Avis sur "Ile de Brac, Croatie"

publié le 17/06/2017 | fragar
Membre depuis : 12/08/2000
Avis : 562
Lecteurs satisfaits : 281
Plus à mon sujet :
Allo quoi ?? Y-a-t-il encore un pilote dans l'avion Ciao ???
Excellent
Avantages beau, vert, chaud et ensoleillé
Inconvénients plages de cailloux
exceptionnel
Intérêt
Fréquentation et Affluence
Amplitude Horaire
Accueil et Service
Propreté

"Belle ILE en MER........entre le CIEL et l'EAU...(airs connus)"

Depuis la terrasse du restaurant, vue sur le ferry et le continent !

Depuis la terrasse du restaurant, vue sur le ferry et le continent !

...je me suis inspirée de deux chansons pour le titre.... (je ne sais pas si vous reconnaîtrez lesquelles), car la Croatie, ce n'est pas que Split ou Dubrovnik, (comme dirait JH) mais aussi ses nombreuses îles adriatiques !

Comme dorénavant, j'aime varier les plaisirs au gré de mes envies et de mes humeurs ici et ailleurs, je me suis envolée début juin vers la Croatie (avec soeurette).
C'est vers une île, plus propice au farniente que je suis allée. Enfin, pas tout à fait, la preuve en est, si vous lisez cet avis !

Cette île est l'une des nombreuses îles de l'Adriatique faisant partie de la Dalmatie, donc de la Croatie.
Ce n'est sûrement pas un hasard, si ce chapelet d'îles croates est appelé collier de perles.
C'est donc sur l'une des perles de ce collier que je vais passer une semaine, l' :

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

ILE de BRAC

A noter qu'il faut prononcer BRATCHE, et non BRAC qui veut dire "mariage". Donc, rien à voir, en effet !
A noter : notre alphabet compte 26 lettres, mais l'alphabet croate en compte 30 !!

SITUATION

Elle est la plus grande des îles dalmates situées dans la mer adriatique, et la troisième des îles de Croatie. Elle n'est pas très grande, puisque sa superficie représente un peu moins de 400 km2.
Elle mesure environ 36 km de long pour une largeur ne dépassant par 14 km.
La longueur totale de ses côtes est de 116 km.

La monnaie de l'île est la kuna. Pour 1 € on obtient selon la cotation : 7,40 kn, soit un peu plus de l'euro en franc, cela donne une bonne idée pour la conversion !!

HISTOIRE

L'île de Brac est connue dès la préhistoire. Elle est d'abord occupée par un peuple venu des balkans : les illyriens. Plus tard, ce sont les romains qui investissent l'île. Ces romains sont les premiers à créer des carrières de pierre avec la pierre de Brac.

Au cours du IXème siècle, des tribus croates s'installent sur l'île qui passe alors sous la domination du royaume croate 2 siècles plus tard.
Ce sont ensuite les Vénitiens qui occupent l'île du XVème siècle à la fin du XVIIIème siècle.
Elle passe alors sous la domination de l'empire austro-hongrois jusqu'à la fin de la première guerre mondiale.
Enfin, elle suit le destin de la Croatie qui devient définitivement indépendante en 1991.

A NOTER
L'Italie est voisine de la Croatie, c'est la raison pour laquelle l'influence et le rayonnement italien très marqués se retrouvent dans nombre de constructions dans les villages médiévaux, et plus encore les édifices religieux.
RESSOURCES

Agricoles
L'île produit beaucoup d'huile d'olive, car elle compte 1 million d'oliviers.
La lavande est également omniprésente partout, si bien qu'on peut trouver tous les produits à base de lavande. C'est ainsi qu'à l'hôtel, j'avais un gel douche à base de lavande.

Naturelle
L'exploitation de la pierre de Brac en fait également une grande ressource naturelle. Son rayonnement mondial participe de la richesse de l'île.

Industrielle
Le maréchal TITO était amoureux des îles croates. Il avait décidé que chaque île devait posséder sa propre industrie ou spécificité.
C'est ainsi que sur l'île de Brac, une industrie de chewing-gum et de bonbons fut créée......mais depuis Haribo est passé par là !!

CLIMAT

Ces îles en face de SPLIT, sont situées dans le sud de la Croatie et bénéficient d'un climat de type méditerranéen, méridional.
Il suffit de voir les palmiers sur la 1ère photo !

