Tricot/crochet/couture

Avis sur

Tricot/crochet/couture

Evaluation générale (37): Evaluation totale Tricot/crochet/couture

 

Tous les avis sur Tricot/crochet/couture

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


ça vous plaît? c'est MOI qui l'ai fait!

5  02.02.2006

Avantages:
relaxant, plaisir d'avoir fait soi - même quelque chose

Inconvénients:
le prix pour certaines laines

Recommandable: Oui 

Obsout

Plus à mon sujet:

Membre depuis:15.01.2001

Avis:130

Lecteurs satisfaits:15

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 33 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Il m'a fallu un certain temps avant de me lancer dans la rédaction de cet avis : « Ils vont se foutre de moi, c'est sûr… ». Mais après tout, j'aime ça, alors pourquoi se cacher et en avoir honte ? Je fais donc mon coming out et crie au grand jour : « Oui, le tricot, ça me rend dingo! »( et ça me rend dingo depuis l'âge de 8 ans, lorsque j'ai entrepris de rhabiller ma Barbie pour l'hiver...quelle ambition! ) .Vous remarquerez au passage mon talent inné pour la rimaille...hum hum...

A moi les pelotes à démêler, les modèles à potasser, les rangs à compter, les mailles à rattraper…j'en passe et des meilleures ! Non, tricoter n'est pas - ou plus- ringard ! Toutes à vos aiguilles , faites quelque chose de vos deux mains !

Cet avis est destiné à celles qui veulent se lancer dans cette grande aventure. Les pré-requis :
- logique
- motivation
- patience (non, vous ne tricoterez pas un pull irlandais à torsades dès le premier jour !)
- savoir compter (ça peut aider pour les diminutions !)

** Le matériel **

- des aiguilles !( prix variable selon le diamètre. Je dirais entre 2 et 5€ la paire) Le scoop ! Alors là, autant le dire d'emblée, il en faut de toutes tailles. Elles sont numérotées en fonction de leur diamètre. Des aiguilles n° 3 auront donc un diamètre de 3 mm etc… Ensuite, en fonction de l'épaisseur de la laine qui va être tricotée, le diamètre requis sera plus grand (ex : un pull irlandais en laine bien épaisse peut nécessiter l'aide d'aiguilles n°7 !!!).

- Euh, de la laine…. ! Je conseille , pour les débuts, d'acheter consciencieusement celle indiquée dans le modèle que vous avez sélectionné. Sinon, bonjour les surprises pour votre première œuvre !

- Un compte rangs pour les têtes- en- l'air (à chaque fin de rang, vous appuyez sur un petit bouton qui fait défiler le nombre de rangs, un jeu d'enfant ! ). Si vous n'en avez pas, prenez un crayon et du papier, histoire de se souvenir du rang lorsque ,épuisée, vous rangerez prestement votre travail dans son sac de rangement en soupirant : « mais j'vais jamais y arriver ! ça me saoûle… »  vous verrez, on passe forcément par cette case 'désespoir'.

- Une aiguille à torsades (environ 1€ )si malgré mes avertissements, vous êtes décidées à faire un pull à torsades !

- Un crochet assez fin, qui vous permettra de rattraper les mailles perdues d'un coup de main ! Quand on débute, le tricot ressemble plus à un filet de pêcheur usagé qu'à un pull en devenir….oups ! Alors vive les mailles qui

Photos pour Tricot/crochet/couture
  • Tricot/crochet/couture Combinaison 3 mois
  • Tricot/crochet/couture Chaussons naissance
  • Tricot/crochet/couture Chaussons naissance
  • Tricot/crochet/couture Pull 3 ans
Tricot/crochet/couture Combinaison 3 mois
une combinaison datant de cet hiver
se détricotent paisiblement au fil des rangs à votre insu ! lol

- un modèle, pris dans les catalogues du style « Phildar » ou « Bergère de France », pour les plus connus. Sachez que le livre de modèles en couleurs (plus pratique à lire pour les diagrammes) se vend en moyenne à 4 ou 5 €, ce qui n'est franchement pas cher.


** Commencer **

Je ne parle pas de commencer un pull, si vous écoutez bien, je le déconseille. Nous allons plutôt nous défouler avec une vieille pelote trouvée dans le placard de Mémé. Subtilisez-la, prenez des aiguilles (peu importe le numéro, mais si vous avez des n° 3 ou 4, ça sera mieux pour vos premiers essais ), et installez vous dans un fauteuil confortable.

Il existe des livrets pour apprendre à tricoter , notamment Phildar, qui sont extrêmement bien faits et qui vous rappellent même les différents points ainsi que les techniques utilisée à tous les stades du tricot :
- monter des mailles
- diminuer
- augmenter
- coudre votre ouvrage
- faire des boutonnières
- faire un col
- broder un pull

Je les conseille vivement, histoire de vous rafraîchir la mémoire pour toutes les fois où vous reprendrez les aiguilles avec l'impression de les voir pour la première fois : « kézako ? comment on les tient, ces trucs-là ? »….

1- On monte les mailles ! C'est bête, mais si vous loupez cette étape, pas de tricot, ou alors, un tricot biscornu, qui finira fort probablement en couverture pour le chat ( en général, le fait de ne pas posséder de chat ne change rien à ce fait de société : on tricote quand même pour le chat quand on voit la tronche de son ouvrage !!). Alors appliquez -vous et suivez les étapes , quitte à les refaire mille fois jusqu'à ce que cette étape soit acquise. Bleusaphir me précise que les couleurs foncées (noir, bleu marine), sont à proscrire pour les débuts. En effet, vous aurez du mal à distinguer la maille et juger si elle se présente à l'endroit ou à l'envers! Voilà un oubli réparé...

2- Premier rang : un peu difficile, surtout si vous étiez stressée à l'étape 1 ! si vous vous crispez, les mailles seront forcément très serrées et super difficiles à travailler lors du premier rang. Alors on se dé-tend !
Si malgré tout , les mailles sont impossibles à travailler (c'est normal et très fréquent pour les débutantes), talquez-vous les mains (le reste, ça vous regarde, mais ça ne vous aidera en rien pour le tricot), histoire d'ôter la moiteur de vos mimines. Moiteur qui résulte directement et à n'en pas douter (arrêtez un peu de protester , vous ne me bernerez pas) de votre crispation sur les aiguilles mentionnées plus haut !

Alors ce premier rang peut se réaliser en 2 points différents : à l'envers ou à l'endroit ! Pour débuter, autant faire tout à l'endroit, sur tous les rangs. Vous aurez ainsi réalisé le point mousse !! Si vous alternez un rang envers et un rang endroit, vous exécuterez le point de jersey. Tout à l'envers, cela correspond au jersey envers. Voilà, pour le moment, vous n'avez nullement besoin de connaître les autres points, les deux premiers suffiront amplement à vous donner sueurs froides, crises de nerfs et du fil à retordre…

Mon mot d'ordre : point mousse pour celles qui ont la frousse (amis de la poésie, bonsoir !) ! Et essayez donc de tenir au moins une bonne dizaine de rangs, pour vous rendre compte de l'effet obtenu. Ensuite, si vous vous sentez en confiance, passez au jersey. Le but étant de ne PAS laisser tomber des mailles, ce qui aurait pour effet désastreux de transformer votre futur pull-couverture du chat en loque aérée dont on ne voudrait même pas pour frotter ses carreaux….

Si par malheur une coquinette viendrait à vous échapper, rattrapez-la au crochet. Vous expliquer ici comment la retricoter en moins de deux serait ardu et franchement peu clair : un dessin vaut mieux que du blabla, d'où mon conseil d'acheter un guide explicatif pour vous former !

3- Lorsque vous vous serez familiarisée avec les points basiques, feuilletez le livre et tentez les autres points : point de riz, de blé (non, non, il n'y a pas que des céréales !), les torsades, ou même le jacquard. Si vous parvenez au bout de votre pelote, faites un petit noeud pour relier les deux pelotes, il se dissimulera facilement lors des finitions.

4- Ne risquez le premier pull qu'après avoir bien saisi toutes les étapes du tricot : quand et comment diminuer et augmenter (ce qui sera indispensable pour chaque ouvrage, à part la couverture du chat), monter les mailles, le col, coudre proprement les différentes parties du pull.


** Les avantages du tricot **

- à part lorsqu'on débute, c'est super relaxant et agréable : chaque rang apporte son lot de points, tous différents, qui varient selon que vous êtes sur l'endroit ou l'envers du pull !

- le côté : « ça vous plaît ? C'est MOI qui l'ai fait ! » (Nb : si la réponse à la question est non, gardez-vous de préciser que vous en êtes l'auteur…)


- Très sympa lorsque votre meilleure copine va avoir un bébé : vous apporterez la layette rose ou bleue, composée de la grenouillère , des gants, des chaussons, du gilet…etc ! C'est un cadeau à la fois personnalisé et original.

- Même devant la télé, ça le fait ! Pratique pour les longs dimanches ennuyeux.

- Le prix très bas en ce qui concerne la confection des layettes et pulls pour enfants (très peu de pelotes nécessaires : 2 pelotes pour la layette, par exemple).

** Les inconvénients **

- les crises de nerfs lorsqu'il nous manque : les bonnes aiguilles ou une pelote pour finir.

- Les crises de nerfs lorsqu'on s'aperçoit qu'en fait, 66 rangs plus tôt, on s'est planté en beauté sur le point ou le nombre de mailles et qu'il faut tout détricoter…Arg…En général, on ne reprend son ouvrage que de longs mois après, le temps que le goût amer passe…lol

- Le prix de la laine…un pull pour homme , par exemple, peut vous revenir à plus de 400 francs de laine (ouais, désolée pour les euros, mais je les boycotte) !!! Si on rajoute le temps de travail (énorme, surtout si les motifs sont compliqués) ; il est plus rentable de les acheter !

- Quand on n'est pas douée, coudre un pull peut s'avérer être un véritable carnage : si vous cousez mal et qu'il faut découdre, le risque est grand de couper votre pull et de perdre ainsi en quelques secondes des heures de travail : n'hésitez pas à demander autour de vous auprès des « doigts de fées » que sont la majorités des mamans (la mienne est archi nulle , alors j'ai abandonné ! lol Pardon, maman, mais bon, un ourlet sur un pantalon, avec toi, ça finit avec une jambe de short et une de pantacourt…).

Pour les plus téméraires :

• Si vous avez de la laine et que vous tenez absolument à la tricoter, pas de panique ! Regardez le poids et la longueur en mètres de chaque pelote. Puis, dans votre livret de modèles, cherchez un modèle tricoté avec une laine qui a les mêmes propriétés que celle que vous avez chez vous (même longueur pour le même poids, c'est important que les deux critères soient respectés). Ensuite, vogue la galère !
• A vous le jacquard (de multiples couleurs réunies dans un même pull) : séparez bien chaque pelote à chaque rang, sinon bonjour les nœuds !
• Les torsades, ça n'a rien de compliqué : vous glissez des mailles sur une petite aiguille à torsade. Vous tricotez d'abord les mailles de votre « grande » aiguille, puis celles posées sur l'aiguille à torsades. Il faut veiller à mettre l'aiguille à torsades du bon côté (soit derrière votre aiguille principale, soit devant) selon le côté vers lequel votre torsade doit partir…

Allez, sortez vos pelotes et jetez-vous à l'eau ! Et souvenez-vous qu'en cas d'échec magistral, il y l'excuse de la couverture du chat…Le pauvre…

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
ramirate

ramirate

25.10.2012 09:35

Très vrai, très drôle, et je m'y retrouve !!

marjoriev

marjoriev

23.01.2012 14:32

moi aussi j'ai appris petite et là j'ai décidé de m'y remettre

alexouille18

alexouille18

02.09.2011 15:31

Je me suis remise au tricot depuis le début de l'année 2011 et j'A-DORE, je ne peux plus m'en passer et je me demande comment j'ai fait pour abandonner autant d'années (j'avais appris vers l'âge de 10 ans...) mais j'ai encore de quoi apprendre et m'améliorer (et surtout ENFIN essayer de me faire un pull ou un gilet)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Tricot/crochet/couture a été lue 11411 fois et a été évaluée:

exceptionnel (38%) par:
  1. ramirate
  2. thepetitprincee
  3. chypse
et aussi par 18 autres membres

"très intéressant" (62%) par:
  1. marjoriev
  2. alexouille18
  3. timbresaulot
et aussi par 31 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité