Avis sur

The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA)

Evaluation générale (10): Evaluation totale The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA)

2 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 167,65 EUR à 381,20 EUR  

Tous les avis sur The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Cette fois-ci va falloir se faire Minishcule...

4  17.02.2005

Avantages:
J'ai déjà tout marqué dans l'avis  ^  _  _  _  ^

Inconvénients:
Durée de vie un peu courte

Recommandable: Oui 

neopsyco

Plus à mon sujet:

Membre depuis:07.02.2003

Avis:30

Lecteurs satisfaits:24

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 10 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Bonjour à tous et à toutes amis ciaonautes et plus particulièrement aux ciaonautes hardcoregameurs !!! Et oui, je me suis remise à l’écriture et comme vous avez dû le deviner je vais vous parler d’une de mes grandes passions : le jeu vidéo (bah oui, ou on est hardcoregameuse jusqu’au bout ou on l’est pas ! :-D) !!! Ah… Béni soit celui qui à eu l’idée de faire en sorte que la télé ne serve pas qu’à regarder ce qui passe dedans (et encore, des fois c’est franchement bof) mais à s’amuser avec des petites manettes dans nos mimines pour contrôler les petits bonhommes dans la télé (il doit être bien riche aussi…… :-p). Mais je ne vais pas faire un avis sur n’importe quel jeu vidéo puisque je vous parle du nouvel opus de cette saga mythique qui porte bien son nom et qui compte maintenant plus d’une dizaine de titres, sorti sur Game Boy Advance SP le 12 novembre dernier, The Legend of Zelda : the Minish cap. Oui je sais, ça commence à faire un bout de temps maintenant qu’il est sorti et de plus je publie mon avis pendant le mois Donkey Kong (c’est Nintendo qui l’a décrété c’est pas moi), je m’en fiche j’assume :-D!!! Et puis notre grand maître Miyamoto est comme toujours infatigable et nous a fait un petit joyau d’exploration, de décors variés et réalisés avec un sens du détail digne d’un Zelda, avec des donjons comme on les aime... Mais je vais réserver mon regard critique pour plus tard et je vais enchaîner avec mon avis...

**********************************************************
Prélude de la quête : l’obtention du Saint Pack…
**********************************************************


Vendredi 17 décembre : Cela va faire plus 6 mois que j’économise pour m’acheter ma petite GBA SP… De plus, avec la sortie de Zelda : the Minish cap j’ai été encore plus torturée ces derniers temps par l’envie de m’acheter cette petite console. Or aujourd’hui est un grand jour car ce matin je me suis aperçue que j’avais enfin la somme d’espèces sonnantes et trébuchantes nécessaire pour acquérir le pack contenant la GBA SP version Triforce (autant se faire plaisir jusqu’au bout) et Zelda the minish cap sans pour autant devoir me serrer la ceinture pendant quelques temps. Ô joie, Ô allégresse… En plus j’ai un ticket de 10% de réduction alors si j’ai la possibilité d’avoir un bénéfice minimum ce n’est pas plus mal… (Oui j’ai 19 ans donc je suis jeune donc je suis limite fauchée… :-D) Et puis c’est bientôt Noël alors s’il y a une époque de l’année où il faut se faire plaisir c’est maintenant !! Puis si je compte sur mes parents pour me l’acheter et me la déposer au pied du sapin je ne suis pas arrivée…