Végétation
Elle y est abondante et verdoyante.
On trouve plusieurs variétés de pin (alep, noir) et de chênes et bien sûr, des palmiers.
La lavande, les vignobles, les oliviers ainsi que la flore, confirment bien le climat méridional de l'ïle.

Le Symbole de l'Ile de Brac est un rongeur omnivore, le petit loir gris (glis glis).
Il fait partie de la nourriture des habitants de l'Ile qui apprécient sa chair fine !!

J'aurais autant de mal à consommer ces petits loirs, que les rats musqués de l'île de Fédrun !!


Après ces quelques explications, il est temps de visiter cette île au charme évident.
Pour m'y rendre, il me faut d'abord aller à Split (ancienne Spalato) afin d'embarquer sur un ferry de la compagnie Jadrolinija. photo 1
Un AR Split-Supetar revient à 66 kn, soit un peu moins de 10 €.

Depuis le ferry, je constate en effet que bon nombre d'îles émergent de la mer adriatique.
Elles sont montagneuses et... vertes, ce qui me rassure...
Après une traversée de 45 minutes, le ferry accoste dans le port de la petite ville côtière et capitale de l'ïle située au sud de l'île :

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

SUPETAR

Supetar veut dire Saint-Pierre. (Su = saint et Petar = Pierre) .
Il se trouve que Supetar est aussi la destination de mon séjour situé à 10 minutes environ à pied du port ! J'y retournerai par la suite, car la petite ville côtière et balnéaire de Supetar est tout à fait charmante.

Son Histoire remonte à la période de la Rome ancienne.
Les restes d'une mosaïque ancienne paléochrétienne datant du VIème siècle visibles, à côté de l'église actuelle, sont le témoignage de cette période, comme l'indique une pancarte !

C'est en 1423 que son nom actuel est mentionné.
Les constructions autour du port datent pour la plupart des 17è et 18ème siècle.
Cette ville aussi station balnéaire, bien que petite, est de toute beauté.
Toute la partie ancienne, historique et culturelle est regroupée autour de son petit port tout à fait charmant !
D'ailleurs, ce n'est pas un hasard, si le petit centre historique de Supetar a été proclamé héritage culturel de la Croatie le 20 août 2012 !

A VOIR

- son petit port de forme arrondie. photo 2
- l'église de l'Annonciation construite sur l'ancienne fondation d'une église du VIè siècle. revoir photo 2
Elle sera par la suite détruite par un incendie, reconstruite puis agrandie au XIXè siècle.

- la tour de l'horloge datant de 1876, comme l'indique le panneau. Elle est devenue un atelier d'artiste.
- les pavements anciens appelés kogule faits de galets que l'on trouvait partout le long des plages adriatiques.
Ces pavements du plus bel effet, sont le symbole d'un vrai savoir-faire et compétence des anciens croates. photo 3

- une statue de Mère Térésa (originaire d'Albanie)

Mais Supetar, ce sont aussi :

-les sympathiques bars et restaurants autour du port,
- les maisons en pierre, dont certaines très anciennes et dotées de jolis balcons tout aussi anciens sur consoles,
- et puis, son autre église, ses petites ruelles et calades de toute beauté..

SI je suis allée plusieurs fois à Supetar, j'ai, durant cette semaine, également découvert une grande partie de l'île du nord au sud et en travers, afin de visiter les lieux les plus typiques en fonction de leur intérêt quel qu'il soit !

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

SKRIP

Prononcer Chkrip
Ce village dans les terres, situé au nord de l'île est perché sur une colline à 250 m. d'altitude.
C'est le village le plus ancien de l'île, puisque les illyriens l'ont occupé il y a plus de 5.000 ans, bien avant l'arrivée des romains, puis l'installation des croates, comme précédemment indiqué.

On trouve donc la trace des différentes civilisations. Toutefois, c'est le nombre de ruines romaines qui est plus important dans ce village.
Ce village est petit, mais que de choses :
A VOIR

-tout d'abord le beau panorama embrassant toute la campagne environnante.
- des restes de murailles.
- le château de Cerineo, bâti en 1570, tel que l'indique le panneau situé sur le mur.
C'est le plus imposant château de Brac édifié à la fin de la période de la Renaissance et reconstruit en partie durant les XVIIè et XVIIIè siècles.
Il possède deux tours bien endommagées !

