Liège, Belgique

Images de la communauté

Liège, Belgique

> Voir les caractéristiques

87% positif

17 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Liège, Belgique"

publié le 21/01/2005 | LUIK72
Membre depuis : 07/01/2005
Avis : 45
Lecteurs satisfaits : 14
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Histoire industrielle du début du 20ème siecle; visite en francais
Inconvénients On visite des endroits ou il y a de la poussière
très intéressant
Culture et découverte
Hospitalité
Ambiance et vie nocturne

"LA ROUTE DU FEU A LIEGE BELGIQUE"

Le feu

Le feu

La route du feu?

Petit parcours d'histoire:

A la fin du 19ème siècle et début du 20ème siècle, La province de Liège était un géant bassin industriel, avec d'énormes potentiels. Ainsi que d'un savoir-faire unique au monde, avec une université au top et toujours à la recherche de nouveautés.

Des grands chercheurs et inventeurs sont né ou ils sont passés en Province de Liège pour étudier ou exercer leurs métiers.

Quelques exemples :

Albert Ier : (n : -m : ) : Roi des belges, mis en place des infrastructures pour les industries ; exemples à liège « le Canal Albert : canal reliant la Meuse de Liège au port d’Anvers entrée de la manche. Pour pouvoir faire naviguer des plus grosses péniches pour toutes les industries installées le long ou pas trop loin de la meuse.

Zénobe Gramme (n:1826 - m:1901): Inventeur du collecteur qui permet la construction de machines électriques à courant continu et a construit la Dynamo industrielle (1871).

John Cockerill (n:1790-m:1840): Ingénieur industriel belge d'origine britannique spécialisé en construction métallique (cuve, rail de chemin de fer, train de roue de chemin de fer,..), Il mit en place le premier haut-fourneau à coke du continent en 1830 pour faire de l’acier en Europe (1ère sidérurgie continentale).

Antoine Joseph, dit Adolphe Sax (n :1814-m1894) : Spécialiste des instruments à vent et inventeur du saxophone.

Georges Simenon (n :1903-m :1989) : Ecrivain belge de langue française ; Il était spécialiste des romans policier dont la série le commissaire Maigret ;

André Ernest Modeste Grétry, (n :1741-m:1813 ) Compositeur français d’origine liégeoise ; Inventeur de l’opéra-comique (richard cœur de lion en 1784) ;

Et bien d’autres encore que je ne peux citer, puisque la liste est longue.

Revenons à nos moutons.

Qu’est que la route du Feu ?

La route du feu est un parcours organisé à la découverte des métiers qui utilise le feu ou qui l’utilise encore.

1) Vous commencez la visite par un site préhistorique (le prehistosite de Ramioul) qui vous fera découvrir le parcours des premiers hommes face à la nature et au feu.

Vous êtes guidé par un archéologue-animateur, et vous assistez à des démonstrations de taille du silex et d’allumage du feu. Vous découvrez comment nos ancêtres réalisaient et utilisaient les outils préhistoriques, ainsi que les réalisations de poteries.

2) Ensuite, vous allez faire un voyage au centre de la terre à Blégny mines. En compagnie d’un guide-travailleur (il a travaillé là et depuis la fermeture de la mine il est devenu guide), vous enfilez une veste de mineurs et un casque pour descendre par la cage de mine jusqu'au fond de la mine. Vous vivez le temps d’une visite l’univers à la fois dur et passionnant de nos « houyeux » (mineurs) La houille (en wallon hoye) est un combustible minéral fossile solide, provenant de végétaux ayant subi au bout du temps une transformation lui donnant un grand pouvoir calorifique.

3) Vous allez visiter une célèbre Cristallerie, la Cristallerie du Val Saint-Lambert. Vous admirez le savoir-faire des maîtres verriers, ils souffleront, tailleront ou graveront le cristal et élaboreront devant vos yeux leurs œuvres mondialement réputées.

4) Vous visitez aussi un musée ; le musée du verre. Vous découvrez l’histoire de l’objet d’art en verre depuis ses origines. Les productions des époques Art nouveau et Art déco vous sont présentées.

5) Ensuite vous visitez la maison de la métallurgie et de l’industrie. La maison de la Métallurgie est une merveilleuse introduction aux industries de la route du feu. Le plus vieux Haut-fourneau wallon, datant du 17ème siècle, vous donnera envie de découvrir la salle de la sidérurgie moderne, qui vous explique le process de la production d’acier aujourd’hui. Une collection exceptionnelle de machines et de maquettes vous fera parcourir l’histoire des énergies depuis les moulins et les machines à vapeur jusqu’à nos centrales électriques.

6) Ce que vous venez de découvrir au musée, et bien vous le découvrez en nature et en fonctionnement au Haut-Fourneau de Cockerill-Sambre à Ougrée (liège). Outil gigantesque, en forme de tour, le haut-fourneau est véritablement la source du fleuve d’acier de la sidérurgie. Au sein du haut-fourneau, à la température de 2.000 °C, le fer est libéré de sa gangue de pierre. Il coule en liquide rouge/jaune vif, dans des rigoles à une température de 1.500 degrés pour être versé dans un Wagon-thermo pour l’acheminement vers une aciérie qui transformera (procédé chimique) la fonte obtenue à la sortie du haut-fourneau en acier brut fini en slabe (grosse masse rectangulaire) ou soit en coils (bobine brute non finie) par une coulée continue. Les étapes de la fabrication de l’acier sont extraordinaires à voir une fois dans sa vie, on sent la matière vivre aux pieds.

7) Vous visitez aussi une centrale moderne appelée TGV de la SPE (Turbine Gaz Vapeur). A cette centrale, l’énergie thermique produite par le gaz naturel se transforme en énergie électrique. Vous visitez un labyrinthe de tuyauteries où vous entendez gronder la turbine à gaz. Au poste de commande toute la technologie de cycle combiné gaz-vapeur vous sera expliquée.

8) Et dernièrement, vous allez à la découverte du Centre de la laine et de la mode qui, à travers son parcours-spectacle, « Du Fil à la Mode », vous fera revivre les ambiances de la glorieuse époque de l’industrie lainière. Un diorama présente plusieurs aspects de l’histoire du costume et de la mode. Vous visitez plusieurs lieux important avec des machines étonnantes représentatives du travail de la laine. Cela fait déjà longtemps que ce secteur n’est plus en grande activité dans notre région, cela au détriment de la main d’œuvre bon marché dans d’autre pays.

Voici un lien pour des renseignements complémentaires

http://www.laroutedufeu.be

En visitant ce site, il vous est possible d’avoir plusieurs formule de visites avec séjours compris ; A vous de voir.

Contacts

La route du feu asbl
Esplanade du Val
B-4100 Seraing
Tél. +32 (0)4 338 38 30
Fax. +32 (0)4 330 36 40


En conclusion : une visite qui vaut le détour avec beaucoup d’explications techniques sur le fonctionnement et les process de fabrication. De plus, les hauts-fourneaux continentaux sont prévus de disparaître au profit de ceux maritime qui ne se trouveront plus en Europe. En 2009 ; à Liège la sidérurgie à chaud (la phase ou chaude : une coulée de fonte et d’acier est à l‘état liquide) sera fermée définitivement ; Alors c’est peut-être l’occasion d’une visite avant la démolition des usines.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 4402 fois et a été évalué à
88% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • jacquesherve publié le 10/01/2015
    Une ville à découvrir
  • morvan2 publié le 03/02/2005
    Nos aïeux allumaient un feu de la même facon ;-))))
  • binyfra publié le 27/01/2005
    très interesant tout cela merci
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Liège, Belgique

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 20/04/2000