"Queen en général"

Avis sur

"Queen en général"

Evaluation générale (20): Evaluation totale "Queen en général"

 


Queen mini biographie

5  17.05.2004 (07.02.2005)

Avantages:
Un vrai groupe

Inconvénients:
plus de nouveautés possibles  : (

Recommandable: Oui 

marathon01

Plus à mon sujet:

Membre depuis:07.02.2003

Avis:294

Lecteurs satisfaits:254

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 96 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Bonjour le monde, vous avez demandez des avis, je m’exécute !

Attention, cet avis est très long, normal c'est mon futur premier diamant (on peut rêver), tâchez de ne pas vous endormir et j'espère que vous en sortirez indemne

JOHN DEACON, BRIAN MAY, ROGER TAYLOR & FREDDIE MERCURY.

Ces noms, retenez les biens, ils sont la légende d’une amitié forte qui mena un groupe d’amis au sommet de la gloire.

Né en Avril 1970, le groupe d’origine Anglaise, commença par trois membres, Brian May, Roger Taylor et Freddy Mercury, Brian may et Roger Taylor quittèrent le groupe SMILE pour créer le premier Groupe de rock qui défrayera la chronique et placera la communauté homosexuelle au devant de l’affiche, bien que ceci au début n’était pas la préoccupation première..

Chaque membre du groupe avait sa fonction bien définie et l’entente était merveilleuse.

Les trois amis se cotoyants depuis déjà bien des années, n’avaient d’autres discutions que de se regrouper pour présenter leurs créations propre et leur musique, tantôt acide, tantôt miel mais toujours distillant des messages bien précis.


Le groupe se créa alors que Brian et Roger n’avaient d’autres vues que de se retrouver au seins d’un groupe et suite à une de leurs longues discutions, apprenant qu’à l’époque Freddy était libre de tout engagement.

Le déclic se fit rapidement et il était évident pour eux que la meilleure des façons de se retrouver tous dans le même groupe, ne pouvait passer que par la création de celui ci !

Chacun avait une expérience bien précise et ils décidèrent de les allier toutes pour former le groupe ‘the Queen’

Le nom ne fut pas évident à trouver et c’est Freddy Mercury qui pour plusieurs raisons, proposa le nom qui fut retenu par les trois comparses.

Les motifs du choix étaient assez simplistes, un nom facile à se souvenir pour les futurs fans, court à écrire et qui démontrait bien leur façon de vivre, qui je vous le rappelle à cette époque était considérée comme une maladie honteuse.
De plus, en Français the Queen se dit les Reines, donc très royale comme groupe !

Ils se voulaient différents, dynamique et hors norme.

Les débuts furent chaotiques, en effet, le groupe était crée, les idées fusaient, mais ils manquaient de moyens.
Roger Taylor et Freddy Mercury, avaient bien un poste très peu rémunéré au Kensington Market et Brian May travaillait sur une thèse en électronique.

Lorsqu’ils avaient un peu de temps, ils travaillaient leurs premiers disques qu’ils essayent alors de vendre aux producteurs qui passaient sur Kensington, mais sans vraiment de succès, pensez vous un groupe de jeune pas très connu, voir inconnu sans bassiste et qui tente de vendre leur idée à l’arrachée, c’était très mal vu à l’époque !

Lors de leur premier concert public, le groupe devait faire face à un géant de la musique à l’époque, en effet le groupe SMILE avait lui aussi un concert gigantesque au même moment.

Ce qui a sauvé et propulsé le groupe, n’était que le fait qu’ils jouaient pour dans le cadre d’un concert multi groupe au profit de la croix rouge qui se donnait au City Hall de Truro et que bien du monde par pure charité s’y était présenté.

C’est ce jour la, alors qu’ils recevaient un tollé d’applaudissements, que FREDDIE Bulsara de son Vrai nom, décida que son nom ne collait pas au concept du groupe et ne convenait pas à l’avenir que ses membres lui réservait.
Il décida alors de se faire appeler Freddie Mercury et n’en changea jamais plus.

(Mercury par rapport au dieu Mercure !)

Freddie avait de grand desseins pour le groupe et se forgeât en temps que son leader dés ce jour la sous l’approbation de ses compagnons.
le 27 juin 1970 le groupe savait qu’enfin il serait connu et reconnu, mais ils ne se doutaient pas encore que cette reconnaissance serait mondiale.

N’ayant toujours pas de bassiste confirmé, le groupe se donnait à sa passion dans de nombreux petits concerts dans les bourgades de Londres

Le jours malheureux du décès prématuré et forcément inattendu de l’un de leurs idoles Jimmy Hendrix, le 18 Septembre 1970.
Freddie et Roger décidèrent de fermer leur petit stand au Kensington Market et se mirent tous deux à jouer Voodoo chili sur l’avenue en hommage à leur idole et ami.

C’est ce jour, que Freddie décida qu’ils ne se partageraient plus entre les appartements d’un ou de l’autre et il se mit en quête de trouver un appartement spacieux ou les trois comparses pourraient être à leur aise sans perte de temps, les amis partent si vite que tous temps gagner en leur présence ne sera que bénéfique se disait il !

Il dénicha un appartement spacieux muni d’un piano à queue que tous trois adoptèrent directement et en firent tant leur lieu commun de résidence, que leur espace de travail.

Les petits concerts se multiplièrent et le troisième bassiste que le groupe avait engagé, décidément ne trouvant pas son truc dans la façon d’être du groupe, décida lui aussi comme les deux premiers de quitter définitivement les Queen.

Le groupe décida alors qu’ils se passeraient de bassiste
Les concerts sans bassiste recommencèrent et le groupe pris un autre élan après notamment leur faramineux succès

Le 16 Octobre 1970 à kensignton, la ou ils avaient tant peiner à débuter.
C’est ainsi que fort de leur succès grandissant, Ken Testi, un des plus grands devint leur manager.

Ils jouèrent au Collège of Estate, dans tous Londres et sa périphérie ainsi et surtout au Cavern Club, devenu célèbre pour avoir lancé les beatles.
Tout le monde les sollicitaient et la gloire montait de plus belle.

Malgré le succès toujours plus grand et les idées plus que florissantes qu’avait Freddie

Photos pour "Queen en général"
F Meercury
pour l’avenir, Roger et Brayan ne pouvaient plus supporter que le groupe ne dispose pas d’un bassiste personnage clef de tout grand groupe de rock.

Sans en toucher mot à Freddie les deux amis se mirent à la recherche de la perle rare, le basiste qui saurait s’intégrer et donner le dernier élan dont le groupe pouvait avoir besoin.
C’est lors d’un mariage que John Deacon leur fut présenté, c’est à dater de ce jour que le groupe était au complet et eu le succès tant espéré et tant mérité.


Quelques uns de leurs titres les plus connus :
**************************************************

delilah ,Innuendo, save me, the hitman, bijou, ride th wild wind, one vision, barcelona, seven seas of rhye, impromptu, big spender, god save the queen, bicycle,tutti frutti,i wand to break free,under pressure, you dont fool me, Made in haven, in the beautiful day, We are the champions, friends will be friends, Let me live,
Mi life Has been Saved, Mother Love, A kind Of Magic, Breakthu, Radio GAGA, The Miracle, Hammer To Fall, Who Wants To Live Forever, I'M Going Slightly, IT's A Hard Live.........................

Bien entendus, je ne peux les placer tous tellement il y en a et tous sont parfaits, mais cela vous donne une petite idée des centaines de titres qu’ils ont sorti et j'ai volontairement mis ici des titres pas forcément bien connus de tous.

Pour ma part, le concert en Live que j’ai tout particulièrement apprécié, c’est le live in Wembley 1986.

C’est la que freddie a annoncé à tous ses fans qu’il allait nous quitter et ce live c’est passé dans la plus grande humilité et une magie tant désagréable qu’apaisante ressortait de l’atmosphère, bien sur, je n’y était pas personnellement, mais j’ai pu suivre la retranscription télévisée et je peux vous assurer que le concert c’est passé avec un pincement au cœur incompréhensible.


Les belligérants :
°0°0°0°0°0°0°0°

Brian Harold May
**************
Né le samedi 19 juillet 1947
Né d’un père Ingénieur et d’une mère nurse
Ses parents voyaient pour lui un avenir dans l’ingénieurerie

Et il fit ses études en conséquence.
Malgré cela et bien qu’il ne souhaitait pas peiner ses parents, il ne vivait que pour la musique.
Il travaillât quelques années Sur une thèse en ingénieurerie tout en passant un maximum de temps avec la musique

Ses parents lui avaient tout donné et lui prirent des leçons de piano, qu’il n’appréciait que très peu mais s’y afférait par respect envers ses parents.
Non pas qu’il n’aimait pas le piano, que du contraire mais les leçons un samedi lui coupaient tous ses week end et cela le faisait pester.

Chose étrange, il adorait plus la guitare que le piano.
Ayant des doigts en or, tout jeune déjà, Brian adorait monter et démonter les choses, tout ce qu’il trouvait y passait.

Et il savait y faire, parfois il prenait des vieux jouets cassés et les remontaient pour n’en faire qu’un parfois des plus spécial mais toujours très technique et d’une grande précision.

Si bien que lorsque Brian déclara à ses parents qu’il souhaitait jouer de la guitare, ceux si furent dépiter de devoir lui apprendre qu’ils n’avaient pas les moyens de lui en trouver une.
Qu’à cela ne tienne, il se renferma des heures entières dans l’atelier de son père et d’un vieux meuble en acajou se fit fort de se faire sa propre guitare personnalisée

C’est ainsi qu’est née l’unique ..."Red Special. Qui le suivi tout au long de sa carrière musicale.
Démarrant tout d’abord en copiant et modifiant le concept musicale de Buddy Holly mélangé de la façon très particulière de jouer de : Lonnie Donegan, il inventa la méthode BeMay que lui seul maîtrisait parfaitement

C’est en 1958 qu’il débutât sa carrière musicale par une première partie lors d’un concert de bienfaisance en jouant
Never Felt More Like Singing The Blues

Un seul titre mais déjà il fut très apprécié de si bien jouer avec son jeune age.
Il se consacra à ses études très professionnellement, mais n’oubliait jamais de prendre sa guitare quand il avait 5 minutes de temps libre.

Petite anecdote, Brian ne jouait pas de sa guitare avec un guide comme tous le monde, mais avec une pièce de 6 Pences qu’il trouvait plus appropriée à sa guitare faite main.
En 1964, avec quelques copains, il créa le groupe très futuriste ‘1984’


en 1968 le groupe se dispersait et Brian entra sporadiquement au sein du groupe SMILE


Roger Taylor
***********

Né le mardi 26 juillet 1949
D’un père inspecteur du conseil d’administration d’un grand nom du Marketing de l’époque et de mère au foyer, Roger avait une sœur Clare lus jeune que lui qu’il a toujours idolâtré.
Il a vécu son enfance dans les cornouilles dés la naissance de sa sœur.

Dés ses 8 ans, Roger formait son premier groupe musicale
The Bubblingover Boys ils ne jouaient que des morceaux facile avec un ukulélé et des clappement de mains, quelques accords de basse et deux amis s’essayant à la guitare sèche mais ce groupe existait et se voyait dans les kermesses et était pour le moins apprécié des habitants.

Aucun d’entre eux n’était vraiment doué et ils se dispersèrent très vite en fin 1959 pour tout dire.
Roger décida de s’inscrire à la choral de son école pour se donner le rythme, il s’acheta sa premier guitare acoustique en 1960 grâce aux économies qu’il faisait des dimanches qu’il recevait et des maigres cachets reçus du groupe.

Ne sachant plus se passer de musique et très attiré par les percutions, il se fit admettre en milieu d’année 1960 à la Truro School très prisée par les amoureux de la musique à l’époque

Et y fit des études assidues.
Pour s’entraîner, il chapardait les casseroles et les aiguilles à tricoter de sa mère et tapait comme un fou.

2tant un élève très convenable, son père lui fit la surprise de lui offrir une grosse caisse et un tam-tam pour noël 1961
En 1963, les anciens amis du premier groupe, reformèrent un second qui portait le nom de The cousins jack.

Roger n’utilisait bien sur plus son ukulélé mais bien une batterie qu’il avait formée avec la grosse caisse et le tam-tam de son noël 1961 et complétée par ses économies sur son argent de poche.


En 1965, suite au divorce de ses parents et à son déménagement forcé, il du quitter ses amis, mais se joint au groupe Johnny Quale and The Reaction" .

Il devin le leader du groupe lorsque le chanteur quitta celui-ci en fin de l’année 1965
En 1966 ils firent 1er du grand concours de rock des Cornouailles ce qui les lança dans le monde des pro.