- le palais et tour carrée de Radojkovic érigés au XVIè siècle, le tout entourés d'un muret. Cette bâtisse est étrange. photo 4
On peut voir sur cette tour : une fenêtre, une bretèche au-dessus; mais également sur tout le mur, à intervalles réguliers, les nombreux trous de boulins.
A l'intérieur, en bas de cette tour, on peut voir un très ancien mausolée bâti sur les anciens murs illyriens.
Le musée de Skrip est installé dans cet ancien palais Radojkovic.

- l'église Sainte-Hélène, dont la construction a commencé fin du XVIIIè siècle

Skrip était le plus grand centre de constructions de sarcophages.
On en voit encore de nombreux vestiges partout, abandonnés sur le sol devant le palais et la tour. revoir photo 4
On peut aussi remarquer sur ce palais, des toits recouverts de lauzes de calcaire blanc comme on en trouve sur beaucoup de maisons dans d'autres villes ou villages ! revoir photo 4

Et tant d'autres choses à observer encore... !

Continuation de la balade ; après un rapide détour par Postira, direction :

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

PUCISCA

Prononcer Putchitcha.
C'est la seconde ville la plus importante, située au nord de l'île également, mais en bord de mer au fond d'une baie profonde, à 28 km de Supetar.

L'église ainsi que le port s'appellent Saint-Etienne. photo 5
Un palais Deskovic datant de la fin de la Renaissance est aujourd'hui un hôtel 4 étoiles.

Pucisca est célèbre pour ses carrières de pierres au nord de la ville, qui en ont fait sa renommée mondiale.
En effet, la pierre blanche de Pucisca, dite pierre de Brac a servi à la construction d'édifices célèbres, à commencer par le palais de Doclétien à Split, puis en partie de la Maison Blanche à Washington, ou encore les palais de Vienne et Budapest.
Cette pierre blanche calcaire au grain très fin est très résistante.

Une école de tailleurs de pierre, renommée et connue mondialement a été créée en 1956 pour perpétrer le savoir-faire traditionnel de la taille de pierre.
Cette école se trouve le long du port, lequel d'ailleurs a une importance essentielle dans le transport de la pierre sous toutes ses formes !

A noter qu'on peut visiter cette école, ce que j'ai fait bien sûr. J'ai ainsi pu voir les élèves en train de tailler, mais aussi divers objets, et autres fabriqués dans cette école. Magnifique.

Je ne rapporterai comme souvenir, qu'un magnet fabriqué en pierre de Brac !

Avisant une ruelle montante encaladée,qui participe aussi du charme de cette ville, avec ses nombres ruelles, je grimpe plus d'une centaine de marches (comptées en redescendant) pff.. photo 6.
Mais je suis certaine qu'après l'effort viendra le réconfort. C'est en effet le cas, car arrivée en haut de la ruelle, j'admire la magnifique vue sur le port et la ville !
Le clocher baroque italien (qui n'a rien de russe) de l'église participe également de la beauté du panorama. photos 5 et 7


Il est temps de continuer la visite de l'île vers une autre destination, en redescendant vers le sud, voir un endroit bien particulier. Pour ce faire, je me dirige dans la ville de :

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

BOL

Cette ville à 35 km de Supetar est située entre des collines formant un amphithéâtre.
Hormis son port, sa ville, ses ruelles dévalant les collines, ses ruines romaines, son palais et églises, elle est surtout connue et appréciée pour un cap qui s'avance de plus de 500 m tout en descendant en pente douce vers la mer. Il se termine par un triangle en forme de langue pointue appelé :

ZLATNI RAT

La CORNE D'OR en français.
Cette plage est la plus célèbre et la plus fréquentée de l'île.

Pour rejoindre cette pointe et les plages qui la composent, une belle et large promenade de 2 km entre les pins et la mer a été aménagée depuis le port de la ville..
Tout le long de cette promenade, on trouve des stands de souvenirs, des bars et restaurants..dont les tables et sièges sont installés côté mer.

Cette pointe est originale car elle se déplace d'un côté ou de l'autre chaque jour, en fonction des vents, des courants et des marées ! photo rubrique
Les 3 plages formant cette langue, une de chaque côté et à la pointe de cette langue pointue ne sont pas bien grandes. Comme l'indique un panneau, l'une mesure 420 m, la seconde 360 m et la pointe entre les deux, fait 158 m.

Ne vous y fiez pas : si de loin, on a l'impression que ce sont de belles plages de sable, que nenni !
Elles sont composées de cailloux (comme la majorité des plages de l'île) qui font atrocement mal quand on marche dessus pieds nus. Le port de chaussures adéquates est plus que conseillé.
Si vous n'en avez pas, vous pouvez vous en procurer pour 50 kn, soit l'équivalent de 7,50 € environ.
Oui, je sais !! parce que j'ai dû en acheter à Supetar, après un seul petit essai pieds nus : horrible !
Mais elles sont sûrement un peu plus chères ici, à Bol, où effectivement les prix sont plus élevés que partout ailleurs !

Outre, cette belle pointe, j'admire depuis la belle promenade la vue de ses eaux cristallines et de belle couleur turquoise. Le panorama est assurément splendide ! photo 8
Zlatni Rat c'est "THE" plage par excellence de l'île. Très fréquentée et plus chère que partout ailleurs !! Car ici, c'est la plage chic par excellence !

On peut voir près d'une des plages, je suis attirée par une ancienne piscine romaine, (comme l'indique le panneau) partie du complexe d'un ancien corps de ferme villae rusticae


Enfin, pour terminer la journée en beauté, direction le point le plus élevé de l'île :

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

VIDOVA GORA

C'est à 780 m. d'altitude, comme indiqué sur la pancarte, que se trouve le point le plus élevé de l'île. C'est également le point culminant de toutes les îles adriatiques dalmates !
Le regard porte sur toute l'île et offre un point de vue superbe sur la Corne d'Or et son avancée dans la mer.

Il est possible de monter au sommet, depuis Bol, par un sentier de randonnée.
Pour ma part, en plein cagnard, je préfère la montée véhiculée, plus sûre, car pas de risque par ailleurs, de tomber sur une vipère cendrée très venimeuse et donc terriblement dangereuse. Elles sont nombreuses dans la région dès le mois de juin !

En scrutant bien où je mets les pieds, j'avance prudemment au bord de la montagne (même pas peur), d'où j'admire longuement le superbe panorama ,sans aucune pensée parasite.
Cette dernière visite ravit tous mes sens : regard, coeur, âme et esprit.
Je me sens infiniment petite, face à cette belle nature et cette immensité !
C'est l'apothéose pour la fin de cette belle journée très réussie en riches découvertes. photos 9 et 10

Je m'en mets une dernière fois, plein les mirettes, juste avant de redescendre et regagner l'hôtel.

*´¨)
¸.•´¸.•´¨)¸.•*¨)
(¸.•´(¸.•´.•´(´¸.•*´¯`*•¨˜"°º••º°
"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨ ˜"°º••º°"˜¨¨

CONCLUSION

J'ai passé une fort belle semaine ensoleillée de détente et découverte tout à la fois.
J'ai rechargé mes batteries, j'en avais bien besoin.
Si je connaissais bien sûr Split de nom, en revanche, j'ignorais tout de cette île, honte à moi ! Elle gagne pourtant à être connue.
Hormis à Split qui grouillait et débordait de touristes, sur cette île encore peu fréquentée, il y avait peu de monde, et çà j'ai vraiment apprécié !

J'espère que même si le tourisme fait vivre l'île, elle n'aura pas à en subir les inconvénients, qu'elle ne sera pas victime de son succès, et qu'elle saura préserver tout ce qui en fait son charme !


Désolée pour la longueur de cet avis, mais conquise, je pense que je vais continuer d'enrichir ma découverte des îles dalmates, surtout avec un climat propice et chaud comme j'aime !


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 241 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • jycede publié le 12/07/2017
    un avis qui donne envie de voyager !
  • orchidia publié le 25/06/2017
    C'est magique !! Merci à toi de nous faire découvrir de tels endroits. Tes avis sont d'une incroyable richesse. Je suis bluffée à chaque fois !
  • celestine1 publié le 18/06/2017
    bric a Brac!
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Ile de Brac, Croatie

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 27/11/2016