la voiture de Jane). La chambre de Blanche, spacieuse et illuminée au début du film, devient au fur et à mesure de plus en plus sombre, se transformant en prison au sein de laquelle Blabche est confinée, puis entravée à son lit et bâillonnée. Les quelques scènes en extérieur sont filmées de sorte à donner une impression de confinement : on ne voit pas le ciel, ni l'horizon barré par un mur, une cloison ou une barrière. Seules les scènes finales sur la plage, lorsque les événements ont pris une tournure irrémédiable tragique, ont droit à des panoramiques sur la mer et l'horizon.

En résumé : "Qu'est-il arrivé à Baby Jane" est un drame psychologique mâtiné de thriller, oppressant et passionnant, à voir absolument pour l'un des plus hallucinant "duel" d'actrices de l'Histoire du cinéma et pour le talent indiscutable de Robert Aldrich, un des maîtres incontesté du film noir.

LE DVD

C'est peu dire que la restauration a été faite avec soin : voilà bien longtemps que l'on n'avait pas revu ce classique sur un support aussi "propre". On ne dira jamais assez à quel point la gestion des contrastes est importante dans un thriller en noir et blanc : ici, non seulement la remastérisation de l'image rend au très beau noir et blanc sa splendeur d'origine, mais la gestion des contrastes est si précise qu'il restitue totalement le travail sur les éclairages et les ombres (un aspect fondamental de la mise en scène du film). Pour ce qui est du son, le pistes françaises et anglaises se valent, je préconise donc la version originale plutôt que le doublage sur lequel j'ai noté plusieurs erreurs de traduction (je sais, c'est inadmissible mais c'est hélas vrai). Pour ce qui est des bonus, on retiendra le commentaire audio de Charles Busch et de John Epperson, deux historiens du cinéma qui ont bien connu Bette Davis et Joan Crawford, mais nous apprennent plus de choses sur elles que sur le film en lui-même; deux documentaires très intéressants sur Bette Davis et Joan Crawford (à noter, celui sur Bette Davis est présenté par Jodie Foster elle-même!), un autre plus anecdotique consacré à l'ambition des deux superstars, une featurette promotionnelle ("Dans les Coulisses du Film en compagnie de Baby Jane") et la bande-annonce.

En un mot, pour une édition de qualité pour ce chef d’œuvre qui ne méritait pas moins.

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
papillotte01

papillotte01

25.02.2012 15:20

je ne l'ai pas vu mais tu as suffisamment suscité ma curiosité pour que j'essaye de le voir ss peu

papillotte01

papillotte01

25.02.2012 15:19

quand je vois la médiocrité de certains avis "sur évalués" je me demande comment le tien n'est pas encore passé Exceptionnel !!!!

Morticiaaa

Morticiaaa

24.02.2012 17:46

SublimE avis, je veux le voir ce film !

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? [Édition Simple]

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? [Édition Simple]

Baby Jane est une ex-starlette de variétés dont la carrière florissante a été ...

plus

annonce

4,20 € Amazon Marketplace DVD 99 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace DVD

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? [Édition Simple]

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? [Édition Simple]

Baby Jane est une ex-starlette de variétés dont la carrière florissante a été ...

plus

annonce

7,18 € Amazon DVD 772 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon DVD



publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (DVD) a été lue 190 fois et a été évaluée:

exceptionnel (40%) par:
  1. papillotte01
  2. Morticiaaa
  3. kmk57
et aussi par un autre membre

"très intéressant" (60%) par:
  1. muriel123
  2. VintageVenus
  3. FLO971
et aussi par 3 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
American history X (DVD) American history X (DVD)
Réalisateur : Tony Kaye - Acteurs : Edward Furlong, Edward Norton, Fairuza Balk, Beverly D'Angelo, Avery Brooks - EAN : 3512391302481 - Seven 7
276 Avis
Achetez-le pour seulement 3,41 €
Ligne verte (La) (DVD) Ligne verte (La) (DVD)
Réalisateur : Frank Darabont - Acteurs : Tom Hanks, David Morse, Bonnie Hunt, Michael Clarke Duncan, James Cromwell - EAN : 7321950025794 - Warner Home Vidéo
336 Avis
Achetez-le pour seulement 3,39 €
Into the Wild (DVD) Into the Wild (DVD)
Réalisateur : Sean Penn - Acteurs : Emile Hirsch, Marcia Gay Harden, William Hurt - EAN : 3388330033217
58 Avis
Achetez-le pour seulement 4,99 €
publicité