Mais ils devaient changer de nom, ils se nommèrent the Reaction qui était un groupe tourné hippies et psychédélique
Très connus en Angleterre, ils feront quelques concert dont notamment les 1ères parties de Jimmy Hendrix et de bob Dylan

C’est en 1966 qu’il décida d’emménager dans le Londres tant prisé et qu’il quitta le groupe the réaction pour rejoindre le Groupe Smile


John Deacon
***********

Né le dimanche 19 août 1951
De père assureur à la norwish union
De mère chanteuse de cabaret miteux
Il avait une sœur nommée Julie née en 1956
Il reçu sa première guitare à l’age de 7 ans, bien entendu ce n’était qu’un jouet de plastique mais cela lui à changer sa vie littéralement.
Même sur une guitare de plastique, il avait un tallent incontestable et inné.

En 1960, John entraîné par son père, s’intéressa de très près à l’électronique.
Ce n’est qu’au début des années 60 qu’il découvrit sa grande passion pour la musique grâce aux Beatles

C’est à 11 ans alors qu’il était un élève modèle sans grandes histoires, qu’il décida de s’offrir sa première guitare acoustique et à en jouer assidûment

En 1965 il créa The Opposition, son premier groupe musicale qui faisait de la pop saoul.
Bien loin à l’époque du concept du groupe final où il pourra s’épanouir en apportant une vision nouvelle de la guitare basse.

Après des petits concert pas très reluisant, c’est en décembre 1965 que le groupe eu son premier vrai concert retransmis dans toute L’Angleterre, en faisant la première partie de The Rapid Raves

Groupe pop à la mode cette année la.
Jusqu’en fin 1966, le groupe était caserné dans Leicester et n’arrivait pas à s’en dépêtrer.

C’est en Janvier 1967, qu’il décida alors de s’offrir sa première vrai guitare basse et se lança dans des tocks shows solo ou il fut remarqué par un journal local, qui leur lui conseilla de s’intégrer à un groupe ne sachant pas que ses tocks shows ne servaient qu’à payer sa maigre pitence.

Le groupe par mesure de société, changea de nom pour devenir The New Opposition, nom pas très recherché mais qui eut un intérêt pour les médiats, en effet c’était l’époque ou l’on cherchait le sang neuf et rien que le nom en disait long.

En 1968 Michael young quitta le groupe pour créer le sien et l’hécatombe était annoncée.
En 1969 John décida lui aussi de quitter le groupe qui battait de l’aile.

Il décida de délaisser la musique pour reprendre ses études et ce n’est qu’en fin 1971 qu’il repris sa basse après avoir assisté à un concert des Queen en octobre de l’année avant et en ayant appris que le groupe ne disposait pas de bassiste, il s’arrangea pour se faire présenter par les membres du groupe qu’il rejoignit rapidement et ne le quitta jamais plus.


Freddie Mercury
*************

né le jeudi 5 septembre 1946 sous le nom de Farookh Bulsara.
Le seul non Anglais du groupe, il est né à Zanzibar, petite île sur la cote est Africaine.
De père fonctionnaire pour le gouvernement Britannique en place.

Sa mère faisait les marchés en vendant des fruits et des racines que sa famille cultivait
Vainqueur dés ses 1 an, d’un concours local du plus beau bébé, Freddie Mercury avait un avenir tout tracé mais était loin de s’en douter.
Il a eu une sœur née en 1952 du nom de Kashmira.

Ses parents n’étant pas très disponible, dés ses 5 ans il fut placé au collège de Zanzibar qui était tenu d’une main ferme par des sœurs missionnaires Britanniques.

En 1954 inscrit dans un pensionnat en plein cœur des indes
Son nom ne convenait pas à la notoriété de celui ci et ils décrétèrent qu’il se prénommerait désormais Freddie.


Freddie n’avait que très peu de contacte avec sa famille tant et si bien qu’il était souvent enfermé une année durant dans le pensionnat.
Il donnait un coup de main par ci, un peu de corvées par la, ce pensionnat n’avait que très peu de place réservées aux loisirs.

On peu dire qu’il fut élevé à la dure.
Pour se délasser un temps soit peu, il s’inscrivit au club sportif ou il prenait les meilleures places.
Élève très studieux, il reçu son premier trophée de grand sportif le ALL Rouder, décerné par la reine elle-même dés l’age de ses 12 ans.

Il pratiquait également des disciplines artistiques avec beaucoup d’effort et de grand art.
Ceci l’aidera bien plus tard, mais il ne le savait pas encore.

Il avait deux passions secrètes, la peinture et l’écriture, chacune de ses deux parties exercées avec un grand tallent.

La peinture ne lui servi jamais, mais l’écriture lui permis de créer pas moins des 99% des chansons du groupe qu’il montera bien plus tard.
Dans sa jeunesse, il eu maintes occasion d’écouter de la musique pour la plus part indienne mais aussi parfois quand il était invité par ses professeurs, de la musique Britannique pas vraiment d’époque.

C’est vers l’age de 15 ans qu’il prit conscience que la musique avait une grande importance pour lui.
Il pris des cours accélérés de piano à st Peter non loin de son pensionnat et obtint son diplôme dans les 4 ans. Avec le graduat 4° tant en théorie qu’en pratique.

Il entra alors dans la chorale de St Peter ou il pris la place de baryton.
Sa faculté de prendre tant la note basse que la note la plus haute sans devoir faire d’arrêt le fit remarquer par un maître de chant qui décida de l’aider.

Car il avait reconnu en lui la future star qu’il fut !
Il format le groupe The Hectics pour s’adonner à la musique lors des fêtes locales et aux mariages qui étaient toujours très somptueux.
Il revint alors dans la demeure familiale ou il trouva des domestiques plus qu’empressé, la vie bien que prospère ne lui convenait pas, il n’avait pas l’habitude d’être servi.

Il se sentait sur protégé et cela lui en coûtera lorsqu’il décidera de voler de ses propres ailes.
En 1962 il obtient haut la main le diplôme appelé O-level, cela correspond au diplôme universitaire le plus haut en Europe avec mention très bien

En 1962, il décida de quitter la demeure familiale pour retourner à zanzibar et y vivre du fruit de la peinture.
Mal lui en pris, car pour lui commentait la dure réalité de la vie.

En 1964, après la révolution de zanzibar déclarée république libre peu avant, pour leur sécurité toute la famille du quitter l’île et prendre l’avion pour le continent ou ils élurent domicile à Feltham dans le Middlesex après bien des déboires, ils commencèrent à revoir le bout du tunnel.

Fin 1964 Freddie repris ses cours pour enfin obtenir un A level en dessin artistique.
La vie étant dur, Freddie passait son temps libre et ses vacances à s’occuper dans des jobs d’été et petits boulots divers, l’été 1965 se passa dans un market en temps que magasinier.

Fin 1969 il obtint un diplôme d’illustration graphique après deux années de cours et commença à s’adonner à la musique en qualité de fan de Jimmy hendrix.
Il peignait sans relâche, de tête, des portraits de son idole absolu.

Ses moments perdu se passaient à imiter de plus en plus parfaitement Jimmy Hendrix aussi bien qu’au collège, un certain
Tim Staffell, créateur d’un certain Groupe ‘Smile’ se lia d’amitié avec lui et lui proposa de venir aux répétitions de son groupe.

C’est ainsi que Freddie commença sa carrière dans la chanson, en venant de temps à autres chanter avec le groupe pour des bœufs entres amis.
Un jour, Freddy c’est mis à écrire et proposa sans vraiment y croire un texte à Tim, Tim le lut, le fit entendre a ses comparses et cela devin le célèbre EARTH/STEP ON ME

Il était alors décidé à aller lus loin et acheta sa première guitare acoustique, les leçons, il se les donnait lui-même et trouvait par la même occasion, un rythme bien à lui.

En été 1969 Freddie entra au sein du groupe Ibex pour y faire des passages aléatoires très remarqués.
C’est la qu’il rencontra Roger et que cette amitié allait commencer

Roger lui proposa de tenir avec lui un stand dans kensignton parc pour lui permettre de se nourrir et pour alléger un peu Roger de tâches devenues trop lourde pour une seule personne.
Freddie écrivit les 99% des titres des Queen, il était très engagé, et avait décidé de se faire sa carrière solo tout en restant avec ses amis du groupe.

Il su marier les deux carrières avec majestueux et ni l’une ni l’autre n’en souffrait.

Freddie Mercury était très touché des plaisanterie très méchantes qu’il entendait sur le secteur homosexuel et lorsqu’il appris que la maladie l’avait lui aussi touché, il décida d’écrire Save Me, il savait que cette chanson toucherait du monde, que personne ne pourrait rester insensible à son appel.

Il passa des heures à l’écrire pour quelle soit parfaite et touche la ou ça fait mal.
Cette chanson il l’intitula SAVE ME sachant qu’elle aiderait bien des gens mais qu’il manquerait de temps pour qu’elle le sauve lui.

Tous les droits, titres, royalties et bénéfices engendrés par cette chanson, sont reversés intégralement à l’association AIDS STOP nothing to never qui s’occupe de redistribuer les fonds reçus aux centres mondiaux de recherche contre le sida.

C’était la seul exigence qu’il à imposé pour sortir cette chanson et ses amis ont acceptés tous sans mot dire.
C’est lors de la sortie de cette chanson sur scène qu’il nous a fait ses adieux et tous ses fans l’avaient compris.

Mon mot de la fin
°0°0°0°0°0°0°0°0°

Ils avaient de grandes idées en matière de musique, et, même si leur connaissance du show-business était sommaire, ils pensaient qu’ensemble, ils auraient assez d'esprit et d'intelligence pour se frayer un chemin dans ce métier, le passé nous as démontré qu’ils avaient raison et que l’obstination ouvre des portes.

Malheureusement Freddie Mercury nous a quitté trop tôt de cette maladie qui n’a pas de frontières et c’est un grand malheur pour le rock mais il nous a laissé ses œuvres qui n’ont pas fini de faire vibrer nos oreilles et nos coeurs.

Je voulais vous offrir un avis plus long et plus complet, mais j’ai eu peur de vous lacer et le but est de mieux vous les faire Connaître et peut être apprécier, non de vous faire fuir.

Le mot de la fin de Freddie Mercury fut d'écrire et de chanter "The show must go on" malheureusement, les Queen sans Freddie, ce n'est plus les Queen et les trois amis l'ont bien compris.

Par respect ils ont arrêté le Show, mais parfois nous reviennent avec freddie en images sur un grand écran et uniquement lors de manifestation à but humanitaire.

Freddie avait demandé que le jour de son départ soit un jour de joie et non un jour de peine, personne dans son entourage ne voulait fêter ce jour maudit et pour cause, comment être heureux de la disparition d’un tel homme ?

Seul Brian May pris sa ‘red spécial’ et se mit à jouer un solo unique de bohemian rapsody.
Ce fut tellement prenant qu’à la fin tout le monde se mit à applaudir en oubliant presque le lieu ou ils se trouvaient, pendant que les trois hommes n’avaient de cesse de pleurer….

Ainsi se décida que jamais plus, une nouvelle chanson ne sortirait sous le nom de Queen

Repose en paix Freddie tu nous as fais rêver et nous honoreront ta mémoire en nous repassant vos plus grands succès !

Et comme tu l'as si bien chanté, The show must go on

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
jacquesherve

jacquesherve

12.03.2010 23:35

Queen était unn excellent groupe avec le talent de Freddy Mercury. Merci de nous faire re-découvrir ce groupe de légende !

libellule37

libellule37

02.03.2005 22:41

Une note exceptionnelle, pour un avis exceptionnel pour un group exceptionnel

pouiou

pouiou

26.02.2005 05:01

Magnifique avis pour un groupe qui l'est tout autant ! @+

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


En lire davantage sur ce produit
"Queen en général" - avis par guy64 Queen : l'opéra Rock
  très intéressant
"Queen en général" - avis par Vorgar His life has been saved...
  très intéressant
"Queen en général" - avis par salinger GOD SAVE THE QUEEN
  très intéressant
"Queen en général" - avis par Justmaker Inside my heart is breaking, but Queen LIVES ON!!!
  très intéressant
"Queen en général" - avis par Samigina Couine donc!
  très intéressant
Evaluations d'avis
L'avis sur "Queen en général" a été lue 3044 fois et a été évaluée:

exceptionnel (56%) par:
  1. jacquesherve
  2. libellule37
  3. nataloch
et aussi par 105 autres membres

"très intéressant" (42%) par:
  1. Abigael
  2. nutella2005
  3. PsychoSexy
et aussi par 78 autres membres

"intéressant" (2%) par:
  1. Watashi_Ha_Sceptique
  2. Dyaus
  3. kyrillos
et aussi par un autre membre

"peu intéressant" (1%) par:
  1. leia-is-back

Comprendre l'évaluation de cet avis.