Grand Hotel Villa Torretta, Sesto San Giovanni

Images de la communauté

Grand Hotel Villa Torretta, Sesto San Giovanni

Cet hôtel est aménagé dans un prestigieuse villa du XVIème siècle. Il ne se situe pas très loin du centre de Milan et propose soixante-dix-sept chambr...

> Voir les caractéristiques

100% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Grand Hotel Villa Torretta, Sesto San Giovanni"

publié le 24/08/2010 | queenpette
Membre depuis : 10/03/2006
Avis : 260
Lecteurs satisfaits : 103
Plus à mon sujet :
La sagesse, c'est laisser un peu de place à "l'avenir".
Excellent
Avantages Un cadre splendide
Inconvénients Loin du centre ville
très intéressant
Rapport qualité prix
Situation Géographique
Accueil et Service
Confort
Propreté

"UN GRAND HOTEL"

Je suis au travail comme tous les jours. Je viens de terminer ou presque ce que j’avais prévu de faire aujourd’hui. Une subite envie d’Italie vient de me saisir. Une vague de nostalgie se brise sur les écueils de ma journée. Me revient en mémoire le week-end à Milan que j’ai passé l’an dernier de retour de Las Vegas. Difficile de se défaire de cette engluante pesanteur qui me berce comme sur un bateau immobile un jour d’août.

C’était une fin octobre, une Toussaint sombre et fraiche. L’ours avait profité comme à son habitude des promotions plusieurs mois avant sur Easyjet pour nous prendre un week-end. Cette méchante créature n’avait pas réfléchi que nous reviendrions de vacances le week-end précédent. Toujours dans le décalage horaire, comme un héro Nervalien, entre rêve et réalité, entre passé et présent, mon vague à l’âme persistant - comme aujourd’hui – me plongeait en état de langueur.

L’hôtel avait été choisi par l’affreuse bête avec son discernement habituel. Donc, bien en dehors de la ville, à proximité d’un parc arboré mais sans intérêt à cette période de l’année. Je ne saurais trop conseiller à mes lecteurs la location d’une voiture si vous souhaitez faire autre chose que contempler vos ampoules aux pieds dans l’avion du retour. Alentours, rien ou presque justifie de venir ici à moins d’y être né et encore. Le seul véritable joyau du lieu est l’hôtel.

Voila bien encore une idée farfelue de cette stupide créature qui partage ma vie. Choisir un hôtel pour lui-même sans s’intéresser le moins du monde à sa situation. Son idée était qu’étant motorisés, nous ne serions pas contraints par la localisation de l’hôtel mais bien au contraire, cela faciliterait nos déplacements vers les lacs ou bien vers le centre. J’avoue qu’après coup, cette solution, le week-end, l’hiver, et parce que l’hôtel offrait un confort parfait convient tout à fait à une voyageuse en plein jet-lag.

L’hôtel se présente comme un bâtiment blanc au bord d’un grand parc. En forme de U, l’entrée se trouve face à une fontaine où quelques faméliques jets d’eau s’efforcent de survivre au froid de l’hiver naissant. La façade sur 3 ou 4 étages est percée de fenêtres nombreuses qui laissent la blafarde lueur d’octobre éclairer des plafonds peints magnifiques. Nous sommes dans un palais milanais, cela ne fait plus aucun doute. L’hôte qui rédige ses lignes abandonne progressivement son envie d’assommer l’animal qui l’accompagne.

L’accueil courtois, presque solennel tranche avec l’habituel manque de manières de l’autre animal. Remise des clefs malgré l’heure matinale et accompagnement jusqu’à une chambre immense que le groom est fier de nous présenter. Les couloirs propres et sobrement décorés contrastes avec la qualité des plafonds. Ces derniers à caissons, peints ou encore sculptés ne dépareraient pas dans un château de la Loire ou bien encore chez moi. Le seul bémol vient de la topographie compliqué des lieux. Les étages ne sont pas tous aux mêmes niveaux. Des marches par volée de trois ou quatre vous brisent les jambes aussi.

La porte de bois sombre est si massive que je ne peux la pousser seule. Le groom qui porte notre bagage la pousse de son dos en s’aidant de ses jambes. Les hôteliers oublient que les femmes représentent la moitié de l’humanité. Des portes faciles à ouvrir ne sont pas un luxe mais une nécessité. Bref, encore et toujours les mêmes problèmes surtout dans les hôtels neufs ou très récemment rénové comme celui-ci. En fait, il s’agit d’un hôtel acheté par Accor depuis peu et qui l’a transformé pour en faire un M Gallery.

M Gallery est une nouvelle enseigne Accor. Les établissements qui adoptent ce logo trouvent leur place entre les Mercure et les Sofitel. Plus hôtels de charme que les Sofitel, plus cossus que les Mercure vieillissant, ils apportent un plus à Accor sur un segment de marché plus proche des relais et châteaux que de l’hôtellerie d’affaires. J’ai testé plusieurs d’entre eux ses derniers mois et j’avoue ne pas avoir été déçue bien au contraire. Dommage que chaque grande ville ne soit pas dotée. Monsieur Accor, encore un effort !

L’accès à la chambre se fait depuis une plateforme. Vous devez descendre encore trois marches pour accéder à la chambre proprement dite. Attention quand l’on se lève la nuit de ne pas faire comme l’ours et se planter les orteils dans l’escalier. Ca fait mal ? hein !? Ma pauvre descente de lit en poils d’ours passe pour un casse pied parce qu’il ronchonne dans le noir. Pour une fois, je reconnais que ce n’est pas très malin d’avoir laissé ces marches quand la chambre a été refaite.

Le lit, avec ses deux mètres par deux, tient une place centrale. Il n’occupe en fait qu’une faible surface au regard de la taille de la chambre qui dépasse les trente mètres carrés. Les planchers en parquet massif tout récent ne craquent pas. Les tentures vertes aux fenêtres assombrissent la pièce tout en rendant une lumière digne de Rembrandt. L’ambiance bourgeoise s’accentue quand l’on accorde enfin un regard au mobilier qui semble sortir des murs. L’ombre, dont vos yeux finissent par s’accommoder, s’ouvre comme le rideau d’un théâtre sur un espace cossu faute d’être cosy.

La salle de bain éblouissante de clarté complète à merveille cette chambre. Baignoire large, peignoirs de bain, chaussons de bain, produits de qualité Roger & Gallet, rien ne manque. Le sèche-cheveux puissant vous ébouriffe un ours genre boule de mohair si vous voyez ce que je veux dire… Le tout avec une propreté digne d’un hôpital. Les nombreuses serviettes de bains de toutes tailles vous laissent libre de prendre trois bains si cela vous chante.

Notre dîner et petit déjeuner sur place, servi à partir de 7 heures, dans les pièces les plus décorées du bâtiment fût un plaisir tant pour les yeux que pour le palais. Je ne saurais trop vous conseiller au moins de visiter ce palais. Pas le mien, l’édifice ! L’ours ?! Enfin...

Nuit : 100€ Diner : 100€


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1918 fois et a été évalué à
92% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • madmike publié le 08/09/2010
    EXcellente présentation de cet hôtel de charme... d'après ce que j'ai pu tester les M Gallery sont les plus sympas des hôtels Accor, les seuls où le charme compense les faiblesses du groupe (toujours un cran en dessous de l'équivalent chez Interco/Crowne Plaza/Holiday Inn)
  • madmike publié le 08/09/2010
    Choisir un hôtel pour lui-même sans s’intéresser le moins du monde à sa situation. Son idée était qu’étant motorisés ==> ça doit être un raisonnement masculin : quand je sais que je vais louer une voiture, je prends souvent un hôtel excentré et moins onéreux à prestations équivalentes, sachant que le trajet sera une formalité... ;o)
  • momicat publié le 04/09/2010
    une histoire d'ours, ça faisait longtemps ;-)
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Grand Hotel Villa Torretta, Sesto San Giovanni

Description du produit par le fabriquant

Cet hôtel est aménagé dans un prestigieuse villa du XVIème siècle. Il ne se situe pas très loin du centre de Milan et propose soixante-dix-sept chambres différentes.

Caractéristiques Principales

Nom: Grand Hotel Villa Torretta

Type de Budget: Budget moyen

Nombre de chambres: 78

Type d'hôtel: Hôtel

Rue: Via Milanese 3, 20099 Sesto San Giovanni, Italie

Rue: Via Milanese 3

Ville: Sesto San Giovanni

Pays: Italie

Latitude: 45.53088387

UFI: -129634

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 31/07/2008