Premier problème : Aujourd’hui est un jour de grand vent. Je vous parle de rafales de plus de 100 Km/h, c’est la madame de la météo qui l’a dit. Huuum, des rafales de vent vous dites ? Peuh ! Je me ris de ce vent ridicule qui a l’impertinence de se mettre en travers de mon chemin !! Je fus le Héros du Vent alors ce n’est pas une petite rafale qui va me faire peur ! Et puis si le vent a assez de force pour me soulever avec l’enrobage graisseux que je porte depuis un petit bout de temps maintenant je le féliciterai personnellement (autant tirer des avantages de ses inconvénients non ? :-P). Je me prépare donc à partir en rassurant ma maman avec l’argument cité juste au dessus et me voilà parti chercher mon dû. Je pars donc en direction d’un magasin dont le nom commence par F, finit par C et qui au milieu a deux lettres que je vous laisse deviner tout seul, et arrivée au magasin je ne vois pas mon pack. Mais comment cela est-il concevable?? Serait-ce possible que ce pack édition limitée soit vraiment une édition limitée ? Huuuuuuuuum……..non. Bon je vais donc devoir faire une chose rarissime mais pour mon pack, il faut être prêt à faire certaines choses peu communes : je vais donc à la recherche du vendeur qui est un minimum au courant de ce qui se passe… Coup de veine, je le trouve du premier coup et il me déclare qu’ils ont le pack en vente mais qu’ils sont entreposés dans la réserve du magasin et que par conséquent il faut d’abord l’acheter puis aller le chercher au retrait des achats. Oui bon d’accord c’est bien joli tout ça mais je me dois de poser la question… « Est-ce que mon coupon marche pour le pack ? - Ah non désolée il ne marche pas… » Mais pourquoi je m’en doutais moi… En jetant un coup d’œil rapide vers le retrait des achats bondé comme les magasins le premier jour des soldes, je décide d’aller vers un deuxième point stratégique…

Je ressors donc, bravant encore une fois le vent (Hahaha !! Tu n’arriveras pas à me soulever !!! Nierk nierk nierk :-D) et là je rentre dans ma petite boutique bleue où aucun problème, le pack est là devant mes yeux, je le prends, je vais à la caisse, je paye (bouhouuuu mes souus qui s’en vont!!!), je prends le ticket de caisse faisant office de garantie de la GBA SP et je repars chez moi, toute contente d’avoir accomplie ma quête et impatiente de rentrer chez moi pour essayer ledit pack… Non parce que vous avez vraiment cru ne serait-ce que l’espace d’un instant que j’allais attendre jusqu’à Noël pour l’essayer ?? Et puis m’offrir moi-même un cadeau, l’emballer, le mettre sous le sapin pour déchirer l’emballage sept jours après… Enfin Voyons… Et qui franchement, la tentation est trop forte, je DOIS l’essayer. Je me dépêche donc de rentrer chez moi...

*************************************************************************************************************
La quête va commencer sous peu… ouverture du pack et allumage de la Sainte Console
*************************************************************************************************************


Quoi, qui a dit « Enfin !!!! » ??? :-D Rhoo depuis le temps vous devriez savoir comment sont mes avis… Non ? Bah allez faire un petit tour de par mes anciens avis… Oui non mais maintenant !! Mais si allez on vous attend, ne vous inquiétez pas…


Ca y est ? Bon alors on peut continuer…

« Rebonjour Maman !! Tu vois le vent ne m’a pas emportée !!! Bon sur ce si tu le

Photos pour The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA)
  • The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA) Photo 123886 tb
  • The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA) Photo 123890 tb
  • The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA) Photo 123892 tb
  • The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA) Photo 123888 tb
The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA) Photo 123886 tb
Oui c'est un Zelda donc comme d'habitude au début Link dort (Paresseux celui-là....Et ca doit sauver Hyrule...pffff)
permets je vais dans ma chambre d’accord ?? » Et me voilà déjà à peine arrivée dans ma chambre en train de sortir ma petite boite dorée de mon sac prête au test. J’ouvre... Oh ! La cartouche ! Une toute petite cartouche (pour ceux qui par hasard n’aurait jamais vu de cartouches GBA elles sont environ deux fois plus petites que les cartouches GB avec la même largeur, rétro compatibilité oblige) avec une étiquette au fond tout plein de verdure avec le sceau officiel de Nintendo que tout le monde connaît et avec écrit The legend of Zelda The minish cap. C’est bon je me suis pas trompé :-p… Je retire la cartouche et je la voie : la GBA SP édition Triforce... Toute dorée avec le symbole de la Sainte Triforce gravée dessus, ah elle est vraiment jolie… Mais trêve de bavardages, j’insère la cartouche dans la console et j’allume… Je vois que c’est le développeur Capcom qui s’y est collé, grand développeur dont on ne citera pas toutes les créations mais qui nous a donné la série des Resident Evil (hein Darksoul ? ;-), ayant déjà fait les Zelda Oracle of Ages et Zelda Oracle of Seasons sur Game Boy Color… L’écran titre apparaît, je crée mon fichier parmi les trois disponibles et c’est parti….

**********************************************************************
Début de la quête : Mais cette Zelda elle en rate pas une !!!
**********************************************************************


« Il y a bien longtemps de cela… alors que le monde était sur le point de sombrer dans les ténèbres… Des "minish" descendirent du ciel et offrirent au Héros des humains une Lumière d’or et une Épée. Armé de sagesse et de bravoure, le héros parvint à chasser les ténèbres. Le monde retrouva la paix et les hommes vénérèrent l’Épée... »

Hyrule, un jour de beau temps. La princesse Zelda votre amie d’enfance (veinard que vous êtes) est venue vous chercher chez votre grand-père, le fameux forgeron Smith, pour aller à la Fête annuelle des Minish qui se déroule en ce moment dans la Cité d‘Hyrule. Vous partez donc avec Zelda et votre grand-père en profite pour vous demander d’aller au Château d’Hyrule et de donner au Ministre Tengaro l’épée que le roi a commandé. Cette épée doit être offerte au vainqueur du tournoi qui a lieu pendant la fête des Minish. Cette année c’est un mystérieux personnage en noir qui a gagné, assez facilement d’ailleurs ce qui a un peu surpris tout le monde… De plus ce n’est pas une fête comme les autres car il paraîtrait que tous les cent ans la porte ouvrant vers le monde des Minish s’ouvre et c’est cette année qu’elle doit s’ouvrir. Mais pour l’instant vous ne vous intéressez pas à tout cela et vous profitez un peu de la fête avec Zelda.

Bon il est grand temps d’aller au Château maintenant pour remettre l’épée et vous en profitez pour assister à la cérémonie de la fin du tournoi gentiment invité par Tengaro. La cérémonie est simple : le vainqueur du tournoi reçoit l’épée fabriquée par votre grand-père des mains du Roi d’Hyrule et a le privilège de voir l’Épée Minish, la fameuse épée donnée aux humains par les Minish, scellant un coffre renfermant d’innombrables monstres selon la légende (un peu comme la boîte de Pandore si vous voulez). Mais malheureusement, la cérémonie tourne au vinaigre : Vaati, vainqueur du tournoi s’avère être un sorcier maléfique… Les gardes du Roi essayent de l’arrêter mais il est trop puissant : Il parvient à briser l’Épée Sacrée et ouvre le coffre libérant les monstres enfermés à l’intérieur... Mais Zelda est apparemment une gêne pour Vaati… Devinez un peu ce qui arrive à la princesse Zelda ??? Non, elle ne se fait pas enlever… Malgré l’intervention courageuse de Link, Vaati parvient à…. transformer Zelda en statue !! Mais elle collectionne les bourdes celle-là c’est pas vrai… : -D Mais heureusement pour vous et pour Hyrule, Vaati est, étrangement, déçu car le coffre ne contenait pas ce qu’il désirait par-dessus tout : la Force… C’est dommaaaaaaaaaaage… :-) Vaati s’en va vous laissant inconscient.

À votre réveil, c’est le conseil de crise au château. Votre grand-père, Tengaro le ministre, Zelda statue, les gardes et le Roi d’Hyrule sont présents. Le Roi déclare que l’épée Minish parviendrait à vaincre la malédiction lancée sur la princesse Zelda mais Vaati l’a brisée. Il faut donc aller la reforger. Mais comment ? Et bien en allant rencontrer les Minish bien sûr !! Le roi vous révèle en effet la véritable existence de ces créatures aussi petites qu’un pouce vivant dans la Forêt de Tyrolia. Il faut donc aller les trouver pour leur demander d’en forger une nouvelle avec les restes de l’ancienne. Mais petit problème technique : les adultes ne peuvent pas voir les Minish… Donc devinez à qui le Roi va confier la tâcher d’aller trouver les Minish ? À Link bien sûr !! Ah ce Link toujours infatigable (on lui laisse pas le choix nous plus…^___^) ! Pour vous aider le roi vous confie donc l’épée qui était destinée au vainqueur du tournoi.

Vous voilà donc parti pour la forêt de Tyrolia que vous trouvez assez facilement. À un moment vous verrez un étrange personnage tout vert (non c’est pas Tingle…) se faire attaquer par deux Octorocks. Vous allez bien sûr l’aider malgré le fait qu’il « aurait très bien pu s’en sortir tout seul » comme il le déclare…Puis il vous demande qu’est-ce que vous fichez là. En apprenant la situation il vous dit que lui aussi voudrait briser une malédiction et donc va vous accompagner. Mais Exelo de son prénom s’apercevant vite que le déplacement et lui font 1561156464 (et encore je suis gentille ^__^), se fiche sur le haut de votre crâne, déclarant que c’est assez confortable… Faut pas se gêner non plus… Très vite vous découvrez une souche d’arbre qui d’après Exelo est une entrée Minish. C’est ce qui va vous permettre de rapetisser pour rencontrer et communiquer avec les Minish (au début c’est pas simple comme vous pouvez le voir sur une des images jointes :-D) ou reprendre votre taille normale grâce à Exelo (j’y reviendrai plus en détails un peu plus bas). Vous arrivez donc au Village Minish. Après avoir résolu les problèmes de communication, vous allez voir Genta, l’Ancien des Minish sylvestres qui vous dit que pour reforger l’Épée vous allez avoir besoin des 4 Éléments pour en imprégner l’épée. Vous voilà donc parti pour une quête à travers Hyrule pour récupérer lesdits éléments avec bien sûr des donjons fort dangereux à traverser pour y arriver…


Je ne vous en dirai pas plus histoire d’éviter que de nombreux doigts se pointent vers moi et que leurs propriétaires me traitent de spoileuse… Et puis même, z’avez qu’à y jouer d’abord !! :-p

******************************************************
« Oh il est grand le brin d’herbe dis donc…. »
******************************************************


Le grand atout de ce jeu est bien sûr la transformation en Minish à volonté grâce à Exelo. Enfin à volonté, il faut quand même trouver les entrées Minish pour ça et certaines sont assez bien cachées… Exelo déclare lors de la première transformation « Tu as bien fais de me sauver non ? » Ah, si seulement à ce moment-là vous saviez… En effet les données changent complètement selon votre taille : une flaque d’eau devient une marre, la pluie devient un airstrike de missiles, un petit trou devient un puis sans fond… Mais à l’inverse être un Minish peut se révéler parfois extrêmement pratiques, certains donjons et passages secrets n’étant accessibles que lorsque vous mesurez quelques centimètres… Et je suis sûre et certaine que vous devinez aisément ce que ça veut dire : le double de l’exploration à faire… Mais personnellement c’est pas moi qui vais m’en plaindre :-D ! Vous devez en effet jongler entre ces deux points de vue complètement différents et parfois il vous faudra vous miniaturisez à cause d’un détail oublié ou retournez sur vos pas après avoir acquis de nouveaux pouvoirs en tant qu’humain et en tant que Minish…La chose est même poussée au point que vous devrez jonglez entre les deux tailles lors de combats contre certains boss ! Mais vous vous appelez Link alors bon Minish mais costaud quand même… (Désolée, j’ai pas pu m’empêcher de la faire celle-là…:-D) Détail amusant : vous avez aussi la possibilité de parler avec les animaux en Minish! Ahhh la première fois que j’ai discuté avec une vache (ptit clin d’œil à Clem ! ^___^)… Miyamoto a inventé le traducteur animal/humain, ah il est fort quand même… :-D

***************************************************************************************************************
La sous-quête qui n’en est pas vraiment une : l’assemblage des Fragments du Bonheur
***************************************************************************************************************


Dans cette petite cartouche se trouve une sous-quête qui vous fera balader encore et toujours, couper de l’herbe à tout va et parler à toutes les personnes que vous rencontrerez : la sous-quête des Fragments du Bonheur. Explication : Dans le monde d’Hyrule sont disséminés des sortes de moitiés de petits médaillons appelés Fragments du Bonheur. Ces fragments sont supposés apporter le bonheur à ceux qui les possèdent. Vous vous doutez que ça cache quelque chose… Si vous trouvez un personnage qui lui aussi a un fragment (une bulle apparaît au-dessus de sa tête) vous pouvez lui proposer un assemblage via la touche L. Si vous possédez un fragment s’emboîtant avec la moitié de votre locuteur, ils s’assemblent et un événement se produit. Ca peut varier de l’ouverture d’une grotte renfermant moult rubis voir un quart de cœur à l’apparition de monstres dorés qui ont dû se doper aux amphétamines mais qui rapportent moult rubis également une fois pourfendus comme ils se doit en passant par la fleuraison de haricots magiques avec en leur sommets moult choses intéressantes ou bien les arrivées de personnages clés, etc etc….. De plus, la quête est d’autant plus vaste que les personnages ne sont pas les seuls êtres avec qui vous pouvez échanger vos fragments : essayez avec des Minish ou avec certains murs (vi les murs aussi…) pour voir…Et encore je ne vous ai pas tout dit ;- )

********************************************************
Maintenant les petits détails techniques….
********************************************************


* Tout d’abord le design : cet opus a été réalisé suivant la technique dite du Cell Shading, déjà utilisé dans The Wind Waker ou plus récemment dans Four Swords Adventures, tous deux disponibles sur NGC. Pour ceux ou celles pour qui ce terme n’évoque rien, le Cell shading est une technique qui consiste à modéliser les personnages de sorte à leur donner un look un peu cartoon. Je dois avouer que sur la GBA ça rend bien, ça rend vraiment pas mal du tout. Et puis c’est agréable à regarder, les couleurs sont pas criantes du style *clic (allumage de la console)* « aïe mes yeeeeeux ! », comme dans tout Zelda il faut faire attention au moindre détail donc forcément ceux-ci sont très bien soignés… Et puis quand je suis rentrée la première fois dans la forêt et que j’ai vu le magnifique effet de brume (voir image jointe), je n’ai pu que dire « c’et joliiiiiii… »…..


* Mais qui dit Zelda dit aussi jouabilité quasi-instinctive : je fus fort heureusement aussi rassurée de ce coté-là. Moi qui en ce moment ne tournait qu’avec mon petit Cube et qui avait perdu un peu la main avec les consoles portables (à part la GBA SP je possède une Game Boy première du nom, la noir et blanc ; c’est même pas la Pocket ^____^), j’avais une certaine appréhension quand au temps d’adaptation. J’avais tort : je me suis adaptée tout de suite et mon petit Link a eu vite fait de faire des roulades, de pourfendre des petits monstres qui l’avaient bien cherché, d’exploser ce qui se trouve sur son passage... Aaaaah…..
Le menu est aussi très simple d’accès avec les fameux sous menus Carte, Statut Quête avec les ptits quarts de cœur et Inventaire où sont répertoriés tous les objets dont certains tous neufs comme les Griffes de taupe remplaçant la pelle en beaucoup plus marrant, le Pot magique qui aspire tout sur son passage ou une Cape de Roc et Link se prend pour Superman (avec une certaine limite hein ? Faut pas déconner non plus…^__^). Via un petit coup de L ou R, on accède aux différents menus en un instant, on retient très vite où est situé chaque chose… Non il y a pas à dire c’est bien organisé.

* De plus, Miyamoto-sama a encore une fois réussi à nous surprendre de par les liens avec les autres jeux de la série. Je m’explique… Tout d’abord le scénario fait que l’ont peu aisément placer ce jeux dans l’ordre chronologique de cette grande série. Ici il apparaît que l’on doive placer The Minish Cap un peu avant Four Swords. Pourquoi ? Ah désolée mais ça vous devrez le découvrir par vous-même où les doigts cités plus haut vont vraiment se lever… Mais nous avons aussi la présence de personnages qui nous rappellent de bons souvenirs comme la fille aux cocottes, Igor le fossoyeur, Malon et Talon et entres autres nos amis mangeurs de caillasse les Gorons… ah c’est sympa de retrouver des connaissances quand on voyage… ^___^


* Un autre petit détail mais qui a son importance : les monstres. Et je dois dire que sur ce côté-là je n’ai pas été déçue, bien au contraire… Premièrement de par leur diversité : il y en a partout et il n’y a pas deux monstres différents qui ont la même caractéristique. Nous avons des habitués de la série comme les Octorocks, les Armos quoique sont une forme différentes ou encore nos amis les Blobs avec des cousins cachés comme le blob piquant (sûrement un croisement entre un blob et un hérisson : dès que vous l’approchez il devient une boule de pics) ; mais aussi nos vielles connaissances les Darknuts et les Mains pour ne citer que ceux-là. Et puis ils ont fait copain avec de nouveaux camarades comme les Bombes soldats, espèce de bombe vivante qui court dans tous les sens avant d’exploser quand vous la touchez, les Piranhas des … (rhaa compléter le nom serait un spoiler) qui se cachent pour vous sautez dessus au dernier moment, ou des Taupes Acrobates : tout d’abord une taupe sort de la terre et si elle vous voit elle part chercher ses 4 frères jumeaux, marrant.
Mais qui dit Zelda dit donjons, donc des boss qui, je dois l’avouer, ont su gagné toute ma sympathie et je vais vous expliquer pourquoi : tout simplement de par leur niveau de difficulté. Ils vous donnent vraiment du fil à retordre. D’abord il faut que vous trouviez comment les battre et quand c’est fait croyez-moi rien n’est fait pour autant. Soit c’est la façon de le battre que vous avez du mal à trouver (je vous promets que parfois c’est complexe) ; soit la marche à suivre est quasi-instinctive mais assez difficile à mettre en pratique. Je ne citerai qu’un exemple mais peut-être mon préféré (un des ceux qui m’a donné le plus de mal également) : un boss qui en fait est un couple (donc il y en a deux :-p) et que vous devez combattre dans le vide en alternant de l’un à l’autre… Tout simplement génial. Mais quand vous arrivez à battre ces grands maîtres des donjons vous ne pouvez pas vous empêcher de proférer un « OUAIIIIIIIIIS !!!! JE L’AI EU !!! Il n’était pas simple mais je l’ai eu !!! Mais je commence à vraiment bien maîtriser moi…» et une grande satisfaction vous emplit… Et mine de rien, ça fait toute la différence…

* Je dois maintenant vous faire une confession : malgré tous ces points positif il y a une chose qui m’a déçue dans ce jeu. Un des gros points négatifs de The Minish cap est sa durée de vie vraiment courte. Attention je ne suis pas en train de dire que le jeu se finit en dix heures maxi non quand même pas ! Mais force est de constater que pour un Zelda c’est court… Le scénario en gros c’est « On court aux 4 coins de la carte chercher les 4 éléments, on les imprègne sur l’épée, on va faire sa fête à Vaati puis c’est tout ». Où sont les rebondissements aussi surprenants qu’inattendus auxquels on nous avait habitués ? C’est fort dommage, de par tous les côtés positifs je m’attendais également à une durée de vie digne de ce nom. Pour vous donner une petite idée de la chose au bout d’une cinquantaine heures de jeu j’était devant la porte du boss final avec presque tous les objets et 19 cœurs… Certes la durée de vie est quelque peu prolongée car un quart de cœur et un objet fort intéressant ne peut être obtenu qu’en ayant fini le jeu et en sauvegardant après mais tout de même c’est fort navrant…

*************************************************
Le mot de la fin (sisi je vous jure… :-D)
*************************************************


The legend of Zelda The Minish Cap est un jeu que j’ai sincèrement apprécié : jouabilité irréprochable, beaucoup d’innovations tout en restant dans la lignée des autres opus de la série avec quelques petits clins d’œil qui font plaisir aux fans, une difficulté croissante au fil de l’avancée du scénario avec des boss méritant bien leur nom, le système d’exploration avec Link et Link Minish superbement bien gérés… Non vraiment ce jeu est un grand jeu, sans vouloir faire de jeux de mots… Il est vrai que la durée de vie est un peu courte mais quand on commence à y jouer… Vous connaissez tous le premier symptôme apparaissant chez les détenteurs d’un nouveau Zelda : disparition de la vie sociale ^__^. Ou alors juste avec ceux qui possèdent également le jeu :-D… En définitive c’est vraiment un bon jeu, je ne regrette absolument pas de l’avoir acheté et je vous conseille vivement d’en faire autant. Ca permet de calmer l’attente du prochain Zelda prévu sur Gamecube entièrement en 3D temps réel (je sais pas pour vous mais moi j’ai hâte…Rhaaaaa !!!!!)

Voilà chers Ciaonautes !! J’espère que cet avis vous a plu. Je voudrais d’ailleurs le dédier à mes ciaonautes de prédilection (ils se reconnaîtront ;-)) et ne vous inquiétez pas, mon prochain avis ne mettra pas un an avant de voir le jour… Je finirai en vous remerciant de m’avoir lu jusqu’au bout (des fois c’est pas simple hein ? ^__^) et si jamais vous avez une quelconque question ou commentaire n’hésitez pas de m’en faire part, je me ferai une joie de vous répondre…


P.S : Vous avez sûrement dû constater la différence de taille entre les différentes images qui sont jointes à cet avis. Je tiens à m’en excuser. Le fait est que j’ai bien essayé de les redimensionner mais trouvant le rendu assez médiocre, j’ai finalement préféré ne pas le faire. Merci de votre compréhension.


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
K-pucine

K-pucine

22.01.2010 17:06

"Le grand atout de ce jeu est bien sûr la transformation en Minish à volonté grâce à Exelo." <=== et dieu sait que ça m'éclate :-D J'y joue sur PC, un de mes élèves m'ayant passé l'émulateur de GB. Je ne suis qu'au début du jeu, mais je me régale à promener dans le village des Minish, c'est vraiment trop mignon ! Et puis Exelo ( Ezlo en Anglais, je crois bien ! ), mon dieu, il vaut son pesant de cacahuètes !

bulma07

bulma07

20.07.2005 02:10

J'en suis au temple de glace. Très bon jeu en tout cas et très bon avis.

Draco

Draco

13.07.2005 09:48

Sensationnel, j en attendais pas moins ! Meme si jai pas la console, ca ete ecrit avec passion, et moult details ! gros bisousss

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
The Legend Of Zelda ~ The Minish Cap ~

The Legend Of Zelda ~ The Minish Cap ~

Plates-formes: Game Boy Advance, Classification SELL: Tous

annonce

167,65 € Amazon Marketplace Jeux Video 100 Evaluations

Frais de port: 2,24 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Jeux Video



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur The Legend of Zelda - The Minish Cap (GBA) a été lue 3145 fois et a été évaluée:

exceptionnel (32%) par:
  1. Draco
  2. doris1978
  3. darksoul24
et aussi par 3 autres membres

"très intéressant" (68%) par:
  1. K-pucine
  2. Oursonenpluch
  3. bulma07
et aussi par 10 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Superman Returns (GBA) Superman Returns (GBA)
Aventure - Public : 3+
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Achetez-le pour seulement 1,90 €
Alex Ledermann (GBA) Alex Ledermann (GBA)
Aventure, Action
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Achetez-le pour seulement 39,72 €
Crash of The Titans (GBA) Crash of The Titans (GBA)
Aventure, Action
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Achetez-le pour seulement 10,79 €
publicité