SFR

Avis sur

SFR

Evaluation générale (855): Evaluation totale SFR

 

Tous les avis sur SFR

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Une lettre au directeur commercial de SFR

1  13.08.2001 (30.08.2001)

Avantages:
Bonne couverture réseau

Inconvénients:
Si un grain de sable se glisse dans la machine  .  .  .  bonjour les dégâts  !

Recommandable: Non 

Lubowa

Plus à mon sujet:

Membre depuis:16.03.2001

Avis:197

Lecteurs satisfaits:91

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 30 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

30.08.01
Ils ont cédé ! Une chargée de relations commerciales m'a répondu : j'ai fait opposition et envoyé un autre chèque (c'était si simple). Comme quoi, écrire au dirlo en reco AR, ça marche !
Ceci dit, pas un mot d'excuse, et bien sûr pas la moindre proposition de dédommagement pour les ennuis subis.
Bravo SFR, et merci encore.
Débarrassée d'eux en octobre, je ne risque pas d'y revenir, ni de leur faire de la pub ...

*****************************************


On voit en ce moment des pubs pour l'option monde SFR avec un beau tapis rouge.
Et SFR nous dit que si nous parrainons des amis, nous gagnerons des cadeaux.
Plutôt qu'un long discours, je vous retranscris textuellement le courrier que j'ai été contrainte de rédiger ce soir à leur directeur commercial. J'ai résilié mon abonnement - le tapis rouge, ça n'a pas trop marché. Quant au parrainage, qu'ils ne comptent pas sur moi !

S.F.R. - CEGETEL
Monsieur le Directeur Commercial
Tour Sequoïa
1, place Carpaux
92915 LA DEFENSE CEDEX


Recommandé AR
Objet : Demande d’arrêt de conflit stupide

Plaisir, le 13 août 2001


Monsieur,

Fidèle cliente du 7 de Cegetel et de S.F.R. depuis plusieurs années, il m’arrive actuellement une fâcheuse mésaventure avec votre société.
En effet, je suis en butte depuis maintenant plusieurs mois à des procédés extrêmement agressifs de la part de S.F.R., ceci sans avoir rien fait qui, à mon sens, justifie qu’on me traite pareillement.
N’ayant pour l’instant pas réussi à régler le problème avec vos services, je viens donc vous l’exposer, en espérant qu’il sera en votre pouvoir de porter remède à une situation qui paraît, hélas, sérieusement bloquée.

Je vous décris les faits.
* La facture SFR d’avril 2001 ne m’est pas parvenue. Je ne sais si vos services l’ont égarée, ou si c’est la Poste, ou si je l’ai jetée par erreur avec les prospectus dont ma boîte est encombrée … Je n’incrimine personne, le fait en soi n’est pas bien grave.

* Quelques semaines plus tard, je reçois une lettre de relance. J’appelle donc SFR, et dis à la commerciale : « Je vais vous régler, mais vous demande de bien vouloir m’envoyer un duplicata ». Ce qu’elle fait.

* Le duplicata arrivant en même temps que la facture de mois de mai – à deux jours près – je décide de régler les deux factures en même temps. Je rédige donc un chèque de 810,95 francs, j’y joins les deux talons correspondant aux deux factures, et poste le tout début juin. Je vous précise le numéro du chèque : 6054086, tiré sur la BP ROP.

* Courant juin, la ligne de mon portable est coupée sans avis préalable. N’ayant rien à me reprocher, j’appelle SFR depuis un poste fixe pour demander des explications. Réponse : « Vous n’avez pas réglé les factures d’avril et de mai, nous avons coupé la ligne ». J’assure que j’ai payé, la ligne est rétablie.

* Début juillet, nouvelle coupure. Je vis celle-ci beaucoup plus mal, car ma grand-mère, très âgée, vient de se faire opérer d’un cancer de l’estomac ; de nombreux membres de ma famille m’appellent pour prendre des nouvelles, il m’arrive fréquemment d’utiliser mon portable au bureau pour appeler ma tante qui s’occupe d’elle. J’appelle à nouveau SFR, j’obtiens la même réponse. Cette fois-ci je me justifie, donne le numéro du chèque, etc.
- Il semblerait que ce chèque soit perdu. Comment puis-je être sûre que vous ne l’encaisserez pas si je vous en fais un deuxième ? demandé-je à la commerciale.
- Si nous le retrouvons, nous encaisserons les deux et vous débiterons progressivement du montant de l’avoir.
Le procédé ne me plaît guère, vous l’imaginez. Impossible pourtant de sortir de là : il semble que SFR ne puisse garantir aucune sécurité quant à ce chèque perdu lui aussi, cette fois-ci par vos services. De mon côté, je me demande ce que je dois faire : opposition ? - Mais si on le retrouve ? En rédiger un autre ? – Mais si SFR encaisse bien les deux ? Nous convenons avec le commercial
d’ attendre un peu pour voir si le chèque réapparaît. Et la ligne est rétablie.

* Tous ces ennuis m’ayant été faits à un moment où je suis très inquiète, et où j’ai plus que jamais besoin du portable afin de pouvoir être jointe n’importe quand, je décide de résilier mon abonnement. Vous trouverez d’ailleurs ci-joint copie de l’accusé de réception du courrier de résiliation adressé à Jaunay Clan, et reçu le 17 juillet.
Je prends tout de même, pour ces derniers mois, l’option monde : en effet je pars en Grèce trois semaines, et souhaite comme toujours avoir des nouvelles de ma grand-mère, qui à 83 ans a survécu à l’ablation des trois quarts de l’estomac et se trouve en maison de repos.

* D’autres coups de fil de SFR précèdent mon départ en vacances, de plus en plus agressifs. On me redemande pourquoi je n’ai pas payé. Je me justifie à nouveau. Et quand je demande à mon tour où est passé mon chèque, et si je peux avoir la certitude qu’il ne sera pas encaissé avant d’en refaire un autre, on m’envoie promener. On me fait comprendre que tout ceci est de ma faute. On commence à me menacer du contentieux. Me sentant dans mon droit, je ne cède pas.

* Fin juillet, coup de fil en Grèce sur mon portable … de SFR. Cette fois-ci, la commerciale à laquelle j’ai affaire est franchement odieuse.
- Comment comptez-vous payer dans les prochains jours ? Parce que votre dossier va être envoyé au service contentieux.
Je réponds que je suis au fin fond de la Grèce, sans autre moyen de paiement que ma visa et des drachmes en liquide, et que je ne pourrai pas traiter ce problème avant mon retour. Et aussi que ça commence à bien faire, que j’ai payé et que j’aimerais bien, soit une solution constructive, soit qu’on me lâche un peu. La petite dame monte le ton, m’engueule, à tel point que je finis par lui raccrocher au nez. Elle rappelle ! Nouvelle engueulade – je n’aime pas qu’on m’engueule quand je n’ai rien fait de mal … Qu’auriez-vous pensé à ma place ? Charmante et arrangeante comme elle l’a été, elle refuse de me donner son nom, ce qui prouve qu’elle a bien conscience d’avoir passé les bornes. Dommage : je me serais fait une joie de vous indiquer une commerciale si plaisante, et qui fait tant pour l’image de marque de votre société.
Deux jours plus tard, la ligne est coupée. Il ne me reste plus qu’à acheter des « tilékartes » et à appeler la France depuis une cabine : j’ai payé l’option monde pour rien.

* Retour en France : une lettre du service contentieux m’attend, ainsi que la facture de juillet. Ayant utilisé mon portable en juillet (au moins la plus grande partie du mois), je paie la facture. Et je rappelle SFR depuis un poste fixe pour avoir les coordonnées du siège social et vous écrire. Le dialogue de sourds et les engueulades gratuites ont assez duré à mon goût.

* Coup de chance : pour la première fois, je tombe sur un commercial digne de ce nom, gentil, compréhensif, qui me donne quelques tuyaux sur ce qu’il pense être la conduite à suivre. C’est bien la première fois depuis le début de l’affaire que j’ai en ligne quelqu’un de correct.
Triste détail : il m’apprend au passage n’avoir pas trace de mon courrier de résiliation. Heureusement que je l’ai envoyé en recommandé AR et que l’accusé m’est revenu signé. Encore une contrariété. Au point où j’en suis, remarquez … Mais je serais tout de même contente si vous pouviez en prendre note, car quelque soit la suite, je ne souhaite plus rester chez SFR, vous l’avez compris.
Chez Cegetel, heureusement, pour l’instant tout va bien !

Voilà, vous savez tout !
Le portable est rangé quelque part, inutile. Pour l’instant, je n’en ai pas trop besoin et c’est moindre mal. Mais en septembre, avec la rentrée scolaire, il faudrait bien que la ligne soit rétablie, ne serait-ce que pour le coup de fil du soir à ma fille, quand je vérifie qu’elle est rentrée de l’école sans encombres.

Vous voyez que vous n’avez pas affaire à une voleuse, mais simplement à une dame qui travaille, à une maman qui s’occupe de ses enfants, à un membre d’une famille soucieuse des siens, à une personne qui paie ses traites, ses impôts … et ses factures de portable – quand elle les reçoit.

Pensez-vous que ce problème qui me vaut tant de rebuffades depuis trois mois ait une solution ?
Croyez-vous vraiment qu’il mérite que nous nous déplacions au Tribunal de Commerce, alors que je suis de bonne foi ?
Puis-je faire opposition au chèque afin de pouvoir vous en envoyer un autre l’esprit tranquille ? Cette idée vous conviendrait-elle ?
Ou préférez-vous me répondre pour m’indiquer ce qu’il conviendrait de faire sans que ni vous ni moi ne soyons lésés ?

Enfin, j’aimerais vous demander si vous trouvez normal que vos commerciaux, dans leur grande majorité, m’aient traitée avec dédain, donné des fins de non-recevoir, envoyée promenée, engueulée ?
N’ont-ils pas des formations professionnelles pour apprendre à traiter les différents soucis des clients de façon positive et constructive ?
Quelle opinion puis-je avoir de votre entreprise dans ces conditions, et comment pensez-vous que j’aie envie d’en parler ? Et si vous multipliez mon cas par trois cent, puis mille, puis cinq mille, imaginez-vous le manque à gagner à la fin de l’année ?

J’espère vous lire bientôt.
J’espère aussi de votre part une proposition pour régler ce conflit – puisque c’est bien ainsi que SFR semble considérer cette malheureuse histoire, cette souris transformée en montagne.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.


Karin LUBOWA


Suite au prochain numéro, je vous dirai comment ça s'est terminé.
Instructif, non ?
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
Misstere

Misstere

28.04.2006 19:29

Excellent, dommage que ca se soit mal passé pour toi, j'ai rédigé un avis également bien corsé, je t'invite à passer le lire :-)

christoph9

christoph9

11.12.2002 21:24

J'eviterai SFR mais le problème est que les trois opérateurs profitent de la ruée vers les portables en négligeant le service qui est la source de la fidélité. Si tu lies mon avis sur Bouygues tu verras qu'ils ne sont pas mieux.

revenant

revenant

02.06.2002 11:57

Avis intéressant mais un peu hors sujet: Il ne fait pas référence aux services SFR mais reproduit simplement un courrier suite à un contentieux (certes très embarassant).

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur SFR a été lue 15472 fois et a été évaluée:

exceptionnel (2%) par:
  1. Misstere

"très intéressant" (89%) par:
  1. villeroy34
  2. skerouredan
  3. tatjana
et aussi par 56 autres membres

"intéressant" (9%) par:
  1. artemis-athena
  2. crocro37
  3. lecochonou
et aussi par 3 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec SFR
publicité