Sega Megadrive

Avis sur

Sega Megadrive

Evaluation générale (28): Evaluation totale Sega Megadrive

 

Tous les avis sur Sega Megadrive

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Sega, c'était plus fort que toi...

5  03.11.2003 (17.11.2003)

Avantages:
Prix, jeux nombreux (dont plein de grande qualité), fiabilité

Inconvénients:
manettes pas aussi solide qu'on ne le voudrait (elles souffrent, sur le  - très -  long terme)

Recommandable: Oui 

mesrouilles

Plus à mon sujet:

Membre depuis:24.04.2003

Avis:45

Lecteurs satisfaits:3

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 5 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Bref rappel historique :
------------------------

Nintendo, qui était le seul à miser sur les consoles de jeux après le crack informatique de 83, avait a la fin des années 80 une confortable avance. Les accords d'exclusivités avec les éditeurs aidant, la concurrence (Sega en tête, Atari était déjà à l'Ouest) se partageait les miettes de ce marché juteux. Du coup, le roi se reposait sur ses lauriers : le projet 16 bits était assez avancé, mais tant que la NES marchait, inutile de se presser...

Sega en a profité pour frapper un grand coup, en sortant la Megadrive, avec des campagnes publicitaires tapageuses... et les USA l'ont de suite adoptée. Une grande carrière s'annonce !


----------------------


A sa sortie, c'était un monstre. LA 16 bits (L'intellivision de Mattel en était une dès le début des années 80, mais bon c'était pour la gloire). Celle qui donnait accès aux jeux d'arcade chez soi, et ça n'était pas rien (d'autant plus que Sega est très implanté dans ce domaine)... cerise sur le gâteau, elle contient également un processeur Z80 de Master System pour assurer (entre autres) la rétro-compatibilité avec ses jeux (avec un adaptateur tout de même, c'est dommage).


Mais Nintendo a mis a profit son retard, en dotant la Snes de coprocesseurs efficaces, la rendant ainsi un peu plus performante. La Mégadrive a une moins bonne résolution graphique, affiche moins de couleurs et ne sait pas faire seule les zoom et rotation.

L'expérience des développeurs sur mégadrive aidant, les deux ludothèques se valent. Les jeux Md sont en règle générale plus rapides et fluides, mais ceux de Snes ont des graphismes plus fin et un meilleur son (quoique trop ronflant à mon goût), qui se sent principalement quand il y a des voix digitalisées (sur Md elles sont loupées). Il y a bien évidemment des exceptions...


Les manettes sont agréables à l'usage, mais souffrent avec les années... Les boutons finissent par mal répondre, alors il vaut mieux en avoir de coté !


La où Sega s'est planté, c'est en voulant avancer trop vite pour toujours paraître innovants (ou pour compenser le retard sur la Snes, ce qui n'étais pas indispensable vu l'efficacité que certaines équipe de développeurs ^^): ils ont lancé deux Add-on pas vraiment nécessaires, qui se sont avérés désastreux pour la réputation de la marque :

- Le mega-Cd, donnant accès aux jeux sur CD (nooooon ? ^^) et apportant un processeur supplémentaire (tournant encore plus vite : 12 Mhz au lieu de 8, a comparer aux 4-5 de la Snes). En conséquence, la guerre du son tournait en faveur de Sega, mais pas la guerre des graphismes : la bête incluait les fonctions de zoom/rotations qui manquaient à la mégadrive, mais pas d'évolution de la résolution graphique ni le nombre de couleurs affichables. Ca n'empêche pas d'avoir des jeux de toute beauté, mais ça oblige les programmeurs à se battre... et puis les vidéos des jeux CD sont vraiment médiocres à cause de ça.
Assez peu de jeux ont exploité a fond ces capacités, donc il n'a pas laissé une bonne impression. Pourtant, la puissance était là...


- Le 32x : Cet accessoire est une bourde américaine. En effet, Sega Japon travaillait sur la future Saturn, alors que Sega America voulait relancer la mégadrive, toujours très populaire aux states. Comment la relancer ? en augmentant sa puissance et en améliorant (enfin !) ses graphismes. Ils ont donc pris un processeur hitachi 32 bits (le même que la Saturn, sauf que celle-ci en aura deux) et l'ont foutu avec d'autres dans un boitier se branchant dans le port cartouche de la mégadrive.
Problème, la branche japonaise n'en voulait pas, donc quand les américains ont décidé de le lancer quand même (les deux branches sont quasiment indépendantes) cet add-on n'a pas été soutenu. Il a coulé en quelques mois, laissant sur le carreau ses acheteurs avec très peu de jeux...

Ces erreurs n'ont pas empêché la mégadrive "standard" de faire une belle carrière, pleine de bons jeux... et de petites soeurs :


- La mégadrive 2, recarossée (plus petite). Elle y a laissé sa prise casque et le bouton de volume correspondant (C'est pas la première fois qu'ils font ça : la Master System 2 avait perdu le port carte de la première).

- Le multimega, incluant mégadrive et méga-cd dans une sorte de balladeur CD. Il fait d'ailleurs discman, mais bouffe les piles a vitesse grand V. De toute façon il est rare, alors faut pas trop faire le con avec ^^

- Le mega-Pc d'Amstrad (un ordi 386 croisé avec une megadrive).

- Le Teradrive (un 286 IBM avec une mégadrive, qui permet de faire du développement. C'est une bête rarissime, dont je viens de découvrir l'existence).

- Les Wondermega Victor et X'eye JVC (des combinés mégadrive/mega-cd de taille "normale", contrairement au multimega). Une des deux (je sais plus laquelle) n'a pas l'air d'avoir de port manette, mais un récepteur infrarouge... et si vous vouliez une deuxième manette, fallait donc la brancher sur la première (comme pour une 3DO).

- La Genesis 3 : une mégadrive encore plus petite -elle tient dans la main-, fabriquée sous licence exclusivement pour les USA en 97-98. Elle n'a plus le port pour le mega-Cd, vu qu'il n'existait déjà plus. Elle a également perdu son Z80 donc on ne peut utiliser ni l'adaptateur Master System, ni 32X, ni Virtua Racing (un jeu de F1 issu de l'arcade et doté de puces supplémentaires, comme Starwing, et qui apparament se sert donc aussi du Z80 pour booster la console).


- La Nomad (américaine également : une mégadrive portable !).

- Le Mega-Jet (une sorte de portable sans écran, donc transportable mais à brancher à une télé, réalisé pour les compagnies aériennes).

- Un poste radioCD Aiwa faisant aussi office de mégadrive et méga-cd (le CSD-GM1).

inutile de dire que toutes ces variantes ont dû également peser un peu sur les finances du groupe...


Personellement, je possède deux mégadrive 1 (une jap et une européenne), une Md2, une Genesis 3 et un Multimega. Je suis un homme heu-reux lol

Pour finir, une petite liste (non exhaustive) de ce que je pense être le meilleur de cette machine grandiose :


- Plate-formes : Les Sonic (a part ptet Sonic 3D), Rocket Knight adventures (un opossum a réaction ^^). si vous avez des gosses, les Disney ou Looney Tunes sont également des valeurs sûres, très bien réalisés.

- Baston : Les Streets of Rage (le 3 vaut son pesant de cahouètes), Street fighter 2 (les deux).

- RPG/aventure : Landstalker, Wonder Boy in monster world. Les Shining force et Phantasy Star ont une énorme réputation aussi, mais je ne les connais pas).

Je reviendrais probablement sur cet avis (Il y a tant a dire qu'une remise en forme ne sera pas superflue !), donc ne partez pas trop loin ;)

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
Pickman

Pickman

02.07.2004 00:17

J'ai jamais ete tres fan de la Megadrive ni de Sega (d'ou mon inculture a propos de la manette Saturn ;) mais faut avouer que les jeux que tu cites valent effectivement le detour. J'ajouterai aussi Aladdin (duree de vie un peu courte mais a part ca c'est une pure merveille) et Legend of Thor (a mon gout LE jeu d'aventure de la Megadrive qui rivalise presque avec les Zelda). Sinon c'est vrai que Sega a toujours ete un peu "bourrin" au niveau de ses experimentations hardware. Franchement, le Mega-CD c'est un peu du n'importe quoi. Je me souviens qu'a l'epoque ca m'interessait pour Sonic CD mais vu le prix du gadget (3000F si je me souviens bien !!), j'avais laisse tombe. En fait a la reflexion, je pense que ce qui a vraiment tue tous ces accessoires c'est le prix exhorbitant - si ca avait ete disons 500F ca en aurait valu la peine pour des jeux comme Shining Force CD, Sonic CD ou Virtua Racing sur 32X. Bref c'est peut-etre pas plus mal qu'il se concentrent maintenant sur ce qu'ils savent faire a merveille, a savoir les jeux d'arcade / action !

goupilette

goupilette

05.11.2003 00:18

je la connais pas trop cette console!

Y.FRANCIL

Y.FRANCIL

03.11.2003 16:21

et bien, je reviendrai le lire, pasque c'est vachement sympas de lire ou relire l'histoire de la MD... console qui vie chez moi virtuellement grace a un emulateur que j'ai pu recuperer pour ma xbox.

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Sega Megadrive a été lue 2628 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (100%) par:
  1. Pickman
  2. mrdams
  3. Romario
et aussi par 7 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité