Avis sur

Seven (DVD)

Evaluation générale (117): Evaluation totale Seven (DVD)

4 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 6,70 EUR à 12,49 EUR  

Tous les avis sur Seven (DVD)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Révélation sur un chef d'oeuvre!

5  23.08.2004

Avantages:
Une grande leçon de cinéma .

Inconvénients:
Celui qui en trouve est fou !

Recommandable: Oui 

Abenobashi63

Plus à mon sujet:

Membre depuis:11.08.2004

Avis:156

Lecteurs satisfaits:15

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 8 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Aller! Pour une fois on va se donner le temps de décortiquer un film! Bon ici, c'est plus une partie d'un film que l'on va décortiquer. "Seven" de David Fincher. Quoi? Il faut que je vous raconte ce film? Vous ne l'avez pas encore vu? Fort possible en fait…

Bon ok! L'histoire en résumé, c'est un jeune inspecteur de la police criminelle, David Mills (Brad Pitt), qui se voit associer à Somerset (Morgan Freeman) pour qui il s'agit de la dernière semaine avant la retraite. Ils vont tous deux enquêter sur les assassinats perpétrés par quelqu'un qui se réfère aux sept pêchés capitaux…

Bien! Notez déjà que Somerset dit en début de film qu'il ne veut que se soit sa dernière enquête parce que trop longue mais, certainement aussi parce que trop dure à supporter pour lui. Il rajoute que ce ne doit pas être la première de Mills, jeune talent fougueux qui a de l'ambition mais qui ne sait pas anticiper.
Seven est pour moi une œuvre référence du cinéma contemporain. On a déjà eu des films comme "Le Bon, la Brute et le Truand", " Star Wars", "Indiana Jones", on a aujourd'hui Seven, qu'aucun film n'a su surpasser encore. Déjà du point de vue de l'image et de l'ambiance. Fincher est un génie et il ne manque pas de l'afficher durant ces 120 minutes.

Et avant de continuer, j'aimerai vous poser une question: d'après vous, qui a tué la femme de Mills? Réfléchissez-y pendant que vous lisez ces quelques lignes et j'y reviens.

Je disais donc que la réalisation de Fincher est exceptionnelle tant elle implique le spectateur dans une histoire hors du commun. C'est vrai qu'en général, on s'identifie aux personnages parce qu'ils nous ressemblent ou tout simplement parce qu'ils ont vécu des choses que nous aussi on a vécu. C'est le procédé que l'on emploi en général dans un scénario, dans un film. Pour impliquer le spectateur on lui décrit quelque chose de banal, que tout le monde rencontre une fois dans sa vie. Ça peut être un coup de colère pour une raison particulière, un drame ou encore ces petits moments de grande solitude que l'on vit tous au moins une fois. Seulement ici, dans ce film, ce n'est pas vis-à-vis du héro que l'on est impliqué mais au niveau de l'assassin lui-même. La manière d'opérer est extrêmement intelligente: Fincher force le spectateur à monter lui-même l'assassinat. Pour cela, il ne montre que le résultat final, et nous, en bon être humain que nous sommes, on imagine ce que le pauvre type ou la pauvre femme a enduré durant son calvaire, comment le tueur s'y est pris,etc.. Notez aussi qu'en général quand on raconte un meurtre, plutôt que d'avoir deux gars l'un en face de l'autre dont un seul cause, on nous montre par flash ce qui a pu se passer, ce qui traduit la pensée de celui qui fournit l'hypothèse. Ici, on nous montre les lieux du crime, la façon dont est disposé le corps, etc… Pas de flash avec un type qui se ramène avec un couteau ou quoi que soit dans le genre. Fincher procède de la même manière pour les 5 meurtres. Ce qui nous laisse le temps de nous habituer à cette façon de faire. Et à la fin quand arrive la fameuse scène du carton, nous, petits spectateurs influents, on imagine le pire. Et ce n'est pas une tête que l'on imagine dans ce carton! C'est bien pire! Aller! Sérieusement, j'ai posé la question à plein de gens, la plupart avaient pensé comme moi, à savoir qu'il y avait un fœtus dans cette foutue boîte! Coup de théâtre, Fincher nous fait prendre conscience que nous sommes tous des criminels en puissance et qu'on peut être capable des pires atrocités puisque nous y avons pensé. Une première claque, merci! La seconde claque vient de l'aspect visuel de ce film remarquable et de cette ambiance malsaine . Et la troisième me direz-vous?

La troisième? Elle vient quand vous avez visionné le film pour la quinzième fois et que vous vous rendez compte d'une chose qui vous est passée sous le nez jusque là. Avez-vous réfléchi à ma question de tout à l'heure? Qui a tué la femme de Mills?
Beaucoup d'entre vous vont répondre sans hésiter "C'est John Doe!" Ben oui!

Ben non! Ce n'est pas lui. C'est Mills lui-même et tout est dans le film et peu ont dû le voir.
L'avantage aujourd'hui avec la vhs et surtout le dvd, c'est qu'on peut revenir en arrière, chose qu'on ne peut pas faire au cinéma à moins de prendre 14 billets et de regarder le film des jours entiers. Donc on rembobine jusqu'au moment où Mills et Somerset arrive chez John Doe pour la première fois. S'ensuit une course poursuite hallucinante (encore inégalé d'ailleurs!) et un Mills qui se vautre dans une flaque, à la merci de John Doe qui a là l'occasion de tuer l'obstacle qui se dresse devant lui. Et qu'est-ce qu'il fait? Il réfléchit. Il réfléchit très vite et joue avec le flic en le laissant en vie.
Encore sous le coup de cet affront, Mills décide de rentrer dans l'appartement sans mandat et en faisant abstraction des recommandations de l'expérience, représentée par Somerset qui se bat pour ne pas le laisser faire ce qu'il veut. Il est très important de bien comprendre que Somerset se bat comme un lion pour que Mills reste raisonnable et qu'il fasse tout dans les règles. Un petit subterfuge qui reste un brin d'humour noir et hop! Le tour est joué, on entre dans la caverne d'Ali Baba. Une mine d'or pour les enquêteurs. Et là, que se passe-t-il? Un téléphone sonne. Et qui cherche désespérément le combiner? Mills. Et ils sont combien de flic autour? Et combien se soucis de ce téléphone qui sonne? Un seul! Mills. Il répond et écoutez bien ce que lui dit John Doe dans la conversation. Il lui dit: "Vous allez me forcer à changer mes plans.". Ce qui signifie déjà que tout est calculé d'avance, le gars maintenu en vie durant un an dans sont lit en est le parfait exemple. Cela signifie aussi qu'en défonçant la porte, Mills a changé le court du temps. Bon nombre de choix s'impose dans nos vies. Et quand on choisit, on change quelque chose, à chaque fois. Quand on a le choix entre deux possibilités, qu'on en choisi une, on interfère sur notre vie. Il nous arrive une chose et une autre nous serait arrivé si on avait choisi la seconde option. Si je n'avais pas décidé de sortir mettre un film en machine ce jour là, je n'aurai pas rencontré cette fille…

Bref! Mills a changé quelque chose. Et parce qu'il a refusé d'écouter la voix de la raison, il condamne sa femme, c'est une évidence. Pourquoi ne voulait-il pas attendre d'avoir un mandat? Parce qu'il lui aurait fallu attendre des heures, tout le temps qu'il faut pour perdre cette montagne d'indices et de révélations bien qu'il n'aurait peut-être pas pu les perdre en faisant garder les lieux, par exemple. C'est donc Mills qui pousse sa femme dans les bras de John Doe, qui plus que jamais veut donner une leçon au jeune inspecteur fougueux. Et quand on prend conscience de cela, la fin de ce film est encore pire qu'on ne l'imaginait au départ.

Bonne nuit! La prochaine fois, je vous démontre que la sorcière de Blair Witch n'existe pas!

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
liteon77

liteon77

09.11.2004 17:56

J'ai adoré ce film et cet un avis est très intéressant bien que je ne sois pas d’accord sur quelques points. Le premier point est que l’on peut toujours trouver des défauts à un film même sur Seven. En effet on peut regretter un manque de dynamisme dans le début du film (dû moins jusqu'à ce que John Doe se rende). Pour ma part cela ne m’a point gêné mais je connais quelques personnes qui découvrant le film en DVD (bien allongé sur leurs canapés), se sont légèrement assoupi. Et le deuxième point c’est que si on pousse le raisonnement sur la mort de Tracy Mills un peu plus loin on s’aperçoit que même si David n’avait pas défoncé la porte, John Doe ne l’aurait pas su ,et même, de toute façon il ne serait jamais revenu à l’appartement (trop risqué) et donc aurait forcement été obligé de changer ces plans. C’est donc Somerset qui, grâce à son indique, les a conduit à l’appartement de John Doe et du même coup a conduit la tête de Tracy dans le Colis.

arie_aroline

arie_aroline

11.09.2004 18:15

J'ai lu et avis à la vitesse de son supens, belle écriture et on sent la passion, j'en veut encore ! (à quand une page perso ?)

cedricbzh

cedricbzh

11.09.2004 16:58

Tiens, j'avais pas fais gaffe à ça... merci du tuyau, je vais aller voir ça...

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
Seven

Seven

Ce film est le plus viscéralement effroyable depuis Le Silence des agneaux. ...

plus

annonce

6,00 € Amazon Marketplace DVD 99 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace DVD

Seven

Seven

Ce film est le plus viscéralement effroyable depuis Le Silence des agneaux. ...

plus

annonce

9,55 € Amazon DVD 772 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon DVD



publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Seven (DVD) a été lue 1877 fois et a été évaluée:

exceptionnel (9%) par:
  1. Tender_Branson_Part_II
  2. ptipoulpe

"très intéressant" (91%) par:
  1. delbenmanuel
  2. eolyn
  3. narlon
et aussi par 18 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Volte Face (DVD) Volte Face (DVD)
Réalisateur : John Woo - Acteurs : Gina Gershon, Nicolas Cage, John Travolta, Joan Allen, Alessandro Nivola - EAN : 3459379402750 - Buena Vista Home Entertainement
66 Avis
Achetez-le pour seulement 5,23 €
Basic Instinct (DVD) Basic Instinct (DVD)
Réalisateur : Paul Verhoeven - Acteurs : Denis Arndt, Jeanne Tripplehorn, George Dzundza, Sharon Stone, Michael Douglas - EAN : 3339161274003 - Studio Canal
27 Avis
Achetez-le pour seulement 3,28 €
Au-dela (DVD) Au-dela (DVD)
Réalisateur : Clint Eastwood - Acteurs : Thierry Neuvic, Cécile De France, Matt Damon - EAN : 5051889061359
4 Avis
Achetez-le pour seulement 1,55 €
publicité