Tintin - Hergé

Avis sur

Tintin - Hergé

Evaluation générale (56): Evaluation totale Tintin - Hergé

 

Tous les avis sur Tintin - Hergé

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


HERGE : Renseignements Généraux

5  14.07.2001 (22.09.2001)

Avantages:
que de bons moments !  !

Inconvénients:
il n'y en aura plus d'autres

Recommandable: Oui 

Détails:

Dessins

Scénario

plus


billyelliot77

Plus à mon sujet: .

Membre depuis:14.04.2001

Avis:221

Lecteurs satisfaits:58

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 17 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

A tous les Tintinophiles : Salut

Je voulais vous parler d'un des héros de mon enfance, qui a traversé les ans pour être encore et toujours à la mode : TINTIN, éternel jeune reporter pourtant maintenant à l'âge de la retraite.

Il est apparu en France au début des années 30.
Hergé écrivait quelques planches dans " Le Petit Vingtième " qui disparut pendant la guerre. Le dessinateur travaillera donc dans " Le Soir ". Durant les années de guerre et d'occupation, les albums d'Hergé ( du Crabe aux pinces d'or au 7 boules de cristal ) seront moins politiques, plus axés sur l'évasion ( et pour cause ... ). De plus, juste après guerre, son éditeur est racheté par les éditions Casterman pour les parutions françaises qui lui imposeront un nouveau format ( 62 pages ) et une mise en couleur de tous ses précédents albums.

En 1956, les albums de Tintin sont vendus à 1 Million d'exemplaires.

Tintin au pays des soviets ( 1929 ) : Hergé ne peut pas aller en Russie, il s'inspire essentiellement de lectures qui prônent l'anticommunisme et les méfiats du bolchévisme.

Tintin au Congo ( 1931 ) : à l'origine l'album était franchement colonialiste aussi lors de la mise en couleur, les dialogues seront revisités.

Tintin en Amérique ( 1932 ) : entrée en scène d'Al Capone. C'est le premier album où on peut lire une histoire qui a fil conducteur.

Les cigares du pharaon ( 1933 ) : première vraie histoire avec un mystère ( la malédiction de de Toutânkhamon ), des trafiquants ( drogue, arme ) avec une allusion à H. de Monfreid. Apparition de Rastapopoulos, d' Oliviera de Figueira et les Dupond(t).

Le lotus bleu ( 1934 ) : Apparition de Tchang qu'il rencontra réellement alors qu'il était étudiant chinois. Il lui a fourni une mine de renseignements sur son pays. Le succès arrivant, Hergé prend conscience de son devoir envers son public : la réalité. Pour Tintin, Tchang est un véritable ami pour lequel il n'hésitera pas à tout quitter pour le sauver, pour lequel il pleure. On peut dire que cet album est le plus engagé politiquement.

L'oreille cassée ( 1936 ) : l'action se situe dans des pays " imaginaires " d'Amérique du Sud : le San Theodoros et le Nuevo Rico.
Allusion au conflit de l'époque entre la Bolivie et le Paraguay.

L'île noire ( 1938 ) : intrigue en enquête chez les faux-monnayeurs. La bête ( le grand singe ) est inspiré d'un mélange de King Kong (1933) et du monstre du Loch Ness ( j'y peux rien l'Ecosse me colle aux semelles ).

Le sceptre d'Ottokar ( 1939 ): écrit à la veille du conflit mondial. L'Allemagne a annxé l'Autriche. La Bordurie essaie de faire de même avec la Syldavie. A noter : Müsstler ( le méchant ) = MUSSolini + HiTLER. Apparition du rossignol milanais : Bianca Castafiore.

Le crabe aux pinces d'or ( 1940 ) : apparition d'Allan Thomson ( le lieutenant véreux du Karaboudjan ) et du Capitaine Haddock ( toujours fin saoul jusqu'à sa traversée du désert : le pays de la soif ).

L'étoile mystérieure ( 1942 ) : premier album écrit et dessiné directement en couleur. Le sujet est neutre pour éviter la censure qui sévit dans la Belgique occupée. Le Capitaine Haddock est de plus en plus présent.

Le secret de la licorne § Le trésor de Rackham le rouge ( 1943/1944 ) : c'est un récit d'évasion, de chasse au trésor ( pour les mêmes raisons que précédemment ). C'est la première et dernière fois qu'un de ses personnages a un passé ( le capitaine Haddock ). Apparition du Professeur Tournesol, de Nestor et de Moulinsart dans le Trésor de Rackham le rouge.

Les 7 boules de cristal § Le temple du soleil ( 1948/1949 ) : reprise du thème de la malédiction. Hergé a utilisé une documentaiton considérable pour relater des détails précis de la civilisation des Incas.

Au pays de l'or noir ( 1950 ) : l'album avait été commencé en 1939 puis abandonné pendant 8 ans. Il existera une 3ème version en 1969. Apparition d'Abdallah et son père l'émir Ben Kalish Ezab, retour du Dr. Mûller sous le nom de Smith, présence accrue des Dupond(t) qui sont victimes d'une étrange maladie.

Objectif lune § On a marché sur la lune ( 1953/1954 ) : sujet très sérieux et à nouveau très documenté mais malgré tout allégé par l'humour du Capitaine Haddock.

L'affaire Tournesol ( 1956 ) : L'histoire se passe à Genève. C'est la première fois qu'Hergé va faire directement des reperages sur place. Espionnage, gag du téléphone : non, ce n'est pas la Boucherie Sanzot... Apparition de Séraphin Lampion.

Coke en stock ( 1958 ) : retour en force de nombreux personnages : l'émir Ben Kalish Ezab, son fils Abdallah, le général Alcazar, Dawson, le Dr. Mûller, le lieutenant Allan, Séraphin Lampion, la Castafiore, Oliveira de Figueira. Album pour dénoncer l'esclavage. Hergé a été qualifié de raciste à cause des dialogues...

Tintin au Tibet ( 1960 ) : Ici Tintin est plus humain. Contre-pied de l'album précédent : peu de personnages : Tintin, Tchang ( celui du Lotus Bleu ) et le Capitaine Haddock. Période mystique d'Hergé ( l'ésotérisme, la télépathie, la lévitation ).

Les bijoux de la Castafiore ( 1963 ) : après être allé au bout du monde, Hergé impose un décor unique : Moulinsart. Tout le monde court après de voleurs ( quelques clichés au passage ) alors que le coupable était tout proche...

Vol 714 pour Sydney ( 1968 ) : non, il n'allait pas aux J.O. Hergé a mis 5 ans pour écrire de nouveau. Retour à l'aventure pure et dure.

Tintin et les Picaros ( 1976 ) : 8 ans après, Tintin a grandi, il a laissé ses culottes de golf pour revêtir d'un jean, il fait du yoga, de la mobylette avec un sigle de Peace and Love sur son casque...Retour de l'explorateur Ridgewell, du colonel Sponsz et de Pablo et du général Alcazar. Création d'un deuxième personnage féminin : Peggy, la femme d'Alcazar ( on ne peut pas dire qu'il vous a gâté là non plus mesdames ). Album politique, évocation des révolutions en Amérique du Sud.

Ce sera son dernier album. Tintin s'est éteint, oh pardon, Hergé s'est éteint en Mars 1983. Il préparait un nouvel album sur Tintin dans le monde de l'art moderne ( sa nouvelle passion ). Il ne verra jamais le jour. Quelques planches ont été montrées à la presse, c'est tout.

Effectivement, c'est tout. On aimerait pouvoir continuer la liste. Tintin est toujours présent chez moi, la collection est à portée de main dans une étagère, à côté d'Astérix ( peut-être un autre avis ) et on les relit régulièrement à la maison des plus petits au plus grands.
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
acoquin

acoquin

24.09.2001 02:48

Je les ai tous lu, mais je ne les collectionnent pas. Un jour pê je me ferais ce plaisir tous les achetés d'un seul coup! Pour les héritiers, c'est purement et simplement dégueulasse! Ce ne sont que des tiroirs caisses!

bs265172

bs265172

23.09.2001 14:34

dommage que les héritiers de hergé tentent de faire un maximum d'argent avec l'image de tintin, cela gâche le plaisir !

Tethanos

Tethanos

29.08.2001 22:38

Fan de Hergé que je suis, merci de cet excellent avis ! A+

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Tintin - Hergé a été lue 2555 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (92%) par:
  1. ambrun
  2. david17
  3. acoquin
et aussi par 33 autres membres

"intéressant" (8%) par:
  1. Marzub
  2. fragar
  3. Lubowa

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Tintin - Hergé
publicité