Roche Roaccutane

Avis sur

Roche Roaccutane

Evaluation générale (34): Evaluation totale Roche Roaccutane

 

Tous les avis sur Roche Roaccutane

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Une petite cure de jouvence????

4  02.03.2005

Avantages:
Plus de boutons !  !  !

Inconvénients:
Des effets secondaires très gênants pour certains .  .  .

Recommandable: Oui 

snoopy067

Plus à mon sujet:

Membre depuis:05.08.2003

Avis:61

Lecteurs satisfaits:24

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 13 membres de Ciao en moyenne: très intéressant


Bonjours à tous,

Après trois ans de cure aux antibiotiques, crème, lotion et tout le bazar possible et imaginable pour tenter de faire réduire mon acné sans aucun succès, un ami me parle d’un médicament qui fonctionne incroyablement bien et qui s’appelle le ROACCUTANE. Le médicament serait simple d’utilisation, une simple pilule à prendre une, deux ou trois fois par jour. Je me renseigne sur le médicament, après que les médecins évitent de le prescrire à la légère, je vois qu’on ne le prescrit qu’en cas d’acné sévère (la mienne ne l’est pas vraiment) ou en cas d’acné ayant résistée à un traitement antibiotique de plus de quatre mois (du coup le sourire reviens, quatre mois, bande de petits joueurs, ça fait trois ans que je me tape toutes les pilules qui existent sur le marché !!!). Je décide donc d’aller chez mon généraliste afin de voir s’il est d’accord de me le prescrire.

Connaissant ma peur phobique des aiguilles, il essaye d’abord de m’en dissuader, mais ayant pris des renseignements, je savais qu’il fallait faire des prises de sang régulièrement avec le ROACCUTANE, je lui dit alors que j’étais prêt à les faire, et à partir de ce moment plus de problème pour lui. Il me fait donc une première prise de sang avant traitement pour savoir si je peux le commencer le traitement. En effet, il faut savoir que la prise de ROACCUTANE est déconseillée en cas de diabète, d’excès de vitamine A dans le sang, d’excès de lipide (graisse) dans le sang, et notamment de triglycéride ou d’insuffisance rénale ou hépatique. D’autres prises de sang sont par la suite nécessaire, car le ROACCUTANE influe justement sur certaines composantes du sang, comme les triglycérides par exemple. Chez moi, le premier mois, ce sont les éosinophiles qui ont décuplés en nombre… Mais les effets sont différents chez chaque personne, je ne pourrais donc tous vous les détailler.

Je disais donc qu’une prise de sang était nécessaire régulièrement. En théorie il faut en faire une avant la prise du traitement, puis une trois semaine après le début du traitement, puis une encore un mois après cette deuxième prise de sang. Ensuite, il est recommandé d’en faire une à peu près tous les deux mois pour s’assurer que le médicament ne provoque pas d’effets néfastes tardifs sur votre organisme. Mais bon, cela reste de la théorie, moi, par exemple, j’ai quelques petits problèmes au niveau du cœur, mon médecin veut donc que je fasse une prise de sang chaque mois (moi qui avais horreur de ça, je suis vernis !), et cela depuis le mois de septembre. Donc si vous êtes quelqu’un d’un peu fragile au niveau de la santé, vous serez certainement obligé d’en faire une tous les mois, et notamment si vous ou votre entourage proche avez des antécédents diabétique, d’hypervitaminose A (teneur excessive en vitamine A dans le sang), cardiaque ou d’insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque. Par ailleurs ces mesdames seront encore davantage surveillées que les garçons.

En effet, le ROACCUTANE provoque de grave malformation pour votre enfant si vous le prenez durant une grossesse. Tout d’abord des malformation physique (agrandissement du crâne, déformation du visage, malformation cardiaque, cérébrale…) et peut également entraîner de graves retard mentaux. C’est pourquoi les femmes, avant de commencer le ROACCUTANE devront prendre la pilule pendant un mois avant, puis pendant toute la durée du traitement, et encore un mois après l’avoir arrêté. Par ailleurs, il me semble que certains médecins leur font même signer un papier avec lequel la patiente s’engage à ne pas avoir d’enfant et à se faire avorter en cas de grossesses durant le traitement. Mais bon, sans parler de toute ces formalités, je pense qu’il s’agit là d’une question de bon sens, lorsque l’on sait qu’il y a de grave risque pour l’enfant à avoir on attend un moment avant d’avoir une grossesse, avec tous les moyens de contraception qui existent de nos jours, c’est pas bien compliquer… Et puis à quoi bon accoucher d’un enfant qui ne pourra pas être indépendant, qui souffrira et qui sera de toute façon voué à une mort précoce ? Personnellement je n’en vois pas l’intérêt, alors soit on arrête le ROACCUTANE pour avoir un enfant, soit on attend la fin du traitement pour cela. Les hommes peuvent en revanche procréer en même temps qu’ils sont sous traitement, car chez eux cela n’a aucun effet.

Parlons maintenant du mode d’action de ce médicament. Pour cela, il faut tout d’abord comprendre par quel mécanisme l’acné se forme. La peau est constituée de million de petit trou que l’on appelle pores. A l’intérieur de ces pores, pousse les poils auxquels sont attachées des glandes sébacées qui produisent le sébum qui est à l’origine de la peau grasse. L’ensemble pores, poil et glande s’appelle le follicule pilo-sébacé. Pour des raisons diverses, tels que les bouleversements hormonaux au cours de l’adolescence, le pore peut se boucher. A ce moment, dans les cas les plus bénins, il se forme des points noirs notamment autour du nez ; dans les cas plus « graves », il se forme un bouton. En effet, dans le pore bouché, les bactérie peuvent proliférées et ne sont plus évacuer par le sébum, et le bouton est causé par réaction immunitaire. De plus, même si le pore est bouché, la glande pilo-sébacée, elle, continue de produire du sébum, qui s’accumule alors, et c’est cela qui forme le blanc à l’intérieur des boutons.

Bon trêve d’exposé médical, là n’est pas le sujet, revenons à notre ROACCUTANE et notamment de son principe actif : l’isotrétinoïne et de son mode d’action. Cette molécule agit justement sur la glande pilo-sébacée en limitant au maximum sa production de sébum. L’isotrétinoïne agit aussi sur le mécanisme d’obstruction du pore et sur le développement bactérien afin de limiter l’inflammation, et donc les boutons et les points noirs.

Bien évidemment, cela entraîne certains effets secondaires, et il y en a beaucoup. Et comme l’isotrétinoïne agit sur toutes les glandes pilo-sébacées du corps, ces effets secondaires ne se limitent pas au visage. Tout d’abord vous constaterez une importante sécheresse cutanée, mais bon, jusque là c’est à peu près normal, puisque le ROACCUTANE est justement fait pour éviter la production de sébum. Ce qui peut être gênant se seront surtout les gerçures, pour les contrer vous pourrez utiliser du stick pour les lèvres (LABELLO, NEUTROGENA…), mais vous pourrez en prévoir une quantité industrielle, croyez en mon expérience. Ces sécheresse cutanées seront susceptibles de s’étendre à tout le corps, et notamment au niveau des muqueuses, comme la gorge, le nez, les yeux, le vagin chez les filles, le gland chez les garçons. Ces effets pourront à leur tour engendrés des effet secondaires (tertiaires ?!?) comme des saignement de nez sans raison apparente, des trouble auditifs, oculaires et une intolérance aux lentilles de contact. D’ailleurs votre médecin vous demandera certainement de troquer vos lentilles contre des lunettes pendant le traitement. La sécheresse cutanée pourra également entraîner un affinement des cheveux, ainsi qu’une perte capillaire qui peut parfois être importante (mais réversible une fois le traitement terminé).

Par ailleurs le traitement au ROACCUTANE peut entraîner dans un premier temps une aggravation de l’acné, mais qui se réduit au bout de quelques semaines. Le dessèchement de la peau aussi entraîner des démangeaisons pour les peaux les plus fragiles, pour ma part, je fais des plaques à la sortie de la douche, mais vous pouvez éviter cela en appliquant de la crème hydratante (nivéa, neutrogéna, dexeril…) sur les endroits les plus sensibles. On pourra également constater une augmentation de la pigmentation de la peau, et surtout au niveau du visage, dans mon cas cela s’est traduit par des rougeurs au moindre coup de chaleur. Une augmentation de la pilosité pourra également être observée (barbe, moustache…). Vos ongles pourront également être touchés par ces effets secondaires puisque leur forme ou leur structure pourra être altérer pendant toute la durée du traitement. Chez moi, ils sont devenu plus fins, et plus cassant, donc rien de bien dramatique.

D’autres effets beaucoup plus rares sont également mentionnés dans la notice du médicament. Comme des cas de fragilité cutanée importante, avec parfois des décollement de la peau. On pourra également observer des trouble respiratoire, des aggravation d’asthme, des maladies pulmonaires, des troubles de la glycémie, de l’arthrite, des tendinites, des douleur musculaires ou articulaire. De temps à autres des troubles neuro-psychiques ont aussi été remarqué, avec des troubles du comportement, des dépressions ou des tentatives de suicide, hé oui, en plus de dessécher la peau, le ROACCUTANE vous dessèche aussi le cerveau (ça le fait comme slogan publicitaire, non ?). Mais ne vous alarmez pas tout de suite, ce sont là de rares cas qui ont été observés, et ça n’arrive pas à tout le monde. Bien évidemment, si vous souffrez déjà d’asthme, d’arthrite, de diabète, de troubles psychologiques ou de l’une des maladies mentionnées ci-dessus, votre médecin risquera d’hésiter avant de vous prescrire le traitement, et pourra même refuser de le faire, à cause d’un risque d’aggravation de vos symptôme.

Bon, vous remarquerez que j’ai pris pas mal de temps à vous décrire les effets secondaires, et c’est parce qu’ils sont nombreux et parfois important. Bien évidemment si vous suivez un traitement au ROACCUTANE vous ne subirez pas tous les effets secondaires, mais il faut que vous soyez informer de tout ce qui peut vous arriver. Pour ma part, en début de traitement, j’ai surtout constaté des nausées qui ont disparues au bout de deux mois. Par ailleurs je suis très fatigué, et je transpire beaucoup, cela est aussi, selon mon médecin, dû au médicament. Mes analyses sang ont aussi été perturbées, mais ça s’est le cas de tous ceux qui suivent le traitement, c’est pourquoi les dons de sang vous seront interdits durant le traitement. Enfin, pour terminer avec les effets secondaires, la photosensibilité est également augmentée avec le ROACCUTANE, c'est-à-dire la sensibilité au soleil. Donc tant que vous prenez de l’isotrétinoïne, pas d’après-midi bronzette ou de séance d’UV…

Parlons maintenant des interactions médicamenteuses avec l’isotrétinoïne et des contre-indications qui s’y réfèrent. Tout d’abord vous ne devez pas prendre de ROACCUTANE si vous êtes allergique à l’isotrétinoïne (logique non ?). L’huile de soja entre aussi dans la composition du médicament, donc si vous y êtes allergique vous ne pourrez pas suivre de traitement. Par ailleurs le ROACCUTANE contenant un dérivé de vitamine A, vous ne devez pas prendre d’autre traitement contenant de la vitamine A sous risque d’hypervitaminose A (excès de vitamine A dans le sang) qui s’avère être toxique. Vous ne devez pas non plus prendre ce médicament si vous êtes atteint d’hyperlipidémie (teneur excessive de lipide (graisse) dans le sang, et notamment de triglycérides). Par ailleurs si vous êtes enceinte, ou si vous allaitez votre médecin ne vous prescrira pas le médicament pour des raisons évidentes dont nous avons déjà parler tout à l’heure. Enfin, lorsque vous êtes sous ROACCUTANE, vous ne devez normalement pas prendre de médicament appartenant à la famille des tétracyclines (antibiotiques utilisés notamment contre l’acné), cela parce que chacun des deux médicaments augmente légèrement la pression intracrânienne, et chez certaines personnes plus que chez d’autres, ce qui peut provoqué des lésions au niveau de l’encéphale. Néanmoins, certains médecins vous en prescriront quand même, notamment si, comme moi, vous étiez sous tétracycline pendant plusieurs années, vous ne courrez normalement aucun risque si durant toutes ces années vous n’avez fait aucune réaction. Personnellement en plus du ROACCUTANE je suis également sous doxycycline.

Enfin, pendant le traitement, vous serez certainement contraint de modifier quelques une de vos habitudes. Par exemple au niveau des cosmétiques que vous utilisez et notamment la cire, dans le cas des épilations, qui doit absolument être évitée. Si votre sensibilité cutanée est beaucoup accrue durant le traitement, vous devrez certainement changer votre déodorant, et vos savons. Personnellement j’ai choisit la marque DOVE sur les conseil de mon généraliste. Par ailleurs pendant que vous serez sous ROACCUTANE, évitez à tout prix de vous claquer vos boutons. Je sais qu’on vous à rabâcher ça pendant des années et des années, mais là croyez en un acnéique, le ROACCUTANE crée un disfonctionnement au niveau du mécanisme de la cicatrisation. Pour être clair, déjà quand vous vous claquez un bouton, au lieu de cicatriser en trois jours comme auparavant, ça mettra une semaine, et parfois même beaucoup plus, et en plus ça risque de vous laisser des marque, et pas des petites !!!

Pour finir, il faut savoir qu’il existe des génériques au ROACCUTANE qui s’appellent soit PROCUTA soit CURACNE. Le médicament est remboursé à hauteur de 65% par la sécurité sociale sous le régime générale. Bon je dois vous avouer qu’au niveau des remboursements je ne m’y connais pas trop bien, mais le médicament est dit agréé au collectivité locale. Je ne sais pas trop ce que cela veut dire, mais pour être plus clair, quand je vais à la pharmacie je ne paye que quelque centime (plus ou moins 80 cents) alors qu’une boîte coûte environ 18€, et que j’ai le droit à trois boîtes, donc pour moi c’est remboursé à bien plus que 65%, mais bon, il faut savoir que j’habite en Alsace et qu’on est des privilégié au niveau des remboursements de la sécurité sociale, pour les autres régions je ne sais pas trop comment cela se passe.

Bref, voilà qui en est fini pour la description du médicament, mais vous devez certainement vous poser quelques questions :

Est-ce que cela fonctionne vraiment ?

Oui le ROACCUTANE fonctionne vraiment, et vraiment bien. Dans mon cas ça a mis un peu de temps : un mois a peu près pour ne plus avoir la peau grasse, puis quatre bons mois pour voir les bouton disparaître complètement. Mais maintenant je suis tranquille, un bouton qui sort de temps à autre mais par rapport à avant c’est le jour et la nuit, j’ai presque retrouvé ma peau de bébé (presque !!!).

Est-ce définitif ?

C’est difficile à dire. En fait ça dépend des cas. Pour ma part je suis encore sous traitement, mais certains de mes amis qui l’ont également été n’ont plus aucun bouton maintenant qu’ils ont arrêté, alors que d’autres ont rechuté. Cela dépend en fait de l’individu, des doses qu’il a pris, de la durée du traitement, de l’âge…. Mais de manière général, on va dire que le médicament est efficace dans 60% des cas, qu’on observe une rechute très légère dans 25% des cas, et que dans les 15% derniers, le ROACCUTANE s’avérera inefficace.

Et les effets secondaires ?

Là aussi c’est difficile à dire, cela dépend de chacun. Personnellement ma peau à sécher mais pas outre mesure, et cela n’est pas gênant. Je me sens néanmoins plus fatigué qu’auparavant, et je sue également davantage. Par ailleurs, j’ai pu observé quelques saignement de nez, des rougeurs au niveau du visage et des plaque à la sortie du bain. Mais bon, d’après mon médecin je suis l’un de ses patients qui réagis le mieux au traitement, dans d’autre cas les effets secondaires sont beaucoup plus importants. Je vous invite d’ailleurs vivement à lire d’autre avis sur le sujet sur ciao qui présenteront les effets secondaires que chacun a vécu. Et le plus simple sera simplement d’essayer le traitement et de l’arrêter si vous le trouvez trop contraignant.

Voilà, voilà, j’espère que j’ai répondu à toutes vos questions, en tout cas si vous en avez d’autres n’hésitez pas. Sachez simplement que ce médicament m’a plus que largement convaincu.

Snoopy067@aol.com, merci pour votre lecture, et à bientôt sur ciao…


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
TIF13

TIF13

07.11.2008 20:10

très bon avis

imelia

imelia

04.01.2007 19:20

Est-ce que c'est remboursé par la séc soc??

whoppinie

whoppinie

10.11.2006 12:37

Le dermato me l'a perscrit, mais ... il ne m'a pas dit tout ça ! Du coup j'ai un peu peur et je me demande si je ne ferais pas mieux de le rapeller pour lui dire que je prefererais prendre des antibiotiques ... Merci pour cet avis !

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Roche Roaccutane a été lue 13539 fois et a été évaluée:

exceptionnel (31%) par:
  1. whoppinie
  2. bisoo
  3. butterfly685
et aussi par 5 autres membres

"très intéressant" (69%) par:
  1. TIF13
  2. AlproSoja
  3. dared
et aussi par 15 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité