Turin (1er jour)

3  06.11.2007 (05.03.2008)

Avantages:
Proche de la frontière française  -  Quelques incontournables

Inconvénients:
Relativement peu de choses à visiter

Recommandable: Oui 

Thalicia

Plus à mon sujet: Plein de boulot et pas trop de temps.

Membre depuis:01.02.2005

Avis:89

Lecteurs satisfaits:31

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 20 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Cet été était le premier depuis longtemps au cours duquel j'ai pu prendre le temps de vraies vacances avec mon amoureux. Du coup, nous avons choisi de partir à l'aventure avec notre petite voiture et notre grosse valise.
Nous avons choisi de faire le tour de l'Italie du Nord.

Je commence donc mes avis comme un carnet de voyage, avec notre première destination : Turin (14/08/2007).

Cela faisait longtemps que nous pensions aller à Turin car cette ville est relativement proche de la frontière française et de l'endroit où mes parents passent leurs vacances. Mon compagnon a aussi de la famille qui habite en Italie, pas très loin de Turin.
Turin était donc le parfait point de départ pour une excursion en Italie. Cela est encore plus vrai depuis les jeux olympiques d'hiver qui ont contribué à remettre la ville en beauté. De plus, ces Jeux ont permis l'amélioration des routes qui traversent les Alpes italiennes, de Sestrières à Turin.


Le centre historique de Turin est relativement peu étendu et on peut le visiter à pied en une journée sans trop se presser.
La plupart des centres d'intérêts sont situés au nord de la gare. C'est donc parfait pour ceux qui veulent s'y rendre en train ou pour une halte visite lors d'un voyage plus conséquent.
C'est aussi très facile de trouver en voiture puisqu'il suffit de suivre la direction de la gare. Il est aisé aussi de se garer dans le quartier de la gare. Inutile en revanche d'essayer du côté du centre historique. C'est d'autant plus difficile que le plan de circulation semble avoir été conçu pour décourager l'utilisation de la voiture dans ce centre.

Lorsque nous sommes arrivés, nous avons eu une première bonne surprise après nous être garés. C'était la semaine du 15 août qui est plus ou moins considérée comme férié : le stationnement était gratuit ou du moins non verbalisé. Merci aux passants italiens qui nous ont empêché de payer les tickets de stationnement.


Comme nous sommes arrivés aux alentours de midi, notre première préoccupation fut de trouver un endroit pour manger. Nos parents italiens nous avaient conseillé Brek, un self service situé sur la place qui fait face à la gare. Cette chaîne semble spécialisée dans les aliments frais et propose de délicieuses salades et autres classiques de cafétérias.

Après cette pause gastronomique (mais pas trop quand même), nous sommes partis à la découverte du centre de Turin.

La place de la gare (Piazza Carlo Felice) n'était pas visible pour cause de travaux. Aussi, nous ne nous sommes pas attardés.

Nous avons emprunté la Via Roma en direction de la Piazza San Carlo et
Photos pour Turin, Italie
  • Turin, Italie Musee egyptien
  • Turin, Italie Palais Carignano
  • Turin, Italie Palazzo Madama
  • Turin, Italie Palazzo Reale
Turin, Italie Musee egyptien
Un sphinx de la salle des statues : penombre, eclairages et miroirs. La salle la plus agreable du musee egyptien.
du Musée Egyptien.
Cette rue est certainement une des plus chics de Turin. On y trouve de nombreuses boutiques de grandes marques italiennes et la promenade est en partie abritée du soleil par des arcades, ce qui est très appréciable en été comme en hiver.

Au bout de cette rue, nous sommes arrivés sur la Piazza San Carlo. L'entrée en est marquée par deux fontaines représentant des allégories de cours d'eau : moderne mais pas mal. A cette heure de la journée, en été, la place est malheureusement déserte. Circulez, il n'y a rien à voir. Même les églises à l'entrée sont fermées.
C'est un peu décevant quand on s'attend à ce que le Routard appelle « le salon de Turin ».


Après avoir un peu tourné dans les rues environnantes, nous nous sommes finalement dirigés vers un des principaux centres d'intérêt de Turin : le Musée Egyptien.

Notre famille italienne nous l'avait vanté comme l'un des plus riches musées égyptiens après celui du Caire et le British Museum. Le Routard indique qu'il s'agit du plus beau après celui du Caire. Nous ne voulions surtout pas le rater. En plus, le prix du billet est plutôt modéré : nous avons payé 3€ chacun. Pas de quoi se priver.

On y trouve des objets relatifs à différentes situations de la vie quotidienne, des reconstitutions de tombes, des reconstitutions d'entrées de temple, des amulettes, des statuettes, des objets de tous les jours, des momies et sarcophages… Bref, tout ce qu'on peut attendre d'un musée égyptien.
La muséographie est assez bien faite mais, comme je lis très bien l'anglais (Si, si !), je n'arrive plus à me rappeler s'il y avait des explications en français ou uniquement en italien et anglais.

La partie que nous avons le plus appréciée est celle où étaient exposées des statues. Les deux salles tapissées de miroirs étaient maintenues dans l'obscurité tandis que les statues étaient éclairées de lumières chaudes.
On se serait cru en train de faire une visite nocturne de temple égyptien et cela nous a rappelé de bons souvenirs de notre premier voyage en amoureux, en Egypte, il y a bientôt neuf ans.

Nous avons vraiment apprécié ce musée mais nous y avons souffert de la chaleur. Il n'était pas climatisé, à l'exception de certaines petites salles qui servaient à reconstituer des tombes. Aussi, les gens avaient-ils tendance à stagner à proximité des grandes fenêtres ouvertes pour bénéficier des courants d'air. J'espère que c'est chauffé en hiver !


Après être sortis du Musée Egyptien, nous avons continué notre balade en direction du Palais Carignano. Celui-ci a été le siège du premier Parlement italien.
Le bâtiment ressemble à un magnifique hôtel particulier en briques rouges. Celles-ci dessinent des motifs en forme d'étoiles très agréables à l'œil, surtout depuis la cours intérieure pavée de galets.
Actuellement, il abrite un musée qui était fermé au moment de notre visite.

En ressortant, nous débouchons sur une nouvelle place où trône une statue équestre comme on peut en voir un peu de partout. Quel manque d'originalité !


Nous continuons donc vers le nord, en direction de la Piazza Castello. En route, nous nous arrêtons chez un glacier (apparemment fort chic et couru des Turinois). J'y trouve une excellente glace aux marrons glacés tandis que mon compagnon choisit un des multiples parfums à base de chocolat.

La boutique étant trop froide à notre goût (Quand les gens sont vêtus pour affronter des températures de 30°C, pourquoi leur imposer une température de 18°C et le port d'un pull ? Et après, ça va pleurnicher sur le réchauffement climatique… A quand des climatisations bien réglées ?), nous sommes allés déguster nos glaces sur la place, derrière le Palazzo Madama.


Ce « palais » est une vraie curiosité pour le touriste non averti. Il s'agit d'un château carré du XVème siècle, qui ressemble à un vieux château fort. Cependant, une des façades a été refaite dans le style baroque et semble n'avoir rien à faire avec le reste du bâtiment.

Le Palais Madame, qui doit son nom à une Madame Royale (je ne sais plus laquelle) abrite un musée. Nous ne l'avons pas visité car nous ne voulions pas y passer trop de temps : nous ne voulions pas partir trop tard pour notre étape suivante.


Au fond de la place, on aperçoit le Palazzo Reale. De l'extérieur, il n'a rien d'extraordinaire à notre goût. Il est même très austère. Les cavaliers qui ornent le portail d'entrée sont même les seuls éléments un peu fantaisistes du décor.

Là encore, il est possible de visiter quelques appartements. Toutefois, nous n'avons fait que le traverser pour nous rendre au Duomo.


Le Duomo San Giovanni Battista (la cathédrale) est surtout renommé pour abriter le Suaire de Turin.
L'architecture extérieure comme la décoration intérieure ne sont pas inintéressantes mais elles ne méritent pas le détour, à mon avis.

Cependant, à moins d'être particulièrement croyant et de vouloir vous recueillir à proximité de cette relique, vous serez déçu. En effet, le Suaire n'est pas visible pour le visiteur comme pour le pèlerin. L'endroit où il est conservé est bien indiqué et aménagé pour la prière mais il n'y a rien à voir.
Cela peut aisément se comprendre pour des motifs de conservation. Toutefois, c'est un peu frustrant.
Seule une reproduction est visible au fond de la cathédrale avec des explications sur les blessures du corps qui apparaît en négatif.

Si vous envisagez de visiter le Duomo, soyez aussi prévenu(es) que les Italiens ne rigolent pas avec le code vestimentaire.
Si je comprends tout à fait l'interdiction des shorts, bermudas, minijupes et autres brassières ou dos nus, je suis dubitative sur l'interdiction faite aux femmes de montrer leurs épaules, surtout en plein été.
Et, ce n'est pas une ignorante de la chose religieuse qui s'insurge ici. Je suis tout de même baptisée et j'ai fait mes trois communions (avant de virer totalement athée). Bref, il y a des intégristes de partout…
Je me demande comment s'habillent les mariées italiennes parce qu'avec de tels critères, la plupart des mariées françaises ne pourraient pas pénétrer dans les églises le jour même de leur mariage !
Rassurez-vous tout de même, si votre tenue est jugée incorrecte, de petites vieilles s'empresseront de vous couvrir avec des châles jetables.


Sortis du Duomo, nous profitons de la proximité pour aller jeter un coup d'œil à la Porta Palatina, une porte antique du Ier siècle.
Elle est assez étonnante par sa couleur rouge brique. Quand on pense Antiquité, on imagine plutôt du marbre blanc.
C'est donc une visite assez intéressante pour se remettre les idées en place sur ce point, d'autant que la mise en scène est assez jolie : accès par une voir pavée et statues au premier plan.


Il est alors temps pour nous de retourner à notre voiture car nous voulons être à Milan pour dîner. Nous suivons à pied un autre itinéraire, plus commerçant que culturel cette fois, preuve qu'il peut y en avoir pour tous les goûts dans cette ville.


C'est du moment de partir que nous gardons le pire souvenir de Turin.
En effet, la sortie de la ville par le nord, pour rejoindre l'autoroute à destination de Milan, ne fut pas une partie de plaisir car il fallait pour cela traverser le centre historique et c'est un casse-tête de petites rues et de sens interdits.

Nous sommes toutefois parvenus à entrer sur l'autoroute malgré une signalisation approximative et même trompeuse. Mais qui donc a eu l'idée de mettre un panneau Milan vert (les panneaux d'autoroute sont verts et non bleus en Italie) devant cette voie qui fait revenir sur ses pas ? De quoi tourner en rond ad vitam eternam !

J'aurais certainement encore l'occasion de râler sur la signalisation routière italienne au cours de mes avis : c'est vraiment pas leur truc les panneaux !

En résumé, Turin est une ville agréable à visiter et présente quelques attractions touristiques particulièrement intéressantes, notamment le Musée Egyptien. Toutefois, à moins d'être accro aux musées de tous poils ou de vouloir faire du shopping, on en fait rapidement le tour.
Je la conseille plus comme ville étape que comme lieu de long séjour touristique.
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
jacquesherve

jacquesherve

28.09.2013 22:08

A l'heure où on n'arrête pas de vanter Rome, Venise ou Florence, je ne suis pas tout à fait de ton avis car il y a quand même des choses à voir y compris sur le plan architectural, toutes époques confondues. Le métro et la gare de Porta Nuova sont sympas.

jacquesherve

jacquesherve

02.12.2009 22:57

Il est vrai que la ville ne soit pas assez rôdée sur le plan touristique. Mais la ville, ses cafés et ses aperitivi mérite que l'on s'y arrête.

peusoune

peusoune

14.11.2009 20:58

J'ai aussi de la famille dans la région de Turin et je rêve de vacances en Italie, un de ces quatre peut être...

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Turin, Italie a été lue 13269 fois et a été évaluée:

exceptionnel (21%) par:
  1. jacquesherve
  2. peusoune
  3. noiro67
et aussi par 3 autres membres

"très intéressant" (75%) par:
  1. tityre83
  2. kmk57
  3. Syrinx1
et aussi par 18 autres membres

"intéressant" (4%) par:
  1. Noiset05

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Turin, Italie
publicité