Cyrène Lybie, Libye

Images de la communauté

Cyrène Lybie, Libye

> Voir les caractéristiques

100% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Cyrène Lybie, Libye"

publié le 01/09/2004 | madmike
Membre depuis : 16/06/2000
Avis : 4373
Lecteurs satisfaits : 69
Plus à mon sujet :
30/01/17... Pénélope Fillon aurait été payée par La revue des deux mondes presque sans écrire, alors que les ciaonautes devraient écrire sans être payés... Cherchez l'erreur ! ;o(
Excellent
Avantages Un site exceptionnel et préservé...
Inconvénients ...au fin fond de la Cyrénaïque.
très intéressant
Culture et découverte
Hospitalité
Ambiance et vie nocturne

"Les champs de Cyrène"

La Libye correspond à la réunion, d'ailleurs assez tardive, de deux grandes régions, la Tripolitaine à l'Ouest, et la Cyrénaïque à l'Est.
La Tripolitaine tire évidemment son nom de Tripoli, l'actuelle capitale, dont le passé antique n'est plus guère visible, à part un arc de triomphe romain, la Cyrénaïque se nomme ainsi d'après Cyrène, l'une des villes de la Pentapole antique.
La glorieuse ville n'est plus aujourd'hui qu'une bourgade perdue, et les ruines antiques émergent des champs, dont certains recouvrent certainement encore quelques zones non fouillées...


Le site est immense.
Les monuments sont dispersés sur quelques dizaines d'hectares, au milieu duquel le petit village actuel et la route sont quelque peu incongrus. L'ensemble est perché sur des collines rocheuses, herbeuses là où elles ne sont pas cultivées, et l'on domine la plaine côtière, apercevant au loin la Méditerranée.
Le tout fut cerné à l'époque hellénistique de remparts dont il ne reste plus grand chose, et aujourd'hui remplacés par de moins pittoresques grillages. Le débonnaire contrôle d'entrée est l'occasion de régler le droit photo (5 dinars lybiens, soit 20 FF ou 3,05 euros, comme sur tous les sites archéologiques du pays), pendant que se déroulent les nécessaires palabres administratives.
Une fois l'intendance réglée, le site s'ouvre au visiteur, qui a d'ailleurs intérêt, vu la taille, à être muni d'un bon guide (en l'occurrence j'avais celui de L'Harmattan, l'un des rares disponibles sur ce pays peu visité), qui permettra de repérer rapidement les trois ensembles majeurs.

Le Forum et l'Agora.
Une longue rue pavée dessert ces deux places publiques, avant de conduire vers une acropole dont il ne reste plus que quelques pierrailles difficilement lisibles.
Un portique d'hermes, sculptures réduites à des torses, annonce le forum, spectaculaire quadrilatère encore ceint de sa colonnade dorique, gymnase dû à la générosité d'un Ptolémée, avant d'acquérir une fonction civique sous l'Empire romain.
Plus loin se rencontre l'Agora, rassemblement un peu hétéroclite de temples et monuments. Une proue de navire surmontée d'une victoire en pierre, similaire à la victoire de Samothrace, commémore quelque victoire oubliée, une tholos, temple rond, était dédiée aux cultes de Demeter et Corê.
Aux alentours se distinguent encore quelques villas, dont la taille et les pavements luxueux de marbre et de mosaïque témoignent de la richesse des notables de la ville antique...

L'esplanade des temples.
Cyrène était un peu le Lourdes local, où l'on venait adorer Apollon et profiter d'une source sacrée. Les alentours de cette source ont été aménagés en terrasses, sur laquelle se pressent édifices cultuels et balnéaires.
Le plus grand des sanctuaires est celui dédié à Apollon, le patron du site, le quadrilatère en est bien visible, mais il ne reste que quelques colonnes, essentiellement celles du fronton. Les autres temples sont plus modestes, et souvent réduits maintenant à leurs bases.
Les thermes sont assez spectaculaires, sans valoir les plus grands de Rome, l'enchevêtrement des pièces est spectaculaire dès que l'on peut le dominer un peu, et le frigidarium de Trajan a encore belel allure, ayant gardé ses revêtements de marbre.
L'esplanade se prolonge de façon assez curieuse par un grand théâtre, séparé d'elle par un mur que fit construire un certain Nicomède, prêtre d'Apollon, qui estimait que les cris des spectateurs nuisaient à la sérénité du culte !

Le temple de Zeus.
L'édifice dédié au dieu suprême est un peu à l'écart, sur la colline orientale assez nettement séparée du reste du site.
Le bâtiment est impressionnant, 70 m x 31 m, soit autant que le temple de Zeus à Olympie, il s'agit d'ailleurs du plus grand temple grec d'Afrique. Il est très bien conservé, sa colonnade est entièrement debout, restaurée avec tact par les archéologues italiens.
C'est assurément un temple superbe, d'une beauté simple mais frappante, et sa grandeur n'en altère en rien le charme insolite, magnifique colonnade de pierre rosée à l'écart du monde, ignorée des foules touristiques.
Une sérénité étrange se dégage de ce temple isolé, et ce n'est qu'à regret que l'on reprend le chemin de l'étape suivante.

Il faudrait du temps.
Le site est immense, et à côté de ces ensembles principaux, qu'il faut bien quatre heures pour découvrir tranquillement, l'on devine des bâtiments plus secondaires, parfois encore à fouiller ou restaurer, sans compter une vaste nécropole creusée dans la pierre alentour.
L'idéal serait de disposer d'une journée sur place, afin de pouvoir flâner à son aise, dans la pratique il est difficile d'avoir plus d'une grosse demi-journée, car la visite est couplée avec celle du site côtier d'Apollonia, plus petit mais aussi intéressant, et qu'il faut faire les trajets depuis Qasr al Beïda, la ville la plus proche.
Le ridicule est en tout cas atteint par les croisiéristes, qui proposent une visite dans la journée depuis Benghazi, qui se trouve à 3-4 heures de route, ce qui doit faire une cadence à peu près sprint sur place...


Cyrène est un site immanquable.
L'ampleur des lieux est impressionnante, et nombre de bâtiments sont encore debout, rendant le site immédiatement appréhensible.
La beauté des temples est digne d'intérêt, et l'éloignement évite que les hordes de touriste ne s'y pressent, assurant une visite dans d'excellente condition.
A voir incontestablement pour tous les amateurs de vieille pierre...

Note : 9/10


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 5572 fois et a été évalué à
95% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • jacquesherve publié le 18/07/2015
    Excellente découverte !
  • willymax publié le 16/02/2009
    toujours pas tenté
  • laloui publié le 11/09/2004
    l afrique du nord est magnifique l afrique du nord a toujours ete maure et numide
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Cyrène Lybie, Libye

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 01/09/2004