Patagonie, Argentine

Images de la communauté

Patagonie, Argentine

> Voir les caractéristiques

100% positif

6 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Patagonie, Argentine"

publié le 03/10/2006 | suomi
Membre depuis : 11/06/2001
Avis : 119
Lecteurs satisfaits : 103
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Nature, diversités, culture, histoire, ...tout
Inconvénients Budget
exceptionnel
Rapport qualité prix
Transport
Culture et découverte
Sécurité
Hospitalité

"La Patagonie m'a envoûté"

Patagonie

Patagonie

Avant tout, un peu de mise en scène :
imaginer ou (mieux) écouter Carlos Gardel..
Buvez un petit maté*…
Regarder par la fenêtre. Que voyez vous ?
Des kilomètres et des kilomètres d'étendues sauvages avec quelques touffes d'herbes pour varier le paysage, des nuages, une belle lumière…c'est de la pampa.
Vous êtes en Patagonie…


Je suis arrivée en Patagonie par la côté atlantique : Puerto Madryn un beau matin de novembre…Au réveil dans le bus, je ne voyais que des horizons à perte de vue…de tous les côtés. Partie depuis la veille au soir de Buenos Aires, 20 heures environ après, on arrive en Patagonie.

La Patagonie, qu'est ce que c'est ? où est ce ?
La Patagonie est la terre du bout du continent sud américain, un peu au Chili, un peu en Argentine.
Sans limites officielles, on dit qu'elle s'étend entre le Rio Negro (42° parallèle sud) et le Cap Horn….
A l'ouest, le Chili, à l'est l'Argentine, entre les deux la Cordillère des Andes.
La cordillère des Andes qui divise tout le continent sud américain et il parait même qu'elle plonge sous la Mer de Drake et qu'elle reapparait en Antarctique.
Elle sépare les deux pays mais aussi deux climats : au Chili, il pleut sur les terres de forêt d'arbres majestueux (si..si..majestueux..) et en Argentine, c'est plutot une steppe semi aride…du vent, la pampa…
L'histoire géologique en a fait un joyau…Pics de hautes altitudes (Fitz Roy, Cerro Torre en Argentine et Torres del Paine au Chili, pour ne citer qu'eux) et glaciers incroyables (Perito Moreno le plus célèbre).


J'y suis donc arrivée à Puerto Madryn en Argentine. Grande ville au milieu de la Pampa.
Pas loin, la péninsule Valdes avec sa faune : baleines, orques, manchots, lions de mer, éléphants de mer, ….
On peut faire la visite dans la journée. C'est assez grand et ça vaut vraiment le détour, la halte.
La saison des baleines est en octobre-novembre.
Puerto Madryn est un petit goût de Patagonie…Le vent dans les rues. Quand on arrive en bout de ville…pampa jusqu'au prochain pueblo.

Quelques centaines de kilomètres après, c'est à Rio Gallegos que je me suis arrêtée, juste pour reprendre un bus direction El Calafate.
Les bus, là bas, c'est l'idéal. Bon rapport qualité prix. Grand confort. Film et repas à bord. On se croirait en avion. A part quand on vous met un dvd de Mana (groupe du coin) à fond à 6h du matin..c'etait à Mendoza ca et ce n'est pas la Patagonie alors stop.
El Calafate, c'est vers les montagnes, on quitte l'océan et on approche des hautes altitudes.
Impression d'hiver, de suisse, de coin huppé mais en passant c'est agréable…
L'intérêt réside dans la visite du glacier Perito Moreno.
Il est énorme. 4 kms de large, 35 de long, 40 à 70 mètres de haut et plus en profondeur.
Lieu assez touristique mais incroyable.

Quelques centaines kilomètres encore un peu plus dans les montagnes, au détour de la route qui serpente dans des plaines immenses, d'un lac d'un bleu glacial (les glaciers sont pas loin), un petit village qui grandit à la vitesse grand V : El Chalten.
Petit village avec plein d'auberges et camping et là, derrière pas loin…Le Fitz Roy et le Cerro Torre…et tant d'autres pics et aiguilles affûtés.
Dans quelques années, j'ai bien peur qu'on trouve des grands hôtels, plein de commerces, des restaurants, ça fera certes vivre les gens du coin mais ça ne ressemblera plus à ce coin d'authenticité que c'était.
C'est des paysages à gauchos (Cavalier, gardien de troupeau de Patagonie), des paysages de westerns sans les cactus…
Lieu fabuleux pour faire de la randonnée, vers les hauts sommets notamment ou un peu plus bas.

Etape suivante…Alors retour à Rio Gallegos, pause de 24 heures car pas de bus pour la Terre de Feu..
J'en frémis déjà d'aller tout en bas sur la carte, dans ce soin qui semble austère et inhospitalier ..et pourtant…
Le bus…Toute une journée de bus…Mais c'est bien, je crois, d'y aller comme ça.. On ressent mieux le côté lointain, difficile d'accès…Détroit de Magellan, bateau, pampa, des vaches, des moutons, pampa, une frontière, une autre frontière et encore pampa…on est au Chili mais on va repasser en Argentine…Frontière au milieu de l'immense désert de vent… et puis encore, et puis une forêt, grande, des virages, des virages, une dernière halte…Tollhuin…Un lac..encore la forêt, la montagne…Et là, d'un coup, le Canal de Beagle, Ushuaia…
Inspirs….
Silences…
Emotions…
Bon, Ushuaia n'est pas un village de pêcheurs, non, c'est une ville qui a du grandir trop vite un peu n'importe comment…Mais quel charme !
Déjà le Canal de Beagle m'a conquis…
Ushuaia..A voir : musée du bout du monde et la prison… Parce que oui, avant, Ushuaia etait connu pour être un bagne. On envoyait là bas les dissidents essentiellement. Le bagne du bout du monde..Evadez vous, vous nagerez dans les eaux glacées…
Dans ce musée, on voit aussi que la Terre de Feu a une sacrée histoire… Au début du siècle dernier, y avait des indiens qui vivaient là, paisiblement…Ils s'enduisaient le corps de graisse de phoque, vivaient nus et résistaient à tout…Pour dire le mot neige, ils avaient plus de cent façons d'exprimer ce terme suivant si la neige etait dure, molle, légère, etc… C'etait les Kawashkars ou Alacalufes, les Yámanas ou Yaganes et les Onas ou Selknam, ils vivaient en Patagonie et n'existent plus…
Les colons sont arrivés, ont essayé de les convertir, les ont habillés…Ils ont perdu leur âme..Ils les ont decimés.
Tant de peuple ici ou ailleurs ont été anéantis au nom de la modernité, de la « civilisation ».
On voit aussi dans ce musée une incroyable carte des naufrages.
Et on se met deux minutes dans la peau d'un marin à la recherche du Cap Horn….
J'ai aimé Ushuaia pour tout ça…Pour ces soirées à discuter avec Pablo, Luca , Fernando, à boire du vin et à discuter…
A goûter : le kingcrab ou centolla. Espèce d'araignées de mer géante.

Au petit matin, le soleil est déjà là depuis bien longtemps, un énorme bateau est dans le port, un bus..direction le Chili…Punta Arenas…

C'est encore la Patagonie.. une autre ambiance.. Grande ville, un port..
Une colonie de manchots à voir…Sinon, pas grand-chose dans cette ville.
Ou alors faut lire les romans de Coloane dans une petite auberge face à l'océan..ca doit être bien agréable.

Quelques heures de bus encore (une centaine au final ;-)), Puerto Natales. Plus petit, plus de charme.
Un port aussi. Et le parc national Torres del Paine pas très loin.
Les chiliens profitent vraiment de ce lieu touristique..
Vous voulez y aller ? Il va falloir payer…20 $ l'entrée.
Et si vous voulez randonner là bas, il va falloir débourser 33$ par nuit pour un bout de matelas.
Ca se discute, y aller, pas y aller…
J'y suis allée, mais juste une journée. Pas de rando là bas.
Le glacier Grey vaut la peine, tout vaut la peine là bas… Par beau temps, c'est grandiose…
La nature préservée…Quoiqu'il parait qu'il y a un tchèque qui a mis le feu à 20 hectares avec son réchaud…
Le soir tombe à Puerto Natales…Un grand bateau est arrimé. Un ferry. Des voyageurs de tout bord errent dans la ville.. Tous attendent le départ…
21h, on a le droit de monter…La nuit sera à bord et au petit matin…cap vers Puerto Montt, 1000 kms plus haut en passant par les fjords chiliens…

3 jours de navigation…Fjords, ciel gris, dauphins, ciel bleu, glaciers, océan, mal de mer mais super…Super ambiance, super, tout génial.. Dormir, manger, regarder..Ca fait du bien de se poser…

Un autre petit matin..Puerto Montt…Maisons colorées..Mais non, vite, vite, repartir au calme…
Bus..Petit bac et c'est l'Ile de Chiloé..
Le Pacifique, des maisons en bois, et c'est superbe…
Des balades, du bon poisson…

Quelques jours et puis s'en vont…Bus toujours, traversée de la cordillère des Andes, sommets enneigés, arbres gigantesques et Bariloche ou bord du lac Nahuel Huapi.
Et là, pas loin le rio negro, la fin de la Patagonie.

Depuis ce voyage, je n'en suis pas complètement revenue...
J' ai une partie de moi là bas..J'y pense, j'y repense..J'y retournerai..


Vuelvo al Sur,
como se vuelve siempre al amor,
vuelvo a vos,
con mi deseo, con mi temor.
Llevo el Sur,
como un destino del corazon,
soy del Sur,
como los aires del bandoneon.
Sueño el Sur,
inmensa luna, cielo al reves,
busco el Sur,
el tiempo abierto, y su despues.
Quiero al Sur,
su buena gente, su dignidad,
siento el Sur,
como tu cuerpo en la intimidad.
Te quiero Sur,
Sur, te quiero.
Vuelvo al Sur,
como se vuelve siempre al amor,
vuelvo a vos,
con mi deseo, con mi temor.
Quiero al Sur,
su buena gente, su dignidad,
siento el Sur,
como tu cuerpo en la intimidad.
Vuelvo al Sur,
llevo el Sur,
te quiero Sur,
te quiero Sur...

(Astor Piazzola - Carlos Gardel)

*Maté: boire un maté. Dans une petite calebasse en bois le plus souvent, ils mettent de l'herbe (oui, juste de l'herbe) comme une infusion, un peu d'eau avec leurs fidèles thermos, une espèce de paille filtrante et ils "boivent" le maté à n'importe quelle heure de la journée.


"Suerte"!


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 4715 fois et a été évalué à
50% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Obispier publié le 10/08/2007
    La patagonie c'est excellent bravo pour ton avis CONTINUE @ bientot !
  • ouentoro publié le 19/07/2007
    Salut. La pampa est une région bien précise d'amérique du sud, situé en argentine, uruguay et une partie du sud du brésil. Plus précisement en argentine, c'est une région d'élevage herbeuse et humide. La patagonie elle est une région à part entière également, donc rien à voir avec la pampa. Mais elle aussi a ses gauchos en effet. quand au maté, ce n'est pas de l'herbe mais une ou des herbes qui s'apparentent au thé mais avec un gout beaucoup plus ou moins fort (maté, cachamaté, maté cocido etc..). ton avis est très bien mais je n'y ai pas retrouvé la magie et l'enchantement réels qu'apportent cette belle région d'argentine. Dommage. A plus.
  • BILGI publié le 14/04/2007
    J'aime bien ce pays... pas mal aussi l'avis...
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Patagonie, Argentine

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 03/03/2001